dinde tiedasse (l'insoutenable légèreté du manque) / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » cependant » 

dinde tiedasse (l'insoutenable légèreté du manque) 



insoutenable car ça ne va pas continuer, si léger.
si je continue.
insoutenable car je suis déjà penchée sur mon cd rayé.

gargouillement dans mon ventre en ébullition froide, éternuements et espoirs qui coulent du nez. je ne baille pas, bâillonnée par l'amertume du tercian qui goutte sur mes nuits.

mes nerfs effleurent la surface rugueuse de la peau hérissée.

irritable irritée irritante. ortie à mes temps perdus, je me fouette les paumes des mains moites et les muqueuses qui perdent leur sécheresse.

calmée par une neige de billes blanches écrasées avalées par mon nez, je marche à pieds joints sur les décos de Noël.

étincelles qui se transforment en incendie dans mon cœur. je quémande aux voisins un extincteur, en urgence. mon compteur brûle, je suis plus trop où j'en suis.

tout se mêle.

amours, relations et produits.

combien d'heures creuses ai-je traversées ? et combien d'heures pleines d'émotions et de sensations ?

faudrait que j'arrête ?

je sais, la facture risque d'être salée. imprégnée de la sueur acide de la transpiration du trop froid qui étouffe à l'improviste.

je n'arrive pas à rentrer dans le moule d'un courant continu et stable. abonnée au courant alternatif, j'oscille entre les sinusoïdales imparfaites de mon inverteur précaire. des traces me montrent le chemin. En me boostant d'abord, finissant par dégringoler sur des peintes bien raides.

je n'arrive pas à lisser mes sentiments pour les ranger dans une belle boite monogame.
je n'arrive pas à polir mes envies de bonheur et bien-être.

Peu importe qu'il soit éphémère et fictif.

Peu importe qu'il vienne d'un cailloux marronâtre ou d'un doux bisou en douce sous la lune d'une usine abandonné. D'embrassades dans la cour d'une école désertée la nuit ou d'une gélule qui se vide comme un sablier. D'un orgasme à l'ombre glaciale de la forêt ou d'une montée sur un miroir à coté de la cheminée. De la recherche désespérée des derniers bulbes dans le jardin botanique de Lisbonne avec les averses à faire tomber les pétales ou de caresses sous la douche chaude. D'une nuit dans une caravane, où l'allu crépite et noirci mes dents ou d'une aprèm sur une banquette à piquer du nez sur nos joues embrasées.

Tout se confond dans le frémissement que je n'arrive pas à contrôler.

on tient à moi et on craint tellement que je m'y perde sur le chemin de la came, qu'il vaut mieux couper le ponts. trancher les câbles pour éviter l'électrocution. c'est une solution, mais il faut avoir des semelles épaisses et non pas les pieds dans le lac où on a nagé un aprèm d'été sous l'orage.

on m'aime et on voudrait tellement en finir avec des décennies d'addictions et galères qu'on m'invite à me modérer dans mes envies. Je fais des efforts, je m'impose des bénéfiques pauses. Et on me demande « t'as dix euros ? je vais pécho ».

on ne me demande rien, en me préparant une trace car « je sais que tu aime bien » (et nous qu'on évite soigneusement de se le dire, qu'on s'aime un peu ?) entre-mêlant nos membres doux pour fuir l'attachement à des kilomètres de tentations.

ça n'a rien de la lune de miel ce puzzle d'émotions éparpillées, d'états seconds aléatoires. trop de larmes, trop de réveils tendus aux dos douloureux.
ça n'a jamais le même visage. je ne papillonne pas, je reste fidèle, mais à plusieurs personnes.
toutes différentes. toutes accros. ce n'est pas un choix, c'est la vie.

les choix, eux, sont insoutenables.
plus que le manque, qui, pour l'instant, reste bien léger.

Je continue ?
J'arrête ?
j'arrête de continuer ?

Catégorie : Tranche de vie - 19 décembre 2019 à  17:06

#amours #éviter le manque #opiacés

Reputation de ce commentaire
 
à chaque mot de tes billets je réalise - que tu dois continuer
 
Looove it ^^ [MM]
 
j'aime beaucoup Hyrda



Commentaires
#1 Posté par : marvin rouge 19 décembre 2019 à  18:04
cette bondieu de sueur acide, impossible a reproduire autrement
a en transpercer les vêtements !!
j'ai certain t-shirt que je n'ai jamais reussi a rattraper, l'odeur est dans l'adn du vêtement après !!

joli texte ceci-dit, cepandant (la phrase est assez drôle, le chien l'est moins..)

bonne soirée a toi

Posté par : marvin rouge | 19 décembre 2019 à  18:04

 
#2 Posté par : Rick 19 décembre 2019 à  21:05
AAAAAAAAAAH mon cauchemar

depuis que j'ai arrêté les cold turkey pour faire du tapering et du sevrage à la chinoise, 3x moins de PAWS et plus facile

Prescripteur conseil -10% par mois, voilà un docteur smooth smile... a la limite tu le sens même pas passer

Posté par : Rick | 19 décembre 2019 à  21:05

 
#3 Posté par : Meumeuh 19 décembre 2019 à  22:01
Super ton texte ... qui me parle évidemment !


MM

Posté par : Meumeuh | 19 décembre 2019 à  22:01

 
#4 Posté par : Marla Singer 20 décembre 2019 à  01:47
Parvenir a sublimer le «pire», c signe de talent pr moi.
Texte de gd qualité mais qui laisse un gout doux-amer... un peu à l'image de ce repit de trop courte durée que t.a apporté la trace.

Tu manie bien les mots, la forme. Et ça apporte encore plus de profondeur au sens, au fond de ton propos.

J'aime vraiment ton style. Beau, ciselé, mais qui sait rester épuré et evite les fioritures creuses ou les envolées grandiloquentes. Du coup, malgré un style H travaillé et tres litteraire (vs style oral / parlé) il se degage bcp d'authenticité, on sent le réel, c'est palpable...

Je ne sais pas comment du procedes pr écrire.
Si c'est plutôt «spontané», naturel.
Ou si c'est le fruit d'un travail sur ton style, que tu as appris à eviter les tics d.ecriture par ex, bref si tu as volontairement épuré ton ecriture, si tu retires du superflu juska atteindre le resultat qui traduit au mieux ta pensée...?

Si c'est aussi du a une recherche, un travail sur ton style, je suis limite plus admirative que si ça sort tt cuit, parfait.
Mais dans les 2 cas, tu as un talent indeniable et ton texte me parle vraiment tant sur le fond que la forme.

Merci a vous qui partagez vos productions artistiques sur les blogs, ca participe a la richesse culturelle du forum

Posté par : Marla Singer | 20 décembre 2019 à  01:47

 
#5 Posté par : hyrda 20 décembre 2019 à  11:56

Rick a écrit

AAAAAAAAAAH mon cauchemar

depuis que j'ai arrêté les cold turkey pour faire du tapering et du sevrage à la chinoise, 3x moins de PAWS et plus facile

Prescripteur conseil -10% par mois, voilà un docteur smooth smile... a la limite tu le sens même pas passer

allo Rick
c'est quoi du tapering ?
Hyrda


Posté par : hyrda | 20 décembre 2019 à  11:56

 
#6 Posté par : Rick 20 décembre 2019 à  12:11

hyrda a écrit

allo Rick
c'est quoi du tapering ?
Hyrda

salut Hyrda, j'espère que tu vas bien smile

le "tapering" est un terme issus de la communauté du kratom anglophone qui signifie 'arrêter doucement' (ex:-10% par mois pour la méthadone comme l'indique prescripteur de mémoire, pour un sevrage en douceur et qui glisse) , à ne pas confondre avec la méthode chinoise et sa dilution dans un liquide


Posté par : Rick | 20 décembre 2019 à  12:11

 
#7 Posté par : cependant 20 décembre 2019 à  14:16
Merci à tous pour les commentaires et les champis, ça fait chaud au coeur...!!!!

Rick a écrit

AAAAAAAAAAH mon cauchemar

depuis que j'ai arrêté les cold turkey pour faire du tapering et du sevrage à la chinoise, 3x moins de PAWS et plus facile

Prescripteur conseil -10% par mois, voilà un docteur smooth smile... a la limite tu le sens même pas passer

Oui moi c'est un peu c'est que j'essaye de faire kratom et/ou codéine pour descendre doucement...le problème c'est que je n'ai pas assez de codé et surtout qu'une descente douce prends trop de temps par rapport à mon envie de consommer qui se rapproche wink

Du coup, bon voilà, c'est pour ça que c'est pas vraiment cold le turkey, mais juste « tiedasse » !


Posté par : cependant | 20 décembre 2019 à  14:16

 
#8 Posté par : cependant 20 décembre 2019 à  14:32
Salut Marla,
ça fait grave plaisir ton commentaire, tu ne peut pas savoir jusqu'à quel point !!!!!

Marla Singer a écrit

Je ne sais pas comment du procedes pr écrire.
Si c'est plutôt «spontané», naturel.
Ou si c'est le fruit d'un travail sur ton style, que tu as appris à eviter les tics d.ecriture par ex, bref si tu as volontairement épuré ton ecriture, si tu retires du superflu juska atteindre le resultat qui traduit au mieux ta pensée...?

En fait...le français n'est pas ma langue maternelle...alors...j'ai longtemps eu un gros complexe d'infériorité dans une écriture qui n'est pas ma langue d'origine.

du coup, c'est pas vraiment un texte spécialement que je travaille, mais la langue...j'essaye de m'y faire à ses formulation, apprendre à manier les mots, formules et expressions...pour tenter d'y jouer avec.
Ça n'a pas été du tout facile de m'y faire, je suis passé par des moments de remise en question profonde sur mes capacités à l'écrit...mais je n'ai pas arrêté d'être curieuse pour comprendre le fonctionnement des phrases, comment arriver à donner du sens en français à mes ressentis, comment transformer les sensations en phrases compréhensibles...et ça c'est un long travail toujours en évolution !!!

Ça fait plusieurs années que je m'y met, je dois remercier l'ancien rap "hardcore" des années 2005 car ça m'a apporté vraiment beaucoup, c'était mon école !!! Après ça m'est arrivé de lire des trucs plus classiques, mais j'ai traîné pas mal avec des potes qui font des textes rap en freestyle, open mic et tout...et je trouve ça me reste dans la recherche des sons des images dans les phrases etc

Et l'écriture j'ai toujours kiffé, malgré mes doutes, ça n'a jamais été une corvée, mais au contraire une libération...du coup, quand j’écris, c'est un peu d'un coup, un besoin de trouver une suite de mots qui expriment ce que je ressens...« spontané », mais forcément adapté pour ressortir en français..même si de plus en plus je vois que ça devient plus naturel qu'il y a quelques temps smile

Merci a vous qui partagez vos productions artistiques sur les blogs, ca participe a la richesse culturelle du forum

Du coup, un gros merci à toi de commenter, je suis vraiment contente et touchée de ce que tu as écrit !!!

Reputation de ce commentaire
 
wahou! Saches que tu ecris mieux que la majorité des bacheliers nés en France! M

Posté par : cependant | 20 décembre 2019 à  14:32

 
#9 Posté par : ismael77 21 décembre 2019 à  07:42
pas tout compris mais quelle poésie, quelle expression! merci et bravo!

Posté par : ismael77 | 21 décembre 2019 à  07:42

 
#10 Posté par : hyrda 21 décembre 2019 à  11:52

cependant a écrit

Merci à tous pour les commentaires et les champis, ça fait chaud au coeur...!!!!

Rick a écrit

AAAAAAAAAAH mon cauchemar

depuis que j'ai arrêté les cold turkey pour faire du tapering et du sevrage à la chinoise, 3x moins de PAWS et plus facile

Prescripteur conseil -10% par mois, voilà un docteur smooth smile... a la limite tu le sens même pas passer

Oui moi c'est un peu c'est que j'essaye de faire kratom et/ou codéine pour descendre doucement...le problème c'est que je n'ai pas assez de codé et surtout qu'une descente douce prends trop de temps par rapport à mon envie de consommer qui se rapproche wink

Du coup, bon voilà, c'est pour ça que c'est pas vraiment cold le turkey, mais juste « tiedasse » !

salut cependant très bien dit moi avec morphine j'ai bien hâte de voir je débute le kratom aujourd'hui
Hyrda


Posté par : hyrda | 21 décembre 2019 à  11:52

 
#11 Posté par : cependant 21 décembre 2019 à  15:48

hyrda a écrit

salut cependant très bien dit moi avec morphine j'ai bien hâte de voir je débute le kratom aujourd'hui
Hyrda

Bon courage Hyrda pour le switch....
tu as déjà essayé le kratom avant ?


Posté par : cependant | 21 décembre 2019 à  15:48

 
#12 Posté par : hyrda 21 décembre 2019 à  18:29
salut cependant
ce matin j'ai pris 5 grammes et 2 heure plus tard
5 autres grammes le gout je me bouche le nez avec un peu d'eau froude ensuite je mords dans un pamplemousse bon c'est pas pire mais je suis toujours à attendre l'effet morphine !!
a plus

Posté par : hyrda | 21 décembre 2019 à  18:29

 
#13 Posté par : hyrda 22 décembre 2019 à  12:16

Rick a écrit

hyrda a écrit

allo Rick
c'est quoi du tapering ?
Hyrda

salut Hyrda, j'espère que tu vas bien smile

le "tapering" est un terme issus de la communauté du kratom anglophone qui signifie 'arrêter doucement' (ex:-10% par mois pour la méthadone comme l'indique prescripteur de mémoire, pour un sevrage en douceur et qui glisse) , à ne pas confondre avec la méthode chinoise et sa dilution dans un liquide

salut Rick tu parles de la méthode chinoise et de sa dilution
mais ma morphine et oxy en comprimés alors dans le cas de comprimés c'est 10%
par mois ?
Hyrda


Posté par : hyrda | 22 décembre 2019 à  12:16

 
#14 Posté par : ismael77 22 décembre 2019 à  12:28

a écrit

En fait...le français n'est pas ma langue maternelle...alors...j

keske ce serait! je suis fan tu es dans mon top 3 avec club3000 et Conscience!
moi j'écris en anglais mais pas ici...


Posté par : ismael77 | 22 décembre 2019 à  12:28

 
#15 Posté par : cependant 14 janvier 2020 à  11:26

cependant a écrit

je n'arrive pas à polir mes envies de bonheur et bien-être.
Peu importe qu'il soit éphémère et fictif.

Peu importe ??
ça importe grave, quand c'est fini !
Ce putain de bonheur qui a une fin. Un téléphone qui ne sonne pas, plus de voix à m'allumer des étincelles dans les yeux, juste mal au bide et terriblement froid.

ça importe grave quand le lendemain du no future c'est devenu le présent !
(incapable de voir que le aujourdhui c'est le no future de demain)

le vent balaye le bruit de mes pas et je me sens comme en chat ivrogne sans équilibre aucun
Je flétris avec les feuilles des recoins des murs

Je me de la distance et je m'étonne de l'éloignement

Je creuse des fossés et j'angoisse du vertige

Tout bouge et des bruits incessants secouent la montagne

Seul mon noeu à la gorge reste immobile asséché par l'énième clope brûlé dans l'air

Je n'attends pas la pluie pour ne pas pleurer seule, j'arrose le gravier refroidi par l'hiver
Mon thermomètre intérieur chute d'un ravin givré

J'attends Godot qui arrivera demain, il est déjà arrivé et j'en ai pas su profiter. Je l'ai bousculé avec des coups qui m'ont brisé le cœur.

Sous le lampadaire froid, j'abandonne ma quête. Je rentre à la couette. Je gobe un lisanxia et quelques goutes amères.
Ca ira mieux demain.

peut-être, parce que là ça va pas.


Posté par : cependant | 14 janvier 2020 à  11:26

Remonter

Pied de page des forums