Trouver un bon psy - la psychanalyse / PsychoACTIF

Trouver un bon psy - la psychanalyse

Publié par ,
417 vues, 13 réponses
Donzathoustra 
Psycho junior
France
2000
Date d'inscription: 27 May 2017
Messages: 332
Blogs
J’ai besoin d’un psy qui connait le rapport aux drogues, je pourrais lui parler librement. Avec les autres psy je ne pouvais pas aborder ce sujet soit  ce désir de me droguer comme quelque chose de positif et non comme un manque. Il doit me rassurer et comprendre ce rapport aux drogues.

Un psy est un médecin, en France on est avec l’Argentine le dernier pays freudien. Etonnant car le français aiment la rationalité, en réalité, le français est surtout séduit par la futilité du discours et croit plus que tout que le langage souvent élitiste possède un pouvoir curatif (il a un pouvoir) et que Freud aurait surtout mis en lumière le problème majeur, la sexualité. Elle serait l’essence, la matrice qui concentre tout, il suffit alors de l’analyser. Le freudisme cherchera nos maux dans le rapport sexuel à la mère, au père, etc. cool. Ensuite avec cette histoire d’eudipe puis toi ben tu vas les croire et penser que tes troubles sont liés à des frustrations. J’avais un pote qui pensait que son comportement venait des secrets de sa mère qui aurait été violée jeune, sa meuf était freudienne.

Donc le psy je n’ai pas cru à son système. J’y ai cru mais pas longtemps, au format gourou du genre : allez on va essayer. Puis je voyais que ces questions ne menaient qu’à des présuppositions farfelues, juste pour construire des concepts (du genre tel vécu, telle frustration peut produire des réactions inconsciente), impossible de savoir sinon dire « ah oui pourquoi pas ! Et quel rapport à mon comportement ?  C’est ensuite un truc complexe de sens et de vocabulaire incompréhensible. Du Dali Salvador.

Puis ce rapport à l'argent comme quoi il ferait partie du processus curatif. La belle invention pour justifier un prix délirant. Une amie à fait 17 ans de psychanalyse : plus de 22 000 euro de frais.

Pour ne jamais guérir sinon posséder un regard sur elle très conceptuel et riche en analyse.

Les TCC, m'ont servi pour la coke, soit par la découverte des pensées automatiques etc. Puis la méditation. Mais ça reste très froid. La psy en n'avait rien à foutre de mes soucis de couples. Il fallait faire ses schéma et hop voilà, tu as le système donc ça va marcher. Le coté contact humains sentiments rien à battre, pas utile.

Un jour j’arrêterai Je le jure !

Hors ligne


Aleph 
Nouveau membre
France
100
Date d'inscription: 20 Oct 2018
Messages: 34
Salut Donzathoustra,

Je suis parfaitement d'accord avec toi sur la psychanalyse. C'est de la vrai merde ! C'est à s'en frapper la tête contre un mur tellement c'est encore ancré en France mur

Sinon pour les TCC j'en ai jamais fait donc je sais pas comment ça se passe de ce coté là.

Sinon pour trouver un bon psy, il faut chercher et trouver celui qui nous correspond. C'est pas facile, c'est sur. J'ai eu de la chance en trouvant le miens ou bout de la deuxième fois : Compréhensive, à l'écoute, pas de jugement de valeur, etc.

Par exemple, elle sait que je consomme et elle comprend ça très bien, elle est contente pour moi que j'ai trouvé un forum sur lequel partagé mes expériences. Une fois elle m'a même conseillée sur un produit : j’hésitais entre Kéta et LSD, elle m'a dit kéta, c'est plus safe pour vous et il y a moins de risque de produit de coupe. Du coup je suis plutôt bien tombé. J'ai pas encore demandé de me prescrire de la codé ou un truc comme ça mais je suis sur qu'elle voudra bien.

Enfin bref, surtout pour dire que les bons psys ça existe, il faut juste les trouver.

Cherche, renseigne toi auprès d'autres usagers, etc. Si tu es près de Tours, je te donne les coordonnées de mon psy en MP sans soucis wink

En espérant que tu trouveras smile

EDIT : Je précise que le psy que je vois est un psychiatre, un médecin donc, initialement pour ma dépression.

Dernière modification par Aleph (05 décembre 2018 à  20:36)

Hors ligne


LLoigor 
Modérateur
France
6100
Lieu: Bx
Date d'inscription: 08 Aug 2008
Messages: 8526
Même chose que Aleph super

Perso j'irai jamais voir de psyCHANALISTE car en France ce n'est pas réglementé, on peut excercer sans diplômes (ou avec des diplômes douteux).

Et aussi parce que je suis un anti-freudien absolu.

En revanche comme dit par Aleph en cherchant bien on peut trouver de bon psyCHOLOGUE.

La j'ai eu du bol je suis aller dans le CEID (un caarud en plus grand) de ma ville , ou y avais 3 psychologue.

Celui avec qui on m'aura donné rdv et que si un jour j'ai un soucis j'irai voir m'a sorti de 2 gros problèmes en quelques séances.

Enfin je m'en suis sorti moi même et il m'a juste avec des questions simple permis de mettre les mots sur ce qui n'allait pas.

Un bon psyCHOLOGUE une séance elle passe limite trop vite, il ne parle pas beaucoup et nous écoute et part ses questions arrive (ou pas) a nous orienter vers l'origine du problème, car c'est bien a nous de trouver le problème.

C'est comme ça que je vois les choses en tout cas.

En revanche un psy ou au bout de 2 séances on sens un manque de comprendre, un psy trop bavard, et que c'est plus une corvée d'être la : a mon avis c'est pas la bonne personne.

Des psychologues c'est pas ce qui manque, tu vas trouver. wink

Dernière modification par LLoigor (05 décembre 2018 à  18:30)


Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier.  Contacter l'équipe: modos@psychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne


Mascarpone 
Vieux clacos corse pas coulant
France
12431
Date d'inscription: 19 Sep 2015
Messages: 3907
Salut,

Déjà, il faut bien faire la différence entre tcc, par exemple et psychanalyse, ça n'a rien avoir et le but recherché n'est pas du tout le même...

Pour moi, une psychanalyse, c'est plus un luxe (dailleurs, vu le prix que ça coute big_smile et en plus, la sécu ne prend pas en charge une analyse...), une démarche que l'on peut envisager pour mieux se connaitre, réflechir sur soi même et sur ses mécanismes...En aucun cas je ne considère ça comme un éventuel traitement de quoi que ce soit...D'abord, c'est beaucoup trop long! Une vraie analyse peut durer une vie entière ou pas loin! Qui pourrait se permettre de passer volontairement sa vie à essayer de guérir un trouble qui vous handicape au point, justement, de ne plus pouvoir "vivre"?

Une psychothérapie, par contre, peut vraiment aider à aller mieux, et ce, que ce soit avec un psychiatre ou un psychologue. Peu importe le diplôme (quand il n'est nulle question de prescription médicamenteuse), il faut surtout réussir à trouver le bon (et celui qui peut être parfait pour l'un, peut être à chier pour l'autre...C'est vraiment une "rencontre" entre 2 personnes et une question d'atomes crochus, ça le fait, ou ça le fait pas!)
Perso, j'en ai bien rencontré une dizaine dans ma vie, avant de tomber sur le bon...Et jvous raconte pas les tarés sur lesquels je suis tombé parfois big_smile de vraies caricatures de psy loufdingues lol que ce soit physiquement ou intellectuellement ...Il faut de la persévérance pour trouver celui qui nous va comme un gant, jvous jure! Et il était psychiatre, pas psychologue...Par contre, j'ai une cousine psychologue, ben si jvous racontais, vous seriez les derniers à lui confier vos soucis big_smile Attention! Je l'aime beaucoup, mais, elle? Psy? surpris (elle devrait commencer par se soigner avant de vouloir essayer de soigner les autres à mon humble avis lol )

Amicalement

Qui pète plus haut que son cul, fini par se chier dessus!
Le pire con, c'est le vieux con, car on ne peut rien contre l'expérience!
Ce qui est bien chez les félés, c'est que de temps en temps ils laissent passer la lumière!

Hors ligne


Fluche 
Nouveau Psycho
France
2900
Date d'inscription: 28 Nov 2017
Messages: 184
Blogs
Si vous avez deux heures devant vous (honnêtement ça se mange sans faim) :

Hors ligne


jason13thh 
Newbie
Belgique
722
Lieu: Bruxelles
Date d'inscription: 21 May 2018
Messages: 510
Je suis actuellement suivi par un psychiatre (depuis un an et demi) mais il n'approuve pas du tout ma consommation de drogue et est du genre à dire que c'est des saloperies.

Je lui ai dit que je prenais des produits il y'a environ six mois.  Je prends des produits depuis environ un an.

Il ne comprend pas pourquoi je me drogue et me demande surtout de me poser la question.

Moi  je consomme pour tester les effets, c'est ce que je lui ai dit mais il me dit qu'il y'a des tas de choses autres que ces saloperies (je le cite) à tester.

Pour lui je vais même plus mal qu'avant.

Avant je buvais pas mal mais ma compagne m'ayant mis au pied du mur j'ai fort diminuer ma conso (1 ou 2 bières par jour) .

Pour lui c'est remplacer la peste par le cholera.

Il a accepté une dernière fois de me prescrire de la paroxetine. Ce sera la dernière boîte et c'est tant mieux car je ne veux pas être esclave d'une molécule et je lui ai dit. Il trouve que c'est un non sens de dire ça car je prends des produits donc pour lui dire que je veux arrêter un produit sain qui a fait ses preuves pour continuera la consommation de produits stupéfiants est ironique et paradoxal.

Je lui ai plusieurs fois dit que j'étais auto destructeur mais il ne dit rien à ça...il me dit qu'il ne me connait pas. Il ne veut pas être le témoin de ma déchéance. Il n'est pas là pour écouter mes récits d'usage de drogues (dixit mon psy)

Je pense que je vais en changer. Déjà un psy qui n'aura pas d'apriori au sujet des drogues, qui ne diabolise pas ces produits. Je lui ai aussi raconté que je suis parti deux fois en vrille lors de consommation de produits (déjà raconté sur ce forum)  donc pour lui je mets ma vie en danger mais il sait que je ne suis pas suicidaire. Je veux vivre et être rdr au maximum mais malheureusement, je ne peux compter sur aucun sitter ou alors leur imposer mon état sous influence.

Carpe Diem

Hors ligne


psychodi 
psychocannabinologistologue
France
1811
Date d'inscription: 24 Jul 2013
Messages: 552
Blogs

Aleph a écrit

Je suis parfaitement d'accord avec toi sur la psychanalyse. C'est de la vrai merde !

salut tout le monde

question qui m'intéresse au plus haut point...psychologue clinicien je suis
ce qui m'empêche pas d'être aussi UD dépendant au cannabis
et de travailler en addictologie (CSAPA et autres) depuis...bientôt 20 ans !!

je cite Alpeh parce que dire que la psychanalyse, "c'est de la vrai merde", c'est comme dire "la drogue, c'est de la merde"...c'est une forme de jugement, en fait

l'analyse à permit à plein de gens de ne pas aller trop mal, d'être soutenus (je dis pas "guéri" parce que l'analyse n'a, de MON point de vue, jamais guéri personne...elle a même fait des gens se suicider)

faut aussi remettre ça dans le contexte de l'époque de Freud, où la conception de la psyché humaine qu'il a construit,  dans un processus de réflexion très long et sinueux, était somme toute assez révolutionnaire
il a aussi beaucoup parlé de la sexualité, ce qui était aussi totalement novateur à cette période...tout comme le fait de parler de la vie onirique et des rêves !

les descendants du freudisme, les lacaniens, sont parfois plus "lacanoïdes" qu'autres chose, il y a querelles de chapelle entre écoles de pensée...y en a beaucoup qui planent à 15 000  quand même, hein, je suis d'accord avec vous...
puis les fameuses TCC sont arrivées, en lien avec une vision beaucoup plus neurologique et moderne de la psyché humaine, un truc vachement plus rationnel...qui met parfois trop de côté l'aspect subjectif des choses...Et ne s'embarrasse pas de ce que qu'il se passe sur le plan de la relation entre thérapeute et patient (le fameux "transfert" qui concerne le patient..et surtout le "contre transfert" qui concerne le psy lui-même)

la psyché à laquelle, finalement, on ne comprend toujours pas grand chose même en 2018 avec tous les moyens techniques mis en œuvre (l'imagerie notamment)

la psychanalyse, c'est d'abord des CONCEPTS pour penser la psyché humaine
les TCC aussi
ils ne sont pas antinomiques, sauf à prêcher pour une chapelle plutôt qu'une autre
il y même des "ponts" théoriques qui se rejoignent
mais ni l'un ni l'autre ne sont à jeter à la poubelle
ce qui importe, c'est que ça "parle" aux gens : certaines personnes, qui font tout passer par le discours, sont plus enclins à l'analyse (ce qui a fait longtemps dire aux analystes que les alcooliques, par exemple, sont "inanalysables" car sont surtout dans des comportements plus que dans la parole...ce qui n'est pas forcément vrai)

après, il faut distinguer
-l'analyse, la "cure type", où tu es allongé sur un divan et que tu parles à un.e analyste, assis DERRIERE le divan et qui ne parle pas ou quasiment pas...c'est de plus en plus rare, ça...et réservé surtout aux grands névrosés de mon point de vue
-la psychothérapie d'inspiration analytique, souvent en face à face, où les CONCEPTS de la psychanalyse servent de base théorique au psy (écoute bienveillance, interprétations parfois, intérêt porté sur les rêves, sur le sens des conduites, sur l'histoire infantile où il y a quand même beaucoup d'éléments à travailler à ce que j'ai pu remarquer...pour moi comme pour les gens que j'ai pu aidé comme j'ai pu)
-les autres formes de thérapies, qui sont pléthores de nos jours dont les TCC étayées par la méditation, qui remporte pas mal de succès chez nos contemporains

aucune thérapie n'est magique
les psy sont des gens comme les autres, parfois un peu plus barrés que les autres, sorte d'aménagement de leur propre folie (il y a pas mal de personnalités hystériques chez les analystes, hommes comme femmes...Lacan lui-même se présentait comme un hystérique sans symptômes)
le fait de faire payer les séances, c'était surtout au départ pour que l'analyste puisse en vivre...après, ils ont conceptualisés ça pour que ça rentre dans leur logique...jusqu'à faire payer très cher des séances de 5 minutes ! (Lacan est devenu millionnaire comme ça)
j'ai toujours milité pour la gratuité du soin psychique...ou alors, comme Dolto, pour que les gens "payent" avec ce qu'ils veulent, même si en CSAPA c'est gratuit (mais y a des gens qui demandent à payer, faut le savoir)...j'ai eu des cailloux, des pièces de 1 centimes, des dessins, des savons, une formule de math expliquant la formation de l'univers...et même un lapin en peluche avec une dame qui prenait des rendez-vous et ne venait jamais (elle me posait des lapins, haha !)

je comprends votre scepticisme si vous n'avez pas trouvé un.e psy qui vous convienne (psychologue ou psychiatre), surtout s'ils n'ont pas de formation ou d'approche en addictologie...ils/elles sont finalement comme les autres soignants voire les autres non UD : coincés dans leurs représentations toutes faites et leurs jugements (il y en a aussi plein en addictologie, des psy comme ça...moi, j'ai la "chance" d'être aussi consommateur, c'est une vraie plus-value de mon point de vue mais j'ai des collègues pas trop d'accord...bref)
...l'exemple de jason est parlant : on ne dit pas à un UD qu'il choisit "entre la peste et le choléra" quand il veut parler de ses conso...ça revient à dire "la drogue c'est de la merde, qu'elle que soit la drogue, légale ou pas, prescrite ou pas"...et donc ça vient fermer la discussion...Jason, change de psychiatre !

je dis souvent aux gens : "les psy, c'est comme les chaussures, faut parfois en essayer un certain nombre avant de trouver ce qui va"
et s'il faut marcher pied nu parce que finalement c'est ce qui convient le mieux, hein...pourquoi s'en priver ? même si ça pique un peu par moment ?

pour finir, il y a aussi pas mal de gens qui vont voir des psy parce que tout le monde leur dit que ça leur ferait du bien (la mode, la société, l'entourage, le généraliste et autres)...alors qu'ils iraient beaucoup mieux juste en prenant un permis pêche et en allant taquiner le goujon...

amicalement

Dernière modification par psychodi (06 décembre 2018 à  13:02)


on n'est jamais jamais assez fort pour ce calcul (contrepèterie)

Hors ligne


Aleph 
Nouveau membre
France
100
Date d'inscription: 20 Oct 2018
Messages: 34
plus-un pour Fluche et la Tronche en Biais super


Pour répondre à Psychodi :

Pour la psychanalyse c'est de la merde, effectivement j'y suis aller un peu fort en m'emportant. Il convient mieux de dire : "La psychanalyse ne fonctionne pas. Elle est même dangereuse dans certains cas."

En tout cas d'un point de vue RDR, il faut proscrire la psychanalyse. Si on a besoin de parler un psychologue, ou une personne dans un CAARUD/CSAPA, etc. sera suffisant. Si c'est d'un suivi médicale, alors c'est un médecin qu'il faut voir donc un psychiatre.

Je m'excuse encore pour mon emportement, la colère (ici contre cette pratique dangereuse) est un ennemi de la rationalité plutôt coriace. respect-2

EDIT : correction d'une faute sur le pseudo de Fluche.

Dernière modification par Aleph (07 décembre 2018 à  18:53)

Hors ligne


psychodi 
psychocannabinologistologue
France
1811
Date d'inscription: 24 Jul 2013
Messages: 552
Blogs

Aleph a écrit

Pour répondre à Psychodi :

Pour la psychanalyse c'est de la merde, effectivement j'y suis aller un peu fort en m'emportant. Il convient mieux de dire : "La psychanalyse ne fonctionne pas. Elle est même dangereuse dans certains cas."

En tout cas d'un point de vue RDR, il faut proscrire la psychanalyse. Si on a besoin de parler un psychologue, ou une personne dans un CAARUD/CSAPA, etc. sera suffisant. Si c'est d'un suivi médicale, alors c'est un médecin qu'il faut voir donc un psychiatre.

Je m'excuse encore pour mon emportement, la colère (ici contre cette pratique dangereuse) est un ennemi de la rationalité plutôt coriace. respect-2

pas de souci Alpeh, il y a des colères saines et légimites, pas besoin d'auto flagellation
sur le forum, j'ai pris un champi jaune et un rouge parce que j'avais ironisé sur les accros à la muscu..et comme toi, j'avais vite fait amende honorable
mais je serai indulgent, pas de champi pour toi, haha...

je partage tout à fait ton point de vue en fait, en le nuançant un peu

la psychanalyse "ne fonctionne pas" pour tout le monde, c'est clair
en tous cas, elle n'a jamais guéri personne sinon ça se saurait
elle a peut-être permit à plein de gens d'aller moins mal mais c'est tout

et elle a fait aller encore plus mal beaucoup de gens aussi, j'en conviens tout à fait

je ne suis pas moi-même psychanalyste, un psy m'ayant dit que je n'étais pas un bon candidat (puisque je suis "addict", je ne fais donc pas TOUT passer par le biais du discours...et j'ai pas de sous à mettre dans ces fadaises en plus)

comme travail sur moi-même, j'ai fait des séances de rebirth (hypnose longue et profonde après un temps d'hyperventilation et d'ouverture des différents shakra...si si...ça m'a permit "d'économiser plus de 15 ans d'analyse" dixit le psy avec qui j'ai fait ça...et je garde une trace intense de ce voyage intérieur, me souvenant très souvent du moment où je me suis rencontré quand j'avais 5 ans, ce moment où je me suis serré dans mes propres bras...ça parait dingue, écrit comme ça mais c'est un moment inoubliable) ... j'ai aussi fait plusieurs séances de transe chamanique avec l'aide d'un ethnopsychiatre brésilien, dont une jusqu'à un stade de décorporation assez intriguant (mon corps bougeait tout seul et je me sentais "hors" de ce corps...et sans psychotropes, hein...juste mon bédot du matin)

j'ai aussi pas mal appris sur moi en prenant quelques psylos...
...mais c'est une autre histoire

et j'ai surtout appris sur la vie en écoutant des centaines de personnes dans le cadre des suivis en psychothérapie que j'ai fait et continue à faire
PA y contribue aussi +++

amicalement


on n'est jamais jamais assez fort pour ce calcul (contrepèterie)

Hors ligne


Aleph 
Nouveau membre
France
100
Date d'inscription: 20 Oct 2018
Messages: 34
Je "m'autoflagelle" car j'essaye au maximum d'éviter ce genre de débordement de pensée même au quotidien.

Je prends soin de mon Hygiène Mentale au maximum, c'est très important pour moi smile

Après je sais qu'il faut éviter les jugements sur le forum donc j'en rajoute à mon compte ^^

Le petit smiley respect-2 c'est aussi une sorte d'autodérision sur mon acharnement à la rationalité x)

Enfin bref voilà. (Cette phrase ne veut rien dire mais je l'aime bien.)

Sinon content d'avoir lu ton "parcours psychologique" smile

Edit : rajout du lien vers Hygiène Mentale

Dernière modification par Aleph (07 décembre 2018 à  18:55)

Hors ligne


Darkside1982 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 24 Nov 2018
Messages: 21
Je suis suivie par un psychiatre depuis plus d un an. Je ne suis pas totalement honnête sur ma consommation de produits... Mais le fait de le voir tous les 15 jours m aide à ne pas partir totalement en vrille, je vide un peu mon sac et je ressors généralement un peu moins "nouée".

C est dans l obscurité que l œil commence à voir...

Hors ligne


Rick 
Adhérent PsychoACTIF
5100
Date d'inscription: 18 Sep 2018
Messages: 496
Blogs

Hors ligne


Donzathoustra 
Psycho junior
France
2000
Date d'inscription: 27 May 2017
Messages: 332
Blogs

Aleph a écrit

Salut Donzathoustra,

Je suis parfaitement d'accord avec toi sur la psychanalyse. C'est de la vrai merde ! C'est à s'en frapper la tête contre un mur tellement c'est encore ancré en France mur

Sinon pour les TCC j'en ai jamais fait donc je sais pas comment ça se passe de ce coté là.

Sinon pour trouver un bon psy, il faut chercher et trouver celui qui nous correspond. C'est pas facile, c'est sur. J'ai eu de la chance en trouvant le miens ou bout de la deuxième fois : Compréhensive, à l'écoute, pas de jugement de valeur, etc.

Par exemple, elle sait que je consomme et elle comprend ça très bien, elle est contente pour moi que j'ai trouvé un forum sur lequel partagé mes expériences. Une fois elle m'a même conseillée sur un produit : j’hésitais entre Kéta et LSD, elle m'a dit kéta, c'est plus safe pour vous et il y a moins de risque de produit de coupe. Du coup je suis plutôt bien tombé. J'ai pas encore demandé de me prescrire de la codé ou un truc comme ça mais je suis sur qu'elle voudra bien.

Enfin bref, surtout pour dire que les bons psys ça existe, il faut juste les trouver.

Cherche, renseigne toi auprès d'autres usagers, etc. Si tu es près de Tours, je te donne les coordonnées de mon psy en MP sans soucis wink

En espérant que tu trouveras smile

EDIT : Je précise que le psy que je vois est un psychiatre, un médecin donc, initialement pour ma dépression.

Merci pour ton message. Bah je vais m'en prendre qu'à moi-même aussi et tenter de trouver un bon médecin plutôt que cracher sur un truc qui finalement ne mène à rien sinon développer des petites rancœurs improductives.

Clair que je dois avoir un médecin qui est une formation et/ou une expérience sur le rapport aux drogues car même si on peu fouiner dans je ne c'est quel passé ou frustrations ce besoin d'être dans un état second ou même simplement le désir d'essayer des prod (et non de vouloir être dans un autre état que celui initial) et bien il faut que la personne puisse connaître les drogues.

Prendre du LSD ça n'est pas le même désir que vouloir s'envoyer un cailloux ou se faire une bonne K. IL y a quand même une recherche d'un produit/effet, puis un contexte etc.

Ensuite c'est aussi pouvoir en parler librement. Avec le dernier psychiatre j'insistai sur le fait que je prenais de la mdma, donc que j'avais un grand plaisir à être dans une stade de bonheur, ce plaisir une peu "sérotonine" qui vu mon équilibre émotionnel difficile en ce moment me permettait de me sentir autant heureux que fier d'être moi-même, puis simplement bienveillant envers moi-même.

Fuck, l'autre qui avec beaucoup de gentillesse cela dit qui me parle de trucs tout zarbe et de concepts à te tordre le cervelas. La prochaine je me fourre des oursins dans le slip ça me coûtera moins cher et j'aurai plus de stimuli.

Bon je recommence à être con, c'est une vrai pente savonneuse la connerie.

Je vais aussi avoir le courage de sonner vers un bon psy puis moins me regarde me nombril.

En fait en y réfléchissant, j'ai pas envie de mentir à un médecin, et lui dire franchement, ben voilà tel jours j'ai un peu cédé, abusé alors que je croyais que j'aurai tenu.


Un jour j’arrêterai Je le jure !

Hors ligne


Aleph 
Nouveau membre
France
100
Date d'inscription: 20 Oct 2018
Messages: 34

Donzathoustra a écrit

En fait en y réfléchissant, j'ai pas envie de mentir à un médecin, et lui dire franchement, ben voilà tel jours j'ai un peu cédé, abusé alors que je croyais que j'aurai tenu.

Effectivement pour avoir un bon rapport avec un médecin et surtout un psychiatre il faut  que l'on puisse avoir confiance en lui, et donc lui dire la vérité. Même si parfois on veut garder certaines choses pour soi.

Je pense qu'un bon psychiatre même si il ne connait pas du tout le monde de la drogue arrivera à écouter son patient, le comprendre et le guider ensuite. C'est ce qui c'est passé pour moi en tout cas.
Je pense que c'est vrai pour tout sujet d'ailleurs, que l'on aime les substances psychoactives ou le porno de My Little Pony.

J'espère que tu trouveras facilement ce qu'il te faut.

En tout cas bon courage ! super

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Global Drug Survey 2019
    16 novembre 2018Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Réduction des risques à distance, stop aux inégalité de santé
    06 novembre 2018Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Rassemblement de témoignages,conseils et guides sur le SET AND SETTING
    Il y a 12mnCommentaire de technogonzo (17 réponses)
     Appel à témoignage 
    Quel est votre budget drogue mensuel?
    Il y a 2jCommentaire de Vinzz35 (174 réponses)
     Forum UP ! 
    Interaction & Mélange - Mélange weed et laroxyl
    Il y a 17hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Dosage - Dihydrocodeine, dosage (oral)
    Il y a 17hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Olanzapine (Zyprexa) - Les neuroleptiques, plus particulièrement le zyprexa détruisent-il...
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Floelflaco2730 dans [Neuroleptiques...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Variété de kratom - Test nouvelle variété de Kratom red
    Il y a 5mnNouvelle discussion de Darkside1982 dans [Kratom...]
     Forum 
    Dosage & posologie - Ça y est je suis sous TSO
    Il y a 5mnCommentaire de Paco Rabanne dans [Suboxone...]
    (10 réponses)
     Forum 
    Rassemblement de témoignages,conseils et guides sur le SET AND SET...
    Il y a 12mn
    9
    Commentaire de technogonzo dans [Conseils généraux de...]
    (17 réponses)
     Forum 
    Coût cocaïne
    Il y a 13mnCommentaire de Doltran dans [Cocaïne-Crack...]
    (9 réponses)
     Forum 
    Choix du TSO - Substitution pour arrêt héroïne après 1 an de conso
    Il y a 14mnCommentaire de Paco Rabanne dans [TSO - maintenance au...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Effets secondaires - Pregabaline dans le sang/urine
    Il y a 15mnNouvelle discussion de Weed dans [Pregabaline (lyrica)...]
     Forum 
    Effets secondaires - Troubles mentaux dans ma famille : devrais-je arrêter de fumer pou...
    Il y a 21mnCommentaire de Tigerate dans [Cannabis...]
    (7 réponses)
     Blog 
    L'amour de ma vie
    Il y a 2h
    1
    Commentaire de Drim dans le blog de Drim
    (2 commentaires)
     Blog 
    A Whole World
    Il y a 4h
    2
    Commentaire de Morning Glory dans le blog de Morning Glory
    (15 commentaires)
     Blog 
    L'histoire d'une adolescente comme les autres
    Il y a 5hCommentaire de Morning Glory dans le blog de Mamenland
    (2 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Risquez vous une overdose d'opiacé ? (heroine, morphine, methadone)
    Dernier quizzZ à 15:31
     PsychoWIKI 
    Psilocybe, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Commencer sur Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Doltran, Darkside1982, Kratomman, Afterzarden nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Différents conseils et TR pour la prise de GBL/GHB
    par unknown29, le 12 Dec 2018
    Bon, après un long moment je décide enfin de faire mon TR sur le GBL. Alors pour commencer je conseille d'aller lire le psychowiki avant toute chose également je tiens dès le début de ce TR qu'aujourd'hui je raconte comment MOI je mis suis pris peut-être et surement pas la meilleur des façon...[Lire la suite]
     Ma Free base à Stalingrad
    par Bootspoppers, le 12 Dec 2018
    (Triste anniversaire de l'Innommé, ce jour il y a quelques mois.) (photo prise sur instagram @tabatha_ahtabat ) Je suis allé écouter Fishbach et Maria Zinger au Rosa Bonheur aux Buttes-Chaumont. Supère soirée. Il y avait de tous les âges, y compris un vieux monsieur avec une cravate et des che...[Lire la suite]
     Anonymat en csapa
    par MIAOU44, le 11 Dec 2018
    Moi je suis enregistrée sous X dans mon csapa. Et effectivement, au moment de ma prescription, j ai du donner mon nom. Après, mon nom n est noté sur aucun document. Ils m appellent par le prénom (faux) que j'ai donné. Même l addicto, qui du coup connaît mon nom, m appelle par ce faux prénom....[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Enfin une bonne nouvelle /Flu dans [forum] Cannabis thérapeutique : l'ansm se dit favorable
    (Il y a 57mn)
    je trouve qeu vous avez raison Chêne je ne comprends pas moi non plus hyrda dans [forum] Présentation 2018 (suite)
    (Il y a 2h)
    Très juste! - Dextro dans [forum] Analyse des messages sur la codéine sur les forums
    (Il y a 8h)
    C'était connu, mais c'est bien de le rappeler. Mas dans [forum] Ketamine : l'ANSM met en garde contre des risques hépatiques graves
    (Il y a 8h)
    C'est un acharnement, chercher la petite bête... / ILE dans [forum] Fentanyl pourquoi autant de succès???
    (Il y a 18h)

    Pied de page des forums