Depuis plusieurs semaines, l'ambiance se dégrade sur Psychoactif / Les Blogs de PsychoACTIF

Depuis plusieurs semaines, l'ambiance se dégrade sur Psychoactif 



Bonjour à toutes et tous,

Depuis plusieurs semaines, l'ambiance se dégrade sur Psychoactif : insultes, langage agressif, remarques déplacées, menaces.... L'équipe de Psychoactif a du bannir plusieurs membres de la communauté qui entretenaient cette ambiance délétère.

Nous rappelons que le respect de l'autre et de son témoignage fait la qualité de Psychoactif et de sa communauté. Cela est nécessaire pour que chacun puisse témoigner, sans avoir peur d’être jugé.

Et même si certains posts peuvent vous agacer, nous tenons à rappeler que :
- les nouveaux membres qui arrivent avec des questions qui ont déjà été posées mille fois, et qui sont aux limites de nos règles ("Comment prendre l'avion avec du shit" (-: ), doivent être accueillis avec bienveillance. Psychoactif a choisi d’être une plateforme qui accueille les nouveaux. La répétition des règles et des réponses va avec.
- Les personnes utilisatrices de drogues qui ne suivent pas toutes les mesures de réduction des risques (conduire en utilisant des drogues, faire des mélanges à risque...) doivent pouvoir témoigner en toute sécurité ici. C'est la condition pour qu'elles puissent en parler, et éventuellement changer. Rendre une pratique taboue n'aide en rien ceux qui la font. Au contraire, cela les enfonce. Nous sommes bien placés pour le savoir : la stigmatisation de la société sur les personnes utilisatrices de drogues nous marginalise bien plus que les drogues elles-mêmes !

Si vous trouvez une question déplacée, ou un texte dont vous pensez qu'il ne respecte pas nos règles, n'hésitez pas à les signaler aux modérateurs et modératrices de Psychoactif. Grâce à vos signalements, nous nous consultons à chaque instant et prenons les décisions de modération en conséquence.

Pour la fin de l'été, nous comptons sur la belle communauté de Psychoactif pour accueillir la parole de l'autre avec bienveillance, respect et empathie. Nous sommes là pour nous informer, nous équiper théoriquement, scientifiquement et chimiquement. Mais le savoir doit rester un outil de partage et d'empowerement,  pas une arme pour rabaisser les autres et affirmer sa propre autorité !

Merci à vous toutes et tous.

L'équipe de Psychoactif

Catégorie : Actualités - 16 août 2022 à  20:14



Commentaires
#1 Posté par : Agartha 16 août 2022 à  23:04

Equipe de PsychoACTIF a écrit

Rendre une pratique taboue n'aide en rien ceux qui la font. Au contraire, cela les enfonce

Preach!

/forum/uploads/images/1660/prayge-pray.gif

 
#2 Posté par : aniima 17 août 2022 à  00:37
J’aime psychoactif et j’aime ses membres.
Un grand merci à la modération qui en fait un site utile et agréable.

Anima
Reputation de ce commentaire
 
+1 beau taff

 
#3 Posté par : Magmyre 17 août 2022 à  11:56
God Bless "l'équipe de PsychoACTIF"

la stigmatisation de la société sur les personnes utilisatrices de drogues nous marginalise bien plus que les drogues elles-mêmes !

On va quand même pas se marginaliser entre nous ! hihi fume_une_joint


 
#4 Posté par : le mécanologue fou 17 août 2022 à  16:35

Magmyre a écrit

God Bless "l'équipe de PsychoACTIF"

la stigmatisation de la société sur les personnes utilisatrices de drogues nous marginalise bien plus que les drogues elles-mêmes !

On va quand même pas se marginaliser entre nous ! hihi fume_une_joint

Le motard le plus aimé de France aurais pu sortir quelque part on est tous le marginal de quelqu'un et nous marginalisons forcément forcément quelq'un ( sans parler d addiction) .


 
#5 Posté par : Magmyre 17 août 2022 à  17:30

on est tous le marginal de quelqu'un et nous marginalisons forcément forcément quelq'un

Bien sur, mais bon, comme le rappelle ce post, on est pas toujours gentils et bienveillants les uns envers les autres ! Je voulais simplement faire une petite piqure de rappel hehe


 
#6 Posté par : g-rusalem 17 août 2022 à  18:34

la stigmatisation de la société sur les personnes utilisatrices de drogues nous marginalise bien plus que les drogues elles-mêmes !

Je n'ai pas vraiment envie que mes enfants vivent dans une société ou la norme, c'est aussi d'être un toxicomane. Car c'est bien ça le combat, essayer de faire accepter à la société qu'être toxicomane, c'est normal, dans l'espoir de réduire voir d'annihiler les souffrances de l'individu toxicomane, comme ses principales souffrances viennent du regard que la société porte sur lui. Si seulement on ne le voyait pas comme un malade, mais comme un individu sain, tout irait mieux pour lui, pas vrai ? C'est vrai quoi, un membre le disait dans son blog il y a quelques semaines : "Comment voulez-vous que je me paye de la came avec mon RSA ?" Il nous reste beaucoup d'avancées sociales à faire...


 
#7 Posté par : prescripteur 17 août 2022 à  19:39
Bonjour, comment définit tu un toxicomane, usager (tout usager) ?, addict ?, de drogues légales (aujourd'hui ou demain?), ou illégales ?

Traitement de la toxicomanie

Vérifié le 24 février 2022 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

La toxicomanie est la dépendance aux drogues : cannabis, héroïne, cocaïne... La prise en charge médicale peut se faire soit à l'initiative de la personne toxicomane elle-même, soit à la suite d'un signalement. Un(e) toxicomane peut bénéficier d'une cure de désintoxication. La justice peut également prononcer une injonction thérapeutique.

Même pour les pouvoirs publics un toxicomane est dépendant, pas seulement usager. Et clairement de drogues illégales. Un buveur excessif est un poivrot pas un toxicomane et un fumeur qui ne s'arrête pas... Il n'y a pas de nom.
Bref, les combats de "mots" ne mènent à rien. Seules comptent les personnes (et la Nature).


 
#8 Posté par : g-rusalem 17 août 2022 à  20:17

Je définis un toxicomane comme une personne qui as perdu le contrôle de sa consommation et qui souffre de cette perte de contrôle. L'illégalité n'as aucun sens au niveau des dommages provoqués, la biologie s'en fou de l'illégalité.



Bref, les combats de "mots" ne mènent à rien. Seules comptent les personnes (et la Nature).

C'est curieux que vous avanciez ça, avec votre combat sur le terme PUD. Moi je crois comme vous que le langage c'est une forme extrêmement importante (de contrôle). Ou alors j'ai mal compris comment la première phrase de votre paragraphe s'associait avec la seconde.


 
#9 Posté par : prescripteur 17 août 2022 à  22:58
Bonjour, je veux dire que "toxicomane" c'est un concept mal défini. Pour de nombreux politiques un fumeur occasionnel de cannabis est un toxicomane, du moins en déclaration publique. Je constate avec plaisir que tu restes sur une définition plus précise.
D'où des débats stériles parce qu'on ne parle pas des personnes reelles mais d'un concept général que chacun interprète à sa manière. C'est comme si on débattait de la beauté ou de la laideur. Il y a des personnes qu'on trouve belles ou laides mais la laideur en soi est une coquille vide. C'est ce que j'appelle le "combat de mots" où on oppose des mots et pas des realités. Et à mon avis c'est une impasse et la source de bien des problèmes.
C'est pourquoi je défend PUD parce qu'il s'agit bien de Personnes et qu'elles sont Utilisatrices, ce qui comprend les dépendants et les non dépendants.ça ne les rend pas toutes semblables mais ça permet deja de discuter un peu sur les personnes.
Amicalement

 
#10 Posté par : g-rusalem 18 août 2022 à  07:00

Merci pour vos précisions prescripteur. Je pourrait arguer et continuer dans le combat de mot, que je crois que la beauté est tout de même quelque chose qui peut être objectif et je suis pas vraiment d'accord avec l'idée que toute beauté est forcément subjective. Qu'on a tout de même un sens moral inné. Qu'un comportement peu être laid et qu'on s'en rends compte, tout comme un comportement "beau". Pareil pour la beauté de la nature. On a un sens inné de la symétrie, et on peut détecter cette appréciation chez les plus petits enfants, par exemple.

Je comprends votre combat professionnel pour le terme PUD. Personne m'apparaît être le mot le plus important. C'est l'UD qui me pose plus problème. J'ai pas l'impression que je suis juste un "utilisateur" de drogue lorsque je me retrouve dans une binge de 4 jours à consommer de façon frénétique et répétée, le plus souvent seul si possible. Et lorsque quelqu'un viens voir pour de l'aide, dans un CSAPA ou autre, j'ai l'impression que la personne a quitté le monde de l'"utilisateur" simple pour devenir quelque chose d'autre.

Pour revenir à l'objet du topic, qui est de l'ambiance du forum, je pense qu'il y a eu une arrivée sans précédent d'idées politiques sur le forum ces derniers mois. Ce qui crée forcément des divergences d'opinions fortes et des prises de position. Ca marchait très bien sans ça avant, mais c'est peut être puéril de penser qu'on peut éviter cette dimension pour ne rester que dans l'information technique pure... On m'as dit plusieurs fois ici ou ailleurs que "tout est politique".


 
#11 Posté par : Clappingquokka 18 août 2022 à  10:08
Bonjour,
Désolé du peu d'intérêt et d'absence de politesse de certains membres !!!
En tous cas je tiens à vous remercier pour cet espace d'échanges sans tabous ; je suis consommateur occasionnel chemsex, et je viens souvent piocher des info, afin de ne pas faire n'importe quoi (avec n'importe qui ...smile )
Ce n'est qu'un modeste encouragement, mais continuez votre travail d'information et de prévention.

Bonne journée
Reputation de ce commentaire
 
Merci pour ton message ❤️

 
#12 Posté par : meumeuh 18 août 2022 à  11:59

g-rusalem a écrit

Pour revenir à l'objet du topic, qui est de l'ambiance du forum, je pense qu'il y a eu une arrivée sans précédent d'idées politiques sur le forum ces derniers mois. Ce qui crée forcément des divergences d'opinions fortes et des prises de position.

Ce serait bien d'y voir plus clair , en ce sens pourrais tu nous dire exactement  ce que tu entends par :
une arrivée sans précédent d'idées politiques sur le forum ces derniers mois.

g-rusalem a écrit

pour le terme PUD. Personne m'apparaît être le mot le plus important. C'est l'UD qui me pose plus problème. J'ai pas l'impression que je suis juste un "utilisateur" de drogue

C'est justement pour ne pas réduire juste à :
l'usage / l'utilisation de drogues.
Que NOUS avons ajouter Personne.

Mais chacun est libre ici d'employer le terme qu'il veut.

Cf https://www.psychoactif.org/blogs/Edito … 1.html#zzz


 
#13 Posté par : Faust08 18 août 2022 à  12:30
Cela fais environs 5 ans que je lis Psychoactif. Ses membres m'ont accueillis chaleureusement et pas que, ils m'ont instruit, réconforté, soutenu, assagit, ouvert l'esprit, ..

Bref ce que j'essaie de synthétiser c'est que Psychoactif a contribuer à faire de moi ce que je suis aujourd'hui, un PuD compréhensif et respectueux de sa santé et de celles des autres.

Avant de connaître ce forum je me croyais bien seul, et ça me bouffais le quotidien. Merci à l'équipe d'avoir créé un endroits où nous pouvons nous dévoiler sans être juger et où nous pouvons discuter et échanger sur nos pratiques afin de les assainir le plus possible (physiquement et mentalement). Travaillons à le préserver !

drogue-peace
Reputation de ce commentaire
 
Merci pour ton message
 
Merci pour ce message très parlant

 
#14 Posté par : AnonLect 18 août 2022 à  12:38

g-rusalem a écrit

Je comprends votre combat professionnel pour le terme PUD. Personne m'apparaît être le mot le plus important. C'est l'UD qui me pose plus problème. J'ai pas l'impression que je suis juste un "utilisateur" de drogue lorsque je me retrouve dans une binge de 4 jours à consommer de façon frénétique et répétée, le plus souvent seul si possible.

Mais en fait le terme UD, ou PUD, sert simplement à créer un mot pour désigner les consommateurs de substances psychotropes. TOUS les sus-mentionnes consommateurs.

Cela n'empêche pas qu'il y ait des subdivisions, entre par exemple consommateurs occasionnels et addicts, ou "toxicomane" si tu veux. Entre UD à but fonctionnel, et UD à but récréatif...
Etc. Etc.

C'est comme la catégorie "humain", subdivisée en H/F, subdivisée entre humain de X ou Y nationalité, etc . etc.

"UD" ou "PUD", ça sert juste à désigner l'ensemble de cette population par un terme neutre.
Tous les UD ne sont pas "toxicomanes", mais tous les toxicomanes sont des UD.

Ce terme sert principalement, à mon sens, à remplacer les anciennes dénominations utilisées pour l'ensemble de la population des utilisateurs de psychotropes ; qui ne sont ni réelles, et encore moins neutres.

La question est d'appeler "toxicomanes" uniquement les UD répondant à cette définition, en lieu et place de l'ensemble précédemment ainsi dénommé. Également de se débarrasser d'une appellation hyper-chargée en connotations plus que négatives et dégradantes ; lesquelles s'imposent dans l'esprit de beaucoup de gens lorsqu'ils entendent "toxicomanes" ou "drogués", notamment

Par exemple, en reprenant ton exemple, tu pourrais être défini comme "un UD dépendant, avec pratiques compulsives et difficilement maîtrisables." Ce qui est quand même plus neutre, plus descriptifs, plus précis, plus utiles pour saisir la chose ; tout autant que moins méprisant que de dire que tu es un "pauvre toxicos".

Au surplus, "Pauvre toxicos" étant en plus l'appellation globale precedemment évoquée, comment nuancer entre ta situation, et le mec qui prend de la coke 03 fois l'an si on vous dénomme de la même manière ?

Voilà l'utilité d'utiliser "UD" ou "PUD" comme catégorie globale.

Enfin c'est comme ça que je le conçois.

drogue-peace

Reputation de ce commentaire
 
tout à fait ! toxico, drogués c'est de mon point de vue dégradant et péjoratif ~

 
#15 Posté par : g-rusalem 18 août 2022 à  20:52

Je ne doute pas de votre bonne intention, que ça soit l'équipe de modération ou les membres qui partagent cette vision. Je partage votre avis sur la sensibilisation du monde médical au problème des "junkies", et soit, peut-être que cela passe par le terme PUD.

Par contre, malgré que nous partagions à 100 % la même intention pour les personnes usagères de drogues, je pense personnellement que le premier risque ici sur le forum, c'est plutôt la banalisation de l'usage et de l'abus par un effet de groupe et de répétition. Toute tentative pour justifier, légitimer, romancer l'usage, et surtout le dépathologiser même, et il y en a des tonnes ici, me laisse un arrière-goût de danger.

Et effectivement, malgré mon illettrisme politique, total, avoué et assumé, à force de vous lire, je vois bien qu'une idéologie fumeuse se cache là-dessous. Surtout quand je vois des mots clefs qui reviennent, une théorie qui ressemble à s'en méprendre à l'actuel polémique sur les personnes trans, quand je vois qu'on décrit la toxicomanie ou la dysphorie de genre comme un problème sociétal qui serai réglé par plus d'empathies pour les personnes. Je trouve ça dangereux. Je n'ai pas encore bien articulé les choses. Mais je ressens un truc qui cloche, qui ne me convient pas dans votre discours.


 
#16 Posté par : Totoche75 19 août 2022 à  18:14
Salut je prends souvent des infos ici mais ce site est clairement orienté a gauche voir extrême gauche ... Toute contestation du wokisme est systématiquement décriés par des champignons censored qui interpelle les modérateurs qui  ensuite monte a la charge de l'odieux réactionnaire sad Un grand classique sur ce forum  .
je pense que beaucoup de lecteurs se prive de données leurs avis a cause de ce comportement assez sectaire.

 
#17 Posté par : AnonLect 19 août 2022 à  18:40

Totoche75 a écrit

Salut je prends souvent des infos ici mais ce site est clairement orienté a gauche voir extrême gauche ... Toute contestation du wokisme est systématiquement décriés par des champignons censored qui interpelle les modérateurs qui  ensuite monte a la charge de l'odieux réactionnaire sad Un grand classique sur ce forum  .
je pense que beaucoup de lecteurs se prive de données leurs avis a cause de ce comportement assez sectaire.

Non, tu peux exprimer ton pdv sans crainte, tant qu'il est d'une part fondé et argumenté, et d'autre part pas insultant.

Si le but c'est de dire : "bande de drogués incapables, vous devriez avoir honte", non merci smile

Sinon je vois pas de "wokisme" imposé ici ; enfin vu que ce terme n'a pas de réelle définition, tout dépend de ce que tu y mets

J'ai déjà dit que je n'aimais pas l'écriture inclusive, pas plus que la "nov' langue" (même si ça aussi ça a une définition flou) qui tend à tout vouloir catégoriser encore et encore sous des appélations floues... que j'appelais un noir : "noir" et non "personne racisée" et autre truc du style qui ne passerait sûrement pas pour des "woke" selon ta définition.

Et pourtant j'ai jamais eu un seul champis jaune/rouge.

Après, en effet, on peut pas insulter les gens gratuitement, ni dire de la grosse merde non étayée, si c'est ça dont tu te plains.

Après j'avoue que j'ai toujours eu du mal à comprendre comment on pouvait être de droite/extrême droite et considérer les UD/drogués comme des humains quand on voit les discours et pensées sur la question de ces courants politiques mais bon ... thinking

drogue-peace


 
#18 Posté par : Totoche75 19 août 2022 à  18:53

Après j'avoue que j'ai toujours eu du mal à comprendre comment on pouvait être de droite/extrême droite et considérer les UD/drogués comme des humains quand on voit les discours et pensées sur la question de ces courants politiques mais bon ... thinking

a vous lire il y a que les gauchistes qui consomme de la drogue c'est un raccourci qui est faux .
C'est pas car je pense que c'est une bonne chose la pénalisation de l'usage de drogue que je n'en consomme pas , grâce a la loi j'y es plus difficilement accès et sa menpêche de trop consommé ou de trop souvent conduire sous stupéfiants ... sa raporte aussi de l'argent au dealer des quartiers défavorisés qui refuse souvent de vendre aux enfants car sa leurs attirera des problème.
Tout n'est pas binaire . La gauche gentil bobo la droite méchant facho antidrogue .


 
#19 Posté par : Marco 68 19 août 2022 à  20:09

a écrit

des infos ici mais ce site est clairement orienté a gauche voir extrême gauche ...

Oui, malheureusement personne est parfaite..mais c'est pas trop grave
Wokisme, je ne comprends pas le mot


 
#20 Posté par : Mister No 19 août 2022 à  22:57

Toute tentative pour justifier, légitimer, romancer l'usage, et surtout le dépathologiser même, et il y en a des tonnes ici, me laisse un arrière-goût de danger

Justifier ?
Je n'ai pas de comptes à te rendre, je garde le droit de laisser passer par mon cerveau les molécules que je veux et stop la tyrannie.
Je sens surtout une amertume qui accompagne parfois la paranoïa.

Reputation de ce commentaire
 
Pas mieux ! ~ MM
 
+1

 
#21 Posté par : g-rusalem 20 août 2022 à  12:40

Tyrannie carrément, ça, c'est de la belle victimisation. Mon pauvre petit boomer.

On a une approche différente, écoute, pas de mal à ça. Je n'ai pas de position morale contre la prise de drogue, comme tu voudrais le faire croire. Je regarde au niveau biologique, et il y a des dégâts et des dérèglements qui se créent, de façon dose dépendante, dans la plupart des addictions et y compris pour les opiacés qui parfois sont dits comme "non toxiques". Ce sont juste des faits, c'est objectif. Et on comprend de mieux en mieux quels sont les dérèglements qui causent problème (cf article sur l'inflammation et la recherche sur les psychédéliques, les cannabinoïdes etc...).

Je me contrefous de ce que tu fais passer dans ton cerveau, tes raisons, tes motivations. Par contre, si ça crée des dégâts, j'aimerais qu'on puisse les soigner. Tout simplement.

Par contre, légitimer l'addiction, et la dépathologiser, ça, c'est une posture morale que je pense dangereuse. Mon amertume, si j'en ai, viens de notre incapacité à soigner correctement les gens atteints de cette pathologie. Ok, que vous ne soyez pas d'accord avec ça, que vous pensiez que ça soit du tout social ou je ne sais pas quoi d'autres, très bien. Mais je crois que c'est important de mettre ce message-là en regard du vôtre.

Pour la paranoïa, je crois que tu me projettes des choses dessus... Je pense que tu as une vision émotive et négative de l'industrie pharmaceutique, nourrie par des années de prohibition de ton toxique de choix, qui t'ont effectivement rendu pour le coup ... amer. Tu peux te concentrer sur les scandales de l'industrie pharma, et dieu sait qu'il y en a. Mais pendant toutes ces années, on a aussi fait des énormes progrès en médecine grâce à cette industrie que tu conspues bêtement sans vraiment en saisir la complexité. Mais les choses évoluent, et c'est ce que les vieilles personnes ont du mal à concevoir (problème de neuroplasticité ?).


 
#22 Posté par : prescripteur 20 août 2022 à  13:50

Par contre, légitimer l'addiction, et la dépathologiser, ça, c'est une posture morale que je pense dangereuse. Mon amertume, si j'en ai, viens de notre incapacité à soigner correctement les gens atteints de cette pathologie. Ok, que vous ne soyez pas d'accord avec ça, que vous pensiez que ça soit du tout social ou je ne sais pas quoi d'autres, très bien. Mais je crois que c'est important de mettre ce message-là en regard du vôtre.

Pour mettre les choses au point nous (à PA) ne légitimisons pas l'addiction. Mais nous la constatons.
Ce serait donner trop d'importance à PA que de penser que les gens viennent sur le site avant de consommer. Mais ayant consommé ils cherchent de l'information.

Donc le problème n'est pas de légitimer ou dépathologiser mais d'accompagner au mieux. Or, l'expérience a montré que la critique ou la répression ne mènent que rarement à un arrêt ou une réduction de la consommation.
On le voit, notamment aux USA où la pratique courante du sevrage imposé (souvent sous Naltrexone) est bien moins efficace (crise des opioides avec une mortalité 40 fois supérieure à celle des autres pays du monde) que les TSO pratiqués en Europe. C'est donc en faisant attention à la personne et même en lui "donnant de la drogue" (TSO = Interdire de "donner de la drogue" c'est la position morale de beaucoup d'américains "religieux" qui explique la faiblesse des programmes TSO aux USA) qu'on obtient les meilleurs resultats. Et en lui permettant de survivre à sa consommation avec la RdR qui est le coeur  même de PA.

Au total nous ne conseillons pas de consommer, nous ne dépathologisons pas la consommation et nous ne cachons pas ses risques mais nous respectons le forumer dans ses choix de vie et essayons de l'accompagner au mieux, jusqu'au sevrage s'il le veut et dans sa consommation tant qu'il le veut.(mais cela n'empeche pas de conseiller par exemple l'entretien motivationnel qui permet d'affiner ses choix)
C'est ce que devrait faire le système de santé mais qu'il ne fait pas toujours très bien.
Et  malheureusement ce n'est pas ce que font beaucoup de citoyens mal informés qui expriment ouvertement leur mépris des "toxs" et qui ne font que nourrir le problème. C'est pourquoi nous , modérateurs, intervenons quand la "simple"critique vire au mépris exprimé.
Amicalement

Reputation de ce commentaire
 
juste parfait.
 
Très clair

 
#23 Posté par : g-rusalem 20 août 2022 à  18:41

Prescripteur, vous me parlez avec "nous" comme si toutes les brebis du forum étaient aussi rationnelles et pragmatiques que vous-mêmes. Je suis à 100 % pour ce combat que vous menez, on peut même mettre "nous menons". Je n'ai personnellement aucun mépris a priori des toxicomanes, ni des personnes utilisatrices de drogues ou d'autres choses. Tout comme je n'ai aucun mépris des handicapés ou des personnes atteintes du SIDA, du COVID ou de la prochaine pandémie. En fait, ce sont avant tout des personnes, et il y en a des honorables et d'autres méprisables. C'est ainsi que va le monde.

Mais parfois, quand je mets en avant certains dommages possibles créés par des consommations, certains ici réagissent violemment contre moi, et me disent que l'addiction n'est pas une maladie, mais une construction sociale. Que pour guérir l'addiction, il faudrait avant tout guérir la société.

Qu'en pensez-vous de cette idée ? Quelle est, puisque vous vous en placez en tant que porte-parole, la posture de PA en tant qu'association, vis-à-vis du fait que la toxicomanie serait avant tout une construction sociale ? Pensez-vous que la personne en manque subit plutôt la violence symbolique de sa société, ou qu'il subit plutôt le dérèglement de son système nerveux ? Un peu des 2 à part égale ? Beaucoup de l'un, très peu de l'autre ? Pouvez-vous me donner un pourcentage ?

Ce que je pense, c'est qu'il faut se battre pour diminuer les préjugés en matière d'usage de drogue. Mais il ne il ne faut pas non plus tomber dans l'extrême inverse et normaliser le mésusage de drogue comme un comportement sain de plus, tout comme le serait l'homosexualité ou je ne sais quoi d'autre. Je suis contre l'idée que la relation soignant-soigné, c'est une relation d'égal à égal. Personne n'est malade. Personne n'est professionnel de santé. C'est ce genre d'idées que je lis parfois sur le forum qui me fait réagir.

Pour ce qui est de votre devise, très compréhensible pour un médecin face à son patient qui manque d'outils pour lutter :



S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

J'ai la devise inverse : S'il y a un problème, il y a une solution.

Les 2 faces de la pièce sont des façons valables et utiles de voir le monde.


 
#24 Posté par : AnonLect 20 août 2022 à  19:28

g-rusalem a écrit

Prescripteur, vous me parlez avec "nous" comme si toutes les brebis du forum étaient aussi rationnelles et pragmatiques que vous-mêmes. Je suis à 100 % pour ce combat que vous menez, on peut même mettre "nous menons". Je n'ai personnellement aucun mépris a priori des toxicomanes, ni des personnes utilisatrices de drogues ou d'autres choses. Tout comme je n'ai aucun mépris des handicapés ou des personnes atteintes du SIDA, du COVID ou de la prochaine pandémie. En fait, ce sont avant tout des personnes, et il y en a des honorables et d'autres méprisables. C'est ainsi que va le monde.

Mais parfois, quand je mets en avant certains dommages possibles créés par des consommations, certains ici réagissent violemment contre moi, et me disent que l'addiction n'est pas une maladie, mais une construction sociale. Que pour guérir l'addiction, il faudrait avant tout guérir la société.

Qu'en pensez-vous de cette idée ? Quelle est, puisque vous vous en placez en tant que porte-parole, la posture de PA en tant qu'association, vis-à-vis du fait que la toxicomanie serait avant tout une construction sociale ? Pensez-vous que la personne en manque subit plutôt la violence symbolique de sa société, ou qu'il subit plutôt le dérèglement de son système nerveux ? Un peu des 2 à part égale ? Beaucoup de l'un, très peu de l'autre ? Pouvez-vous me donner un pourcentage ?

Ce que je pense, c'est qu'il faut se battre pour diminuer les préjugés en matière d'usage de drogue. Mais il ne il ne faut pas non plus tomber dans l'extrême inverse et normaliser le mésusage de drogue comme un comportement sain de plus, tout comme le serait l'homosexualité ou je ne sais quoi d'autre. Je suis contre l'idée que la relation soignant-soigné, c'est une relation d'égal à égal. Personne n'est malade. Personne n'est professionnel de santé. C'est ce genre d'idées que je lis parfois sur le forum qui me fait réagir.

Pour ce qui est de votre devise, très compréhensible pour un médecin face à son patient qui manque d'outils pour lutter :



S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

J'ai la devise inverse : S'il y a un problème, il y a une solution.

Salut,

Pour la dernière phrase : si telle est ta devise, et qu'elle est vraie, alors son corollaire l'est aussi.

Or le corollaire de" s'il y a un problème, il y a une solution" est que "s'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème".

Pour le reste, comme d'hab, le focus est mis sur les addicts en souffrance. Ce qui est le critère pathologique de l'addiction.

Et bien évidemment, sur PA, une aide est apportée aux addicts en souffrance pour leur apporter une solution à leurs problèmes, c'est indéniable, et des milliers de topics le montrent.

Maintenant, une personne dépendante arrivant en disant qu'il vit bien sa dépendance, voir que ça l'a sorti d'une mauvaise passe... Ben on va pas le matraquer a coup de : " tu fais erreur, tu es malade, et tu dois te soigner au plus vite".....

Ce qui d'une part n'est pas forcément vrai, et d'autre part à 99% de chance d'être contreproductif

Pas plus qu'il va être dit que la dépendance est la panacée ; et personne ne va être encouragé à devenir dépendant.

Et oui, quand Plotch' ou M.No vont te dire qu'ils ne se considèrent pas comme malade, malgré leur dépendance ; c'est qu'il n'en tire pas plus de souffrance que de bénéfice. Ce ne sont pas des ados de 15 ans un peu bébêtes et inexpérimentés, mais des adultes de ... Quoi ? 40 - 50 piges, qui ont dû vivre suffisamment pour finir par se connaître et savoir ce qui leur occasionné de la souffrance, et inversement.

Ils connaissent les dommages que tu mets en avant, mais tout est une question d'équilibre. Et tu ne peux pas être mieux place qu'eux même, ne les connaissant sûrement même pas en personne, pour leur affirmer qu'ils se trompent et que arrêter leur conso leur serait bien plus profitable.

Mais, encore une fois, PA est literalement rempli de topic de personne en souffrance à cause de leur addiction et qui se sont vu apporter une aide plus qu'utile. Que ce soit pour arrêter définitivement, ou non, diminuer, trouver la prise en charge adaptée etc.

Dès lors, quelle utilité à ces développements ? PA n'incite pas les addicts à s'enfoncer encore plus, et a permis à nombre de personne de remonter au contraire. J'avoue que je ne vois pas trop le propos au final, contre quoi te bats-tu réellement ?

Tiens, je suis tombé dernièrement sur un topic sur Psychonaut, ou une personne racontait son "enfer" avec le crack, et comment elle s'en était sorti, en gros (sevrage sec, sans plus de prise en charge). Et bien, elle a peut être arrêté le crack, mais a vite compensé par autre chose. Et ce topic en particulier était plein de témoignage semblable.

Ce qui montre à mon sens que le crack est secondaire dans cette histoire. Il y avait de toute évidence un problème plus profond de toute évidence, lequel n'a pas été traité.
L'addiction au crack l'a été, oui, mais même une fois le "système" revenu à la normal à cet égard, cela n'a rien changé.

Je ne dis pas que l'addiction au crack est une bonne chose, et qu'il ne fallait pas arrêter le crack au plus vite, mais que ce n'était en fait pas ça le vrai problème de cette personne.

Et en faisant un petit tour sur d'autres sujets similaires, j'ai eu l'impression de souvent voir des témoignages d'arrêt des opiacés et du TSO relativement rapidement, pour ensuite être dépendant à bien pire. Donc pourquoi arrêter son TSO à un rythme militaire, si c'est pour se retrouver ensuite avec une conso compulsive de stim ou d'alcool, faute de s'être occupé de ce que venez combler l'opiace ?

En gros : pourquoi arrêter les opiacés (la dépendance première) pour ensuite adopter des comportements de consommation autrement plus problématiques ? thinking

Je dirai pas que l'addiction n'est pas une "maladie", je dirai que l'addiction est une maladie qu'il convient de traiter souvent autrement qu'en s'y attaquant frontalement et de façon bornée, en ne se focusant que sur l'aspect visible : la consommation du produit.

Après bien sûr, si le produit en question est trop toxique/délétère pour cette personne pour X ou Y raison, la priorité peut être mise dessus.

Par exemple, une conso de MD quotidienne est évidemment à arrêter de toute urgence.

drogue-peace

Reputation de ce commentaire
 
Merci pour l'explication claire

 
#25 Posté par : prescripteur 20 août 2022 à  19:28
Bonjour, je ne me place pas en porte parole de PA donc je parlerai pour moi.
Comme je l'ai dit dans mon texte nous constatons la consommation, qui d'ailleurs accompagne l'humanité depuis des millénaires. De nombreux textes ont été écrits sur les questions que tu poses et, pour moi, ils n'ont pas apportés de réponse définitive et universelle. Sinon le problème serait en voie de règlement.
Pourquoi certains sont anxieux, depressifs, usagers simples ou addicts, obèses , joueurs, adeptes de prises cde risque etc..et d'autres non  ? Il y a du personnel, du "social", et des événements déclencheurs mais en quelle proportion, qui peut le dire ?

Ma devise n'est pas une invitation à ne pas chercher de solution, bien au contraire et en matière d'addiction certaine solutions sont connues et doivent être appliquées. Mais elles ne suppriment pas totalement le problème.
Dont l'action sociale tolérante dont je parle et la RdR.
Par contre la repression , notamment "à la Darmanin",  est inefficace , ce n'est pas seulement moi qui le dit mais aussi l'OMS et la Commission Globale sur la politique des drogues.

L'utilité de ma devise par contre est de pousser les politiques à ne pas chercher désespérément une solution totale et définitive au problème de la drogue (éradiquer la drogue , comme ils disent, les cons !*) et à chercher plutot les règles d'une coexistence sereine.
Dans une formation à la thérapie brève nous avons parlé du problème de la  punition, notamment celle de l'enfant.
Une punition légère suffit le plus souvent à arrêter un comportement dangereux.
Mais si cela ne marche pas il y a deux politiques
La politique traditionnelle qui consiste à augmenter les punitions jusqu'à l'obéissance (ou parfois la mort) (fouet, schwartz education allemande, parfois justice sauf justice des enfants ce qui la rend plus efficace etc..)
La politique souhaitée qui est de se rendre compte qu'il y a un problème et de chercher de meilleures solutions. La plupart des pays qui l'on fait en matière de toxicomanie ont de bien meilleurs résultats que nous.
C'est juste ce que je souhaite comme modification de la repression en France.

* ça parait peut etre excessif mais les mêmes sont incapables de juguler une consommation de tabac qui tue 150 000 français par an et ils voudraient "éradiquer la drogue".
Amicalement

 
#26 Posté par : Kanekilife 21 août 2022 à  10:53
God bless psychoactif et sont équipe <3

 
#27 Posté par : AnonLect 27 août 2022 à  20:45

g-rusalem a écrit

Par contre, malgré que nous partagions à 100 % la même intention pour les personnes usagères de drogues, je pense personnellement que le premier risque ici sur le forum, c'est plutôt la banalisation de l'usage et de l'abus par un effet de groupe et de répétition. Toute tentative pour justifier, légitimer, romancer l'usage, et surtout le dépathologiser même, et il y en a des tonnes ici, me laisse un arrière-goût de danger.

Salut,

Je voulais revenir sur ça après y avoir repense suite au poste de prescripteur sur le protoxyde d'azote :

A mon sens, ce n'est pas ce forum qui banalise l'usage et/ou l'abus de substance, bien au contraire ...

Ce qui banalise l'usage de drogue pour moi, c'est certains discours et attitude sur certains media internet, dont l'audience est bien souvent de (très) jeunes personnes.

Fin je veux dire, c'est pas le fofo qui a banalisé la lean, pas plus que le Xanax, le protoxyde d'azote ou encore le GBL. Les RC stim, les psychés, la kéta..  et je parle même pas de l'alcool...

En effet, il me semble personnellement que c'est à travers les réseaux sociaux, a travers certains clip de musique etc. qu'on peut observer une certaine banalisation de la conso de drogue.

Par ex : la mode du "lean" avec le rap us, l'explosion de la conso de proto, avec même des livreur de bonbonne géante à domicile ; "l'adderal", qui a bénéficié d'une pub monstrueuse sur internet auprès des jeunes et étudiants, et par extension les autres stims fonctionnelles, recherchés pour gagner en productivité, et répondre aux exigences de la vie sociale, des études, ou du taff...  Ils appellent même ça parfois "nootropic" tellement ils savent même pas de quoi ils parlent.

Les tazz pareil, il y a une telle banalisation que les gens gobent sans réfléchir des pills surchargées à 200-300mg, voir plusieurs, car encore une fois ils n'y connaissent rien et ne se fient qu'à ce qu'ils ont entendu, qui se résume à "c'est trop cool, t'aime tout le monde !"

La C dans certains milieux : finance, restauration, spectacle ...

La 3MMC et assimilés dans un contexte chemsex, souvent gay, qui a connu une explosion de popularité, souvent en IV en plus... Comme si c'était pas plus dangereux que du viagra de consommer de la 3MMC à haut dosage en IV quoi...

Le GBL pareil, "c'est un solvant pour jante qui est une drogue pour le sexe". Ça va pas plus loin que ça, et la surmédiatisation des canaux traditionnels suffit.

Les cannabinoïds de synthèse tiens !! Vendu comme "CBD" ou "PTC", a la mode depuis un petit moment, et dont les jeunes consommateurs n'ont pas la moindre putain d'idée de ce que c'est et des dangers que ça représente par rapport au canna par exemple !

Alors que si tu fais un tour sur le fofo, les mises en garde émises à ce sujet sont très sérieuses.

Je peux pas tous te les faire, sinon j'y suis encore demain mais bon ... Je ne vois pas le rôle du forum dans cette banalisation. Tout au contraire en fait.

D'ailleurs je me demande à quel point une sur-médiatisation, même 100% tournée de manière négative sur un produit, est au contraire propre à en augmenter la conso.

Fin, je trouve que y a énormément plus de poste de personne ayant fait nimp' car elles ont vu leur rappeur préféré, ou leur "influenceur" (roll) débile de prédilection consommer X ou Y substances venant ici et se rendant compte qu'en fait c'est pas anodin ; que de gens qui viennent en disant que à cause de ce vilain forum, ils ont cru pouvoir consommer sans risques et ont mal fini.

Enfin j'ai même jamais vu un poste de cette teneur en vrai (excepté #Lamamandepauline tongue)

Tout ça pour dire que tout au contraire, je trouve que le forum apporte justement nombre d'avertissements et de mises en garde sur les produits psychoactifs, et ils ne sont jamais banalisés. Les risques de dépendances sont toujours mentionnés.

L'information y est objective, et justement, ça tend à mon sens à ne pas banaliser, puisque strictement personne ne croit un discours qui montre sous un jour 100% négatif un truc que pleins de gens prennent justement pour ses effets agréables.

Du coup, les mises en gardes faites par ces médias diabolisant sont parfaitement inaudibles, contrairement à celles émises sur le forum, auxquelles les gens accordent du crédit.

Et je parle même pas des médiums susmentionnés, par lesquels le produit est juste présenté comme "trop cool". Et ça s'arrête là. Aucune info sur les dosages, la conso, les risques etc. Rien de rien.

Bref je vais pas me répéter 1000 ans, mais combien de sujet où tu vois un mec qui arrive : "j'ai consommé ça, j'ai eu ça comme effet secondaire, c'est normal ? Je croyais que c'était innofensif moi" ?

Et il lui est tjr expliqué qu'on lui a raconté des conneries, que ça peut être dangereux, qu'il faut faire gaffe à ça, ça, et ça etc. etc.

En fait, je trouve qu'il suffit de lire le forum pour se rendre compte que l'idée globale partagée est que les drogues, c'est pas des joujous, et que quand on consomme, il faut faire gaffe à ce qu'on fait.

Une balance pour peser, un minimum de matériel pour pas faire nimp', un cadre correct, des dosages raisonnables, faire attention aux fréquences de prises et a l'addiction... Autant de conseil de base qu'on entend ici, et dans peu d'autres endroits.

Ados, avant de connaître les forums de RDR, et surtout psychoactif, j'aurai pu juste faire n'importe quoi. Enfin j'ai fait n'importe quoi pour être plus exact, car je ne connaissais rien à tout ça, et ne connaissais pas les dangers de tels ou tels substances, et les conduites à tenir pour les réduires, etc.

Ça ne m'empechait pas pour autant d'en abuser, au contraire.

Donc tout ça pour dire que pour moi, le forum ne banalise pas les drogues, et c'est en fait tout le contraire.

En "éduquant" les gens, je veux dire par là en leur apportant toutes les informations nécessaires, positives comme négatives, ça "rend sérieux" l'usage de drogue ; dans le sens ça apprend qu'il ne faut pas le prendre à la légère et qu'il peut y avoir des conséquences, et ce à bien des égards. Ça apprend qu'il faut faire attention quand on consomme. Et notamment par rapport à l'addiction.

Ce sur quoi ne te renseigne pas le discours : "la drogue c'est de la merde, arrête tout, tout de suite si tu veux pas connaître la déchéance suprême".

Non plus que le discours : "la drogue c'est trop cool, waaa je suis foncedé, troooop bien !".

Pareil sur la dépendance/addiction, encore une fois, juste dire : "les addicts sont malades et dangereux, il faut les soigner de leur addiction avant tout, de gré ou de force", c'est complètement inaudible et contreproductif.

Alors que le discours tenu sur PA est bel est bien d'aider les gens dépendant à s'en débarrasser ou, à défaut, à gérer au mieux leur dépendance ; selon ce qu'ils souhaitent et ce qu'ils expriment.

Il n'est pas vrai de dire que la dépendance est banalisée ici, fin je vais quand même pas argumenter ça, suffit encore une fois de faire un tour sur le fofo.

Par contre oui, parfois il peut être dit que la dépendance ou la conso ne semblent pas être les vrais problèmes principaux de cette personne.
Et c'est toujours quand même après une analyse de la situation (selon les infos que la personne donne bien sûr) concrète et personnelle, en l'espèce.

Les réponses sont toujours personnalisées, et il n'est absolument jamais affirmé de manière générale à qui que ce soit de consommer un produit ou d'en devenir dépendant... thinking

Au contraire même, au moindre signe de potentiel problème, des mises en gardes sérieuses sont émises, et la personne est souvent découragée de consommer de la façon qu'elle envisageait. Même si en vrai le risque est minime.
Or, dans beaucoup d'autre endroit, ce serait exactement l'inverse.

Enfin, si la personne n'exprime pas ce souhait de mettre un terme à sa dépendance et /ou sa conso, tu veux faire quoi ? La convaincre à coup de "tu es malade", "c'est ton système déréglé qui parle, tu ne vie pas bien ta dépendance", "tu détruits ta famille, ta vie professionnelle et ton avenir" etc. ?

Mais d'abord, ce n'est juste pas exact ; et ensuite, c'est absolument contre-productif !

La personne va dire "Ok", fermer la page, et ne plus revenir. Tout simplement car ce que tu lui dis ne va pas correspondre avec ce qu'elle vit ! C'est ce qu'on a essayé de faire pendant 50 ans, et ça n'a pas arrêté d'empirer le problème !

Bref je crois que t'as compris où je veux en venir, je vais m'arrêter la, c'est déjà un petit pavé pasdebol

drogue-peace

Reputation de ce commentaire
 
Très bel état des lieux. CaptainCrox'
 
Merci (Prescripteur)
 
Exactement MG ~
 
:) - Johan

 
#28 Posté par : Zénon 03 septembre 2022 à  17:26
[Petit HS des familles]

g-rusalem a écrit

Merci pour vos précisions prescripteur. Je pourrait arguer et continuer dans le combat de mot, que je crois que la beauté est tout de même quelque chose qui peut être objectif et je suis pas vraiment d'accord avec l'idée que toute beauté est forcément subjective. Qu'on a tout de même un sens moral inné.

Oui, la beauté n’a rien de subjectif, elle est à l’œuvre dans la Nature, elle dicte même la sélection de bien des espèces animales dans les rites de reproductions. Chez nos amis les mammifères, quand t’es moche, rachitique, tout chétif et asymétrique, t’es pas dans la merde.

En revanche, un sens moral inné, je crois pas. La morale, c’est l’œuvre de la culture et des « religions » pour que l’homme puisse vivre en société sans s’entredévorer.

Le bon vieux crédo chrétien : « Tu ne tueras point ! »

Bref, la notion arbitraire de « Bien et Mal », morale qui fonctionne péniblement ; elle refoule simplement nos pulsions primaires, qui se défoulent inconsciemment à d’autres niveaux.

En voulant se dissocier de la Nature, l’Homme s’est bien foutu dans la mouise.

La vie n’a pas de morale hormis sa propre survie.

T’as vu un peu comment j’affirme sentencieusement des trucs dont je suis loin d’être certain !

J’aime bien affirmer, ça me détend.

[Fin du HS, à vous les studios !]


 
#29 Posté par : prescripteur 03 septembre 2022 à  18:04

Chez nos amis les mammifères, quand t’es moche, rachitique, tout chétif et asymétrique, t’es pas dans la merde.

D'un autre côté certains animaux te semblent très moches, à toi humain. Et pourtant pour leurs congénères ce sont les plus beaux. Ce qui montre bien que la beauté n'est pas "en soi" mais "pour un observateur".

/forum/uploads/images/1662/iguane.png



Amicalement

 
#30 Posté par : Zénon 04 septembre 2022 à  18:30
Prescripteur, mes hommages !

Chaque fois, je kiffe grave tes réponses — elles me font peaufiner mes exploits de la veille, parfois composés à la hâte après un raki de trop.

C’est précisément la raison pour laquelle j’aimais bien Gégé. Ma nature indolente penche dangereusement vers la nonchalance. Et cet enfoiré de Gégé, il me poussait à un peu plus de rigueur.

D’ailleurs, Prescripteur, permets-moi une petite digression : je me trompe peut-être, mais tu sembles l’exception qui confirme la règle. Chez les médecins, peu sont « cultivés », non ?

J’imagine que c’est la profession qui veut ça : dix années d’études sur un seul et même sujet ont tendance à t’aveugler sur le reste. Et puis, les voilà d’un coup dans la « vie active » avec beaucoup d’argent et très peu de temps. 

Dans son Abécédaire, Gilles Deleuze (que je trouve par ailleurs fumeux) confessait déjà :

« J’ai une grande haine non pas pour la personne des médecins qui sont souvent charmants, délicieux, mais pour le pouvoir médical et la façon dont les médecins l’utilisent... Et puis ils sont trop incultes ou alors quand ils se lancent dans la culture, c’est une catastrophe. Ma consolation, c’est qu’ils gagnent beaucoup d’argent, mais qu’ils n’ont pas le temps de le dépenser vraiment, d’en profiter parce qu’ils mènent une vie extrêmement dure. »

Bref, toi excepté, durant ma longue carrière de toxico, j’ai jamais croisé un médecin cultivé, jamais, hormis en psychiatrie.

Mais bon, dis-moi si je me plante complet et fais encore de grosses généralisations à la con.

Sinon, c’est certain, la roue du paon ne tapera jamais dans l’œil du bernard-l’hermite. Mais parmi les membres d’une même espèce, la beauté reste en majeure partie « préprogrammée ».

Par contre, grâce à la culture, l’Homme peut dépasser ce constat pour trouver « beau » un congénère disgracieux en le prenant dans son entièreté.

Moi, par exemple, quand je suis tombé « amoureux » de cette vieille et grosse Bulgare à moustache qui...

Non, pardon ; en fait, on s’en branle de mes amourettes.

Donc oui, tout est « en fonction de ». Mais la beauté existe aussi en tant que processus objectif, belle ruse de la Nature pour faire se reproduire certaines espèces.   

Tout ça pour dire que nos « schémas évolutifs » sont bien plus ancrés en nous que nous le pensons. Je sais, j’enfonce des portes cochères grandes ouvertes, mais notre entêtement à vouloir se dissocier de la Nature est à l’origine de la plupart de nos maux.

Le rapport avec le sujet initial de cette discussion ? J’en sais rien. Si, justement, cette discussion !

Perso, je suis en désaccord profond avec bien des idées véhiculées par ce forum, mais il demeure une mine d’informations hors de prix et de participants drôlement intéressants.

Ici, le niveau est bien plus élevé comparé aux réseaux dits « sociaux », et pas que sur la drogue. 

Des commentaires m’ont aidé pour bien des sevrages de came, certains m’ont ému, d’autres m’ont fait revoir mes convictions. Et le plus important : quelques échanges m’ont fait mourir de rire à haute voix (spéciale dédicace à feu Cabaretvert, ce génie incompris, pour ses histoires d’appuis-tête de Laguna).

Quand je retrouve une connexion Internet, c’est sur ce forum que je gaspille mon temps d’écran. Et parfois, après un raki de trop, quand on me file un clavier entre les mains, il m’arrive d’écrire des trucs sans vraiment penser à celui qui se trouve derrière son ordi. Mais blesser les gens gratuitement n’est pas dans mes intentions, juste bousculer un peu leurs certitudes.

Bref, un grand merci pour le boulot de tous les tauliers et la participation de chacun des membres qui font vivre ce lieu d’expression.

Par contre, quand je vois les sujets polémiques récents, pour faire vite, je pense que votre « politisation » de la drogue peut vous péter à la gueule.

Selon moi, le militantisme n’est en fait que du ressentiment déguisé.

Autrement dit : des gens qui ont beaucoup souffert et qui réclament vengeance, consciemment ou non. Leur idée fixe ? Réintégrer une société dégénérée qui les a rejetés au lieu de se casser vivre dans les montagnes avec les vieilles centenaires bulgares à moustaches.

C’est, du moins, mon avis, que j’ai déjà longuement énoncé ici avec mon tact habituel. Et mon avis, on s’en bat les roustons. Vous êtes chez vous et faites comme bon vous chante.

Le plus important ? Que ce forum ne se transforme pas en un énième Twitter version foire à la saucisse.

3615 Code : Qui n’en veut du pavé ?

 
#31 Posté par : marvin rouge 04 septembre 2022 à  19:00
Zenon, je t'interromps tt de suite eu égard à ton msg sur les médecins, je peux pas te laisser dire ça, même si je suis assez souvenr(pas tjours) d'accord avc toi

Mon papa était médecin generaliste
C'est la personne la plus cultivée et minutieuse que j'ai connu
Un puit de connaissance sans fond
À se remettre en permanence en question.
Qui tte sa vie à appris de nouvelles choses sans relache, continuellement

Bref, éternel respect à lui

 
#32 Posté par : Zénon 04 septembre 2022 à  19:26
Okay, Marvin.

Pas de soucis, je te crois sur parole, surtout venant de toi.

En fait, c’est simplement mon expérience personnelle avec les médecins et une question qui me taraude depuis un moment.

Évidemment, je fais de grosses généralisations à deux drachmes.

Je me demande juste pourquoi ma relation avec cette profession fut autant désastreuse. Et c’est encore le cas aujourd’hui avec ce foutu Covid long que je me tape depuis cinq mois.

Excuse, mon pote — loin de moi l’idée de manquer de respect à ton père.

 
#33 Posté par : prescripteur 04 septembre 2022 à  20:52
Bonjour, en fait je ne pense pas que les médecins soient très différents des autres citoyens et, comme le dit Marvin Rouge, certains sont très cultivés et d'autres non.
Par contre je crois aux effets du contexte professionnel sur le comportement.
Les médecins de notre siècle sont, je crois,  éduqués à privilégier la "science" dure par rapport au ressenti  et éduqués à être "les experts" tandis que les patients seraient réduits à un rôle passif d'obéissance, comme le suggère le terme même de "patients". Et surtout en matière de "drogue".
Ce biais d'éducation, d'ailleurs de moins en moins en phase avec l'evolution de la société, explique, je crois, un comportement professionnel parfois critiquable et que la profession devrait certainement plus remettre en question.
Voilà je retourne à mon "raki" , le vrai pastis c'est à dire celui de Pontarlier, en Franche Comté.   Amicalement
Reputation de ce commentaire
 
Merci pour le partage de ton regard sur contexte medical

 
#34 Posté par : marvin rouge 04 septembre 2022 à  21:16
Bne journee a vs

Biz zenon

 
#35 Posté par : Zénon 04 septembre 2022 à  22:37

prescripteur a écrit

Voilà je retourne à mon « raki » , le vrai pastis c'est à dire celui de Pontarlier, en Franche Comté.  Amicalement

Non, non : le « raki » en Crète, c’est une autre appellation venant du turc pour la tsikoudiá. La tsikoudiá, c’est le tsípouro du continent, mais toujours artisanal et bien mieux raffiné : jamais de mal de casque.

Rien d’anisé là-dedans, juste de l’alcool de marc de raisin titré à 40/45 degrés. En revanche, le premier tiré en octobre qui sort de l’alambic, il titre à 70 degrés, c’est le proto-raki.

Avec le proto-raki, pas besoin de DMT pour aller voir Mortimer, tu décolles direct.

Ici, ils l’appellent pharmakon, c’est-à-dire à la fois le poison et le remède. De l’eau-de-vie, quoi. On l’utilise pour absolument tout : fêter les mariages, aller à la messe, cicatriser une plaie, enterrer les vieilles centenaires à moustaches, violer les Bulgares, tuer les virus, endormir les bébés, « créer des tarentules » et conduire le tracteur.

Conduire le tracteur sans raki dans le sang, c’est même illégal. Tu captes, faut pas trembler. 

Et direct, te faut en boire un à six heures chaque matin avant de partir au boulot. Sinon, t’as rien compris.

Bref, le meilleur marc que la Terre ait enfanté, bien meilleur que le nôtre ou que la grappa italienne.

Quatre euros le litre.

Avec ça, plus besoin de médecins.

Toute une histoire, un art de vivre. Le régime crétois, quoi.

Ah ! la culture !

Non, le Pastis grec, c’est l’ouzo, peu apprécié en Crète. Beurk ! Ça, je peux plus, j’ai trop fait de la merde avec : le truc qui te rend jobard complet et te fait parler couramment pakistanais.

D’ailleurs, si j’avais bu de l’ouzo ce soir, je vous aurais déjà tous insultés, bandes de pauvres toxicos dégénérés !

Στην υγεία μας, παιδιά !


 
#36 Posté par : Zénon 07 septembre 2022 à  01:13

Gesus a écrit

Et si la religion, c’était la démocratie du temps où notre conscience était rugueuse. Tu parles de pulsions primaires qui vont se défouler inconsciemment à d’autres niveaux. Pense tu que laisser cours à ses pulsions primaires soit une solution plus pérenne ? Pense tu que même à notre époque la religion soit inutile ? Qu’il faille tout rejeter en bloc ?

Salut, poto ! Long time no see !

Excellente remarque.

Quand j’étais plus jeune, j’étais un athée furieux. Un petit con, quoi.

Ces dernières années, je les ai passées entouré de croyants dans un minuscule village d’à peine une centaine d’habitants. 97 % des Grecs sont pratiquants. La question de Dieu ne se pose même pas.

Pas une semaine ne passe sans que t’ailles te bourrer la gueule à la messe ou fêter la Saint-je-sais-pas-qui. Et puis, c’est à l’église que tu trouves du boulot. Parfois, je suis même obligé d’embrasser les icônes, c’est te dire si ça craint !

Depuis, j’ai bien changé d’avis sur la religion. Et puis, en Occident, tu restes chrétien. Que tu le veuilles ou non, chacune de tes cellules respire le Christ. Ta morale entière est basée sur le judéo-christianisme : « Tu ne tueras point, le mal, le bien, monogamie, patin, couffin, etc. »

« Nos athées sont des gens pieux » — Max Stirner.

La différence principale qui sépare la Grèce de la plupart des autres pays occidentaux (États-Unis exceptés), c’est qu’elle est fondamentalement religieuse (orthodoxe, comme les Russes), ce qui la protège pas mal du nihilisme. Ici, il fait bien mieux vivre que chez nous, en partie grâce à la religion.

En France, le nihilisme, je peux plus. Depuis que Dieu est mort chez nous, on patauge dans la perte de sens.

Dieu (qui comme chacun sait était une femme alcoolique), on l’a remplacée par du vent : travail à la con, famille et patrie, recapture de la sérotonine, aspiration au bonheur, aspirateur sans fil, barils de lessive, gamma GT, consumérisme all inclusive, postérité sans gluten, dopamine nation, téléphones intelligents, divertissement pascalien, jamais de « comment » et toujours des « pourquoi ? » 

Non, je n’ai pas la foi et reste très critique par rapport aux religions. Pour moi, après la vie, y a rien. Mais sans métaphysique, l’Homme se retrouve paumé complet.

Sur le sujet, Nietzsche (pourtant ardant ennemi du christianisme, mais loin d’être aveugle) a tout dit.

Donc non, tout n’est pas à jeter en bloc. Mais la camisole sur nos instincts primaires s’avère une catastrophe qui se retourne dans notre gueule chaque jour que Dieu fait !

Bref, vaste question. Mais là, il est tard, le PSG a gagné et je suis crevé.

Demain, si t’es encore là, je reviendrai étayer un peu tout ça.


 
#37 Posté par : Unposcaille 07 septembre 2022 à  01:18
Bonjour,

Psychoactif m'a aidé à de nombreux stades de ma consommation. Il m'a aidé à ne pas me mettre en danger quand je commençais (j'étais bien déterminée, vraiment sûre de mon choix, aucun discours n'aurait pu me décourager), m'a aussi aidé quand j'avais besoin d'aide et envie d'arrêter certaines substances (que j'avais commencé bien avant mon arrivée sur le forum). Les membres m'ont accueilli, répondu à mes inquiétudes, m'ont aidé à déterminer ce qu'était une consommation contrôlée et quand les choses devenaient inquiétantes. J'ai reçu de bien meilleures aides qu'auprès de mon psychiatre, qui a juste éludé la question en ne disant rien d'autre que "ne prenez rien d'autre que ce qui vous est prescrit". Il n'a jamais pris en compte ma consommation de drogues même après avoir appris par mon père que je prenais des rc benzos. J'ai aussi été guidée lorsque j'ai recherché à voir un professionnel, même si finalement je ai pas fait la démarche car je suis à l'aise avec ma conso-si je n'avais pas de problème d'argent, je j'arrêterai pas. Je n'ai pas honte de le dire ici, c'est à peu près le seul endroit où on ne m'a pas jugé pour ça. J'ai été dans d'autres espaces virtuels dédiés à la drogue et les messages m'indiquant de ne pas prendre sans m'aider à consommer de manière sûre ne m'ont jamais dissuadé. Tout ce dont j'ai besoin, c'est de pouvoir parler, recevoir de l'aide et savoir que des gens très compétents de l'équipe de modération ou juste des membres avec de l'expérience vont m'aider si j'en ai besoin.

J'ai un rapport malsain à la substance (j'ai contrôlé pendant des années, mais j'ai plusieurs troubles psychiques) pour lequel je suis suivie psychologiquement. Mais pour le côté quotidien et pratique, Psychoactif ne m'a jamais failli. Je n'ai jamais eu l'impression qu'il y avait de l'incitation ou de l'esprit de compétition. J'ai appris que j'étais addict et ne pas être un sous melebre de la société, je pense à Morning Glory notamment qui a été très douce concernant le sujet de mes insecurités, et dont les conseils sur les organismes à contacter pour arrêter ont aussi été très doux et bien documentés même si je n'ai pas la force de m'en servir. Face au rejet de proches ou d'incitations dangereuses de mes proches, Psychoactif me permet de faire des choix éclairés pour ma consommation. Je serais toujours reconnaissante envers gens qui ont fondé cet espace et qui contribuent à le faire vivre dans le respect de chacun et de son parcours. Je n'ai pas été là ces derniers temps et je suis désolée de voir que cet esprit s'est estompé, j'espère que les choses redeviendront comme avant car Psychoactif est un espace précieux pour beaucoup de gens je pense, dont moi. C'est aussi une mine d'information importante où l'on trouve beaucoup d'informations en français sur certaines substances quand le reste de la documentation tend à être en anglais en général.

Bref, j'espère que je n'ai pas été hors sujet. Je ne comprends pas ce changement d'ambiance et j'espère que cela ne sera que temporaire.
Reputation de ce commentaire
 
Merci pour ton post :) !
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)

 
#38 Posté par : prescripteur 07 septembre 2022 à  10:40
Bonjour, comme l'aurait dit Freud "Quoi que vous fassiez vous ferez mal".

/forum/uploads/images/1662/9e9f3c13-365d-48b8-b0ea-e8121fee4207.jpg


Comme on ne peut pas y échapper, il est important dans la vie de tenter de faire un maximum de bien, pour compenser ! drogue-peacedrogue-peacedrogue-peace

Amicalement

 
#39 Posté par : VickNarobi 07 septembre 2022 à  12:08
Ocram est kick... bon, dommage.
Jamais interagie avec lui mais le bonhomme avait l'air de s'y connaitre et les réponses étaient plutôt pertinentes.

Bref, je vous épargne le blabla "je vous lis depuis longtemps" et bis-repetita.
Pour ma part, ce qui faisait la force et la beauté (pour ne pas dire l'intérêt de PA) c'était aussi ces multiples avis.
C'est vrai qu'en tant que lecteur passif, l'ambiance se dégrade. Ça se lit, ça saute aux yeux même.

J'aurai bien écrit un long pavé mais finalement, le commentaire de Gesus résume bien le bordel.
C'est en acceptant la contradiction, y compris au sein de ses rangs, qu'on fait avancer un système. Sinon, bah on propose juste une alternative avec les mêmes défauts que celui qu'on veut remplacer. C'est (littéralement) une révolution (un tour sur soi quoi).

Que PA diffuse la RDR ? C'est une évidence
Que PA diffuse des informations concernants des substances et amène indirectement des individus à expérimenter (ou non) ? C'est aussi une évidence.
La morale n'a pas sa place dans l'histoire mais c'est juste un fait.

On pourrait aussi discuter du statut de "toxico" (ou de UD, PUD, PUDIT++, etc...) et de la victimisation par la violence symbolique (et des avantages secondaires qui en découlent aussi hin... mais bon on va pas être d'accord... donc est-ce vraiment ce que vous voulez).
En vrai ,ça avait déjà commencé il y a quelques années de ça cette dégradation. Ou du moins, les prémisses. Cette pensée en "meute"... Sous un autre pseudo pour le coup (dont j'ai perdu l'identifiant je précise hin, pas de double compte ou quoi, le truc est mort et enterré et ne ressortira pas). Mais bon, cette volonté de ne pas comprendre un point de vue différents m'avait un peu refroidi à l'époque... enfin...

Bref, longue vie à PA. Peut être que cette belle équipe devrait juste prendre le temps de faire un point pour éviter de sombrer dans l'entre-soi... ou ne rien faire et évoluer comme de vieux 68ards : passer de la révolte à la réac. entre les deux, il n'y a qu'un pas wink

 
#40 Posté par : psychodi 07 septembre 2022 à  15:31

Gesus a écrit

...
Vous dites que les médias véhiculent une image qui incite à l'usage. Mais ou est-ce qu'une drogue obscure comme le MDPV est découverte avant que les médias l'éclairent de leurs articles de merde pute à clique ? C'est ici. Ou sur bluelight. Je ne suis pas contre internet, mais l'info à portée de clic, c'est à double tranchant, et nier l'importance qu'ont les forums comme celui-ci pour répandre l'utilisation de produits tels que le 4MMC, le 3MMC et tous les RCs, c'est se voiler la face XXL.

Donc oui, extasions-nous devant la quantité de pratiques de réduction des risques qu'on a pu développer et transmettre. Mais je pense qu'il faut garder la raison et essayer de voir aussi les effets pervers de tels forums, une méta-réduction des risques. Ce qui, je le conçois, demande une certaine rigueur mentale que peu possèdent.

Outre que le style rédactionnel et le positionnement ressemblent furieusement à ceux d'un certain G-rusalem, je trouve ces 2 passages assez ambigus ...
"...nier l'importance qu'ont les forums comme celui-ci pour répandre l'utilisation de produits tels que le 4MMC, le 3MMC et tous les RCs, c'est se voiler la face XXL. " ... venant sur le forum depuis des années, je ne vois pas en quoi l'apport d'informations sur les produits qui arrivent sur le marché participe au fait d'en "répandre" l'utilisation ... dans un autre sens, avoir des infos sur les produits ne les fait pas arrêter non plus ... bref, je trouve ça un peu alambiqué, péremptoire et presque simpliste comme raisonnement...
Donc les "effets pervers", je vois pas non plus ... et la phrase finale, ça confine carrément à une inflation dramatique de l'ego ...serais-tu donc l'un des seuls possédant une "rigueur mentale" suffisante pour affirmer si pompeusement les choses, Gesus ?


 
#41 Posté par : psychodi 07 septembre 2022 à  16:10

Gesus a écrit

je ne vois pas en quoi l'apport d'informations sur les produits qui arrivent sur le marché participe au fait d'en "répandre" l'utilisation

Ah bon ? Je te dirais d'essayer d'y penser plus fort.

et la phrase finale, ça confine carrément à une inflation dramatique de l'ego ...serais-tu donc l'un des seuls possédant une "rigueur mentale" suffisante pour affirmer si pompeusement les choses, Gesus ?

Tu l'interprètes comme tu veux et tu peux te sentir aussi visé si tu veux, ce n'était pas le but. Crois-tu que tu n'as pas assez de rigueur mentale ?

merci du conseil, je vais y "penser plus fort", sans aucun doute, en faisant quand même attention à ne pas péter plus haut que mon cul histoire de ne pas finir avec de la merde derrière les oreilles

Je constate, Gesus, que ta promptitude à répondre (en presque 15 minutes quand même en ce qui me concerne) et éventuellement à alimenter un aspect polémique vu le style de la réponse... tombe pile poil dans le sujet du post !...
je m'arrête là pour ne pas "polluer" le dit post avec des échanges qui ne seraient ni pertinents ni intéressants pour les autres lecteurs et lectrices mais je les laisse juge de ce qu'il peut se passer parfois, sous le joug de la condescendance et de la "rigueur mentale" confinant à la rigidité...

Reputation de ce commentaire
 
tres bon esprit

 
#42 Posté par : Morning Glory 07 septembre 2022 à  22:05
Je n'ai pas prétendu que tu étais le seul^^ j'ai dit que d'autres vivent l'opposé.
Merci pour ton témoignage tempéré.

Edit: pour travailler dans la prévention, je lui reconnais une utilité également à titre personnel, bien que PA se focalise effectivement sur la RdR

 
#43 Posté par : AnonLect 08 septembre 2022 à  01:09

Gesus a écrit

Salut,

Je vais pas revenir sur tout, je vois bien que ça sert à rien tfaçon, j'aurai pas pensé cela de ta part j'avoue ; mais bon t'as l'air lancé dans une sorte de croisade idéologique, honnêtement... Bref.

Et je dis pas ça car tu es pas d'accord avec ce que je pense, mais juste en réfléchissant vite fait on voit clairement qu'il y a énormément plus de bénéfice aux forums de rdr que de torts causés par ceux-ci.
Puis accessoirement tu prends ton cas pour une généralité de toute évidence.

Donc encore une fois, quel intérêt à tous ces développement si "tu es pour la libre circulation des informations". Informations qui sont neutres et objectives plus que nul part ailleurs sur PA, et dont le niveau des conversations est tout de même très élevé en comparaison à ses homologues ou à 99% de l'Internet.

Genre t'es pour la libre circulation de l'information ou pas du coup ? Si oui, je vois vraiment pas le truc donc. Que veux tu ? Que proposes tu pour concilier cette "libre circulation" et ton pdv qui laisse deviner que ce n'est absolument pas ce que tu souhaites, la "libre circulation de l'information" ?

Et que tu le veuilles ou non, PA fait bien de la RDR, qui est une forme de prévention. PA prévient les gens des dangers de consommer de la drogue, que ce soit par rapport à l'addiction ou à n'importe quoi d'autre lié à la conso. PA tente de prévenir les dommages liés à la conso de drogue.

Par contre oui, PA ne prévient pas la conso en elle-même, tout comme il ne l'encourage pas, mais la constate.

Donc je vois vraiment pas ce que tu veux concrètement ? Les nom des RC shops sont floutés, et pour le DW, ça empêche juste les gens de perdre leur thune, et d'acheter de manière plus sécurisé ce qu'ils auraient acheté avant.

Juste comme ça, combien de topic de personnes arnaquées par des faux vendeurs en ligne de drogués/médocs ? Tu crois que c'est sûr PA qu'ils ont eu l'idée d'acheter en ligne vraiment ? C'est pour ça qu'ils viennent après en demandant si c'est une arnaque ?

Ça n'a aucun sens. Les gens cherchent à se droguer avec ou sans PA. Et faute de vrais prods c'est l'eau écarlate, la tise à outrance, la noix de muscade, la datura, la colle, les fils de banane... Fin bref.

Et dans les pays où ils n'ont pas accès à des forums de rdr, les gens se droguent moins ? Les gens ont moins de problèmes ? T'y crois vraiment ?? thinking . Moi absolument pas, ils se droguent juste dans des conditions terribles.

En gros t'as l'air de dire : "la drogue c'est pas bien, dans un monde parfait, personne ne s'abimerait la santé avec la drogue. N'être pas dépendant, c'est mieux que d'être dépendant "

D'accord, merci, très instructif, mais une fois que t'as dit ça... tu n'as rien dit car ce n'est pas notre monde. Et ce discours simpl(ist)e ne fera en rien que notre monde se rapprochera de cette belle Utopie. Encore une fois c'est le discours de base depuis belle lurette et qui n'a servi à rien.

Juste en passant : "Que dire des messages d'abus, qui peuvent permettre à d'autres de se dire que "whah, il est loin lui, moi, je suis tranquille avec mes X grammes par semaines de Y produit"

Bon donc clairement t'es pas pour la circulation libre de l'information de toute évidence lol . Puis un topic "d'abus" t'as toujours en dessous, quand c'est pas en plus l'OP lui même, 5 personnes qui vont dire : "mais t'es tarés, c'est du suicide tes dosages. Les naifs faites pas ça si vous voulez pas crever".

Et en fait c'est tous l'inverse, c'est en venant ici que les gens se rendent compte que les dosages de leur pote Robert, qui bouffe 500mg de MD dans la soirée car c'est trop un ouf, faut surtout pas le prendre en exemple et comme base standard. Qu'ils peuvent crever de suffocation comme des cons si ils font nimp avec le proto à en inhaler pur sans respirer d'air dans le même temps, etc.

Fin désolé, mais la ça frôle vraiment la mauvaise foi, ou peut être que tu ne raisonne pas de manière logique sur cette question pour X ou Y raison mais bon... ça m’étonne de toi j'avoue.

Gesus a écrit

J'aurais dû prendre plus de gants ? C'est un peu dans l'air du temps ça, faire attention à pas blesser l'autre. Tu peux aussi apprendre à ne pas accepter tout d'autrui. C'est difficile, mais moins immature que de le demander aux autres et en essayant de faire ça tu grandis en tant que personne. Je suis contre cette idée d'être terrifié de même blesser quelqu'un. Ca niquerai la liberté de penser.

Mais c'est sur ça que je voulais revenir vite fais : c'est de la connerie ça.

Alors oui, en effet, dans "l'air du temps" je suis d'accord qu'il y a une tendance à s'offusquer, se scandaliser pour des micros comportements en tout genre, geste, acte, parole etc. alors même que ceux-ci ne sont pas observés pour blesser ou insulter, mais relève juste d'une maladresse, ou d'un malentendu.
Ca fait des polémiques à 2 balles pour des conneries dont on ne devrait même pas parler ; OK la dessus.

Mais sur PA, il y a pas encore trop trop ça d'une part, et d'autre part... Ben en fait, c'est la stricte base, et le grand minimum de la vie en société de faire gaffe à la forme de ses comportements et paroles.

Quand tu peux dire "excusez-moi, ... merci" pour passer quand quelqu'un avance à deux à l'heure dans la rue, pourquoi préférer dire : " vazi dégage ! ptain t'es vraiment un molusque toi !" ?

Déjà rien que par... respect je préfère la première phrase. Mais c'est également bien plus efficace :
- la première phrase te permet d'être sympas et agréable, ce qui fait toujours plaisir à soi même et à l'autre, et la personne va se sentir elle-même obligée de te laisser passer. Elle te donne en plus le droit de t’énerver si la personne refuse, puisque la demande est très polie, et qu'aucune raison ne justifierait qu'elle n'y satisfasse pas.
- la seconde phrase te fait passer pour un gros con auprès de tout le monde, et la personne à laquelle elle est adressée va se faire un malin plaisir de ne pas bouger. Et c'est elle, et non toi, qui aurait droit de s’énerver si tu insistes.

Donc bon, la première phrase est toujours préférable, sauf si après avoir demander 1 ou 2 fois poliment, la personne veut manifestement te faire chier. La tu peux utiliser la seconde.

En fait, mal parler, s'en battre les couilles ostensiblement de ne pas blesser l'autre, ne pas respecter le minimum de politesse et de considération que tu attends des autres, et qu'ils sont en droit d'attendre de toi, (AMHA sans pour autant céder à toutes les injonctions absurdes d'atténuation du discours, il faut savoir faire la part des choses soi même, oui ça demande un minimum de réflexion), c'est vraiment inutile et contreproductif.

Désolé, mais si, disons comme exemple au pif, je casse un verre 1 fois tous les 10 mois, et qu'on me dit : " ptain mais fais gaffe bordel !! T'es vraiment un putain d'handicapé mon pauvre, t'en à rien à foutre de casser des verres hein ?"
Ben désolé mais je pète littéralement un câble.

Alors oui, je serai en "tort" au départ car j'aurai cassé le verre, mais cela ne justifie en aucun cas une telle réaction. Et une telle agression quasi-gratuite, ben désolé mais je peux pas laisser passer çà.

Mais ce serait même pas par vexation, ce serait juste un tel manque de respect qu'il est impossible de laisser passer.

Ou autre exemple au pif, un type arrive : "je prend 2 gramme de kéta par jours depuis 02 ans, j'ai des douleurs atroces au bide et pisse du sang, mais ne veut pas arrêter."

Ben je vois pas dans quel monde il serait préférable de répondre :
" Mais putain gros débile, file aux urgences bordel de merde !! Tu veux crever comme une merde dans ton lit, et que ta pauvre mère tombe sur ton cadavre petit fdp ?? Bouge ton cul de grosse loque, et va aux urgences, déchet va !"

que de répondre :
" Sérieux, tu peux pas continuer comme ça, tout ces symptômes, c'est que tes reins et ton système urinaires sont sérieusement atteint... Appelle le 15 ou va aux urgences le plus vite possible, il faut que tu te fasse prendre en charge.

Si tu continues comme ça ça peut très mal finir, ablation de la vessie, lourdes opérations, greffes de reins... Voir mort dans 06 mois si tu continue à ce rythme sans rien faire.

Sérieux bouge toi, prend ton courage à deux mains, et trouve une prise en charge en urgence ! Ta vie est en jeu la".


Fin j’sais pas, déjà pour ma propre estime et mon confort mental personnel (mais il m'est personnel pour le coup, je le conçoit), je préfère rédiger la seconde proposition que la première, tout simplement car j'aime pas blesser les gens gratos...
Mais aussi et surtout le mec lit la première phrase, encore une fois il ferme la page et tu le revois plus ! Tu n'arriveras jamais rien à tirer des gens que tu attaques d'office et sans raison !!

Comme Psylosophia quand il arrive sur un topic dont ce n'est absoluement pas le sujet pour dire clairement et explicitement : "ton poème, c'est de la grosse merde." ... fin je suis désolé, mais à part montrer que c'est un gros con, et qu'il ferait mieux de fermer sa grande gueule plutôt que de faire un HS pour insulter gratuitement quelqu'un, j'en vois vraiment pas l'intérêt (tu vois la je me permet de parler mal du coup, car ça me semble proportionné).

Ce n'était pas un topic ou un concours de poésie. 

Ou imagine tu prépare une thèse, et je te dis :

"Putain mais c'est de la meeeerde ce que tu m'a rendu la... Franchement même en 10 ans t'y arrivera jamais, arrête tout de suite." plutôt que : " Bon... alors à mon avis, ce n'est pas vraiment pertinent d'aborder le sujet sous cet angle, et tes développements à ce chapitre sont de fait hors sujet et n’apporte rien. Je te laisse revoir ça, et tu me réécris cette partie en partant d'un postulat différent, ça marche ?"

Quel putain d'intérêt d'utiliser la première forme ? A part soulager son petit égo mesquin, je n'en vois pas.

Bref, t'as compris ou je veux en venir, et bien sûr mes exemple sont caricaturaux ; mais je vois pas comment on peut décemment dire qu'après tout, la retenue et la politesse vis à vis des tiers c'est complètement con et inutile.

Tout en faisant encore une fois la part des chose entre les offuscation et polémique à 02 balles, pour des maladresses ou des paroles malheureuse sans grande signification ; et les vrais cas d'insulte et humiliation gratuite.

La forme d'un discours est importante, le nier c'est... je vois pas bien comment ce serait possible en vérité. thinking

Et accessoirement, ça n'a rien à voir avec la "liberté d'expression", dans les deux cas tu exprimes la même chose.

Après, en soi, tu as le droit d'insulter qui tu veux, mais tu ne peux empêcher les autres personnes d'en penser ce qu'elles en pensent, et de répondre en conséquence non plus.

drogue-peace

Reputation de ce commentaire
 
Tout à fait d'accord AnonLect , Merci pour ce discernement
 
Merci de nous ouvrir les yeux sur ces "nouveaux" travers d'Internet...

 
#44 Posté par : Zénon 08 septembre 2022 à  19:33
[Début du HS]

Je viens d’y réfléchir à l’instant. Gégé, quand tu reviendras fin septembre, tu me diras ce que t’en penses.

En fait, la Science me semble être aussi une métaphysique comme une autre, dont le postulat est :

Tout peut être expliqué. Grâce à « l’abstraction mathématique », nous allons trouver le « pourquoi ».

Et pour moi, cela relève également de la foi : à supposer que quelque chose est à expliquer et un pourquoi à trouver.

En fait, le « Tout peut-être expliqué » suffit. Au bout du compte, on se fout du résultat, seul le chemin importe pour nous donner une raison d’exister.

Si l’on va plus loin, on pourrait même conjecturer que la Science reste la dernière métaphysique moderne occidentale depuis la révolution industrielle et la chute du christianisme. Et sans jouer le prophète à deux balles, je pense qu’elle aussi déclinera.

Pourquoi, toujours des pourquoi et encore des pourquoi.

[Fin du HS]

AnonLect : Je t’aime, mais je suis d’accord avec toi jusqu’à un certain point. À trop jouer la politesse, on finit par devenir Kofi Annan. Et Kofi Annan, tu le connais, il manque cruellement de « méchanceté intellectuelle. »

Et puis, faut pas se mentir non plus : ce forum, même inconsciemment, incite quand même un peu les gens qui y traînent à se défoncer. RDR ou pas RDR. D’ailleurs, pour tous ceux qui sont en sevrage, je leur prescris de ne surtout plus vagabonder dans le coin tant qu’ils n’ont pas réglé leurs soucis.

Gégé, vieux justificateur de textes invétéré : Je viens de faire le calcul : je suis d’accord à 78,8 % avec tes revendications. Ouais, t’as perdu des points à cause de ton acharnement.

Ton acharnement, franchement, je comprends pas. C’est quoi le projet, dézinguer tous les forums pour modération bancale et incitation à la défonce ?

Non, parce que là, mon gars, t’es pas arrivé.

Moi aussi, je m’oppose à ces discours pour des raisons un peu différentes des tiennes, que j’ai déjà maintes fois évoquées ici dans mon style inimitable. Autant la modération peut grave me soûler, autant je suis pas vraiment contre l’incitation : pour certains, un peu de défonce ne peut leur faire que du bien.

Ici, t’es face à une idéologie. Moi aussi, je trouve ça parfois fumeux, ton analogie avec la dysphorie de genre me semble particulièrement pertinente.

Et alors ? Ainsi soit-il ! 

À mon avis, tu prends cette histoire trop au sérieux. Dans la vie, t’as bien plus grave : hier soir, l’OM a pris 2 – 0 contre Tottennham, putain ! 

Mais surtout, t’es en train de te faire du mal pour que dalle. Je te l’ai déjà dit : Internet peut devenir la pire source d’anxiété. Tu vaux bien mieux que ça.

Souvent, je culpabilise de ne pas avoir de smartphone et d’avoir volontairement lâché le Net. Mais là, vous me réconfortez dans mon idée.

Bref : « Je n’ai pas encore bien articulé les choses. Mais je ressens un truc qui cloche, qui ne me convient pas dans ton discours. »

Ceci dit, ouf ! je te croyais banni à vie, ce qui aurait été fort dommageable pour ce forum. D’accord, pas d’accord, malgré les pauvres petits ego blessés (dont le mien), ta rigueur intellectuelle se fait extrêmement rare aujourd’hui, elle est plus que salutaire ici.

Tu peux vraiment remercier les modos pour leur patience phénoménale. Comme quoi, ils ont leurs défauts, mais ils sont loin d’être abrutis. Comparé à d’autres, t’as vachement de chance (je pense par exemple à Randall, Cabaretvert et tant d’autres).

Bref, je crois que t’as dit ce que t’avais à dire et que tes revendications (pour moi, légitimes), ont été entendues ; du moins, je l’espère.

Maintenant, oublie Internet pour un temps et profite de cette déconnexion pour te concentrer sur tes recherches/études et reviens-nous au top de la forme pour tout défouirailler avec Ocram.

Ocram, putain, j’avais pas vu ton bannissement ! Si tu m’entends, mon pote, sache que personne est parfait : t’as beau être Suisse, je t’aime !

Bref, tout le monde peut « faire de nécessité vertu » et sortir plus aiguisé de cette altercation.

Eh merde ! me voici faire mon Kofi Annan ! Tu vois un peu ce que tu me fais faire avec tes conneries ?! Bon, ne le dites à personne, j’ai une réputation à tenir, ça reste entre nous.

Sur ce, on sonne à ma porte pour venir me chercher. Ouais, je me casse dans la montagne retrouver mes bergers misogynes et mes centenaires à moustaches. Moi aussi, pour un temps, j’aurai plus accès à Internet, ça vous fera des vacances.

À bientôt, dans une ambiance apaisée, mais qui reste tout de même teinté d’une violence respectable.

En attendant, grosse bise à chacun des participants et allez tous vous faire enculer !
Reputation de ce commentaire
 
Voilà un avis éclairé.
 
j'approuve la seconde partie. Après c'est pas "internet" AMHA, juste certains si
 
Après il faut être logique , tu viens pas sur PA en plein sevrage ....

 
#45 Posté par : meumeuh 08 septembre 2022 à  20:05

Gesus a écrit

Je suis bien d'accord avec toi pour la souplesse et pour la forme. C'est pour ça que je ne suis pas d'accord avec la posture de videur de boîte de Meuhmeuh face à certains nouveaux membres qui ne parlent pas en "je". Et que je le décris de façon véhémente. Parce que ça pourrît l'ambiance ce genre de trucs, surtout pour les nouveaux qui arrivent nous balancer leurs problèmes. Et du coup ouais, je n'ai pas mis les formes à un moment vis-à-vis de lui, mais ça n'était ni gratuit ni mesquin.

Vu que tu parles de moi,
Peux tu êtres très précis , quand tu dis :
posture de videur de boîte de Meuhmeuh face à certains nouveaux membres qui ne parlent pas en "je"

D'ailleurs je pense bien accueillir les nouveaux qui viennent se présenter sur le topic dédié, je n'ai jamais changé ma façon de faire et de penser, depuis mon inscription.

Je n'ai aucun mal à reconnaître quand  je suis en tort, mais là j'avoue que je comprends pas ta position envers moi.


Zénon a écrit

u peux vraiment remercier les modos pour leur patience phénoménale. Comme quoi, ils ont leurs défauts, mais ils sont loin d’être abrutis. Comparé à d’autres, t’as vachement de chance (je pense par exemple à Randall, Cabaretvert et tant d’autres)

Oui même je dirais  bien plus que de la chance smile

Et pour Ocram idem il n est pas ban , mais kick jusqu'au 22sept.

drogue-peace


 
#46 Posté par : Agartha 08 septembre 2022 à  21:05

Zénon a écrit

Et puis, faut pas se mentir non plus : ce forum, même inconsciemment, incite quand même un peu les gens qui y traînent à se défoncer. RDR ou pas RDR.

Toi qui semble vouloir être précis avec les mots, le forum "incite [...] à se defoncer", je suis archi pas d'accord.
Définition inciter :
"Pousser vivement quelqu'un à quelque chose "
Non.
La pub, ça incite à avoir certains comportement. Psychoactif n'a rien à te vendre -- c'est juste des faits, sans slogan ni logo. Enfin si y'a la belle amanite tue-mouche en logo, mais tu m'as compris:D

Zénon a écrit

Ton acharnement, franchement, je comprends pas. C’est quoi le projet, dézinguer tous les forums pour modération bancale

Merci pour la petite crotte de nez au passage mdr ça fait tj plaisir


Zénon a écrit

Ici, t’es face à une idéologie.

Ben ouais et ça sert à rien de le dire de telle manière comme si c'était un secret ; on a des valeurs et on les défend. Maintenant si t'es pas d'accord tu peux venir exprimer ton désaccord. Cependant il est tout de même usant, voire même carrément des fois rageant, que les personnes les plus vocales soient celles qui auraient le plus intérêt à adoucir leur discours, et à arrêter d'assertir des dingueries genre ça :

Zénon a écrit

Comparé à d’autres, t’as vachement de chance (je pense par exemple à Randall, Cabaretvert et tant d’autres).

Stoooooop avec ça omg
Tu veux savoir le pire? C'est que s'il revient (pour la xieme fois) ben tant qu'il ecrira pas "je suis yoshi" sur le fofo on va pas le ban, bien qu'on arrive à cramer absolument tout le monde (en même temps on a Lloigor l'inspecteur à qui aucun double compte ne survit... et puis faut dire qu'en règle g de telles personnalités se crament de loin... bref)

Alors ouais ouin ouin en attendant on est turbo laxistes des fois -- certaines fois aussi on peut sembler partiaux, mais c'est la tout le problème de la modération sur internet, et ailleurs, lorsque le cadre est subjectif. Déjà quand y'a des lois c'est la merde pour être tout à fait partial, alors t'imagines un forum avec moins de 10 modos? C'est compliqué.
Mais bon flemme de rentrer dans le pleurnichage "bouhou les gens sont méchants avec nous les modos:(sad", ça fait parti d'internet et pour le coup les échanges ont le mérite d'être plutôt cordiaux et sans trop d'ad hominem




Zénon a écrit

Mais là, vous me réconfortez dans mon idée

Oulà j'espère que t'as jamais ouvert twitter ou reddit de ta vie? Si le forum te donne des envies de t'exiler loin d'internet, fais gaffe à pas t'aventurer plus loin que Facebook ou Yahoo
(Question rhétorique bro pas besoin de m'expliquer que t'es un mec trop hardcore qui a vu/fait x choses bien pires)

Zénon a écrit

Bref, je crois que t’as dit ce que t’avais à dire et que tes revendications (pour moi, légitimes), ont été entendues ; du moins, je l’espère.

Oui, on vous lis tous les jours tkt
Mais pourquoi toujours venir accentuer des revendications qui peuvent être légitimes en te faisant comprendre en même temps que, bien qu'on soit pas des abrutis, on est dans de l'incitation donc bon... voilà quoi...RdR, incitation... c'pareil quoi...



Mfw je me rends compte qu'en fait y'a des gens ça fait des années ils sont là et ils considèrent qu'on fait dans l'incitation... alors loin de moi l'idée de remettre en question ce que tu penses -- ta pensée t'appartient et t'avais pas besoin que je te le rappelle -- par contre ça fait sérieusement douter des valeurs qu'on essaye de transmettre. Si même qqun comme toi, qui est dans le domaine de façon inhérente, vu que tu as un vécu de la dope qui est indissociable de ton passé quel qu'il soit, et qui plus est qui participe au forum, pense qu'on fait dans l'incitation, je me dit qu'on a peut être manqué une case. Ou alors que des gens connaissent pas la définition de "inciter" et là c'est un autre pb.


Je passe sur l'enrobage hautaint franchement... yikes


 
#47 Posté par : Morning Glory 08 septembre 2022 à  21:10

gesus a écrit

Au niveau de la critique des modérateurs, j'ai pas commencé en les pourrissant. Il y a eu une gradation, mais bien-sûr on se rappelle que les posts les plus chauffés

zenon a écrit

Ton acharnement, franchement, je comprends pas. C’est quoi le projet, dézinguer tous les forums pour modération bancale et incitation à la défonce ?

Non, parce que là, mon gars, t’es pas arrivé.

Entre le fait que les modérateurices puissent être critiqué.e.s (je suis d'accord), et les pilonner (bien entendu clairement moins d'accord), il y a une petite différence quand même. Donc j'insiste: je suis fatiguée de ton esprit de contradiction quasi systématique envers la modération juste parce que c'est la modération, ou en tout cas envers moi juste parce que je suis modo, je vais plutôt parler en mon nom.
Penses-tu que répéter une critique 10 fois en haussant le ton à chaque fois va mieux fonctionner ?
Peut-être que notre discussion sur les antideps t'a fait réfléchir, tant mieux. Mais il en va aussi de l'agréabilité du forum pour nous toustes, et rien qu'à la lecture pour les milliers de lecteurices silencieux.ses en fait.

Bref rien à ajouter: j'en reste personnellement à ma position de: si la décision finale est de ne pas transformer ton kick en ban (on devrait le savoir d'ici quelques jours) le 22 septembre il faudra tenter toustes ensemble (et tu noteras que je m'inclus dedans) de ramener le forum à un état plus calme et agréable à lire et à participer. Éviter les gue-guerres, quoi.


 
#48 Posté par : Morning Glory 08 septembre 2022 à  22:47

Gesus a écrit

Mais laissez moi écrire comme je veux! C'est ma vie si je veux mettre des smileys, des ^^ ou autres, tant que je reste respectueuse dans ma façon de m'exprimer ! Et derrière c'est nous les gens qui écrivons en inclusif qui sommes traités comme si on obligeait les gens à écrire en inclusif? Qui fait pression sur l'autre pour qu'iel écrive comme l'autre veut qu'iel écrive ?? Qui est l'intolérant.e ?

Et ça doit suciter un tel dégoût qu'on me dit que ma façon d'écrire donne envie de vomir? Au point que ce soit pris comme une insulte personnelle ?! Si c'est vraiment ça alors en effet toute tentative de diplomatie a échoué, j'abdique.

Spoiler


 
#49 Posté par : AnonLect 08 septembre 2022 à  22:58

Morning Glory a écrit

Mais laissez moi écrire comme je veux! C'est ma vie si je veux mettre des smileys, des ^^ ou autres, et derrière c'est nous les gens qui écrivons en inclusif qui sommes traités comme si on obligeait les gens à écrire en inclusif? Qui fait pression sur l'autre pour qu'iel écrive comme l'autre veut qu'iel écrive ?? Qui est l'intolérant.e ?

Et ça doit suciter un tel dégoût qu'on me dit que ma façon d'écrire donne envie de vomir? Au point que ce soit pris comme une insulte personnelle ?! Si c'est vraiment ça alors en effet toute tentative de diplomatie a échoué, j'abdique.

Ah, mais je ne dis pas que la forme de la réaction est justifiée, je répond juste à ta question wink

Et oui bien sûr que tu écris comme tu veux, simplement je te dis ce que moi je ressens devant un texte écrit comme ça. Et un court texte ok, soit, mais un long texte clairement j'arriverais pas à le lire. Genre physiquement.

Les smileys c'est pas pareil ; "^^", "big_smile" ou ça "O_O" je peux le lire ; Aka j'ai la capacité physique de le lire.

Par contre ça par exemple : "Touste les petit.e.s enfant" c'est extrêmement pénible à lire. Mais faut pas le prendre personnellement, et tu en fais ce que tu veux.

D'ailleurs quitte à choisir je pourrais lire infiniement plus facilement avec des "(e)", que des ".e" . Un point ça marque un arrêt et une pause de 1 seconde dans la lecture. Ça se lit forcément comme ça, c'est le signe de ponctuation le plus présent.

En revanche, une parenthèse est très exactement... une parenthèse. On a donc le choix de la lire ou pas, et ça ne marque pas de pause dans la lecture ; ce qui facilite grandement la tâche.

Faut pas le prendre personnellement, c'est juste que ça détourne les règles de grammaire avec lesquelles on a appris à lire et toujours lu tout au long de notre vie. C'est normal de ressentir un grand inconfort devant une utilisation qui ne correspond plus à ce qu'on a toujours appris/fait.

Idéologiquement on en pense ce qu'on veut, mais sur un point objectif, voila mon ressenti smile.

heart drogue-peace

Reputation de ce commentaire
 
Merci. Des tirets iraient peut-être mieux? Je vais y réfléchir MG ~

 
#50 Posté par : Morning Glory 08 septembre 2022 à  23:00

JessyCuster a écrit

Morning Glory a écrit


...mais... j'ai vraiment dit un truc qu'il fallait pas là ? thinking Non mais sérieux, heu... Je ne comprends sincèrement pas! Je faisais référence à ton message précédent où tu parlais justement de cette discussion et que tu reconnaissais qu'il y avait bel et bien débat dans la littérature scientifique contrairement à ce que tu affirmais sur le thread dédié. Où est l'insulte/le problème/le manque de respect ? Au point qui plus est de me faire incendier, c'est que vraiment j'ai dû être violente... Ou alors ça illustre parfaitement le ras-le-bol dont je parle, cette insurrection juste parce que j'ai l'étiquette "modo" apparemment, ou qu'en sais-je la raison, malgré que je tente tout ce que je peux pour être diplomate avec toi, que j'ai même tenté plusieurs fois de faire pencher la balance dans le sens que tu ne sois pas permaban, y a vraiment un truc chez moi qui fait que tu dois pas m'aimer xD On peut pas plaire à tout le monde ma fois. Est-ce une raison pour manquer à ce point de respect à de si nombreuses reprises à ladite personne ? A moins encore une fois que ce soit moi qui aie été particulièrement virulente dans le passage cité mais alors là, vraiment je ne comprends pas. Vraiment là, sincèrement je ne sais pas.

Donc soit j'ai été très maladroite et faut qu'on m'explique et dans ce cas je m'excuse, soit effectivement là, il n'y a plus grand chose à faire niveau diplomatie.

Tu remarqueras ma chère morning que celui auquel tu parles à été modo d'un forum rdr qui avait une envergure bien plus importante que celle de PA à l'heure actuelle quand il a officié.
Le qualifier d'anti modo serait donc une erreur. (Erreur par ignorance donc ça passe)

Vas savoir, il a pu changer d'avis à propos de tout ça, ça arrive on est humains. J'en sais rien. Je sais plus rien.


Merci pour le reste de ton message c'est gentil, mais je ne vois pas pourquoi je devrais faire le choix entre mon rôle ici et certaines de mes convictions.


Remonter

Pied de page des forums