Je recommence ? / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Viaflie » 

Je recommence ? 



Bon rien a battre, je recommence

Mon dernier rail remonte a janvier ou février, mon dernier cachet de subutex, le 20 février

J'avais même pas tant envie que ça mais c'est une impulsion et je me réjouis d'y céder. D'ailleurs la chance est de mon côté, je ne voulais pas avoir a ouvrir son sachet mais il se trouve qu'il y a une petite ouverture à l'intérieur, que je n'ai même pas eu besoin de l'agrandir pour faire en tomber quelque chose. Puis je le tourne sur lui même et ni vu ni connu. Même si il en manque ça aura pu tomber dans ma poche

J'ai tout préparé soigneusement. Je ne compte le faire qu'une fois, en souvenir, pour me donner un coup de boost, me rappeler, et oublier pour de bon. Sincèrement j'ai pas la tune de faire autrement, il n'y aura qu'une fois.


Je me rappelle de l'odeur, des sensations. Je me demande si ça sera pareil ?
J'y vais

Putain de merde l'odeur est fabuleuse, sensationnelle
J'avais oublié a quel point c'est bon, mais bon. Je regrette de pas pouvoir en prendre plus, en une fois, mais ça se verrait après.
Pour l'instant au niveau des effets c'est pas fou mais je me doutais que la qualité n'était pas dingue. Mais l'odeur et le geste, c'était un vrai bonheur de sentir ça de nouveau, de me rappeler cette odeur divine. C'était mon quotidien, un quotidien dans lequel j'étais invulnérable, satisfaite du soir au matin. Cette odeur c'est ça, l'autosatisfaction, la décontraction, et tous mes souvenirs de l'hiver qui sont surtout des souvenirs quotidien, de quand je taffais, de mon boulot, de mes collègues

Je crois que je me rend compte que je ne regrette pas d'avoir arrêté
Parce que je me sens bien, l'effet est là, mais je vois bien que ça ne repose sur rien, que rien n'a changé, et ça me semble incongru et faux
En plus elle est salement amère dans la bouche
Ça valait la peine de ressentir ça pour se rendre compte que ma vie quotidienne me fait trimer mais que les victoires y sont réelles, et satisfaisantes. Voilà pour cette non reprise. Plus de lumière, forcément je suis speed, mais c'est pas comparable a la joie que j'extorque en étant prise a la fac ou en appréciant ma vie après des mois a trimer sans rien.
Je ne sais pas si ça a a voir avec la qualité. J'ai souvenir d'avoir eu des moments fulgurants, parfaitement dingues avec la même quantité donc j'imagine que oui. Ou peut être a l'époque le contexte y était pour quelque chose

En tout cas de manière globale je sens mon intérêt décroître et je pense que je suis vraiment sur la bonne voie. C'est vraiment pas si ouf donc ça n'est en aucun cas une rechute.

(Bon en scred je suis un peu déçue que la qualité soit si pourrie)

Édit : bon on liquide tout ce qu'on a ce soir donc dernière soirée finalement mais elle est tellement dégueu que c'est certain j'y retoucherai jamais

Catégorie : Tranche de vie - 27 mai 2019 à  12:44



Commentaires
#1 Posté par : psychodi 27 mai 2019 à  15:19
dis lui "merci" d'être pas si bonne finalement...comme ça, elle reste un peu attrayante mais pas trop..

un écart, un dérapage contrôlé en sortie de virage, ça n'est jamais une rechute
non ?
la nostalgie fait parfois faire quelques détours
et puis après, on reste avec juste des souvenirs vagues
qui se suffisent parfois à eux-mêmes
et qui n'enlèvent désormais plus rien au goût un peu acre et sucré du présent

Posté par : psychodi | 27 mai 2019 à  15:19

Remonter

Pied de page des forums