Frôlé la mort sous LSD / PsychoACTIF

Frôlé la mort sous LSD

Publié par ,
486 vues, 5 réponses
spaceheads 
Nouveau membre
Suisse
000
Date d'inscription: 26 Mar 2018
Messages: 7
Toute cette histoire me paraît tellement space que j’ai de la peine à croire que je suis encore en vie. je fais 1m78, 68 kilos.

Pour commencer, au setup, j’étais chez mon meilleur pote, et on a décider de pendre 2 gouttes de LSD vers 18h (habitués à ce dosage déjà plusieurs fois). Son frère était avec nous dans la pièce.

Au début, on voulait faire faire marcher Jedi Academy en multijoueur big_smile, mais après plusieurs tentatives, on a abandonné et décider de regarder un film. Bon, on a regardé le premier Johnny English. Pendant le film ça va plutôt bien, on se marrait bien. Tout à coup, quand ils parlent dans le film de secret et de cacher les bijoux de la reine d'Angleterre, son chat viens se mettre sur mon ordi et commence à miauler comme si il était en détresse. Je la touche pour la rassurer, et ça à eu pour effet de la calmer.

Ensuite, vers la fin du film, je fais une remarque pour dire qu’il pourrait laisser sortir son chat, qui n’a pas le droit d’aller dehors. et c’est la que le trip avec le chat commence. Entre une histoire de captivité et de possession entre eux-deux, ça m’a fait partir dans des états très spéciaux. J’ai d’abord fermé les yeux, et je voyais comme un transfert d’énergie qui se faisait entre nous. J’ai vraiment cru voir à ce moment qu’il se passait quelque chose d’alien, que j’étais le sujet à une expériences et que mes réactions et mes état physique étaient oscultés. Mais quand j’ouvrais les yeux pour regarder ce qui se passait, c’est comme si j’avais commis la faute d’avoir ouvert les yeux et il fallait que je les referme pour un examen plus approfondi. Pas mal d’energies m’ont traversé pendant ce temps là, de la tristesse principalement, pour tout ce qu’on continue à infliger à la terre et à nos semblables.

Ensuite, on est allé dehors. c’est là que les choses se sont compliquées. c’est comme si mes potes essayaient de me faire parler, mais que depuis l’histoire du chat, je n’avais pas le droit de dire quoi que ce soit. j’ai eu des phases ou ma vision s’est flouée, troublée et mise en 3d, des phases ou je tombais sur moi-meme comme un corps sans vie. des phases ou je vomissais « rien, » ou j’arrêtais de respirer. j’ai meme senti mon coeur s’arrêter à certains moments. Voyant la situation, ils décident de m’amener à l’hôpital. Une fois arrivé vers l’hôpital, sur le chemin de l’hôpital, je me sentait gentiment mourir, de plus en plus faible et mon âme s’est presque éteinte. Une fois arrivé devant l’hôpital, ils ont essayé de me forcer à y entrer, mais je résistais. Je n’avais aucune envie de finir à l’hôpital réduit à l’état de légume. Dans ma tête, c’était sur que j’allais mourir dans la voiture, là, devant l’hôpital. Ma force vitale me quittait, puit revenais, des fois à des seuils critique. J’ai repensé à ma famille, ceux que j’aime, et j’étais triste de quitter déjà maintenant cette expérience qu’est la vie.

à ce moment là, quand mon pote ou le médecin essayaient de me parler pour me faire aller à l’hôpital, je ne les ai pas regardé dans les yeux, et ma bouche était comme soudée. Le médecin devant à essayé de me tirer très fort pour me sortir de la voiture, mais je résistait. il à dit qu’il pouvait pas commencer à me violenter pour rentrer à l’hôpital et que si je voulais pas sortir de la voiture il ne pouvait pas me forcer. Il a dit que c’était aux potes avec qui j’était de s’occuper de moi. On est ensuite rentré et j’ai pas dis grand chose une fois arrivé chez eux. On est allé se couché et je suis rentré le lendemain matin.

ça me travaille un peu ce qui s’est passé, d’avoir frôlé la mort autant de fois en une soirée, ça me fait me poser beaucoup de questions sur la confiance que je peux accorder aux autres. Mais aussi sur l’utilité de rester sauvage, quoi qu’il arrive. ne pas se laisser forcer la main et toujours garder la liberté d’agir par soi-même. Je pense que j’ai retenu la leçon avec cet épisode. J'ai aucune envie de revivre ce genre de chose. Je ne sais même pas encore comment je peux être en vie quand je vois que j’étais à une infime distance de m’éteindre.De toutes mes expériences, c’est vraiment celle qui m’a le plus profondément marquée. C’est triste mais c’est souvent quand on arrive au limites physiques ou psychique d’un comportement autodestructeur qu’on décide de changer de mode de fonctionnement.

Quoi qu'il en soit, prenez soin de vous, dites à ceux que vous aimez que vous les aimez, et gardez en vous cette parcelle de vie sauvage et pétillante qui fais de vous ce que vous êtes, amour.

Dernière modification par Rick (Hier à  15:00)

Hors ligne


Ocram 
Adhérent PsychoACTIF
Suisse
6200
Date d'inscription: 25 Jan 2019
Messages: 821
Blogs
Bonsoir,

Je ne veux surtout pas minimiser ton expérience qui est vraiment effrayante mais tu parle que tu as frôler la mort et je peine à comprendre à quel moment?

Tu étais en plein bad, mais il ne me semble pas que ton pronostic vital étais engagé. Ou alors j'ai raté quelque chose.

J'espère que tu t es bien remis.

Ocram

Hors ligne


Cusco 
Adhérent PsychoACTIF
France
1510
Lieu: Ouest
Date d'inscription: 15 Sep 2015
Messages: 1286
Blogs
Ou peut-être que 2 gouttes étaient trop fort tu ne peux pas connaître le dosage même si on te dit que c'est le même que d habitude.
Tu as fait un sacré bad ça devait être interminable mais le principal est qu'il ne t est rien arrivé et tes potes ont pris soin de toi.
Prend soin de toi.

La vie est une période aléatoire entre le néant et le néant (L.B)

En ligne


spaceheads 
Nouveau membre
Suisse
000
Date d'inscription: 26 Mar 2018
Messages: 7

Ocram a écrit

Bonsoir,

Je ne veux surtout pas minimiser ton expérience qui est vraiment effrayante mais tu parle que tu as frôler la mort et je peine à comprendre à quel moment?

Tu étais en plein bad, mais il ne me semble pas que ton pronostic vital étais engagé. Ou alors j'ai raté quelque chose.

J'espère que tu t es bien remis.

Ocram

La première fois c'était chez mon pote, j'arrivais plus à respirer, je vomissais rien et mon corp/coeur m'a lâché quelques fois. Ensuite à l'extérieure, je suis tombé 1-2 fois comme une flaque sans pouvoir respirer, et tout d'un coup je reprenais une grosse bouffée d'air. Après durant le trajet de voiture, j'ai vraiment senti que je quittait mon corps. j'ai revu des scènes de ma vie et compris certaines choses. Mais comme tu dis, c'était surement un gros gros badtrip.

Je suis encore choqué de ce qui est arrivé mais je me remet gentiment
Merci pour le soutien

Hors ligne


LLoigor 
Modérateur
France
5400
Lieu: Bx
Date d'inscription: 08 Aug 2008
Messages: 8799
Si tu fais un bad et que par dessus tu panique (inconsciemment ou non) il est parfois difficile de respirer, un peu comme une crise de panique.

C'est la qu'un bon sitter peux vraiment aider.

Bon repos.

Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier.  Contacter l'équipe: modos@psychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne


Rick 
Modérateur
15700
Date d'inscription: 18 Sep 2018
Messages: 1432
Blogs

spaceheads a écrit

Toute cette histoire me paraît tellement space que j’ai de la peine à croire que je suis encore en vie. je fais 1m78, 68 kilos.

Pour commencer, au setup, j’étais chez mon meilleur pote, et on a décider de pendre 2 gouttes de LSD vers 18h (habitués à ce dosage déjà plusieurs fois). Son frère était avec nous dans la pièce.

Au début, on voulait faire faire marcher Jedi Academy en multijoueur big_smile, mais après plusieurs tentatives, on a abandonné et décider de regarder un film. Bon, on a regardé le premier Johnny English. Pendant le film ça va plutôt bien, on se marrait bien. Tout à coup, quand ils parlent dans le film de secret et de cacher les bijoux de la reine d'Angleterre, son chat viens se mettre sur mon ordi et commence à miauler comme si il était en détresse. Je la touche pour la rassurer, et ça à eu pour effet de la calmer.

Ensuite, vers la fin du film, je fais une remarque pour dire qu’il pourrait laisser sortir son chat, qui n’a pas le droit d’aller dehors. et c’est la que le trip avec le chat commence. Entre une histoire de captivité et de possession entre eux-deux, ça m’a fait partir dans des états très spéciaux. J’ai d’abord fermé les yeux, et je voyais comme un transfert d’énergie qui se faisait entre nous. J’ai vraiment cru voir à ce moment qu’il se passait quelque chose d’alien, que j’étais le sujet à une expériences et que mes réactions et mes état physique étaient oscultés. Mais quand j’ouvrais les yeux pour regarder ce qui se passait, c’est comme si j’avais commis la faute d’avoir ouvert les yeux et il fallait que je les referme pour un examen plus approfondi. Pas mal d’energies m’ont traversé pendant ce temps là, de la tristesse principalement, pour tout ce qu’on continue à infliger à la terre et à nos semblables.

Ensuite, on est allé dehors. c’est là que les choses se sont compliquées. c’est comme si mes potes essayaient de me faire parler, mais que depuis l’histoire du chat, je n’avais pas le droit de dire quoi que ce soit. j’ai eu des phases ou ma vision s’est flouée, troublée et mise en 3d, des phases ou je tombais sur moi-meme comme un corps sans vie. des phases ou je vomissais « rien, » ou j’arrêtais de respirer. j’ai meme senti mon coeur s’arrêter à certains moments. Voyant la situation, ils décident de m’amener à l’hôpital. Une fois arrivé vers l’hôpital, sur le chemin de l’hôpital, je me sentait gentiment mourir, de plus en plus faible et mon âme s’est presque éteinte. Une fois arrivé devant l’hôpital, ils ont essayé de me forcer à y entrer, mais je résistais. Je n’avais aucune envie de finir à l’hôpital réduit à l’état de légume. Dans ma tête, c’était sur que j’allais mourir dans la voiture, là, devant l’hôpital. Ma force vitale me quittait, puit revenais, des fois à des seuils critique. J’ai repensé à ma famille, ceux que j’aime, et j’étais triste de quitter déjà maintenant cette expérience qu’est la vie.

à ce moment là, quand mon pote ou le médecin essayaient de me parler pour me faire aller à l’hôpital, je ne les ai pas regardé dans les yeux, et ma bouche était comme soudée. Le médecin devant à essayé de me tirer très fort pour me sortir de la voiture, mais je résistait. il à dit qu’il pouvait pas commencer à me violenter pour rentrer à l’hôpital et que si je voulais pas sortir de la voiture il ne pouvait pas me forcer. Il a dit que c’était aux potes avec qui j’était de s’occuper de moi. On est ensuite rentré et j’ai pas dis grand chose une fois arrivé chez eux. On est allé se couché et je suis rentré le lendemain matin.

ça me travaille un peu ce qui s’est passé, d’avoir frôlé la mort autant de fois en une soirée, ça me fait me poser beaucoup de questions sur la confiance que je peux accorder aux autres. Mais aussi sur l’utilité de rester sauvage, quoi qu’il arrive. ne pas se laisser forcer la main et toujours garder la liberté d’agir par soi-même. Je pense que j’ai retenu la leçon avec cet épisode. J'ai aucune envie de revivre ce genre de chose. Je ne sais même pas encore comment je peux être en vie quand je vois que j’étais à une infime distance de m’éteindre.De toutes mes expériences, c’est vraiment celle qui m’a le plus profondément marquée. C’est triste mais c’est souvent quand on arrive au limites physiques ou psychique d’un comportement autodestructeur qu’on décide de changer de mode de fonctionnement.

Quoi qu'il en soit, prenez soin de vous, dites à ceux que vous aimez que vous les aimez, et gardez en vous cette parcelle de vie sauvage et pétillante qui fais de vous ce que vous êtes, amour.

bonjour
par respect pour les personnes qui ont pris de leur temps pour répondre et pour les lecteurs, j'ai remis le message d'origine.

si un membre souhaite modifier/supprimer un message il faut émettre une demande MOTIVEE à modos@psychoactif.org et on trouvera toujours une solution pour que tout le monde soit satisfait wink

Dernière modification par Rick (Hier à  15:02)


SINTES: analyse gratuite et anonyme de prods: www.psychoactif.org/sintes
LOI 70: participe à la fin de la guerre contre les usagers et leurs drogues
www.psychoactif.org/forum/adhesion_psychoactif.php

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Expériences - LSD & Expérience de mort
par nihilistA.A.A, dernier post 18 septembre 2017 à  22:56 par Intervenant Nuit Blanche
  2
[ Forum ] Expériences - Peindre sous LSD
par Anymal, dernier post 06 janvier 2019 à  16:12 par Morning Glory
  5
[ Forum ] Expériences - Sexe sous LSD
par PeaceAddict, dernier post 13 décembre 2018 à  23:10 par Shala
  9
  [ PsychoWIKI ] Les Lysergamides
  [ PsychoWIKI ] LSD, effets, risques, témoignages
    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    La violence symbolique chez les usagers de drogues
    30 mai 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Quels sont les meilleurs témoignages sur Psychoactif ?
    25 mai 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Vos markets du DW favoris en ce mois de juin 2019 ?
    Il y a 11hCommentaire de lobo1512 (72 réponses)
     Appel à témoignage 
    Consommez vous de la cocaïne au travail ?
    Il y a 2jCommentaire de joel92 (25 réponses)
     Forum UP ! 
    Identification du poulpe nerveux
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Escitalopram - Effet antidépresseur ou séquelles neurologiques du crack ?
    Il y a 21hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Séchage - Comment être sûr qu'ils soient sec ?
    Il y a 2mnCommentaire de Lucskd dans [Psilocybe - Champigno...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Expériences - Le (in)fameux Sherm Stick
    Il y a 5mnCommentaire de RawBeefTeK dans [Cannabis...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Meilleure conservation cocaine longue durée
    Il y a 15mnCommentaire de Vivel dans [Cocaïne-Crack...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Expériences - Actiskenan
    Il y a 38mnCommentaire de souslefeudeslurs dans [Opiacés et opioïdes...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Première fois - A la recherche de conseils
    Il y a 1hCommentaire de Lynia dans [LSD 25...]
    (6 réponses)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Sevrage Dure après 6 mois en Suisse
    Il y a 1hNouvelle discussion de AKoustik dans [Heroïne...]
     Forum 
    Santé - La drogue plus dangereuse avant 25 ans ?
    Il y a 2h
    1
    Commentaire de Ocram dans [Au coin du comptoir.....]
    (9 réponses)
     Forum 
    MDMA et dépression
    Il y a 2hCommentaire de Ocram dans [MDMA/Ecstasy...]
    (1 réponse)
     Blog 
    Le premier jour sans cigarette de toute ma vie adulte
    Il y a 7hCommentaire de Hilde dans le blog de Hilde
    (40 commentaires)
     Blog 
    Ça faisait longtemps mais c'est pas une excuse
    Il y a 10hCommentaire de sky56253 dans le blog de Pignoufette
    (6 commentaires)
     Blog 
    Du rituel au médicament, du désert à la pharmacie
    Il y a 15h
    1
    Commentaire de Bootspoppers dans le blog de ismael77
    (3 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
    Dernier quizzZ à 17:54
     PsychoWIKI 
    Le HPPD (Hallucinogen Persisting Perception Disorders)
     Topic epinglé 
    Mon "tout savoir sur l'Amanite Tue-Mouche"
     Nouveaux membres 
    Madmax, ZVMV, Aletheia03, De noche, Lunik 9, lobo1512, kakeop nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Témoignage conso 3-mmc quotidienne depuis 3 mois
    par Tekosaure, le 09 Jun 2019
    Bonjour à tous, suite à une demande d'un forumer je vous partage ici mon experience avec la 3-methylmethcathinone. Alors pour les formalités, j'ai 18 ans, je mesure 1m88 pour 65kg. J'ai commandé de la 3-mmc après avoir cherché un stim moins long que les amphets (pour dormir en retour de soir...[Lire la suite]
     HPPD incessant depuis 6 mois
    par Spirit, le 05 Jun 2019
    Bonjour à tous, Je souffre depuis 6 à 8 mois (je n'ai pas de date EXACTE, mais plutôt approximative) d'un syndrome post-hallucinatoire persistant. Le LSD y est a mon avis pour beaucoup, après une consommation excessive courant 2018. C'était d'ordre d'un carton toute les deux semaines, voir m...[Lire la suite]
     Nuit Blanche? ouvre son Drug Checking à Genève le 3.06.2019
    par Ocram, le 10 Jun 2019
    Bonsoir, (je me permet de faire un mini retour sur mon expérience avec le nouveau service de testing à Geneve) Lundi 3 Juin, 19h, c'est parti je prend mon petit domino bleu dans sa boite et je pars direction le Local 6, le local de testing mis en place par l'association Nuit Blanche. Pour la pre...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Va faire une sieste tu es sur le forum présentation et ça n'a aucun intérêt. Cu dans [forum] Présentation 2019
    (Il y a 41mn)
    Tu lances un sujet qui va nous en apprendre beaucoup. TheRealSlimShady dans [forum] Tableau sur les "mélanges de drogues" et leurs risques : votre avis?
    (Il y a 5h)
    Humour sympa, je valide :D dans [forum] L'auto-thérapie, mieux qu'une drogue !
    (Il y a 6h)
    Très très bonne réponse Hilde! Ocram dans [forum] La drogue plus dangereuse avant 25 ans ?
    (Il y a 6h)
    Un message qui fait plaisir ! Merci du témoignage ! / L'Apoticaire dans [forum] Délirogènes : Suis-je seul au monde à  apprécier ça ?
    (Il y a 18h)

    Pied de page des forums