2e RDV "Ce que je prend ne définit pas ce que je suis" / Les Blogs de PsychoACTIF

2e RDV "Ce que je prend ne définit pas ce que je suis" 



*J'avais pris beaucoup de temps à écrire tout ce que je voulais, et puis magie, à la dernière phrase tout s'est effacé, j'ai donc tout recommencé, alors s'il te plait, si tu lis ceci, sois indulgent big_smile*

Aujourd'hui j'ai revu l'addictologue, elle est vraiment super gentille et douce. Et même si c'est dur parfois de parler, elle m'écoute vraiment. Elle est bienveillante, enfait je crois que c'est ce dont nous manquons : des personnes bienveillantes pour nous. D'ailleurs, si vous avez une ou des personnes comme ça autour de vous, chérissez les !

Du coup, elle a trouvé qu'il y avait quand même du bon, il faut que je stabilise, ce que j'ai réussis à faire pas trop mal. Elle dit que c'est bien que j'ai décidé de faire le pas de réduire à 4, sauf que ça a plutôt foiré. Elle trouve que c'est beaucoup d'enlever 2 en même temps, alors c'est un pas en avant deux pas en arrière...
Maintenant, il faut que je maintienne et que je sois patiente, par ce qu'il faut du temps, et bien que j'ai du mal car je ne suis pas très patiente pour ça (voir pas du tout! Si toi aussi tu te reconnais tape dans tes mains)
Il faut que je fasse une prise de sang bilan hépatique. Et puis elle m'a fait l'ordonnance pour 1 mois cette fois ci, du coup ce qui m'a amené à lui dire : "Vous croyez qu'ils vont TOUT me délivrer en une fois ?" Elle a été un peu surprise de ma question pour le coup, j'ai expliqué que la dernière fois que j'avais été délivrer, la pharmacienne m'avait harcelé de questions "Mais vous avez quoi pour avoir autant de médicaments ???". Elle a été furax et m'a dit que les pharmaciens étaient trop intrusifs et qu'ils n'avaient pas à savoir, et qu'ils n'avaient qu'à lui téléphoner dans ces cas là mais ils doivent honorer l'ordonnance. Bref un peu dur pour moi d'être "fiché droguée" à la pharmacie.

Ce qui m'amène au sujet du regard des autres, et aussi le regard que l'on a de soi-même. J'ai remarqué que j'étais hyper dur avec moi même. Sans doutes du aux séquelles du passé. Pourtant, je ne juge jamais personne, quel qu'en soit le sujet d'ailleurs, ça fait partie de ma vision de la vie en règle général.
J'ai fréquenté et fréquente des utilisateurs de drogues, j'ai vécu avec une personne prenant de la drogue, j'ai perdu une amie à cause de ça, bref, j'y suis "habitué" et ça ne me choque pas.

Sauf que, je ne peux pas m'empêcher de me dire que si je dois vivre et partager ma vie avec quelqu'un, il ne mérite pas "ça". "Ca", c'est une meuf qui est addict, donc moi.
Comme si je ne méritai pas d'être aimé, et qu'on ne pouvait pas m'aimer. Et pourtant, quand je croise quelqu'un qui se drogue, ou quelqu'un qui a un souci n'importe quel qu'il soit encore, je ne me dis pas qu'il n'a pas le droit d'être heureux, d'aimer, et d'être aimé en retour. Alors pourquoi je ne l'applique pas à moi-même ? J'ai vraiment une sale image de moi même.
"Ce que je prend ne définit pas ce que je suis", tout de suite ça sonne plutôt philo,
Alors oui, j'ai galéré, j'ai du lourd derrière moi, j'ai trébuché, je me suis ramassé, j'ai changé de chemins, mais je me suis toujours battu.

Et ça fait de moi même la fille, la femme que je suis devenu aujourd'hui. (C'est à dire une meuf plutôt chiante avec un bon caractère^^)

Mais aussi, pleins d'autres choses, de l'empathie, de la sympathie, de l'amour, beauuucouuup d'amour.

J’ai d’ailleurs rencontré des personnes supers ici.

SI tu as lu tout ceci, merci à toi smile

/forum/uploads/images/1531/1531248237.jpg


Catégorie : En passant - 10 juillet 2018 à  20:42

Reputation de ce commentaire
 
Tres beau et d une maniere asser melancolique (leodric)
 
J'ai lu tout ceci . Avec plaisir ^^ courage dans ton sevrage (pomminic)



Commentaires
#1 Posté par : Fluche 10 juillet 2018 à  21:41

J'ai direct pensé à ça quand j'ai lu le titre de ton billet :

Reputation de ce commentaire
 
Bien vu merci !
 
Super sympa ce petit explicatif, très "essentialiste" ;)

Posté par : Fluche | 10 juillet 2018 à  21:41

 

#2 Posté par : Ratounette 10 juillet 2018 à  22:52

J'ai tout bien lu, et j'aime bien la personne que je lis.

Comme je suis une rapid'rate, si j'étais impudique,, je t'amourerais très beaucoup et je t'épouserais avec Janis ( platoniquement parlant)

T'es courageuse, elle a raison la personne qui s'occupe de toi.

Sérieux, j'y foutrais un bon coup sur la bure de la pharmacienne ! nonmais !

Je vais tenter dormir avec zolpidem, en pensnt à toutes les belles personnes d'ici, dont tu fais partie, n'en doute pas.

A tout bientôt, aime-toi bien car tu le vaux bien ( avé le coup de tête pour faire voler les cheveux, comme dans la pub)


Posté par : Ratounette | 10 juillet 2018 à  22:52

 

#3 Posté par : leodric 10 juillet 2018 à  23:34

Tres interressant la vision que tu a de toi je mi retrouve un peu ,j ai un peu la meme vision mais j en est tirer une force malgrer mes divers addiction je c est qui je suis et je suis fiere de me battre
En tout cas prend ton temps pour ton sevrage et prend soin de toi

Amicalement


Posté par : leodric | 10 juillet 2018 à  23:34

 

#4 Posté par : janis 11 juillet 2018 à  07:10

Coucou LuciOle,

Tu as une empathie pour les autres inversement proportionnelle à la dureté dont tu fais preuve envers toi même.

Apprendre à s aimer permet d être bienveillant envers soi. Or tu mérites ta propre bienveillance sur ce chemin de la vie qui est....dur très dur...

Bon courage et prends soin de toi

Janis


Posté par : janis | 11 juillet 2018 à  07:10

 

#5 Posté par : scarlette 11 juillet 2018 à  07:56

Coucou Luciole,

Ne te montre pas trop dure avec toi, tu es dans une période de grande fragilité et en même temps tu fais preuve d'une grande force, c'est le parfait équilibre pour avancer, avec prudence, mais avec confiance aussi...

Et puis tu sais, faire des erreurs c'est ce qui permet de trouver la bonne solution, un pas avant, et deux en arrière, mais c'est déjà énorme d'en faire un, et nous sommes tous ici bien placés pour en parler....

Penses d'abord à toi...


Posté par : scarlette | 11 juillet 2018 à  07:56

 

#6 Posté par : Dextro 11 juillet 2018 à  11:35

Salut Luci0le!

Pour ce qui est de partager la vie avec quelqu'un, il ne faut pas se dire "il ne mérite pas ça", parce que si la personne t'aime, qu'est ce qu'elle en aura à faire que tu doives prendre tous les jours un médicament (ou une drogue) pour être bien?
Pour te donner un autre point de vue, moi je n'ai pas peur du tout du moment où je devrai dire à une fille "je suis sous subutex", si ça l'empêche de vivre avec moi, qu'est ce que ça sera le jour où nous devrons traverser une période difficile! D'ailleurs à l'époque ou je prenais de la codéine tous les jours je m'étais mis avec une fille qui était au courant de mes consommations et ça n'a jamais eu de conséquence. Simplement parce qu'elle voyait au-delà des préjugés sociaux. Moi de mon côté je voyais au-delà du fait qu'elle avait trompé tous ces copains avant moi. L'amour soulève des montagnes smile
Au pire, on voit ça comme "un défaut comme un autre", sinon c'est juste "une facette de la personne".

Tkt vraiment pas sur ce point, pense à ton bien avant de t'inquiéter de ce que penseront les autres salut

Reputation de ce commentaire
 
Alors là... Respect. Impossible de passer à coté du Champivert ! FunH.

Posté par : Dextro | 11 juillet 2018 à  11:35

 

#7 Posté par : Ratounette 11 juillet 2018 à  21:22

Pour Luciole que la Force soir avec toi

/forum/uploads/images/1531/1531336947.jpg


Posté par : Ratounette | 11 juillet 2018 à  21:22

 

#8 Posté par : Luci0le 12 juillet 2018 à  03:34

Merciiiii pour vos messages !

Dextro : « l’amour soulève des montagnes » que c’est beauuuuu big_smile
Merci de m’avoir fait part de ton pont de vue et de ton expérience. Je suis d’accord avec la majeure partie de ce que tu dis. Enfait, je me suis faite cette réflexion, mais il est SUR que si on aime quelqu’un, on s’en fou qu’il prenne un médicament pour être bien tous les jours.


Posté par : Luci0le | 12 juillet 2018 à  03:34

 

#9 Posté par : Pomminic 12 juillet 2018 à  15:23

Quel con j'ai pas écrit au bonne endroit ^^ c'était très agréable à lire courage dans ton sevrage je le suis aussi pour le canna et noids et c'est pas facile .  salut


Posté par : Pomminic | 12 juillet 2018 à  15:23

 

#10 Posté par : psychodi 12 juillet 2018 à  16:08

saLuciOle !!

ça avance, ça avance pour toi...et c'est plaisant à lire...

"être dur avec soi"...ahlala, la vaste question...j'aime bien l'image du "tribunal intérieur", qu'on a tous plus ou moins (les psychanalystes appellent ça le SURMOI)...et qui est plus ou moins "tape dur" en fonction des personnes...

si tu as un tribunal interne, un gendarme intérieur (une gendarmette !!) qui est un peu trop brutal.e, exigeant.e...c'est donc normal d'être dure avec toi-même...on peut être son propre tyran !!

il s'agit donc de l'assouplir, ce petit despote intérieur...de le rendre moins exigeant, moins coercitif...ça peut prendre du temps d'être gentil avec soi (ça dépend aussi si on reçu ou pas dans l'enfance un peu de gentillesse...sinon, comment on peut apprendre ça ??)

bonne continuation

psychodi


Posté par : psychodi | 12 juillet 2018 à  16:08

 

#11 Posté par : Bootspoppers Aujourd'hui à  08:10

Magnifique et courageux !


Posté par : Bootspoppers | Aujourd'hui à  08:10

Remonter

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr


Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.



Licence Creative CommonsDroit d'auteur : Les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0