Essai cocaïne / PsychoACTIF

Essai cocaïne

Publié par ,
4222 vues, 40 réponses
curieux30400 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 14 Jan 2019
Messages: 24
Bonsoir Feusté,
Je suis tout à fait d'accord avec toi, j'ai essayé la coke, par curiosité, en pensant une seule fois, juste pour voir.
Je ne sais pas pourquoi, après juste un gr, j'ai eu ce, je ne sais pas comment le nommer, mais envie terriblement forte de renouveler l'expérience.
J'ai été adict à la cigarette, au tabac, j'ai vécu ce genre de "besoin" non définissable de reprendre, "juste une fois", mais, comme tu le dis, après des années de consommation.
Pourquoi, avec la coke, je me trouve, brutalement, face à un phénomène semblable après juste 1gr.
Je me pose la question et la seule réponse que je trouve, c'est d'une part, le fait d'avoir consommé non pas en une seule soirée, mais réparti sur plusieurs jours consécutifs, d'autre part, que mon cerveau, qui avait gardé une mémoire du ressenti avec la nicotine, phénomène de récompense, a retrouvé un phénomène de récompense similaire avec la cc.
Pour le tabac, ma façon de finaliser l'arrêt de la consommation a été efficace, même si je suis conscient que dans ma vie, certains événements sont capables de réactiver la consommation.
J'espère que pour la cc, j'arriverai à gérer le sevrage de la même manière, d'autant plus que la consommation est récente.
Je pense aussi que si j'y arrive, je serai toujours celui qui en a goûté la saveur et qui restera fragile vis à vis du produit.
Merci à tous de votre soutien et de vos conseils.

Hors ligne


curieux30400 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 14 Jan 2019
Messages: 24
Depuis quelques temps, je navigue sur le site à la recherche de solutions.
Je trouve beaucoup de réponses très compréhensives, vis à vis des problèmes de chacun. Une empathie, sans critiques, à de rares exceptions près.
Ce qui me surprend et me pose problème, serais-je un extra-terrestre dans ce monde !!!, c'est le genre de question/réponse : dans ton cas, il serait bien de faire une pause dans ta consommation et de répondre, oui exact, je vais arrêter quelques semaines pour pouvoir reprendre plus cool après.
Je suis, dans mon cas, avec une consommation récente et pourtant un besoin du produit tellement difficile à ignorer. Une sorte de compulsion de consommation que ne ne saurais maîtriser si je n'avais pas ces problèmes de nez bouché et gorge enflammée.
Comment peut-on, d'une façon si simple et désinvolte dire : et bien oui, je vais faire une pause de x jours ou x semaines ?
J'espère, pour ma part, que le fait de me retrouver dans un lieu totalement isolé de tout ravitaillement possible, me permettra d'arrêter cette consommation. Que cette pause, ne soit pas qu'une pause, mais un arrêt total.
Ce matin, je n'ai pas encore pris le moindre rail de coke, le plus dur est dans les moments de pause et ceux où je me retrouve seul à la maison.
J'espère bien arriver à tenir jusqu'à lundi. Ma méthode est la même que pour le sevrage du tabac : je tiens une heure, puis à nouveau une heure, je ne me dis pas que je n'arriverai pas, mais que si j'ai tenu une heure, je peux peut-être attendre encore une heure avant de céder au besoin.
J'aime ce site, qui me montre aussi que mon problème est si minime par rapport au vécu de certains, dont je n'ose imaginer ce qu'ils ont du déployer comme volonté pour tenir. Ca me montre également où je pourrais en arriver, si je ne fais pas dès aujourd'hui le nécessaire pour stopper ce voyage.

Hors ligne


neocomolly 
Apprenti pharmacien
France
210
Date d'inscription: 23 Apr 2018
Messages: 88
Tu as réussi à résister?  Courage pour ton séjour, c'est une bonne chose ça te permettra de te vider l'esprit smile

En perpetuelle quête de connaissances.

Hors ligne


azertyuiop98765 
Santoryu Oni Giri (adhérent PA)
France
600
Lieu: Franche-Comté
Date d'inscription: 18 Jun 2018
Messages: 158
Hello !

C’est bien si tu as réussi à résister, mais je serai toi, je jetterai ce qu’il me reste dans les WC et je partirai tranquillement pour ces 5 jours. Ça te permettra de ne pas avoir l’idée en tête pendant 5 jours qu’il t’en reste chez toi. Là, le risque c’est de remettre directement le nez dedans en rentrant...

Bon courage en tout cas car c’est pas évident, je suis aussi passé par la. Mais si tu as la volonté tu y arriveras !

Une bonne défonce c’est avec des amis et seulement en teuf ! Il faut que ça reste festif !
Azertyuiop98765
https://www.psychoactif.org/forum/adhes … oactif.php

Hors ligne


curieux30400 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 14 Jan 2019
Messages: 24
Bonsoir,
Me revoila, il faut tout de même que je dise que samedi dernier, avant veille de mon départ, je n'ai pas résisté à me faire un rail, puis nez, toujours bouché et une envie terrible, je me suis fait un plug. je ne sais pas combien j'ai mis, mais ca m'a mis dans un état de bien être bien supérieur au sniff, en 5 10 minutes, puis ça a du durer 30, 45 minutes, mais je n'ai pas eu de flash de montée, comme dit par ailleurs. J'ai pris ma tension qui était relativement correcte à 13/8, mais avec un battement cardiaque de 100, alors que mon rythme est plutôt de 60.
Il me restait un peu plus d'un demi gr que j'ai liquidé en 3 plugs jusque tard dans la soirée.
Je n'ai pas pu fermer l'oeil de la nuit, mais j'étais bien, heureusement que je n'avais plus de cc, je crois que j'aurais encore refait. Bizarrement, après m'etre envoyé tout ça par le fion, j'avais comme le goût qui venait dans ma bouche.
Le lendemain matin, pas d'effet de descente, pas vraiment d'envie de recommencer, un peu comme dans les vapes, sans grosse énergie pour préparer mes affaires pour mon départ. Le nez toujours bouché des deux côtés, avec de grosses croûtes.
La journée s'est passée tranquille, lundi départ, sans trop penser à la cc.
C'est le soir de mon arrivée que j'ai eu une forte montée de craving, mais pas de produit et pas possible de m'en fournir.
La nuit, difficile de trouver le sommeil. Le lendemain grosse fatigue, j'ai du dormir 12h dans la journée.
Idem pour la nuit suivante, sommeil perturbé, puis gros besoin de dormir dans la journée.
Le nez toujours partiellement bouché, le craving qui monte, puis s'essouffle et besoin de dormir.
En fait, tous les jours de la semaine, beaucoup de sommeil, nez de plus en plus correct, craving de moins en moins fréquent.
Retour aujourd'hui, réinstall chez moi et ce soir, sans prévenir un méga craving qui me tombe dessus et dure plusieurs heures. Je n'ai pas de produit, je ne sais pas si j'ai bien fait ou non, j'ai pris une demi barette de bromozepam. Je ne voudrais pas en prendre trop, c'est très addictif.
Je vais aller dormir et verrai demain, si je peux gérer ça en essayant de tenir.
J'ai bien tenu une semaine. Je veux y croire.

Hors ligne


neocomolly 
Apprenti pharmacien
France
210
Date d'inscription: 23 Apr 2018
Messages: 88
Bromazepam c'est très faible, et tu peux y aller au niveau de l'addiction rien à voir avec celle pour la cocaïne elle arrive après des semaines de consommations. Tu tombera pas accro parce-que tu prend 2 baguettes de broma.
Tu peux le faire, résiste.

En perpetuelle quête de connaissances.

Hors ligne


Wonderland 
Borderline & beyond
France
3801
Date d'inscription: 19 Dec 2017
Messages: 559
Blogs
Salut

Je serai curieuse de connaître ton retour sur le bromazepam. J'hésite à en prendre la journée car un peu peur de somnoler toute la journée au travail. A l'époque où j'en prenais, j'étais en arrêt maladie donc je ne peux pas trop comparer, et puis y'en a eu tellement entre temps que je serai pas vraiment capable de me souvenir des sensations que ça m'a procuré.

Comment te sens-tu ? Ressens-tu encore le craving ? Est-il gérable ?

Tiens bon
Wonderland

"I've never had problems with drugs. I've had problems with the police." Keith Richards

Hors ligne


curieux30400 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 14 Jan 2019
Messages: 24
Bonjour Wonderland et neocomolly,
Pour le bromozepan, j'ai pris ça parce que il y a plusieurs années, on m'en avait donné pour calmer un stress pré opératoire. Je suis quelqu'un de très nerveux, un faux calme, qui a tendance à stresser dès que l'on doit me toucher sur un plan examen médical.
J'en avais très peu pris, mais ça m'avait rendu complètement zen.
Cette fois-ci, je me suis dit que ça allait peut-être produire un effet d’apaisement de ce craving.
J'en ai pris une demi barrette hier soir, puis 1/4 ce matin et un autre quart à midi.
Résultat, je ne peux pas dire que la cc a disparue de mes pensées, mais je me trouve dans un état, comme dans du coton, je flotte et je dort beaucoup, moi qui d'ordinaire suis un petit dormeur, ma moyenne est généralement de 5 à 6 heures par jour. Là, je me tape des 10 à 12 heures.
J'ai d'ailleurs déjà beaucoup dormi sur les derniers jours de la semaine passée, sans prendre de bromozepam.
Ce que je redoute maintenant, c'est d'avoir envie de continuer ces cachets pour "masquer" un craving qui risque de rebondir dès que je les arrêterai.
Etant de nouveau chez moi, sans cc, j'ai, pendant ces jours d'éloignement, dépensé le liquide que j'avais mis de côté pour un achat de cc (déjà, comme avant pour la cigarette, où pour ne pas me sentir stressé par un risque de manquer du produit, j'avais tendance à faire des réserves préventives)
Maintenant, tenir éloigné le plus possible les risques de craving génératrices de pulsion d'achat et on connait la suite.
Le bromozepam est un emplâtre qui doit rester passager. Il me faut m'occuper l'esprit par des activités sportives ou autres, qui me permettront, non pas de supprimer ces craving, mais plutôt de les intégrer dans ma vie, en les laissant perdre leur souffle, comme je l'ai fait pour la cigarette, où je n'ai jamais utilisé de patch ou autres palliatifs, ni consultation.
J'ai toujours, des années après l'arrêt des moments où ce foutu tabac vient à nouveau me faire du charme, mais c'est une maîtresse que j'ai remplacé par d'autres plaisirs et que, sans me laisser indifférent, je suis à ce jour capable de repousser.
Il me faut arriver au même résultat avec la cc, tout en sachant que lorsque l'on a goûté à ce genre de produit, il restera toujours une trace en moi, une trace qui pourra, dans un moment de faiblesse, lui permettre de venir se réinstaller dans ses anciens appartements pour en reprendre les commandes.
Je ne peux pas virer le tél de mon dealer, je sais où le trouver, je ne peux pas partir habiter ailleurs, il me faudra faire avec. Là encore, comme pour le tabac, il y en a en vente de partout et je suis bien arrivé à ne plus en acheter, alors que je faisais toujours des réserves par cartouches entières.
Merci à tous ceux qui me prodiguent leurs façon de voir, leur vécu, c'est une façon pour moi de savoir que je ne suis pas seul dans ce combat.

Hors ligne


curieux30400 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 14 Jan 2019
Messages: 24
Bonsoir,
Je ne peux pas dire que je n'y pense pas, mais c'est plus doux, peut-être aussi plus sournois. L'envie de me faire un trait monte par moment, mais je pense toujours à ce nez bouché dès que je me fais une ligne. Ca me retient de ce coté là, tout au moins pour le moment.
Ce que redoute le plus, c'est ce souvenir de retrouver cette montée par plug. C'est une chose qui donne des effets différents du sniff, à la fois plus fort, mais pas avec l'effet flash qui est décrit dans pas mal de blogs, ni la dureté de la descente comme décrite également. Mais pour moi, aucune comparaison possible avec le fait de fumer ou injecter, deux choses que je n'ai pas l'intention d'essayer.
Mon but est toujours de divorcer avec cette coke, sans non plus me pacser avec autre chose.
Depuis deux jours, je prend du bromozepam, qui me met en situation zen et apaise, je l'espère pour toujours toutes mes envies de coke, et dont j'ai bien envie de me séparer le plus rapidement possible. Au rythme de mes prises d'aujourd'hui, il me reste 14 jours de produit. Faut-il que j'arrête avant, pour ne pas générer un besoin incontrôlable ?
Je veux, de toutes façons arriver à arrêter tout ça, trop facile de commencer et si difficile d'y mettre fin.

Hors ligne


Wonderland 
Borderline & beyond
France
3801
Date d'inscription: 19 Dec 2017
Messages: 559
Blogs
Salut,

Concernant le bromazepam, ce n'est pas (que) la durée de traitement qui fera la dépendance. Comme pour tous les produits, c'est ton rapport à cela. Si tu pars du principe que ce ne sera qu'une béquille qui te permettra de penser à autre chose que le craving de coke pendant une certaine durée, le sevrage (graduel) devrait bien se passer.

En revanche, il ne faut pas que ça devienne ton échappatoir ou un nouveau kiff que tu te fais à la place de la C car là ca risque d'être plus dur de te séparer du broma. Il faut garder en esprit que dans le cas d'un traitement, ça dépasse souvent les 14 jours, et les gens ne restent pas (tous) accro ou avec l'envie d'en reprendre tous les jours.

Je pense qu'il faudrait que tu te stresses moins avec ta consommation de bromazepam, et que tu te tiennes aux dosages "thérapeutiques", pas de dosage qui pourrait te mettre bien dans le sens d'une dope (quoi qu'avec le broma... je sais même pas si on peut parler de se mettre bien). Respecte un dosage qui te convient, celui qui fait que tu cogites moins et pense moins à la coke, et ne cherche pas à en prendre plus.

Fais attention à toi et courage, tiens bon. Je prends du broma aussi (que je switch parfois avec de l'alprazolam) pour penser à autre chose depuis 2 jours. Faut y croire, car tout est dans la tête. La coke, c'est pas physique, c'est psychique, et c'est sur ça qu'il faut travailler pour ne pas retomber dedans. Pense aussi au fait qu'en faisant cet effort monstrueux aujourd'hui, tu pourras mieux profiter de la C dans des contextes qui s'y prêtent, et retrouver le plaisir agréable de la sensation. Parce que mine de rien, moi, les sessions que je me suis faite, à un moment, je ne ressentais plus grand chose, je me faisais des traces pour le principe. Bon rien que d'en parler ça me donne envie lol

En tous cas, bon courage à toi ! Tu n'es pas seul
Wonderland

"I've never had problems with drugs. I've had problems with the police." Keith Richards

Hors ligne


curieux30400 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 14 Jan 2019
Messages: 24
Bonjour,
Me revoilà, après près de trois semaine.
Ma semaine, isolé, loin de toute tentation s'était finalement pas mal passée. C'est au retour que le petit démon est revenu à la charge, tout doucement, puis de plus en plus insistant. En plus, le nez n'était plus bouché autant.
J'ai finalement cédé à la tentation et suis parti me fournir 2g. C'est d'une façon compulsive que je me suis fait des rails, tant est-il que mon nez ne supportait plus.
Le soir même, je me suis mis en plug le reste du premier gr et le lendemain à nouveau 1/2 gr.
En final, j'avais le nez et le cul en feu, c'est ce qui m'a permis de stopper avec l'idée cette fois-ci de ne pas repartir dans cette conso.
Je suis resté pendant une bonne semaine retenu pas les douleurs à ne pas toucher à ce 1/2 gr qui me restait, mais sans arriver à me décider à le jeter.
J'avais, ce reste, cette seringue qui me narguais, que j'allais prendre, regarder, puis finalement remettre dans mon tiroir.
Je crois que sans les douleurs ressenties, je n'aurais pas pu résister.
Il m'a fallu je pense une dizaine de jours pour que je puisse prendre ce qui me restait de c et la virer dans les wc et vite vite tirer la chasse, puis mettre tout le matos qui me restait dans un sac poubelle et le livrer aux éboueurs.
Depuis, ça va donc faire environ deux semaines, les douleurs ont progressivement disparues, mais, d'abord un mal fou à dormir, puis sommeil tout le temps, des 9,10,12 heures de sommeil par jour et dans la journée, tout le temps l'impression, je ne sais pas comment le définir, comme si j'étais ivre, et impossible de tenir un verre pour boire, tellement mes mains tremblaient.
Si j'étais debout, j'avais l'impression que les choses tournaient autours de moi.
Petit à petit, ces effets se sont atténués et aujourd'hui, même s'il sont encore présents, sont devenus gérables, ainsi que les douleurs au nez et au cul qui ont pratiquement disparues.
Ca va donc faire trois semaines de sagesse, je n'ai pas en ce moment de pulsions d'envie de consommer et j'espère que je vais pouvoir en rester là, tout en étant conscient que le petit démon que j'ai mis en cage pourrait bien un jour s'en échapper, qu'il me faut rester vigilant, en évitant tout ce qui peut induire ce besoin.
Je n'ai plus pris non plus de Bromazepam, que j'avais pris au rythme d'une barrette par jour pour me déstresser.
J'espère bien revenir ici, pour vous confirmer que je suis resté loin de toute trace de cc.
Merci à tous ceux qui sont venus m'apporter leur soutien.

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Première fois - Cocaïne : Premier essai en semaine ?
par Wonderland, dernier post 31 janvier 2019 à  09:30 par Wonderland
  7
[ Forum ] Arrêt & Sevrage - Qui peut m’eclairer après essai sevrage cocaine crack
par Dolcevita, dernier post 18 décembre 2017 à  10:53 par Dolcevita
  19
[ Forum ] Fumer - Premier essai, loupé
par Chouchou, dernier post 22 mars 2018 à  23:34 par Chouchou
  4
  [ PsychoWIKI ] Complications aiguës de l'usage de cocaïne
  [ PsychoWIKI ] Cocaine, effets, risques, témoignages
  [ QuizzZ ] Evaluer la gravité de votre addiction
45594 personnes ont déja passé ce quizzz !



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Le Fanzine N°3 est sorti
    26 juin 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    La violence symbolique chez les usagers de drogues
    30 mai 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    De quelle façon les psychédéliques ont-ils changé votre mode de p...
    Il y a 2hCommentaire de Rick (36 réponses)
     Appel à témoignage 
    Vos markets du DW favoris en ce mois de juin 2019 ?
    Il y a 24mnCommentaire de Djyms (114 réponses)
     Forum UP ! 
    Overdose - Comment injecter Prenoxad pour lutter contre les overdoses
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    2C-B - Questions sur le 2C-B
    Il y a moins d'1mnCommentaire de lecorsedefrance dans [RC Psychédéliques...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Sevrage sec de cannabis et tabac
    Il y a moins d'1mn
    1
    Commentaire de Psychotropeur dans [Cannabis...]
    (14 réponses)
     Forum 
    Gérer sa consommation - Ne pas surcharger son joint
    Il y a 16mnCommentaire de Grp dans [Cannabis...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Vos markets du DW favoris en ce mois de juin 2019 ?
    Il y a 24mn
    6
    Commentaire de Djyms dans [Anonymat et sécurité...]
    (114 réponses)
     Forum 
    Faire de la lean facilement en suisse romande ?
    Il y a 47mnCommentaire de Ziv123 dans [Codéine et dihydrocod...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Effets secondaires - Cannabis et épilepsie
    Il y a 55mnCommentaire de Manuactif dans [Cannabis...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Cactus et Mescaline - Je pense avoir trouver un cactus San Pedro
    Il y a 1hCommentaire de Ocram dans [Enthéogènes...]
    (29 réponses)
     Forum 
    Petite découverte dans La Rochelle
    Il y a 1hNouvelle discussion de VforN dans [TSO - maintenance au...]
     Blog 
    La violence symbolique chez les usagers de drogues
    Il y a 2h
    22
    Commentaire de Marla Singer dans le blog de Equipe de PsychoACTIF
    (27 commentaires)
     Blog 
    Le dernier album de tintin est sorti
    Il y a 3h
    1
    Commentaire de Rick dans le blog de Rick
    (4 commentaires)
     Blog 
    Héroïne et fentanyl, un mélange mortel à Washington
    Il y a 7hNouveau blog de hyrda dans [Actualités]
     
      QuizzZ 
    Evaluer votre dépendance au cannabis
    Dernier quizzZ à 01:01
     PsychoWIKI 
    Psilocybe, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Mon "tout savoir sur l'Amanite Tue-Mouche"
     Nouveaux membres 
    Lucskd2, hugo51100, drey_mtn, Psycot23 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     De quelle façon les psychédéliques ont-ils changé votre mode de pensée?
    par Cub3000, le 16 Jul 2019
    C'est simple, ça a radicalement changé ma vie. Pour être honnête je dois dire que ça m'a d'abord valu quelques sacrées baffes, quelques baffes sacrées et de sérieux traumas étant plus jeune, parce que j'ai commencé par faire n'importe quoi avec ces substances. Mais aussi.... Ça m'a g...[Lire la suite]
     Bupré vers Orobupré
    par Mecrupulent, le 13 Jul 2019
    Hello, Désolé du déterrage mais c'est le sujet le plus adapté que j'ai trouvé. Justement à ce propos, je teste l'orobupré en ce moment et effectivement, il est je pense impossible d'en faire une trace, plusieurs raisons à cela : 1- Les comprimés, qui en taille et forme font penser à un...[Lire la suite]
     3mmc, les marcheurs de l'extrême !
    par Ocram, le 12 Jul 2019
    Pré Trip Report : Je sais bien, j’arrive après la guerre. J’arrive après la guerre pour deux raisons, la première c’est indéniablement le fait que des Trip report sur la 3mmc il y en a un paquet, mais comme expliqué dans mon précédent billet de blog je me suis promis d’écrire mes pr...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Au moins tu es humble / tu ne fais pas de généralité comme certains [rick] dans [forum] De quelle façon les psychédéliques ont-ils changé votre mode de pensée?
    (Il y a 2h)
    Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre) dans [forum] De quelle façon les psychédéliques ont-ils changé votre mode de pensée?
    (Il y a 4h)
    Les explications made in bibij <3 .Yoshi. dans [forum] De quelle façon les psychédéliques ont-ils changé votre mode de pensée?
    (Il y a 5h)
    Merci tu m'évite encore une grande diatribe fatiguante sur le sujet, Guy dans [forum] De quelle façon les psychédéliques ont-ils changé votre mode de pensée?
    (Il y a 5h)
    j'aime beaucoup Hyrda dans [commentaire de blog] Obsession
    (Il y a 6h)

    Pied de page des forums