Moi, et les drogues / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Haupayy » 

Moi, et les drogues 



Salut! salut

J'aimerais vous partager quelque chose, mon addiction pour la drogue, quelle quel soit, mais plutôt sous forme de classement, comment je les interprètes (uniquement celle que j'ai déja rencontré) :

Les downers (uniquement dans le but de te calmer, ou de t'envoyer dormir)

Benzo: Se vider la tête, le soir, oublier ses problèmes de la journée (et des autres journées). Juste, plus penser à rien. Tu cachetonnes, ça te détends, t'oublies tout ce qui te tracasse. Le moment venu, tu te retrouve nez à nez avec ton lit, tu t'endors sans trop de mal, tu penses à rien. Pas d'euphorie, ni de sentiment qui te permettrais de voir la vie d'un autre angle. Juste: t'es bien, tu penses plus à tes problèmes, tu t'en fous. Ce que tu veux, c'est te vider la tête et t'endormir.

Opiacés: Si consommé le soir, juste: te rends heureux. T'oublie tes problèmes, tu penses que au présent, tu penses pas à l'avenir, tu penses plus au passé, seul le moment présent compte. Avant de t'endormir, tu fais un point sur ta vie. Tu relativise, et tes pensées s'égarent de droite à gauche, tu te perds dedans, et tu te reveil le lendemain, pour recommencer un cycle de vie quotidien.

Alcool: Aaarf pour ma part, j'aime pas tant que ça. Quand 'chui en chien et que j'ai rien d'autre, aller, un "'ptit coup". ça me fais betement sourire, j'oublie mes problème, et quand c'est pas le cas, mes problèmes surgissent d'un coup, ça m'rend triste, certe, mais ç'est comme ça. Au moins, ça me permet aussi de relativiser, de penser à tout ça, et ça me permet de tirer des conclusions rapidement. Pour le reste, j'pense que j'ai pas besoin de décrire les effets de l'alcool, hein! lol
Et quand ça s'passe bien, j'profite tout simplement des effets de l'alcool sans me prendre la tête plus que ça, souvents dans de de la core drapeau-blanc


Les stimulants (dans un but récréatif, aussi bien que fonctionnel)

Cocaïne, amphétamine: Les idées claire, pas besoin de réfléchir trop longtemps pour trouver une solution à x raison. Ta pas faim, penser à manger ne serais qu'une perte de temps. Tu t'ennuie, bah tu trouve vite quelque chose à faire, l'ennuie n'est plus un problème. Tu parles, beaucoup, mais bien en général. T'exprime tes idée tel quel se construisent dans ta tête, ce qui facilite la conversation. T'es plein d'energie, plein de ressources, tu fatigue pas et t'es bien! comme un antidote à la fatigue!

MDMA: C'est aussi une amphétamine, mais je la classe à part. (Coco n'est pas une amphet' mais j'me comprends, j'espere que vous me comprendrez aussi)

aah elle est si belle, si puissante, si agréable roll
pour taper du pied, pour etre en harmonie avec la musique ou avec la pensée des autres, c'est comme magique..
elle me rends si heureux, bien que je sache que ce n'est qu'un bonheur artificielle, le bonheur présent fait quand meme du bien
j'ai l'impression de comprendre l'humeur, et les pensées des gens avec un simple regards.. elle me stimule, mais rends calme intérieurement. Comme si je comprenais tout. Je ressens énormément son coté psychédélique (un peu comme d'autres drogues, qui sont porté sur le psyché, sans pour autant que ce soit leurs attributs principaux).
Les couleurs sont vives, chaleureuses, je ressens l'aura des autres, je sais s'il ils sont mauvais ou non, s'il me veulent du bien ou pas. J'ai vécu un bad, à l'ecsta. Il ma pas enfoncé, il ma aidé à en ressortir plus grand.


Les psychédéliques (pour en apprendre plus sur soit meme, sur ce qui nous entoure.)

LSD (le fameux): j'avais pris juste un bout de carton, j'ai eu un bout de perche, pas un trip complet. assaisonné a la weed et au pilon, j'étais d'une lenteur, j'étais ébahi par la nature (on allais en cours, et une fois posé papapalalalalalaaa j'ai surkiffé ce bien etre. pas eu de visu, mais je m'y attendais quand meme.

Cannabis (hé oui c'est un psyché): en cours, un pote me donne des chips et se met a rigoler quand je les ai engloutis (mouai yavais bien 2g) bref une bonne galette de shit (gras) ingéré. j'ai JAMAIS ressenti ça avec du pilon. Ca ma mis dans un monde psychédélique, que j'ai bien evidemment kiffé, jusquau lendemain matin. c'etais incroyable, pas trop de visu non plus hein, mais des distorsions visuelles, des crises d'euphorie, en sortant du lycée j'ai eu le culot de lui demandé un stick en plus roll
ce trip ma clairement rappelé mon quart de LSD
j'ai aussi eu des perches assez tripante juste en fumant/buvant, jetais técla, j'decide de couler. bah sur ma niece j'ai vu les couleurs bouger au rythmes de la musique, je VOYAIS la musique, je me suis vu au dessus de moi
sous estimer jamais le cannabis les gars. j'y suis habitué, jen fume depuis 5 ans et il marrive encore des surprises de temps en temps éhé.

Les dissociatifs/Délirogene (cherche plus à comprendre)

Butane: gros mindfuck, tu rentre direct dans l'hyper espace, ton corps est chaud, tu vois n'importe quoi, des couleurs, t'entends des voix en boucle, des boucle temporelle, t'a l'impression detre la ou tu ne devrais pas, sans bouger de ton lit.

Parkinane: J'ai fais un TR dessus, plutot que de reecrire ou copier coller (il est assez long) je vous invite a le lire si se sujet vous interresse.

________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

j'ai tres certainement oublié des choses, mais le principal est la pour moi. j'ai essayer de retranscrire ce que tel ou tel drogue faisait sur moi.
j'ai classé les disso avec les delirogenes, car les deliros, a forte dose te dissocie pas mal

bonne lecture!!!
prenez soin de vous

c'est a la perche, que je suis accro. pas aux produits

Catégorie : Carnet de bord - 15 mars 2019 à  23:59



Remonter

Pied de page des forums