Bienvenue dans la communauté Psychoactif
S'informer sur les drogues et leurs effets
S'entre-aider et échanger sur ses pratiques
Elargir son cercle de connaissance
Construire les savoirs sur les usages de drogues
L'équipe de Psychoactif : Qui sommes nous ?

Inscrivez-vous



Si vous souhaitez écrire sur le forum et les blogs, vous devez vous inscrire en cliquant sur le lien ci-dessus


Evaluer le sujet 

sevrage métha : mais combien de temps cela va durer?...   (2 votes)


 

#1 25-06-2009 10:28

Jeanne123
Nouveau Psycho
000
Lieu: périgueux
Date d'inscription: 25-06-2009
Messages: 82

sevrage métha : mais combien de temps cela va durer?...

Bonjour

   après à peine deux années de came, et encore en alternant héro et sub, je suis passé à la métha en janvier 2008.

   cela fait donc 1 an et demi pour atteindre ma dose de métha approprié (en l'occurence 80mg, ce que je considère comme raisonnable...) et diminuer diminuer, jusqu'a 10mg.
   il y a donc une vingtaine de jour (le 8 précisément) je cours chez mon toubib me faire préscrir du Xanax. j'aurais préférer, que sais je?..., de tercian, du valium ou quoi que ce soit d'un peu plus costaud que mes Xanax, mais bon que voulez vous rien n'est parfait!
   et j'arrête, je jette mon stock de métha dans l'évier (ne hurler pas au gaspillage please, j'en ai aussi donner à mes potes dans le besoin).
   premiers jours relativement hard, le week end suivant je me fait préscrir un décontracturant (tétrazépam) car le principal symptome reste les douleurs musculaires. efficace dailleur le tétrazépam...

   mon toubib et l'infirmière de mon centre de soin spé m'ont tous les deux affirmés "en 10 jours maxi c'est dans la poche!" alors ok, je sers les dents, je me passe mes 10 jours en évitant de rester seule, en tentant de sortir de chez moi, je vois mes potes un petit peu... c'est chiant mais ça aurait pu être un million de fois pire! c'est tellement plus soft que les sevrages de came...
   mais voilà!!! cela fait 20 jours et je ressend encore le manque! léger je vous l'accorde, mais fatigue, fatigue, fatigue et mal de jambes!

   je m'inquiète car je commence un apprentissage en septembre, et je ne me sens pas d'aller bosser avec ces foutues douleurs et cette satanée fatigue!


   j'en demande donc après vos expériences personnelles, car aucun médecin n'est capable de me renseigner là dessus. combien de temps cela va t il durer??? est il possible de se refaire une petite ligne, un petit dragon de temps en temps après un sevrage? (oh oui je vois d'ici venir les remarques "si c'est pour reprendre de la came c'était pas la peine d'arrêter la métha") mais bon tox un jour tox toujours il me semble.


   en vous remerciant d'avance pour vos conseils et remarques, Jeanne.

Hors ligne

 

#2 25-06-2009 11:11

lloigor 
Modérateur (en pause)
France
6100
Lieu: dans son nouveau chez-soi
Date d'inscription: 08-08-2008
Messages: 5955

Re: sevrage métha : mais combien de temps cela va durer?...

Je croit qu'il ne soit hélas impossible de dire précisément combien de temps cela prendra avant que tu ne ressente plus rien.

Il y a beaucoup de facteurs qui entrent en compte et notamment le principal : le fait que chaque organisme est différent d'un autre.

Cela dit , tu était a 10mg , il faux voir le temps que tu a mit pour faire 80mg > 10mg , si ça n'a pas était fait trop rapidement.

Ensuite tu dit être a 20 jours , je dirai que tu t'approche de la fin , mais bon c'est sans certitude , personne ne peu de toute façon te dire quand précisément ça s'arrêtera.

Mais 20 jours sans méthadone , je pense que tu est proche de la fin , en tout cas je te félicite j'aimerai tellement avoir fait ce que tu a réussi a faire, et te souhaite bon courage , tu a fait le plus dur je pense , COURAGE smile

Pour ce qui est d' ensuite faire des extra (petite ligne , petit dragon) , je pense que c'est possible si tu espace au maximum les prises , et que mentalement tu prend le dessus sur l'envie d'en reprendre plus fréquemment , mais bon faux savoir qu'on retombe plus facilement accro après un sevrage , donc méfiance quand même :p

Et encore une fois , bon courage pour ton sevrage , on sent dans ton post comme si le plus dur était passé , donc je pense que tu est proche de la fin , mais te dire combien de jours précisément la je pense pas qu'on puisse.

Dernière modification par lloigor (25-06-2009 11:22)


♦♦♦ "Ris, tout le monde rira avec toi ! Pleure, tu seras le seul à pleurer !" ♦♦♦

Hors ligne

 

#3 25-06-2009 12:01

Mammon 
Modérateur à la retraite.
2720
Date d'inscription: 07-09-2007
Messages: 3181
Site web

Re: sevrage métha : mais combien de temps cela va durer?...

Jeanne123 a écrit:

il y a donc une vingtaine de jour (le 8 précisément) je cours chez mon toubib me faire préscrir du Xanax. j'aurais préférer, que sais je?..., de tercian, du valium ou quoi que ce soit d'un peu plus costaud que mes Xanax, mais bon que voulez vous rien n'est parfait!

'mg pour mg', le Xanax est bien plus "costaud" que le Valium smile


Je représente ceux qui utilisent leur cervelle à la détruire.

Hors ligne

 

#4 25-06-2009 12:58

prescripteur 
Membre Honoraire
4800
Date d'inscription: 22-02-2008
Messages: 2670

Re: sevrage métha : mais combien de temps cela va durer?...

En fait le sevrage de la Methadone demande au moins 3 semaines.
En plus apres il y a la periode necessaire pour "refaire les recepteurs" dans le cerveau qui peut effectivement laisser avec fatigue etc.. pendant "le temps necessaire" qui peut se compter en mois.
Donc c'est un mauvais moment à passer qui ne se limite pas à 10 jours sauf chez certains plus chanceux que d'autres.
A mon avis le risque de recidive est élevé et la prise d'un "petit dragon" risque de faire replonger pendant des années. Donc à eviter absolument.
Si vraiment necessaire, il me parait preferable de reprendre ue petite dose de methadone quelque temps (si possible avec l'appui du CSST et non en drogue de rue).
Toutefois le mieux serait de tenir (comme tu le fais deja) mais avec une aide pharmacologique (Efferalgan simple qui peut calmer les douleurs, eventuellement anti depresseur maisd avec avis medical) et surtout non pharmacologique (psychotherapie, suivi en CSST, petites douceurs, amenagement du cadre de vie etc..)
Amicalement


Quand on voit ce qu'on voit et qu'on sait ce qu'on sait, on a bien raison de penser ce qu'on pense. Pierre Dac

Hors ligne

 

#5 25-06-2009 14:02

LeKlodd
Nouveau Psycho
100
Lieu: Versailles
Date d'inscription: 04-06-2009
Messages: 55

Re: sevrage métha : mais combien de temps cela va durer?...

J'ai fait un sevrage de 40 mg de metha a zéro, il m'a fallu presque un mois et demi pour être bien à nouveau. Tu pars de 10mg, c'est donc moins dur et le manque devrait passer plus rapidement.
Ne baisse pas les bras et évite la came, tu risques de retomber très vite accro, ce qui serait dommage.
Bon courage, tu as fait le plus dur !
Amicalement

Reputation de ce post
 
J'en suis a 3 semaines de 30 à 0. Ton post m'encourage

Hors ligne

 

#6 25-06-2009 14:44

Jeanne123
Nouveau Psycho
000
Lieu: périgueux
Date d'inscription: 25-06-2009
Messages: 82

Re: sevrage métha : mais combien de temps cela va durer?...

je suis passé de 80 à 25 en un an et demi, et de 25 à 10 en quatre jours. j'aurais peut être du espacer les palliers de 25 à 10, mais quand on est motivée à arrêter... vous savez ce que c'est, j'ai ignorer les conseils de mon toubib qui m'ordonnait de prendre au moins une semaine à 5mg avant de tout stopper.

quand je lis les posts d'autre personne, je me rend compte que ce qui leur pèse le plus c'est la solitude. j'ai la chance d'être entourée, d'avoir des amis sur lequel je peux compter! si je peux me permettre un conseil du haut de mes 4 années de toxicomanie, c'est de ne pas s'isoler lors d'un sevrage. les moments les plus difficils ont été ceux passés seule dans mon plumard à me retourner dans tous les sens en donnant des coups de pieds au murs pour qu'ils s'arrêtent. à partir du moment où je vois du monde, j'oublierais presque que mes muscles sont tout en béton...

j'en profite pour dire MERCI à l'ouverture de ces salles de consomation au nom de tous les junkies. certains toxicos ne voyent quasiment personne hormis leur toubib et leur pharmacien, et leur dealer en cas de crise... je souhaite à tous les petits camés parisien que cette salle de conso améliore leur quotidien et les sorte de cette satané solitude.

en vous remerciant pour vos posts (un forum actif, ça déchire!) bonne chance à tous.

Hors ligne

 

#7 25-06-2009 14:48

Jeanne123
Nouveau Psycho
000
Lieu: périgueux
Date d'inscription: 25-06-2009
Messages: 82

Re: sevrage métha : mais combien de temps cela va durer?...

"'mg pour mg', le Xanax est bien plus "costaud" que le Valium" me dit Sick Boy

   (ouais je sais pas comment on fait les citations, c'est pas une raison pour ricaner)

certes, mais le valium et le tercian mélangés woooohoooo bonjour le piquage de zen! mon toubib m'avait prescrit ça lors du passage de la came au sub et du sub à la métha. j'en revenais pas de l'état dans lequel j'étais. je m'endormais partout (en cours, oui ça fait propre....) mais je pense qu'il est très dangereux de se défoncer au médicos comme j'ai pu le faire, car j'étais un peu conne tout de même à ce moment là... avis d'un médecin?...

Hors ligne

 

#8 25-06-2009 16:20

Mammon 
Modérateur à la retraite.
2720
Date d'inscription: 07-09-2007
Messages: 3181
Site web

Re: sevrage métha : mais combien de temps cela va durer?...

Jeanne123 a écrit:

"'mg pour mg', le Xanax est bien plus "costaud" que le Valium" me dit Sick Boy
(ouais je sais pas comment on fait les citations, c'est pas une raison pour ricaner)

lol HAHAHA lol

... je sors (> - _-)>

Il te suffit de clicker sur "citer" en bas à droite quand tu veux répondre à quelqu'un. smile


Je représente ceux qui utilisent leur cervelle à la détruire.

Hors ligne

 

#9 25-06-2009 17:54

prescripteur 
Membre Honoraire
4800
Date d'inscription: 22-02-2008
Messages: 2670

Re: sevrage métha : mais combien de temps cela va durer?...

A Jeanne 123 qui demande l'avis d'un medecin,
Le Tercian et le Valium se completent assez bien et je me sers souvent de cette association pour ne pas donner trop de valium et pour ne pas avoir l'effet desagreable du tercian seul.mais c'est en effet un melange à manier avec precaution.
Dans d'autres sujets certains m'ont incendié de défendre le Tercian qui "les avait mis à l'etat de zombie etc..". Evidemment checun a ses propres reactions Mais mon experience avec la prescription du Tercian est que ce n'est pas si frequent. Mais attention, il y a la prescription "generaliste" à 25 ou 50 mg de tercian/jour avec des Benzodiazepine (celle que je pratique et qui est en general assez bien tolérée chez des patients deja bon consommateurs de psychotropes) et la prescription "psychiatrique" (200 à 300 mg/j) souvent utilisée dans les sevrages des hopitaux psychiatriques, qui a un effet tres different de celui des petites doses.
Personnellement je pense qu'elle est souvent excessive (elle laisse de tres mauvais souvenirs) et que le meilleur traitement pour le sevrage opiacé est l'utilisation des opiacés à doses degressives (qui peut etre faite en ambulatoire en plus). 
Pour des personnes qui ne sont pas deja des gros consommateurs de psychotropes, l'association Tercian / valium peut etre deja trop forte. On peut utiliser de tres petites doses (gouttes de Tercian et valium) ou d'autres produits. J'ai reussi en prison à avoir de la valeriane (tranquital ou euphytose) que je propose aux non consommateurs habituels quand ils ont de l'angoisse. Cela est souvent insuffisant mais au moins cela permet de ne pas sauter sur des psychotropes forts (les BZD sont des psychotropes forts) à la premiere occasion.
Donc pour revenir à ton sujet,   j'aurais essayé une dose faible de valium tercian avec des gouttes et plutot le soir et avec un sevrage rapide,  et de l'euphytose si necessaire pendant quelques semaines.
Amicalement

Dernière modification par prescripteur (25-06-2009 17:56)


Quand on voit ce qu'on voit et qu'on sait ce qu'on sait, on a bien raison de penser ce qu'on pense. Pierre Dac

Hors ligne

 

#10 25-06-2009 18:03

Jeanne123
Nouveau Psycho
000
Lieu: périgueux
Date d'inscription: 25-06-2009
Messages: 82

Re: sevrage métha : mais combien de temps cela va durer?...

Sick boy... --' que n'ais je fermé ma grande gueule tiens.


oh ben pour ma part, comme vous me l'avez tous fait remarqué, le plus dur est passé donc je vais rester sur mes Xanax (que je ne prend plus dailleurs, va savoir pourquoi) et mes tétrazépam.
mais puisque tu es dans le coin, est il normal que le tétrazépam accélère le coeur? c'est pas précisément ce que j'attend d'un décontracturant! j'ai prit mes 2 cachets il y a quelques heures et dès que je remue un cil mon coeur s'emballe et m'oblige à retourner au fond de mon plumard... c'est assez chiant je dois dire.
on m'avait parlé de crise de tachycardie (heu ne soyez pas regardant sur l'orthographe) en cour de sevrage de métha. est ce donc les médicos ou le sevrage qui m'accélère le coeur??

Hors ligne

 

#11 26-06-2009 12:16

synchro
anarchaotique
000
Lieu: cyberie astrale
Date d'inscription: 15-04-2009
Messages: 1705

Re: sevrage métha : mais combien de temps cela va durer?...

je sais pa mais je trouve que tu as baissé vite quand meme, et passer de 10mg a 0 ca fait pas mal non plus.. mais bon si tu y arrives c bien.. Mais je pense que la tentation de consommer pendant ce temps la doit etre assez vive?
En tout cas bon courage a toi


Je ne sais pas où je vais. Oh ça, je ne l'ai jamais bien su.
Mais si jamais je le savais, je crois bien que je n'irais plus... roll
(La Rue Ketanou.)
Intel dual ou extrem kore

Hors ligne

 

#12 26-06-2009 12:28

Jeanne123
Nouveau Psycho
000
Lieu: périgueux
Date d'inscription: 25-06-2009
Messages: 82

Re: sevrage métha : mais combien de temps cela va durer?...

à 'tain, m'en parle pas mon grand. si tu savais ce que je donnerais pour une petite ligne ou même un misérable dragon!

de plus, mon ex est parti vivre chez sa mère en laissant son stock de métha à la maison, mais bon, je me dis qu'arrêter avec des fioles sous le nez, le mérite n'en est que plus grand...

et sans rire, si quelqu'un à une sugestion sur le tétrazépam qui accélère le coeur ça m'intéresse, car si ça vient de ça j'arrête d'en prendre.

merci, a +

Hors ligne

 

#13 26-06-2009 12:39

prescripteur 
Membre Honoraire
4800
Date d'inscription: 22-02-2008
Messages: 2670

Re: sevrage métha : mais combien de temps cela va durer?...

Voila la liqste complete des effets secondaires du myolastan (tetrazepam) dans le Vidal electronique. Les palpitations n'y figurent pas. Il faut donc plutot probablement chercher ailleurs.
Ce peut etre neanmoins un effet indirect à travers une accentuation de l'angoisse, qui peut parfois survenir même apres des anxiolytiques= voir les effets neuropsychiatriques ci dessous. (ne serait ce que la peur des palpitations).
Amicalement

DC EFFETS INDÉSIRABLES (début page)
Ils sont en rapport avec la dose ingérée et la sensibilité individuelle du patient.
Effets indésirables neuropsychiatriques (cf Mises en garde/Précautions d'emploi) :
amnésie antérograde, qui peut survenir aux doses thérapeutiques, le risque augmentant proportionnellement à la dose ;

troubles du comportement, modifications de la conscience, irritabilité, agressivité, agitation ;

dépendance physique et psychique, même à doses thérapeutiques, avec syndrome de sevrage ou de rebond à l'arrêt du traitement ;

sensations ébrieuses, céphalées, ataxie ;

confusion, baisse de vigilance, voire somnolence (particulièrement chez le sujet âgé), insomnie, cauchemars, tension ;

modifications de la libido.

Effets indésirables cutanés :
réactions allergiques à type d'érythème, de prurit, d'urticaire, d'oedème de Quincke ;

rares cas d'érythème polymorphe ;

très rares cas de syndrome de Stevens-Johnson et de syndrome de Lyell. Ces réactions sont survenues lors d'associations avec des médicaments connus pour induire de tels effets.

Effets indésirables généraux :
hypotonie musculaire, asthénie.

Effets indésirables oculaires :
diplopie.


Quand on voit ce qu'on voit et qu'on sait ce qu'on sait, on a bien raison de penser ce qu'on pense. Pierre Dac

Hors ligne

 

#14 26-06-2009 12:40

prescripteur 
Membre Honoraire
4800
Date d'inscription: 22-02-2008
Messages: 2670

Re: sevrage métha : mais combien de temps cela va durer?...

Toutes mes excuses pour l'envoi multiple que je constyate sans l'expliquer.
Amicalement


Quand on voit ce qu'on voit et qu'on sait ce qu'on sait, on a bien raison de penser ce qu'on pense. Pierre Dac

Hors ligne

 

#15 26-06-2009 14:18

Jeanne123
Nouveau Psycho
000
Lieu: périgueux
Date d'inscription: 25-06-2009
Messages: 82

Re: sevrage métha : mais combien de temps cela va durer?...

prescripteur a écrit:

dépendance physique et psychique, même à doses thérapeutiques, avec syndrome de sevrage ou de rebond à l'arrêt du traitement ;

mmmh test de la citation, marchera marchera pas?...

Hors ligne

 

#16 26-06-2009 14:21

Jeanne123
Nouveau Psycho
000
Lieu: périgueux
Date d'inscription: 25-06-2009
Messages: 82

Re: sevrage métha : mais combien de temps cela va durer?...

aaaah merci sick boy, je me sens un peu plus avancée sur le long chemin de l'apprentissage de la science informatique.  (si si!)

en tous cas "dépendance physique avec syndrome de sevrage"?... il me semblait bien que je me sentais assez mal quelques heures après avoir prit un cachet, c'est peut être ça? j'ai l'impression que les douleurs musculaires sont plus violentes lorsque l'effet du cachet se dissipe qu'au moment de la prise...

passez moi l'expression, mais ça me troue que tous les médicos que l'on nous propose peuvent nous faire devenir dépendant!

Hors ligne

 

#17 26-06-2009 17:05

prescripteur 
Membre Honoraire
4800
Date d'inscription: 22-02-2008
Messages: 2670

Re: sevrage métha : mais combien de temps cela va durer?...

Il ne faut pas etre defaitiste. Quand tu dis "TOUS les medicaments" = Les medicaments desagreables , inefficaces et dangereux ne rendent en general pas dependant.
Il n'y a que ceux qui apportent quelque chose au moins qui rendent dependant. C'est le revers de la medaille.
Amicalement


Quand on voit ce qu'on voit et qu'on sait ce qu'on sait, on a bien raison de penser ce qu'on pense. Pierre Dac

Hors ligne

 

#18 26-06-2009 17:23

Jeanne123
Nouveau Psycho
000
Lieu: périgueux
Date d'inscription: 25-06-2009
Messages: 82

Re: sevrage métha : mais combien de temps cela va durer?...

on est le 26. dans deux jours cela faira 20 jours de sevrage. prescripteur, tu me parles de 3 semaines de sevrage. en verrais je donc bientot le bout?...

je viens de prendre une douche, physiquement c'est cool, la douche m'a rafraichit et si je fais abstraction du coeur qui bat à 200 à l'heure (chose que je n'explique toujours pas du reste) et des jambes lourdes lourdes lourdes ça va. mais niveau morale, c'est lourd. je suis toute seule la journée et je trouve le temps long sans oser sortir de chez moi par peur de la chaleur.
je suis contente d'avoir trouver ce forum. les réponses sont rapides et pertinentes, et puis putain ça fait du bien de parler avec des gens qui savent ce que c'est. merci pour tout.
je devrais peut être arrêter le xanax et le tétrazépam?... prescripteur me fait flipper avec son post, il est HORS DE QUESTION que je me retrouve accro à un nouveau médicos!!!

Hors ligne

 

#19 26-06-2009 18:19

prescripteur 
Membre Honoraire
4800
Date d'inscription: 22-02-2008
Messages: 2670

Re: sevrage métha : mais combien de temps cela va durer?...

Il y a deux periodes

le sevrage lui même qui prend environ 3 semaines et dont tu devrais en effet voir le bout (palpitations, douleurs abdo, etat grippal, diarrhee etc.)

le "manque" qui demande que les recepteurs (et les idees) se recalent et qui fait que, sans vraiment de symptome de sevrage type diarrhee etc., on sent "un manque". D'autant plus si on n'a rien mis à la place dans la vie de tous les jours (copains, environnement, milieu gratifiant, bonne bouffe etc..).
Ce temps peut durer assez longtemps selon les personnes. C'est là que c'est important de mettre activement  quelque chose à la place du produit et surtout pas d'attendre d'etre mieux pour le faire. C'est en pensant à autre chose que l'on s'ameliore !! Donc savoir se gâter (evidemment autrement qu'avec des produits = reste le chocolat, la bonne bouffe, la musique etc..)

Pour le risque d'etre accro, il ne faut pas paniquer. Une prise de plusieurs semaines, quand on sait relativiser et qu'on connait les risques, permet de gerer l'arret même si cela prend plusieurs jours ou plusieurs semaines.
Même chose= le but est d'aller bien , ce qui permet de se sevrer. On devient accro surtout quand on va mal et qu'à la place du produit initial il faut absolument un autre produit.
Donc l'important est d'arriver à se sevrer ET d'aller mieux dans sa tête, de se faire plaisir, de "revivre". C'est la dessus qu'il faut se centrer et pas sur les produits, quels qu'ils soient. Quand on arrive à oublier le produit (qu'on en prenne ou pas) on est quasiment guéri.

Voir l'exemple des GI au Vietnam , dont beaucoup se droguaient à l'heroine et qui ont arreté presque tous en quittant la guerre.
Amicalement


Quand on voit ce qu'on voit et qu'on sait ce qu'on sait, on a bien raison de penser ce qu'on pense. Pierre Dac

Hors ligne

 

#20 26-06-2009 18:36

clodb168
Banni
000
Date d'inscription: 26-06-2009
Messages: 1800

Re: sevrage métha : mais combien de temps cela va durer?...

Jeanne123 a écrit:

Bonjour

   après à peine deux années de came, et encore en alternant héro et sub, je suis passé à la métha en janvier 2008.

   cela fait donc 1 an et demi pour atteindre ma dose de métha approprié (en l'occurence 80mg, ce que je considère comme raisonnable...) et diminuer diminuer, jusqu'a 10mg.
   il y a donc une vingtaine de jour (le 8 précisément) je cours chez mon toubib me faire préscrir du Xanax. j'aurais préférer, que sais je?..., de tercian, du valium ou quoi que ce soit d'un peu plus costaud que mes Xanax, mais bon que voulez vous rien n'est parfait!
   et j'arrête, je jette mon stock de métha dans l'évier (ne hurler pas au gaspillage please, j'en ai aussi donner à mes potes dans le besoin).
   premiers jours relativement hard, le week end suivant je me fait préscrir un décontracturant (tétrazépam) car le principal symptome reste les douleurs musculaires. efficace dailleur le tétrazépam...

   mon toubib et l'infirmière de mon centre de soin spé m'ont tous les deux affirmés "en 10 jours maxi c'est dans la poche!" alors ok, je sers les dents, je me passe mes 10 jours en évitant de rester seule, en tentant de sortir de chez moi, je vois mes potes un petit peu... c'est chiant mais ça aurait pu être un million de fois pire! c'est tellement plus soft que les sevrages de came...
   mais voilà!!! cela fait 20 jours et je ressend encore le manque! léger je vous l'accorde, mais fatigue, fatigue, fatigue et mal de jambes!

   je m'inquiète car je commence un apprentissage en septembre, et je ne me sens pas d'aller bosser avec ces foutues douleurs et cette satanée fatigue!


   j'en demande donc après vos expériences personnelles, car aucun médecin n'est capable de me renseigner là dessus. combien de temps cela va t il durer??? est il possible de se refaire une petite ligne, un petit dragon de temps en temps après un sevrage? (oh oui je vois d'ici venir les remarques "si c'est pour reprendre de la came c'était pas la peine d'arrêter la métha") mais bon tox un jour tox toujours il me semble.


   en vous remerciant d'avance pour vos conseils et remarques, Jeanne.

-----------------------------------------------------
J'ai fait une remarque en utilisant option "signaler"
?????
La metha ca doit marcher - Ca marche ...
Clodb168
UN mois de traitement en cure degressive - et hop tu n'es plus accro d'un point de vue medical et objectif mais  ca ne remplacera pas le vide de l'Heroine  c'est pas censé etre une drogue la meth est une invention des nazis(1942? ..)..pour pallier au manque de morphine - le manque de juifs n'etait pas un probleme. à l'ordre du jour ..bon courage Clodb168

Dernière modification par clodb168 (26-06-2009 18:41)


Last exit to Bondy (93) - Speed:  Even lost memories have spectalular summers

Hors ligne

 

#21 26-06-2009 18:44

Jeanne123
Nouveau Psycho
000
Lieu: périgueux
Date d'inscription: 25-06-2009
Messages: 82

Re: sevrage métha : mais combien de temps cela va durer?...

je ne saurais combien te dire à quel point ça me fait plaisir de te lire. ce forum rythme mes trop longues journées.

pour ce qui concerne l'environnement, cela ne devrait pas poser de problème, je rentre chez mes parents dans une semaine (et mon papa et ma maman ils ont toujours du chocolat chez eux!), et je commence une alternance en septembre.

je sais que le plus dur est passé, mais je me sens triste, je me sens sale et bête vis à vis de l'héro. et comme j'en ai énormément parlé avec mon mec (qui soit dit en passant m'est d'un immense secour dans cette période de crise), je me creuse la tête à savoir "comment éviter que d'autres tombent dans le panneau de la came???" c'est tellement con! je voudrais pouvoir prévenir les gens, leur éviter toutes ces galères entrainées par la dépendance. mais comment faire? quoi leur dire? on m'avait prévenu aussi avant que je ne tombe dedans, on nous avait tous prévenus! doit on se résigner à la pensée que tant que l'on n'a pas le nez dans la merde on ne pige pas le danger?

Hors ligne

 

#22 26-06-2009 19:41

clodb168
Banni
000
Date d'inscription: 26-06-2009
Messages: 1800

Re: sevrage métha : mais combien de temps cela va durer?...

Jeanne123 a écrit:

je ne saurais combien te dire à quel point ça me fait plaisir de te lire. ce forum rythme mes trop longues journées.

pour ce qui concerne l'environnement, cela ne devrait pas poser de problème, je rentre chez mes parents dans une semaine (et mon papa et ma maman ils ont toujours du chocolat chez eux!), et je commence une alternance en septembre.

je sais que le plus dur est passé, mais je me sens triste, je me sens sale et bête vis à vis de l'héro. et comme j'en ai énormément parlé avec mon mec (qui soit dit en passant m'est d'un immense secour dans cette période de crise), je me creuse la tête à savoir "comment éviter que d'autres tombent dans le panneau de la came???" c'est tellement con! je voudrais pouvoir prévenir les gens, leur éviter toutes ces galères entrainées par la dépendance. mais comment faire? quoi leur dire? on m'avait prévenu aussi avant que je ne tombe dedans, on nous avait tous prévenus! doit on se résigner à la pensée que tant que l'on n'a pas le nez dans la merde on ne pige pas le danger?

Ne pas non plus "culpabiliser" la drogue c'est pas un pb moral bien/mal ou  bleu/rouge . Non c'est le KIF c'est un mode de vie qui exclut tous les autres et c'est aussi dangereux que le feu. Si tu es jeune avec l'hero tu peux facile mourir a 30 ans. OD, VIH, Hep C, came frelatée - voir OD - OD de medicaments, melanges pas plannant mais mortels,etc.  - OUF! clodb168 etc. 
Si tu es moins jeune... mourir c'est la perpersptive le plus noire.   Si tu peux stop now!


Last exit to Bondy (93) - Speed:  Even lost memories have spectalular summers

Hors ligne

 

#23 26-06-2009 19:49

clodb168
Banni
000
Date d'inscription: 26-06-2009
Messages: 1800

Re: sevrage métha : mais combien de temps cela va durer?...

zut je me suis encore encore trompé de case?  ca va venir ....
L'hero c'est un mode de vie à part entiere qui exclut tous les autres . Tous .
Et en plus tu peux mourir d'une OD. super non? je te parle pas du VIH ou de hepatite C ca va te de deprimer pour de bon last not least pas un pb moral : bien-mal rouge-vert, jNon juste une sensation presque trop forte au debut et une abscence de toute sensation à la fin ...
Allez je stop- 19h45 ...Jesus Marie la drogue ca peut etre la fin. La tienne So take care of you     
Clodb168


Last exit to Bondy (93) - Speed:  Even lost memories have spectalular summers

Hors ligne

 

#24 26-06-2009 23:37

zazie57530
Psycho junior
000
Lieu: Metz
Date d'inscription: 30-05-2008
Messages: 234

Re: sevrage métha : mais combien de temps cela va durer?...

Jeanne123 a écrit:

je sais que le plus dur est passé, mais je me sens triste, je me sens sale et bête vis à vis de l'héro. et comme j'en ai énormément parlé avec mon mec (qui soit dit en passant m'est d'un immense secour dans cette période de crise), je me creuse la tête à savoir "comment éviter que d'autres tombent dans le panneau de la came???" c'est tellement con! je voudrais pouvoir prévenir les gens, leur éviter toutes ces galères entrainées par la dépendance. mais comment faire? quoi leur dire? on m'avait prévenu aussi avant que je ne tombe dedans, on nous avait tous prévenus! doit on se résigner à la pensée que tant que l'on n'a pas le nez dans la merde on ne pige pas le danger?

la reponse est dans ton texte : chacun doit faire sa propre experience; preuve en est qu a mon avis on a tous ete prevenus avant de commencer....

Hors ligne

 

#25 27-06-2009 00:03

Alain Will 
Administrateur
France
700
Date d'inscription: 14-10-2008
Messages: 9618
Blogs
Site web
fb  twt 

Re: sevrage métha : mais combien de temps cela va durer?...

clodb168 a écrit:

zut je me suis encore encore trompé de case?  ca va venir ....

Bienvenue ; un petit coup de pouce :

Pour répondre en enfilade d'un message,  il faut cliquer sur "écrire une réponse" en bas à droite.

Pour citer tout ou partie d'un post, il faut cliquer sur "citer" et non pas "signaler". Il est préférable de ne pas citer un texte de 20 lignes pour écrire une réponse de cinq mots.

Pour modifier un de ses posts (rectifier le tir, corriger des fautes), il faut cliquer sur "modifier".

Voilou...

clodb168 a écrit:

L'hero c'est un mode de vie à part entiere qui exclut tous les autres . Tous .

Peut-être pour toi, mais pas pour tout le monde... Comme tu l'as si bien dit, je pense perso que ce n'est pas un "problème moral", bien ou mal, rouge ou noir.

clodb168 a écrit:

...Si tu es jeune avec l'hero tu peux facile mourir a 30 ans. OD, VIH, Hep C, came frelatée - voir OD...

Je connais des 40-50-60 ans qui sont toujours sur pieds smile En revanche je suis d'accord sur le problème de la "dope frelatée" et du "tout et n'importe quoi"... Ca c'est un problème de société. Où la RdR joue un rôle important.

Jeanne,

sevrage métha : mais combien de temps cela va durer?...

Toi seule pourra répondre à ta question. Tu le saura quand tu y sera (arrivée) wink


Il m'arrive de trouver que la vie est une horrible plaisanterie. F. Sagan.

Je vois dans la révolution la revanche du faible sur le fort. La liberté est un mot que j'ai longtemps chéri. Sade (Le marquis de). Φιλμογραφία

Hors ligne

 

#26 27-06-2009 09:43

Jeanne123
Nouveau Psycho
000
Lieu: périgueux
Date d'inscription: 25-06-2009
Messages: 82

Re: sevrage métha : mais combien de temps cela va durer?...

ouais, pas un problème morale, je suis bien d'accord, mais je considère ça comme un problème social!
combien êtes vous à avoir fait des séjours en taule? j'ai 20 ans et j'attend un procès, rien de bien méchant j'espère, je n'ai jamais vendu très longtemps! mais quoi qu'il en soit, devoir se trouver sa came tous les jours entraine bien une dégradation sociale il me semble. le cercle d'ami se restreind vite aux autres camés, il m'était devenu galère de suivre les cours en assurant la dope à côté ect. 

et en parlant de came frelatée, est il encore possible de faire tester ses produits? il y a deux ans a un tekos, j'avais amené de la coke qui me paraissait bien cheloo à un stand de RdR, qui m'a refusé mon test en m'expliquant que cela n'était plus légal. ??? qu'en pensez vous?

Hors ligne

 

#27 27-06-2009 17:25

Jeanne123
Nouveau Psycho
000
Lieu: périgueux
Date d'inscription: 25-06-2009
Messages: 82

Re: sevrage métha : mais combien de temps cela va durer?...

j'en chie. la déprime arrive systématiquement l'après midi. ce soir on va en soirée ça ira déjà bien mieux j'ai hâte d'y être. mais putain, j'ai surtout hâte de pouvoir me refaire un poteau gros comme ça.

Hors ligne

 

#28 27-06-2009 17:31

Jeanne123
Nouveau Psycho
000
Lieu: périgueux
Date d'inscription: 25-06-2009
Messages: 82

Re: sevrage métha : mais combien de temps cela va durer?...

j'ai tellement peur que le moindre dragon ne relance tout mon sevrage! il me reste même de la métha dans un carton au rez de chaussée, et je sais bien qu'en buvant rien qu'une fiole de 40 je serais au paradis. on m'a dit plus haut qu'il vaudrait peut être mieux prendre de la métha que de la came si je veux me défoncer. je ne sais pas quoi penser. j'ai fait mes 20 jours de sevrage, mais je crains que ce ne soit pas suffisant et que si je fais ce soir la connerie d'en reprendre, ce soit repartie pour un long et pénible sevrage...

si vous êtes dans le coin... qu'en pensez vous?

Hors ligne

 

#29 27-06-2009 19:38

Jeanne123
Nouveau Psycho
000
Lieu: périgueux
Date d'inscription: 25-06-2009
Messages: 82

Re: sevrage métha : mais combien de temps cela va durer?...

je pars en week end. je passerais voir vos réponses lundi soirs.

bon week end à tous, tchao

Hors ligne

 

#30 27-06-2009 19:45

synchro
anarchaotique
000
Lieu: cyberie astrale
Date d'inscription: 15-04-2009
Messages: 1705

Re: sevrage métha : mais combien de temps cela va durer?...

ben ton dragon, il y a des chances que ca foute tout en l air ouais.. Mais bon c pas moi qui vais te dire de ne pas taper.. Apres si t as besoin de lacher du leste et te defouler, a toi de peser le pour et le contre.. Mais prescripteur pense pareil que moi d apres ce que j ai lu sur la page 1.. Donc t prevenue, en tout cas bon we, et changes toi les idées...
Ps, les gens que j ai connu qui ont arreté la came le plus facilement sont des gens qui sont parti plus de 2mois en afrique, danemark, amerique centrale ou encore londre.. Le fait de changer de vie, de cadre, de frequentations..; Et tout ceux qui sont restés sur besançon, sont en traitement si ce n'est pas encore sous came

Dernière modification par synchro (27-06-2009 19:48)


Je ne sais pas où je vais. Oh ça, je ne l'ai jamais bien su.
Mais si jamais je le savais, je crois bien que je n'irais plus... roll
(La Rue Ketanou.)
Intel dual ou extrem kore

Hors ligne

 

Sujets similaires dans les forums, blogs et psychowiki

Réponses Discussion Vues Dernier message
5
[ Forum ] Temps de sevrage par Mina14
243 02-07-2014 23:08
par Mina14
19 3924 01-10-2012 01:44
par prescripteur
11 2115 14-04-2008 20:51
par behrthram
16
1319 04-06-2014 21:13
par Ricoson
    [ PsychoWIKI ] PAWS, le syndrome prolongé de sevrage 3720  
    [ PsychoWIKI ] Méthadone et grossesse 2689  
En ce moment sur PsychoACTIF
[ Psychoactif ]
Qui sommes nous:questionnaire pour connaitre la communauté Psychoactif
21:30Annonce de Equipe de Psychoactif
[ Psychoactif ]
Testez vos connaissances sur les overdoses !
18:27Annonce de Equipe de PsychoACTIF
[ Forum ]
Commander de l'hero par le web
16:39Commentaire de yoshinabis dans [Hydromorphone (Dilaud...]
[ Forum ]
Expériences - E liquide cannabis avec 5F-AKB48 et AB-FUB
16:34Commentaire de mikykeupon dans [Cannabinoïdes de synt...]
[ Forum ]
Travailler en centre pénitentiaire
16:11Commentaire de Sacha dans [Echanges entre profes...]
[ Forum ]
AVC et sevrage alcoolique
16:07Commentaire de mikykeupon dans [Alcool...]
[ Forum ]
Où est passé Ziggy?
16:02Commentaire de mikykeupon dans [Au coin du comptoir.....]
[ Forum ]
Conseils pour voyage en Espagne
15:58Commentaire de mikykeupon dans [Au coin du comptoir.....]
[ Forum ]
neo-codion + codoliprane conseils pour substituts
15:13Commentaire de doff dans [Heroïne et opioïdes...]
[ Forum ]
Expériences - Crise de panique.
14:50Commentaire de Nourdine dans [Cannabis...]
[ Blog ]
Commencer à mettre des mots sur mon histoire...
13:51Commentaire de Cyaan dans le blog de Cyaan
[ Blog ]
premier fix de subu
13:31Commentaire de Amarnath dans le blog de petiteangetriste59
[ Blog ]
ça y est je me décide à tester la MDPV (avec la plus grande précaution
04:49Commentaire de TankGirl dans le blog de Niglo
 [ PsychoWIKI ]
Méthadone et grossesse
[ Nouveaux membres ]
XanaX, schtroumpfette, aelita nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 
 Coupable d'avoir été toxicomane
par gooldenyears, le 28 Jul 2014
Bonjour à toutes et tous, J'ai décidé de faire part d'une expérience où mon passé de toxicomane n'a malheureusement, et injustement je pense, pas joué en ma faveur. Il m'est difficile d'en parler mais je sais qu'ici le non-jugement est une valeur essentielle, je franchis donc le pas car je ...[Lire la suite]
 Dosage des seringues de buprénorphine
par pierre, le 17 Jul 2014
Voici une étude de Nicolas Hautier et de Damien Richard, ou les chercheurs se sont amusés à doser les seringues de buprénorphine (Subutex et Générique) (et de morphine) avec plusieurs modes de filtration : filtre coton, filtre cigarette et sterifilt. Dosage-des-seringues-de-buprenorphine-et-d...[Lire la suite]
Les autres moments forts

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Flux RSS de Psychoactif

Thème du mobile

Licence Creative CommonsPsychoactif de http://www.psychoactif.org est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage à l'Identique 3.0 France.   Copyright : Psychoactif 2012
social