Jugement. / Les Blogs de PsychoACTIF

Jugement. 



Bonjour a vous.

J'écris ce petit blog pour vous raconter le jugement (pénal) au quelle j'ai eut le droit a la suite de ma perquisition il y a environ 3 mois.

Pour commencer c'est la première fois que j'avais affaire a la justice donc ils on été plutôt clément.

Bref tout ce passe normalement jusqu'au moment ou on me fais la moral sur le faite que les dealeur mette toujours n’importe quoi dans ce qu'ils vendent, je nie pas c'est vrais que certain le font, j'ai répondu comme j'ai répondu au flics qui ma auditionné que je test toujours avec des testes colorimétrique a chaque fois que j’achète un nouveau batch.
Et la que fut ma stupéfaction lorsque la juge me demande si j'ai vraiment confiance en ces testes et qu'elle me dit que c'est mensonger et absolument pas fiable, j'ai essayer d'argumenter un peut mais j'ai vite arrêté ça aurais de toute façon mener a rien hors mis que je m’énerve encore plus que je l’était déjà.

je pensais être au bout du process verbal quand elle me demande si je bois de l'alcool (déjà en quoi ça la concerne), mais je lui répondit cash que non car je n'aimais pas ça (j'ai l'alcool plutôt mauvais et je deviens assez violent) et que c'est quand même plus mauvais que la majorité des chose que je consomme étant donner que j'ai une façon de consommer assez RDR.
Et que fut encore une stupéfaction quelle me dise que mes connaissance sur le sujet son limité et principalement fausse en prenant pour exemple le LSD qui est d'après elle plus addictif et plus mauvais pour la santé que l'alcool et une fois de plus j'ai tenter de lui expliquer et je finis par lui dire que j'ai une plus grande confiance envers les études faites par des personne qui connaisse leurs sujet que ses simples idées reçut.

Bref au final je m'en sort avec quelque jours de TIG.

Je pensais que les mentalité avais beaucoup changer depuis un moment mais désormais je me met de plus en plus a douter sur ce point et je pense que si des personne de cette catégorie de métier ne change pas leurs points de vue le monde m'est pas prêt a changer de si tôt

Merci d’avoirs lus et bonne journée, Jimmy


Catégorie : Témoignages - 09 août 2018 à  17:50



Commentaires
#1 Posté par : Marla Singer 09 août 2018 à  20:13

Merci pour le retour d'expérience.

Bon courage pour les TIG, tu peux faire ça dans des asso et t'en servir comme expérience après.
Rentabilise ta «connerie» au max et respecte bien les conditions de ton aménagement de peine.
Bises


Posté par : Marla Singer | 09 août 2018 à  20:13

 

#2 Posté par : Bootspoppers 09 août 2018 à  20:19

Intéressant en effet... Les idées reçues....


Posté par : Bootspoppers | 09 août 2018 à  20:19

 

#3 Posté par : Lilas24 10 août 2018 à  11:28

Bonjour,

Tu n'as pas précisé le produit qu'ils ont trouvé chez toi mais il est rare qu'un simple consommateur se retrouve devant la justice pour une 1ère interpellation, sauf à avoir un bon petit paquet de cachetons, d'herbe ou autres produits.

Dans les grandes villes, les juges sont spécialisés et ils connaissent souvent assez bien les produits mais l'été tu peux tomber sur un juge de permanence qui s'occupe d'habitude des baux commerciaux ou des divorces, donc...

Dans les petites villes qui ont encore un tribunal correctionnel, les juges font de tout et c'est vrai que les stupéfiants, ils ne maitrisent pas et ont plein d'idées reçues. Entre nous, les idées reçues, il y en a partout et sur tous les sujets, les juges sont des humains comme les autres.

Quand un mec te dis qu'il faut se pisser dessus quand on est piqué par une méduse et bien c'est une idée reçue débile partagée par des millions de gens (je profite de l'été pour cet exemple d'actualité).

Les juges ne sont pas formés et se forment donc sur le tas à force de voir passer des affaires de stup. A Paris, tu as des juges qui savent des trucs incroyables sur les stup mais aussi les médocs psycho-actifs, c'est impressionnant.

Fais bien attention à toi, ne prend pas ce TIG à la légère car si tu n'es bien qu'un simple consommateur, ça serait ridicule qu'à force de te faire chopper, tu prennes une plus grosse claque dans la tronche.

Si jamais il y a une prochaine, ce que je n'espère pas pour toi,  laisse le juge raconter n'importe quoi. Evite de passer pour un pro et prends un air penaud. Il vaut mieux passer pour un type qui veut arrêter mais qui a du mal que pour quelqu'un qui revendique son droit à prendre des produits illicites.

Ca tu peux le faire ici sur le site mais pas devant la justice car l'hypocrisie est reine. Dis toi que ton juge sera peut être un alcolo mondain ou accro aux benzos et qu'au lieu d'être compréhensif, l'effet miroir pourrait le mettre en colère.


Posté par : Lilas24 | 10 août 2018 à  11:28

 

#4 Posté par : Jimmyletox 10 août 2018 à  13:15

Salut !

Merci de votre soutien !

@marla : Ouais c'est se que je comptais faire je vais me renseigner pour voir si des asso type nuit blanche ou encore quais 9 (équivalent caarud a Genève) sa pourrais être intéressant.

@Lilas24 : Ils m'ont perqui psk ils ont chopper un paquet avec 2 cacheton de 2cb-fly a la douane (j'en reviens toujours pas qu'ils fassent chier pour si peut) et on trouver 0.2g de speed, 0.8g de md 2g de salvia.
Vous avez de la chance que dans vos ville il y aille des juge spécialiser en tout cas c’était pas mon cas. je me suis pas renseigner mais je pense que c’était un juge banal. j'ai quand même l’impression que niveaux stups on est moins avancer que vous en suisse, sauf peut-être pour le CBD.
si j'ai pris si peut c'est aussi parsque je ne vend pas et que je n'ai jamais vendu, d’ailleurs c'est dure d'expliquer a un flic que j'ai une balance précise pour la RDR ça reste un terme que ils ne connaissent pas malheureusement.


Posté par : Jimmyletox | 10 août 2018 à  13:15

 

#5 Posté par : Mascarpone 13 août 2018 à  11:03

Salut,

Tu es de quel canton en Suisse?

Parce qu'il y a une énorme différence entre la gestion et la compréhension des usagers de drogues entre le canton de Vaud, Geneve et Bâle ou Zurrick...J'ai connu des Suisses de tous ces endroits et autant, ceux de Bâle par exemple étaient plutôt "pépères"avec leur héro médicalisée, autant ceux du canton de Vaud étaient les "laissés pour compte" comparés aux 1ers, avec souvent une espèce de morale protestante judéo chrétienne vieilles campagnes françaises qui nimbait toutes leurs décisions officielles et les relations entre les parties (tox et justice , médecine, social et police...)

Quel que soit le pays, devant un juge en tant qu'accusé, de toutes façons, il vaut TOUJOURS mieux fermer sa gueule et faire le canard vape
Je prends juste l'exemple des toubibs en général, ils détestent qu'on ait l'air aussi savants qu'eux (plus savants, c'est pire encore big_smile ), alors, imagine avec un juge yikes ...Le toubib, tu t'en fou de le mettre en boule, le juge c'est plus délicat pour ta pomme wink


Posté par : Mascarpone | 13 août 2018 à  11:03

Remonter

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr


Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.



Licence Creative CommonsDroit d'auteur : Les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0