TR: Dose massive d'ayahuasca faite maison, seul dans le noir: egocide en règle / PsychoACTIF

TR: Dose massive d'ayahuasca faite maison, seul dans le noir: egocide en règle

Publié par ,
836 vues, 9 réponses
Gaspich 
Nouveau membre
France
600
Date d'inscription: 14 May 2019
Messages: 7
Bonjour,

Tout d'abord je veux insister sur le fait qu'il ne faut en aucun cas suivre mon exemple. Prendre de l'ayahuasca seul lorsqu'on est inexpérimenté est quelque chose de complètement inconscient. Je ne m'explique toujours pas rationnellement ce geste, ne le reproduisez pas chez vous ou vous vous exposez à des dangers bien réels. Je ne suis pas sorti totalement indemne de cette expérience.

Cela faisait des mois que je m'intéressait de près à la DMT et plus particulièrement à l'ayahuasca. Après un certain nombre de trips à la psylocibine depuis plusieurs années et un trip magnifique au LSD lors d'un voyage à la Nouvelle-Orléans, j'étais conforté dans l'idée que les psychédéliques renfermaient une source fabuleuse d'expériences et de connaissances. Je savais que je finirais par essayer l'ayahuasca tôt ou tard. L'occasion s'est finalement imposée à un moment charnière de ma vie. J'ai eu 30 ans, je travaille depuis 10 ans dans l'industrie musicale principalement pour les autres et depuis un an je lance mon propre projet musical en tant que compositeur et producer. J'ai un passé douloureux sur plein d'aspects et je me sentais dans une impasse existentielle à plein de niveaux. Les psychédéliques semblaient une piste tellement prometteuse pour m'en sortir, d'après mes expériences passées, qu'ils sont même devenus le fil conducteur de mon projet musical. Je voulais me délivrer définitivement de certaines angoisses de mon passé, de certains traits de ma personnalité qui m'empêchaient d'avancer où je voulais, de mon addiction au cannabis. J'étais prêt à faire quelque chose de vraiment extrême, quitte à mettre ma vie en danger. Je voulais aller au delà de la dissolution complète de mon ego que je n'avais jamais totalement atteinte auparavant. La première chanson que j'ai produite pour mon projet et qui m'a servi pour démarcher des labels est une ode à la DMT. Je l'ai écrite alors que je n'en avais jamais fait l'expérience. Cette chanson a très bien fonctionné et un label m'a tout de suite proposé de financer tout l'album. C'était pour moi le signe qu'il fallait passer à une nouvelle étape de ma vie, qu'il fallait que je mette à exécution le texte de ma chanson sur moi même, que j'aille puiser l'inspiration là où mon intuition me conduisait.

Je me suis procuré 50g de Banisteriopsis Caapi et 50g de Chacruna. J'ai suivi une diète de 15 jours à base de riz blanc, de quelques légumes et d'eau. Puis un samedi soir, c'était le 2 mars, je décide de me faire une légère infusion avec une pincée des deux plantes, juste pour tâter le terrain. Il était environ 21h quand j'ai bu l'infusion (qui n'avait pas infusé plus de 30 minutes). 30 minutes plus tard je ressens une chaleur aussi intense qu'agréable qui rayonne dans chaque cellule de mon corps. Et là pendant des heures, je ressens une euphorie merveilleuse. Mes pensées sont profuses, toutes incroyablement positives, je me sens merveilleusement bien. Je vois des jolies fractales dans ma tête et je ressens une présence très apaisante. C'était très doux et réconfortant. J'avais l'impression de recevoir une grande quantité d'amour d'une autre dimension, sans jamais perdre le contrôle. Je suis resté allongé toute la nuit à penser à plein de choses et à me réjouir d'être vivant. Six heures plus tard j'étais encore euphorique et fermement décidé que le moment était venu, le lendemain je procéderai à l'expérience à proprement parlé. Je m'endors quelques heures et me réveille à 8h dimanche matin.

Dès mon réveil, je me lance dans la confection de la potion. Dans une grande casserole, je met les 50g de chacune des plantes et je complète avec de l'eau distillée et un peu de vinaigre blanc. Je laisse tout mijoter pendant 4h à feu très doux. Puis je filtre la mixture et je fais à nouveau mijoter les plantes 4h de plus dans de l'eau neuve avant de refiltrer à nouveau. Pendant à nouveau 4h je laisse réduire à feu très doux les filtrats des deux infusions jusqu'à ce qu'il ne reste plus qu'un mélasse épaisse, noire avec des légers reflets semblables à une flaque d'essence à la surface. J'avais de quoi remplir un gros mug de cette substance infâme et je n'avais aucune idée de la dose que cela représentait, je savais juste qu'il y en avait normalement pour plusieurs personnes. Il était environ 21h, j'ai fermé les volets, coupé le courant chez moi pour me retrouver dans l'obscurité la plus totale possible, il n'y avait qu'une bougie pour éclairer la pièce. J'ai hésité un moment à tout boire, repensant à tout ce que j'avais entendu et lu sur le fait que faire seul ce que je m'apprêtais à faire était une très très mauvaise idée. Mais l'expérience de la veille m'avait mis en confiance et j'étais déterminé à assumer les conséquences de ma décision. J'ai pris une grande inspiration et ait bu un maximum. Il m'a fallu trois fois pour boire l'intégralité du mug. Le goût était infecte, à la fois sucré, salé, acide et amer, avec une texture ignoble. La veille ça n'avait rien à voir, c'était une tisane légèrement foncée, là ça ressemblait plus à du mazout très épais. Je me suis allongé dans mon lit et j'ai attendu patiemment.

Au bout de 30 minutes je ressens la même chaleur bienveillante que la veille. Mais elle monte beaucoup plus vite et plus fort, par vagues de plus en plus intenses. Je me met alors à me masser le torse de façon inconsciente et m'abandonnant complètement à cette sensation très agréable qui me submergeait totalement. Puis c'est très vite de venu étrange. Mes mains ont commencé à effectuer une sorte de danse très synchronisée. Il m'arrive avec la psylocibine que mes mains fassent des gestuelles inconscientes, mais là c'était quelque chose de très complexe et précis. Je ne les contrôlais plus du tout, on aurait dit qu'elles étaient télécommandées. Elles attrapaient des choses invisibles a la surface de ma peau et les jetaient au loin. Tout mon corps s'est peu à peu mis en mouvement et je me suis mis à baragouiner des choses incompréhensibles. Je ne contrôlais rien mais j'étais conscient de ce qui se passait Je ne voulais pas interféré alors j'ai laissé mon corps faire. C'était un moment très spécial. J'étais en train de danser dans le noir et dans un silence de mort en prononçant des choses qui ne semblaient pas avoir de sens. D'un coup je sens l'envie de vomir qui monte Je me jette sur le seau que j'avais prévu à cet effet, et je vomis tout ce que je peux dans un bruit absolument horrible. J'ai l'impression de vomir bien plus que ce que j'ai bu, j'ai l'impression que ça sort par ma bouche, mon nez, mes yeux, ma peau... Une sensation très étrange apparaît, je commence à voir des choses indescriptibles dans ma tête. Je repose le seau et je m’aperçois que tous les sons ont de l'écho. Un écho très fort, qui résonne avec des fréquences très aigues. Je remarque aussi que de mes mains jaillit une espèce d'énergie gélatineuse qui adhère à tout ce que je touche en crépitant et en provoquant des petites décharges. Je comprend alors que je suis parti pour vivre quelque chose sur laquelle je n'ai strictement aucune prise. Je me met à paniquer et je me lève d'un coup de mon lit. Mais c'est pire, ça tourne dans tous les sens, j'entends des choses indescriptibles qui écrasent totalement ma conscience et surtout je ne sais pas quoi faire, je suis pris au piège. Je décide donc de me remettre au lit car c'est manifestement l'endroit le plus sur de mon appartement.

Les choses se calment un tout petit peu, très peu de temps avant que mon corps se remette à bouger tout seul comme un pantin désarticulé. Au début légèrement, puis mes gestes sont devenus totalement incontrôlables, j'avais l'impression que j'allais me démembrer tellement mes bras et mes jambes tournaient à toute vitesse. J'ai essayé de me débattre, de lutter contre cette sensation, je ne comprenais rien à ce qui m'arrivait. J'ai fini par abandonner et les visions se sont enchaînées à tel point que je ne peux plus raconter ce qui s'est passé pendant un laps de temps avant la séquence suivante qui n'a à mon avis pas trop tardé. A ce moment là, le trip ne faisait encore que commencer. Les visions se sont calmées et je me suis retrouvé assis par terre chez moi, complètement perdu, ne sachant plus ce qui m'avait amené à cette situation, ne sachant plus trop si j'existais. Puis à nouveau la chaleur très réconfortante du début qui s'est mise à me caresser, à m'apaiser. Je me sentais merveilleusement bien à nouveau, je n'arrêtais pas de me dire "Ah c'est quand même bon d'être en vie, de ressentir la vie, de jouir de la vie..." Je reprenais peu à peu mes esprits mais je ressentais quelque chose d'assez indescriptible. Une sensation d'illumination absolue. Tout était lumineux autour de moi alors que j'étais dans le noir complet. Je ne savais plus à ce moment là que j'avais bu de l'ayahuasca, je ressentais juste que quelque chose était en train d'entrer en contact avec moi, que j'étais sur le point de vivre le moment le plus important de ma vie, sans doute la chose la plus importante qu'un être humain puisse vivre. J'avais l'impression que cela était arrivé à beaucoup de gens avant moi, mais je ne savais rien de ce qui allait m'arriver. J'avais juste l'impression que tout mon parcours, tous mes choix de vie, m'avaient amenés à cet instant précis où je recevais la dernière pièce du puzzle de l'existence. Je me sentais incroyablement chanceux. C'est alors que j'ai commencé à voir des flashbacks de mon passé mêlés à des images de ma conception du monde qui s'enchaînaient dans ma tête, avec un message en filigrane. Je n'entendais pas vraiment une voix, je ressentais ce message comme si il passait par une connexion directe vers ma conscience. Je ne sais pas d'où provenait ce message, mais j'ai l'impression qu'il ne venait pas de moi. Il était le fruit d'une intelligence immensément supérieure, pas malveillante mais malgré tout assez sévère. Elle me disait: "Tu veux vraiment savoir pourquoi? Tu penses sincèrement que tu es en mesure de comprendre? Tu es bien présomptueux!". Puis je sentais comme une main invisible qui se saisissait de toute ma conscience et l'entraînait pour m'obliger à faire face à un véritable tsunami émotionnel d'une lumière incroyablement intense qui me submergeait complètement. A cet instant le message devenait "Voilà pourquoi.". Puis les flashbacks reprenaient avec le premier message, puis à nouveau la réponse, toujours la même mais plus intense encore. Puis ça recommençait en boucle un certain nombre de fois. A ce moment j'étais persuadé que j'étais en train de mourir tout simplement, c'était la seule explication que j'avais à ce que j'étais en train de vivre. Je me suis dit que le moment était venu, que je n'avais pas le choix et que je devais lâcher prise. Que c'était dommage mais que ce n'était plus le moment d'avoir des regrets. D'un coup j'ai senti comme si la foudre s’abattait sur ma tête dans un éclair fulgurant. Je me suis retrouvé figé comme si je prenais une décharge de 200000 volts en peine gueule. Tout était saturé de lumière et j'avais l'impression de voir des lignes de codes informatique s'écrire à toute vitesse dans ma conscience comme si je subissait un téléchargement cosmique d'une quantité phénoménale d'informations. Et dans un vacarme inimaginable, ma conscience toute entière s'est déchirée comme une feuille de papier et je me suis retrouvé de l'autre côté.

Tout était d'un noir éblouissant de noirceur. Rapidement j’aperçois au milieu de cette noirceur un point blanc qui grossis pour devenir un grand cercle parfaitement lisse d'un blanc laiteux qui finit par tout recouvrir. Dans cette infinité de blanc éclatant, je commence à voir des formes noires assez grossières apparaître et se mettre en mouvement, se transformer pour devenir de plus en plus complexes, puis sont apparues des couleurs, des formes en fractales, pour que finalement je me retrouve dans ce qui ressemblait à une sorte de vortex. Ce n'était pas stable là dedans, j'étais secoué dans tous les sens. J'avais la sensation très étrange de ne pas venir ici pour la première fois, mais d'y retourner, avec le souci de savoir comment j'ai été dans ma vie passée qui n'était alors plus qu'un vague souvenir. J'ai l'impression d'être resté une éternité dans ce vortex à ruminer des pensées mais partir de ce moment, je n'ai plus de notion de temporalité, de passé, de présent et d'avenir. J'ai l'impression que ma conscience s'est dissociée en plusieurs fils distincts qui sont allés se promener simultanément dans d'innombrables dimensions Je ne me rappelle pas de tout à chaque instant, mais j'ai l'impression d'avoir passé des décennies, voir des siècles, à expérimenter ces dimensions dont certaines semblaient m'avoir enfermé pour l'éternité. Parmi ces dimensions, je me rappelle un moment d'une espèce de créature tout droit sortie d'une cauchemar de Lovecraft, qui était seule au milieu du vide, et qui s'autodévorait en permanence pour s'autocréer de façon complètement anarchique dans une orgie de tentacules, d'appendices, et d'organes absurdes, le tout dans une euphorie frénétique. Cette chose était très très heureuse de n'exister que pour ça. J'ai aussi vu une dimension peuplée d'entitées cartoonesques qui semblaient avoir évolué vers une sorte d'harmonie symbiotique parfaite où chaque individu n'existait que pour réjouir les autres de son existence, dans une espèce de débauche d'amour qui ferait passer les bisounours pour des skinheads. Je me suis aussi retrouvé dans une boucle métaphysique infernale pour l'expérience la plus terrifiante que l'on puisse imaginer. Mon esprit était resté bloqué sur un paradoxe insoluble dont je ne pouvais plus sortir. J'avais la réponse à toutes mes questions avant même de les formuler mais cette réponse était insatisfaisante car inconcevable et pourtant évidente. Je ne pouvais plus sortir de là et j'ai eu le sentiment de rester coincé dans cette boucle de questions-réponse depuis et pour l'éternité. J'en ai été totalement désespéré et c'est l'entité qui avait communiqué avec moi plus tôt (ou peut être une autre, je n'en sais rien), qui m'a sorti de là en m'engueulant à moitié, du genre "Alors tu comprends? Tu as compris que tu ne peux pas comprendre car tu poses les mauvaises questions? Vous les humains vous ne savez rien et ne comprenez rien. Laisse moi te montrer.". Et après cet enfer métaphysique je me suis retrouvé face à quelque chose d'absolument inconcevable de beauté, de grandeur, de puissance. J'ai ressenti l'Extase totale, dans ce qu'elle a de plus beau mais aussi de plus terrifiant. Si il existe quelque chose que l'on peut appeler Dieu, alors je pense qu'il doit s'agir de cette immense entité d'énergie pure dont je ne pouvais absolument pas me détourner et qui m’inondait de toutes les émotions possibles et imaginables dans une intensité qui dépasse l'entendement. Je suis également resté une éternité dans cette béatitude absolue où le temps et la pensée s'étaient arrêtés. Il y a eu plein d'autres dimensions que j'ai visitées et dont les souvenirs me reviennent de temps en temps, surtout lorsque je reprend de la psylocibine depuis. Mais vers la fin du trip je me rappelle être à nouveau dans le vortex qui allait cette fois à ne vitesse folle. Du centre je voyais une fractale infiniment complexe qui se déployait avant de s'effondrer sur elle même pour se redéployer en boucle, le tout faisait un son que j'ai baptisé "l'écho du cosmos" et que j'ai encore au fond de mes tripes deux mois après. Cette boucle allait de plus en plus vite, puis je me suis retrouvé dans mon lit.

Au moment où j'ai retrouvé mon corps, trois heures et demi seulement s'étaient écoulées depuis que j'avais bu la potion. Je me sentais bien, incroyablement serein, aucune gueule de bois, mais complètement bouleversé par ce que je venais de vivre. J'ai appelé la personne que j'aime le plus au monde car j'avais besoin de l'entendre, mais j'étais incapable de parler. Elle a compris tout de suite ce que j'avais fait, mais je n'étais juste pas en mesure de lui raconter. La seule certitude que j'avais à ce moment là c'est que jamais je ne pourrais trouver les mots justes pour raconter ce que j'avais vécu, le langage n'était juste pas prévu pour évoquer ces choses. Je n'arrêtais pas de me demander comment j'allais faire pour ne pas perdre totalement la boule après ça. J'ai mis plusieurs jours avant de pouvoir parler à nouveau. Toute la conception que j'avais du monde et de l'existence a complètement volé en éclat depuis. J'ai l'impression de repartir quasiment à zéro. Je ne ressens plus aucun stress, j'ai l'impression d'avoir trouvé un vrai sens à ma vie, d'avoir eu la chance immense de mourir de mon vivant et de ressusciter avec une seconde chance et la conscience de l'existence de choses invisibles qui sont la clé de la compréhension de tout. C'était une implacable leçon d'humilité.

Jamais je n'aurais pu être correctement préparé à cette expérience et je répète que le faire seul dans ces conditions était complètement inconscient. Je pense que la raison pour laquelle j'ai pu le vivre sans péter les plombs, c'est que je n'ai jamais été croyant en quoi que ce soit. J'ai toujours été curieux et j'étais prêt à tout recevoir sans jugement, sans penser que cela m'appartenait et que j'avais la moindre légitimité à émettre un avis sur les enseignements de cette expérience.

Voilà, je m'excuse pour la taille de ce témoignage, il aurait pu être beaucoup beaucoup plus long tant ce trip était riche. J'espère que cela vous aura intéressé malgré tout.
Reputation de ce post
 
Superbe TR! Kameo
 
Incroyable TR merci beaucoup pour ton partage. GinGon
 
Ouai ben pas déçu de t'avoir demandé un TR moi... Merci, vraiment! Ocram
 
Un récit vivant et très intéressant!

Hors ligne


Piktogramme 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 23 Sep 2018
Messages: 9
Gaspich, quel tr incroyable, merci pour ton texte j’ai voyagé avec toi en te lisant !

Dernière modification par Piktogramme (14 mai 2019 à  21:36)

Hors ligne


GinGon 
Apprenti Astronaute
Suisse
200
Date d'inscription: 09 Oct 2018
Messages: 69
Salut, Gaspich

Déjà merci pour se superbe TR et surtout sur une/des substances qu’on n’a pas beaucoup l’habitude de voir ici.

Et sinon le début de ton TR m’a beaucoup intrigué où est-ce qu’on pourrait l’écouter se fameux album ?

Sans la prohibition on aurait des fusées dans nos jardins

Hors ligne


janis 
Adhérent PsychoACTIF
France
9900
Date d'inscription: 07 May 2018
Messages: 812
Blogs
Magnifique tr gaspich....une question me brûle les lèvres...cet incroyable voyage a t il changé tes croyances ou ta vision du monde? Je m exprime mal...il les a sûrement changées mais à quel point ?

C est une question plutôt personnelle, ne te force surtout pas a y répondre.

Bonne soirée
Janis

J'ai pour me guérir du jugement des autres, toute la distance qui me sépare de moi-même

A. Artaud

Hors ligne


Gaspich 
Nouveau membre
France
600
Date d'inscription: 14 May 2019
Messages: 7

GinGon a écrit

Salut, Gaspich

Déjà merci pour se superbe TR et surtout sur une/des substances qu’on n’a pas beaucoup l’habitude de voir ici.

Et sinon le début de ton TR m’a beaucoup intrigué où est-ce qu’on pourrait l’écouter se fameux album ?

L'album en question vous pourrez l'écouter en 2020 à priori, je suis encore en pleine composition. Je peux quand même vous partager la maquette de la chanson sur la DMT, mais le lien est privé et ne doit pas trop circuler avant la réalisation définitive et la sortie officielle prévue donc pour 2020.

https://soundcloud.com/gaspard-grandgou … 19/s-cmoTb

Ce qui est curieux avec cette chanson c'est que je l'ai écrite avant mon expérience en ne sachant pas trop ce que je racontais, j'avais l'impression d'écrire un peu n'importe quoi mais que ce n'était pas forcément gênant vu le sujet. Mais après l'expérience j'ai trouvé un réel sens à chaque mot, comme si ce n'était pas moi qui l'avait écrit. C'est vraiment étrange comme sensation.

janis a écrit

Magnifique tr gaspich....une question me brûle les lèvres...cet incroyable voyage a t il changé tes croyances ou ta vision du monde? Je m exprime mal...il les a sûrement changées mais à quel point ?

C est une question plutôt personnelle, ne te force surtout pas a y répondre.

Bonne soirée
Janis

C'est compliqué de résumer tout ce que ça a changé sur ma vision des choses, d'autant que je ne suis vraiment sur de rien et qu'il va encore me falloir beaucoup de temps pour remettre de l'ordre dans mes idées. Ce dont je suis sur à ce stade c'est que:
- Aucun humain sur terre ne peut prétendre savoir de quoi la réalité est faite. Certains ont certainement une meilleure compréhension que d'autres, mais tous ceux qui prétendent savoir exactement ce qui se passe sont des menteurs. Notre savoir est absolument ridicule à côté de l'inconcevabilité de l'immensité de l'univers. Soyons humbles.
- Nous sommes une espèce très peu évoluée, voir dégénérée et condamnée à court terme. Et pourtant chaque individu est d'une importance capitale. Il y a un énorme gâchis dans la manière dont notre espèce a pris l'habitude de se comporter avec elle même et avec le reste du vivant.
- La dimension matérielle de l'univers n'en est qu'une parmi beaucoup d'autres. La science est un outil utile pour comprendre cette dimension et sans doute les autres, mais les humains qui l'emploient sont généralement endoctrinés dans un matérialisme et/ou un rationalisme qui conduisent à un écueil ontologique morbide. Nous ne pouvons pas survivre sans logique rationnelle mais nous ne pouvons pas non plus survivre seulement avec cette logique qui ne tient compte que de ce qui est visible et mesurable.
- Nous sommes une espèce intelligente mais nous n'avons pas beaucoup de sagesse et nous sommes esclaves de systèmes que nous avons créé et qui nous ont échappé.
- Nos consciences individuelles sont des bourgeons émanant d'un niveau de conscience plus étendu que nous avons en commun, elle même émanant d'un niveau encore plus étendu et ainsi de suite. Ces niveaux de conscience sont accessibles sous certaines conditions, mais si nous sommes attentifs, nous pouvons les ressentir à peu près tout le temps.
- La vie s'est crée elle même comme une réponse au chaos. Son objectif est d'étendre l'univers vers toujours plus de complexité et de dimensions dans lesquelles le déployer pour tout mettre en relation sur tous les plans et faire de ce tout une expérience totale qui transcende la physique et la métaphysique. Nous n'existons individuellement que pour participer à cette expérience en utilisant notre capacité à créer, qui est propre à la vie en règle générale.
- Nous avons tendance à répartir en catégorie tout ce qui est et en particulier tout ce qui vis, mais la réalité est plus subtile et en même temps plus simple. Il y a une continuité totale dans l'évolution du minéral vers les premières proto-bactéries, puis vers le végétal, puis vers l'animal, puis l'homme, puis la culture, la technologie, la cybernétique, etc... Nous ne somme qu'une phase dans cette continuité et nous sommes sur le point d'échouer dans la tâche qui nous incombe.
- Nous sommes sur le point d'échouer car nous avons perdu le lien qui nous unissais au reste de la communauté ontologique. Ce lien est la relation symbiotique que nos ancêtres ont sans doute partagé avec des végétaux et des champignons qui avaient la capacité de nous enseigner l'auto-conscience via les psychédéliques. L'évolution de nos société a fini par briser ce lien et nous sommes entrés en sécession vis à vis du reste du vivant en nous fourvoyant complètement sur notre rôle à jouer et sur la nature de l'existence. Il est peut être trop tard pour renouer ce lien essentiel pour un retour à l'équilibre. La folie narcissique et individualiste a fait de notre société un cancer en phase terminale.
- Le passé n'existe pas, pas plus que le futur. Il n'y a que l'instant présent et pourtant nous ne vivons presque jamais dans cet instant présent. Notre réalité est une simulation faite en grande partie de souvenirs qui ne sont jamais fiables à 100% et de projections dans l'avenir qui ne se réalisent jamais exactement telles qu'on les a imaginées. La seule chose qui soit vraie c'est notre sensation immédiate à chaque instant. Nos sens nous donnent accès à une infime partie de ce qui existe dans notre champs de perception, mais ils ne sont pas fiables non plus, ils dépendent de notre acuité, de notre état de fatigue, de notre biochimie interne, etc... Tout le reste de notre conception de l'univers est faite de langage et de rien d'autre. C'est notre faculté au langage qui nous permet de penser l'univers et cette faculté est limitée par les limites du langage elles mêmes.

J'en ai à la pelle des comme ça, je m'arrête là pour le moment.

Hors ligne


FluxRSS 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 04 Mar 2016
Messages: 5

Merci pour ce superbe TR ! Il m'a même convaincu de me connecter à mon compte pour te féliciter, ce que je n'avais pas fait depuis des lustres. wink J'apprécie aussi beaucoup ton second message, dans lequel tu récapitules tes nouvelles convictions. A mon sens, tu proposes une très belle synthèse de l'expérience mystique, et ce sans trop t'aventurer dans l'ésotérisme : tu as pu faire l'expérience de l'essence du monde, mais tu ne prétends pas, si je t'ai bien lu, dégager de connaissances positives sur la nature de cette essence.

Ta dernière phrase me fait penser à un philosophe autrichien, Ludwig Wittgenstein. Dans son premier ouvrage, il prétend disqualifier le discours métaphysique traditionnel en montrant que celui-ci fait un mauvais usage du langage : il conclut son raisonnement par l'affirmation suivante : "Ce dont on ne peut parler, il faut le taire." Les penseurs scientifiques et matérialistes de son époque ont lu et adoré son traité mais ont cru à tort qu'il faisait l'apologie des sciences (qui reposent sur l'expérience, et un usage strict et déterminé des concepts du langage) au détriment des questions plus spirituelles, qui ne seraient en gros qu'une perte de temps. En fait, Wittgenstein ne méprise pas du tout la mystique, la morale etc : il considère qu'il s'agit de problèmes d'une importance cruciale mais qui ne peuvent pas s'appréhender par l'entremise du langage, en raison de sa structure et de son mode de fonctionnement.

Bref, encore bravo pour ton TR. Je n'ai pas pris de psychédélique depuis un moment, mais maintenant, j'ai comme une envie de retourner de l'autre côté, haha.

Dernière modification par FluxRSS (15 mai 2019 à  15:56)

Hors ligne


GinGon 
Apprenti Astronaute
Suisse
200
Date d'inscription: 09 Oct 2018
Messages: 69
Salut, Gaspich

Gaspich a écrit

L'album en question vous pourrez l'écouter en 2020 à priori, je suis encore en pleine composition. Je peux quand même vous partager la maquette de la chanson sur la DMT, mais le lien est privé et ne doit pas trop circuler avant la réalisation définitive et la sortie officielle prévue donc pour 2020.

Merci pour se super morceau, pas spécialement mon style mais assez chill j’adore. Bon on attend l’album du coup big_smile. Et t’inquiète pas ça reste entre nous.

Et sinon tu sais ton inconscient c’est peut-être exprimé quand tu étais entrain d’écrire cette musique et maintenant le DMT t’as permis de voir se qu’il voulait te dire.

Et pour la fin de ton message vraiment merci merci-1 t’as réussi à mettre des mots sur pas mal de pensée/idée qui trotte dans ma tête.

Bonne journée à toi,
GinGon.


Sans la prohibition on aurait des fusées dans nos jardins

Hors ligne


janis 
Adhérent PsychoACTIF
France
9900
Date d'inscription: 07 May 2018
Messages: 812
Blogs
Bonsoir gaspich,

Je te remercie d avoir accepté de me répondre. Quand tu écris que ton trip a changé ta vision des choses, ce n est pas à moitié !

Mais j en partage une bonne moitié. Après je suis moins dans la théorie, "nous faisons partis d un plan de la nature et nous allons échouer". Néanmoins la profondeur de ta réflexion est loin de manquer d intérêt.

Bonne soirée
Janis

J'ai pour me guérir du jugement des autres, toute la distance qui me sépare de moi-même

A. Artaud

Hors ligne


Gaspich 
Nouveau membre
France
600
Date d'inscription: 14 May 2019
Messages: 7
Je ne pense pas que nous fassions partie d'un plan de la nature et que nous allons échouer, je pense que la vie sur terre elle même constitue une tentative et qu'elle n'est pas à l'abri d'échouer lorsqu'elle prend certains chemins. On retrouve des schémas similaires à des échelles différentes. Parfois la vie part en couilles, à l'échelle d'un organisme, ça peut aboutir à des métastases cancéreuses. A l'échelle cosmique il n'y a aucune raison que des événements comparables, comme la survenue d'une espèce qui compromet elle même sa survie ainsi que celle de son environnement, ne surviennent pas. Je pense que l'existence comporte une part de chaos et que c'est manifestement ce à quoi nous assistons en ce moment.

Hors ligne


janis 
Adhérent PsychoACTIF
France
9900
Date d'inscription: 07 May 2018
Messages: 812
Blogs

Gaspich a écrit

Je ne pense pas que nous fassions partie d'un plan de la nature et que nous allons échouer, je pense que la vie sur terre elle même constitue une tentative et qu'elle n'est pas à l'abri d'échouer lorsqu'elle prend certains chemins. On retrouve des schémas similaires à des échelles différentes. Parfois la vie part en couilles, à l'échelle d'un organisme, ça peut aboutir à des métastases cancéreuses. A l'échelle cosmique il n'y a aucune raison que des événements comparables, comme la survenue d'une espèce qui compromet elle même sa survie ainsi que celle de son environnement, ne surviennent pas. Je pense que l'existence comporte une part de chaos et que c'est manifestement ce à quoi nous assistons en ce moment.

Comme je voudrais ne pas être d accord avec toi...
Jolie synthese de ta pensée, je vois beaucoup mieux.


J'ai pour me guérir du jugement des autres, toute la distance qui me sépare de moi-même

A. Artaud

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Ayahuasca seul ?
par b3Water, dernier post 10 août 2015 à  14:46 par Le Cormoran
  26
[ Forum ] Ayahuasca seul chez soi compte rendu
par luckyhugues, dernier post 10 août 2015 à  14:55 par baily
  20
[ Forum ] Ayahuasca
par Jah, dernier post 28 novembre 2018 à  00:50 par ramtha
  51
    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    La violence symbolique chez les usagers de drogues
    30 mai 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Quels sont les meilleurs témoignages sur Psychoactif ?
    25 mai 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Vos markets du DW favoris en ce mois de juin 2019 ?
    Il y a 20hCommentaire de Bootspoppers (71 réponses)
     Appel à témoignage 
    Consommez vous de la cocaïne au travail ?
    Il y a 1jCommentaire de joel92 (25 réponses)
     Forum UP ! 
    Identification du poulpe nerveux
    Il y a 14hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Effets - Des personnes comme moi ?
    Il y a 6mnCommentaire de Bootspoppers dans [Cocaïne-Crack...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Bad trip - Jai peur de pas retomber
    Il y a 11mnCommentaire de Le Moribond dans [LSD 25...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Première injection - C'est que moi ou...
    Il y a 15mnCommentaire de Bootspoppers dans [Injection et réductio...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Actualité - Hépatite C : Les généralistes peuvent prescrire les nouveaux trait...
    Il y a 27mnCommentaire de Cusco dans [VIH et hépatites...]
    (11 réponses)
     Forum 
    J'ai replongé
    Il y a 1hCommentaire de Bbsnam dans [Cocaïne-Crack...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Je change, et je commence a me poser des questions
    Il y a 2hCommentaire de HariboCocaïne dans [Au coin du comptoir.....]
    (3 réponses)
     Forum 
    Interaction & Mélange - Tableau sur les "mélanges de drogues" et leurs risques : votre avis?
    Il y a 3h
    1
    Commentaire de Bbsnam dans [Conseils généraux de...]
    (18 réponses)
     Forum 
    Héro coupée à la Méthadone !
    Il y a 3hCommentaire de HELL-o dans [Heroïne...]
    (2 réponses)
     Blog 
    Du rituel au médicament, du désert à la pharmacie
    Il y a 25mn
    1
    Commentaire de Bootspoppers dans le blog de ismael77
    (3 commentaires)
     Blog 
    Ça faisait longtemps mais c'est pas une excuse
    Il y a 29mnCommentaire de Bootspoppers dans le blog de Pignoufette
    (4 commentaires)
     Blog 
    Arrêter l'IV
    Il y a 36mnCommentaire de Bootspoppers dans le blog de Thelma
    (6 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Etes-vous dépendant aux benzodiazépines ?
    Dernier quizzZ à 03:43
     PsychoWIKI 
    Le HPPD (Hallucinogen Persisting Perception Disorders)
     Topic epinglé 
    Mon "tout savoir sur l'Amanite Tue-Mouche"
     Nouveaux membres 
    lobo1512, kakeop nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Témoignage conso 3-mmc quotidienne depuis 3 mois
    par Tekosaure, le 09 Jun 2019
    Bonjour à tous, suite à une demande d'un forumer je vous partage ici mon experience avec la 3-methylmethcathinone. Alors pour les formalités, j'ai 18 ans, je mesure 1m88 pour 65kg. J'ai commandé de la 3-mmc après avoir cherché un stim moins long que les amphets (pour dormir en retour de soir...[Lire la suite]
     HPPD incessant depuis 6 mois
    par Spirit, le 05 Jun 2019
    Bonjour à tous, Je souffre depuis 6 à 8 mois (je n'ai pas de date EXACTE, mais plutôt approximative) d'un syndrome post-hallucinatoire persistant. Le LSD y est a mon avis pour beaucoup, après une consommation excessive courant 2018. C'était d'ordre d'un carton toute les deux semaines, voir m...[Lire la suite]
     Nuit Blanche? ouvre son Drug Checking à Genève le 3.06.2019
    par Ocram, le 10 Jun 2019
    Bonsoir, (je me permet de faire un mini retour sur mon expérience avec le nouveau service de testing à Geneve) Lundi 3 Juin, 19h, c'est parti je prend mon petit domino bleu dans sa boite et je pars direction le Local 6, le local de testing mis en place par l'association Nuit Blanche. Pour la pre...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Un message qui fait plaisir ! Merci du témoignage ! / L'Apoticaire dans [forum] Délirogènes : Suis-je seul au monde à  apprécier ça ?
    (Il y a 4h)
    Super intéressant ! Cusco dans [blog] Du rituel au médicament, du désert à la pharmacie
    (Il y a 6h)
    Tres beau TR, merci :) // haupayy dans [forum] Identification du poulpe nerveux
    (Il y a 7h)
    tres bonne initiative! psycho! dans [forum] SINTES : faites analyser vos produits anonymement et gratuitement
    (Il y a 10h)
    "Une version psychédélique de la multiplication des pains" j'ai ris ! dans [forum] San pedro, en quête de mescaline
    (Il y a 10h)

    Pied de page des forums