OPIUM. Mon expérience courte , intense et enrichissante. / Les Blogs de PsychoACTIF

OPIUM. Mon expérience courte , intense et enrichissante. 



Depuis l'enfance, Je connais bien un pays où le pavot est presque  un symbole , il y est svt représenté dans l'art traditionnel.
On peuft croiser Des champs à perte de vu.
Ses graines sont consommés bcp en pâtisserie mais aussi comme une "sauce ".
Un été, en cherchent de l'herbe j'ai revu d'ancienne connaissances, j'étais content de trouver de quoi fumer. Mon amie d'enfance a sorti une boule noir grosse comme mon point.. ouahou un shit de dingue . Elle rigole et me dit qu'elle aurait préféré. Non de l'opium. Voilà l'intro de ces 9 semaines, intenses  et riche en expérience.
J'avais 16/17 ans J ai été initié par une bande jeunes et nouveau consommateur qui avaient axés à des drogues  qu'auparavant il était presque impossible de se procurer.
Mais le pavot n'a pas de secrets pour eux. Il cultivent bcp leur propre herbe aussi, d'ailleurs excellente pure ds une pipe à opium. A l'époque, la drogue était très tabou et méconnu. Je précise que la région que je connais est plutôt paysanne.

J'ai participé à 2 récoltes. Une boîte à pellicules photo a chaque fois que l'on remplissait avec l'index. Ils m'ont fabriqué mon couteaux a 3 lames de rasoir.
C'était irréel une bande de jeune avec leur vieux vélo dans un champs de pavot.
C'est aujourd'hui que je trouve ça hallucinant, a l'époque c'était normal pour moi.
Alors, arrivé chez le pote, on a tout réuni dans la même assiette pour l'étaler très finement. Une fois sec, on prenait un couteaux pour gratter en en faire une poudre alors la couleur sable enfin je crois. J en ai acheté couleur sable, je me vois encore déplier se petit paquet.
Et oui acheter... environ 20 g recoltés ça n'a pas suffi.  Les clopes se vendaient encore en rayon donc J en voler en pensant qu'au filtre.
Ps en lisant les post sur le pavot J ai appris qu'il ne st pas tous bon. J ai vu aussi une photo,Je dirais plutôt une variété de coquelicots géant.
Moi l'opium c'était en IV juste a l'eau, souvent une pompe pour deux, j'ai même piqué le pied dans le mauvais sens. Chanceux !
Pour le fumer ou l'avaler on faisait une boulette avec un peu de salive. Donc je pense qu'ils fond de la poudre pour peser. Ou alors c'est le processus qu'il faut respecter.

Edit: je voulais pas qu'il parte, c'est pas grave, tout ca je l'ai recopié sur mon autre blog des coquelicot.
J'ai pas du tout fini, remarqué comme ça au lieu d'avoir un énorme roman,IL Y en aura plusieurs moyens..
Jai tellement vécu de chose pendant ces 2 mois et demi. LSD, SPEED, HERBES PUISSANTES,FESTIVALS,JOIS,GALÈRE.


Catégorie : Témoignages - 12 août 2017 à  01:25



Commentaires
#1 Posté par : Papaseul 12 août 2017 à  14:49

Ma première iv d'opium. Le premiere tt court.

Durant on va dire une petite semaine j'ai résisté à la tentation. ils s'injecté et moi, l'opium , je le fumais et le gober.
Au passage je le dis tt le tps, j'adore fumer l'op pour son goût si agréable. Et pare à chute ça defonce.
Et en infusion ça cartone aussi par contre ils ont coutume de dire qu'il n'y a que là première gorgée que tu bois de ta vie qui passe toute seule.alors conseil cul sec.
Un week-end  nous sommes partis camper,pêcher et se defoncer. Par chance il pleuvait bcp donc bloqués ds la tente
Le matos était la, je pris d'abord ma pipe, à moment j'ai foncé. J'allais pas mourir idiot qd mm.
Un pote me prépare la dose qu'il pense être suffisante. ( qd j'y pense , on est complètement inconscients à 17 balais). Remarque .... en ce moment j'assure bien bien niveau inconscience.
Bref, leur garrot c'est la main de qlq qui comprime le bras.
Je me souviens finalement surtout de cette chaleur qui envahi tout le corps, se sentir bien installé dans n'importe quel position, ce calme ambiant.... cette idée de relax dans un lit avec une musique indienne est vrai. Je trouve aussi qu'il est agréable de se balader sous opium, pour ma pars du moins.
Je me rappelle aussi en avoir trop pris, j'ai "vomi" bcp.. les personnes qui connaissent les opiacés doivent savoir de quoi je parle..et malade sans rien dans le bide. (Évitons les détails. ).
Imaginez, sous 35 degré ds une tante, les toilettes très rudimentaires. Puis être obligé de repartir en stop à 5 ou 6 jeunes limite dépravés, avec des tentes des années 70 très lourde!. J'étais fracas. Mais alors qu'elle souvenir.

drogue-peace


Posté par : Papaseul | 12 août 2017 à  14:49

 

#2 Posté par : Jacobson 13 août 2017 à  06:33

J'ai adoré ton histoire big_smile

J'ai de plus en plus envie de cultiver du pavot ! Je me demande si dans notre région Ca pourrait poussé à l'air libre avec un petit coup de main :p


Posté par : Jacobson | 13 août 2017 à  06:33

 

#3 Posté par : Papaseul 13 août 2017 à  11:43

Salut jaco. Bien sur que chez nous le pavot pousse très bien. A une époque, bcp de provençaux plantait du pavot dans les jardins.
Mon grd père en plantait ts les ans.. .
Il faut trouver les graines par contre...
À plus


Posté par : Papaseul | 13 août 2017 à  11:43

 

#4 Posté par : BoilingBlood 13 août 2017 à  18:20

Salut, sympa cette histoire.
Ça se passe dans quel pays?


Posté par : BoilingBlood | 13 août 2017 à  18:20

 

#5 Posté par : Papaseul 13 août 2017 à  19:00

Ben je t'envoie le nom par MP.. .
Merci, j'ai encore bcp d'expérience r
Très dépaysant.


Posté par : Papaseul | 13 août 2017 à  19:00

Remonter

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Copyright : Psychoactif 2006-2017
Flux RSS de Psychoactif
Affichage Mobile


Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide et l'échange d'expériences sur les drogues, dans une optique de réduction des risques.


Licence Creative CommonsPsychoactif de https://www.psychoactif.org est sous licence CC by NC SA 3.0