Je n'en peux plus...mais jsuis comme piégée / PsychoACTIF

Je n'en peux plus...mais jsuis comme piégée

Publié par ,
879 vues, 9 réponses
L'auré 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 30 Oct 2016
Messages: 12
Blogs
Bonjour à tous,
Voilà je ne sais pas s'il y aura de réelles questions dans mon message, je ne recherche donc pas forcément de réponses mais surtout un gros ras le bol a exprimer et une tristesse sans fin..

J'ai 32 ans et je viens d'apprendre que je suis enceinte.. alors après deux avortements dans le passé, j'avoue ne pas savoir quoi faire à ce sujet.
Mais là n'est pas le pire pour moi, car je me sens prête a assumer..

Sauf que, cela fait 15 ans environ que je suis sous l'emprise de mon copain..une sorte de dépendance affective qui fait que je suis toujours revenue pour x et x raisons... L'amour bien sûr mais voilà..

Je prend du subutex depuis plusieurs mois, la came ne me fait plus envie en fait depuis un bon moment déjà..
Nous consommons de la coke en IV de temps en temps, je me mets de limites sans trop de difficultés étonnement d'ailleurs... Et je fume du tabac, là c'est la grosse dépendance !!!

A chaque fois que je suis tombée bas dans ma vie, j'ai toujours essayé de me relever. J'y suis toujours arrivée a la seule condition de partir seule de mon côté, c'est a dire de sans lui.

Lui est alcoolique depuis ses 14 ans, il en a 36. J'ai vécu un nombre incalculable de violences physiques et morales, de délires paranoïaques. Il exerce une emprise impeccable sur tous les aspects de ma vie et de ma personne, mais malgré cela je suis toujours là.
Son comportement est de pire en pire,c'est no limites et a moi de composer avec tout ca.

Il a tout cassé dans mon dernier logement et ses frénésies ont fait que nous nous sommes retrouvés dehors en plein hiver.
Du coup, ayant rompu contact avec toute ma famille au fil des années, je me retrouve chez sa grand-mère depuis 2 mois.

Je pars dans tous les sens je suis désolée, je me sens si mal et désemparée..encore a l'instant il m'a arraché ma carte pour se barrer acheter de la coke, dont il me mettra le reste des miettes sous le nez quand il aura décidé de rentrer...

Je ne veux pas consommer depuis que je sais que je suis enceinte, mais il s'en fout . Je ne sais pourtant pas si je vais le garder ou non.. j'aimerai c'est sur, mais je ne me vois pas élever un enfant avec lui.

J'étais partie pendant un an environ, j'avais retrouvé un appart, un travail aussi. Je me suis stabilisé lentement mais sûrement au subutex..
Puis j'ai recraqué, j'ai retenté avec car malgré tout je l'aime.

Mais je me rends vraiment compte de l'état des choses, et c'est exactement ce que je ne veux plus.

J'ai énormément parlé avec, mais lui n'a "aucun problème".

Je voudrais partir, mais je connais déjà tellement les foyers, les accueils d'urgence,etc.   J'ai très peur de la suite, peur de ne pas savoir faire face cette fois..

Si j'avais pensé un jour témoigner de ça sur PA...jamais!! De mes consommations éventuellement, et encore.....

Mais là,j'avais vraiment besoin d'en parler.

Pfff, c'est quand que ça s'arrête bordel ?!

Merci si yen a quelques uns qui m'auront lu.

Bon dimanche a tous.

Dernière modification par L'auré (10 février 2019 à  13:07)

Hors ligne


Sufenta
Modérateur
7300
Date d'inscription: 11 Apr 2015
Messages: 4845
Salut

C’est bien compliqué tout ça ..

Quand je pense que certains font tout pour avoir un enfant ou le désire plus que tout et que d’autre s’en tapent complètement (pas toi hein, mais ton compagnon que ça ne semble pas questionner plus que ça).

La situation est complexe car là sans un minimum, cad un toit, un taf et un mec qui s’interesse à toi avec des consommations au minimum gérées c’est très compliqué.

Je ne dis pas qu’il ne faut plus consommer mais déjà d’une, te soutenir et pas te donner envie serait la base, deux, prendre ta carte pour de la cc alors qu’il faudrait un appart ect Mouais c’est pas possible la

Je suis personne pour te dire ce que tu as à faire mais réfléchis bien à la vie que tu vas donner, ce bébé n’a rien demandé et il mérite une vie stable si tu es en mesure de lui offrir très bien sinon c’est pas à lui de payer ..

Je te souhaite de trouver des solutions à tout ça mais là je pense que ton mec n’est pas près à être père et il doit pas le vouloir sinon ça serait différent et protége toi, la meilleure solution parfois même si c’est dur c’est de passer à autre chose ..

Amicalement

Dernière modification par Sufenta (10 février 2019 à  15:59)

Reputation de ce post
 
Il dit pas que des conneries le Suf. J'approuve a 100% RandallFlag

SINTES: Analyse de produits :
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne


L'auré 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 30 Oct 2016
Messages: 12
Blogs
Déjà, merci Sufenta d'avoir prêté de ton attention a mon message.
Merci de ta réponse que je trouve plus que censée..
Après, il serait trop facile de dire qu'il me suffit de le quitter pour que ma vie soit belle... Bien sûr que non.
Sauf que j'ai beaucoup travaillé avec mon médecin et mon addiction pendant plusieurs années pour en être où j'en suis niveau traitement.
J'ai souvent rechuté mais ne me suis jamais voilé la face sur ma situation..
A chaque fois que je suis partie, même si parfois je consommais encore, j'ai toujours retrouvé une vie bien plus stable, a tous les niveaux.
Même si ca fait longtemps que je ne crois plus vraiment en nous, j'avais un dernier espoir de le faire réagir du fait que moi, je m'étais prise en charge donc lui pouvait le faire également...

Enfin bref, je pourrais en parler des heures, j'ai déjà ma réponse concernant cette histoire..

Mais maintenant, que vais-je faire, je ne suis pas sûre de vouloir avorter, je ne suis sûre de rien.
Du travail, j'en avais encore un la semaine dernière, j'y travaillais depuis un peu plus d'un mois mais Monsieur n'a rien trouvé de mieux que de me griller deux trois fois avec des sketchs directement a l'accueil.. je bossais dans une EHPAD, j'ai toujours fait ça.
Bref, je n'ai pas eu le courage de m'expliquer ni de m'excuser auprès de ma direction, qui essaye pourtant toujours de m'appeler depuis, me laisse des messages bienveillants..
Ce que je veux dire, c'est que je sais que je suis capable de travailler, et surtout que j'en ai envie..

Le logement est mon gros soucis, je sais payer un loyer et des charges tous les mois, mais sans garant c'est dur, et je ne peux verser deux lyers d'un coup..

Je viens de voir que mon boulot m'avait payé mes derniers jours de taf, du coup 300 euros, sur mon livret a donc kil ne sait pas.

Demain, j'appelle une assistante sociale, peut-être qu'il y en a au csapa,je ne sais pas.
Je vais également a la maternité, etc.

Je pense que la meilleure solution est de ne pas garder ce bébé.. si j'avais encore mes problèmes d'addiction, je n'hésiterai pas je crois...
Mais j'ai tout fait pour évoluer a ce niveau, mais ça ne peut pas suffire j'en suis bien consciente.

Matériellement, ça ne suis pas. Partir pour de bon,  c'est ce que j'ai en tête depuis bien avant de savoir que j'étais enceinte, déjà quand on s'est retrouvé dehors, j'ai pu voir a nouveau que c'était moi qui devait tout porter!! Et je ne parle même pas du reste (violences psychologiques extrême s et continues, paranoïa, chantage, etc)

Enfin, merci beaucoup Sufenta, je te lis souvent et comme le dis Randall Flagrant , tu ne di s pas de conneries sur ce coup là wink

Et désolé pour le pavé...vraiment .

Hors ligne


Recklinghausen 
Modérateur
France
10020
Lieu: dans ma famille. N'y. Y.
Date d'inscription: 09 Mar 2015
Messages: 6091
Salut,

Si je devais donner mon avis, il ne faut pas le garder... Ton homme !!!

Plus sérieusement, tu es surement à la croiser des chemins et un choix risque d'être obligatoire dans peu de temps.

D'après ce que tu écris, le futur papa ne semble pas concerné par ta grossesse... Mais les,choses sont surement plus compliqué qu'il n'y paraît.

Il est peut-être à un moment de sa vie où son raisonnement n'est pas à son apogée et rien ne dit qu'il ne changera pas d'avis dans peu de temps.

J'imagine qu'il doit également avoir " de bons moments " au sein de votre couple, puisque vous êtes encore " ensemble"  à l'heure où tu écris.

Il n'empêche que vous venez de mettre un bébé en route, et que lorsqu'un homme et une femme font " une boulette "... C'est la femme qui l'a conserve ( elle n'est pas de moi cette phrase wink ).

Ce qui signifie que c'est bien la femme qui porte les enfants avant leur naissance, ce qui lui confère certains droits, et notamment le droit à l'avortement.

Je ne prétends absolument pas que c'est la solution, j'affirme que c'est un choix, au final, qui te revient de plein droit !!!

Mener ta grossesse à terme est également un droit fondamental , qui n'appartient qu'à toi.

Afin que tu puisses faire un choix éclairé, je te conseille d'en discuter avec ton partenaire, à un moment qui sera propice à la discussion.

Porter son choix sur un moment où les émotions sont au plus calme me parait être le moment où la discussion aura une bonne probabilité d'aboutir, et te permettre de connaitre véritablement sa façon d'envisager les choses et de percevoir son/votre futur.

Je te conseille de te mettre à rêver un peu en te imaginant les diffèrents chemins qui pourraient conduire ta vie.  Et quelle est-celle qui te tenterait le plus dans un futur plus ou moins proche...

T'imagines tu dans un lieu de vie, commençant une vie de maman célibataire , seule et célibataire, toujours en couple, ou formant une famille avec le papa de l'enfant ?

Cela t'aidera surement à faire un choix éclairé car, encore une fois, c'est un droit qui t'appartient.

En tout cas, que de cheminement parcouru !!! Tu peux en être fier super

Il serait néanmoins intéressant que tu puisses consulter un gynécologue qui a une spécialité dans les addictions ( ou l'inverse ) car, s'il te venait de prendre le choix de mener ta grossesse à terme, il sera bon de discuter traitement médicamenteux.
Et il sera bon de rencontrer ce toubib dans tous les cas.

C'est apparemment préférable que tu switches de la Buprénorphine vers la Méthadone.

En tout cas, ne doute pas de toi. Tu es capable de tout et tu es bien " plus forte " que tu pourrais le penser.

Tu as une spécialité professionnelle et ton domaine recrute partout en France. C'est plutôt une très bonne nouvelle.

Et le fait de prendre avis auprès d'une assistante sociale est une excellente idée super

Prendre plusieurs avis permettent de prendre " le meilleur choix possible au moment concerné ".

J'ai rencontré ma femme alors qu'elle vivait maman célibataire avec deux enfants car son ex mari avait la fâcheuse tendance " à lever la main quand la pression psychologique ne suffisait plus ".

Il a même réussi à conserver les clefs de son appartement, qu'il ne lui a rendu qu'à l'état des lieux ( 6 mois après la signature du divorce ), pour ne donne qu'un exemple de ses tentatives de contrôle.

Aujourd'hui, nous sommes mariés, nos enfants " poussent pas si mal que ça " ( ça pourrait être mieux, mais ça pourrait être pire wink ) et nous avons réussi à former une ( nouvelle ) famille, mêlée de sang et de sol ( ses enfants sont un peu les miens et inversement, tout en gardant à l'esprit qu'un enfant n'a qu'un seul papa et une seule maman ) smiley-gen013

Je te souhaite de vivre également une vie heureuse.

Je me permets de conclure en te précisant que le mauvais choix n'existe pas... À partir du moment où ce choix fut libre, après avoir été éclairée entièrement par les enjeux de la situation.

Continue à prende soin de toi,

Et n'hésite pas à revenir discuter, car ton choix final ne sera jamais un motif pour te juger.


Reck.


Reck.
Reputation de ce post
 
De bon conseil, comme d'hab / Chêne
 
Magnifique message...

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne


L'auré 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 30 Oct 2016
Messages: 12
Blogs
Reck,

Je viens à l'instant de voir ton post. Je prends le temps de le relire très attentivement juste après là... En effet, rien qu'à la première lecture, tu m'as énormément donné l'impression d'être juste et objectif à chacun de tes propos... Tu m'as énormément interpellé, sans jugement et un très grand merci pour ça... Vraiment.

Je pars de suite relire point par point pour y répondre comme il se doit... Ça me fait penser que j'ai vraiment bien fait de venir vider mon sac sur PA ( que je consulte quasi quotidiennement depuis quelques années) , mes attentes dépassent mes espérances ... Voilà voilàsuper

Bon, merci beaucoup car j'ai vraiment trouvé ton message très pertinent, et aussi j'ai retrouvé direct un peu d'espoir ce qui est plus que rare ces derniers temps ..  Et cela, grâce à ton chouette petit témoignage/vécu, vous avez l'air très courageux toi et ta femme, vraiment, et....

Pfff, je fais déjà tout un pavé " juste" pour dire que finalement, le non-jugement de ton message, l'attention/le temps que tu as pris pour donner ton idée/avis sur ma situation et enfin, tes conseils et encouragements...Tout ça réuni mérite d'être relu attentivement. Je vais essayer d'y répondre le mieux possible, je sais que je vais y passer un moment car je sais que plusieurs choses que tu as abordé vont me porter à la réflexion, et réfléchir   de façon censée et constructive, ça prend un peu de temps wink

Ce sera sûrement un "petit" pavé, je pense me coucher avant la fin car je suis beaucoup fatiguée en vrai. Beaucoup bougé aujourd'hui et un tout petit peu fière de moi car j'ai fait un tas de démarches, etc... Mais il est toujours là, je suis toujours chez sa grand-mère, et c'est très tendu pour moi.

Donc oui jsuis crevée, je ferai un brouillon et le finirai je pense demain. OSEF je sais bien.. qu'est ce que je peux parler pour rien dire ce soir, je commence à me saouler moi-même là !! censored

Je mets STOP tout-de-suite,je pars dans tous les sens..
boulet

Très bonne nuit.

Hors ligne


Core a Corps
Canari jaune de 500 kilos
2100
Date d'inscription: 10 Apr 2018
Messages: 120
Blogs
Bonjour L'auré ! Mon message n'apportera sûrement pas grand chose au chmilblik, mais j'aimerais t'apporter tout mon soutien dans cette épreuve dont je ne peux qu'imaginer à quel point elle doit être difficile à appréhender.

Tout d'abord, je plussoie au message de Reckling, tu peux être très fière de toi pour tout ce que tu as entrepris, le recul que tu as su prendre sur tes conditions de vie, sur ta relation, sur tes consommations. C'est important de le rappeler, car subjectivement on a toujours l'impression d'avoir trop peu réagi, ou trop tard... Mais il faut du courage pour admettre tout ce que tu nous exprimes, et d'autant plus pour le partager comme tu le fais, beaucoup de courage et de recul. Il faut du courage pour faire les démarches que tu as faites et pour cesser de se voiler la face à propos des violences que tu subis.

Je ne peux pas être objective vis-à-vis de ta situation, connaissant un peu le rayon des violences psychologiques, dont j'ai été victime (pas de la part de mon conjoint, mais de mon père) et dont j'ai vu ma maman pâtir pendant des années. Je conçois donc tout à fait à quel point il est difficile de prendre des décisions si importantes pour ton existence dans une situation pareille, où toutes les conditions matérielles et psychologiques sont réunies pour que tu aies l'esprit complètement embrouillé. Et lorsqu'un/des enfant/s sont en cause, ça fout encore un brouillard par dessus tout ça... Là où je ne suis pas objective, c'est que la seule expérience que j'ai à propos de violences si longues et continues, la personne en cause n'était pas "sauvable", et la situation irrécupérable. Là où peut-être tu n'as pas de certitude à propos de ton conjoint, je savais personnellement que rien ne servait de continuer à tenter de faire de mon père une personne correcte, et d'apaiser nos relations.

Pour ma maman c'était différent, elle avait construit sa vie avec lui, avait eu des enfants avec lui, une maison... Et elle a mis très longtemps avant de se rendre compte qu'il était finalement préférable, pour elle et pour ses filles, de s'extraire de cette situation. Une fois la décision prise, ça a été encore très dur pour elle, elle a eu l'impression de nous avoir gâché la vie en restant avec cet homme, puis en nous éloignant... Tout ça pour dire que parfois il est préférable de vivre sans père plutôt que de supporter de telles conditions de vie ; ma soeur et moi la remercions pour ce choix compliqué.

Peu importe le choix que tu feras, il ne sera pas mauvais s'il est pris en toute liberté, sans que la culpabilité n'entre en jeu. Si tu veux cet enfant, garde le, peu importe que tu choisisses de rester avec le papa, ou non ; si tu penses pouvoir lui apporter des conditions d'existence favorables, tu n'as pas à te sentir coupable. Si tu choisis l'avortement, de la même manière tu n'as aucunement à te sentir coupable ; il s'agit de ton corps, et que tu aies déjà subi des IVG ne change en rien l'affaire, ni ne te fais passer pour une femme irresponsable, ou que sais-je. Les bien-pensants n'ont qu'à bien se tenir, il s'agit de ton choix, pour l'instant ce n'est pas un bébé ; la décision te revient entièrement de faire qu'il le devienne, ou non. Si ce n'est pas le cas, tu n'auras commis aucune faute. J'espère que mon expression n'est pas trop crue, mais c'est le fond de ma pensée.

Le fait que tu habites chez la grand mère de ton conjoint est une situation très compliquée... Je ne saurais que te dire, et je comprends ta réticence envers les foyers d'accueil, mais je pense que dans la situation où tu te trouves, tu ne pourrais te sentir que mieux à prendre un  véritable recul "physique". T'éloigner de ces sources d'angoisse (que tu finisses par revenir, ou non) ne peut que t'être bénéfique, je pense. Ça te confortera dans l'idée que, peu importe ce que tu décides, il s'agit de TON existence, que tu es tout à fait apte à gérer seule, et cela t'insufflera certainement un vent de liberté (même si les conditions matérielles sont difficiles) qui te permettait de prendre une décision plus mûre et éloignée de toute influence, positive ou négative.

Bref, tu peux être fière de toi, L'auré, pas facile de livrer tout ça à des inconnus, surtout vu les jugements qui pourraient émerger - injustement - dans une société comme la nôtre, qui culpabilise sans cesse, et les usagers, et les mamans, et les victimes de violences... Bref, tu es une personne forte, n'en doute pas, comme nous sommes tous capables de l'être. Nous, sur PA, on ne te jugera pas, quoique tu décides ! Peut-être même que la situation peut s'arranger avec ton conjoint, que sais-je, peu importe : il faut que tu fasses ce qui te permet de te sentir libre et en pleine possession de tes moyens, c'est le plus important. Et je sais à quel point c'est facile à dire...

Courage, courage, courage !
Reputation de ce post
 
Je n'aurais pas dit mieux,délicat et direct!Pas culpabilité, peu importe le choi

Être seule avec le livre non encore écrit, c'est être encore dans le premier sommeil de l'humanité.

Ecrire - Marguerite Duras

Hors ligne


Marla Singer 
AmazonQueen
1900
Lieu: en transit
Date d'inscription: 25 Oct 2014
Messages: 186
Blogs
Bonjour Laure et

Je me permets d'intervenir car ton récit résonne particulièrement en moi.
J'ai le même âge et les mêmes problématiques depuis 2 ans au niveau du couple.
J'ai toujours traîné un passer de dépendance affective donc je sais à quel point il peut être dur de se séparer le son bourreau du moins d'une personne négative.

Tu as pris de l'avance car tu as l'air assez lucide l'état de votre relation le pourquoi j'ai du mal à avancer (tu finis toujours par revenir vers lui un peu comme certains avec la drogue).
Par là-dessus tu apprends cette nouvelle génial qui est ta grossesse et tu pourrais sonner une nouvelle phase dans ta vie.
Si tu décides de ne pas mener à terme, cela peut engendrer un Electrochoc : Construire une vie stable et agréable sera pas possible pour vous deux.

Meilleur conseil serait de fuir de toute façon tu as déjà l'air dans une situation un peu précaire entre deux appart donc pourquoi ne pas en profiter sur des bases saines et neuves.
Tu vas sûrement en chier mais ce sera pareil, sauf que tu sera également privé de ton libre arbitre elle subira Diverses brimade. Dans ton état c'est vraiment pas recommandé tu dois t'éloigner de toute source de stress d'angoisse de mal-être.

Tu as cette excuse là donc même si c'est temporaire au départ, un éloignement serait salutaire.
Je sais à quel point il est dur de quitter la seule personne n'a dans notre vie celle qui connaît tout connais par cœur nous accepte comme on est (... hum quoi que ..). C'est très dur quand on a conscience des horreurs qui nous réserve.

De peut-être chercher à protéger ton ventuel futur bébé ça peut t'aider à trouver la force.
Chaud j'ai du mal à faire les choses pour moi mais je peux me plier en quatre quand c'est pour les autres.
Chacun sa stratégie que tu trouveras la tienne.

Si ça fait quelques temps que tu te doutes finir cette relation c'est que tu es sur la bonne voie.
Fois ça peut mettre du temps à se finaliser mais tu as pris conscience de l'essentiel à mes yeux.

C'est dur vraiment mais essaie de revenir vers ta famille tu vis un moment important en plus.
Essai à des personnes que vous connaissez pas où que tu ne connaîtras toi...

Bref change d'environnement, trouve de nouveaux appuis tu en as besoin( centre de soins famille amis), et déménager même si nécessaire ça peut aider à redémarrer sa vie.
Veille à ne pas rester seul car tu auras toujours ce sentiment que seul ton ex et là pour toi. Or dans les faits je ne pense pas que ce soit vrai. Faut juste prendre le temps de renouer avec les personne que tu as pu zapper car trop investie dans ta relation.

Et surtout je te conseille d'avoir un suivi psy qui sera à l'écoute et pourra te conseiller....
C'est parfois compliqué de trouver le bon ki le contact sera «naturel»....
Mais pour se relever sans trop de problèmes après avoir vécu tout ce que tu décris, mieux vaut être accompagné écouté et conseillé...
Histoire de ne pas repartir avec le poids de ton ancienne vie sur le dos.
les brimades la culpabilité l'humiliation ça laisse des traces dans l'estime de soi.
De plus les problèmes de dépendance affective mieux vaut les travailler avant de reprendre une nouvelle relation et de reproduire les mêmes erreurs.

Voilà je te souhaite le meilleur et de te remettre... Après des années de pluie 7 enfin un ciel bleu qui t'attend peut-être...
C'est à toi de voir pourra enfin couper le cordon néfaste entre toi et ton compagnon.

Tu as tellement de choses à penser réfléchir ressentir.... Tu ne peux pas perdre de temps et te faire enfoncer surtout pas maintenant.

N'hésite pas à me contacter en MP si tu veux j'ai vécu des faits similaires et finit par poser une plainte tant que j'aimais la personne incriminée....
C'est compliqué. Vraiment
C'est aussi pour ça qu'il faut se serrer les coudes rester à l'écoute et s"apportée du positif.

Force et courage ma belle

Marla

Ces propos n'engagent que moi (et mes multiples personnalités) fume_une_joint

En ligne


prescripteur 
Modérateur
8000
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 6384
Bonjour, je plussoie ce qui a été dit mais juste un point.
Le Subutex est acceptable pour la grossesse, même si la Méthadone est en principe le traitement de choix.
Le passage du Subutex à la Methadone en cours de grossesse n'est pas conseillé car il y a un risque de manque temporaire. Donc, à mon avis, si le Sub est bien toléré tu peux continuer comme ça, si tu veux le garder bien sûr.
Amicalement
Reputation de ce post
 
Merci pour la précision sur le Subutex :) Reck.

Quand on voit ce qu'on voit et qu'on sait ce qu'on sait, on a bien raison de penser ce qu'on pense. Pierre Dac

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
8800
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 5405

Meilleur conseil serait de fuir de toute façon tu as déjà l'air dans une situation un peu précaire entre deux appart donc pourquoi ne pas en profiter sur des bases saines et neuves.

Je n'ai rien à ajouter à ce qui été dit et quelle que ce soit ta décision, il ne manquait plus que pouvoir l'exprimer.

Bonne route !


Just say no prohibition !

Hors ligne


psychodi 
psychocannabinologistologue
France
1911
Lieu: un peu ailleurs, souvent
Date d'inscription: 24 Jul 2013
Messages: 583
Blogs
salut L'auré
moi, ça me fait remonter plein de questions (et ça fait écho à mon passé, avec beaucoup moins de violences mais une co dépendance affective qui a laissé des traces...et un gosse qui va mal aujourd'hui)

L'auré a écrit

...
Lui est alcoolique depuis ses 14 ans, il en a 36. J'ai vécu un nombre incalculable de violences physiques et morales, de délires paranoïaques. Il exerce une emprise impeccable sur tous les aspects de ma vie et de ma personne, mais malgré cela je suis toujours là.
Son comportement est de pire en pire,c'est no limites et a moi de composer avec tout ca....

tu as bien du courage pour supporter tout ça depuis des années...et une réelle lucidité sur ta situation d'emprise

L'auré a écrit

J'étais partie pendant un an environ, j'avais retrouvé un appart, un travail aussi. Je me suis stabilisé lentement mais sûrement au subutex..
Puis j'ai recraqué, j'ai retenté avec car malgré tout je l'aime.

malgré tout ça, tu dis que tu l'aimes...mais tu aimes QUOI chez lui ? quel aspect de sa personne ? ce qu'il est parfois ? ce qu'il fait parfois et qui serait positif ?
qu'as-tu changé dans ta vie à cette période pour pouvoir t'en éloigner et trouver de la stabilité ?

L'auré a écrit

Pfff, c'est quand que ça s'arrête bordel ?!

bin...peut-être quand tu l'auras décidé, jeune guerrière ?!

tout mon soutien...et n'hésites pas à balancer tes "pavés" sur PA, c'est fait pour ça !


on n'est jamais jamais assez fort pour ce calcul (contrepèterie)

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Gérer la descente de MD
    06 févier 2019Commentaire de Feusté (28 réponses)
     Forum UP ! 
    Besoin de conseil sur une prise de codéine
    Il y a 23hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Une cocaïne au goût poivrée.
    Il y a 21hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Actualité - LSD buvards et fiole disponible pour les fêtes
    Il y a moins d'1mnCommentaire de megacide dans [LSD 25...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Bupré vers Orobupré
    Il y a 8mn
    4
    Commentaire de neo dans [Buprénorphine (Subute...]
    (65 réponses)
     Forum 
    Dosage - 3mmc et autres RC disponible.
    Il y a 19mnNouvelle discussion de Europe1987 dans [Research Chemicals (R...]
     Forum 
    K dispo
    Il y a 20mnNouvelle discussion de Europe1987 dans [Kétamine et PCP...]
     Forum 
    Actualité - Coke de bonne qualité
    Il y a 21mnNouvelle discussion de Europe1987 dans [Cocaïne-Crack...]
     Forum 
    Actualité - Weed et shit de meilleur qualité
    Il y a 22mnNouvelle discussion de Europe1987 dans [Cannabis...]
     Forum 
    Brintellix 5mg mise en place
    Il y a 35mnCommentaire de Nico0 dans [Antidepresseurs...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Usage oral/Gobber - Fentanyl, le mâcher est il dangereux pour le système digestif ????
    Il y a 40mnCommentaire de Mathisleomalone dans [Fentanyl et dérivés...]
    (12 réponses)
     Blog 
    Au sources de la musique psychédélique
    Il y a 48mnCommentaire de CoachMigui dans le blog de Sarcastrophe
    (1 commentaires)
     Blog 
    Bonjour 2019 - Un mois de rechute après 8 mois sans coke
    Il y a 1h
    1
    Commentaire de Bootspoppers dans le blog de EmmaMerlin
    (9 commentaires)
     Blog 
    Multiplier du mycélium de Psilocybe Azurescens
    Il y a 1h
    4
    Commentaire de sphax dans le blog de SillyCone
    (10 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
    Dernier quizzZ à 11:50
     PsychoWIKI 
    2C-B, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Commencer sur Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Crownorbital, bohbohboh, Pacho nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Multiplier du mycélium de Psilocybe Azurescens
    par SillyCone, le 17 Jan 2019
    Chalut ! Voici comment multiplier du mycélium de Psilocybe Azurescens, le psilocybe le plus puissant jamais trouvé sur la planète. C'est un champignon qui se nourrit de bois mort et qui est très facile à faire pousser à partir de bois colonisé, car à ce stade il n'a aucun besoin de stérili...[Lire la suite]
     Hallucinations : Lsd Ou Champi ?
    par Valiummy, le 20 Feb 2019
    Salut ! Pour ma part, j'ai testé 2X des psylos à des doses d'environ 50-60 champis. La première fois a été rude psychologiquement, très fort mindfuck au point où je me perdais tellement dans ma tête que je voulais juste en finir avec cet enfer quitte à courir à poil dans la rue. Cependant...[Lire la suite]
     Bupré vers Orobupré
    par neo, le 18 Feb 2019
    Hello. Petit message apres avoir essayé l orobupré. Alors heureusement qu PA existe ;) car sinon j aurais pris mes 10mg d orobupré d un coup, sauf qu en effet la biodisponibilité n est pas la meme. J ai pris 8mg, et franchement je l ai senti (je le sens encore) passé. Etant un poil anxieu ya p...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Pour l'ensemble de tes contributions sur ce post - Hilde.0 dans [forum] Pas de descente
    (Il y a 57mn)
    Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (sphax) dans [blog] Multiplier du mycélium de Psilocybe Azurescens
    (Il y a 1h)
    Ça doit pas être facile, tiens le coup ! dans [forum] Comment je suis en train d'arreter le crack
    (Il y a 4h)
    Merci pour synthétiser mon long post ^^ /coach dans [forum] Pas de descente
    (Il y a 13h)
    Tellement juste et Smooth comme conseils.ocram dans [forum] Pas de descente
    (Il y a 13h)

    Pied de page des forums