Petite rechute et en pleine descente - prise de conscience / PsychoACTIF

Petite rechute et en pleine descente - prise de conscience

Publié par ,
775 vues, 4 réponses
Zarathoustra 
Psycho junior
France
2100
Date d'inscription: 27 May 2017
Messages: 376
Blogs
J’ai décidé, comme il y a 3 ans de mettre un terme définitif à cette consommation quoique très modérée mais qui me dépasse totalement, et transforme mes jours d’après en clavaire alors que j’étais dans une bonne dynamique sanitaire avec du sport et une alimentation saine.

C’est le craving qui domine maintenant, et le pire l’addiction quoique faible mais je la connais, bien trop insidieuse. Puis il suffit d’un peu d’alcool voire un état d’ivresse pour que ma raison soit dominée par le geste tellement simple de commander sur le darkweb, et ensuite c’est la pente savonneuse.

Je me dois de ne plus rien toucher, j’ai été trop naïf sur ma capacité à gérer mais plus encore sur cette fausse idée de l’expérience. L’expérience des drogues comme si on goutait des plats. En réalité l’expérience aura été au même titre que le festif, et derrière c’est toujours le même cirque, on morfle.

Seul point positif je suis extrêmement conscient que seule la radicalité soit suivre cette dernière séance.  Je vais remettre en route mes séances de méditation et lutter contre ce mental qui relativise tout et arrive à te faire croire que ça n’est pas si grave que ça.
Je dois fermer ce compte bitcoins qui est la porte d’entrée. Ma compagne (séparés) le veut encore pour sa weed mais elle ignore mon problème. C’est vital pour moi, ou alors je me sens suffisamment fort pour ne plus jamais commander. Au vue des différents témoignages la c est plus forte que toi su ce registre-là, elle possède un pouvoir relationnel fort et sais se manifester au bon moment, te dire, « allez vient c’est pas la mort non plus, regarde tu ne tapes pas tous les jours, ca fait une ou trois semaines d’arrêt, donc je ne suis pas si addictif que ça ! » Puis ça repart.

J’en suis arrivé au dégoût avec la mdma que je trouve désormais très toxique. La 3-MMC est une drogue peu festive je trouve et très porté sur la libido, trop, avec le prix à payer soit une suppression de l’orgasme et de l’érection asssez frustrantes mais gérable, par contre le mélange mdma et 3-MMC est une véritable coupure de l’orgasme, il tue la sensibilité sur deux à trois jours. Tu banderas mais tu ne pourras pas jouir, ce qui peut interroger ta belle car si tu bandes c’est agréable mais si tu ne jouis pas, ta douce va vraiment se poser des question, sur elle, soit tu ne jouis pas tout simplement  ce qui est difficilement explicable, et  le signe d’une absence de plaisir. Plus délicat que l’absence d’érection qui est plus moteur et compris.

La 3-mm manque d’effet  porteur de plaisir, et elle est un anti sommeil terrible. Mais elle possède une qualité c’est d’être sans descente, par contre elle joue sur le nervosité et rend un peu irascible ou peu emphatique comme la coke les jours suivant. Elle rend assez con finalement.

Chez moi c’est  une horreur, je dois lutter contre une forme de capacité à mal gérer des disputes et choisir le mode autodestruction ou destruction de l’autre si on se dispute, je n’arrive pas à dépasser ce stade immature.  Les drogues n’arrangent rien. Elles m’entraînent dans le néant. Celui d’un môme qui ne sait pas ne pas faire mal à l’autre, c’est un système de défense pourri , merdique, improductif, une incapacité à dépasser les méchancetés de l’autre et ne pas les prendre pour des méchancetés, car la classe absolue est de se faire remarquer à l’autre qu’il est méchant, violent avec des mots et non d’être plus destructeur que lui. J’y arrive parfois, et je n’y arrive pas du tout. Quelle nullité, alors que je sais l’être. Je dois bosser sur ça.

Donc je pars aussi de ce forum qui active aussi chez moi des désirs,  plus encore une prise de conscience qie j’aime les drogues mais je n’ai pas ou plus le mental pour y céder. J’aime dire aux autres « attention » et moi-même je céde. Je quitte ce forum car je dois aussi me préserver des pensées liées aux drogues, soit qu’elles ne soient plus un sujet d’intérêt, et non que ce forum me pousse à la conso.  Je dois en gros me trouver une autre passion. Les Rc ont réactivé ce domaine en créant un intérêt assez scientifique sur la chimie. Et un manque de discernement vis-à-vis de la puissance de cette chimie.

Aussi étant dans une situation de vulnérabilité (séparation, taf chiant), je n’ai pas le terrain pour me permettre de jouer avec une auto discipline. Le problème c’est moi. Et fuir ce forum signifie protéger ce moi vulnérable.

J’ai stoppé la c il y a 5 ans, facilement, donc je connais mes capacités, sauf que le DM et le bitcoins ont changé la donne, je suis livré chez moi. J’ai fait entrer le dealer chez moi. Il n’y a plus de barrière physique. J’aurai espérer détruire l’accès au dealer mais je suis cette barrière. C’est plus compliqué qu’il y a 5 ans ou j’ai rompu avec mon pote radicalement, c’était lui le dealer. Mon  espoir réside dans ma capacité de survie et dans une réelle envie de stopper. Mais tout stopper. Plus de Rc ; Il reste l’acool. Si je sombre j’irai voir un médecin, peut-être qu’une petite dépression s’est installé. Je me sais un peu maniaque donc avec des phases up assez forte et c’est là que le resto arrive et que l’alcool coule. Les traitements furent inefficace, pour bipolaire. Je dois apprendre à modérer ces phases up et les calmer, pas simple car je suis aussi avec des amis prêts à se mettre plusieurs pichets de vin, et des ricards, et moi je suis ou je pousse. Puis ensuite je commande.

La routine d’une vie m’est agréable en plus. Sauf que je dois l’apprécier comme elle est et supprimer ces petits verres d’alcool que je bois peu d’ailleurs qui sont les pentes savonneuses du désir de défense. Mais ça n’est pas que ça. Mon goût pour la défonce s’est consolidé, il est bien fort finalement.  Voilà en quoi la 3-MMC me saoule car j’aime la défonce, je dois travailler là-dessus.

C’est  un peu pathétique ce post car j’ai de la marge mais je me sens à la fois pris dans une spirale certes pas dangereuse mais difficile à casser, et je n’ai plus 20 ans. Puis je n’ai plus un ami à virer de ma vie, chose dure mais solide pour s’excuser. Il n’y a que ma volonté et elle est tellement friable car elle cède aux moments ou je suis heureux et non si  je suis triste, ce qui colore mes choix de solaire, de joie, c’est assez pervers, car c’est la domination de la fête et d’un esprit joyeux, mais qui m’entraîne dans une chute. Pervers car la joie pousse à jouir de la vie, quel concept insidieux.

Putain alors que j’arrive d’habitude facilement  à avoir une vie simple et équilibrée, Je suis tellement fort pour briser ce rythme. C’est toujours le même cinéma : comment ruiner une vie qui fonctionne bien.

J’ai vu un psy mais il m’a cassé les couilles avec son freudisme et ma sexualité ou des recherches dans le passé. Puis cette façon de croire que la parôle soigne comme ça et révélant certes des histoires, des frustrations mais ça ne guéri rien sont trucs sinon se souvenir de trucs pénibles. Comme un chien qui gratte le sable. Le psy m’écoute et attends que je chiale ou que je me lâche, mais j’ai besoin d’un traitement, pas de souvenir qui auraient un effet cathartique. Et la question sur ma sexualité… surtout qu’elle est plutôt épanouie. Et puis cette façon de croire que si tu rejettes ces questions c’est qu’il y a quelque chose, bref, un rejet signifie un quelque chose. Il pensait qu’avec le temps j’arriverai à pleurer ou que sais-je me lâcher, pourquoi pas. Mais je n’y ai pas cru à son système, pleurer sur ma relation au père etc, est-il efficace et lié à mon problème ? C’est comme jouir avec une sodomie et croire que cette réaction aura un lien avec ton mal de tête ?

J’avais uene tcc plus efficace, sauf que la psychothérapeute n’en avait rien à foutre de mes histoires de couples, elles ne s’intéressait qu’aux émotions, aux pensées automatiques. Puis je lui dois la découverte de la méditation mais qu’elle absence d’empathie, c’est tout le contraire des psy.  Eux veulent que tu blablattes à fond, les TCC s’en moquent, tout est dans la gestion des émotions, trop scientifique et pas assez sensible.

Bon je vais avoir tout à l’heure une descente de folie.
J’espère ne plus écrire ici sinon dans plusieurs mois.
J’ai failli jeter le paquet puis j’ai cédé me disant que c’était la dernière.  Faible.
J’ai jeté toute la mdma, tous les RC. Je dois fermer mon compte bitcoins.  ET démarrer une véritable cure avec des points de repères. Calmer l’alcool au tafe (le plus difficile même si c’est une fois par semaine) et peut-être prendre des IRS mais apparemment peu compatible avec une bipolarité up.

Je n’ai que ma volonté et un travail qui consistera à bannir les drogues dans le sens où je ne suis pas apte à me modérer, et conscient que l’autodiscipline est quand même très compliquée. Puis je supporte très mal d’être mal ou fatigué, c’est là ma solution. Une haine féroce des descentes, de l’absence de sommeil. Cela dit j’i trouvé aussi le relativisme de les adoucir, et de dire qu’elles sont courtes et gérables. C’est le piège.

Bref, vous l’avez compris je doute et il me faut une discipline personnelle, coupé le cycle de Phase up qui sont des pousseurs, et accepter les joies comme elles sont sans les animer ou le alimenter en défonces. Donc calmer ces joies et les voir comme un problème et non comme quelque chose qu’il ne faudrait pas vivre, être un rabat-joie, ces joies sont des pièges. Elles sont le signe d’une glissade.

Ca revient à dire qu’il faut les casser et respirer aussi en se disant que les pintes qui devraient suivre n’ont rien de productifs, elles vont être un catalyseur de belles choses parfois mais aussi de mauvaises choses.

J’admire aujourd’hui les gens qui maîtrisent leur consommation ou s’empêchent de boire car ils savent, et évitent la descente. Ils se connaissent, et savent que l’alcool et sa chimie ont une force terrible sur leur être. Je dois arriver à ça, et au diable le désir si fort de jouir du moment présent.
Reputation de ce post
 
Témoignage bien écrit et d'une grand sincérité. Merci, et bon courage. Y.

Un jour j’arrêterai Je le jure !

Hors ligne


Xtaboy 
Polytoxicomane ex-alcoolique
Suisse
210
Lieu: Genève
Date d'inscription: 04 Dec 2018
Messages: 77
Blogs
Hello Donza smile
Même si on se connaît pas et que je suis nouveau, ça me fait de la peine de voir quelqu’un partir, on est comme une famille fume_une_joint

Je comprend très bien quand tu dis que la drogue c’est ta “passion” et je comprend aussi le fait que tu pensais que tu pouvais gérer mais qu’en fait c’est le produit qui te contrôle (j’étais exactment dans le même cas de toi)

Je t’invite vraiment à consulter en addicto ou parler à un psy (je sais pas si t’en a un) pour terminer ce prosesus de fin pour la drogue.

En tout cas bonne suite c’était sympa de t’avoir lu et jte souhaite de t’en sortir big_smile

Bonne journée bong_hit

Le produit sera toujours plus fort que toi.

Hors ligne


Anonyme1756
Invité
Cette fuite aurait fait un beau billet de blog.

Zarathoustra a écrit

Donc je pars aussi de ce forum qui active aussi chez moi des désirs,  plus encore une prise de conscience que j’aime les drogues mais je n’ai pas ou plus le mental pour y céder. J’aime dire aux autres « attention » et moi-même je céde. Je quitte ce forum car je dois aussi me préserver des pensées liées aux drogues, soit qu’elles ne soient plus un sujet d’intérêt, et non que ce forum me pousse à la conso.  Je dois en gros me trouver une autre passion. Les Rc ont réactivé ce domaine en créant un intérêt assez scientifique sur la chimie. Et un manque de discernement vis-à-vis de la puissance de cette chimie.

Aussi étant dans une situation de vulnérabilité (séparation, taf chiant), je n’ai pas le terrain pour me permettre de jouer avec une auto discipline. Le problème c’est moi. Et fuir ce forum signifie protéger ce moi vulnérable.

En attendant ton retour, bon courage.


janis 
Adhérent PsychoACTIF
France
8800
Date d'inscription: 07 May 2018
Messages: 630
Blogs
Bon courage à toi donzathoustra,
Je comprends ton besoin d éloignement.

Prends bien soin de toi
Janis

J'ai pour me guérir du jugement des autres, toute la distance qui me sépare de moi-même

A. Artaud

Hors ligne


Zarathoustra 
Psycho junior
France
2100
Date d'inscription: 27 May 2017
Messages: 376
Blogs
Quelle logorrhée….

Je m’excuse, j’étais à 1,8 mg de coke forte en inhalation et très en colère contre moi-même car cette commande aura été passée un soir sans trop réfléchir et je m’étais juré, après une expérience moyenne avec la 3-MMC de ne plus jamais toucher à du stims de ma vie. Sauf le processus était lancé et elle devait arriver, elle arriva un mardi vers 13h dans cette diablerie de boîte aux lettres ?

La C je la déteste. Elle commence par être sympathique les premiers traits, on pense maîtriser et oui on maîtrise car il est possible de s’arrêter. Vient la phase suivante : tu es un peu défoncé et les premières petites descentes viennent te rappeler qu’il va falloir soit arrêter là et les subir sans trop lutter démesurément, soit pousser plus loin dropant et redropant afin de les oublier.
La phase suivante tu es franchement défoncé et savoir que ces descentes (ou la gestion du gros barzing) vont être compliquées, l’impossibilité de dormir assez rude, mais il est déjà trop tard, tu as amorcé le point de non-retour, c’est-à-dire vers une vie normale, même un peu chahutée.
La phase suivante est  cruelle, car te voilà dans le final. Tu as le pif saturé, il n’aspire plus rien, tu sais que ça va être chaud quand tu ne vas pas renouveler et le sommeil va être impossible, la coke de te dit avec son air de merde qu’elle va rester avec toi et quelques heures, ensemble mon amour. Puis demain ça va être un peu l’enfer. C’est à ce moment que j’ai écrit ici, m’en voulant pas mal quand même car bien avant d’avoir reçu le paquet (je regrettai la commande) j’avais déjà décidé d’arrêter les stims depuis quelques jours. Puis paquet en main, sachet en main j’ai failli tout jeter aux chiottes, et la petite raison merdique m’a dit « vas-y, c’est la dernière, ensuite VRAIMENT tu arrêtes ». J’aurai dû tout jeter, c’était une histoire de quelques secondes. D’habitude je m’écoute mais là j’ai subis.
Le lendemain fut plus facile que prévu du fait aussi d’une coke assez proche de la pureté, j’avais vraiment peur d’être une larve irascible. Ensuite le surlendemain  j’ai pu enchaîner une bonne séance de sport intensive, dure mais ça a transpiré comme il fallait.
Aujourd’hui je reste sur mes acquis. Terminé les stims, je les vis très mal. Puis l’effet secondaire  avec la 3-MMC ou la C cette histoire concernant le « mal bandaison » est peu négociable. Quatre pintes de Guiness  me font  1/ bander deux bien jouir comme il faut puis même tenir agréablement et enfin il y a un lien fort avec le corps, les sensations, les émotions. La mdma au moins me provoque des sessions tactiles très agréables, certes elle casse la possibilité de l’éjaculation. Le GBL est aussi très respectueux du tactile, de l’erectile. La RC cité (3-MMC) ou la C sont très vite à certaines doses soit des coupeurs de sensation soit elles te rendent mou. Pas du tout agréable.

Puis le rapport au sommeil. Je n’ai rien avec moi pour casser le flux des stimulants. Aucun medoc. Avouez que c’est presque une évidence que d’avoir au moins de l’etizolam, au moins pour ne pas subir l’après plateau.

Ensuite avec mes autres joujoux chimiques que j’arrive à gérer modérément, même l’alcool au moins je pionce. Rien que ça. Même la mdma me provoque un doux sommeil sinon une forme de douceur cotonneuse très bienveillante et non cette centrale électrique dans la tête propre à la coke ou cette absence de besoin de dormir de la 3-MMC ou des ampeth. Cool ? Oui quand jeune j’enchainais les soirées, les festivales ou week end (et encore, j’adorai dormir). Pas du tout quand tu es dans la routine du tafe/famille.

L’autre chose, j’irai voir un addictologue car si je parle de plaisir avec la drogue finalement l’obsession que j’en ai me pose un problème. L’autodiscipline ? Mouais… le contexte d’une vie, d’une existence vient aussi affaiblir cette forteresse. Mon travail perso est en route et va se construire sur un abandon du comportement de la défonce pour la défonce, mais plus s’orienter vers une fuite radicale ou alors comme un sage une autogestion de la modération.

Et pour terminer merci pour tous vos messages. Vous êtes  vraiment des gens charmants bourré de compassion, conservez ça.

Et désolé pour les modérateurs mais il y a un bug avec des erreurs sql qui ont fait que chaque validation postait le message, je pensais que non.

Un jour j’arrêterai Je le jure !

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Effets secondaires - Descente de cocaine (anal use) plus forte que descente de crack!
par Ygrek, dernier post 14 décembre 2018 à  19:30 par Ygrek
  6
[ Forum ] Addiction - Ce moment où tu prend conscience que tu deviens accro
par Rêveuse+++, dernier post 29 décembre 2017 à  01:34 par KongStrong
  16
[ Forum ] Faux pas ou rechute ?
par Basquiat, dernier post 27 juin 2017 à  09:12 par Yeswecan
  2
    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Nouveau fanzine Psychoactif : un article ou un dessin ?
    23 févier 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Professionnels des addictions, que venez vous chercher sur Psycho...
    Il y a 13hCommentaire de Amethyste*9 (8 réponses)
     Appel à témoignage 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c...
    08 mars 2019Commentaire de HAYKK88 (17 réponses)
     Appel à témoignage 
    Dépendant à la codéine au moment de la fin de sa vente libre, (ju...
    Il y a 10hCommentaire de Sufenta (25 réponses)
     Forum UP ! 
    Effets secondaires - Fort écoulement nasale apres prise de ketamine
    Il y a 13hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Hospi de jour, question
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Fluche dans [Au coin du comptoir.....]
    (2 réponses)
     Forum 
    Appel à  témoignages : Garde à  vue et Perquisitions
    Il y a 12mn
    9
    Commentaire de L'Italien dans [Répression - Victimes...]
    (45 réponses)
     Forum 
    Questions BHO, glycérine,
    Il y a 21mnCommentaire de Nemesia dans [Cannabis...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Remontée md
    Il y a 32mnCommentaire de pamplelune dans [MDMA/Ecstasy...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Psychowiki "sevrage des benzo"
    Il y a 37mnCommentaire de Nemesia dans [Benzodiazépines...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Bromazépam - Conseils et RDR benzodiazepines
    Il y a 37mnCommentaire de RandallFlag dans [Benzodiazépines...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Culture - Bulk Cubensis sur paille en serre
    Il y a 59mn
    3
    Commentaire de Cub3000 dans [Psilocybe - Champigno...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Sevrage morphine
    Il y a 2hCommentaire de Mathisleomalone dans [Morphine (Skenan, Mos...]
    (4 réponses)
     Blog 
    L'Entité (d'un rêve)
    Il y a 6hNouveau blog de Nils1984 dans [Carnet de bord]
     Blog 
    Set and Sitting
    Il y a 7hCommentaire de AJasAndAHalf dans le blog de PsychéLycia
    (1 commentaires)
     Blog 
    Je suis une rencontre 0.4
    Il y a 8hCommentaire de AJasAndAHalf dans le blog de EmmaMerlin
    (8 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Etes-vous dépendant aux benzodiazépines ?
    Dernier quizzZ à 00:42
     PsychoWIKI 
    Ecstasy-MDMA, la première fois
     Topic epinglé 
    Commencer sur Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Lecat70, Mum2B19, elossh nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Injection sous-cutanée, une alternative à l’IV ?
    par bloodistory, le 19 Mar 2019
    Bonjour, J’attaque ce topic, je le complèterai au fur et à mesure. Je vous invite toutes & tous à intervenir et à venir partager vos expériences. Merci. 1 Bonne pratique de la SC et administration safe https/pharmacie.hug-ge.ch/infomedic/utilismedic/medic_voieSC.pdf https/www.espacesoig...[Lire la suite]
     [GBL] Soft point à 2.0 ml ?
    par Sacripano, le 18 Mar 2019
    Moi je vous avoue que j'ai un peu de mal avec cette notion de tolérance et de safe spot avec le gbl J'ai reçu mon flacon y'a 2 semaine a peu près, première prise de 0.5 ml pour le test allergique et les enzymes (avec le recul 0.5 c'est beaucoup en fait ^^) Et je sais c'est pas conseiller mais j...[Lire la suite]
     Confronter certains UD à la"vérité"
    par pierre, le 17 Mar 2019
    Quelle est la raison d'etre de Psychoactif ? voici quelques éléments de réponse : Contrairement à ce que certains pensent, Psychoactif n'est pas une plateforme du service public ou nous pourrions tout accepter, ou l'on pourrait dire tout et n'importe quoi sur l'usage de drogue et l'usager au n...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Ridicule dans [forum] Conseils et RDR benzodiazepines
    (Il y a 11mn)
    C'est une plaisanterie ? RandallFlag dans [forum] Conseils et RDR benzodiazepines
    (Il y a 1h)
    Merci de l'implication ! /coach dans [forum] Le coin des Suisses
    (Il y a 2h)
    Exact, merci pour ce rappel sur la situation marocaine. dans [forum] Maroc : hypocrisie et paradoxe (s)
    (Il y a 2h)
    Vendu, je plussoie avec Rendall. dans [forum] Identification d'un comprimé.
    (Il y a 2h)

    Pied de page des forums