Mon blog est aussi sur: cris. / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » kris68 » 

Mon blog est aussi sur: cris. 



J'avais ouvert ce blog au début et j'avais perdu les mots de passe je ne m'en sortais pas avec le site pour redemander un nouveau mot de passe voilà qui est fait mais je n'utiliserai plus trop ce compte donc si vous voulez plus de nouvelles sur moi et ma vie de merde mon pseudo est:
cris
Au passage j'en profite pour pousser une gueulante sur un ami d'enfance qui est devenu directeur d'un centre d'aide aux toxicomanes et aux addiction alors que je trouve qu'il n'est pas trop représentatif des toxicomanes lui qui dit avoir été un d'entre nous ça fait 30 ans qui n'a rien touché tant mieux pour lui et c'est très bien.
Mais lui à l'époque a pu arrêter en allant presque 1 ans à l'hôpital en psychiatrie pour arrêter l'alcool la dope et tous les médocs.
Ensuite tranquille il est parti 6 mois à 1 ans en post-cure tranquille la vie à cette époque évidemment comme ça moi j'arrêterai aussi.
Problème cette solution n'existe plus et pour cause ça coûtait les couilles à l'état.
Alors la solution qu'il nous donne c'est bouffe ta méthadone et nous fait plus chier avec tes posture !
Combien de fois n'aurais-je pas pu arrêter la méthadone car j'étais prêt.
Mais évidemment chaque matin de prendre cette merde vous rappelle ce que vous étiez ou ce que vous êtes !
Bref par rapport à ce pote tu es sensible plutôt m'aider avec sa position dans l'association moi il habite pas à côté l'association n'est pas dans le même secteur que chez moi je devrais me taper une cinquantaine de kilomètres pour y aller.
Mais voilà depuis le décès de ma copine il y a quelques mois j'ai pété grave un plan comme jamais dans ma vie et j'ai envoyé tout le monde se faire foutre sur Facebook.
À à cet amis et à d'autres vieux amis aussi je leur ai envoyé des messages perso leur demandant décompte sur le passé.
Car ce pote je l'ai hébergé pendant des années il a mangé chez moi dormi chez moi exetera bien sûr il m'a aussi aidé mais c'est lui qui est ma empoisonner la vie en me squattant quand j'avais 20 ans et que moi je travaillais et que lui il ne travaillait pas.
Bref dans mon pétage de plomb je lui ai dit maintenant il est temps peut-être de payer la facture et je lui ai dit en rigolant pour moi j'ai déconné de me payer les repas et les nuitées qu'il a passé il y a 20 ou 30 ans chez moi.
Résultat au lieu de me demander qu'est-ce qui m'arrive pourquoi je pète un câble comme ça monsieur a carrément quitté ma liste d'amis.
Putin dès que le pouvoir vous monte à la tête quand devient président d'une association c'est ciao tout le monde surtout on était les meilleurs amis du monde depuis tout petit ça fait vraiment mal au cœur.
Alors c'est ça les amis ?
Et bien je plains les pauvres types qui vont à l'association et qui lui font confiance car apparemment il est assez apprécié mais personne ne le connais mieux que moi et je connais bien les dessous de ce personnage.
Il est sympa il y a pas de problème je l'aime bien mais le coup qu'il vient de me faire de se couper de ma liste d'amis de Facebook c'est vraiment un coup de pute.
Pour quelqu'un qui est censé aider les toxicomanes en détresse c'est du joli non vous ne trouvez pas.
Je ferme ma gueule je veux pas le foutre dans la merde je n'ai divulguer aucune information à son sujet nulle part et jamais alors je ne vois pas pourquoi il a fait ça.
Et surtout dans sa position de soi-disant président de l'association bref des de toxico pourquoi il n'est pas venu me demander qu'est-ce qui n'allait pas rien pas un mot juste quitté ma liste d'amis je n'arrive même plus à le contacter par Messenger et c'est par là que je l'ai un peu insulté.
Ma nana qui est décédé qui pour moi a été assassiné par les dealers en blouse blanche je me suis mis à m' injecter les gélules à prendre des doses de méthadone hallucinante.
Car j'étais à 30 mg et comme un con je me suis mis à prendre presque 150 par jour car j'avais une réserve de 3 mois.
J'ai mis 20 ans à mettre cette réserve en place et en 3 mois tout est passé dans mes veines.
Aujourd'hui j'essaie de reprendre le dessus de revenir à 7 doses de 30 mg vu que je ne consomme rien ça ne devrait théoriquement pas être trop un problème.
Mais ma copine me manque tellement que j'aimerais me shooter à mort tous les jours voir même me shooter carrément une bonne fois pour toute à mort.
Alors voilà pour moi c'est fini je ne fais plus confiance à personne apparemment même.
Et c'est bizarre je ne suis pas croyant et récemment trois jours avant l'incendie de Notre-Dame je suis entré dans une église car j'étais en déplacement et j'avais 2h d'avance pour mon rendez-vous donc j'ai fait un peu de tourisme dans la ville où je suis tombé.
, il y avait une très belle église une belle statue avec un cierge à sa droite et je me suis dit je vais mettre un cierge à gauche pour faire joli et surtout pour ma copine à sa mémoire.
3 jours après je pense qu'elle m'a répondu en allumant un grand feu visible sur toute la planète.
Ça va je délire bien grave même je dois être complètement psycho delirium je ne sais quoi.
Enfin voilà bon courage à tous et à la vôtre j'ai pris ma méta il y a pas longtemps ça monte ça monte ça monte ça monte ça monte ça monte.
Quelle merde.
Cris

PS: je relis pas sinon je poste
L église, les gens à la mémoire courte ou quoi
pas

Catégorie : En passant - 18 avril 2019 à  12:28



Commentaires
#1 Posté par : ismael77 21 avril 2019 à  11:13
Bonjour,
désolé pour toi, ta copine et tout le reste.

Pour les "dealers en blouse blanche" c'est une expression politiquement connotée, qui sous-entend que les produits sont intrinsèquement le problème. Alors que la RDR dit tout le contraire. Et parlons aussi des PHARMACIENS EN ADIDAS, dans les cages d'escaliers, que nous devons côtoyer et remettre qualité, dosage et pureté, confiance aveugle entre leurs mains. Bref la pénalisation de l'usage, du trafic non pas de drogues mais de substances que la loi classe comme stupéfiant est le principal problème de santé publique.
La définition de stupéfiant? Substance inscrite sur la liste des stupéfiants...stupéfiant!
Bref pour moi c'est cela qui aggrave tout et crée des nouveaux problèmes.
Pour les sevrages et tout, le sevrage n'est pas un but. Et il existe, pas partout mais on peut se déplacer, des circuits longs sur deux ou trois ans en partant de junki (pour aller vite) à gendre idéal. Non, au moins consommateur régulier sdf, à personne plus équilibré, et posée, en possession de ses moyens et donc en capacité de faire des choix. Une fois dans un logement et suivi, y compris la métha, je ne suis pas là pour faire la morale, j'ai eu de  mauvaises expériences, aussi, dans ces csapa, CTR etc, surtout quand on est pas au bon endroit (il y a plusieurs types de "post cure" on dit plus ça...). J'en ai fait dans le Pyrénées devant le pic du midi, et ailleurs. Mais ce qui est le plus important est le retour à la vie normale, et le suivi en ambulatoire. On est déjà mieux avec un logement et loin de sa vie d'avant (ou de retour mais plus fort). Avec la méthadone en ce qui me concerne et toi aussi, le fait d'être dépendant est dur à avaler mais c'est comme un traitement tel que pour le diabète (ce que les infirmiers disent toujours).
Ma peur est que l'extrême droite passe (d'où l'intérêt des réserves mais c'est limité et périssable surtout les gélules? mais je crains même un blocage routier, il est arrivé d'être sans rien une journée à cause d'une livraison ou de la neige, alors c'est sur, un jour tu en a besoin), ou juste la droite, et que les premier visés soient les assistés, profitant d'un système de "dealers en blouse blanche", c'est une expression qui est dans le kit avec "sidaïque" et autres parasites contagieux et déviants enragés.
Voilà, je ne te juge pas, je compatis mais je voulais te dire que ton discours va à l'encontre de ce que moi, et de nombreux acteurs et bénéficiaires de la RDR, soutiennent et revendiquent.
Bon courage!

Posté par : ismael77 | 21 avril 2019 à  11:13

Remonter

Pied de page des forums