Tofs / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Dreamyn » 

Tofs 



Cimetière
/forum/uploads/images/1508/1508418141.jpg

Je me rappellerai de ranger plus souvent le dessous des sièges de ma caisse !

Catégorie : No comment - 19 octobre 2017 à  15:05



Commentaires
#151 Posté par : Cusco 2017 15 mars 2018 à  09:01
Salut Dreamyn

Pour remplacer l'oxycontin j'ai eu du klipal, cwe obligatoire...
Le problème c'est que je prend 1 boite voir 1,5 boite de klipal d'un coup ce qui fait 1 sacré dose de codéine d'un seul coup, ça pique, ça gratte comme le sken en IV etje déteste ça. Mais je prend la dose une seule fois pour la journée + '30mg de métha.
Du coup maintenant Dicodin 1 matin et soir : du coup je suis remonté à 60mg de métha mais les douleurs sont revenues de belles sciatiques à en chialer de douleurs.
Et mon toubib s'en tient au vidal 2 comprimés de Dicodin/jour autant dire cotinue de souffrir mon gars...
Cerise sur le gateau rage de dents depuis 1 semaine hier je suis retourné voir le dentiste et elle m'a donné dans 1 fiole : un fond d'essence pur de girofle ! Ca ne se délivre pas en pharmacie.
Bref j'en chie grave niveau douleurs en ce moment. Le valium 10mg m'aide à me reposer pour ne pas penser aux douleurs infernales.
Dans un thread ce matin je lisais "je regrette de ne pas être parisien par moment" ben moi je donnerai un bras pour retourner y vivre ça serait plus facile à gérer mes douleurs soit par un médecin compréhensible ou Barbès...
Bon je suis un peu HS sur ton blog à l'exception du klipal. Moi je mets mon mélange 1/2 heure au congèl entouré d'un sac de glaçon.
Mais mon traitement du mois me fait 3 jours avec le Klipal et pour le dicodin je laisse tomber, je vais chercher mes boites mais même en prendre 10 d'un coup ne m'enlève en rien ces p°°°°°s de douleurs.
Du coup quitte à souffrir j'arrête de boire du Klipal après CWE et le dicodin me fait peu de temps aussi.
Pas de tofs j'ai tout consommé (au fait c'est soit Klipal 600mg/50mg ou Dicodin mais pas les deux, donc métha valium... et sciatiques + douleurs lombaires)
Si quelqu'un a une idée sachant que mon médecin ne me prescrit plus d'oxycontin ni aucun morphinique, même pas des patchs de Fentanyl)
Bonne journée à tous je vais essayer de rattraper ma nuit blanche quelques heures.
Déconnexion immédiate wink j'ai pris un peu de brown hier ça soulage heureusement mais le réveil va être chaud.

Posté par : Cusco 2017 | 15 mars 2018 à  09:01

 
#152 Posté par : infirmier anesthesiste 17 mars 2018 à  22:47
/forum/uploads/images/1521/1521323150.jpg


chlorhydrate de morphine 10 mg, uniquement sur prescription et sous avis médical
opioide palier 3
IVL ou  s.c

usage hospitalier

Posté par : infirmier anesthesiste | 17 mars 2018 à  22:47

 
#153 Posté par : Torkem 20 mars 2018 à  00:07
Salut Dreamyn

Alors comment se passe le Dicodin ?
On a plus de nouvelles.

J'espère que tu tiens le coup, par rapport aux objectifs que tu t'es fixé.

Et le retour d'analyse de la  CWE ça donne quoi?
Par contre sur lordonnace j'ai vu que tu avais un traitement pour 10 jours.

Tu vas donc devoir repasser tout les 10 jours chez addictologue ?

bong_hit

Posté par : Torkem | 20 mars 2018 à  00:07

 
#154 Posté par : Dreamyn 21 mars 2018 à  09:45
J'ai fait de la merde et pas qu'un peu...

Dans la nuit de mercredi à jeudi, ma pièce ne voulait pas me dire "achète de la came" quand je jouais à pile ou face... pas grave... de toute façon, je suis mauvaise joueuse quand je joue avec moi-même wink

Du coup, jeudi soir demon1

/forum/uploads/images/1521/1521563444.jpg


Je me suis dit qu'il fallait en profiter à fond pendant que mon copain n'était pas encore revenu sur le sol français. J'ai fait bien gaffe pour ne pas laisser de marques trop visibles, mais bon c'est après que ça a vraiment merdé...

Vendredi aprèm, après avoir bien bien abusé la nuit précédente et le matin, je prends la route pour aller tranquillement en direction de l'aéroport où il devait arriver le samedi (j'avais plus de 600 km à faire et j'aime prendre mon temps quand je conduis). Et bim, barrage de keuf, contrôle de stups...
pasdebol

J'ai beau essayer de pas toucher mes joues et ma langue avec leur machin, je ressors positive aux opis, forcément je me suis mis un taquet moins de 4 heures avant. Je leur dit que c'est mon traitement qui me rends positive; ils me font un second test salivaire pour une analyse en labo qui tranchera. Et, en attendant, suspension de permis, immobilisation du véhicule et fouille...

/forum/uploads/images/1521/1521566583.jpg


Je transporte un sacré bordel, alors, après avoir fouillé mon chez moi sur roues pendant plus d'une heure, ils essayent de me mettre la pression en me disant qu'ils vont faire venir un maitre chien. Ils trouvent mon matos de shoot mais bon, je leur dit que je n'ai pas d’héroïne et je fais mine de chercher le cannabis que j'aurais pu avoir oublié dans un coin... Au final, je leur dit que je n'ai rien et ils calent enfin l'affaire 2 heures plus tard. Ils me proposent alors de me déposer dans une gare puisque je n'ai plus le droit de conduire.

Puisque je dois abandonner mon domicile principal dans un bled paumé, je leur dit qu'il me faut prendre quelques affaires au camion. J’empaquette en vrac un peu de bouffe, des fringues, de la paperasserie et sous leur nez j'embarque mon matos de shoot, ma came, mon shit et ma beuh big_smile Ils me déposent à la gare mais il n'y a plus de train au départ et, le lendemain, je dois retrouver mon copain à l'aéroport, à l'autre bout de la France.

Je me fais des pancartes pour faire de l'autostop et je me rachète un peu de came pour me remonter le moral. Je ne pense plus aux traces d'injection qui pourraient me griller et je me mets un taquet pour me donner le courage de continuer à chaque fois qu'on me dépose quelque part.

Au final, 14 heures d'autostop et 5 taquets plus tard, j'ai traversé la France demon1

/forum/uploads/images/1521/1521566670.jpg
a

J'avais pas dormis de la nuit et j'étais bien bien défoncée quand j'ai retrouvé mon copain...  mais il a réagit de manière admirable, c'est pas pour rien que c'est mon chéri, c'est vraiment quelqu'un de bien coeur

Lorsqu’il m'a serré dans ses bras, j'ai percuté que j'avais de la came dans le soutif. Je lui ai filé avant qu'il tombe dessus par hasard et il a de suite tout compris sans que j'ai à dire quoi que ce soit... J'angoissais vraiment à l'idée qu'il rende compte que je shoote mais au final il n'a rien trop dit smile Puis, après avoir jeté ma came aux chiottes, il a même trouvé moyen de me proposer de me rendre l'argent correspondant surpris

Par habitude, je ne mets pas tous mes œufs dans le même panier, du coup, toute ma came n'est pas partie aux chiottes smile Et pour continuer dans les histoires de chiottes, puisque je vis chez mon copain en attendant les résultats du test salivaire qui va définir l'avenir de mon permis, ce weekend, je me suis retrouvée à me shooter en scred dans ses chiottes roll

Et puis lundi, sous le soleil provençal, j'ai profité de ma came jusqu'au bout, avec les petits accompagnement qui vont bien, puisque je ne conduis plus smile

/forum/uploads/images/1521/1521621939.jpg


Hier, j'ai vu mon addicto et j'ai été assez honnête. Elle m'a prescrit du Dicodin et m'a conseillé de ranger mon matos de shoot dans un endroit où je ne vais pas tous les jours, puisque je lui ai dit que je badais à l'idée de tout jeter. C'est un bon compromis, à mon avis. Comme ça, je ne l'ai pas sous les yeux, donc moins de tentations, et je ne le jette pas, donc moins d'angoisses.

Je vais faire ça, parce que là, j'ai bien œuvré pour finir ma came demon1

/forum/uploads/images/1521/1521621038.jpg


Et voilà le dernier demon1

/forum/uploads/images/1521/1521621882.jpg


Du coup, aujourd'hui, je repars au Dicodin smile

/forum/uploads/images/1521/1521621153.jpg


Et cette fois, je vais essayer de m'y tenir pour (au moins) une semaine entière smile


@ Torkem, pour l'instant je vois mon addicto régulièrement. Ma nouvelle ordo de Dicodin est d'une semaine, j'espère qu'après j'aurai des ordo pour de plus longues périodes.
Sinon, j'ai enfin récupéré les résultats de l'analyse d'une CWE de Klipal smiley-gen013 je posterai ça dès que j'aurai un peu de temps smile

Posté par : Dreamyn | 21 mars 2018 à  09:45

 
#155 Posté par : Porygon 21 mars 2018 à  10:50
Aha tu as eu de la chance 'avec les flics).

Cool que ça se soit bien passé avec ton copain d'amour favori.

Prend soins de toi !!!!

A+,

Porygon,

Posté par : Porygon | 21 mars 2018 à  10:50

 
#156 Posté par : Dreamyn 21 mars 2018 à  12:26

Porygon a écrit

Aha tu as eu de la chance 'avec les flics

Je ne dirais pas que j'ai eu de la chance avec les flics, j'essaye juste de garder le moral parce que bon objectivement c'est un coup dur...

Je me retrouve sans permis, en fonction de ce qui sera inscrit dans mon casier, je ne pourrais peut-être pas taffer cet été, la plupart de mes affaires sont dans mon camion qui est immobilisé dans un bled paumé à plus de 600 bornes de là où je suis (puisque je suis partie en stop j'ai juste embarqué quelques trucs, du coup j'ai encore moins d'affaires que lorsque j'étais réellement SDF...), bref en faite à part mon copain je n'ai plus rien sad

C'est un peu comme si je redevenais SDF...

J'ai même pas mes vêtements chauds et la Provence, en ce moment, ça ressemble à ça :

/forum/uploads/images/1521/1521631520.jpg


Enfin bon, ça sert à rien de se morfondre...

Du coup, je préfère sourire en repensant à ces flics qui me prenaient la tête pour une opercule de brique de lait alors que lorsqu'ils m'ont demandé de sortir ce que j'avais dans mon sac, j'ai retrouvé une toupie encore humide que j'ai balancé devant eux en leur disant "bon ça c'est rien" big_smile

Posté par : Dreamyn | 21 mars 2018 à  12:26

 
#157 Posté par : Speedmicha 25 mars 2018 à  21:57
Salut Dreamyn@ salut

Je te li régulièrement, et là aille, coup dur

J'ai perdu tout aussi en 2012 PL super Lourd puisque j'étais routier bah sa calme bien quand même.

C'est trop con parce-que c'est ta maison malheureusement t'avais un impératif et tu n'a pas pu résister malgré cette impératif.

Le problème c'est qu'on peut plus passer à travers les mailles du filet et c'est toujours lorsque tu consomme qu'il te tombe dessus et lorsque tu ne consomme rien tu te fais jamais arrêter.

Enfin moi c'est souvent comme ça, là sa fait 2 semaines que j'ai pas pris la voiture à cause de ma conso et c'est vraiment chiant mais bon sa m'oblige à faire des break pour les impératifs et comme j'en ai pas beaucoup d'imperatif bah je prend le Taco ou je me fais traîner.

Bon c'est chiant au début mais lorsque t'a pris l'habitude sa va tout seul sa devient un automatisme.

Sinon pour les grandes distances je prend le flexibus, c'est long certe mais c'est pas cher.

Posté par : Speedmicha | 25 mars 2018 à  21:57

 
#158 Posté par : winnielourson 26 mars 2018 à  01:41
Bonjour Dreamyn,

Un petit message de soutien, pour te dire que j'ai lu avec beaucoup d’intérêt ce blog et les récits de tes péripéties.

Tout mon soutien et toute ma sympathie dans cette rude épreuve, je te souhaite de pouvoir récupérer rapidement ton papier rose (même si ça a changé de format) smile

Posté par : winnielourson | 26 mars 2018 à  01:41

 
#159 Posté par : Dreamyn 30 mars 2018 à  16:55
Plus de permis jusqu'à mis juillet sad C'est vraiment un coup dur parce qu'encore une fois ça me pousse à remettre à plus tard mon projet d'achat de véhicule, bref sans permis ne peux pas me permettre d'avoir un "chez moi" pour l'instant mais bon...

... en tout cas ça ne m'empêchera pas de bouger smile Marche à pied, autostop, bus, blablacar, train, il y a de quoi faire et c'est sympa, ça me rappelle des souvenirs...

/forum/uploads/images/1522/1522421972.jpg


La semaine dernière, je me suis tenue à mon traitement...

/forum/uploads/images/1522/1522419645.jpg


... en complétant quand même avec un peu de Klipal parce qu'en prenant 18 à 23 Dicodin / jour au lieu des 15 prescrits ça part plus vite que prévu roll

Je trouve ça frustrant le Dicodin, mais bon ça couvre le manque, c'est gratuit et il n'y a pas de problèmes d'approvisionnement super Mais, bon, il me manque quelque chose...

Mon copain est revenu en France, je suis contente mais malgré ça en ce moment c'est pas trop ça... Pourtant, il y a du positif, en ce moment...

Puis, j'ai enfin récupéré mes affaires smiley-gen013

Mais bon, je me suis débrouillé pour rendre le camion à son propriétaire du coup là je n'ai plus rien à moi, déprimant... Je bouge pour me changer les idées et parce que sinon, je continuais de jouer avec Elle...

/forum/uploads/images/1522/1522420638.jpg


Et j'ai peur que ça dérape...

Du coup, pour pouvoir continuer de jouer avec ça...

/forum/uploads/images/1522/1522420904.jpg


C'est une excuse comme une autre roll mais bon, j'ai un peu craqué demon1

/forum/uploads/images/1522/1522420965.jpg


Ça remonte le moral et il y en faut pour aller dans cette ville morne. Cette foutue ville où j'ai enterrée tant de monde, ville-souvenir où j'ai zoné des années, où je me suis mis mon premier taquet...

Visite dans le passé, comme si rien n'avait changé...

/forum/uploads/images/1522/1522421641.jpg


Au final, je me suis fait une grosse semaine sans taquets, c'est déjà pas mal. Je la mérite demon1

Posté par : Dreamyn | 30 mars 2018 à  16:55

 
#160 Posté par : Dreamyn 31 mars 2018 à  20:38
Retour en Provence après avoir traversé la France...

C'est complexe de vadrouiller sans permis et avec (presque) toutes mes affaires mais bon ça se fait... C'est juste que mes trajets me prennent encore plus de temps big_smile Mais ça a l'avantage de me permettre de voyager bien défoncée wink

Demain, je vais essayer de repartir au Dicodin...

Mais en attendant, je profite de ma came jusqu'au bout demon1

/forum/uploads/images/1522/1522521046.jpg


Avec mes dernières Terumo, parce que dans le CAARUD, où je suis passée, il n'y avait que de eau pour irrigation au lieu de l'eau ppi et des Neveshare. Elle sont moins pratiques mais elles sont jolies avec leurs couleurs smile

/forum/uploads/images/1522/1522520808.jpg


Et puis je fais varier les plaisirs pour que le switch soit moins ardu smile

/forum/uploads/images/1522/1522520703.jpg



Édit:

J'ai fini par me prendre un RDV avec une psychologue à mon CSAPA, ce mardi. Je ne sais pas trop quoi en penser... Ça me fait vraiment flipper de rencontrer une psy mais mon addicto, mon éduc au CSAPA, l'éduc de mon CAARUD, bref, tout le monde me répète que les circonstances ne sont pas les mêmes que lors de ma prise en charge désastreuse il y a 14 ans. Bien que je reste traumatisée par cette expérience, je sais que les choses ont changé depuis: j'étais mineure, cloîtrée dans un HP sans mon consentement. Rencontrer un psy aujourd'hui est une démarche que j'entreprends de mon propre chef et puis je peux décider de stopper le suivit quand je veux, c'est rassurant. Au CAARUD, on m'a dit que je pouvais dire au psy que je n'étais pas fan de l'idée de parler du passé pour régler les problèmes du présent mais ça me stresse... J'ai pas besoin d'un psy pour penser à mon passé, je voudrais juste des clefs pour avancer... Mais les psy aiment bien creuser dans le passé, appuyer là où ça fait mal, bref j'ai l'impression que ça va plus créer du malaise qu'autre chose...

Je flippe mais j'ai envie d'essayer. Tout le monde me conseille de voir un psy et puis moi je suis un peu paumée en ce moment. Me remettre à shooter c'était un peu comme ré-ouvrir la boîte de Pandore, pas évident de passer à autre chose, pas évident de penser à autre chose... Ce plaisir de me mettre des taquets et ma fascination pour le sang, j'avais réussi à planquer ça dans un petit coins de mon cerveau. Mais maintenant c'est à nouveau au premier plan et j'ai peur que ça finisse par déraper... Je ne me fais pas confiance, je me fais peur parfois, j'ai l'impression d'être de retour dans le passé, c'est déprimant. Mon éduc au CSAPA me dit que le fait que j'ai entrepris un suivit au CSAPA montre que je veux aller de l'avant. Moi je ne sais pas... Je veux bien voir une psy pour essayer de passer à autre chose mais en tout cas, je vois pas trop l’intérêt de déblatérer pendant des heures sur mon passé pour avancer. En faite je ne sais pas vraiment ce que j'attends de cette rencontre par contre je sais que ça me fait flipper... Je trouve ça angoissant les psy...

Posté par : Dreamyn | 31 mars 2018 à  20:38

 
#161 Posté par : FunkyHunk 31 mars 2018 à  21:01
Salut Dreamyn,

Quand j'ai perdu mon permis pour 6 mois (qu'on vient de me rendre), le ciel m'est tombé sur la tête. Ca a tout de même été un soulagement quand le couperet est tombé: suspension et non annulation (qui me pendait au cou...).
Alors j'ai pris mon mal en patience. Mais l'oisiveté et l'impossibilité de me déplacer ont augmenté mes consommations... de manière déraisonnée.

Tu connais l'avenir (récupération en Juillet), le camion est en lieu sûr, et tes affaires avec toi. Perso, j'aurai aimé être rassuré à ce point quand j'y suis passé smile


La partie "mutilation", arf... je m'y ferais jamais sad

Posté par : FunkyHunk | 31 mars 2018 à  21:01

 
#162 Posté par : Dreamyn 02 avril 2018 à  03:02
@ Funkyhunk

Pour moi, cette suspension de permis n'est pas un coup dur parce que ça me rend les déplacements difficiles mais plutôt parce que sans mon papier rose je ne peux plus avoir de "chez moi" pour l'instant (j'ai rendu "mon" camion à son propriétaire et ça ne sert à rien que je m'achète un véhicule si je ne peux pas le conduire sad) Même si les déplacements sont plus compliqués sans permis, c'est pas ça qui va m’empêcher de bouger (entre l'autostop, le blablacar, les potes, les bus, le train et la marche à pied, j'ai fait plus de 1500 bornes cette semaine wink)

Après c'est vrai que ne pas avoir de permis me pousse à plus me défoncer... Avant, je faisais gaffe à l'alcool quand je prenais le volant, mais maintenant je n'ai plus cette excuse... D'un autre coté, c'est pas si simple de se mettre un taquet dans un train à pleine vitesse, j'avais oublié ça big_smile D'ailleurs, sans "chez soi" c'est pas évident de se shooter tout court, ça force souvent à faire les choses un peu en speed, j'ai horreur de ça. Plus largement c'est un sacré handicape de ne pas avoir de "chez soi" et ça fout un bon coup au moral. Mais bon, heureusement, c'est provisoire...

L'automutilation c'est incompréhensible de l’extérieur, je crois. J'aimerais bien que cette pratique sorte définitivement de ma vie, mais en ce moment c'est pas évident : j'ai pas trop le moral et ça me hante. Je me disais qu'avoir une lame à disposition me suffirait mais non j'ai fini par la faire courir sur ma peau pour retrouver ce soulagement. Je ne veux pas replonger dans cette addiction mais j'ai du mal à me faire confiance sur ce coup là. C'est un peu comme les taquet, je pensais que c'était derrière moi tout ça, mais j'ai l'impression que ça me colle à la peau...

C'est pour ça que je me suis décidée à prendre un RDV avec une psy dans mon CSAPA. Mais bon, je ne sais pas trop quoi en penser... J'ai la phobie des psy en tout genre et souvent il voient l'automutilation comme un symptôme de maladie mentale. Je ne suis pas en recherche d'une étiquette, je voudrais juste des clefs pour aller de l'avant sans qu'on pathologise mes pratiques ou mes conso. Bref, je verrai bien comment ça se passera mardi...

Posté par : Dreamyn | 02 avril 2018 à  03:02

 
#163 Posté par : Papaseul 02 avril 2018 à  04:06

Dreamyn a écrit

Édit:

J'ai fini par me prendre un RDV avec une psychologue à mon CSAPA, ce mardi. Je ne sais pas trop quoi en penser... Ça me fait vraiment flipper de rencontrer une psy mais mon addicto, mon éduc au CSAPA, l'éduc de mon CAARUD, bref, tout le monde me répète que les circonstances ne sont pas les mêmes que lors de ma prise en charge désastreuse il y a 14 ans. Bien que je reste traumatisée par cette expérience, je sais que les choses ont changé depuis: j'étais mineure, cloîtrée dans un HP sans mon consentement. Rencontrer un psy aujourd'hui est une démarche que j'entreprends de mon propre chef et puis je peux décider de stopper le suivit quand je veux, c'est rassurant. Au CAARUD, on m'a dit que je pouvais dire au psy que je n'étais pas fan de l'idée de parler du passé pour régler les problèmes du présent mais ça me stresse... J'ai pas besoin d'un psy pour penser à mon passé, je voudrais juste des clefs pour avancer... Mais les psy aiment bien creuser dans le passé, appuyer là où ça fait mal, bref j'ai l'impression que ça va plus créer du malaise qu'autre chose...

Je flippe mais j'ai envie d'essayer. Tout le monde me conseille de voir un psy et puis moi je suis un peu paumée en ce moment. Me remettre à shooter c'était un peu comme ré-ouvrir la boîte de Pandore, pas évident de passer à autre chose, pas évident de penser à autre chose... Ce plaisir de me mettre des taquets et ma fascination pour le sang, j'avais réussi à planquer ça dans un petit coins de mon cerveau. Mais maintenant c'est à nouveau au premier plan et j'ai peur que ça finisse par déraper... Je ne me fais pas confiance, je me fais peur parfois, j'ai l'impression d'être de retour dans le passé, c'est déprimant. Mon éduc au CSAPA me dit que le fait que j'ai entrepris un suivit au CSAPA montre que je veux aller de l'avant. Moi je ne sais pas... Je veux bien voir une psy pour essayer de passer à autre chose mais en tout cas, je vois pas trop l’intérêt de déblatérer pendant des heures sur mon passé pour avancer. En faite je ne sais pas vraiment ce que j'attends de cette rencontre par contre je sais que ça me fait flipper... Je trouve ça angoissant les psy...

Je comprends que ça peu te faire flipper les psy. N'aie pas peur, c'est toi qui a décidé de prendre ce RDV. Je pense que d'y aller de son propre chef est déjà un pas en avant .

Moi, c'est un peu pareil, on avait beaux me conseiller de voir un psy Je n'en voyais pas l'intérêt.
Puis j'ai senti qu'il fallait essayer.
Bon j'ai vu 2 fois le psy du csapa et j'en ai loupé 4 donc je suis pas trop un exemple. SpoilerMais comme toi j'ai décidé.

T'as raison, il m'a fait parler du passé, mais moi j'ai bien voulu  en parler. Tu verras bien tte façon.
Tu nous diras comment ça c'est passe?
Ciao ciao.

Ps: j'ai u du mal à écrire, je fume un pett bien chargé. Et vu que ça fait longtemps que j'avais pas fumé, il me retourne la tête fume_une_joint
En tt cas bonne nuit à toi et félicitations pour ta décision. Courage pour ton permis.


/forum/uploads/images/1522/1522634636.jpg

salut
Édit.
Bizarre,bizarre:thinking:


/forum/uploads/images/1522/1522635057.jpg

Posté par : Papaseul | 02 avril 2018 à  04:06

 
#164 Posté par : Papaseul 03 avril 2018 à  20:38
Salut dreamyn.

J'ai voulu t'envoyer un MP, j'ai pas pu.
Je viens à la pêche aux nvelles:
Alors ce rdv, c'était aujourd'hui?
J'espère que ça te stress moins, on va dire que le dentiste c'est pire:D

Moi je veux arrêter cette merde, en fait plutôt ce put**** de craving. Du coup moi aussi j'ai pris une solution radical.
Au plaisir.
Pps:peace:

Posté par : Papaseul | 03 avril 2018 à  20:38

 
#165 Posté par : Dreamyn 05 avril 2018 à  13:53
Aujourd'hui, je repars au Dicodin, pour de vrai cette fois là. Forcément, tant que j'avais de la came, j'arrivais pas à rester au Dicodin roll

Mardi, j'ai rencontré une psy à mon CSAPA. J'angoissais tellement à l'idée de voir une psy que j'ai appliqué la Fameuse Méthode de Papaseul: je me suis mis un taquet et j'ai fumé un joint juste avant pour me donner du courage... Au final, c'était pas si terrible... enfin je m'imaginais que ça serait bien pire que ça... Mais bon, j'ai quand même renouvelé l'opération juste après pour me remonter le moral demon1

/forum/uploads/images/1522/1522926306.jpg


Au final, c'est le joint qui m'a le plus décalqué puisque c'était pas le premier taquet de la journée et que ça faisait quelques jours que je ne fumais pas smile

Et puis, après, tout s'est enchainé, j'ai utilisé ma dernière toupie demon1

/forum/uploads/images/1522/1522926701.jpg


Du coup, je me suis sagement contentée de fumer ma came, sauf, avant de me coucher avant hier.

Et puis, hier, j'ai décidé de retenter d'utiliser ces foutus Stérifilt. Je ne suis vraiment pas douée: j'arrive pas à obtenir de résultats satisfaisants... Pour avoir un résultat potable, il faut que je filtre trois fois et que j'utilise deux Stéricup et deux Stérifilt. Gourmand en temps et en matos, c'est beau la modernité... Enfin c'est juste que je suis pas très douée: avec une toupie ou un coton (à l'ancienne), pas de problème mais avec un Stérifilt, je comprends pas, ça foire...

Enfin bref, hier, j'ai fait beaucoup de manip avant de ranger mon matos de shoot dans sa cachette parce que hier soir, c'était Le Dernier Taquet (enfin, jusqu'à la prochaine fois) demon1

/forum/uploads/images/1522/1522926862.jpg


Un dernier coup d’œil à cette came...

/forum/uploads/images/1522/1522928487.jpg


... et maintenant, Dicodin (avec un petit joint rasta)

/forum/uploads/images/1522/1522928779.jpg


D'ailleurs, dès que j'aurai posté ce message, je filerai à la pharmacie pour en récupérer quelques boîtes supplémentaires...


Pour l'instant, je n'arrive pas à avoir un avis tranché sur la psy que j'ai vue... mais bon c'est peut-être pas plus mal... Je la revois mardi prochain, je verrai bien, en tout cas maintenant ça me stresse moins super

Posté par : Dreamyn | 05 avril 2018 à  13:53

 
#166 Posté par : Mirror 05 avril 2018 à  17:30
Coucou Dreamyn

Un pti passage en coup de vent,
Ça fait 2 mois que je te suis et je te souhaite un bon courage pour ton passage au dicodin smiley-gen013

J'aime te lire, après la j'ai pas les mots qui viennent mais je t'envoie toutes mes pensées positives pour la suite .

Pour parler de psy moi aussi je vais passer le cap malgré que j'aime pas ça non plus,
J'en est déjà essayer 2 mais le truc c'est que quand arrive le rdv, je me retrouve devant lui est parfois l'envie de discuter ne vien pas... du coup a chaque fois j'ai lâchée... j'ai du mal avec mon passé, le peu que j'ai consulté en sortant du cabinet j'étais en larme...

A bientôt drogue-peace
Mirror

Posté par : Mirror | 05 avril 2018 à  17:30

 
#167 Posté par : Dreamyn 09 avril 2018 à  14:27
Craquages

Vendredi, sur les conseils téléphoniques d'une assistante sociale, je me suis pointée à la CAF, la bouche en cœur et la tête pleine d'espoirs. Mais qu'est-ce que je déteste l'optimisme quand au final ça mène à la déception... C'est pour ça que je préfère être défaitiste en temps normal, parce que j'ai horreur de cet effet montagnes russes qui me fait péter les plombs.

Alors que les censored d'ordi de la CAF me disent que j'ai des droits, la conseillère me dit que je ne peux rien toucher, plus exactement elle me dit "madame, il faut voir les priorités, entre faire des études ou manger, il faut choisir". Je suis hors de moi. Et voilà que je tape un scandale à la CAF puis qu'on appelle le directeur pour venir me calmer sad

Furax, je me met la tête en vrac à coup de lexo et de bibines. Du coup je ne suis vraiment pas fraiche quand je me pointe au RDV avec l'éduc du CSAPA. Je m'embrouille dans mes explications, puis je pleure de rage en racontant l'histoire de la CAF; mon discours est décousu, je ne comprends plus rien à rien. Entre deux sanglots, je répète: "La rage c'est de l'impuissance", mon illumination du moment hmm

J'en ai marre, tout me saoule, c'est pas évident le passage au Dicodin. Mais j'en dit rien. Je veux y croire mais c'est pas simple. Le Dicodin et la came, il y rien à voir sad J'essaye et je deviens pas mauvaise en plug, mais pour l'instant, le Dicodin, ça reste frustrant...

/forum/uploads/images/1523/1523265980.jpg


Du coup après mon RDV au CSAPA, toujours tremblante de rage et la tête à l'envers, je me réfugie dans "mon" chiotte, là où j'ai planqué mon matos de shoot et je joue avec Elle hmm

/forum/uploads/images/1523/1523266494.jpg


Je suis dégoutée de céder aussi facilement à la tentation de l'acier pour un soulagement si fugitif. C'est même pas ce que je voulais... J'aurais voulu de la came, mais non, je ne craquerai pas, j'en achèterai pas. Alors que je panse mes blessures, mon copain me téléphone. J'ai honte, mais je vais chez lui. De toute façon, je n'ai pas trop le choix, je n'ai plus de "chez moi" sad

Mon copain me prends la tête parce que je suis défoncée. Il me demande si j'ai de la came. Je lui dit que j'en ai eu mais que j'en ai plus et, pour qu'il me croie, je lui montre sa poubelle. Même si je n'y jette ni pompe ni aiguille (je les ramène en CAARUD), a chaque shoot, j'ai jeté une boule de PQ contenant les emballages, la cup et le filtre utilisé (toupie et Stérifilt, puisque je me suis retrouvée en rade de toupie le weekend dernier, le reste de mon matos étant planqué dans "mon" chiotte en ville).

En regardant les 9 toupies utilisées dans la poubelle une idée s'est mise à germer dans mon esprit... et pas moyen de penser à autre chose... Chaque toupie contient quelques mL de came, ça se voit à leur couleur... En rinçant mes toupies, je peux me préparer un dernier taquet (ne surtout pas suivre mon exemple, SVP, c'est tout sauf RdR hmm) mais le problème c'est que toutes mes aiguilles sont planquées dans "mon" chiotte en ville sad

Samedi, mon copain part chercher un pote et me laisse seule chez lui. Bon, j'ai déjà retourné son appart pendant la nuit, je sais que je n'y a pas une seule aiguille chez lui. Une minute après son départ, je file à la pharmacie au pas de course, trop motivée. La pharmacie la plus proche est à 1.7 km, même pas peur smile Et à peine 15 min plus tard, je suis à la pharmacie, hors d'haleine et dégoulinante de sueur...

La pharmacienne me dit qu'ils ne vendent pas de Stéribox mad Pas grave, puisqu'il me reste encore des pompes, je demande à acheter des aiguilles G30, histoire de ne pas laisser de traces. Mais il y a rien dans cette pharmacie mad Bon, au final, j'achète la seule G18 disponible (il y a pas plus petit tans pis, je prends cet outil de boucher, au moins je n'ai pas de risque de la boucher wink).

Et je repars au pas de course. Je fais ma cuisine mais la couleur et le gout me disent que sera vraiment léger, heureusement que la taille de mon aiguille me permet d'envoyer vite... Beaucoup d'efforts pour ce mini taquet super dilué... Quand à postériori je mets en balance son effet et les risques pris, ben je me dis que le jeu en vaut pas la chandelle. Foutu craving quand tu nous tiens...

Bon, au final je repars au Dicodin, lexo en poche et bière en main...



@ Mirror, Merci pour ton message.

J'ai une sacré phobie des psy (en tout genre). Quand j'étais ado, on m'a forcé à en voir pas mal et puis j'ai fini par être internée en HP, contre mon gré, de 15 à 16 ans, bon, par intermittence parce que j'avais la poudre d'escampette dans le sang smile J'ai très mal vécu cette prise en charge et j'y ai rencontré des psy bien flippants. Bref, on m'a enfin lâché quand mon suivit éducatif a pris fin car j'ai refusé l'aide aux jeunes majeurs proposée par le juge des mineur début 2006. Depuis, je suis restée traumatisée par cette prise en charge foireuse et j'ai jamais osé voir un psy par moi même... Trop peur de leur jugement de la "normalité", trop peur de me faire assigner l'étiquette d'un quelconque trouble psy et surtout trop peur de perdre ma liberté de vivre et de penser à ma façon.

Là, j'ai décidé de passer le cap: mardi dernier j'ai vu une psy de mon propre chef, pour la première fois. Je lui ai vite fait raconté ma vie et, bien sûr, j'ai chialé en évoquant mon passé; je fini toujours par pleurer quand je parle de certaines choses. Ce n'est pas forcément des larmes de tristesse, je pleure en repensant à mes faux espoirs, mon impuissance, ma rage. Je ne pense pas que ce soit mal de pleurer, au contraire parfois ça fait du bien, mais bon pour moi ce qui ne sert à rien c'est de se morfondre en ressassant, je trouve qu'il vaut mieux aller de l'avant. Je ne dirais pas que je suis en paix avec mon passé, mais bon j'ai appris à vivre avec, depuis le temps... Contrairement à toi, j'ai pas tellement de difficultés à aborder mon passé, ce qui m'effraie c'est d'imaginer ce que mon auditeur peut en penser, en sachant que la pitié est un sentiment qui m’horripile au plus haut point.

Pour me connaitre / me comprendre, la psy avait besoin d'en savoir un peu sur moi alors je lui ai parlé de ma vie (ce mélodrame bas de gamme, digne d'un téléfilm écrit pour faire pleurer la ménagère dans les chaumières), mais je lui ai dit cash que je ne comptais pas revenir sans cesse sur ces sujets... Pendant un paquet d'années, je me suis torturée avec les "et si...", pendant des années j'ai tout fait pour fuir mes souffrances, offrir des vacances à mon cerveau et pouvoir balancer froidement, sans aucune émotions, la vérité de mon vécu dans la gueule de ceux qui m’emmerdaient. Là, je veux passer à autre chose et j'ai pas envie qu'on me dise que je n'ai pas fait le deuil de ma mère, morte il y a maintenant 15 ans. Sa maladie et tout ça, c'est le passé, moi je veux me pencher sur le présent.

Ces derniers temps, je me retrouve hantée par des pratiques que je croyais derrière moi. L'injection, l'automutilation, ça faisait partie de moi au passé. J'ai beau me dire que ce n'est plus ma vie à présent, ça envahit quand même mes pensées par moment... La fin de la codéine en vente libre a mis fin à un équilibre, qui m'avait permis d'aller de l'avant, mais bon je ne savais pas que cet équilibre était aussi précaire... Il y a aussi une question de timing, c'est tombé à une période compliquée pour moi et puis avec la loi des séries, après tout est partit en vrille. J'ai décidé de voir une psy parce que j'aimerai retrouver cet équilibre et éviter que l'automutilation ne refasse partie de ma vie actuelle, pas pour déblatérer sur mon passé. Je vais voir à quoi ressemblera le RDV de mardi, et peut-être le suivant, puis je déciderai si je continuerai à voir cette psy smile

Bref je m'étale. En tout cas, bon courage à toi si tu décides aussi de passer le cap de rencontrer un psy bravo

Posté par : Dreamyn | 09 avril 2018 à  14:27

 
#168 Posté par : Dreamyn 13 avril 2018 à  20:55
Traitement de la semaine : 105 Dicodin

/forum/uploads/images/1523/1523645484.jpg


Et pas un cachet en plus pasdebol

Jusqu'à maintenant, j'ai eu du stock alors ça a géré à 18 Dicodin / jour au lieu de 15 prescrits... La semaine prochaine, on verra comment compléter... Codéine, ce serait la version sage wink

Posté par : Dreamyn | 13 avril 2018 à  20:55

 
#169 Posté par : Dreamyn 23 avril 2018 à  22:29
Rester sage ?

Mon "traitement" (j'ai horreur de ce qualificatif), c’est quand même quelque chose de positif super Fini la perte de temps à faire la tournée des médecins pour des ordos et puis après la tournée des pharmacies, fini ces matins glacés, réveillée par le manque...

Alors, je reste sage smile

/forum/uploads/images/1524/1524515102.jpg


Et pour les jours sans (parce que mon traitement ne me fait pas la semaine), je complète sagement avec de la codéine, parce que j’ai encore du stock wink

/forum/uploads/images/1524/1524515194.jpg


Mais comme toujours, quand on veut raccrocher, le regard ne se pose jamais là où il faut... Je n’ai jamais autant vu de pompes, de Stéricup et de flacons d’eau ppi traîner par terre sad

Des sms avec de bonne propositions, ça passe encore... mais dans trois jours, je me retrouverai dans un monde de tentations, une région où il y a bien plus de dealers que de consommateurs : je sais d’avance que je n'y résisterai pas...

Alors je prévois le coup demon1

/forum/uploads/images/1524/1524515259.jpg


Je sais déjà que je vais craquer, mais je veux tout faire pour ne pas arriver défoncée à l’anniv de mon frère. A cause de moi, il en a déjà beaucoup trop vu... Je vais tout faire pour smile

Posté par : Dreamyn | 23 avril 2018 à  22:29

 
#170 Posté par : Jacobson 24 avril 2018 à  21:22
Ça fait plaisir de voir que tu as enfin trouver ton compte !
Tu as du te battre pour réussir  avoir 18x60 mg par’ jour !

Posté par : Jacobson | 24 avril 2018 à  21:22

 
#171 Posté par : Dreamyn 03 mai 2018 à  11:51
Voyage à rallonge

Jeudi dernier, à 7 heures, je me réveille chez mon copain, en Provence. Trop motivée à l’idée de partir en vadrouille et enchantée par l’idée du taquet que je vais pouvoir me coller le soir même, je saute dans mon jean, j'avale mon traitement (bon 6 Dicodin au lieu de 5), je charge mon sac à dos et me voilà partie. Je marche un bon kilomètre avant qu’un gars me prenne en stop et me dépose à un arrêt de bus. Vive la campagne sans permis de conduire !

Je me fume un joint en attendant le bus, puis je grimpe dans un bus qui me dépose dans un spot idéal pour l’auto-stop. Un petit joint plus tard, je me trouve un chauffeur sympathique qui va dans le nord. Je passe d’une voiture à l’autre sans attendre des heures, les kilomètres défilent, tout va comme sur des roulettes. Après avoir parcouru près de 800 km, j’arrive dans une ville où j’ai toujours chopé de la came pas mauvaise. J’attrape un tram et à 16h30, je suis dans un lieu de deal.

J’envoie quelques sms, pose un plan à un type, fais un tour de scooter, négocie comme un marchand de tapis et, une heure plus tard, j’ai moins de thunes en poches mais une dizaine de grammes de trois cames différentes dans le soutif. Je me dis que je vais prendre le train pour aller chez ma pote sans galérer, mais arrivant en gare, je réalise que pour aller d’une ville de province à une autre ville de province, le moins cher et le plus rapide c’est de passer par Paris. Pas grave, j’aime bien voyager wink

A 18 heures, je monte dans un train et m’installe à ma place habituelle, le chiotte, histoire de profiter de ma came. Pas évident de shooter proprement dans un train à pleine vitesse… Et puisque les toupies sont introuvables dans ma Provence et que j’ai pas pris le temps de visiter le Caarud de la ville, où je viens d’arriver mais que je quitte déjà, je n’ai que des Stérifilt hmm

/forum/uploads/images/1525/1525339914.jpg


Je me dis que je trouverai des toupies dans la ville où j'ai prévus d'aller mais mon train prend du retard et une fois arrivée à Paris je réalise que j’ai raté ma correspondance. Je suis gagnante car on m’explique que c’est la SNCF va me payer un hébergement. Et puisque j’ai le temps, je vais choper du Skenan vers la gare, mais j'y garde sagement pour quand j'aurai récupéré des toupies.

/forum/uploads/images/1525/1525340300.jpg


A 22h30, je me retrouve à shooter dans un hôtel à 289 € la nuit, tout frais payés et petit dej offert, alors que mon billet en coutais moins de 40 smile

/forum/uploads/images/1525/1525340542.jpg

/forum/uploads/images/1525/1525340589.jpg


Merci la SNCF ! Je devrais prendre le train plus souvent...


@ Jacobson, sur ma prescription, c'est 15 x 60 mg de DHC / jour, mais quand je me fais des extras je stocke, du coup je peux faire 18 Dicodin / jour. J'ai joué l'honnêteté avec mon addicto et elle m'a dit d'essayer de passer à 17 / jour. J'ai de la chance d'avoir trouvé une bonne addicto super

Posté par : Dreamyn | 03 mai 2018 à  11:51

 
#172 Posté par : Dreamyn 03 mai 2018 à  17:00
Le retour de la toupie smile

/forum/uploads/images/1525/1525359605.jpg


Quand je peux en récupérer, je fais des stocks wink

/forum/uploads/images/1525/1525360661.jpg

Posté par : Dreamyn | 03 mai 2018 à  17:00

 
#173 Posté par : Dreamyn 08 mai 2018 à  01:37
Rencontre Psychohead d’Héricourt

J’ai osé me présenter à découvert et je ne le regrette pas, c'était vraiment sympa super J’ai été contente d’associer un visage aux pseudos des membres de Psychoactif présents, j’y ai retrouvé l’infirmier d’un Caarud bourguignon que je fréquente régulièrement et puis les sujets abordés lors de cette rencontre (préparation du Skenan pour l'IV et testing) étaient très intéressants.

J'ai retrouvé Prescripteur avant la réunion du vendredi et nous avons visité une boutique de CBD, qui venait d'ouvrir sur Héricourt, du coup j'en ai profité pour me ramener un petit souvenir smile

/forum/uploads/images/1525/1525734678.jpg


Je suis aussi repartie de la Réunion Psychohead avec des tests que je compte promouvoir dans les Caarud / Csapa que je fréquente, et que je vais bien trouver moyen d'en faire usage big_smile
J'avais prévu d'amener quelques échantillons, histoire d'essayer ces tests au cours de ces Rencontres... mais ils n'ont pas réussi à survivre assez longtemps demon1

/forum/uploads/images/1525/1525735279.jpg


Après cette rencontre, j’avais 3 possibilités : partir en direction du nord, de l’ouest ou du sud. Si je filais au nord, je rendrais visite à un pote que je n’ai pas vu depuis un bail et je choperais de la came à coup sûr. Si je partais vers l’ouest, je verrais ma meilleure amie et récupérerais très certainement du Skenan. Si je descendais directement dans le Sud, je retrouverais mon copain et je repasserais au Dicodin, me conformant sagement à mon traitement. Le dilemme...

Évidemment, je n’ai pas su choisir... Du coup, en prenant divers moyens de transports (bus, train, blablacar, autostop... vivement que je récupère mon permis), j’ai d’abord filé au nord, puis je suis allée dans cette ville à l’ouest d’Héricourt et demain je continuerai mon voyage en direction de la Provence.
Et au final, j'ai pas complètement craqué demon1

/forum/uploads/images/1525/1525735579.jpg


Le problème ça va être les toupies. J’ai beau essayer de faire des stocks, ça part vite sad Même si j’ai été très modérée, il ne me reste plus que 10 toupies sur les 50 récupérée, il y a une bonne semaine roll Mais avec les jours fériés, je pense que j'aurai pas moyen de passer dans un Caarud avant de descendre dans le Sud. Et puisque j'ai du mal à trouver des toupies en Provence, je crois que ça va se finir au Stérifilt sad

Posté par : Dreamyn | 08 mai 2018 à  01:37

 
#174 Posté par : Dreamyn 12 mai 2018 à  18:08
Même si je trouve beaucoup d'avantage à mon passage au Dicodin, j'aime trop jouer avec mes copines...

/forum/uploads/images/1526/1526140696.jpg


Jeudi, mon copain a grillé que je me shootais en scred dans ses chiottes. Il m'a forcé à balancer 1 g de came aux chiottes, mais puisque je ne mets pas tous mes œufs dans le même panier, j'ai encore de quoi jouer wink

/forum/uploads/images/1526/1526140963.jpg


Potion d'amour, potion de mort. J'ai trop craqué sur ces briquets big_smile

Un peu comme je l'avais prévu, je me retrouve à court de toupies, alors c'est le retour du Stérifilt sad

/forum/uploads/images/1526/1526141266.jpg

Posté par : Dreamyn | 12 mai 2018 à  18:08

 
#175 Posté par : Porygon 12 mai 2018 à  18:50
Salut,
Aïe, il a réagit comment quand il capté que tu te shootais ?

Le permis ça en ai où ?

A+,
Porygon,

Posté par : Porygon | 12 mai 2018 à  18:50

 
#176 Posté par : Dreamyn 16 mai 2018 à  21:09
@ Porygon, salut

Mon copain a plutôt mal réagit (en même temps, si je me mets à sa place c'est pas évident... J'ai fini par lui dire la vérité, mais au final il a appris que je me shootais alors que ça fait presque 3 ans qu'on sort ensemble sad) Bon, il remet la faute sur la drogue qu'il personnifie en démon sans penser que si j'ai été choper c'est d'abord parce que MOI j'en avais envie. Enfin bref, j'ai pas usé ma salive à tenter de le faire changer d'avis et j'ai continuer de shooter ce qu'il me restait (en faite j'en avais planqué pas mal, du coup, le g parti aux chiotte c'était pas une grosse perte) demon1

Bref, après ça  il a essayé de me "surveiller" mais ça a pas servit à grand chose... En bon droitier qu'il est, il a passé beaucoup de temps à scruter mon bras gauche, quand je sortais des chiottes, sans penser que je suis ambidextre, en sachant que lorsque je suis pressée j'ai tendance à shooter à droite puisque je suis plus habile avec ma main gauche pasdebol

Juste une histoire marrante au passage: pour éviter que je soie seule mon copain m'accompagne à l'arrêt de bus proche de chez lui où il me laisse en sachant que le bus arrive dans 6 min. Moi je me dis 6 min, c'est parfait, c'est juste le temps qu'il me faut pour me préparer mon taquet et l'envoyer, puis il y a des chiottes devant l'arrêt de bus. Bref, j'entre, j'étale mon champ de soins, je déballe mon matos, je prépare mon shoot, j'envoie et lorsque je suis en train de faire la dernière tirette (celle qui sert à rien parce qu'il n'y a plus rien dans ma pompe mais que je fais quand même parce que j'aime bien voire mon sang remonter dans la pompe) j'entends le bus qui arrive. En sachant que le prochain ne passe que dans 2h30, je me speede: je ressors ma pompe de mon bras sans prendre le temps de compresser le point d'injection, j'attrape les quatre coins de mon champs de soin pour tout fourrer dans mon sac et je sors en courant des chiottes. Au final, quand j'ai grimpé dans le bus, j'avais qu'une seule manche de manteau et je pissais le sang boulet

J'ai fini ma came hier, alors maintenant ça devrait le faire avec mon copain... du moins jusqu'à la prochaine fois smile


Le permis, par contre, ça c'est un sujet fâcheux... Ça fait un sacré bordel administratif, encore une fois, et puis ça allonge GRANDEMENT tout mes déplacements... Bref, j'ai hâte que ça s'arrange ça, mais j'y comprends rien... Apparemment, il faudrait que je fasse un test (urinaire ou sanguin, ça j'en sais rien) de mon taux de THC alors que ma suspension c'est à cause des opiacés, ça semble cohérent tout ça surpris

Posté par : Dreamyn | 16 mai 2018 à  21:09

 
#177 Posté par : Luci0le 01 juin 2018 à  03:30
Hey,

Je viens de lire tous tes post, bon j’avoue ça m’a bien pris 1h je pense haha. En tout cas, je sais pas trop quoi dire mis à part que je rejoins Funky sur plusieurs choses d’abord ta lucidité, ta capacité à avoir du recul et voir ta situation, tes points faibles dans une vue d’ensemble comme tu le fais wahou.
Tu es vraiment objective. En tout cas tu écris et décris très bien les choses je trouve. Je trouve hyper courageuse. (Oui oui) bref j’arrête ma psychologie de comptoir à deux balles.

Personnellement je suis addict au klipal suite à une prescription pour une douleur, puis piégée bref... je prend 6 cp/ jour. Voir un peu plus mais je me restreint à moins enfin j’essaie, je suis un peu madame tout le monde, pas la tranche de quelqu’un qui se drogue, même si j’aime pas me dire qu’il y a une tête pour ça.

J’ai rdv lundi au CSAPA pour la première fois. J’ai essayé le Dicodin, c’était frustrant. Je ne sais pas ce qu’on va me proposer...

Ou en es tu? En règle général ? (J’ai lu et répond à ta dernière discussion sur le comics).

Et avec le Dicodin ?

Bref, j’espère avoir de tes nouvelles,

Une petite jeunette qui te souhaite bon courage

Posté par : Luci0le | 01 juin 2018 à  03:30

 
#178 Posté par : Bootspoppers 19 juin 2018 à  06:55
Juste un coucou.
1-  J'ai adoré Héricourt. Je naï pas publié dessus parce que pas d auto défonce... La prochaine fois que je suis parti je m y colle.
2- j'adore ton style. Humour concis.
3- Howie (H Becker) est pote de ma sœur qui est enseignant chercheur. Chaque fois qu on en parle je pense à toi.
drogue-peace

Posté par : Bootspoppers | 19 juin 2018 à  06:55

 
#179 Posté par : Dreamyn 30 juin 2018 à  11:24
Comme un phoenix qui renait de ses cendres

J’aimais bien mettre la partie non dicible de ma vie en image sur ces pages mais depuis mon agression je n’ai plus d’ordi, plus d’appareil photo, du coup j’ai plus vraiment les moyens d’alimenter ce blog avec des photos. Bref, en attendant que je me remplume, Google image et les photos floues prises avec les webcams des ordi que je squatt vont me permettre d’exposer le noir qui envahit mon coeur.

/forum/uploads/images/1530/1530350166.jpg


En faite, mon agression et le vol de mes affaires c’est un peu la cerise sur le gateau des merdes qui s’enchainent ces derniers temps. En l’espace d’un peu plus de six mois, j’ai perdu gros: un des deniers membres de ma famille maternelle est décédé, ma voiture (mon domicile principal avant qu’un pote me prête son camion) a été détruite, mon permis de conduire a été suspendu, mon intégrité physique et morale a été profané, mes affaires ont été volées et mon statut de victime a été bafoué.

Maintenant c’est le Grand Rien.

/forum/uploads/images/1530/1530350190.jpg


Je me dis que l’avantage de vivre le pire c’est qu’après les chose ne peuvent qu’aller mieux. On se reconforte comme on peut... Même si je ne pourrais jamais retrouver tout ce que j’ai perdu, je commence à voir la lumière au bout du tunnel smile On m'a déjà fillé quelques trucs et si tout se passe comme prévu je devrais bientôt récupérer un ordi. J’ai de la chance d’avoir des amis et un frère qui sont là pour moi super Et puis j’ai des copines qui m’aident à tenir le coup...

Une copine extra qui me force à prendre soin de moi (les plaies superficielles sont plus facile à soigner que les blessures intérieures)

/forum/uploads/images/1530/1530350307.jpg


Et des copines en pagaille qui m’apportent un peu de douceur demon1

/forum/uploads/images/1530/1530350336.jpg


Puis, je suis enfin resortie négative aux tests du cannabis, après plus d’un mois et demi sans fumer. Du coup, j’espère bientôt récupérer mon permis et pouvoir enfin retrouver mon domicile sur roues smiley-gen013

Je croise les doigts. Dans une dizaine de jours, je passe devant la commission médicale d’aptitude à la conduite. Et en attendant, puisque j’ai le droit d’être positive aux opiacés grace à mes ordo, voilà mon menu demon1

/forum/uploads/images/1530/1530350362.jpg

Posté par : Dreamyn | 30 juin 2018 à  11:24

 
#180 Posté par : Dreamyn 06 juillet 2018 à  13:48
Rester sage ? (2nde édition)

Dans 4 jours, je vais passer devant la commission médicale d'aptitude à la conduite et mon addicto m'a aussi sortit que ce n'était probablement pas une bonne idée d'aller en festival le weekend précédent. Elle a sans doute raison parce que récupérer mon permis c'est ma priorité... Mais, bon, ce weekend c'est les Eurokéennes de Belfort hmm

/forum/uploads/images/1530/1530877811.jpg


La 30ième édition des Eurokéennes et le seul concert de Nine Inch Nails en France de 2018... Je vais essayer de rien prendre mais bon, je suis trop fan de Trent Reznor, je ne peux pas manquer ça punk1


Mon addicto m'a aussi dit qu'on risquait de me faire un test pour déterminer quels opiacés je prends, si j'arrive devant la commission avec un test positif aux opiacés. Et depuis que j'ai fini ma came, je tourne au Skenan, puisque les boîtes me sautent dessus roll Pour mettre toutes les chances de mon coté, il faudrait que je prenne que mon traitement...

/forum/uploads/images/1530/1530876211.jpg


Prendre que mon traitement, lâcher la pompe, plus facile à dire qu'à faire... Du coup, j'ai planqué  mon Skenan, sauf 2 gellules, pour éviter les tentations au maximum. Et puis pour tenir le coup, je me dis que je m'y remettrai juste après mon passage devant la commission... Bon, en attendant, je profite des petits derniers demon1

/forum/uploads/images/1530/1530877213.jpg

Posté par : Dreamyn | 06 juillet 2018 à  13:48

 
#181 Posté par : janis 06 juillet 2018 à  13:53
Courage dreamyn,

Concentre toi sur ton projet : récupérer ton permis.
Accroche toi ça va vite passer.

Fais attention à toi
Janis

Posté par : janis | 06 juillet 2018 à  13:53

 
#182 Posté par : Dreamyn 04 août 2018 à  16:50
Un pas en avant, deux en arrière...

Grace à mes tests négatifs au cannabis, je devrais bientôt récupérer un permis de conduire valable pour 6 mois. Tout ça c'est qu'une affaire de gros sous, je crois... Au final, j'ai payé 50 € au médecin de la préfecture et 100 € au labo pour les dépistages des drogues, mais non, ça ne suffit pas... Dans 6 mois et puis dans 1 ans, c'est rebelotte yikes

Les keufs m'ont convoqué pour me donner les résultats de leurs tests et je ne suis positive qu'aux opiacés. Je leur ai dit que c'était normal à cause de mon traitement mais dans leurs dossiers, ils n'avaient aucune trace des ordos que j'avais présenté lorsque je m'étais fait arrêter, la loose... Du coup, là je me retrouve accusée de consommation illégale de stupéfiants en plus de conduite sous stups mad

C'est abusé, les keufs font mal leur taf et c'est moi qui paye. J'en ai marre. Tout ce que je voudrais c'est qu'ils annulent toute cette histoire et qu'on me rende mon permis de conduire normal, pas un fouttu permis de conduire probatoire d'une validité de 6 mois (que j'attends depuis près d'un mois car avec l'été la prefecture n'est pas pressée).

C'est vraiment une justice à deux vitesses mad Les keufs m'ont jetté hors du comico quand je voulais porter plainte après mon agression mais par contre ils sont bien là pour m'enfoncer quand je suis ressortie positive aux opiacés lors d'un contrôle routier au faciès, alors que je suis dans mon droit grace à mes ordos.

Bon, en attendant, mes ordo, elles ont bon dos... Puisque je tourne au Skenan en ce moment, j'entasse les boîtes de Dicodin.

/forum/uploads/images/1533/dico.jpg


Je me maudis d'être repassée à l'IV au quotidien, après 8 années sans (ou presque). Il n'y a qu'un an que la codéine ne se vent plus sans ordonnance mais j'ai l'impression que ça fait une éternité sad C'est bizarre, j'ai l'impression de ne jamais avoir arrêté de me mettre des taquets, comme si ces 8 années sous codéine n'étaient qu'un rêve ou la vie de quelqu'un d'autre...

J'aimerais bien arrêter de me mettre des taquets mais la vérité c'est que j'aime ça et puis faut dire que le Dicodin c'est vraiment trop frustrant. Du coup, en attendant que je récupère de la came (mon véritable amour), je tourne au Skenan, puisque les boîtes me sautent dessus big_smile J'essaye de me limiter à 4 taquets / jours, mais bon c'est pas toujours évident...

/forum/uploads/images/1533/taket.jpg



@ Janis, Merci pour tes encouragements coeur

Posté par : Dreamyn | 04 août 2018 à  16:50

 
#183 Posté par : janis 04 août 2018 à  17:03
Coucou dreamyn,

C est toujours tellement bien d avoir de tes nouvelles !!

Alors pour les ordonnances, il doit bien être possible de les fournir au dossier même encore maintenant puisqu'ils ont zappé de les y mettre au départ ?
L accusation de consommation illegale de stups devrait pouvoir être levée .

Après si je comprends bien tu es repassée en mode IV que tu avais arrêté pendant 8 ans. Tu connais donc le chemin si tu veux t arrêter de nouveau. Tu l as déjà emprunté.
Tu pourras arrêter de nouveau si tu le souhaites.

N hésite à insister pour ton permis probatoire. En cette période il faut se montrer un peu lourde pour être entendue.

Courage dreamyn !
Prends grand soin de toi Janis

Posté par : janis | 04 août 2018 à  17:03

 
#184 Posté par : Bootspoppers 04 août 2018 à  17:46
@ Dreamyn
Pour ton dossier de permis, peut être ton dossier pourrait être évoqué un peu différemment, comme le suggère Janis.

Posté par : Bootspoppers | 04 août 2018 à  17:46

 
#185 Posté par : Dreamyn 04 août 2018 à  18:29
@ Janis,

Mi 2009, j'ai arrêté les opis forts et les IV au quotidien grace à la codéine (à ce moment là, ça fesait 9 ans que je consommais et presque 2 ans j'essayais de lever le pied sur l'IV). Puisque la codéine ne se vent plus sans ordonnance, ce n'est plus une option aujourd'hui sad J'ai essayé de continuer de tourner à la codéine depuis l'arrêté de juillet dernier mais c'est vraiment trop galère: c'est chronophage de faire la tournée des médecins pour récupérer suffisement d'ordos pour couvrir mes (énormes) besoins et avec le prix des consultations médicales ça me coute presque aussi cher que de tourner à la came sad

Mon addicto me prescrit du Dicodin (à ma demande) pour une substitution de la codéine, mais bon c'est vraiment trop différent de la codé. Avec le Dicodin, je ne suis pas mal, mais je ne suis pas bien non plus. Même si je n'étais pas défoncée avec la codéine, au moins, le matin, je sentais une petite montée, qui me donnais envie de me lever. Le Dicodin, je trouve que c'est plat, ça ne monte pas, en faite, je crois tout simplement que ça ne me convient pas sad Mais bon, le Dicodin c'est ma seule option, puisque je ne veux pas entendre parler des autres alternatives (méthadone et subutex).

Je suis un peu paumée en ce moment. D'un coté je me dis que j'aimerais arrêter les IV, en faite je me déçois car je coyais que ça faisait partie de moi au passé, mais d'un autre coté, je m'apperçois que j'aime encore bien me mettre des taquets... La dernière fois que j'ai vu mon addicto, elle m'a fait faire une liste des avantages et des inconvénients de l'IV. La deuxième colonne était un peu plus remplie que la première mais au final la différence n'était pas si importante, bref je pensais que la différence serait plus fragrante...

Je pese le pour et le contre, mais au final, je ne suis pas sûre d'être prète à arrêter les taquets pour le moment, en tout cas, pas définitivement. Définitivement, c'est quelque chose qui me met beucoup trop la pression. Par contre, j'aimerais bien me faire une pause, ou au moins, réduire un peu mes consos, ne pas culpabiliser, me sentir bien avec moi même... Beaucoup de travail, hein? Ce qui est certain c'est que ma relation avec les opiacés c'est drôlement dégradée ces derniers temps... Merci la prohibition.

J'aimerais bien que ma relation avec les opis soit aussi saine et sereine que ma relation avec le cannabis. Depuis que j'ai passé les tests, je me suis remise à fumer et je me trouve plus heureuse comme ça. J'aime bien le cannabis et j'arrive à gérer mes conso: je ne passe pas mes journées à y penser, je ne fume que lorsque j'en ai envie, du coup, j'ai pas de difficultés d'approvisionnement, bref que demander de plus? Pendant mes 8 années de codéine, je pouvais dire la même chose des opis... Avant, ce n'étais pas le cas et maintenant ce n'est plus le cas sad Je regrette cette époque, qui me semble si lointaine, si étrangère...


Edit: j'ai demandé à la pharmacie qui me délivre mon traitement de faxer mes ordonnances aux keufs. Pas de nouvelles des keufs depuis, bonne nouvelle?

En tout cas, merci pour ton message Janis coeur

Posté par : Dreamyn | 04 août 2018 à  18:29

 
#186 Posté par : janis 04 août 2018 à  18:38
Dreamyn, c'est un terrible constat contre la prohibition et la répression bête et méchante menées par l'état que tu fais là.

Ou comment être replongée par les lois dans ce que tu avais réussi à arrêter.

A mon sens, tu as mille fois raison de mettre le coté "définitivement" dans la marge, c'est beaucoup trop de pression pour chacun d'entre nous et dans tous les domaines. Je m'avance à penser que si tu peux trouver la même sérénité avec les opi que pour le cannabis, ce sera à ton rythme, et à pas de bébé ce qui permet en partie de ne pas culpabiliser. Ecoute toi.

Et ton addicto a l air plutôt à l'écoute également.

Faire la tournée des médecins pour avoir son ordonnance, ça doit être un rythme infernal, y compris financièrement.

Bon courage à toi, j'espère que les choses vont s'arranger pour le permis, le mieux possible.

Janis

Posté par : janis | 04 août 2018 à  18:38

 
#187 Posté par : Leminidrdrvaumieuk1maxdhp 06 août 2018 à  02:13
Bonjour à toi Dreamyn, j'ai lu avec attention ton blog et je me permet de te partager ma facon de faire mes extra avec la dihydrocodeine lp.

Per os est en général la voie la plus simple, melangé avec un peu de bicarbonate et de l'acide citrique alimentaire plus de l'eau.

Pour commencer tu écrases bien les comprimés melangés au bicar et a l'acide c, puis tu fais un bain marie dans une petite casserolle avec pas mal d'eau,
sa évite les trops fortes variations de temperature.

Tu y mets un recipient en métal de mini 10 cm de hauteur et 6-7 de largeur,
tu chauffes l'eau a environ 50 degrès, pas au dela de 60 sinon, tu dégrades la dyhidrocodeine,
donc quand l'eau dégage un peu de vapeur, mais pas de bulles, tu mets dans ton recipient la poudre obtenue et tu rajoute 2,5 ml par comprimé d'eau, attention sa mousse beaucoup.

Puis prends le temps de bien melanger jusqu'à disolution, sa va te prendre un petit moment pas besoin d'etre pressée.

Voila tu a reduit d'à peu près 4 a 5h l'effet voir plus si tu as bien fait la dissolution, c'est consommable, à la tienne, et le plus important boire beaucoup d'eau genre 1 bon litre si tu veux que sa monte proprement.

J'espere que sa te permetteras de te stabiliser, car tu avais reussies a trouver le rapport plaisir, risques, couts optimaux avec la codéine.
On voit que tu n'es pas tres sereine actuellement, en meme temps dans ta situation qui ne le serait pas !?

Bref courage a toi et prends soin de toi .

drogue-peace  bravo

Posté par : Leminidrdrvaumieuk1maxdhp | 06 août 2018 à  02:13

 
#188 Posté par : Savanalyly31 15 novembre 2018 à  23:37

Dreamyn a écrit

J'ai la CMU, ça pourrait être gratos... mais bon, en ce moment je vois en moyenne 5 médecins par semaine pour avoir des ordo du coup c'est un peu chaud.
Je préfère me ruiner qu'être accusée d'arnaquer la sécu...

Olalalala mais tes folle de aller avoir tous ses médecins tu dois être shooter tous les jours lol?
Moi perso je prend une plaquette entière de tramadol lp 100 mg par jour ou des 8 mais j'avais une question est ce dangereux si je bois de l'alcool en soirée avec la prise de tous ces comprimé ?


Posté par : Savanalyly31 | 15 novembre 2018 à  23:37

 
#189 Posté par : Dreamyn 06 décembre 2018 à  21:14
Ça fait longtemps que j'ai pas posté ici.
Après m'être posée quelques mois, j'ai repris la route histoire de profiter de mon permis. Dans un mois mon permis provisoire ne sera plus valable et je sens que ça va être une censored merde pour le renouveler. En attendant, ça fait trois semaines que je bouge dans tous les sens, trois semaines que je change mon régime habituel :

/forum/uploads/images/1544/dscf9500.jpg


J'en profite pour tester mon nouveau joujou, ma dernière balance ayant fini piétinée big_smile

/forum/uploads/images/1544/dscf9495.jpg


Entre l'achat et la photo, un gramme avait déjà filé dans mes veines. J'aimerais bien me modérer mais tous les jours je me dis "je me modérerai demain, aujourd'hui j'en profite". En attendant j'abuse et demain ne vient jamais hmm

Les taquets s'enchainent, les packets se vident et les poubelles se remplissent. C'est un peu le leitmotiv de ma vie en ce moment.

/forum/uploads/images/1544/dscf9506.jpg

/forum/uploads/images/1544/dscf9523.jpg

/forum/uploads/images/1544/dscf9539.jpg

/forum/uploads/images/1544/dscf9532.jpg

/forum/uploads/images/1544/dscf9538.jpg


Durant le trip au DXM de la semaine dernière avec Boots (TR en cours) j'ai réalisé qu'il était temps de passer à autre chose car là je vais trop loin et surtout je commence à en avoir marre de cette situation : je me retrouve souvent en galère de matos, je misère parfois pour pouvoir me shooter, j'ai un abcès sur mon spot préféré, je crame du fric que j'ai pas, la came me prends un temps de fou, je me cache de ceux qui me sont chers...

Je rêve d'une conso plus contrôlée... Mon addicto me parle de post cure mais ça me fait flipper. Je crois que je préfère renouer avec la modération à ma façon, même si j'ai pas encore su trouver le bon mode d'emploi. En tout cas, ce soir, l'odeur de la came chaude me chatouille le nez...

/forum/uploads/images/1544/dscf9515.jpg

Posté par : Dreamyn | 06 décembre 2018 à  21:14

Remonter

Pied de page des forums