Revue de presse Cannabis thérapeutique du 24 mars 2019 / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » filousky » 

Revue de presse Cannabis thérapeutique du 24 mars 2019 



IACM-Bulletin du 24 Mars 2019



Science/Homme: Selon une enquête, le cannabis pourrait être un traitement efficace contre la vidange gastrique retardée
Un traitement avec du cannabis peut être bénéfique pour de nombreux patients atteints de gastro-parésie (retard de la vidange gastrique) et de symptômes associés. Sur les 197 patients ayant rempli un questionnaire sur leurs symptômes et leurs traitements actuels, près de la moitié (92 participants) ont déclaré avoir déjà consommé des cannabinoïdes ou en avoir consommé, notamment du THC et du CBD. Des médecins de l’unité de Gastroentérologie du Département de Médecine de l’école de Médecine de l’Université de à Philadelphie, États-Unis, ont posé des questions à leurs patients ayant potentiellement des symptômes évocateurs d’une gastro-parésie, notamment des nausées, des vomissements, des brûlures d’estomac et des douleurs à l’estomac.

Sur les 92 patients prenant des cannabinoïdes, 93,5% ont perçu une amélioration des symptômes due au THC et 81,3% avec le CBD. Les cannabinoïdes ont été utilisés le plus souvent par le biais du tabagisme (46 patients). Les patients prenant des cannabinoïdes étaient plus jeunes (41 ans en moyenne contre 48 ans) et présentaient un score total plus élevé d’indice cardinal des symptômes de gastro-parésie (3,4 contre 2,8 en moyenne) par rapport aux patients sans antécédents d’utilisation de cannabinoïdes.

Jehangir A, Parkman HP. Cannabinoid Use in Patients With Gastroparesis and Related Disorders: Prevalence and Benefit. Am J Gastroenterol. 2019 Mar 8. [in press]



Science/Homme: La consommation de cannabis peut augmenter la satisfaction de l’orgasme chez les femmes
« La marijuana semble améliorer la satisfaction vis-à-vis de l’orgasme », a écrit un chercheur du Département d’Obstétrique-Gynécologie et de la Santé des Femmes de la Faculté de Médecine de l’Université de Saint Louis, aux États-Unis, dans le cadre d’un article sur la médecine sexuelle. Les patients ont reçu un questionnaire lors de leur visite et ont été invités à le remplir anonymement et à le placer dans une boîte verrouillée après leur visite.

Sur les 373 participants, 34% ont déclaré avoir consommé du cannabis avant l’activité sexuelle. La plupart des femmes ont signalé une augmentation de la libido, une amélioration de l’orgasme et une diminution de la douleur. Les femmes qui déclaraient avoir consommé du cannabis avant les rapports sexuels avaient 2,13% plus de chances de déclarer des orgasmes satisfaisants que les femmes ne déclarant aucune consommation de cannabis. Les auteurs ont écrit qu’une meilleure compréhension du système endocannabinoïde pourrait « contribuer au développement de traitements pour le dysfonctionnement sexuel féminin ».

Lynn BK, López JD, Miller C, Thompson J, Campian EC. The Relationship between Marijuana Use Prior to Sex and Sexual Function in Women. Sex Med. 2019 Mar 1. [in press]



Science/Homme: Les patients atteints de cancer signalent un soulagement des symptômes grâce au cannabis
« Les patients atteints de cancer inscrits au programme Cannabis Médical du Minnesota ont montré une réduction significative des huit symptômes évalués lors des quatre mois suivants leur participation au programme », c’est ce qu’ont écrit des chercheurs du Département de la Santé du Minnesota à St Paul et de l’Institut HealthPartners à Minneapolis. Ils ont évalué les symptômes suivants: anxiété, manque d’appétit, dépression, sommeil perturbé, fatigue, nausée, douleur et vomissements.

Une réduction significative des scores a été observée pour tous les symptômes lors de la comparaison des scores de base avec le score moyen soumis au cours des quatre premiers mois de participation au programme. La proportion de patients ayant obtenu une réduction de 30% ou plus des symptômes au cours de ces quatre premiers mois varie entre 27% (fatigue) et 50% (vomissements), et un pourcentage un peu plus faible pour ceux qui ont vu leurs symptômes s’améliorer et se maintenir. Des effets indésirables ont été rapportés chez une faible proportion de patients (10,5%). Les auteurs ont conclu que « le cannabis médical était bien toléré et que certains patients avaient atteint des niveaux d’amélioration cliniquement significatifs et durables ».

Anderson SP, Zylla DM, McGriff DM, Arneson TJ. Impact of Medical Cannabis on Patient-Reported Symptoms for Patients With Cancer Enrolled in Minnesota’s Medical Cannabis Program. J Oncol Pract. 2019 Mar 12 [in press]



Belgique: Une commission parlementaire approuve la mise en place d’une agence du cannabis
La Commission parlementaire de la Santé a adopté presque à l’unanimité un projet de loi facilitant la création d’une agence du cannabis, permettant sa production à des fins médicales. Selon un projet de loi, il est prévu de rendre le cannabis disponible sur ordonnance pour les patients dont les médicaments standard se sont avérés peu ou pas utiles.

L’agence du cannabis travaillerait sous les auspices de l’Agence Fédérale des Médicaments. Elle sera apte à fournir des autorisations pour les futures plantations et producteurs, et gérera les récoltes de cannabis. L’agence assurera également le monopole sur les importations et les exportations de cannabis, de sorte que la plante ne soit pas utilisée à des fins illégales. L’agence mettra du cannabis à la disposition des pharmaciens et des hôpitaux.

Brusselstimes du 27 Février 2019



En bref


Science/Homme: Le cannabis peut réduire les complications de la maladie de Crohn

Une analyse de 43 317 patients américains atteints de la maladie de Crohn, dont 615 étaient considérés comme des utilisateurs de cannabis, a montré que les utilisateurs de cannabis étaient moins susceptibles d’avoir les complications suivantes: fistulisation active et abcès intra-abdominal (12% contre 16%) et colectomie (4% vs 8%) parmi d’autres. Les auteurs ont conclu que « la consommation de cannabis peut atténuer plusieurs des complications bien décrites de la maladie de Crohn chez les patients hospitalisés ».
Hôpital John H Stroger du Comté de Cook, Chicago, États-Unis.
Mbachi C, et al. Dig Dis Sci. 2019 Mar 2. [in press]

Etats-Unis: La légalisation du cannabis présente un « risque à long terme » pour le secteur de l’alcool
Selon un nouveau rapport, la légalisation du cannabis présente un risque pour le secteur des boissons alcoolisées. Le risque pour l’alcool « devrait augmenter avec l’acceptation et la consommation de cannabis, en particulier chez les buveurs de bière et de spiritueux ». « Bien que pas encore généralisé, le cannabis est en train de croître dans les États où il est légal et pose un risque pour le secteur des boissons alcoolisées à l’avenir », a déclaré Brandy Rand, Président Américain d’International Wines and Spirits Record.
The Spirits Business du 22 Février 2019

Thaïlande: Programme d’amnistie au cannabis pour les patien
ts
Il est maintenant possible de posséder légalement du cannabis à des fins médicinales. Grâce à un programme d’amnistie pour le cannabis mis en place par le gouvernement, ceux qui avaient du cannabis en possession à des fins médicales avant que la légalisation ne prenne effet, pourront demander au gouvernement de le conserver. Les ressortissants thaïlandais et les étrangers sont éligibles au programme d’amnistie et à la possession de cannabis médical.
Thai Law Forum du 4 Mars 2019

Australie: La plupart des patients achètent du cannabis sur le marché noir
Malgré les affirmations du gouvernement selon lesquelles un système de cannabis médical rationalisé a entraîné une augmentation du nombre d’ordonnances, au moins 100 000 personnes s’auto-prescrivent sur le marché noir, dépassant de plus de 30 fois l’offre légale en Australie. Les experts disent que des obstacles importants à l’accès légal ont produit un système défaillant et appellent à un régulateur indépendant.
ABC du 22 Février 2019

Bosnie: Le Président a annoncé le pardon d’un patient atteint de sclérose en plaques condamné à une peine de prison
Le Président Kolinda Grabar-Kitarović a annoncé qu’elle pardonnerait à Huanita Luksetić, un patient atteint de sclérose en plaques, dont l’état est soulagé par le cannabis. Il a été condamné à deux ans de prison pour utilisation illégale de cannabis.
IndexHR du 22 Février 2019

Israël: Le Premier ministre Netanyahu ouvert à la légalisation du cannabis
Le Premier ministre Israélien, Benjamin Netanyahu, a déclaré qu’il envisageait de légaliser le cannabis lors d’une interview accordée au journal télévisé Facebook de son parti, le Likoud.
Bloomberg du 12 Mars 2019

Pays-Bas: Expérience de légalisation du cannabis
Le gouvernement a décidé d’expérimenter pendant quatre ans pour voir si la légalisation du cannabis à des fins d’approvisionnement est un succès. La première étape consiste à modifier la loi pour légaliser l’approvisionnement de la drogue. Le gouvernement autorisera également les producteurs et créera un organisme de recherche. Le cannabis est actuellement disponible dans 573 coffee shop. Cependant, la production de cannabis destiné à être vendu dans les magasins reste illégale.
Sciclonic du 6 Mars 2019

Science/Homme: Aux États-Unis, la consommation de drogues illicites était associée à une utilisation médicale du cannabis
Selon une étude portant sur 210 patients traités au cannabis médical et 156 consommateurs de cannabis âgés de 18 à 26 ans non patients, l’usage médical du cannabis était associé à une probabilité plus faible de consommation de drogues illicites, tandis que la consommation de concentrés de cannabis augmentait la probabilité de consommation de drogues illicites .
Université Drexel, Philadelphie, États-Unis.
Fedorova EV, et al. Drug Alcohol Depend. 2019;198:21-27.

Science/Homme: La présence d’un dispensaire légal pour le cannabis pourrait réduire la mortalité liée aux opioïdes
Les chercheurs ont utilisé les données des Centres de Contrôle des Maladies pour analyser le lien entre les lois américaines sur le cannabis à des fins médicales et les décès liés aux opioïdes. Contrairement aux travaux antérieurs, ils n’ont trouvé que « peu de preuves » que l’adoption de lois sur le cannabis médical a réduit les taux de mortalité par opioïdes. Cependant, ils ont constaté « que la présence d’un dispensaire légal pourrait réduire le nombre de décès par opioïdes ».
Université Lafayette, Pennsylvanie, États-Unis.
Averett S, Smith E. Economics Bulletin, AccessEcon. 2019;39:347-357.

Science/Animal: Le bêta-caryophyllène peut réduire la douleur neuropathique associée au diabète

Dans un modèle murin de douleur neuropathique due au diabète, le bêta-caryophyllène un terpène qui active le récepteur CB2 a réduit la douleur, les comportements dépressifs ainsi que des cytokines pro-inflammatoires telles que l’interleukine-1-bêta, le facteur de nécrose tumorale alpha et l’interleukine. 6
Laboratoire de Recherche et Développement Pharmaceutique, Université de Guadalajara, Mexique.
Aguilar-Ávila DS, et al. J Med Food. 2019 Mar 13. [in press]

Science: Le CBD peut aider des nanocapsules à traverser la barrière hématoencéphalique vers le cerveau
Les chercheurs ont montré que le CBD (cannabidiol) peut améliorer considérablement le transport des nanomédicaments à travers la barrière hématoencéphalique. Ils ont écrit que ces combinaisons pourraient « représenter des plateformes propices à la conception et au développement de nouveaux traitements pour les maladies du système nerveux central ».
Département de Pharmacie et de Technologie Alimentaire, Université Complutense, Madrid, Espagne.
Aparicio-Blanco J, et al. Mol Pharm. 2019 Mar 13. [in press]

Science/Homme: Le système endocannabinoïde est modifié chez les patients atteints du syndrome de l’intestin irritable et du cancer de l’intestin
Les chercheurs ont découvert une altération des taux plasmatiques d’endocannabinoïdes et de lipides de type endocannabinoïde dans le syndrome du côlon irritable et le cancer colorectal.
Centre de Recherche Otto Loewi, Division de Pharmacologie, Université de Médecine de Graz, Autriche.
Grill M, et al. Sci Rep. 2019;9(1):2358.

Science/Homme: La consommation de cannabis augmente l’affect positif et réduit l’anxiété
Une étude portant sur des couples hétérosexuels qui consomment du cannabis (183 hommes et 183 femmes) a fait état quotidiennement pendant 30 jours consécutifs des épisodes d’affect et de consommation de cannabis. Immédiatement après la consommation de cannabis il y a une augmentation de l’affect positif et une diminution de l’affect hostile et anxieux. Les auteurs ont écrit que « l’affect amélioré immédiatement après l’utilisation suggère un mécanisme de renforcement positif ».
Département de Psychologie et Institut de Recherche Clinique sur les Toxicomanies, Université de Buffalo, New York, États-Unis.
Testa M, et al. Addict Behav. 2019;95:64-69.

Science/Homme: La perte de récepteurs CB1 dans les tissus était associée à des léiomyomes
Selon une analyse des récepteurs CB1 et d’autres composants du système endocannabinoïde dans les tissus de patients atteints de léiomyomes, les pertes d’expressions de CB1, FAAH, GPR55 et PEA étaient liées à la pathogenèse des léiomyomes utérins. Un léiomyome est une tumeur bénigne du muscle lisse, pouvant survenir dans n’importe quel organe, mais se trouve le plus souvent dans l’utérus.
Département d’Etudes sur le Cancer et de Médecine Moléculaire, Université de Leicester, Royaume-Uni.
Ayakannu T, et al. Med Sci Monit Basic Res. 2019;25:76-87.

Science/Animal: L’activation du récepteur CB2 peut prévenir les dommages au coeur causés par la doxorubicine

Lors d’une étude chez le rat, l’administration de bêta-caryophyllène, qui active le récepteur CB2, a protégé le coeur des effets néfastes de la doxorubicine, un agent chimiothérapeutique utilisé pour le traitement du cancer.
Université de Médecine et des Sciences de la Santé, Université des Émirats Arabes Unis, Al Ain, Émirats Arabes Unis.
Meeran MFN, et al. Chem Biol Interact. 2019 Mar 2. [in press]

Science/Homme: Le nombre de récepteurs CB1 est associé à la sévérité des crampes menstruelles
Lors d’une étude portant sur le tissu myométrial de 78 femmes, des chercheurs ont découvert que la gravité de la dysménorrhée (crampes menstruelles) était associée au niveau des récepteurs CB1. Les auteurs ont écrit que ces « données suggèrent que le récepteur aux cannabinoïdes CB1 pourrait être impliqué dans la pathogenèse de la dysménorrhée dans l’adénomyose et pourrait constituer une cible thérapeutique potentielle ».
Hôpital d’Obstétrique et de Gynécologie de Beijing, Université Médicale de la Capitale, Beijing, Chine.
Shen X, et al. Reprod Sci. 2019 Mar 4 [in press]

Science/Animal: Le cannabis a eu de petits effets sur le sommeil chez le rat
L’administration de cannabis par vaporisation pendant la phase de repos de la journée a entraîné une légère augmentation du sommeil. Il n’y avait aucun effet pendant la phase active de la journée.
Faculté de Médecine, Université de la République, Montevideo, Uruguay.
Mondino A, et al. Pharmacol Biochem Behav. 2019;179:113-123.



Un coup d’œil sur le passé

Il y a un an

Europe:
L’Union européenne appelle les États membres à trouver des alternatives aux sanctions coercitives pour les consommateurs de drogue
Brésil: Les enquêtes policières contre un chercheur sur le cannabis suscitent des protestations

Il y a deux ans

Science/Homme:
L’utilisation médicale du cannabis pourrait réduire l’abus d’opiacés sur ordonnance
Allemagne: La loi sur l’usage médical du cannabis est entrée en vigueur

Catégorie : Actualités - 24 mars 2019 à  20:13



Remonter

Pied de page des forums