"A rue Riquet y'a des briquets sous les cuillères..." / Les Blogs de PsychoACTIF

"A rue Riquet y'a des briquets sous les cuillères..." 



extrait de "Tant qu'on est là" de Hugo TSR

Au fil de mes pérégrinations youtubesques je suis tombée sur 2 vidéos #CrackOnPaname : un reportage qui sent le déjà-trop-vu "Crackland" et un échange sur "la difficulté à sortir du crack" (avec une experte sur plateau : Jean Claude fume_une_joint cool).

Bon, c'est pas avec ça qu'on va éviter les clichés : ça enfonce des kilomètres de portes ouvertes, mais c'est légion avec ce type de sujets...
Mais malgré ses airs de "Zone Interdite", le docu se veut plus "sobre" et "informatif" que ce qui se fait en TV habituellement. Il a des défauts, certes, mais l'objectif n'est pas seulement de faire dans le sensationnel et d'exhiber des "gueules cassées". On laisse la parole à l'usager, pas seulement à des voisins excédés par les "nuisances" et la concentration de précarité.
On suit un peu les flics (et leurs arrestations spectaculaires de violence : on se jette sur un homme maigre, le projette au sol en hurlant et lui attrapant la machoire : tout ça pour un malheureux caillou, c'est complètement disproportionné surprisroll ).
On a également un (trop) rapide aperçu d'un dispositif social, maigre présence face au déploiement de policiers :les camion du PES (plan échange seringue) de Charronne et des consultations gynéco en ambulatoire sont balayés en moins de 2 minutes... Assez représentatif du peu de considération pour le travail social en direction des usagers.
Derrière ses airs compréhensifs, le reportage a un angle précis : on se préoccupe d'avantage des conséquences sur le voisinage que des problématiques et discriminations vécues par le "toxico". Déshumanisé le "crackers" devient un sujet d'enquête, une cause de misère et de violence, un oiseau de malheurs sans sentiments ni tourments... Quelque soit le ton, l'orientation "politique" du média, on en revient toujours au même point : pas d'empathie pour les "coupables".
On évoque les JO de Paris en 2024, et les pratiques que ça entraîne : vite, vite, nettoyons notre ville de sa misère.... Oust les SDF! Dégage le toxico! Crève le migrant!

Parrallèlement fin septembre un plan coûteux est annoncé à grands renforts de trompettes :
https://www.paris.fr/pages/lutte-contre … -2021-6843

Article parfaitement neutre *kof kof* du Paris-chien

2eme vidéo, un témoignage d'usager et échange sur le plateau de l’émission Clique. Au passage la mairie de Paris vante son "grand plan ambitieux".
Et plaisir immense, mise en avant des Narcotiques Anonymes, leurs 12 étapes... avec comme preuve un abstinent heureux.
Plouf, tu es tombé à côté Mouloud...
Tempis. Le crack c'est un marronnier... "même joueur, joue encore" tu pourras retenter l'an prochain... demon1 murmurmur




Catégorie : Actualités - 05 novembre 2019 à  02:13

Reputation de ce commentaire
 
merci Marla Hyrda



Commentaires
#1 Posté par : plotchiplocth 05 novembre 2019 à  09:12

Marla Singer a écrit

Déshumanisé le "crackers" devient un sujet d'enquête, une cause de misère et de violence, un oiseau de malheurs sans sentiments ni tourments... Quelque soit le ton, l'orientation "politique" du média, on en revient toujours au même point : pas d'empathie pour les "coupables"

merci pour ces mots, en echo à mon ressenti
voit la représentation du crack et de ses usagers les plus sinistrés construite grâce à ces vidz auprès de tous les bons citoyens telespectateurs!
ben faut voter pour kekchose de sécuritaire, sinon les drogués y vont venir chez vous roll ptet meme que ce sera des drogués-migrants-zombies! t entends le message? c'est pour ca aussi, faut bien etre violent avec eux, y comprennent que ca, fallait pas etre la...

si le drame social est à pleurer, l'instrumentisation politique et la déshumanisation en règle m'effondrent




........................... stigmate...............................


Posté par : plotchiplocth | 05 novembre 2019 à  09:12

 
#2 Posté par : ismael77 06 novembre 2019 à  01:29
Effectivement,
j'ai même pas eu envie de voir.

Après la série podcast d'Arte "crackopolis", bien faite, bien jouée, j'imagine que certains n'ont même pas ouï que c'était joué (chaque témoin) par un très bon acteur.
Après le truc avec les témoignages bruts, c'est à la fois la plus vraie des sources, et relais de fausses infos.
Les mecs décrivent une expérience unique, et relayent la culture de ce monde, qui est divers. Avec ses vantardises, ses préjugés et légendes urbaines...
Malgré des erreurs des témoins, il est prenant et passionnant, je trouve. Pas besoin de plus.


Par contre on m'a demandé de faire des podcasts pour ceux qui n'aiment pas lire, on du mal à se poser, ou qui, comme moi, ont les yeux fatigués le soir, à force de lire.

J'ai vu que le format podcast (et le vlogging) a le vent en poupe aux US. 

Il y a même un top ten, dans la presse la plus haut de gamme (le New yorker). Les gens raffolent de bons podcasts thématiques. Il en existe de très en vogue, sur la drogue, tel "dopey". Dans le top ten.

D'où mon idée de ne pas simplement lire mes articles PA,
mais écrire exprès en anglais,
pour les Américains,
et tous les millions d'anglophones du monde

"WorldWideWeb direct live recorded, from my heart to yor ears and eventually your brain or what'sbeing there... Music ...ISHMAEL SPEAKING ON ADDIXTORY (ou addict's stories ??)
Yeah (music sirènes jingle)....
there is going to be blood and ties,
dollars and plaisure,
real life true crimes and drug culture...
and other addictions confessions, testimony, tuto, speeches, history, itw and reports, on behaviours.
As sex and games.  And what about love? Fuckin' addiction!

ll y a encore des endroits dans l'obscurité de la criminalisation. Et des victimes ignorantes et des usagers sans problèmes.
On pense à  tous ceux en rehab, prison, et problèmes familiaux, solitude. Mais ils se voudront aussi  attractifs pour les curieux, comme toutes les aventures, et histoires qui dépassent vite l'addiction pour parler de la vie.

Je vais devoir faire une traduction pour le seul pays ou personne ne parle anglais, la France, alors que mon accent sera grillé je serai compris de la plupart des utilisateurs de youtube. On peut, si c'est chiadé, faire des dizaines de milliers de non pas vues mais écoutes. Sachant que les auditeurs écoutent 2H par jour!

Bon c'est dans les tuyaux c'est le spécial k de le dire! Reste votre avis, et au taf!

Mais les tutos pour réaliser son podcast 'en français' ne font pas plus de vue que mes blogs! La France est un pays qui ne se connait pas de l'extérieur, elle a même son propre extérieur, ancien empire.
On fera en français, pour la langue, que je maitrise mieux que l'anglais, pour les jeux de mots et le second degré qui n'existe en tant qu'humour que chez nous. En francophonie. Sinon c'est ironique. Ce qui n'est pas le cas.
Dites-moi donc si vos croyez que c'est une bonne idée.
Merci.
C'est beaucoup de travail, c'est dur mais il y a une demande je pense, puisque moi ça m'aurait plu et que j'écoute beaucoup de conférences sur le Web. Mais il faut mettre un minimum de photos d'illustration.
Qu'en pensez-vous?

Bon parfois j'en ai marre de parler de drogue, mais bon. Je coupe un peu, ne publie plus autant.

Là il va falloir apprendre à poser sa voix, et parler de façon vivante et compréhensible pour tous ceux dont l'anglais n'est pas la langue maternelle, et d'autres, pauvres américains, qui ont une faible maîtrise de leur langue. Et mes limites, je ne ferai que parler comme je sais.

A plus sur youtube peut-être!

Posté par : ismael77 | 06 novembre 2019 à  01:29

 
#3 Posté par : Meumeuh 06 novembre 2019 à  15:37
Oui merci Marla, j'ai vu ces vidéos et je l'ai mis sur un topic, mais peux importe le truc que l'on peut ajouter c'est que les fumeurs de Coke ne sont pas que les pauvres personnes SDF comme je l'avais mis sur un de mes tweets, ainsi que PCP qui l'avais tweeter aussi .... et donc il y a cette vidéo de l"AFP : la vie taboue des fumeurs de crack qui travaillent  ( ou dans mon cas chômeurs en recherche d'emploi et bénévole dans un Caarud en milieu festif depuis peu )

et contrairement à ce que peuvent penser ceux qui connaissent pas le sujer , certains disent tu fumes un fois et tu est accrocher à devoir fumer tous les jours , donc ça c'est suivant la personne , mais c'est plus sur les personnes en grande détresse et qui sont sans domicile fixe , et oui dans leur cas "Quand ils ont de quoi acheter une galette à 15e il vont le faire, car il n'on rien a faire ds la journées.

Une prises en charge medico sociales  serait je pense la solution , au lieu faire ces contrôles par les FDO ... après oui les Maudous viennent ds les points de deals bien connus du 18eme mais pas que ... et il n'y a pas que les Maudous qui deal du crack pret à fumer. Et il vont voir ces personnes car je pense que la plus part c'est plus simple pour eux d'acheter un galette .... car s'il habite ds une tente ou autre in n'ont pas de quoi cuisiner la coke  hcl ...
alors que moi j'ai acheter une seule fois en Octobre à l"entrée de Porte de la Chapelle  une galette à 15eur et bof c'était pas le top.

bref voici cette vidéo ci dessous :
deux gars qui travaillent se font comme bcp d'autres, qqe sessions mais à cuisiner la cke hcl en freebase / CRACK.

MM

Dernière modification par Meumeuh (06 novembre 2019 à  16:05)


Posté par : Meumeuh | 06 novembre 2019 à  15:37

 
#4 Posté par : Marla Singer 07 novembre 2019 à  22:01
Merci MM,
Je vais mater, c'est déjà un angle plus intéressant que le sempiternel 18eme et sa carte postale du crack quo fait peur...

Posté par : Marla Singer | 07 novembre 2019 à  22:01

 
#5 Posté par : Rick 07 novembre 2019 à  22:23
ce matin était prévu une opération POLICE vs PAUVRES

ça c'est passé comment?

/forum/uploads/images/1573/74292526_1589738091169336_4422528224123158528_o.jpg

Posté par : Rick | 07 novembre 2019 à  22:23

 
#6 Posté par : plotchiplocth 08 novembre 2019 à  08:33

a écrit

ce matin était prévu une opération POLICE vs PAUVRES

sad


Posté par : plotchiplocth | 08 novembre 2019 à  08:33

Remonter

Pied de page des forums