Nouvelle étape demain soir / Les Blogs de PsychoACTIF

Nouvelle étape demain soir 



Bonjour à tous smile

J’en suis à mon 17ème jour sans c. Je suis ravie. Mon moral est très bon et surtout il n’a plus à se caler sur ma conso (je suis bien avant et pendant et super mal après).
J’ai toujours pour objectif à court terme de ne pas consommer jusqu’à au moins mon retour de vacances le 18/08. De plus en plus, je me dis que je tenterais peut être de repousser cette date une fois revenue, je verrai ça à ce moment là, une chose à la fois !

J’apprehende un peu ma soirée de demain. J’ai un apéro avec entre autres mes deux complices de c. Ceux avec qui j’ai passé plus de temps à être perchée que nette ces dernières années. Je ne les ai pas revus depuis le début de ma pause.
Honnêtement, j’ai un peu la frousse d’en chier pour tenir quand je les verrai faire leurs allers retours aux toilettes. J’ai tellement pas envie de ne pas apprécier ma soirée et de bugguer sur mon envie de c tout le temps. J’ai pas envie de me dire « bon, allez juste 1 ou deux » quand la bière commencera à rendre tout plus léger dans ma tête boulet
J’ai tenté de réduire les risques en proposant de nous voir en pleine semaine et non pas jeudi soir (je ne bosse pas vendredi) pour m’appuyer sur ma vieille béquille du 0 une veille de taf. Mais face à la tentation et au fait que j’ai pas eu mes « récrés » du week end, peut être que cette béquille ne tient plus...
J’ai peur de ne pas aimer ma soirée et donc de réaliser que ma vie sociale sans c ne sera plus jamais totalement satisfaisante.

Mais je tiens quand même à dire qu’à côté de cette frousse, je ressens aussi une petite sérénité en me disant qu’il faut que je me fasse confiance. Je n’ai pas envie de craquer demain et j’ai deja passé 2 week-ends sans (Bon, même si pendant le 1er week-end  j’aurais pas pu craquer même en le voulant très fort car j’avais mon neveu chez moi).
Je crois en moi d’une certaine manière. Je sais que je ne veux surtout pas consommer demain pour qq minutes / heures de kiff qui me feront looser dès jeudi matin. Je veux passer une soirée comme celle de samedi dernière, sans conso et juste avec le plaisir du moment. Comme mes soirées avant la rencontre avec la c.
C’est que JE veux.
Et puis, comme on me l’a conseillé à plusieurs reprises, si ça devient trop dur, il y aura toujours l’option de rentrer chez moi tôt pour couper toute possibilité de craquage.

En écrivant ce message, ma motivation vient de se gonfler un peu plus. Ça va aller smile
J’espère pouvoir vous écrire demain soir que j’ai tenu !

Bonne journée à tous smile

Catégorie : Sevrage - 31 juillet 2018 à  15:54



Commentaires
#1 Posté par : janis 31 juillet 2018 à  16:13
Tête de crêpe (mais où es tu allée chercher ton pseudo?^^), comme tu l écris, fais toi confiance et garde en tête que tu peux contrôler ce que tu prends ou non.

Tu seras contente de revoir tes amis dans tous les cas.

C est aussi l occasion de voir si votre amitié subsiste au delà de votre goût commun pour la c.

Fais attention à toi
Janis

Posté par : janis | 31 juillet 2018 à  16:13

 
#2 Posté par : Tête de crêpe 31 juillet 2018 à  16:27
Tu as parfaitement raison sur toute la ligne Janis, comme très souvent d’ailleurs smile

Quand je picole un peu trop, au réveil j’ai l’impression d’avoir le visage super gonflé... du coup, un lendemain de soirée, en me regardant dans le miroir, j’ai dit à mes copines que j’avais une tête de crêpe, toute ronde ! Et depuis, c’est devenu une blague entre nous smile

Comment tu vas toi ?

Posté par : Tête de crêpe | 31 juillet 2018 à  16:27

 
#3 Posté par : janis 31 juillet 2018 à  16:42
J adore l anecdote de l'origine de ton pseudo ! La prochaine fois que je vois je regarderai quelle tête j ai le lendemain lol

Ça va j essaye de réguler mes insomnies. C est difficile et j ai hâte d être à septembre pour avoir mon casque à bruits blancs, anti acouphènes.

Sinon je prépare mon prochain trip psychedelique qui se profile pour la semaine prochaine. (Adieu le stand by jusque septembre drapeau-blanc)

Posté par : janis | 31 juillet 2018 à  16:42

 
#4 Posté par : Tête de crêpe 31 juillet 2018 à  17:18
Je ne peux qu’imaginer comme ça doit être pénible tes insomnies...
Vivement septembre pour toi du coup !

T’as déjà décidé quel serait ton prochain trip ? Je m y connais pas en produits psychédéliques. J’ai juste testé des champi 2 ou 3 fois, et j’ai aimé autant que j’ai flippé.

Posté par : Tête de crêpe | 31 juillet 2018 à  17:18

 
#5 Posté par : Massa 31 juillet 2018 à  17:27
Bon courage en tout cas.  Un bon substitut de la C ce sont les jeux vidéos l'air de rien. Je me suis acharnée sur des jeux violents lorsque j'étais en craving, ça m'a aidé. Mais bon, d'origine je ne joue jamais. C'est dur de s'occuper l'esprit quand on est dans la sphère cocaïne.

Posté par : Massa | 31 juillet 2018 à  17:27

 
#6 Posté par : cependant 31 juillet 2018 à  19:37
Bon courage et plein de motivation pour cette soirée...

Ça m'est arrivé quelques fois de décider de ne pas vouloir prendre un prod (shit, op, came, speed), alors que me potes consommaient.

Ce n'est pas facile, mais quand je réussi à ne pas craquer, j'ai senti une sorte de soulagement bizarre à décrire en restant lucide alors que je connaissais très bien les sensations que les autres vivaient.

Je trouve que c'est une putaine de force de pouvoir très bien imaginer l'état dans lequel sont les autres et de se dire que non, « tout simplement » (ce n'est pas simple du tout en vrai !),  on en a pas envie. Des fois ça m'a rendue bien stress, mais ça fait gagner une confiance de ouf de se dire qu'on y arrive et puis que finalement on est là. Pas forcement bien comme si on en avais pris, mais souvent pas plus mal non plus, au contraire ! Et surtout le lendemain, je n'ai jamais regretté.

C'est sûr, des fois je me suis sentie un peu en décalage, mais en connaissant très bien les effets des produits il y a même de quoi y rigoler dessous et il y a même moyen d'apprécier l'absence  de la défonce.
En effet, si c'est une décision qu'on prend, on ne peut que profiter de s'y tenir...

Bonne soirée !!

Posté par : cependant | 31 juillet 2018 à  19:37

 
#7 Posté par : Tête de crêpe 31 juillet 2018 à  21:22
C’est totalement comme tu décris les choses que je voudrais vivre ma soirée demain. C’est à dire pouvoir dire non juste parce que c’est ma décision, alors même que je saurai ce que eux ressentiront à en prendre.
Je vais suivre mon instinct et me concentrer sur l’apres pour me rappeler pourquoi je ne veux pas consommer. 

Je reviens d’un apéro avec des collègues de boulot. Après 1,5 grand verre de vin, je suis pas mal gaie wink) Ben, comme le disait No_Wow, c’était bien chouette de me sentir un peu pompette car avec la c, faut quand même bien picoler pour sentir un peu les effets euphorisants de l’alcool.
Et ça m’a rassuré encore une fois sur ma capacité à passer un super chouette moment sans avoir besoin de c smiley-gen013

Je viendrai raconter ma soirée de demain à mon retour chez moi smile

Merci encore à tous pour votre soutien !

Posté par : Tête de crêpe | 31 juillet 2018 à  21:22

 
#8 Posté par : Drim 01 août 2018 à  14:44
Ça va le faire, pour moi le plus dure c'est de dire non à la première trace, mais une fois que le manège s'enclenche avec les allers retours je suis bien content de pas être monté dedans !
Excellente soirée Tête de crêpe.

Posté par : Drim | 01 août 2018 à  14:44

 
#9 Posté par : Tête de crêpe 01 août 2018 à  23:35
Je l’ai passée l’étape de l’apéro avec mon pote consommateur.
Je viens de rentrer chez moi. J’ai bu 2 pintes, pompé sur ma cigarette électronique, bcp rigolé avec mes amis.
Je n’ai pas pris de c.

Premier appel de la c : mon pote me dit au téléphone avant qu’on se retrouve, qu’il en aura ce soir. Je lui dit que j’en prendrai pas car je fais une pause. C’est sorti spontanément. Avec un peu de stress dans la foulée en me disant « et si je changeais d’avis pendant la soirée ? ».
Pendant la soirée, j’ai eu 10 minutes super dures. Vraiment. Où je ne pensais qu’à lui demander de m’en filer. J’etais même pas capable de me concentrer sur ce qu’on me racontait. Je parlementais avec mon cerveau : allez, une ou deux, juste ça.

Puis le « après » a pris toute la place dans mes pensées. Je me suis vue boire bcp trop, courir acheter un paquet de clopes que je finirai dans la soirée, ne pas vouloir rentrer, finir par m y résigner pour affronter mon lit dans lequel le sommeil mettrait des heures à me rejoindre. Me réveiller mal et pleine de culpabilité parce que je ne veux plus de ça de cette façon.
Du coup, le calme est revenu.
Et je n’ai plus souffert de la soirée ! Pour de vrai !
J y ai évidemment repensé dans la soirée surtout quand je voyais les autres se relayer aux toilettes.
Mais au final j y pensais plutôt en me disant « tu tiens ! » ou même « hey, ça fait 1/2 heure que t y as pas pensé » lol

Et pour tout vous dire, j’ai aussi pensé à tous les copains d’ici. En me disant : ils m’ont tellement soutenue depuis plus de 15 jours, j’ai la force nécessaire pour le faire !
Et du coup, je suis très contente de pouvoir vous dire que j’ai réussi. Et surtout, que je suis heureuse d’avoir apprécié ma soirée comme ça, sans c smile

Bon, je pense qu’il me reste quand même du chemin pour ne plus avoir ce combat interne (même s’il n’a duré qu’une toute petite partie de la soirée, il a été bien intense !). Me faudra du temps pour pouvoir faire des soirées plus tardives quand certains consomment. Mais je continue mes petits pas de bébé comme dirait Janis !

Bonne nuit à tous !

Posté par : Tête de crêpe | 01 août 2018 à  23:35

 
#10 Posté par : janis 01 août 2018 à  23:45
Bravo tête de crêpe !

Prendre son temps et y aller à pas de bébé, portent ses fruits.

L important n étant pas tant de ne plus consommer mais de reprendre les rênes par rapport à ta conso. C est toi qui a décidé de ta soirée, de son déroulement, pas la c.

Je suis contente pour toi. Contente aussi que le lieu t  ait  apporté une partie de l énergie, le soutien qui t ont été nécessaires pour gérer cette sortie.

Bonne fin de soirée
Janis

Posté par : janis | 01 août 2018 à  23:45

 
#11 Posté par : No_Wow 02 août 2018 à  12:14
Super! Bravo à toi vraiment. C'est une étape importante et l'avoir franchie va te redonner encore plus confiance et te booster pour la suite.
Déjà le fait effectivement de le dire à ceux qui consomment, ça met les choses au clair pour eux et pour toi ça prend un aspect encore plus concret. A partir du moment ou tu dis à tes potes que tu fais une pause ou que tu arrêtes, c'est aussi à toi-même que tu le formules. Je trouve ça important, et en plus si ce sont de vrais potes ils vont faire en sorte de ne pas t'en proposer ou ne pas t'en mettre sous le nez en permanence.

Tu es vraiment super forte, moi je ne sais pas si je saurai dire non si des amis m'en proposaient. Le truc c'est que du coup je ne fréquente plus trop ces amis là donc j'ai moins d'occasion de consommer ne groupe, le problème c'est que moi je consomme seule donc le combat est vraiment intérieur.
Mardi j'avais aussi un apéro avec des copains, le genre de contexte ou, il y a encore 6 mois, j'aurais filé aux WC toutes les demi-heures pour me faire une trace. Mais j'ai réussi à y tenir, en y pensant bien sûr de temps en temps (car hélas j'en avais sur moi, j'ai du mal à m'en séparer même si je consomme quasiment plus et très peu, c'est un peu mon "doudou" que j'ai pour me rassurer même si je ne lui fait pas de câlin, si tu vois la métaphore! surpris). Ma technique alors était un peu comme la tienne: "allez, attend au moins après le 1er verre avant d'y aller", et puis "t'en as pas vraiment envie pour le moment, prend plutôt une deuxième pinte" et "encore un verre, tu vas être bourrée c'est déjà cool"

Bon évidemment ce genre de technique me pousse à bien picoler mais finalement pas plus que quand je consommais, ou j'enchainais les pintes et les traces et je finissais minable!

En tout cas tu dois être de bonne humeur ce matin, en forme au réveil! Comme quoi ce n'est pas la peine de trop appréhender les étapes, elles sont importantes que ce soit dans un sens ou dans l'autre, échec ou réussite elles veulent toujours dire quelque chose, mais on peut se faire confiance je pense :-)

Belle journée à tous!

Posté par : No_Wow | 02 août 2018 à  12:14

 
#12 Posté par : Pomminic 02 août 2018 à  13:12
Mille bravo tête de crêpes désoler j'avais pas pris le temps de venir lire avant de t'ecrire mais je suis vraiment super fière de toi et la ou tu peu être le plus fière c'est que tu a réussi à prendre le dessus et changer une idée que tu arriver plus à enlever de ta tête comme une force pour pas en prendre et pas lâcher et ça c'est juste énorme .  Je suis trop content pour toi et ça me met de bonne humeur de savoir que quelque part on a apporter notre pierre à l'édifice et qu'on à réussi à te faire penser à autre chose et passer une bonne soirée sans .
Une étape de plus de passer tu va voir ça va être de plus en plus facile maintenant et tu sera de plus en plus fière de toi . Courage on est tous des warrior merci d'être là aussi et continue comme ça surtout lâche rien tu tiens bon . Encore bravo pas trop tête de beignet ce matin du coup ?

Posté par : Pomminic | 02 août 2018 à  13:12

 
#13 Posté par : Tête de crêpe 02 août 2018 à  13:36
Merci les copains !!
Je déconne pas en disant que vous avez fait partie de ma force pour tenir hier. C’est un lieu incroyable ici peuplé de vous tous smile

Effectivement aujourd’hui, je me sens super bien smile physiquement (pas de gueule de bois, de nez qui souffre, de manque de sommeil...) et moralement aussi.
Et pour ne rien gâcher, aucune tête de crêpe / beignet à signaler au réveil big_smile

No_Wow : je sais pas comment tu fais pour pas consommer en en ayant avec toi ?! Je pourrais jamais résister je pense ! T’es super forte

Me reste 2 jours chez moi avant mon départ en vacances. Je sais que je ne consommerai pas avant de partir, pas envie là et pas d’occasion risquée non plus.
Donc ça sent l’objectif des 5 semaines de pause très bien parti smiley-gen013

J’ai eu une séance d’emdr hier avant mon apéro pendant laquelle on a un tout petit peu travaillé sur la partie conso. Elle m’a dit que la désensibilisation commençait à bien fonctionner et donc qu’il n’etait Pas nécessaire d’en faire plus sur le moment.
J’aurais pas dit ça pendant mes 10 minutes de très très grosse envie hier soir big_smile
Mais ça m’a peut être vraiment aidé ces 2 séances finalement car j’ai réussi à dépasser une situation qui aurait été insurmontable il y a encore 3 semaines...

Bonne journée à tous, merci encore !

Posté par : Tête de crêpe | 02 août 2018 à  13:36

 
#14 Posté par : Pomminic 02 août 2018 à  13:43
Content pour toi si tu a pas eu la sale tête ce matin mais du coup tu va perdre ton surnom ^^
Oui comme je t'es dis tu a réussi à tourner une idée obsessionnelle en une force qui ta servi à pas consommer et même ça pour tout te dire moi je n'en suis pas capable donc certainement que ses deux séance ont du t'aider plus que tu ne le pense peu être même dans ton subconscient tu a encore avancer . Je suis très fière de toi comme tu dis ce site et peupler de gens super avec qui on peu vraiment discuter et ça donne envie de ce surpasser et de faire ce qu'il faut pour y arriver . N'oublie pas qu'on sera tout le temps la même après quand tu aura réussi et à mon avis les 5 semaine d'objectif pour toi son comme déjà gagner tu va y arriver haut la mains et tu sera content et fière d'y être arriver . Continue comme ça je t'envoie toute la force et le courage que j'ai ^^ et je suis de tout coeur avec toi . N'hésite pas à venir nous faire part même de ta journée qui se passe bien ou autre ça fait toujours plaisir .

Posté par : Pomminic | 02 août 2018 à  13:43

 
#15 Posté par : Drim 02 août 2018 à  15:25
\o/ tout pareil que les autres, t'es au top !

Posté par : Drim | 02 août 2018 à  15:25

 
#16 Posté par : Alambic 02 août 2018 à  17:07
Félicitations Tête de Crêpe
Continue comme ça

Posté par : Alambic | 02 août 2018 à  17:07

 
#17 Posté par : Tête de crêpe 02 août 2018 à  21:36
Merci bcp encore à tous salut

Posté par : Tête de crêpe | 02 août 2018 à  21:36

Remonter

Pied de page des forums