Introduction / Les Blogs de PsychoACTIF

Introduction 



Bonjour à toutes et à tous !

J’ai fumé mes premières cigarettes à 13 ans, en cachette, ajd je les assimile à un café, à quelque chose d’anodin qui rythme mes journées, mes pauses, mes soucis, mes soirées. Je suis à 1 ou 2 paquets par semaine.

J’m de plus en plus la bière. Pas une ou deux en soirées mais plutôt un pack de façon assez régulière, sans gêne dans un parc, ou alors toute seul(e) chez moi. Cette consommation est elle devenue problématique ? Je ne le crois pas, mais je me pose tout de même des questions. Ça veut déjà dire bcp, parce qu’en général, je ne me lance pas dans les disserte à rendre à la fac après ces joyeusetés. Entre 6/12 bières par semaine donc.

J’ai commencé le pétard après les cours au collège, c’était un moyen d’autodestruction, clairement, puisque ça m’a toujours embrouillé le cerveau, fait devenir parano (oui on parle du bad shit casablancais, coupé au henné et goudron, qu’on réserve aux pigeons expat). J’ai donc eu droit à quelques mémorables bad trip. A présent, j’évite quand je suis angoissé(e), puisque sinon je fais des crises, avec contractions musculaires, sautement de paupière, bouffées de chaleur, la totale, bref je ne cherche plus le diable ! Je fume encore quelques joints par mois.

J’ai découvert les taz cet été, et je dois dire que c’est la substance qui m’intrigue le plus. Cette augmentation de libido, cette montée waw juste waw. Je me permet plus de choses, je me libère.

Je n’en ai pas consommé depuis 1 mois, j’essaye d’espacer autant que faire se peut, je connais les risques, je me connais. Je ne sors pas souvent mais j’ai tendance à étudier la question à chaque fois que je m’enbarque pour une soirée prolongée. La descente reste trop dure à supporter alors je me dit plus jamais. J’m pas me sentir vide et questionner l’existence. Je préférerai être heureuse, et con.

La drogue c’est une philosophie un peu, tout plaisir à un prix. C’est du management également, on dev des astuces, de la stratégie dans la connerie, enfin bref.

Car j’ai eu des soirées qui se sont transformés en visions d'horreur : « le pb c’est qu’il n’y en avait pas assez » disait on, tout frustrés. Mais c’est pas beau les gens dégoulinants, avançant les mâchoires serrés, comme dopés. A cela j’ajoute, des soirées vraiment pas mal : du bon sexe, des conversations avec copains enflammées, des balades enthousiastes, des courses poursuites, des bêtises, et de la joie !

En ce moment, je m’essaye à la coke. C’est très surprenant car je lui trouve bcp de défauts (effet pas si exceptionnel la première fois, longue préparation, un peu de honte à commencer la snif, plus facile de se faire entuber par les dealers, les bâillements d’après coups).

Toutefois, je remarque qu’elle est de plus en plus présente dans ma tête. Elle m’obnubile le matin, à la façon d’une amoureuse. Je trouve ma consommation étrange, je n’aime pas en prendre en soirée. J’en ai acheté 3 fois 1/2g et ça me dure souvent une semaine. Une petite trace avant une après midi importante. I could be depressed parce que sous son effet, Je me comporte mieux avec mes proches, j’ai plein d’idées. Je suis heureuse. Plus courageuse. Je détecte là le danger de s’y accoutumer.

Enfin bref rien de particulier dans ce que je raconte, je ne suis pas le plus grand consommateur, la plus grosse fetarde, mais j’ai envie d’aller à votre rencontre, ouvrir un dialogue, me sentir accompagné(e) ou moins seul(e), juste.

Et vous? Vous aimez consommer quoi? Pour quelles raisons?

A bientôt,

Catégorie : Carnet de bord - 15 mars 2019 à  11:35



Commentaires
#1 Posté par : PsychéLycia 15 mars 2019 à  14:54
Hello,

Je te trouve plutôt raisonnable, et censée et tant mieux pour toi.
Je suis d’accord avec la coke, ça a quelque chose d’obsessionnelle. Parfois j’y pense toute la journée, comme une obsession, ce que je ne ressens pas forcement avec la mdma ou le canna.

Actuellement, je fume minimum un paquet de clopes par jour, et si je sors au moins 2. C’est tellement une habitude, que j’y fais pas attention.
Du canna avec du tabac, entre 2 et 4 joints par jour.
Et de la coke occasionnellement. Ça m’arrive encore de craquer pour 1g que je finis bcp trop vite donc j’essaie de réserver ça pour les weekend ou soirées.

J’ai longtemps consommé des taz et mdma à outrance, cette période est finie.
Après j’ai pu testé le LSD, et l’opium.

Les raisons ? L’envie de tester, l’environnement dans lequel je vivais, pour kiffer.
J’ai toujours commencé chaque drogue dans avec l’envie d’essayer mais c’est toujours après que ce n’est plus seulement une envie mais un besoin.

En tout cas, reste heureuse et con ! C’est sur que les décentes ça n’est jamais facile.

Lycia

Posté par : PsychéLycia | 15 mars 2019 à  14:54

 
#2 Posté par : AJasAndAHalf 15 mars 2019 à  15:34

PsychéLycia a écrit

Hello,
J’ai longtemps consommé des taz et mdma à outrance, cette période est finie.
Après j’ai pu testé le LSD, et l’opium.
Lycia

Salut,

Je ne pense pas tester un jour le LSD, bien que l’occasion ne manque pas. On m’a parlé de 2 effets différents. Un plus visu et amusant, l’autre plus mentale. Bien qu’en travaillant un peu, on puisse passer de l’un à l’autre par la pensée. Enfin il me semble? En tout cas je réfléchie bien trop pr tenter un trip mentale de plusieurs h, it could be risky in my case.

Les taz j’en prends et ça me fait jamais le même effet, parfois ça me defonce juste et je pars dans mon imagination, des sortes de rêves éveillés, ça me plait bcp. Et le côté libido aussi me plait énormément. C’est pq j’envisage de tester le ghb. Mais je réfléchie encore.

Mais le fait que l’un et l’autre te font partir pour des trip de plusieurs heures font que j’en consomme moins, puisque j’ai des impératifs tous les jours.

Mais oui la coke (je la personnifie mais en fait c’est moi) rentre petit à petit dans mon esprit. Et c’est dangereux parce que c’est le genre de drogue qui te laisse rester fonctionnnel.

En tout cas merci à toi, tu es la première personne qui me parle sur ce site (bravo ^_^)


Posté par : AJasAndAHalf | 15 mars 2019 à  15:34

 
#3 Posté par : PsychéLycia 15 mars 2019 à  15:55
Haha, bienvenue à toi !

Je te conseillerai de faire attention avec les taz, au vu de quelques articles sur mon blog, ça peut vite t'abimer le cerveau.
Oui le coté Libido c'est cool, tu te sens sexy et belle. Je pense tout de même que les taz c'est dangereux, et qu'il faut faire attention à la quantité et fréquence ou tu en prends. Si tu fais passer tes impératifs avant c'est bien, pcq moi ça me fatiguait énormement les jours après.

Le GHB jamais testé.

Pour le LSD, je crois pas qu'il en existe de deux types (même si j'ai lu ça aussi), c'est plus du aux dosages. Sur mes quelques xp, quand le dosage était faible j'étais bcp plus concentré et les hallus étaient minimes. Quand le dosage était plus élévé, je partais bcp plus loin et moi aussi je réfléchis trop et l'invasion de pensée était à la limite épuisant.

En tout cas, si tu teste le GHB, hate de lire les effets, ça m'interesserait aussi, mais j'y connais rien niveau dosage etc

Posté par : PsychéLycia | 15 mars 2019 à  15:55

 
#4 Posté par : MasterPerlo 29 mars 2019 à  11:31
[quote =  AJasAndAHalf]

Je ne pense pas tester un jour le LSD, bien que l’occasion ne manque pas. On m’a parlé de 2 effets différents. Un plus visu et amusant, l’autre plus mentale. Bien qu’en travaillant un peu, on puisse passer de l’un à l’autre par la pensée. Enfin il me semble? En tout cas je réfléchie bien trop pr tenter un trip mentale de plusieurs h, it could be risky in my case.

Perso j'ai pris une fois de la LSD, j'étais avec 2 potes expérimenté, on a fait ça chez elles, on arrive à midi on mange une assiette de pâte et hop 14h on prend le buvard un demi chacun.

Ensuite après avoir fini le buvard on coule des douille et fume des joint pendant facile 1h, les effet commmence à arriver mais on arrête pas on continue de couler et fumer jusqu'à 16h ou je pense être arriver au maximum e la défonce et à cette heure en devais rejoindre un pote en centre ville.
On a donc pris le bus , j'ai jamais autant kiffé mon trajet de bus malgrés qu'il parraisse tellement long !
Je me retrouve en centre ville devant l'hotel de police à attendre une 10 balle de beuh .. (me demander pas pourquoi)

Puis ensuite on se pose au macdo ou d'autre potes nous rejoingne et viens l'heure de rentre chez moi.

J'arrive à 18h30 énorme faim je mange quelque tartine de nutella (que j'ai galérer a préparer) Et ma mère qui rentre à 19h30 avec un macdo (je ne sais pas comment j'ai reussi a cacher la défonce)

Puis ensuite suite du trip seul dans mon lit jsuqu'a facile minuit.


Posté par : MasterPerlo | 29 mars 2019 à  11:31

Remonter

Pied de page des forums