Blogs » Sreconnor » 

Mise au point après 19 jours sans consommation 



Petit point suite à mon arrêt total de substances en tout genre depuis le 15 juin 2024 : plus de ke et surtout plus de mdma

En ce jeudi 4 juillet, je crains l’approche du week-end. J’ai pas craqué les deux week-ends précédents mais l’ennui me guète.

Le problème étant que je me dirige mtn vers l’alcool à chaque sorti, peur de l’ennui.

Mes semaines de travail sont monotones et à l’approche du week end, comme de nombreuses années, l’envie d’aller en free ou warehouse le guète !!

Point physique : je remarque rien de différent.

Point mental : je m’ennuie, j’ai besoin de mon boost de seroto tellement absent dans le cerveau la. La dopamine rapide des jeux et des réseaux sociaux me convainc pas du tout!

Par contre je me sens moins déprimée que normalement !

Catégorie : Carnet de bord - 04 juillet 2024 à  10:23



Commentaires
#1 Posté par : Cassandreladesconosida 04 juillet 2024 à  22:15
Salut

Sreconnor a écrit

Petit point suite à mon arrêt total de substances en tout genre depuis le 15 juin 2024 : plus de ke et surtout plus de mdma

En ce jeudi 4 juillet, je crains l’approche du week-end. J’ai pas craqué les deux week-ends précédents mais l’ennui me guète.

Le problème étant que je me dirige mtn vers l’alcool à chaque sorti, peur de l’ennui.

Mes semaines de travail sont monotones et à l’approche du week end, comme de nombreuses années, l’envie d’aller en free ou warehouse le guète !!

Point physique : je remarque rien de différent.

Point mental : je m’ennuie, j’ai besoin de mon boost de seroto tellement absent dans le cerveau la. La dopamine rapide des jeux et des réseaux sociaux me convainc pas du tout!

Par contre je me sens moins déprimée que normalement !

Salut ! Félicitations ! Deux semaines c'est bon. Moi, j'arrête dimanche. Obligée.  Prends tu des médocs pour tenir ?
Qu'est ce qui t'aide le plus ? Courage et lâche pas. Je te suis...


 
#2 Posté par : AmyW 04 juillet 2024 à  22:44
Sincère félicitation.
Et merci de témoigner de ta réussite, ta « victoire d’étape » je suppose ? Je pense que c’est important pour tout ceux qui doivent se battre contre telle ou telle habitude de lire un témoignage comme le tiens.

 
#3 Posté par : Sreconnor 04 juillet 2024 à  22:56

Cassandreladesconosida a écrit

Salut

Sreconnor a écrit

Petit point suite à mon arrêt total de substances en tout genre depuis le 15 juin 2024 : plus de ke et surtout plus de mdma

En ce jeudi 4 juillet, je crains l’approche du week-end. J’ai pas craqué les deux week-ends précédents mais l’ennui me guète.

Le problème étant que je me dirige mtn vers l’alcool à chaque sorti, peur de l’ennui.

Mes semaines de travail sont monotones et à l’approche du week end, comme de nombreuses années, l’envie d’aller en free ou warehouse le guète !!

Point physique : je remarque rien de différent.

Point mental : je m’ennuie, j’ai besoin de mon boost de seroto tellement absent dans le cerveau la. La dopamine rapide des jeux et des réseaux sociaux me convainc pas du tout!

Par contre je me sens moins déprimée que normalement !

Salut ! Félicitations ! Deux semaines c'est bon. Moi, j'arrête dimanche. Obligée.  Prends tu des médocs pour tenir ?
Qu'est ce qui t'aide le plus ? Courage et lâche pas. Je te suis...

Hello, merci pour ton message je suis de tout cœur avec toi aussi!!

Si tu as un peu le temps je t’invite à lire les msg que j’ai reçu de personnes hyper bienveillantes ici quand j’ai fais mon premier msg sur mon blog disant que j’arrêtais tout :

https://www.psychoactif.org/blogs/Je-te … html#b8423

S’occuper l’esprit est primordial évidemment plus facile à dire qu’à faire surtout que je n’ai aucune passion dans la vie, ça aide pas mdr !

Mais tout ce qui m’encourage à pas craquer c’est pour retrouver une régulation normale de mes émotions.
Je prends rien et je souhaite pas prendre un AD ou quoi je veux voir comment mon cerveau se défend seul face à la peur du craving et de l’ennui.

J’ai encore bu seule tout à l’heure alors autre conseil, pas remplacer une molécule par une autre même si c’est difficile sad


 
#4 Posté par : Sreconnor 04 juillet 2024 à  22:58

AmyW a écrit

Sincère félicitation.
Et merci de témoigner de ta réussite, ta « victoire d’étape » je suppose ? Je pense que c’est important pour tout ceux qui doivent se battre contre telle ou telle habitude de lire un témoignage comme le tiens.

Oh merci pour ton message c’est très gentil vraiment smile

Une victoire d’étape oui presque 3 semaines je trouve ça fou je me sens forte et chaque jour qui passe est une petite victoire !!!
On lâche rien j’ai envie de retrouver du bonheur avec de la sérotonine pas sécrété par une substance mais par mon cerveau tout seul


 
#5 Posté par : Mr Collie Man 07 juillet 2024 à  23:08

a écrit

On lâche rien j’ai envie de retrouver du bonheur avec de la sérotonine pas sécrété par une substance mais par mon cerveau tout seul

yo !

belle formule ! C'est très vrai je trouve. Quand on à l'habitude de bombarder son cerveau on oublie que les shoot d'adré, de dopamine, etc. ba y'a pas besoin de drogues en vérité. On à juste moins le contrôle dessus.

La sensation d'ennuis avec le spectre de l'angoisse, ça doit être le plus difficile je pense. A mon sens si tu souhaite sincèrement retrouver ce que tu décrit t'as pas le choix que de t'y confronter en serrant les dents dans les moments difficiles en te répétant que ça va passer et en te raccrochant tant bien que mal à ton objectif premier. Ca te rappel pas une mauvaise descente par hasard ? moi si ...

Soit en certain, les habitudes se changent avec de la volonté et de l'intelligence mais il faut un moteur puissant face au petit démon de la défonce ! J'ai arrêté toute conso pendant 10 ans (hors cannabis) je connais bien. La satisfaction de retrouver les plaisirs simples c'est magique !

Avec tous mes encouragements !

drogue-peace


 
#6 Posté par : Mlle*Ordinaire 08 juillet 2024 à  00:35

Mr Collie Man a écrit

a écrit

On lâche rien j’ai envie de retrouver du bonheur avec de la sérotonine pas sécrété par une substance mais par mon cerveau tout seul

La satisfaction de retrouver les plaisirs simples c'est magique !

C'est ce qu'on peut appeler retrouver sa liberté: un idéal auquel j'aspire également. Il faut juste pouvoir s'armer de force, de patience et de bonnes relations : c'est peut-être là que réside toute la difficulté d'y arriver. Mais, ça vaut peut être le coups de ne pas lâcher. Après tout, qui n'apprecierai pas de retrouver sa bonne  humeur sans avoir recours à quelconques artifices ..


 
#7 Posté par : Sreconnor 14 juillet 2024 à  19:20
Helo à tous !!!

Aujourd’hui cela fait 1 mois tout pile que je ne consomme plus de drogues.

Je pleure bcp et je m’ennuie bcp  j’ai l’impression de vivre des redescentes sans rien prendre c’est vraiment très frustrant !

Par contre petit fait étrange je trouve : je rêve énormément de drogues !

Dans ces rêves, je consomme et je culpabilise et je me cache de mes proches par peur qu’ils soient déçu de moi.

Dans ma vie, ils me soutiennent à fond et aucun jugement même si je craque un jour.
Mais dans mes rêves c’est terrible de voir ça et je me réveille avec culpabilité avant de me rendre compte que je n’ai pas craqué vraiment…

Bon dimanche à vous :)

 
#8 Posté par : Unposcaille Hier à  12:49
Hello,
bon courage, tu traverses quelque chose de pas évident... J'admire ta détermination si c'est un choix personnel, moi et ma famille on a remarqué la même chose, c'est ce qui motive les rechutes. Je compatis vraiment pour les rêves car je connais ça très bien et je sais l'infamie que c'est et la sensation au réveil... On a beau se dire que c'est passager, que c'est le cerveau qui se réadapte, à mon avis c'est peut être un petit PAWS, à voir pour un accompagnement médical en plus ? Même si je comprendrais que ce ne soit pas une option.

C'est bien d'avoir un entourage qui te soutienne autant dans la sobriété que dans la consommation, je suis contente pour toi car c'est un des facteurs les plus importants à mon avis.

A voir si tu n'as pas des problèmes que tu avais refoulé avec les conso, mais on a déjà dû t'en parler, à voir avec tes proches peut être. Force à toi.

 
#9 Posté par : Sreconnor Hier à  14:32

Unposcaille a écrit

Hello,
bon courage, tu traverses quelque chose de pas évident... J'admire ta détermination si c'est un choix personnel, moi et ma famille on a remarqué la même chose, c'est ce qui motive les rechutes. Je compatis vraiment pour les rêves car je connais ça très bien et je sais l'infamie que c'est et la sensation au réveil... On a beau se dire que c'est passager, que c'est le cerveau qui se réadapte, à mon avis c'est peut être un petit PAWS, à voir pour un accompagnement médical en plus ? Même si je comprendrais que ce ne soit pas une option.

C'est bien d'avoir un entourage qui te soutienne autant dans la sobriété que dans la consommation, je suis contente pour toi car c'est un des facteurs les plus importants à mon avis.

A voir si tu n'as pas des problèmes que tu avais refoulé avec les conso, mais on a déjà dû t'en parler, à voir avec tes proches peut être. Force à toi.

Hello!!
Merci beaucoup pour ton message.
Je pense que c’est juste lié au manque de sérotonine je suis bien bien triste.
Mais peut être question con mais le PAWS c’est pas pour les opiacés et les benzo ??


 
#10 Posté par : prescripteur Hier à  15:30
Bonjour, non le PAWS  a été constaté pour tous les produits , y compris l'alcool.
Ceci dit, c'est défini de façon pragmatique comme toute manifestation survenant à la suite du sevrage aigu. Les mecanismes peuvent etre differents (notamment deuil du produit, reversion longue des effets epigenetiques etc..)  ce qui fait que certains experts ne le reconnaissent pas.

https://www.psychoactif.org/psychowiki/ … de_sevrage


Amicalement
Reputation de ce commentaire
 
Merci pour l’éclaircissement!! Sreconnor

 
#11 Posté par : Kalei Hier à  15:47
Salut Sreconnor.
Triste pour toi que tu ne puisse même plus Conso de temps en temps en mode plaisir uniquement .
Mais très heureux que tu tienne tes objectifs . Après tout pourquoi être triste qu’il n’y ai même pas de Conso occasionnel? Il n’y a pas que la drogue . Si tu trouve autre chose que la drogue pour remplir ta vie et que tu arrives à ne pas craquer, et bien bravo .
Content pour toi et te laisse pas abattre par le manque de moral. Il faut le temps que tu retrouves un équilibre sans produits .
Bref, bravo tient bon et très bonne journée à toi .
Amicalement

 
#12 Posté par : Sreconnor Hier à  19:43

Kalei a écrit

Salut Sreconnor.
Triste pour toi que tu ne puisse même plus Conso de temps en temps en mode plaisir uniquement .
Mais très heureux que tu tienne tes objectifs . Après tout pourquoi être triste qu’il n’y ai même pas de Conso occasionnel? Il n’y a pas que la drogue . Si tu trouve autre chose que la drogue pour remplir ta vie et que tu arrives à ne pas craquer, et bien bravo .
Content pour toi et te laisse pas abattre par le manque de moral. Il faut le temps que tu retrouves un équilibre sans produits .
Bref, bravo tient bon et très bonne journée à toi .
Amicalement

Hello Kalei !!

Je te remercie pour ton message ça me fait bcp de bien!

Alors oui j’aimerai reprendre une conso plaisir comme tu me le décris, mais je suis pas prête encore mentalement à que ce soit que « de temps en temps »
Puis je pense vraiment que j’ai boussilé ma sérotonine toutes ces années. D’ici quelques mois voire 1an je pense que je serai prête à consommer de manière plus « saine » disons et plus de manière addictive

Bonne soirée :)


 
#13 Posté par : Unposcaille Hier à  22:06
Alors si je ne me trompe pas si tu as de grosses ou longues conso et que tu developpes une tolérance ça peut arriver pour les substances qui sont addictives physiquement ou pour lesquelles tu peux avoir une tolérance. Même sans rentrer dans la définition stricte du paws si tu as utilisé des substances pendant longtemps il est possible que tu aies changé la chimie de ton cerveau et les circuits de récompense et aussi les niveaux qu'il faut pour être bien, si tu n'as pas respecté les intervalles préconisé pour les prises répétées de mdma c'est aussi possible que tu aies des problèmes au niveau de la sérotonine qui puissent durer un moment mais je ne connais pas exactement ton parcours et je ne suis pas médecin donc je ne voudrais pas dire de bêtises.

Sache en tous cas que tu as tout mon soutien !!

 
#14 Posté par : cependant Aujourd'hui à  00:52

Mr Collie Man a écrit

La satisfaction de retrouver les plaisirs simples c'est magique

Salut,

Pour moi il n'y a aucune corrélation avec le fait de consommer des drogues...
D'une part on peut simplement profiter des plaisir des drogues et de l'autre, même en consommant rien ne m'empêche de trouver des petits plaisirs qui n'arrêtent jamais de s'émerveiller : une aube ou un coucher de soleil sur les mintagnes ou à la mer, le parfum du chèvrefeuille et du jasmin glané sur les trottoirs, le goût merveilleux de la nourriture préparée avec amour, des draps propres et doux, un thé à la menthe en flânant au marché, une bonne trouvaille ou une affaire, une randonnée à couper le souffle, le vol des oiseaux, le bruit des cigales et la brises sur la peau réchauffée au soleil, un stilo qui glisse sur le papier, une route qui roule, une accolade chaleureuse, un son enivrant, un fruit juteux ramassé d'un arbre, l'odeur de la terre, l'emerveillelent face ine oeivre d'art, etc etc.
En quoi c'est en contradiction avec les consos ?


 
#15 Posté par : Sreconnor Aujourd'hui à  08:41

cependant a écrit

Mr Collie Man a écrit

La satisfaction de retrouver les plaisirs simples c'est magique

Salut,

Pour moi il n'y a aucune corrélation avec le fait de consommer des drogues...
D'une part on peut simplement profiter des plaisir des drogues et de l'autre, même en consommant rien ne m'empêche de trouver des petits plaisirs qui n'arrêtent jamais de s'émerveiller : une aube ou un coucher de soleil sur les mintagnes ou à la mer, le parfum du chèvrefeuille et du jasmin glané sur les trottoirs, le goût merveilleux de la nourriture préparée avec amour, des draps propres et doux, un thé à la menthe en flânant au marché, une bonne trouvaille ou une affaire, une randonnée à couper le souffle, le vol des oiseaux, le bruit des cigales et la brises sur la peau réchauffée au soleil, un stilo qui glisse sur le papier, une route qui roule, une accolade chaleureuse, un son enivrant, un fruit juteux ramassé d'un arbre, l'odeur de la terre, l'emerveillelent face ine oeivre d'art, etc etc.
En quoi c'est en contradiction avec les consos ?

Eh bien je répondrai seulement que lorsque qu’une addiction est forte on ne trouve plus de plaisir dans toutes ces petites choses du quotidien.
En tout cas, c’est mon cas et j’ai envie de retrouver tous ces plaisirs comme tu les as décris et pour ce faire, il fait d’abord que je me détache de ces molécules pour les retrouver un jour, sans attache particulière


 
#16 Posté par : Sreconnor Aujourd'hui à  08:44

Unposcaille a écrit

Alors si je ne me trompe pas si tu as de grosses ou longues conso et que tu developpes une tolérance ça peut arriver pour les substances qui sont addictives physiquement ou pour lesquelles tu peux avoir une tolérance. Même sans rentrer dans la définition stricte du paws si tu as utilisé des substances pendant longtemps il est possible que tu aies changé la chimie de ton cerveau et les circuits de récompense et aussi les niveaux qu'il faut pour être bien, si tu n'as pas respecté les intervalles préconisé pour les prises répétées de mdma c'est aussi possible que tu aies des problèmes au niveau de la sérotonine qui puissent durer un moment mais je ne connais pas exactement ton parcours et je ne suis pas médecin donc je ne voudrais pas dire de bêtises.

Sache en tous cas que tu as tout mon soutien !!

Oui ça j’en suis bien consciente des années de conso de md presque tt les week ends avec entre ça des Conso de coke sans oublier la ke.
Ça m’a nécessairement causé des dommages.
Mais j’ai arrêté le cannabis y’a mtn 8ans et je sais qu’en arrêtant je vais me retrouver, notamment certaines capacités cognitives ( le fait de chercher mes mots dans une conv ou bien de bégayer m’agace au plus haut point..)


Remonter

Pied de page des forums