medicament contre les angoisses extremes et sans fatigue ? / PsychoACTIF

medicament contre les angoisses extremes et sans fatigue ?

Publié par ,
831 vues, 26 réponses
lll
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 06 Dec 2018
Messages: 5
Bonjour,je suis sous effexor et lexomyl

je prend de l'effexor à 150mg,je ne sais pas si ca m'aide vraiment mais pour le moment je continu...
Par contre j'ai des angoisse extreme (phobie sociale entre autre) et la seule choses qui a reussi à me decoincer un minimum est le lexomyl,c'est le seul qui me facilite la parole en public et me permet de me lâcher un minimum.Seulement j'ai trop augmenté les doses,puis à la longue il engendre chez moi une fatigue etreme...

J'ai essayer de nombreux anxiolitiques,zanax,attrarax,ect...Ils n'avait qu'un effets sedatif sur moi et rien d'autre.Il n'y a que le lexomyl qui ma vraiment aider...Seulement il me fatigue aussi beaucoup...
Le medecin me dit aussi que c'est mauvais et voudrais que je l'arrete...J'en ai marre d'etre fatigué mais quand je l'arrete je suis encore plus angoissé qu'avant...

Bon le lexomyl est le seul,après avoir essayer toutes sorte d’anxiolytique et anti-dépresseurs,à avoir un effets sur moi...MAIS l'effet est minime...J'ai besoin d'un truc vraiment fort qui me vide de toute angoisse inutile...Et le tout sans dormir...J'en ai ras le cul des medoc qui te transforme en légumes pour te détendre...

AIDEZ-MOI svp je sais plus quoi faire sad

merci

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
5600
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 4809

J'en ai marre d'etre fatigué mais quand je l'arrete je suis encore plus angoissé qu'avant

C'est normal, tu as un effet "rebond" qui va majorer ton angoisse.
Tu as certainement d'autres options que les médicaments pour agir sur ton angoisse car au bout d'un moment, les benzos seront inutiles et tu auras une dépendance qui ne te permettra pas d’arrêter facilement.
Il faut que tu demandes à ton médecin un protocole d'arrêt des benzos et probablement qu'il t'en prescrira une autre molécule pour faciliter ton sevrage.
Je te conseille de te tourner vers un psychologue avec qui tu pourras agir sur tes angoisses.
D'autres forumeurs vont t'éclairer de leur expérience.
Bon courage !


Just say no prohibition !

Hors ligne


Fluche 
Nouveau Psycho
France
3000
Date d'inscription: 28 Nov 2017
Messages: 190
Blogs
Bonjour,
Un tel médicament n'existe pas. Tous les médicaments anxiolytiques ont des effets secondaires sur la fatigue/le sommeil, plus ou moins prononcés selons les personnes et le médicament. De plus, les médicaments de la famille des benzodiazépines (Lexomil, Xanax et autres) provoquent tous une accoutumance qui les rendent inefficaces à long terme.
Es-tu suivi par un psychologue, pour une thérapie psychologique quelconque (TCC, EMDR...)? A mon avis c'est de ce côté-là qu'il faut creuser.

Hors ligne


lll
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 06 Dec 2018
Messages: 5
Eh oui je dois avoir une certaines dépendance au lexomyl a force.Bon je m'inquiète pas trop ppur ca car en faisait bien les choses avec un arret progressif je pense pouvoir stopper.
Mais le problème c'est que sans lexomyl je ne saurais plus quoi faire pour me rendre moi angoissé comme je le suis.
J'ai un suivi psy et je viens de commencer une tcc mais je ne sais pas ce que sa va donner

Hors ligne


Fluche 
Nouveau Psycho
France
3000
Date d'inscription: 28 Nov 2017
Messages: 190
Blogs
Peut-être attends de voir ce que donne la TCC avant de te sevrer ? Quand tu saurs mieux gérer les angoisses tu seras plus à même de te sevrer avec succès en surmontant l'effet rebond de l'arrêt du Lexomil.

Hors ligne


Nico0 
Nouveau Psycho
France
100
Date d'inscription: 23 Nov 2018
Messages: 121
Bonjour,

Ce qui est étrange est que normalement l’AD que tu prend devrait couvrir ces angoisses dont tu parles.

Es tu sur qu’il te convienne vraiment ?

Après combien prends tu de lexomil par jour ?

La diminution doit se faire par pallier avec idéalement une benzo à demi vie longue ( lysanxia ou valium en formule gouttes )


Cdt,

Nicolas

Donne moi le mental de LÉONIDAS

Hors ligne


lll
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 06 Dec 2018
Messages: 5
Oui je pense que meme si j'arretais le lexomyl pour le moment ce serrais pour le remplacé par autre choses en attendant de pouvoir gerer le stress normalement.
Mais cet effets sedatif est assez contre productif.C'est pour ca que je cherche autre choses...

L'effexor seul ne m'aide pas vraiment pour mes probleme,enfin peu etre que ca serrait pire sans.Ca fait tellement longtemps que je le prend,je peu pas dire si il m'aide ou pas au final.Peu etre il y à un mieux leger,j'en suis pas sur....Je suis actuellement à 150mg,et mon psy voudrais que j’augmente encore de 75mg...J'hesite...
Bon au moins avec l'effexor pas d'effets secondaires remarqué.

Sinon le lexomyl avant j'en prenais automatiquement un demi par jour,et en cas d'angoisse un demi voir un entier dans la journée,mais depuis maintenant des semaines,je ne le prend que en cas d'angoisse,(donc pas nécessairement chaque jour),par quart,demi,ou entier.En fonction de l'intensité de l'angoisse.Mais à la longue
j'ai augmenté les doses ne sentant plus l'effets et par grosses crises je suis deja arrivé à 6 lexomyl,je me sentait si...Libre quand avec cette doses...l'effet avait d'aillieurs durée une semaines.Surtout les effets secondaires en fait,grosse fatigue et fourmis dans les jambes,je titubais,mais au moins j'était super detendu.
Bon maintenant je me sens super mal quand je reste trop longteps sans en prendre,du coup en cas d'angoisses j'en reprend par quart,et j'ai aussi de l'attarax.Mais j'en ai marre d'etre crévé...

Hors ligne


Nico0 
Nouveau Psycho
France
100
Date d'inscription: 23 Nov 2018
Messages: 121
Alors il faut que tu saches que le lexomil à une demi vie courte donc il fait effet peu de temps : il monte vite ( 15 /30 minutes ) mais son effet dure en moyenne selon les personnes 4h voir 5h c’est pour ça qu’il est préconisé de basculer sur une molécule à demie vie longue.

En fait tu es clairement en manque et tu te fais souffrir inutilement car, si je comprends bien, parfois tu en prends pas, d’autre jour 1/4 d’autre fois 1/2 ou +.

Ce qui veut dire que ta concentration sanguine n’est absolument pas stable et c’est tous ce qu’il ne faut pas faire pour ce sevrer des benzos.

Je rebondis sur ton AD, ce n’est pas normal qu’il ne couvre pas ton manque c’est pourquoi l’augmentation n’est peut être pas une mauvaise idée.

Pour les benzos, arête de suite de jongler tu vas te faire du mal.

À ta place et je pense que tu auras d’autres avis qui iront dans mon sens :

Bascule sur une demi vie longue ( lysanxia ou valium en formule goutte )
Tes prises ne doivent pas être à la demande mais à heure fixe.

Exemple : le matin à 8h et le soir à 19h.

Il faut que tu trouves la dose équivalente de ton lexomil avec une demi vie longue :

Ex : 1 barrette de lexomil ( 6 mg ) c’est 10 mg de valium ( 1 mg de valium = 3 gouttes en formule liquide )

Il faut que tu fasses une substitution car tu vas vraiment te faire du mal.

Une fois stable, tu pourras envisager de baisser très très lentement ( écoute ton corps ).

Enfin pour finir je rejoins le fait d’entamer une TCC car le médicament à lui seul ne guérit pas, c’est une béquille.......

Je t’invite à lire le manuel d’ASHTON pour mieux comprendre le sevrage des benzos et je suis certain que tu trouveras cela très intéressant.

A bientôt

Donne moi le mental de LÉONIDAS

Hors ligne


Lilas24 
Psycho junior
France
1700
Date d'inscription: 31 Jul 2017
Messages: 232
Bonjour,

C'est dommage que les 150mg d'Effexor ne semblent pas fonctionner sur toi car c'est ce que je prends et que ça a suffit pour faire baisser l'anxiété à un niveau gérable en un mois environ (j'ai un trouble anxieux généralisé).

Il est possible que ce ne soit pas le bon AD pour toi, même s'il fait partie de ceux reconnus comme efficace sur l'anxiété.

Pour les benzos, c'est une aide en cas de crise mais sur le fond il ne va qu'apaiser quelques heures. Je ne sais pas si tu dois les arrêter car si on en devient dépendant avec le temps, on ne peut pas non plus vivre avec une anxiété qui vous dévore de l'intérieur. perso je pense qu'une accoutumance de nécessité n'est pas comme un détournement d'usage. Le moment venu, si tu n'avales pas la boite de lexomil, tu sauras le réduire en douceur avec l'aide de ton médecin.

J'ai connu 10 ans de dépendance à la codéine avant de découvrir que j'avais un TAG donc prendre un peu de benzo en cas de crise, ce n'est pas la fin du monde, ça pourrait t'aider le temps de trouver le bon AD.

Ensuite, sur le fond, l'anxiété c'est un truc dont on ne guérit pas puisque c'est normal. Ce qui ne l'est pas c'est le niveau. Il va donc que tu fasses un travail sur cette anxiété mais ça tu pourras le commencer quand tu seras un peu apaisé. Un travail quant on grimpe au rideau, je pense que c'est comme pisser dans un violon, mais c'est mon avis.

J'ai fait une TCC et comme d'autres l'ont écrit, c'est très efficace. Comprendre l'origine de ses peurs, les affronter, faire de la relaxation et éventuellement de la méditation (j'adore ça mais c'est un long chemin), ça aide à trouver le moyen de faire disparaitre certaines angoisses, de relativiser les autres et même de s'observer en train de psychoter en se disant "tient la machine à angoisse se met en route donc mes pensées  n'ont plus rien à voir avec la réalité, c'est juste de l'anxiété" (ça aide de se dire ça quand on ne contrôle plus la machine, au moins on est conscient que rien de ce qu'on pense n'est franchement réel).

D'autres activités peuvent aider, toutes celles qui te font vivre dans le présent et pas dans le passé (les ruminations) ou le futur (les angoisses sur ce qui pourrait arriver d'horrible): le sport, le yoga, la contemplation de la nature,  les activités créatives...

Ne perds pas espoir, vois avec ton médecin comment trouver le bon traitement et quand tu te sentiras un peu mieux, vois si tu peux faire une TCC avec un psychologue.

Hors ligne


Nico0 
Nouveau Psycho
France
100
Date d'inscription: 23 Nov 2018
Messages: 121
Effectivement je rejoins lilas sur le fait de commencer une TCC en n’etant pas un minimum stable est peut être voué à l´echec ( pas de recul, manque de lucidité, trop dans le mal ).

Après concernant l’AD, tu dis que tu le prends depuis longtemps à priori, normalement avec un AD qui fonctionne, tu dois être bien, normal, sans angoisse ou très peu, enfin tu dois voir vraiment une réelle différence.

Par contre ton état actuelle est dû à une mauvaise prise de ton lexomil, l’arrêt doit être graduelle encore + si tu le prends depuis longtemps. ( ce n’est que mon avis bien entendu )

Au fait lilas : tu en es où de ton TAG, tu vois une évolution positive ?
Tu vas diminuer l’AD ?
Peut être basculer sur des plantes ?

A +

Donne moi le mental de LÉONIDAS

Hors ligne


lll
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 06 Dec 2018
Messages: 5
Oui je vais voir comment faire,je pensais a demander du valium justement,apres j'ai peur que ca me fatigue encore par la suite...
J'ai essayer pas mal d'anti-depresseur,et le seul à faire un petit effets à été l'effexor mais c'est si leger...

Je pense que malgré le fait que j'ai été suivi par de nombreux psy,je n'ai jamais fait de ''vrai'' travail avec eux pour comprendre mes problemes,avec le tcc j'ai l'impression qu'on va plus creuser jusuqu'au coeur du probleme;Apres ca ne marche pas forcement chez tout le monde,mais c'est la premiere fois que l'on me propose un travail concret.J'ai rencontré un psycologue qui s'occupe de tcc pour une premiere sceance je ne sais pas ce que ca peu donner,on commence doucement la.
Mais c'est certainement pas dans un etat de panique comme je le suis ces derniers temps que ca va marche...Ca ne me derange pas d'avoir une ''dependance'' à un medicament si celui ci m'aide vraiment,et qu'il n'y a pas trop d'effet secondaires.
Mais j'ai du mal à trouver le bon medoc.

Sinon avant quand j'était sous effexor et lexomyl,je me sentait plus detendu et beaucoup moins angoissé que maintenant,ce n'etait pas parfait,mais c'était bien.il faudrait que j'arrive à retrouvé au moins cet état la.

Hors ligne


Nico0 
Nouveau Psycho
France
100
Date d'inscription: 23 Nov 2018
Messages: 121
Salut tu as essayé quoi comme AD car comme toi j’en ai essayé pas mal sans succès :

Pour ma part : SEROPLEX, CYMBALTA, EFFLEXOR, Deroxat et Zoloft.

Mon addicto me propose de passer sur un tryciclique ( ad ancienne génération ).

Ensuite comme toi j’ai consommé pendant 6 ans du lexomil ( 1 barrette / voir 2 par jour ) et je suis passé au lysanxia 9 mois puis valium depuis septembre car conseillé pour les sevrages.



Pour ma part je n’ai jamais ressenti l’effet ou tu te sens bien avec le lexomil.

Comme expliqué par je sais plus qui sur le forum le lexomil ou xanax monte en pointe ( d’ou L’effet ou tu te sens trop bien ) mais ensuite il redescend super vite donc tu en prends un autre ( c’est le cercle vicieux )

Avec le valium j’ai jamais réussi à trouver la dose de confort, sur moi je ne ressent pas l’effet anxiolytique mais plutôt le côté hypnotique ( ça donne pas la pêche enfin sur moi ) au contraire il me fatigue.

Mais pour se sevrer c’est apparement la méthode pour y arriver.

De toute manière, je pense qu’un sevrage tu es obligé de pas être bien sinon ce serait pas un sevrage ( c’est mon avis ).

Je ne suis pas médecin donc je ne voudrais pas t’induire en erreur mais à mon avis ton AD ne fonctionne pas sur toi et c’est le lexomil qui te faisait le plus de bien.

Donc tu devrais en parler à ton médecin qui te suit pour avoir son avis ( j’espere Qu’il est bon ) car logiquement avec un AD qui te convient tu ne devrais pas être comme ça.

Et puis je me répète mais tu as arrêté ton lexomil de façon inappropriée du coup tu prends de plein fouet les symptômes de manque.

As tu lu le manuel d’ashton ? Ça va te prendre 15 minutes et tu comprendras.

Donne moi le mental de LÉONIDAS

Hors ligne


Lilas24 
Psycho junior
France
1700
Date d'inscription: 31 Jul 2017
Messages: 232
Bonjour Nicoo,

Je prends l'AD depuis octobre 2017 soit un an pile. Il a fait régresser mon anxiété comme si j'étais prise dans un marécage jusqu'au cou et que d'un coup la gadoue était vidée par en dessous, me laissant libre.

Bref, il a agit vite et fort. J'ai l'impression en fait que mes angoisses sont piégées sous un lac de lave (bon, c'est l'image que je vois quand je médite) mais je sais que l'AD ne me guérit pas, il me permet de faire un travail et me laisse dans un état de calme permanent avec juste quelques petits pics anxieux parfois, mais c'est rare.

Mon addicto me dit que mon TAG est tellement ancien qu'il serait devenu chronique, sous entendant que je vais devoir prendre un AD à vie. Je n'ai pas envie de cela, c'est pour ça que j'ai entrepris une TCC.

Je vois donc une différence énorme due à l'AD et depuis cet été une différence supplémentaire grâce à la TCC. J'ai appris à accepter mes peurs, à y faire face les unes après les autres (pour les plus grandes, les petites angoisses étaient irrationnelles, causées par le TAG). J'en ai réglé quelques unes, pour d'autres c'est en cours.

Je n'ai fait qu'une seule crise d'angoisse en un an (pour moi tout est intérieur, c'est comme si je faisais une crise cardiaque, enfin c'est comme ça que je l'imagine, oppression du sternum, du coeur, douleurs dans le bras gauche jusqu'au majeur, puis douleurs intercostales à cause de la crispation).

La grande avancée c'est que je vois la machine à angoisse se mettre en route, je l'observe, parfois je l'arrête, parfois je la ralentis et parfois je ne peux pas mais au moins je sais qu'elle n'énonce pas une vérité mais seulement une peur incontrôlée.

Ca va être un travail de très longue haleine d'apprivoiser ma nature anxieuse, je le sais. Mon addicto est d'accord pour qu'on baisse un peu d'AD dans quelques mois pour voir si je peux gérer la remontée de l'anxiété.

Non, je ne vais pas passer aux plantes car pour moi arrêter l'AD pour l'instant c'est prendre le risque de revenir à mes envies de codéine ou prendre le risque de boire puisque c'est la seule "drogue" en vente libre et ça je ne veux pas.

Je vais donc prendre tout mon temps, continuer à explorer la méditation qui est un travail de très long terme mais je ne me résigne pour l'instant pas à envisager de prendre cet AD à vie. Je vais essayer et le temps dira si j'ai eu raison de ne pas lâcher prise.

Hors ligne


Mauddamier 
Au pays imaginaire
France
300
Date d'inscription: 27 Nov 2017
Messages: 212
Le propre des angoisses c’est qu’elles te vident de ton énergie.
Lorsqu’enfin elles se calment, c’est un soulagement, comme une douleur qui disparaît et c’est ce qui fait qu’on se sent léger et fatigué.

Pour avoir essayé les neuroleptiques, les ad, les benzos et même les opiacés, quand enfin je me sens un tout petit peu soulagée, je n’ai pas envie de sortir faire la fête mais me poser.

Pour pallier mon anxiété je suis multitâche, ça m’empêche de réfléchir, les médicaments sont une aide ponctuelle mais c’est clair qu’il y a une forte fatigue associée. Peut être que ça se calme après 3-4semaines de traitement.

Hors ligne


Nico0 
Nouveau Psycho
France
100
Date d'inscription: 23 Nov 2018
Messages: 121
Re lilas et bonjour mauddamier,

Lilas : je suis très content pour toi connaissant le 1% de ton histoire, Effectivement je pense que tu as trouvé le bon antidépresseur et qu’il te fait un bien fou.

C’est très rare de trouver le bon d’un coup, d’ailleurs PRESCRIPTEUR m’avez indiqué que seulement 40 à 60 % des personnes étaient réceptifs aux antidépresseurs.

Comme tu le sais j’en ai essayé cinq mais malheureusement aucun effet positif donc... le pourcentage diminue à chaque fois.

Je pense en effet qu’il faut que tu continues ton antidépresseur et en parallèle ta thérapie pour approfondir d’où vient ces angoisses qui se sont transformés en un trouble anxieux généralisé.

Comme tu le sais j’essaie de me sortir du piège de la dépendance aux benzos que je prends depuis trop longtemps et ma vie a vrillé le jour où j’ai décidé de m’en sevrer.


Je suis certain que tu arriveras à te séparer de ce médicament car tu m’as l’air d’avoir la tête sur les épaules et d’entreprendre de bonnes résolutions pour t’en sortir.

Je pense que tu es également apte à ressentir les moments où il faudra diminuer car pour ma part je ne pense pas qu’on doit vivre éternellement sous AD, en revanche la descentree doit être très progressive pour justement éviter l’effet rebond ( montées d’angoisse ).

Mauddamier :

Merci pour ton message, en effet je connais bien le principe des crises d’angoisses, me concernant j’en fais très peu, C’est plutôt une sensation de mal-être profond qui est constant avec tous les symptômes associés ( Perte d’énergie, sommeil très agité, douleurs musculaires, sensation vertigineuse, nervosité, tremblements )

Voilou

Allez a +

Donne moi le mental de LÉONIDAS

Hors ligne


lll
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 06 Dec 2018
Messages: 5
C'est tres étrange en fait j'ai l'impression que le lexomyl "empêche" mon AD de faird effets.Je m'explique,je prend l'anti depreseur avant tout pour cause de dépression car j'ai beaucoup d'idée noir et d'envie suicidaire à cause d'un dieul que je n'arrive pas à faire...Et depuis que j'ai arrêté le lexomyl.Mes angoisses sont revenu socialement parlant certes.Mais mon moral va mieux,je me sens plus calme,plus apaiser et aussi bien plus en forme.
Pour moi le lexomyl et pire que les autres niveau fatigue,car même si sur le moment il me boste pas mal,les retombés qui suivent sont terribles.Alors que les autres ne me fatigue que durant quelques heures.le lexomyl je ne sais jamais quand ca va tombé mais je sais que ca va tombé...

J'ai deja pris du seroplex et du zolopht puis peu etre d'autres dont je ne me souvient plus des noms.
Mais je sais que l'an dernier j'était avec le seroplex que j'ai eu envie d'arrêté et qui me faisait nettement moi d'effets que l'Effexor donc je pense que dans mon cas l'Effexor à été le meillieurs,apres on est tous différant et pas toujours évident de trouvé le traitement qui nous convient.

Je pense que chez moi Effexor et Lexomyl sont incompatibles,car le lexomyl me met le moral au plus bas.Il ne ma aider que sur le plan sociale mais c'est tout.Alors que l'effexor sur le long terme maide cotes dépression.

A l'heure actuelle avec un quart de temps en temps jusque à present tout va bien,pas trop d'effets secondaire et pas d'effet de manque.

Je vais peu etre augmenté l'AD,je vais d'abbord en parler avec mon psy même si il m'avait deja dit de le faire je vais voir...Mais maintenant reste à savoir quelle anxiolytiques prendre à la place du lexomyl...
Je pense que sans avoir testé ce n'est pas possible de savoir ce qui nous convient le mieux

Hors ligne


blastfunk 
Survivant des années 80
600
Date d'inscription: 08 Jul 2018
Messages: 108
Bonjour,

Dans le cas d'un TAG diagnostiqué, vous pouvez toujours essayer  le Lyrica ( prégabaline ) qui justement possède une AMM pour l'anxiété généralisée ( mais aussi et surtout pour les douleurs neuropathiques).

Ce médicament a été très efficace pour moi, mais malheureusement cela ne marche pas pour tout le monde.

Le Lyrica n'est pas une benzo, il peut même permettre par son effet de les diminuer ( personnellement j'ai diminué ma posologie de Rivotril de moitié depuis que je suis sous Lyrica).

Attention cependant , le Lyrica me semble au moins aussi addictogène que les les benzos, mais ça change, pour moi c'est un bon médicament qui a beaucoup diminué mon anxiété ainsi que mes douleurs.

Ca ne coûte rien de demander et pourquoi pas d'essayer.

Bon courage à tous !

Dernière modification par blastfunk (08 décembre 2018 à  14:37)


I will not make any deals with you. I will not be pusched, filed, stamped, indexed, briefed, debriefed or numbered
My life is my own.

Hors ligne


Nico0 
Nouveau Psycho
France
100
Date d'inscription: 23 Nov 2018
Messages: 121
Salut !

Je ne savais pas que lyrica était préconisé pour les TAG, à un moment mon addicto me l´avait proposé pour mon sevrage de benzo actuel mais ayant eu une mauvaise réaction suite à une prise rapproché de Zoloft et de buspirone j’avais décliné son invitation.

Je pensais même que c’etait un neuroleptique.

Après différentes lectures et avis sur le net, les avis sont partagés.

Il y a des personnes sur qui il fonctionne et d’autres qui ont eu des effets secondaires.

Me concernant : je me tape à chaque fois les effets secondaires donc .....

Après merci pour ton intervention, c’est peut être une alternative pour certains.

Au fait c’est quoi des douleurs neuropatiques ?

A bientôt

Donne moi le mental de LÉONIDAS

Hors ligne


Chêne 
Nouveau Psycho
France
300
Date d'inscription: 22 Nov 2018
Messages: 64
Salut,

Le souci avec le Lexomil est sa durée d'effet assez courte, mais sa demi-vie moyenne-longue (35 - 40h). Donc si tu en prends tous les jours ou presque, tu as un phénomène d'accumulation, qui cause une fatigue chronique.

Si certains proposent de basculer sur des benzos à demi-vie longue type Lysanxia, Tranxene (qui permettent une anxiolyse permanente)... pour palier à des crises d'angoisse ponctuelles sans trop de fatigue j'opterais plutôt pour une benzo à demi-vie très courte, comme le Vératran (effet 2h, éliminé en 4-5h) ou le Xanax.

À voir donc ce qui cause réellement cette fatigue (l'after-effect du Lexomil ou l'angoisse) et ce que tu recherches vraiment avec un anxiolytique (anxiolyse longue ou aide ponctuelle).

Hors ligne


Nico0 
Nouveau Psycho
France
100
Date d'inscription: 23 Nov 2018
Messages: 121
La fatigue chronique s’installe avec toutes les benzos sur une utilisation à long terme.

En revanche l’accumulation avec le lexomil je ne te rejoins pas, c’est vrai avec une demi vie longue ( valium lysanxia ) mais pas avec les demies vies courtes d’ou les effets de manque entre chaque prise avec ces benzos.

J’ai été consommateur de lexomil pendant 6 ans, et outre les effets de manque entre chaque prise, la fatigue était là aussi.

Ne pas oubliez les effets secondaires ou paradoxal à long terme ...... ( plusieurs mois ou année chez les personnes ), d’ailleurs d’zutre ne ressentirons jamais ça.

D’où l’importance du bon médecin et du bon diagnostic.


En parallèle je suis étonné que ton psy n’ayant pas trouvé une amélioration flagrante n’ai pas jugé bon de revoir le traitement. C’est ça qui me surprend le plus car avec un ad qui fonctionne tu n’es pas fatigué ni angoissé au contraire tu revis.

Donne moi le mental de LÉONIDAS

Hors ligne


blastfunk 
Survivant des années 80
600
Date d'inscription: 08 Jul 2018
Messages: 108

Nico0 a écrit

Au fait c’est quoi des douleurs neuropatiques ?

Salut,

Ce sont des douleurs liées à des atteintes du système nerveux : aux nerfs, à la destruction de la myéline, à la moelle épinière....
Pour simplifier, ce sont des douleurs dont la cause n'est pas apparente.

On en rencontre beaucoup dans la sclérose en plaque, la maladie de Parkinson, AVC, diabète , crises cardiaques, divers accidents corporels, etc... Et tout simplement pour certains  en prenant de l'âge.

En espérant t'avoir renseigné.


PS: J'avais aussi lu pis que pendre au sujet du Lyrica, et j'ai été très agréablement surpris.
Je n'en prends pas depuis très longtemps, je verrai à l'usure, mais pas d'effets secondaires pour moi et surtout un soulagement que les autres produits légaux ne m'apportaient plus... Je verrai à l'usure, je vous tiendrai au courant si ça en intéresse certains.
Mais pour l'instant c'est très positif.

Dernière modification par blastfunk (09 décembre 2018 à  18:58)


I will not make any deals with you. I will not be pusched, filed, stamped, indexed, briefed, debriefed or numbered
My life is my own.

Hors ligne


Nico0 
Nouveau Psycho
France
100
Date d'inscription: 23 Nov 2018
Messages: 121
Bonsoir Blastfunk,

Merci pour ta réponse !

Concis et clair ! Comme j’aime !

J’avais pu lire de nombreux témoignages notamment au Canada où celui ci était beaucoup décrié pour les effets secondaires.

Mais la réalité en fait et que chaque personne réagira différemment à un médicament.

C’est d’ailleurs ce qui me fais peur avec les psychiatres, c’est qu’au final on ne ce sort jamais d’un traitement, une fois le nez dedans on n’en sort jamais ou sinon après des années.


Je te remercie encore une fois pour ton explication en te souhaitant une bonne soirée

Donne moi le mental de LÉONIDAS

Hors ligne


Lilas24 
Psycho junior
France
1700
Date d'inscription: 31 Jul 2017
Messages: 232
Bonjour,

Petite précision sur le Lyrica, une sorte de couteau suisse qui sert à plein  de trucs.

Pendant mon sevrage dégressif de la codéine j'ai du l'utiliser car j'ai souffert d'impatiences nocturne dans les jambes qui, à un certain  point, sont devenues permanentes (toutes les nuits, 6/7 heures de suite avec des décharges électriques dans les jambes m'obligeant à rester debout). Peu importe le temps laissé entre 2 retraits, ces impatiences ont été là sur les 6 derniers codoliprane, puis ont duré encore 2 mois après la fin du sevrage. C'est assez rare mais environ 10% des personnes qui font un sevrage opiacés ont des impatiences "no limit" et pas seulement de quelques jours ou semaines.

Comme je ne pouvais plus dormir, j'ai pris du Lyrica le soir, je suis montée de 50mg à 300, dose à partir de laquelle les impatiences ont disparu.

C'est vrai que la notice du Lyrica évoque son efficacité sur le TAG. Maintenant, pour ce qui me concerne, l'AD étant ultra efficace, je n'ai rien ressenti de particulier en dehors d'un certain effet myorelaxant que je rapprocherai un peu du valium à 10mg. Ni l'un ni l'autre ne m'ont ou ne me servent pour dormir ou calmer l'anxiété mais ils ont un effet myorelaxant fort chez moi (lyrica pour les impatiences, valium pour la tension physique du post sevrage).

Certains trouvent une réelle efficacité du lyrica sur le TAG donc c'est peut être à voir. Va voir les forums sur la prégabaline tu verras divers avis, dont le mien d'ailleurs.

Je précise toutefois que le lyrica m'a personnellement fait prendre 10 kilos en 6 mois, c'est énorme (c'est le cas de le dire). J'avais tout le temps faim et je mangeais beaucoup plus, surtout du grignotage. C'est un effet connu du lyrica mais il ne se produit pas chez tout le monde.

Quand je l'ai arrêté (50mg par semaine), je n'ai pas eu de manque malgré 6 mois de prise, sauf un tout petit peu sur les 50 derniers mg. Mon appétit est redevenu normal environ une bonne semaine après.
Reputation de ce post
 
Merci pour les infos ( Blastfunk)

Hors ligne


blastfunk 
Survivant des années 80
600
Date d'inscription: 08 Jul 2018
Messages: 108

Je précise toutefois que le lyrica m'a personnellement fait prendre 10 kilos en 6 mois, c'est énorme (c'est le cas de le dire). J'avais tout le temps faim et je mangeais beaucoup plus, surtout du grignotage.

J'ai vu aussi pas mal de témoignages en ce sens, il faut faire gaffe au grignotage.
Merci pour les infos, c'est intéressant pour les gens comme moi en début de traitement.
J'ai un peu peur de la possible addiction au Lyrica ( encore une...), ce que tu dis sur ton arrêt après  6 mois de traitement est plutôt rassurant.

Salutations.
Blastfunk.

Dernière modification par blastfunk (11 décembre 2018 à  15:45)


I will not make any deals with you. I will not be pusched, filed, stamped, indexed, briefed, debriefed or numbered
My life is my own.

Hors ligne


Nico0 
Nouveau Psycho
France
100
Date d'inscription: 23 Nov 2018
Messages: 121
Bonsoir blasfunk,

Du coup le lyrica t’as aidé à soigner un TAG et à réduire de moitié le rivotril, c’est quand même génial la manière dont il fonctionne sur toi !

On pourrait le considérer comme un ad du coup ?

Car il a les mêmes effets ? A qu’elle dosage es tu sans indiscrétion ?

Donne moi le mental de LÉONIDAS

Hors ligne


blastfunk 
Survivant des années 80
600
Date d'inscription: 08 Jul 2018
Messages: 108
Salut Nico,

Ben écoute, c'est pas magique non plus bien sûr, mais personnellement j'ai clairement senti une diminution de l'angoisse mais aussi et surtout des douleurs.
Pas tellement d'effets secondaires, c'est légèrement sédatif comme on peut s'y attendre.
Il m'a fallu plusieurs jours pour sentir un bénéfice, je dirai 30 à 40% de réduction pour le niveau d'angoisse, 50 à 60  % pour les douleurs.

Comme je le disais précédemment, je suis en début de traitement, et le médecin m'a fait un protocole à 150mg pendant une semaine, puis on augmente de 50 mg tous les 3 jours si besoin, jusqu'à un maximum de 300 mg.
J'en suis à 200 mg et je crois que c'est suffisant pour moi et pour l'instant, je vais m'arrêter là pour me laisser une marge si mes problèmes s'aggravent et aussi pour accrocher le moins possible au Lyrica.

Donc en ce moment, 100 mg matin, 50 mg midi, 50 mg soir.
A noter que je suis de moins en moins tenté de prendre rapidement le Rivotril du soir, j'arrive à faire traîner la prise non content d'avoir diminué la posologie.
Auparavant, j'éprouvais vraiment le besoin de prendre très rapidement mes gouttes de Rivotril juste après le dîner du soir, désormais ça peut attendre largement jusqu'à Minuit, et je sens aussi que c'est plus facile pour mon cerveau de diminuer la dose. Il est clair que ce serait impossible pour moi sans le Lyrica, je prends du Rivotril depuis 10 ans environ et je pensais ne plus pouvoir le diminuer sans commencer à douiller.

Sinon , je ne pense pas que l'on puisse comparer le Lyrica à un antidépresseur, dans tous les cas ça ne rend pas vraiment énergique... C'est encore autre chose, c'est heu... particulier.
Aux doses que je prends, il n'y a absolument pas  d'effet récréatif, l'effet thérapeutique me suffit désormais wink.

Amicalement,
Blastfunk.

Dernière modification par blastfunk (12 décembre 2018 à  15:45)


I will not make any deals with you. I will not be pusched, filed, stamped, indexed, briefed, debriefed or numbered
My life is my own.

Hors ligne


Nico0 
Nouveau Psycho
France
100
Date d'inscription: 23 Nov 2018
Messages: 121
Salut blastfunk,

Merci pour la réponse détaillé, cool !

Je te rassure moi aussi c’est pas du tout pour du récréatif mais j’essaie de me sevrer comme tu le sais des benzos ( valium ) et je galère, comme expliqué l’addicto m’avait parlé du lyrica mais j’avais gentiment refusé par peur, méfiance, effet secondaire.

J’ai pu lire que le rivotril est une galère à arrêter aussi, à priori très puissant comme benzo ....

Effectivement c’est encourageant si tu sautes pas sur la prise du soir en attendant l’heure de prise désespérément.

C’est vraiment une bonne alternative car les neuroleptiques sont moins accrocheurs que les benzos il me semble ( je peux me tromper mais j’avais lu pas mal de témoignages dans ce sens ), s’il calme tes douleurs à la dose inférieur recommandé par ton médecin c’est bon signe, ça te laisse une marge de manœuvre si nécessaire.

En tous cas je te souhaite vraiment que ça fonctionne et que tu arrives à décrocher du rivotril.

Bonne soirée.

Donne moi le mental de LÉONIDAS

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

  11
[ Forum ] Besoin d’aide et de conseil pour medicament.
par BeerusTSR, dernier post 27 septembre 2018 à  22:15 par BeerusTSR
  4
[ Forum ] Quelle est ce médicament ?
par SwD, dernier post 13 septembre 2018 à  18:00 par SwD
  8
    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Global Drug Survey 2019
    16 novembre 2018Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Réduction des risques à distance, stop aux inégalité de santé
    06 novembre 2018Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Rassemblement de témoignages,conseils et guides sur le SET AND SETTING
    Il y a 2jCommentaire de Mister No (16 réponses)
     Appel à témoignage 
    Quel est votre budget drogue mensuel?
    Il y a 17hCommentaire de Kratomman (178 réponses)
     Forum UP ! 
    Quels sont les rc interdits d'achats depuis la Belgique et vers la...
    Il y a 23hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Culture - Récolte imminente
    Il y a 18hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Après le sevrage - Sevrage a la codéine
    Il y a moins d'1mnCommentaire de kameo dans [Decro - Sevrages... e...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Culture - 1er kit - mousse blanche ?
    Il y a 12mnNouvelle discussion de Bill l'Hazacien dans [Psilocybe - Champigno...]
     Forum 
    Social - Cela vous dirait ?
    Il y a 13mnCommentaire de Agartha dans [Au coin du comptoir.....]
    (4 réponses)
     Forum 
    Tramadol - je ne réagis presque pas au produit
    Il y a 24mnCommentaire de Kratomman dans [Tramadol...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Différence entre les GBL
    Il y a 51mnCommentaire de Rick dans [GBL, GHB, 1.4-BD...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Comment s'arrêter avant que le sachet soit vide ?
    Il y a 51mn
    3
    Commentaire de Lilipsia dans [Research Chemicals (R...]
    (10 réponses)
     Forum 
    Interaction & Mélange - Petite dose de codé + alcool
    Il y a 51mnCommentaire de Mauddamier dans [Codéine et dihydrocod...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Identification - Moisissures
    Il y a 52mnCommentaire de spikedu06 dans [Psilocybe - Champigno...]
    (4 réponses)
     Blog 
    Comment j'ai commencé (première soirée et déclin)
    Il y a 3hCommentaire de Drim dans le blog de Viaflie
    (1 commentaires)
     Blog 
    Toujours la galere ...
    Il y a 7h
    1
    Commentaire de Mascarpone dans le blog de Zazou2A
    (12 commentaires)
     Blog 
    Morphine
    Il y a 11hNouveau blog de hyrda dans [Opinion]
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
    Dernier quizzZ à 13:36
     PsychoWIKI 
    Psilocybe, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Commencer sur Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Bill l'Hazacien, stevewonders, LunatikTwiggy, Doltran, Darkside1982, Kratomman, Afterzarden nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Rassemblement de témoignages,conseils et guides sur le SET AND SETTING
    par similana, le 12 Dec 2018
    Ouais il y a plein de manières safes brillamment décrites. Moi je ne me pose pas en exemple sur ce topic, mais je raconte tout de même comment ça marche pour moi. Avant tout, je ne consomme jamais de produits dont les effets et la durée peuvent varier, cela englobe tout ce qui n'est pas chimiqu...[Lire la suite]
     Différents conseils et TR pour la prise de GBL/GHB
    par unknown29, le 12 Dec 2018
    Bon, après un long moment je décide enfin de faire mon TR sur le GBL. Alors pour commencer je conseille d'aller lire le psychowiki avant toute chose également je tiens dès le début de ce TR qu'aujourd'hui je raconte comment MOI je mis suis pris peut-être et surement pas la meilleur des façon...[Lire la suite]
     Ma Free base à Stalingrad
    par Bootspoppers, le 12 Dec 2018
    (Triste anniversaire de l'Innommé, ce jour il y a quelques mois.) (photo prise sur instagram @tabatha_ahtabat ) Je suis allé écouter Fishbach et Maria Zinger au Rosa Bonheur aux Buttes-Chaumont. Supère soirée. Il y avait de tous les âges, y compris un vieux monsieur avec une cravate et des che...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Merci de la correction!! /Agartha dans [forum] Quelles sont les effets d'un Vodka redbull ,quelles est le dosage pour en faire un?
    (Il y a 7h)
    Tu devrais essayer la metha à des plus petit dosage c le seul qui m'a permis d'ê dans [blog] Toujours la galere ...
    (Il y a 11h)
    Merci / Mélatonine dans [forum] Sevrage brusque seroplex, syndrome de discontinuité
    (Il y a 15h)
    C Bon ca :D ! zaz dans [forum] Le Luxembourg, bientôt royaume du cannabis
    (Il y a 16h)

    Pied de page des forums