Sevrage imovane / PsychoACTIF

Sevrage imovane

Publié par ,
856 vues, 20 réponses
Izadu92 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 17 May 2019
Messages: 11
Binjour, cela fait plus de 6 ans que je prend un cachet de 7,5 imovane, j’arrivais à dormir 5/6h mais depuis plus d’un an voyant que ça ne faisait plus vraiment d’effet je suis descendu à un demi cp. Je ne dormais jamais plus de 4h et le matin j’étais dans le gaz et encore plus fatiguée et ces dernières semaine je ne dormais plus que 2h voir nuit blanche. Il y a une semaine j’ai décidé d’arreter Net et résultat nuit blanche sur nuit blanche. En une semaine j’ai dû dormir 2h d’affile Samedi dernier et peut être une demi heure par ci par là les autres nuits. Mais là je suis ko et IMpOSSIBLE de trouver le sommeil. C nuit blanche totale. Je m’inquiete Bcp. J’ai peur d’avoir un arrêt cardiaque à force de ne pas dormir. Je ne veux plus du tout reprendre ce médoc je veux m’en sortir. Question : cb de nuit blanche devrai je encore passer avant de trouver kk heures de sommeil. Merci de m’avoir lu en espérant avoir des reponses

Hors ligne


Chêne 
Psycho junior
France
3300
Date d'inscription: 22 Nov 2018
Messages: 351
Salut,

Si ça fait 6 ans que tu prends un Imovane chaque soir, pas surprenant que tu enchaînes les nuits blanches depuis l'arrêt. Ton corps et ton cerveau se sont habitués à avoir leur dose, et là ils comprennent pas ce qui se passe, t'es en plein sevrage.

Tu peux essayer le Donormyl, un antihistaminique somnifère en vente libre en pharmacie. Selon les personnes ça marche ou pas mais à 2€ et quelques la boîtes ça vaut peut-être le coup d'essayer.

Sinon, n'hésite pas à prendre diverses plantes en infusion ou en gélules : passiflore, valériane, aubépine, verveine, pavot de Californie, griffonia... Ça peut prêter à sourire mais ça aide l'esprit à se poser avant d'aller au lit.

Mais si les symptômes persistent, je t'encourage à aller voir ton médecin pour lui en parler, il pourra peut-être te prescrire des médicaments non-somnifères, mais calmants et qui permettent de trouver plus facilement le sommeil (je pense à certaines benzodiazépines et à l'Atarax, qui perso me casse le soir si je fais une insomnie).

Et tu ne feras pas un arrêt cardiaque par manque de sommeil, non. Ça fout sur les nerfs, on sursaute au moindre bruit, on réfléchit moins bien, mais on ne fait pas d'arrêt cardiaque.

Hors ligne


Izadu92 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 17 May 2019
Messages: 11
Merci chêne d’avoir répondu à mon msg. Mon médecin m’a prescrit donormyl et tous les dérivés mais ça n’a jamais fonctionné sur moi. J’ai essayé toutes les plantes possible, idem. Comme tu dis l’imovane est encore dans mon corp. Il faut que je sois patiente... mais il est hors de question que je replonge. Le sommeil finira bien par revenir. Mais j'aimerai bien avoir des témoignages de personnes dans mon k. Au bout de cb de nuit ils ont retrouvé le sommeil, même kk heures. Merci encore

Hors ligne


Chêne 
Psycho junior
France
3300
Date d'inscription: 22 Nov 2018
Messages: 351
Salut,

Comme tu dis l’imovane est encore dans mon corp.

Ben normalement non, la demi-vie de ce genre de médicament est assez courte, donc au niveau physique tu devrais être sevrée si ça fait plusieurs jours, après c'est au niveau psychique et habitudes de vie que ça pose problème.

Le manque de sommeil peut vraiment faire perdre des plumes, alors une fois les options "tisanes/complémentaires" et "nager 10km à la piscine du coin pour casser le corps" tentées, autant reprendre un Imovane - au moins pour avoir un peu de repos - ou aller voir le médecin qui te passera ponctuellement sur une molécule apparentée afin de récupérer un peu.

Là t'as fait un arrêt brutal et assez barbare pour le corps, pense à épargner le mental...

En ce qui concerne des témoignages, tape "sevrage imovane psychoactif" "sevrage stilnox psychoactif" ou "sevrage zolpidem (ou zopiclone) psychoactif" sur Google, tu devrais trouver des sujets intéressants et voir que tu n'es pas seule.

En revanche, je me répète, ne prends pas ce sevrage à la légère. Le manque de sommeil ça peut vraiment faire prendre de mauvaises décisions, on peut se faire peur, risquer un accident... donc des fois mieux vaut reprendre un comprimé de ce qu'on souhaite arrêter (ou quelque chose d'apparenté) afin de souffler un peu.

Enfin, n'hésite pas à demander un suivi psychologique et à chercher avec un professionnel de santé la cause initiale de ces insomnies qui t'ont fait prendre de l'Imovane, comme ça tu pourras trouver des techniques pour retrouver le sommeil.

Qu'est-ce qu'il dit/pense de ta situation ton médecin traitant ?

Bon courage

Dernière modification par Chêne (20 mai 2019 à  06:44)

Hors ligne


Izadu92 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 17 May 2019
Messages: 11
Merci chêne pour ta réponse. J’ai déjà tapé sur Google tout ce qui parle du sevrage imovane. Y’a une personne qui était dans la même situation que moi qui disait qui n’avait pas dormi depuis 14 jours qu’il avait morflé mais qu’a La fin il a pu dormir quelques heures (2h au début) ensuite 4h jusqu’à pouvoir dormir 6h. Ça m’a donné bcp de courage et de motivation. Moi ça fait déjà 10 jours je souffre encore bcp mais y’a des jours où je sens que que j’ai dormi car je fais des rêves. Mais je ne sais pas cb de temps exactement je dors. Le plus fou c que j’arrive à tenir la journée et m’occuper de mon foyer. Je suis menauposée depuis peu et souffre de fibromalgie donc je c d’ou Viennent mes insomnies en plus de tous les décès dans ma famille depuis 10ans... y’a de quoi avoir des insomnies. Par contre, non je ne me vois pas reprendre un cachet d’imovane sinon je ne m’en sortirai JAMAIS. J’ai aussi eu le déclic d’arrêter quand j’ai appris aux infos que la personne qui conduisait le car tuant plusieurs enfants avait pris 1/2 cachet d’imovane, le Médecins en avait retrouvé dans son sang. Je ne suis pas  encore allée voir mon médecin je préfère me débrouiller seule. Je trouve que les médecins prescrivent bcp de somnifère. D’ailleurs ce genre de somnifère doit se prendre que durant un petit laps de temps mais ça fait quand même 6 ans que mon doc me le prescrit et ça c pas normal. Merci encore pour tous ces conseils.

Hors ligne


Chêne 
Psycho junior
France
3300
Date d'inscription: 22 Nov 2018
Messages: 351
Mouais, si ça fait 6 ans que ton doc t'en prescrit sans jamais proposer un sevrage ou une alternative, ça fait pas très sérieux.

As-tu essayé la mélatonine ?

La fibromyalgie a été dépistée ? T'as un traitement pour les douleurs ?

Hors ligne


Izadu92 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 17 May 2019
Messages: 11
Oui j’ai essayé toutes les marques de melatonine possible. Au début ça fonctionnait bien ensuite plus rien. Je prenais du circadin qui fonctionnait assez bien au début mais ça coûtait assez cher et non remboursée. Toutes les pub qu’on nous fait miroiter à la tv ça fait bien rêver mais en tout k sur moi ça ne fonctionne pas. J’ai même acheté sur un site aux États Unis des patch qui m’ont couté plus de 100€ et qui n’ont Jamais fonctionne... bref pour te dire que j’ai VRAIMENT tout essayé. Oui la fibromalgie a été diagnostiqué il y a un an. Le médecin m’avait prescrit du lirican que je n’ai Jamais supporté. Du coup je fait avec en prenant du doliprane et des vitamines (magnésium et ampoules de gelée royale).

Hors ligne


Izadu92 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 17 May 2019
Messages: 11
Bonjour à tous, je suis donc la seule à avoir ce pb de sommeil avec le sevrage imovane ??  Je pensais avoir d’autres témoignages, je suis un peu déçue ??

Hors ligne


DrSewart 
Nouveau Psycho
France
400
Date d'inscription: 10 Sep 2018
Messages: 99

Ben normalement non, la demi-vie de ce genre de médicament est assez courte, donc au niveau physique tu devrais être sevrée si ça fait plusieurs jours, après c'est au niveau psychique et habitudes de vie que ça pose problème.

Non pas nécessairement, la consommation prolongée d'une molécule entraîne des modifications du fonctionnement cérébral et le fait que la molécule disparaisse de l'organisme n’entraîne pas forcement un retour à la normale immédiat. Pour les benzodiazépines j'avais lu que le corps peut mettre des années avant de se "remettre en route" normalement; effet que je serais bien en peine d'expliquer, n’étant pas un professionnel; mais je cite seulement mes recherches et mon expérience.
J'ai été accros au zolpidem pendant des années, et j'ai fais des nuits blanches pendant des mois bien après que mon corps a été complètement sevré.

Izadu92, il n'y a pas de recette miracle pour l'insomnie qui est une vraie saleté qui peut pourrir la vie. Quelle qu'en soit la cause, il faut voir le problème dans sa globalité, si tu sais que tes insomnies viennent de facteurs multiples, il faut d'abord essayer de résoudre ces problèmes. Penses-tu parler des décès avec un psychologue? as-tu parlé de ta fibromyalgie avec plusieurs médecin? as tu un traitement pour tes douleurs?

Dans un premier temps je pense qu'il faut faire le deuil de l'Imovane. Tant d'année sur une molécule aussi addictive.. je trouve ton médecin un peu laxiste.. (si je peux me permettre) malheureusement beaucoup de médecins prescrivent des somnifères sans aucune restriction au delà des 12 semaines réglementaires.

Hors ligne


Chêne 
Psycho junior
France
3300
Date d'inscription: 22 Nov 2018
Messages: 351

Non pas nécessairement, la consommation prolongée d'une molécule entraîne des modifications du fonctionnement cérébral et le fait que la molécule disparaisse de l'organisme n’entraîne pas forcement un retour à la normale immédiat.

Oui, je me suis mal exprimé. En terme d'élimination, l'Imovane a été évacué il y a un moment. En revanche ces 6 années de conso ont du modifier certains circuits neuronaux, ptet le système de récompense, du coup va falloir du temps pour que tout ça revienne en place. Pour certaines drogues il m'a fallu 6 mois facile pour me sentir à nouveau normal.

Pour les insomnies, essaie peut-être un hypnothérapeute ou un sophrologue, ça peut donner de bons résultats rapidement. Ensuite, un suivi psy pour décompenser serait peut-être pas du luxe (les CMP sont gratuits).

Hors ligne


Izadu92 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 17 May 2019
Messages: 11
Merci pour toutes ces précisions DrSewart et Chêne. Cela fait maintenant 15 jours que j’ai tout arrêté et le sens vraiment soulagée. Il m’arrive de dormir 2 ou 3h d’affilé et c réellement une grande victoire et surtout jee sens plus reposée. Quand je prenais l’imovane je ne faisais que des cauchemars et la je recommence à faire des rêves normaux! Et surtout je n’ai plus Le moral  dans les chaussettes chaque matin. J'ai aussi La chance de pouvoir récupérer un peu de sommeil le matin car mes enfants sont grand je n’ai plus à me lever tôt pour les réveiller pour l’école... j’en veux bcp à mon dr qui m’a prescrit ce médoc depuis si longtemps. Il a tendance à prescrire beaucoup de médicaments, ma boîte à pharmacie en est pleine. Je suis retournée le voir hier et elle m’a fait un courrier pour un neurologue car je pense qu’elle ne sait plus quoi faire de moi mais elle m’a dit que j’avais bien fait de tout arrêter comme ça ne faisait plus effet. Je pense aussi à aller voir un sophrologue depuis le temps mais un psy je n’y arrive pas. Je ne me vois pas du tout allongée sur un canapé et raconter ma vie. Surtout revenir sur les 10 dernières années où j’ai vécu décès sur décès (3 cancers, alzheimer et j’en passe) juste horrible de revenir sur tous ces sujets. Merci à vous tous pour vos témoignages.

Hors ligne


Chêne 
Psycho junior
France
3300
Date d'inscription: 22 Nov 2018
Messages: 351
C'est cool que tu ailles mieux, et ça devrait s'améliorer de jour en jour. Le retour des rêves après une longue période sans, je l'ai vécu et c'est...pfoua... fantastique !

j’en veux bcp à mon dr qui m’a prescrit ce médoc depuis si longtemps. Il a tendance à prescrire beaucoup de médicaments, ma boîte à pharmacie en est pleine.

Ah ben là... Ou bien tu l'apprécies malgré tout et tu mets les choses au point avec lui ; ou bien tu changes de médecin et tu en trouves un qui soit plus à l'écoute, dans le ressenti, et pas une machine à ordonnances.

J'ai la chance d'avoir un médecin qui discute beaucoup, fait pas mal dans le psychologique avant de s'amuser à prescrire tel ou tel médicament (bon, je parle pas d'une crème pour les hémorroïdes hein, mais plutôt de tranquillisants, trucs comme ça), 6 ans de prescription d'Imovane, jamais ce serait passé avec lui, il aurait discuté hygiène de vie, causes des insomnies, thérapies alternatives, cliniques du sommeil si besoin... C'est sûr y a un gouffre entre ce genre de praticien et les "bonjourvousvoussenteztendutenezvoicidutranxeneçafera25€silvousplaitpatientsuivant!".

Alors n'hésite pas à discuter médecin traitant avec tes ami-e-s, collègues... afin d'en trouver un bon. 

Je suis retournée le voir hier et elle m’a fait un courrier pour un neurologue car je pense qu’elle ne sait plus quoi faire de moi mais elle m’a dit que j’avais bien fait de tout arrêter comme ça ne faisait plus effet.

Ouais 'fin elle est mignonne, "vous avez bien fait de tout arrêter", t'as quand même morflé au passage. Et elle dira pas ça à celui qui arrête brutalement de prendre son Valium et qui part en convulsions...

Par rapport au neurologue, j'imagine qu'il va faire une batterie de scanners pour voir si tout va bien et tout et tout... mais après niveau ordonnance je crains qu'il ne te prescrive des médicaments qui certes fonctionnent (a priori), mais qui peuvent rendre accro (je pense à l'Havlane et d'autres). Y a aucune honte à un moment de sa vie à être accro à une substance parce qu'on doit gérer des douleurs, des insomnies... mais voilà, faut le savoir et du coup faire attention si jamais on souhaite arrêter, le faire progressivement.

Je pense aussi à aller voir un sophrologue depuis le temps mais un psy je n’y arrive pas. Je ne me vois pas du tout allongée sur un canapé et raconter ma vie. Surtout revenir sur les 10 dernières années où j’ai vécu décès sur décès (3 cancers, alzheimer et j’en passe) juste horrible de revenir sur tous ces sujets. Merci à vous tous pour vos témoignages.

Je vais voir une psychologue et je suis bel et bien assis sur une chaise smile Le divan c'est chez les psychanalystes, et je ne sais pas si ça se fait encore ou si ça fait partie du folklore, de l'image d'Épinal.

Des fois raconter sa vie ça permet justement de débloquer des pensées, au lieu de les ressasser quotidiennement "en sourdine".

La sophrologie peut certainement t'aider ; n'hésite pas également à chercher un bon hypnothérapeute (bon, la sophro a piqué 50% de sa pratique à l'hypno ericksonienne mais passons). Une seule séance a suffit à une collègue pour enfin réussir à accepter la mort de son père, 25 ans plus tôt.

Fais marcher le bouche à oreille, c'est bien d'avoir des avis et d'éviter de faire la tournée de tous les praticiens du coin, débourser une certaine somme à chaque fois, jusqu'à trouver celui qui convient.

Hors ligne


Izadu92 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 17 May 2019
Messages: 11
Merci Chêne pour tous ces précieux conseils ça m’a encore plus donné du courage pour continuer mon « combat » contre l’insomnie. Tu as bien raison le neuro va sûrement me donner un médoc qui me rendra accro au bout d’un mois de traitement. Je v essayer de trouver un bon hypnotherapeute en espérant en trouver un pas trop loin de chez moi. Merci encore pour tout, ça m’a fait un bien fou de vous lire. À bientôt

Hors ligne


Chêne 
Psycho junior
France
3300
Date d'inscription: 22 Nov 2018
Messages: 351
Ravi de pouvoir t'aider smile

Tu as bien raison le neuro va sûrement me donner un médoc qui me rendra accro au bout d’un mois de traitement.

Attention, je ne dis pas non plus "n'y vas pas, refuse en bloc etc etc". Vas voir le neurologue, passe ses tests on ne sait jamais, discute d'un éventuel traitement, éventuellement à prendre seulement en cas d'urgence et d'échec d'autres thérapies...

Faut juste savoir poser les bonnes questions, "quel médicament comptez-vous me prescrire ? y a t'il un risque de dépendance ?" etc etc, demander des explications.

Je me suis rendu compte y a pas très longtemps après un passage assez compliqué à l'hôpital que pas mal de spécialistes prenaient les patients pour du bétail, ne les informaient de rien, et tiens je te file des médocs sans t'expliquer ce que c'est, et tiens je te griffonne une ordo avec 5 - 6 médocs sans t'expliquer un peu lequel sert à quoi, et après ils ouvrent des yeux grands comme des coupelles quand un patient à l'outrecuidance de l'ouvrir pour poser une question (légitime). Et bordel faut parfois être ferme et tenace pour l'avoir la réponse ou l'explication.

Donc voilà, vas-y, n'hésite pas à poser des questions, sois ferme si nécessaire, demande des explications ("et ça sert à quoi tel test ? et tel médoc ça fait quoi ?"), discute de la balance bénéfice/risques d'un éventuel traitement et tu pourras ensuite décider en toute conscience.

Hors ligne


Izadu92 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 17 May 2019
Messages: 11
Oui tu as bien raison chêne... il y a un mois je suis allée voir mon orl car j’ai aussi des acouphènes horribles, je n’entends que ces bruits de cocotte minute lorsque je suis au calme et encore pire la nuit... bref mon médecin ne pouvant rien pour moi  (je lui en parle depuis plus de deux ans...) je décide de prendre rv avec un orl Vu qu’il y a un antécédent de cancer de la gorge (cavum) dans ma famille. Il m’ausculte et dis qu’il n’y a rien de grave, qu’il faut vivre avec les acouphènes. Mais à la fin de la consult il me prescrit quand même un médoc (piracetam 800) il dit que ça peut aider en k d’acouphenes. D’un côté il dit qu’il faut vivre avec et qu’il n’y a rien à faire et de l’autre il me prescrit ce médoc. Mais quand on regarde la notice ça ne dit nulle part que ça aide au niveau des acouphènes par contre bjr les effets indésirables (nervosité, dépression,agitation, anxiété, confusion, hallucination) et j’en passe.  Je ne l’ai donc pas acheté. Je me souviens que ma grand mère me disait tjr qu’à son époque il n’y avait pas de médoc ni de vaccin, qu’ils se soignaient naturellement, qu’ils mangeaient sain. Malheureusement à notre époque même les médecins homéopathiques ça n’existe pratiquement plus. Ou bien il faut aller dans les autres villes... dommage... pour donner des News de mes insomnies je souffre vraiment bcp mais je m’accroche. Ça fait deux nuits de suite que je ne dort même pas 2h d’affilé, je ne m’endors que vers 9h30/10h du mat pour quelques demi heure par ci par là. Je finirai bien par dormir correctement un jour ou l’autre.... enfin j'espère. Merci en tout k chêne, ça fait du bien d'être Lue et surtout bien conseillée. Bon we à tous

Hors ligne


Chêne 
Psycho junior
France
3300
Date d'inscription: 22 Nov 2018
Messages: 351
J'ai fait une rapide recherche sur le net et ai trouvé quelques témoignages de patients qui souffrent moins de leurs acouphènes après avoir démarré un traitement avec le Piracetam 800.

Ton ORL a juste voulu ne pas te donner trop d'espoir, mais dans le même temps il a voulu tenter la prescription hors-AMM (autorisation de mise sur le marché) d'un médicament qui semble faire ses preuves sur une proportion de patients.

Des fois, c'est en prescrivant hors-AMM des médicaments qu'on leur découvre une utilité nouvelle. Par exemple, le Baclofène était à la base un myorelaxant (décontractant musculaire). Quelques personnes qui souffraient de contractures et qui se trouvaient être alcooliques ont eu ce traitement, et se sont rendues compte que 1/ les contractures étaient moindres, mais ça c'était normal et attendu 2/ mais surtout qu'ils avaient moins envie de picoler. Au bout d'un moment ça a fait l'objet d'études sérieuses et on s'est rendu compte que oui, le Baclofène pouvait aider à traiter l'alcoolisme.

Voilà, tout ça pour dire qu'avant de refuser un traitement, renseigne toi sur le net, le ressenti d'autres patients/testeurs de molécules ; et garde à l'esprit que c'est parfois en prescrivant hors-AMM qu'on découvre des effets intéressants et inattendus à certaines molécules. Donc au fond, pourquoi ne pas essayer ? La liste des effets indésirables est longue okay, mais je t'invite à regarder celle de l'Imovane et tu verras qu'avec n'importe quel médoc on est jamais à l'abri de tout smile

pour donner des News de mes insomnies je souffre vraiment bcp mais je m’accroche. Ça fait deux nuits de suite que je ne dort même pas 2h d’affilé, je ne m’endors que vers 9h30/10h du mat pour quelques demi heure par ci par là. Je finirai bien par dormir correctement un jour ou l’autre.... enfin j'espère.

J'ai toujours pas compris. Quand tu te mets au lit (si tu te mets au lit...), c'est le stress qui t'empêche de t'endormir ? Des pensées qui ne s'arrêtent jamais ? Tu peux décrire précisément ce qui se passe à ce moment-là ?

Hors ligne


Izadu92 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 17 May 2019
Messages: 11
Merci chêne de t'être pris la peine de faire des recherches sur le piracetam 800. En fait quand l’orl me l’a prescrit j’avais déjà en tête d’en finir avec l’imovane. J’avais peur de prendre le piracetam et d’en être aussi aussi dépendante que l’imovane. J’avais aussi peur d’en prendre à cause de tous les effets indésirables. En fait je suis traumatisée par les médocs...
pour répondre à ta question : lorsque je v me coucher je suis tellement creuvée que j’en me dis « ce soir c bon je v m’endormir très vite » c là que je tourne et le retourne mille fois dans mon lit. Je suis tellement hs que je n’arrive à penser à rien. Je ne c pas ce qui ne tourne pas rond dans ma tête. Je c devoir aller voir ce fameux neurologue peut être que lui pourra trouver une solution à mes insomnies en espérant qu’il ne me prescrive pas « le frère ou la Soeur » d’imovane... ou bien je suis peine perdue. Cette nuit j’ai réussi à m’endormir 2h30 environs ensuite plus rien jusqu’à 8h du matin jusqu’à 11h... c mieux que rien mais suis tjr aussi creuvée ...

Hors ligne


Izadu92 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 17 May 2019
Messages: 11
Bonjour à tous, je reviens vers vous 10 jours après mon dernier post. Je commence vraiment à m’inquiéter car je ne trouve plus du tout le sommeil. Je rentre au lit j’éteint tout, je fais tout pour m’endormir alors que je suis vannée, je prend un euphytose nuit et fait des exercices de respirations mais rien n’y fait. Pour ne pas péter les plombs je regarde des séries tv et au bout de 5h/5h30 du mat j’arrive enfin à trouver le sommeil jusqu’à 7h30/8h et ensuite soit rien ou bien 1/2h par ci par là. Cela fait quand même  plus d’un mois que j’ai arrêté l’imovane et je n’arrive tjr pas à dormir au moins 4h d’affilé. Hier soir j’en pouvais plus j'ai failli reprendre un demi comprime histoire de trouver 5h de sommeil mais je n’ai pas fait tout ce long chemin pour craquer et surtout pour dormir d’un sommeil non réparateur. J’espère finir par tomber dans les bras de Morphée un de ces 4

Hors ligne


Chêne 
Psycho junior
France
3300
Date d'inscription: 22 Nov 2018
Messages: 351
Salut Izadu92,

Malheureusement, après des années de sommeil induit par l'Imovane, les choses ne reviennent pas à la normale si rapidement...

Déjà, évite les écrans, pour trouver le sommeil c'est vraiment le pire. À la place, prends un bouquin, des magazines... Ensuite, essaie si tu le peux de fatiguer le corps, en faisant du sport par exemple, ou bien en allant à la piscine ou aux thermes (le sauna, le jacuzzi et tout ces trucs fatiguent pas mal).

L'Euphytose nuit (mélatonine + passiflore c'est ça) n'est pas vraiment efficace chez moi, lors d'insomnies je préfère de loin me préparer une infusion de passiflore + aubépine + verveine + camomille, c'est bien plus efficace.

Sinon tu peux essayer le Donormyl, c'est un somnifère non addictif en vente libre en pharmacie (ça coûte dans les 2,50€ la boîte). Tu prends un cachet, tu vois si ça marche ou pas - inutile de t'enfiler la boîte si ça marche pas, ça peut avoir des effets secondaires gênants. Si ça te permet de passer une nuit, c'est déjà pas mal.

Autre possibilité, la prescription par un médecin d'un médicament non-addictif de la classe des neuroleptiques, ou bien de l'Atarax, un anxiolytique non-addictif qui à des dosages élevés (plus de 100mg pour moi) me couche littéralement.

Enfin, vois avec le corps médical si y a pas un souci neuro, en précisant que tu refuses de replonger dans une médication qui te rendrait accro.

Désolé de ne pouvoir t'apporter de réponses plus sûres, mais t'as peut-être des problèmes liés peut-être à un traumatisme ou un truc du genre qui t'empêchent de trouver le sommeil. T'as creusé cette piste ?

Bon courage et tiens nous au courant

Dernière modification par Chêne (07 juin 2019 à  07:29)

Hors ligne


Izadu92 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 17 May 2019
Messages: 11
Merci Chêne pour tous tes avis, cela m’aide Bcp. Au sujet de l’infusion que tu te prépare et qui te fait du bien, c’est des sachets qui se vende en pharmacie ou para pharmacie ou bien c’est toi qui achète chaque plante (verveine, passiflore, ...) et qui te les prépare en infusion? j’ai acheté pas mal de sachet d’infusion spécial sommeil mais ça ne fonctionne pas trop sur moi. L’Atarax et dinormyl c’est les premiers médoc que m’a prescrit mon médecin au tout début mais ça ne m’a rien fait.
Le mieux c’est la patience... la nuit de mercredi à jeudi j’ai été agréablement surprise lorsque j’ai ouvert les yeux et que j’ai vu 6h30 affiché sur mon portable. J’ai eu bcp de mal à m’endormir le soir mais j’ai dû y arriver vers 1h30 du matin jusqu’à 6h30. J’ai dormi 5h d’affilé ce qui ne m’était pas arrivé depuis des lustres et j’ai même eu le luxe de me rendormir jusqu’à 10h du matin. Je peux te dire que ça faisait pas mal de temps que je ne m’étais pas sentie aussi en forme et surtout avec le moral. J’en ai profité pour faire toutes les choses que je voulais faire depuis bien longtemps. Tout ça sans cacheton... malheureusement c’est pas Noël tous les jours, cette nuit j’ai réussi à m’endormir assez rapidement mais 2h après j'étais réveillée, j’ai dû me rendormir 1/2h par ci par là. C’est mieux que la nuit blanche. Surtout je le répète je n’ai jamais fais de cauchemars depuis l’arrêt d’imovane, ça c’est super..
Oui c’est vrai que psychologiquement ça ne va’ pas fort je n’arrive pas à faire le deuil de mes frères et mes parents. Le soir j’essaie de penser à autre chose mais leurs visages sur leur lit de mort il n’y a que ça devant mes yeux... heureusement que ça ne dure pas longtemps mais c’est très dure. En tout K merci mille fois Chêne pour ton soutien. Je reviendrai sur ce forum pour donner des nouvelles de temps en temps.   À bientôt

Hors ligne


Chêne 
Psycho junior
France
3300
Date d'inscription: 22 Nov 2018
Messages: 351
Salut,

Alors pour les tisanes au début je prenais des mélanges déjà prêts et avec le temps je me suis penché sur le sujet et ai déterminé quelles plantes étaient plus indiquées pour tel ou tel problème, donc j'achète chaque plante en vrac (ou je récolte, j'ai de l'aubépine et de la verveine chez moi) et je me fais mes mélanges, ce qui me revient moins cher.

Comme tu dis le mieux c'est la patience, ton corps est en train de réapprendre à trouver le sommeil sans médicament, c'est un processus qui peut être long mais il faut garder le cap et le moral, se dire que les choses ne pourront que s'arranger.

Après si tes insomnies sont dues - au moins en partie - à un trauma, je te recommande de trouver un bon hypnothérapeute qui t'aidera à faire le deuil et à cesser de voir les visages sur le lit de mort lorsque tu te mets au lit.

Bon courage et tiens nous au courant smile

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Imovane
par le grand ours 1, dernier post 24 juillet 2017 à  15:08 par magalie
  25
[ Forum ] Effets - Imovane ???
par toxic-misery, dernier post 30 décembre 2017 à  21:31 par toxic-misery
  10
[ Forum ] Pénurie d’imovane
par Mauddamier, dernier post 13 mars 2019 à  22:19 par Mauddamier
  9
  [ PsychoWIKI ] PAWS, le syndrome prolongé de sevrage
    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    La violence symbolique chez les usagers de drogues
    30 mai 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Quels sont les meilleurs témoignages sur Psychoactif ?
    25 mai 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Vos markets du DW favoris en ce mois de juin 2019 ?
    Il y a 18hCommentaire de Bootspoppers (71 réponses)
     Appel à témoignage 
    Consommez vous de la cocaïne au travail ?
    Il y a 1jCommentaire de joel92 (25 réponses)
     Forum 
    Je change, et je commence a me poser des questions
    Il y a moins d'1mnCommentaire de HariboCocaïne dans [Au coin du comptoir.....]
    (3 réponses)
     Forum 
    J'ai replongé
    Il y a 10mnCommentaire de Bbsnam dans [Cocaïne-Crack...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Interaction & Mélange - Tableau sur les "mélanges de drogues" et leurs risques : votre avis?
    Il y a 41mn
    1
    Commentaire de Bbsnam dans [Conseils généraux de...]
    (18 réponses)
     Forum 
    Héro coupée à la Méthadone !
    Il y a 1hCommentaire de HELL-o dans [Heroïne...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Santé - La drogue plus dangereuse avant 25 ans ?
    Il y a 1hCommentaire de Ocram dans [Au coin du comptoir.....]
    (5 réponses)
     Forum 
    Expériences - TR~First Acid Trip
    Il y a 2hCommentaire de LSDManiac dans [LSD 25...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Opinions - À quelle âge avez vous commencé à consommer ——> bilan présent
    Il y a 2hNouvelle discussion de ghostrider957 dans [Au coin du comptoir.....]
     Forum 
    Stockage & conservation - Stocker grindé ou en bud ?
    Il y a 2hCommentaire de Ocram dans [Cannabis...]
    (1 réponse)
     Blog 
    Arrêter l'IV
    Il y a 1hNouveau blog de Thelma dans [No comment]
     Blog 
    Du rituel au médicament, du désert à la pharmacie
    Il y a 3h
    1
    Commentaire de ismael77 dans le blog de ismael77
    (2 commentaires)
     Blog 
    Eh ben par ouskejcommence ??
    Il y a 3hCommentaire de nofutureorriding85 dans le blog de nofutureorriding85
    (1 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Evaluer la gravité de votre addiction
    Dernier quizzZ à 01:11
     PsychoWIKI 
    Le HPPD (Hallucinogen Persisting Perception Disorders)
     Topic epinglé 
    Mon "tout savoir sur l'Amanite Tue-Mouche"
     Nouveaux membres 
    lobo1512, kakeop nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Témoignage conso 3-mmc quotidienne depuis 3 mois
    par Tekosaure, le 09 Jun 2019
    Bonjour à tous, suite à une demande d'un forumer je vous partage ici mon experience avec la 3-methylmethcathinone. Alors pour les formalités, j'ai 18 ans, je mesure 1m88 pour 65kg. J'ai commandé de la 3-mmc après avoir cherché un stim moins long que les amphets (pour dormir en retour de soir...[Lire la suite]
     HPPD incessant depuis 6 mois
    par Spirit, le 05 Jun 2019
    Bonjour à tous, Je souffre depuis 6 à 8 mois (je n'ai pas de date EXACTE, mais plutôt approximative) d'un syndrome post-hallucinatoire persistant. Le LSD y est a mon avis pour beaucoup, après une consommation excessive courant 2018. C'était d'ordre d'un carton toute les deux semaines, voir m...[Lire la suite]
     Nuit Blanche? ouvre son Drug Checking à Genève le 3.06.2019
    par Ocram, le 10 Jun 2019
    Bonsoir, (je me permet de faire un mini retour sur mon expérience avec le nouveau service de testing à Geneve) Lundi 3 Juin, 19h, c'est parti je prend mon petit domino bleu dans sa boite et je pars direction le Local 6, le local de testing mis en place par l'association Nuit Blanche. Pour la pre...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Un message qui fait plaisir ! Merci du témoignage ! / L'Apoticaire dans [forum] Délirogènes : Suis-je seul au monde à  apprécier ça ?
    (Il y a 2h)
    Super intéressant ! Cusco dans [blog] Du rituel au médicament, du désert à la pharmacie
    (Il y a 4h)
    Tres beau TR, merci :) // haupayy dans [forum] Identification du poulpe nerveux
    (Il y a 5h)
    tres bonne initiative! psycho! dans [forum] SINTES : faites analyser vos produits anonymement et gratuitement
    (Il y a 8h)
    "Une version psychédélique de la multiplication des pains" j'ai ris ! dans [forum] San pedro, en quête de mescaline
    (Il y a 8h)

    Pied de page des forums