Au centre de la lumière (5-MeO DMT) / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Bon Vivant » 

Au centre de la lumière (5-MeO DMT) 



Voici la suite de mon séjour psychédélique en Angleterre. Quelques jours après avoir pris de la DMT pour la deuxième fois, John reçoit une autre forme de DMT, le 5-MeO DMT, aussi appelée la molécule de Dieu.

Si vous comptez acheter de la DMT, je vous suggère de bien vous renseigner avant d’acheter quoi que ce soit (y compris pour tout type de psychédélique). Beaucoup de personne font l’erreur de prendre du 5-Meo DMT pensant que c’est du N-N DMT et ressortent avec une mauvaise expérience. C’est pareil pour les vendeurs inexpérimentés, ils vont croire qu’ils vendent de la DMT alors que c’est quelque chose bien plus puissant. Si vous achetez en ligne, lisez bien les descriptions et les avis. Si vous avez encore des doutes, n’hésitez pas à envoyer un message au vendeur afin d’être sûr que vous achetez ce que vous cherchez. Et si vous achetez directement à travers quelqu’un, demandez-lui si c’est bien du N-N DMT et non du 5-MeO. S’il ne sait pas, ou ne connait pas la différence, demandez-lui de décrire son expérience sous DMT. S’il vous dit que tout était blanc, alors c’est du 5-MeO DMT.

Le 5-MEO DMT se nomme également la molécule de Dieu parce que celle-ci vous envoie au centre même de l’univers. C’est une substance extrêmement puissante et qui peut durer bien plus longtemps que sous de la N-N DMT. Lorsque j’en ai pris, j’ai eu une dose d’environ 15mg (les doses sont bien plus petites qu’avec de la DMT). J’ai fait le même procédé que d’habitude, je crois même ne pas avoir pris de troisième taffe, et j’ai fermé mes yeux, mais cette fois-ci de façon volontaire. Et la sensation était assez désagréable, mon corps était tendu, mon esprit était complétement vide, et tout ce que je voyais était du pur blanc. Je voyais la source de lumière qui se trouve au centre de l’univers, à notre naissance et à notre mort. Des filets d’électricité apparaissaient de temps en temps lorsque mes muscles se crispaient. Cela a duré environ 5 minutes et quand j’ai rouvert mes yeux, j’ai dû les refermer immédiatement tellement tout était trop lumineux et brillant. Pendant toute l’expérience, j’étais encore parmi notre réalité, et j’étais encore complétement conscient de mon entourage. Donc je ne peux pas vraiment appeler cette expérience un voyage mais plutôt un détour. C’est étrange d’être au centre de la lumière, d’être dans le vide complet. Ça peut faire peur. Et c'est pour cela qu’il faut bien se renseigner avant.
J’ai tout de suite su après avoir essayé le 5-MeO DMT que ce n’était pas le bon moment pour moi. Les gens qui en prennent vont généralement méditer durant l’expérience, et vont réussir à rester là-dedans pendant une heure environ. Je pense que je réessayer peut-être si l’occasion se présente à moi dans longtemps. Mais pour l’instant je ne vois pas les bénéfices de ce psychédélique pour moi à cet instant.

La veille, mon pote John avait testé le produit. Sous champis, il a jamais eu d'hallucinations visuels (parfois sonores avec de la chance). Sous DMT, pareil, il avait parfois ce sentiment d'extase mais à un niveau très bas. Il n'était pas du tout affecté visuellement parlant, et en ressortait insatisfait la plupart du temps. Il allait parfois même à prendre plusieurs fois de la DMT dans la même journée, histoire de retrouver ce sentiment perdu. Après avoir essayé le 5-MeO, d'un coup il s'est recroquevillé sur lui même. Il a vu l'intensité de la chose, il l'a subit. Il n'avait jamais eu une expérience comme ça avant. J'ai pu donc avoir une idée de ce que j'allais avoir. Pendant longtemps, John n'avait pas d'hallucinations. C'est seulement depuis peu, environ quelques semaines, et en explorant plus le domaine psychédélique que ses hallucinations apparaissent et les émotions qui accompagnent celle-ci sont plus présentes. Il s'est mis de façon plus intensive au yoga et se libère petit à petit de l'anxiété grâce au LSD, et le résultat derrière est progressif. C'est juste étrange de savoir qu'avec une dose d'environ 30mg de DMT, j'arrive à être dans une réalité, qui me semble être concrète et solide, mais pour John, lorsqu'il prend le double, c'était le néant, visuellement et émotionnellement parlant.

Je trouve que la DMT ouvre une porte vers cette idée, ou en tout cas cet espoir, de ce qu'il peut avoir avant la vie et après la mort, un monde infini et chaleureux. La DMT nous ouvre notre perception de la réalité, de la conscience et de l'univers. Alors qu'avec le 5-MeO, j'avais vraiment cet impression d'aller au delà de tout ça, d'arriver à la source même de la conscience. Il n'y a plus de concept, il n'y a plus rien, tout se désolidarise. Il n'y a plus de moi, il n'y a plus rien et sur le coup ça semble terrifiant.  Quand on revient de l'expérience, on se sent extrêmement vivant, on est heureux d'être de retour ici et l'expérience dans sa globalité, même si je l'ai pas vraiment vendu tel quel, est vraiment bénéfique et gratifiante. C'est définitivement quelque chose à faire ou à refaire, avec assez de préparation derrière par contre. Avec du recul, je pense juste que c'était, à ce moment là, quelque chose que j'aurai dû faire une autre fois.

Catégorie : Trip Report - 02 décembre 2020 à  00:01

#5-meo-dmt #première expérience #trip report



Remonter

Pied de page des forums