manque / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Viaflie » 

manque 



Je deviens folle de manque, pas physique mais envie de me sentir bien, de me sentir moi
Je me suis fait une IV il y a quelques jours et la montée a été une délivrance ultime, absolue
enfin absorbée en arrière, enfin soulagée, bien, les lumières plus vives, bien, les sons plus distants, bien
Je suis perdue
Je m'ennuie dans ma vie, à un point fou
Mais tout ce que j'ai envie de faire rentre en contradiction avec ce qu'il veut
je l'aime mais c'est devenu si compliqué
allongés côte à côte on ne se dit plus rien
Et les autres sourires m'accrochent et me font me sentir bien
j'ai honte de ce sentiment, je voudrais arrêter de m'ennuyer, trouver ma place dans ma vie
D'autres reflets de moi m'appellent, des dizaines d'occasions manquées, mais des choix si difficiles à prendre
alors je reste là
et je ne peux rien espérer d'autre que monter seule, monter seule
monter seule
seule tous les soirs, seule avec toi
et je ne veux même plus abuser de drogue, même pas m'allumer une clope parce que j'ai peur de retomber dans la dépression quand j'arrêterai
alors autant ne pas en prendre
mais je tourne en rond, les visages défilent dans ma tête, je veux m'étourdir et oublier et tomber repue au fond de l'étang, et cesser de vouloir, cesser de désirer, cesser d'avoir envie de pleurer de frustration

(et non je ne suis plus enceinte)

Catégorie : No comment - 31 août 2019 à  00:10



Commentaires
#1 Posté par : Marla Singer 31 août 2019 à  07:27
Le problème c'est pas vraiment le manque, tu le dis vite.
C'est plus ton état d'esprit qui est morose, tu sembles déprimée, perdue, sans reelle communication avc ton copain.

Et avc une grossesse interrompue (par choix ou non) tout ce que tu décris comme sentiments, c'est assez classique.
Tu te projetais dans la parentalité, pensait déjà aux details admin... et au final il faut digérer la perte, et vivre une vie totalement différente.

Même les femmes sûres de ne pas vouloir enfanter peuvent etre chamboulées, boulversées. C'est perdre une partie de soi.
Mais tu n'as pas perdu d'enfant, le tien tu le rencontrera le jour venu, apres sa naissance.
Donc essaie de te faire aider (pour les consos, la vie quotidienne...) par un psy, surtt si tu as rarement l'occasion de te livrer.

Tu es jeune, tu as tout le temps.
Donc veille à ne pas sombrer si les répercussion de tt ca deviennent ingérable.
Si tu te sens couler, cherche du soutien, car cest long a mettre en place. N'attend pas d'etre au fond du trou pour demander de l'aide.

Et si tu vis avc ton copain, essaie d'ouvrir un peu le dialogue, sans lui faire de reproches, mais en expliquant ce que son comportement peut te faire ressentir. Les elements extérieur aussi qui influent sur ton bien etre....


Bon courage, bises

Marla

Posté par : Marla Singer | 31 août 2019 à  07:27

 
#2 Posté par : Bootspoppers 31 août 2019 à  19:38
Viaflie nous pensons à toi...
tu as franchi cette étape de l'IV  que tu ne voulais aps faire .. je pense que tu as pris les précautions bien sûr de RDR sanitaire. Reste la RDR psychologique. La plus dure.
Et puis il y a l'arrêt de ta grossesse, j'en étais retsé à tes résolutions d'arrêter les prods... Marla en a parlé mieux que moi.
Ca fait beaucoup. Marla a raison.
Je crois vraiement qu'il fat que tu te fasses aider si ce n'est pas déjà le cas.
Donne nous de tes nouvelles.
On te soutiendra dans tes choix tu le sais bien.
si tu l'acceptes, je te fais un Grod hug d'injecteur qui comprend, même  un peu,  ce qui t'arrive.

Posté par : Bootspoppers | 31 août 2019 à  19:38

 
#3 Posté par : Viaflie 02 septembre 2019 à  14:30

Bootspoppers a écrit

Viaflie nous pensons à toi...
tu as franchi cette étape de l'IV  que tu ne voulais aps faire .. je pense que tu as pris les précautions bien sûr de RDR sanitaire. Reste la RDR psychologique. La plus dure.
Et puis il y a l'arrêt de ta grossesse, j'en étais retsé à tes résolutions d'arrêter les prods... Marla en a parlé mieux que moi.
Ca fait beaucoup. Marla a raison.
Je crois vraiement qu'il fat que tu te fasses aider si ce n'est pas déjà le cas.
Donne nous de tes nouvelles.
On te soutiendra dans tes choix tu le sais bien.
si tu l'acceptes, je te fais un Grod hug d'injecteur qui comprend, même  un peu,  ce qui t'arrive.

Ça me fait chaud au cœur, gros hug en retour. Ça a été safe et je ne pense pas pour autant me remettre a consommer pour avoir connu la déprime que ça engendre a l'arrêt dans une moindre mesure... Il faut que je gère le psychologique autrement, merci pour tes pensées


Posté par : Viaflie | 02 septembre 2019 à  14:30

 
#4 Posté par : Thelma 03 septembre 2019 à  12:08

Viaflie a écrit

, je voudrais arrêter de m'ennuyer, trouver ma place dans ma vie
D'autres reflets de moi m'appellent, des dizaines d'occasions manquées, mais des choix si difficiles à prendre
alors je reste là
et je ne peux rien espérer d'autre que monter seule, monter seule
monter seule
seule tous les soirs

C'est une remise en question ou un constat ,très interéssant..
A mon avis:
Ce n'est pas le manque ton problème. Tu le dis très bien, tu t ennuie, tu n'as pas trouvé le sens que tu veux donner a ta vie et la drogue te permet de te sentir vivante, d être en paix avec toi même..
La dépression est déjà là. Il faut que tu te trouves, par un boulot, une activité, quelque chose qui te nourris, qui te comble..

Même si ma vie est différente, je me retrouve en toi. Cette ennui, cette solitude, ce froid en dedans..
Comme un remplaçant qui attend derrière le rideau le jour où ce sera a lui d'entrer sur scène ,sans être sur que ce jour arrivera..
Part, cherche  et trouve car a chacun de tes pas, c'est une autre porte qui s'ouvre.

"Toujours découvrir, agir toujours agir si tu ne veux pas mourir"


Posté par : Thelma | 03 septembre 2019 à  12:08

 
#5 Posté par : Viaflie 03 septembre 2019 à  12:27

Thelma a écrit

Viaflie a écrit

, je voudrais arrêter de m'ennuyer, trouver ma place dans ma vie
D'autres reflets de moi m'appellent, des dizaines d'occasions manquées, mais des choix si difficiles à prendre
alors je reste là
et je ne peux rien espérer d'autre que monter seule, monter seule
monter seule
seule tous les soirs

C'est une remise en question ou un constat ,très interéssant..
A mon avis:
Ce n'est pas le manque ton problème. Tu le dis très bien, tu t ennuie, tu n'as pas trouvé le sens que tu veux donner a ta vie et la drogue te permet de te sentir vivante, d être en paix avec toi même..
La dépression est déjà là. Il faut que tu te trouves, par un boulot, une activité, quelque chose qui te nourris, qui te comble..

Même si ma vie est différente, je me retrouve en toi. Cette ennui, cette solitude, ce froid en dedans..
Comme un remplaçant qui attend derrière le rideau le jour où ce sera a lui d'entrer sur scène ,sans être sur que ce jour arrivera..
Part, cherche  et trouve car a chacun de tes pas, c'est une autre porte qui s'ouvre.

"Toujours découvrir, agir toujours agir si tu ne veux pas mourir"

C'est bien un manque mais un manque de pulsion vitale et d'envie que les produits comblent... Tu as raison je suis "juste" déprimée et je me reconnais totalement dans ce que tu dis, il m'arrive de me dire que la vie que je vivrai sera la prochaine pour accepter mon manque d'entrain dans celle là...

Il faut essayer de se trouver d'autres choses a faire oui et entamer un travail sur soi aussi sûrement

Si tu as envie de parler n'hésite pas


Posté par : Viaflie | 03 septembre 2019 à  12:27

Remonter

Pied de page des forums