Mon traitement m’abasourdit / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Escape » 

Mon traitement m’abasourdit 



Bonsoir, cela fait 3 semaines bientôt que j'ai entamé un nouveau traitement après un ancien qui avait pas vraiment fonctionné

Etant atteint de "trouble d'anxiété sociale/trouble de la personnalité évitante/schizotypique" je mets entre guillemets parce que le diagnostic et l'avis des médecins/psychiatres que j'ai vu ont divergé là dessus vu les points de ressemblances entre ces 3 troubles (isolement, anxiété sociale, paranoïa..)

J'ai actuellement un traitement qui est composé :

-De Xeroquel 50mg 2x par jour 1 le matin et 1 le soir
-De Xanax 0,5mg jusqu'à 3 cp par jour si besoin (en cas d'attaques de paniques)
Et de Norset, un AD sédatif 45mg (la dose maximale)

Ce que je ressens de positif depuis ces 20 jours passés sous ce traitement, sont :

-Une diminution marquée de l'anxiété sociale
-Une facilité à faire et exécuter des tâches à faire en groupe (je suis en bts) et le simple fait d'être dans une classe, sans traitement pouvait auparavant me faire déclencher une crise psychotique avec délire de persécution, sensation d'oppression..etc
-Un meilleur sommeil avec un endormissement plus rapide et moins de réveils nocturne

Ce que je ressens de négatif depuis ces 20 jours passés sous ce traitement, sont :

-Un état végétatif prononcé par un manque d'énergie, que ce soit dans les actions physique à faire (brancher une prise, débarrasser la table, déplacer un meuble) ou bien dans les interactions sociales ; parler avec les autres sous ce traitement ne m'angoisse plus, mais cela me demande de l'énergie comme si discuter simplement de chose et d'autres était comme faire de l'alpinisme, ou j'ai la sensation de mâchoire lourde et un désintéressement rapide du sujet abordé
-Une lassitude du quotidien, qui bien que j'essaye de diversifier les tâches extra-scolaires, sortir se balader, manger, discuter avec des gens, j'ai toujours ce côté flagada que je n'avais pas avant le début du traitement, de ce côté là, l'antidépresseur ne doit peut être pas encore faire tout à fait effet ou bien son effet sur la sérotonine est contre-balancé par le Xeroquel?

Je ne connais pas grand chose niveau interactions médicamenteuse mais ce que pense, c'est que globalement le traitement est très sédatif dans mon ressenti (ce qui m'aide d'un côté et me gâche la vie un peu quand même de l'autre)

Catégorie : Carnet de bord - 10 octobre 2019 à  19:15

#norset #traitement #alprazolam #quétiapine



Commentaires
#1 Posté par : Chêne 11 octobre 2019 à  06:58
Salut,

Le Xeroquel, un antipsychotique, a tendance à abrutir. Beaucoup au début, puis ensuite le corps s'habitue mais bon au bout de 20 jours le cerveau doit être habitué.
Le Xanax, un anxiolytique, avec une bonne dose quotidienne. Tu m'étonnes que tu t'endormes facilement...
Et enfin, le Norset, sans doute l'antidépresseur le plus sédatif. On le réserve aux dépressions graves parce que contrairement à d'autres il peut avoir un impact assez important sur l'énergie de la personne.

Mon avis : les médecins/psychiatres hésitent sur le diagnostic ? Ça se voit, parce que là ils t'ont refilé la panoplie de médocs pour calmer à peu près n'importe quel état mental "déviant".
Et il doit y avoir un médicament en trop, ou bien un dont la posologie n'est pas adaptée.
Vu les effets secondaires que tu décris, je dirais qu'il est possible que le Xeroquel soit trop dosé, peut-être qu'une seule prise de 50mg par jour suffirait.
Peut-être aussi que 3x0,50mg de Xanax par jour c'est trop, en combo avec les autres médicaments ça peut rendre certaines réflexions/actes compliqués. Peut-être que passer à 0,25/0,25/0,5mg permettrait d'améliorer les choses ?

Enfin, je trouve étrange que les médecins/psychiatres balancent d'emblée trois médicaments plutôt que d'y aller au fur et à mesure... En cas de souci c'est le bordel pour déterminer les responsabilités de telle ou telle molécule. Et bonjour les synergies foireuses. Et c'est quoi au juste l'intérêt de filer un antidépresseur bien puissant à une personne qui n'est manifestement pas dépressive ?

Putain, les psychiatres, 10 ans d'études pour jouer à l'apprenti sorcier avec des molécules marketées par les labos, sans aucun respect des AMM.

Bref, je m'emporte.

Avant de tenter quoi que ce soit, téléphone à ton prescripteur et explique lui la situation, ce que tu ressens. Lui seul sera à même de te donner la marche à suivre, s'il faut réduire, enlever, comment...

Posté par : Chêne | 11 octobre 2019 à  06:58

 
#2 Posté par : Abracabrantesque 11 octobre 2019 à  08:09
Salut!
Je dirais que tu as une chance c'est que tu arrives à mettre des mots sur ce qui ne va pas de manière assez précise.
Bien souvent les traitement abrutissent tellement que tu n'arrives plus à t'exprimer et donc le doc crois que tout est ok alors que non.
N'hésites pas à lui en faire part avec les mêmes mots, je pense comme chêne qu'il faut maintenant baisser les dosages progressivement pour avoir toujours les mêmes avantages mais sans les inconvénients.
A plus!

Posté par : Abracabrantesque | 11 octobre 2019 à  08:09

 
#3 Posté par : Ocram 11 octobre 2019 à  10:30

a écrit

Bien souvent les traitement aboutissent tellement que tu n'arrives plus à t'exprimer et donc le doc crois que tout est ok alors que non.

Très juste!!! Je conseil toujours d aller voir les médecins en faisant au préalable une liste précise de question et de doléance par écrite, que l on prend avec sois chez le toubib! Comme ça on n’oublie rien et on ressort avec les bonnes réponses aux bonnes questions.

C est valable pour les soucis psy et de pharmaco mais c est valable aussi pour toute consultation à mon avis! Ça oblige le médecin à ce donner de la peine!

Prenez soins de vous

Ocram


Posté par : Ocram | 11 octobre 2019 à  10:30

Remonter

Pied de page des forums