coming out / Les Blogs de PsychoACTIF

coming out 



je pense à quelqu’un qui se regarde. une simple figure, un miroir à côté. à ma figure maintenant  on dirait que je suis venu danser seul. à mon arrivée je n’avais personne. je danse à présent. à côté quelqu’un pourtant. qui ça peut être ? je danse. maintenant ce que je veux peut-être c’est que seulement on me regarde. c’est ce que je veux. j’ai pris un peu d’avance. je serai qui il veut. j’ai l’avantage de devenir celui qu’on veut dans toutes les vies. j’ai pris cette personne à côté et d’avance je saute sur elle. je la suis. je la suis dans la danse. j’ai vu les visages de toutes les personnes qui sont là ce soir. qu’est-ce que je vais être dans plusieurs années ? je ne le vois plus. où vais-je pouvoir me mettre ? je ne comprends pas la personne que j’avais à côté de moi… avais-je une personne ? pour retrouver quelqu’un ici… je ne bouge pas de cette place à attendre de voir revenir quelqu’un. je ne tiens pas en place pour cette personne. je suis si bien quand je danse que je ne veux voir personne. j’ai tant de place pour moi que je ne peux vouloir personne… on n’a pas tant de place dans cette boîte. je n’ai plus ma place il y a quelqu’un. je prends la place de quelqu’un d’autre que je ne suis pas cette fois. j’ai ma place c’est bon. je vois revenir quelqu’un. j’ai pris sa place.

je ne bougerai plus de là.  je suis sorti je ne vais quand même pas re-rentrer. je ne suis pas à l’aise chez moi. je ne sais pas rester dedans. j’aime sortir. non je ne bougerai pas.

j’aurais l’air bête tiens, le p’tit jeune qui ne veut pas rentrer.
mon désir est presque sexuel à vouloir toujours la fête. je ne ferais que ça, et manger, gober, consommer, et pourtant elle désire encore ma bête, elle ne peut pas se résigner, alors sortir encore…
vais-je me faire arrêter pour ça ?

Catégorie : Carnet de bord - 27 février 2020 à  12:10

#ecsta #rêve #sexualité



Remonter

Pied de page des forums