Se trouver / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » EmmaMerlin » 

Se trouver 



Je ne sais plus où je me trouve
Ni où je me perds

Je ne sais plus trop
Où est stockée ma tete
Et où mon corps
Sûrement pas au même endroit en tout cas

Mes crises reviennent de plus en plus régulièrement
Mes crises, je les appelle comme ça
Je les entoure d’un certain mystère Volontairement
C’est une façon pour moi de me confier à mon entourage sans trop en dire
Sans dire ce qui risque de déranger
Sans dire ce qui est de trop

Pourtant la définition même de ces crises,
C’est le trop
En les nommant ainsi Je dis à la fois tout et rien

Mais je dis tout de même

Ici, je peux le dire plus précisément
Sans peur du jugement
Les crises c’est
Le dépassement des limites
Le trop plein
La perte de contrôle
Le lâcher prise
Les crises c’est d’abord un moment où je ne veux
Où je ne peux plus
Contenir tout ce
Trop plein à l’interieur
Ce moment où plus rien ne compte
Si ce n’est lâcher les bêtes
Qui trépignent à l’interieur
Ce moment où
Je ne pense plus
Je n’ai plus rien à faire
Des dégâts et des violences
Que feront les bêtes une fois lâchée à l’exterieur


Se trouver
J’alterne entre deux moments de moi
Deux moi
Et je ne sais plus où me trouver ou me chercher

Je me sens parfois équilibrée ,
Tout est simple
Calme
Serein
La vie me paraît facile
Je me sens joyeuse
Apaisée dans mes relations et mes émotions
Je me sens forte, entière, confiante
Dans ces moments là , je n’ai pas la sensation de me mentir
Je suis fière de réussir à être comme tous les autres, ceux qui maîtrisent leur vie, leurs émotions , leurs actions , leurs consommations

Du coup, je n’ai pas tellement envie ni besoin de parler de moi
Je ne ressens pas le besoin de me confier à ma psy
Ça me fair même un peu peur de ne plus savoir ce que je dirai au prochain rendez vous
Je me sens même un peu déstabilisée en constatant que je ne me souviens plus ce qui le rendait si mal il y a encore si peu de temps


Et puis , il y a des autres moments
Qui reviennent de plus en plus régulièrement depuis quelques mois
Que je peine à comprendre et à maîtriser
Ces crises , comme je les appelle , car je ne trouve pas d’autres termes
Je perds le contrôle
Auprès des personnes les plus proches , je dis que je ne maîtrise plus mes émotions , soit en colère soir en pleurs
Pas tellement de la tristesse mais plutôt des pleurs de décharge
Comme si je me libérais d’un poids trop lourd pour moi

En vérité , ces crises interviennent presque toujours après consommation de coke ou d’alcool excessif
Ça , je l’avouz rarement
Parce que j’ai honte
Et aussi parce que j’essaie de me persuader que les consommations sont finalement secondaires , car j’ai déjà consommé sans que cela me provoque ce genre de crise émotionnelle

La , il y a un problème
Je ne sais plus comment gérer

Dans ces moments de crise ,
Avant la souffrance , il y a ce moment agréable .
Et puis ce moment désagréable , surtout physiquement .
Où je me sens mal ,
Et pendant lequel je m’en veux de me détruire toute seule

Pourtant , pendant ce moment là j’ai la sensation de me retrouver
De mieux voir et comprendre qui je suis , mes addictions , mes relations , mon histoire
Tout à coup je vois très bien tous les sujets que je devrai aborder en thérapie

Cette recherche de sensation , ce besoin de liberté
Et quand on me dit de me remplir d’autees passions chaque fois ces passions et ces investissements physiques et psychologiques me demandent tant que j’ai d’autanr plus besoin des consommations pour me libérer et me retrouver d’une autre façon

Et quand cela est fini , j’ouvlie , je ne comprends plus et je ne sais plus pourquoi j?y reviens toujours et pourquoi c’est si difficile
J’oublie vraiment

Alors j’essaye d’ecrire cela ce soir en espérant que , peut être cela me permettra de me souvenir
Que dans ces moments de folie j’ai l’impression de me trouver , même si ce n’esr qu’une impression c’est bien réel a ce moment là

Catégorie : Carnet de bord - 26 novembre 2020 à  02:34

Reputation de ce commentaire
 
Texte très parlant /Ygrek



Commentaires
#1 Posté par : cependant 26 novembre 2020 à  21:26
Salut EmmaMerlin,

je crois récemment avoir compris que moi, qui me pensais faite de contradictions binaires, je ne suis qu'un ensemble hétérogène de complémentarités pas toujours faciles à gérer.

Ce que je veux dire par là, c'est que j'ai l'impression que la toi qui se perd et la toi qui se retrouve est finalement la même personne avec deux facettes à accepter pour ce qu'elles sont.

Parfois l'une fait ombre sur l'autre, parfois l'une éclaire l'autre...

Je ne sais pas si on y gagne vraiment à vouloir étouffer un côté en faveur de l'autre...même si ça fait mal parfois de s'accepter, même si c'est dur pour soi et pour les autres...

mais perso je crois avoir compris que la seule solution que j'ai pour avancer c'est de prendre en compte, moi-même dans son entièreté, dans ses multiples contradictions...

Bon courage en tout cas pour tes retrouvailles

Posté par : cependant | 26 novembre 2020 à  21:26

Remonter

Pied de page des forums