Troubles mentaux dans ma famille : devrais-je arrêter de fumer pour ma santé mentale ? / PsychoACTIF

Troubles mentaux dans ma famille : devrais-je arrêter de fumer pour ma santé mentale ?

Publié par ,
1377 vues, 8 réponses
Khag 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 12 Dec 2018
Messages: 13
Salut,
J'ai un petit frère de 14 ans qui a été diagnostiqué TDAH par les psys. Je le soupçonne d'être bipolaire/impulsif/violent (bien que les psys n'aient rien détecté) et ses troubles mentaux s'aggravent, probablement parce qu'il fume bcp de shit.
Pour ma part je consomme 1-2 grammes par semaine de beuh bio en vaporisation ou joints avec peu/pas de tabac, uniquement le weekend en soirée. Et cela depuis mes 16 ans, aujourd'hui j'en ai 19 et je ne remarque pas trop de conséquences, ni au niveau physique (je fais bcp de sport), ni scolaire (bons résultats), ni mental, à part une mémoire diminuée et une addiction restant contrôlable.
Après renseignements, j'ai appris que les consommateurs de cannabis qui ont des membres de leur famille ayant des troubles mentaux ont plus de risque d'en développer à leur tour.
Je me demandais si au vu de ma consommation j'encourais vraiment des risques pour ma santé mentale, si je pourrais souffrir plus tard des mêmes troubles que mon frère ? 
Dans ce cas devrais-je arrêter, réduire ma conso, ou pourrais-je conserver le même rythme mais en addition vaporiser du cbd pour ses vertus contrecarrant les effets psychotiques du thc?
Merci pour vos réponses, bonne soirée.

Hors ligne


janis 
Bénévole PsychoACTIF
France
5000
Date d'inscription: 07 May 2018
Messages: 1125
Blogs
Coucou khag,

C est très difficile de te répondre, un psychiatre ne saurait pas répondre à ça...

Alors que te dire.....ne consomme pas a outrance mais ça je le dirai a n importe quel usager....

Est ce que tu cours plus de risques qu un autre, l avenir le dira, sois peut-être vigilant puisque tu as la connaissance des risques.

Bonne soirée
Janis

J'ai pour me guérir du jugement des autres, toute la distance qui me sépare de moi-même

A. Artaud

Hors ligne


Anonyme1756
Invité

Khag a écrit

Après renseignements, j'ai appris que les consommateurs de cannabis qui ont des membres de leur famille ayant des troubles mentaux ont plus de risque d'en développer à leur tour.
Je me demandais si au vu de ma consommation j'encourais vraiment des risques pour ma santé mentale, si je pourrais souffrir plus tard des mêmes troubles que mon frère ? 
Dans ce cas devrais-je arrêter, réduire ma conso, ou pourrais-je conserver le même rythme mais en addition vaporiser du cbd pour ses vertus contrecarrant les effets psychotiques du thc?
Merci pour vos réponses, bonne soirée.

C'est qu'il y a une composante héréditaire au risque de souffrir de certains troubles psys, et que si on y est prédisposé le cannabis peut les révéler.

Si à 19 ans tu n'es pas du tout touché, il y a peu de chances que tu souffres un jour des mêmes troubles que ton frère qui n'en a que 14, mais garde en tête que le cerveau poursuit son développement jusqu'à l'âge d'environ 25 ans, où on peut le considérer comme stabilisé, quoique non figé. Aussi à l'âge de 19 ans le risque subsiste d'influencer le développement du cerveau. Après si tu soupçonnes que tu pourrais avoir des prédispositions à développer des troubles psychotiques, mieux vaut être prudent, mais il semble que ta conso soit modérée et sous contrôle, non? En tout cas réduire le taux de THC ne peut pas faire de mal effectivement.


Drim 
Psycho sénior
France
3310
Lieu: Rhône
Date d'inscription: 27 Apr 2018
Messages: 677
Blogs
Salut,
A ton niveau tu as déjà un moyen d'avoir une idée des risques.
Tu n'est pas un consommateur compulsif et ça c'est déjà une indication.
Le cannabis soulage la schizophrénie et la bipolarité et ceux qui y sont sujet ont tendance a consommer énormément du matin au soir. Et c'est quand ils arrêtent ou que leur consommation varie que la maladie se déclenche/déclare.

Comme tu as une consommation festive depuis trois ans sans dérive vers une consommation quotidienne. Et si tu fume que le week end tu est a l'abris d'une decompensation qui suis l'arrêt d'une consommation chroniqie chez certains usagers.

Si tu sens que ton état mental est "bizarre" et evolue quand tu est a jeun et en fonction de tes consommations, que tu as des idée intrusives (des pensées qui s'imposent a toi) que tu dors peu et que ta vision du monde évolue très vite là c'est un signe qu'il faut faire attention.

Quand j'ai arrêté 3 semaines une fois a 16ans j'avais une énergie folle, au bout de 3 semaines mon état a jeun était très bizarre, j'avais l'impression d'être défonce sous stimulants h24. A l'époque je me suis juste dis "je peux arrêter" et j'ai recommencé de plus belle. C'est que 4ans plus tards suite a un autre arrêts que j'ai fais une bouffée délirante aiguë et que j'ai été diagnostiqué bipolaire.

Donc vu ton niveau de conso et le fait que tu t'en inquiète c'est plutôt signe que ça va selon moi.

En tout cas ça fait plaisir de voir que des jeunes consommateurs sont sensibilisés a la consommation de cannabis sans trop de tabac et en vaporisation.

Bonne journée.

             = .---.               
  =  =  _/__~0_\_       .      *
= == (_________)  -0-
       *  o     .    '

Hors ligne


Fluche 
Psycho junior
France
2300
Date d'inscription: 28 Nov 2017
Messages: 476
Blogs
Deux exemples dans ma famille : mon grand-père était schizophrène, il a passé sa vie en institution car il n'était pas conscient de ses troubles et ne prenait pas son traitement. Il devenait violent envers les autres dans ce cas-là, puis à l'époque on enfermait beaucoup plus facilement que maintenant.
Mes deux frères ont eu tout deux des périodes de consommation non contrôlée de cannabis ; aucun n'a de séquelle psychiatrique.

Le grand-père de mon compagnon, même s'il n'a jamais reçu de diagnostic, a décompensé plusieurs psychoses au cours de sa vie. Son fils a aussi eu des troubles psychiatriques. De ses deux fils, l'un (mon compagnon) est diagnostiqué schizophrène alors qu'il a commencé à fumer après sa première décompensation. Actuellement il fume de manière modérée (3-4 soirs par semaine) mais il a connu des périodes de consommation sans contrôle quand il avait arrêté son traitement. Son frère a développé des troubles non diagnostiqués (qui font pensé à une dépression bien vénère) à la suite d'une consommation non contrôlée de cannabis. Alors là, la question, que peut-on mettre sur le dos de la génétique ? Du cannabis ? Bien malin qui le saura...

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
9501
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 6351
Les caractères héréditaires, certains marqueurs de maladies, même si on t'en trouvait à la pelle ne sonnent pas forcément comme une condamnation.
Nous savons que la génétique est impliquée, mais nous savons également que les facteurs environnementaux sont également déterminants.
Ces facteurs environnementaux influent sur l'expression de notre patrimoine génétique, ce sont parfois des facteurs épigénétiques.
Ces mécanismes qui existent aussi pour les plantes nous montrent qu'une plante destinée à être rouge, ne le sera pas si son environnement change, juste la température ou simplement l'amplitude entre le jour et la nuit.
Ce mécanisme simple montre l'importance de l'environnement, de quelques variations parfois peu perceptible pour modifier de manière conséquente l'expression des gènes.
Si tu cultives des semences d'un plateau libanais et que tu les sèmes pas très loin, en bord de mer, tu obtiendras des plantes à la couleur, la saveur et l'alchimie sensiblement différentes.
Ce principe s'applique à nous de manière subtile et complexe.

Just say no prohibition !

Hors ligne


Khag 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 12 Dec 2018
Messages: 13
Salut à tous et toutes,
Merci pour vos réponses et notamment pour les exemples de situations mentales pour lesquelles m'inquiéter, avant je n'avais aucune idée de à quoi m'attendre si je commençais à développer des troubles mentaux. Ça me rassure pas mal.
Je vais aller voir en plus un médecin pour lui demander ce qu'il en pense, en tout cas c'est vraiment intéressant d'avoir un autre point de vue sur la question, celui des usagers, et tout particulièrement de ceux dans une situation semblable à la mienne.
Merci pour ce forum décidément très intéressant, bonne continuation.

Hors ligne


Tigerate 
Nouveau membre
Suisse
100
Date d'inscription: 27 Feb 2018
Messages: 23
Salut Khag,

Je me permets de répondre à tes deux postes en même temps, celui-ci et celui sur ton frangin. Ce que je vais te dire n'engage que moi, et est qu'une manière parmi tant d'autres de voir ta difficile situation. Je vais essayer de structurer un peu ma réponse.

Premièrement, j'ai l'impression que ta consommation de cannabis (et celle de ton entourage) t'inquiète. Du moment qu'elle t'inquiète, peu importe les raisons, je pense qu'il serait judicieux (dans la mesure du possible) de garder ta consommation au minimum, voire de l'arrêter.

Deuxièmement, j'ai l'impression que tu rapproches beaucoup de choses à la consommation de cannabis. Celas m'étonnerait énormément que la situation de ton frère soit uniquement due à sa consommation. J'entends par là qu'il pourrait être une bonne chose d'essayer d'appréhender le problème en écartant le sujet de la beuh. Peut-être que le fait de planer est juste un petit moment de répit dans une vie insupportable pour ton petit frère. Il y a bien entendu d'autre moyen de reposer sa tête, surtout à cet age, mais sa consommation est peut-être quelque chose de précieux pour lui.

Troisièmement, le lien entre les maladies mentales et la consommation de THC est très complexe et assez controversée. Je ne pense pas que ce sont les antécédents de ta famille qui doivent t'alarmer. Je pense que quiconque doit faire attention au conséquences de sa consommation.

Pour résumer, je pense que les difficultés que rencontre ton frère ne sont pas directement issues de se consommation de cannabis. C'est un tout, et je pense que tu le comprends bien. Il faut absolument essayer de se mettre dans sa peau. À sa place, voudrais-tu entendre en permanence que la beuh est mauvaise pour toi ? Dans son cas, je pense (comme d'autres) qu'il a besoin de l'aide de professionnels. Il n'est pas trop tard pour agir, il est encore jeune et son avenir n'est pas encore écrit.

Pour ta part, je pense que ta consommation de cannabis n'est pas excessive. En plus tu vaporises, bravo. Reste juste vigilant à ton comportement. Une maladie psychiatrique ne se développe pas en 5 minutes (en tout cas pas avec le cannabis). Ecoute tout simplement les remarques de ton entourage. Si ton entourage te dis que tu as changé, remet toi en question tout simplement. Au vu de ce que tu vis en cette période difficile, ne reste pas seul. Si tu en sens le besoin, va voir un psy et n'ai pas honte. Petit conseil, évite la solitude.

En tout cas, félicitations pour avoir eu le réflex de faire part de ton problème et j'espère que ta situation va s'améliorer rapidement ! Courage !

Hors ligne


Khag 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 12 Dec 2018
Messages: 13
Salut Tigerate,
Merci pour ton message.
Je suis totalement d'accord avec toi pour dire que la situation de mon frère est due à un "tout", et que le fait qu'il fume du shit n'est pas la seule chose qui fait qu'il part en couille. Mais je pense que ça reste un des principaux facteurs de son mal être, pas juste un symptôme. Je l'ai vu grandir et évoluer; il avait énormément d'amis et de petites copines avant, c'était un de ces gamins "populaires" au collège. Il faisait des conneries et fumait déjà un peu pour faire le malin mais c'était pas trop grave. Puis il s'est mis peu à peu à fumer tous les jours et à s'isoler de façon progressive, à perdre ses potes, il est tombé dans un cercle vicieux. À chaque fois qu'il se fait renvoyer d'un collège, il peine plus à se faire de nouveaux amis dans le collège suivant où il est rescolarisé et a de moins en moins envie d'étudier et de travailler au collège, donc je pense qu'il fait tout pour se faire virer.
Bcp de gens sur le forum qui m'ont aidé à propos de mon frère ont minimisé l'impact de sa consommation sur sa déchéance, et c'est normal vous ne vivez pas avec lui donc vous ne pouvez pas vous en rendre compte. Mais je suis convaincu en tant que consommateur régulier que sa situation est en grande partie due au shit
Je vais essayer de l'initier au cbd sans pour autant lui faire arrêter la fumette, ça pourrait peut être l'aider.
En tout cas merci pour tes conseils et encouragements, ça fait plaisir.

Hors ligne


  • Psychoactif
  •  » Forums 
  •  » Cannabis
  •  » Troubles mentaux dans ma famille : devrais-je arrêter de fumer pour ma santé mentale ?

Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Arrêt & Sevrage - Besoin d'aide pour arrêter de fumer des joints...
par dova, dernier post 28 mai 2014 à  13:42 par Laura Zerty
  19
[ Forum ] Arrêt & Sevrage - Je veux enfin arreter de fumer!!
par Sspiral23, dernier post 02 septembre 2016 à  17:10 par ramaaaa
  48
[ Forum ] Arrêt & Sevrage - Arrêter de fumer pour récupérer son permis
par pvrpowl, dernier post 11 novembre 2019 à  09:53 par Matthew 420-247
  8
  [ PsychoWIKI ] Arrêter la méthadone
  [ PsychoWIKI ] Guide cigarette électronique EGO



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Questionnaire PAACX pour les chemsexeurs HSH
    20 décembre 2019Commentaire de pierre (0 réponse)
     Appel à témoignage 
    Passage des flacons aux gélules de méthadone
    12 janvier 2020Commentaire de C.naya123 (26 réponses)
     Forum UP ! 
    Expériences - TR: Plus gros trip de ma vie, bouleversements
    Il y a 16hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Market - Des questions importantes
    Il y a 14hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Plus le droit à la Codéine, Plus le droit au KRATOM
    Il y a moins d'1mnCommentaire de drlektroluv88 dans [Kratom...]
    (6 réponses)
     Forum 
    Première fois - [TR] Prise Ketamine, non prévu
    Il y a 10mnCommentaire de Skyreaphd dans [Kétamine et PCP...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Récolté les champignons ouverts et laissé les autres.
    Il y a 11mnNouvelle discussion de MrmagicMonkey dans [Culture drogues...]
     Forum 
    Héroïne, conseils pour première utilisation ?
    Il y a 16mnNouvelle discussion de Sixteensix dans [Opiacés et opioïdes...]
     Forum 
    [DEBRIEF] Premier trip sous MDMA (pour un total de 900mg)
    Il y a 1hCommentaire de Mixt_BnH dans [MDMA/Ecstasy...]
    (6 réponses)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Sevrage Cannabis avec CBD
    Il y a 2h
    2
    Commentaire de Quiz dans [Cannabis...]
    (14 réponses)
     Forum 
    Waouw la K
    Il y a 3hCommentaire de Landove dans [Kétamine et PCP...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Drogue info - Pur ou dilué?
    Il y a 5hCommentaire de Lyx dans [DXM (dextrométhorphan...]
    (3 réponses)
     Blog 
    Comment transformer la Butylscopolamine en Scopolamine base ?
    Il y a 9hCommentaire de Morning Glory dans le blog de karama
    (9 commentaires)
     Blog 
    Quand on allait bicrave des tazs au Gibus
    Il y a 19hCommentaire de Mascarpone dans le blog de ismael77
    (2 commentaires)
     Blog 
    Ma commande de kratom
    Il y a 19hNouveau blog de hyrda dans [Carnet de bord]
     
      QuizzZ 
    Evaluer la gravité de votre addiction
    Dernier quizzZ à 06:49
     PsychoWIKI 
    Kratom, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    7Seraf8 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Benzodiazépines : méfiez-vous des effets paradoxaux.
    par Yog-Sothoth, le 19 Jan 2020
    Bonjour. J'espère que vous allez bien. Je vous souhaite à tous une heureuse année 2020. J'écris ce post pour témoigner d'un accident que j'ai eu avec les prods, un accident qui m'a envoyé en réa et qui a failli me tuer. Je témoigne ici parce que j'ai été victime d'un effet rare des benzo...[Lire la suite]
     Pour les experts où les novices ayant soif de le devenir.
    par Heashka, le 18 Jan 2020
    Okay. Ce soir on s'attaque à du lourd. Ce thread n'a pas pour vocation à vulgariser mais pour les débutants et curieux en pharmacologie, je fais d'autres threads sur lesquels je vous conseille de vous réorienter. Maintenant, on va parler lourd. Très lourd. Il fallait absolument introduire au p...[Lire la suite]
     Toxicophobie mon amour
    par Mascarpone, le 14 Jan 2020
    Tellement fort que pour ceux qui auraient la rame de cliquer sur le lien, je le copie ici : Etes-vous toxicophobe ? “C’est des délires de camé, ça n’a donc aucune espèce de crédibilité”, “quand on veut se mettre hors du système, on a rien à recevoir de ce système”, “Quand...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Complètement de ton avis suf dans [forum] CSAPA qui délivre du générique de Subutex sans ordonnance !!
    (Il y a 11h)
    Merci du témoignage, j'ai aussi des pblm de vomissements, jsais pas si c'est dans [forum] Le CHS (Cannabis Hyperemesis Syndrome)=Vomissements
    (Il y a 12h)
    haha tu m'otes les mots de la bouche!!! ;) dans [forum] Le CHS (Cannabis Hyperemesis Syndrome)=Vomissements
    (Il y a 12h)
    Merci ~MG dans [forum] Fentanyl au Canada.
    (Il y a 16h)
    J'aime beaucoup celui-là, bien d'actualité, gg ~MG dans [forum] Neurchi de Psychoactif
    (Il y a 1j)

    Pied de page des forums