Comment sniffer la ritaline au moindre risque ? Possibilité de purification et de spray ? / PsychoACTIF

Comment sniffer la ritaline au moindre risque ? Possibilité de purification et de spray ?

Publié par ,
900 vues, 21 réponses
body 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 05 Sep 2019
Messages: 7
Bonjour !

Je prends de la ritaline en tant que traitement pour le TDA/H. Chez moi, ça ne fonctionne que très peu par voie orale, alors j'ai pris l'habitude de la sniffer.
J'ai 2 gélules de 20 mg par jour LP (les petites billes), que je divise en 2 pour faire 4 prises et avoir une efficacité constance sur la journée.

Seulement, c'est un traitement à vie et ça m'embête vraiment de la sniffer tous les jours 4 fois par jour avec tous les excipients (saccharose, copolymère d'ammonio méthacrylate (type B), copolymère d'acide méthacrylique et de méthacrylate de méthyle (1: 1), talc, citrate de triéthyle, macrogol 6000) et les conséquences sur le nez (en plus c'est pas super évident d'avoir une poudre vraiment fine fine).

J'ai besoin de vos conseils. J'ai fouiné un peu sur le forum mais je ne suis pas sûr de pouvoir faire grand chose étant donné que la ritaline n'est pas soluble dans l'eau.

Est-ce qu'il est possible de la purifier pour enlever les excipients ?
Est-ce qu'il est possible de fabriquer un spray nasal ?

Merci d'avance pour votre aide smile

(PS : désolé pour la faute de français dans le titre, je ne peux plus corriger hmm )

Dernière modification par body (15 septembre 2019 à  13:25)

Hors ligne


DramaDol 
Nouveau membre
Belgique
100
Date d'inscription: 08 Aug 2019
Messages: 40
Coucou,
Je te conseil d'en parler à un médecin.
Même réduit en fine poudre, le médicament ne se mélange pas à l'eau ?
Peut-être qu'en sniffant les effets arrivent plus vite et tu crois que par voie orale ça ne fonctionne pas..
Je ne peux pas t'aider sad

I stay up, clean the house
At least I'm not drinking
Run around just so I don't have to think about thinking

Hors ligne


body 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 05 Sep 2019
Messages: 7
Coucou DramaDol, merci pour ta réponse.
J'en ai parlé à mon médecin, d'après lui j'ai une particularité génétique au niveau du foie qui fait que j'élimine certaines molécules quand je les prends par voie orale (c'est la même chose pour les opiacés d'ailleurs, zéro effet par voie orale à des doses normales). Il n'a pas le droit de donner de conseils sur la prise de ritaline par voie nasale mais il n'a rien de mieux à me proposer. Je viens donc demander conseil ici pour faire au mieux wink parce que j'ai vraiment besoin de prendre ma ritaline pour fonctionner au quotidien...

Hors ligne


DramaDol 
Nouveau membre
Belgique
100
Date d'inscription: 08 Aug 2019
Messages: 40
Ah d'accord
Courage
smile

I stay up, clean the house
At least I'm not drinking
Run around just so I don't have to think about thinking

Hors ligne


TheOuf 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 15 Mar 2019
Messages: 4
Si c'est de la ritaline lp que tu as, elle est parfaitement soluble dans l'eau (seul la galénique du concerta lp fait que cela n'est pas possible).
Donc si tu as bien de la ritaline lp, ce qui semble à peu près sur car tu parles des petites billes, tu peux écraser ça finement puis le dissoudre dans du sérum phy. Ensuite tu peux filtrer pour éliminer les excipients et utiliser le liquide restant en spray nasal.
Si tu filtres correctement la solution est parfaitement translucide, comme si c'était seulement de l'eau.

Hors ligne


body 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 05 Sep 2019
Messages: 7
Merci beaucoup TheOuf, c'est une très bonne nouvelle pour moi smile
Pour filtrer, il faut que je trouve des filtres-toupies ?
Merci encore !

Hors ligne


Heashka 
Psycho junior
France
1200
Date d'inscription: 26 Aug 2019
Messages: 224
Blogs
Clairement en plug l'ami. J'ai également un traitement de méthylphénidate et c'est la solution R.O.Y.A.L.E

Je t'assures

Travaillant en service de Neurologie et Psychiatrie d'un Centre Hospitalier super

Hors ligne


Cusco 
Bénévole PsychoACTIF
France
3300
Lieu: Ouest
Date d'inscription: 15 Sep 2015
Messages: 1964
Blogs

Heashka a écrit

Clairement en plug l'ami. J'ai également un traitement de méthylphénidate et c'est la solution R.O.Y.A.L.E

Je t'assures

Encore faut il savoir correctement...
Le plug n'est pas pas juste une seringue dans un cul et envoyer la sauce..
Un ritanilien


La vie est une période aléatoire entre le néant et le néant (L.B)

Hors ligne


Ocram 
Adhérent PsychoACTIF
Suisse
17400
Date d'inscription: 25 Jan 2019
Messages: 2733
Blogs

Cusco a écrit

Encore faut il savoir correctement...
Le plug n'est pas pas juste une seringue dans un cul et envoyer la sauce..
Un ritanilien

Mais oui exact! de plus le mec va pas se pluger 4 fois par jours quand même !!! Faut lire sa demande de départ.

A plus Camarade Cusco

Ocram

Hors ligne


Heashka 
Psycho junior
France
1200
Date d'inscription: 26 Aug 2019
Messages: 224
Blogs
Ouais enfin les gars je peux comprendre votre surprise mais vous avez déjà sniffé quotidiennement de la ritaline ?

C'est juste n'importe quoi sanitairement d'une part et même niveau praticité on a des poutres qui font 5x la taille d'une grosse trace de . J'avais essayé un court laps de temps cette vA je vous assure que c'est une manière de faire bien merdique.

En tant que TDA/H je sais de quoi je parle d'où ma proposition d'alternative au plug. Maintenant bien sur, il y a d'autres précautions à cette façon de faire et il faut informer la personne.

Mais pour moi et après avoir lu sa problématique, je me reconnais dans ce soucis que j'ai eu et l'intrarectal est une option viable à mon sens.

Elle décidera de toute façon par elle même super

Edit : bon j'ai lu attentivement le thread entier. Alors déjà la méthylphénidate est bien soluble dans l'eau tu le constateras si tu essayes le plug.

Je ne sais pas quelle marque tu prends (Quasym, Ritaline, Concerta ?) mais personnellement je vide par exemple une géllule de 40mg dans une feuille A4 pliée en 2 et j'écrase les billes avec un verre plat.

Ensuite tu places la poudre dans un mini récipient moi je prend un shooter et tu y met 1ml d'eau. En touillant tu verras à la dissolution rapide que le soluté se teint de blanc. Les résidus sont les granules de glucose et d'amidon mais il y a souvent encore un peu de MPH dedans.
Une fois bien touillée tu peux injecter dans l'anus (sans aiguille hein la seringue !)
Ca monte en 2min et le rush est aussi violent qu'une IV de C

Dernière modification par Heashka (17 septembre 2019 à  23:45)


Travaillant en service de Neurologie et Psychiatrie d'un Centre Hospitalier super

Hors ligne


body 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 05 Sep 2019
Messages: 7
Bonjour, le plug 4 fois par jour non merci ^^ Je souhaite continuer par voie nasale donc le spray me paraît bien
Je voudrais juste savoir comment filtrer parce que c'est important pour moi de me débarrasser des excipients, tant pis si je perds un peu de mph au passage wink

Dernière modification par body (18 septembre 2019 à  15:24)

Hors ligne


Cusco 
Bénévole PsychoACTIF
France
3300
Lieu: Ouest
Date d'inscription: 15 Sep 2015
Messages: 1964
Blogs

Heashka a écrit

Ouais enfin les gars je peux comprendre votre surprise mais vous avez déjà sniffé quotidiennement de la ritaline ?

C'est juste n'importe quoi sanitairement d'une part et même niveau praticité on a des poutres qui font 5x la taille d'une grosse trace de . J'avais essayé un court laps de temps cette vA je vous assure que c'est une manière de faire bien merdique.

En tant que TDA/H je sais de quoi je parle d'où ma proposition d'alternative au plug. Maintenant bien sur, il y a d'autres précautions à cette façon de faire et il faut informer la personne.

Mais pour moi et après avoir lu sa problématique, je me reconnais dans ce soucis que j'ai eu et l'intrarectal est une option viable à mon sens.

Elle décidera de toute façon par elle même super

Edit : bon j'ai lu attentivement le thread entier. Alors déjà la méthylphénidate est bien soluble dans l'eau tu le constateras si tu essayes le plug.

Je ne sais pas quelle marque tu prends (Quasym, Ritaline, Concerta ?) mais personnellement je vide par exemple une géllule de 40mg dans une feuille A4 pliée en 2 et j'écrase les billes avec un verre plat.

Ensuite tu places la poudre dans un mini récipient moi je prend un shooter et tu y met 1ml d'eau. En touillant tu verras à la dissolution rapide que le soluté se teint de blanc. Les résidus sont les granules de glucose et d'amidon mais il y a souvent encore un peu de MPH dedans.
Une fois bien touillée tu peux injecter dans l'anus (sans aiguille hein la seringue !)
Ca monte en 2min et le rush est aussi violent qu'une IV de C

Salut
Oui j'ai sniffé la ritaline lp écrasée. Oui c'est pas terrible..
En IV c'est un désastre !
Pour en revenir au plug je disais juste que ce n'est pas si facile que ça. Rien de plus.
Tu nous feras part de tes impressions une fois essayé.
Amicalement
Cusco


La vie est une période aléatoire entre le néant et le néant (L.B)

Hors ligne


Stylez 
Nouveau Psycho
France
500
Date d'inscription: 21 Sep 2014
Messages: 173
Hello body,

Je vais pas pouvoir t'aider beaucoup pour améliorer la biodisponibilité dans ton cas de manière safe (la fraction qui passe effectivement dans le sang qui va être ensuite amené au cerveau). Ce qu'on sait par contre c'est que cette fraction qui arrive effectivement dans le sang par voie orale est de 11 à 51% (extrêmement variable d'un individu à l'autre). Tu as peut être comme tu le dis un foie particulièrement efficace pour virer cette molécule et donc seule une petite fraction peut passer.

Maintenant le problème c'est que c'est peut être un traitement que tu vas devoir prendre sur le long terme. Détourner la voie d'administration pour une voie sniffée ou rectale vient avec une nette augmentation des risques notamment d'addiction et pour ta santé physique (ce qui monte vite accroche vite, on peut même développer une addiction "comportementale" au fait de sniffer). C'est un problème majeur notamment parce que tu sembles avoir besoin de prendre ce traitement tous les jours, c'est pas une conso récréative de temps en temps quoi.

Quand tu écrases le comprimé LP, tu perds l'effet libération prolongées. Donc ça explique un peu mieux pourquoi tu as besoin de prises répétés dans la journée.

As-tu essayé d'augmenter les doses par voie orale avec ton médecin ?

Stay safe wink

Dernière modification par Stylez (20 septembre 2019 à  23:42)

Hors ligne


Zazou2A 
Psycho anim / RDR dreamer
France
5000
Lieu: Bretagne/corse
Date d'inscription: 15 Oct 2015
Messages: 2396
Blogs
Yop !!

Je vais m’en tenir a la question de base perso; mais pour pouvoir Sniffer ta rita 4 fois par jour sans trop t’abimer le nez
Perso je pense que le mieux ce serait de te préparer un spray nasale

Tu en achète un. Vide ou que tu vides toi même; de genre 5 à 15ml (ça dépend de la solubilité de ton prod et pour la rita je la connais pas hmm )

C’est Important de savoir combien il y a de ml (et du coup mg) par « pshit »

Ensuite il faut un peu de matos; du sérum physiologique.
2 a 3 filtres toupie en 25 mm de préfèrence
2 a 3 seringues de 5ml ainsi que 2 a 3 maxicup et 1 fiole d’eau PPI

Tu peux avoir ça gratuitement en caarud, ou bien l’acheter sur internet mais peut être pas à l’unité
Et certaine chose à la pharma

A partir de là: tu ouvre ton spray vide, avant tu auras calculé combien il te faut de mg de rita et combien de ml de liquide pour avoir la dose que tu désires en 1 pshit (ou 2 si tu préfères mais bref faut faire le calcule quoi)

Tu commences par; dans une feuille ou un récipient, ce que tu veux; mais désinfecté avant si c un récipient c bien

Comme de se laver les mains jusqu’au coude avant toute manip j’ai pas préciser mais c une base

Donc dans ton récipient tu écrases le nombre de gels qu’il faut pour avoir la dose de rita de ton calcul !
Une poudre le plus fine possible bien sûr

Ensuite selon que tu ai besoin de 5/10 ou 15 ml

Tu vas ouvrir une deux ou trois maxicup
Sans mettre le doigt dedans
Tu ouvres aussi le nombre de seringue qu’il te faudra, et le nombre de toupie

Avec l’eau PPI tu remplie 0,8ml dans chaque seringues que tu vas utiliser
Tu y fixe la toupie sans toucher les embouts
Puis tu appuie sur le pistons, la membrane de la toupie sera humidifiée, prête à être utilisé

Remet chaque toupie dans son emballage

Dans chaque cup, tu met la poudre et le liquide physiologique qu’il faut pour atteindre Les concentration que tu auras préalablement choisi et calculé

Pour une dilution maximale, laisse repose plusieurs minutes et mélange avec le positon d’une seringue.

Quand ce sera bon, tu refixe la toupie sur la seringue, et là tu filtre ta solution
Tout les excipients non soluble seront bloqué par la membrane de 0.22microM
En labo on appel ça un filtre stérilisateur

Tu fais ça pour la 2ème et 3 eme cup tout pareil si jamais tu en as besoin (chaque maxicup contient Max 5ml)

Quand tu as finis, tu enlève les toupies, puis tu vides tes pompes dans le spray, que tu refermes et que tu conserveras à labri de la lumière et des hautes températures

Et tu a un spray à la rita, discret, re franocable a l’infinie; mais surtout mille fois plus safe pour ton nez par rapport au trace !

En tout cas perso c’est de loin ce qui me semble le plus adapté !


drogue-peace


Zazou

Dans un monde qui va si mal, ce serait de ne rien prendre que d être malade..

En ligne


body 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 05 Sep 2019
Messages: 7
Merci beaucoup pour ta réponse Zazou !! C'est exactement ce dont j'avais besoin.
La ritaline est soluble à raison de 18.6 mg par ml. Ça fait pas mal de pulvérisations par prise (pas encore mesuré le nombre de pchitt mais je pense que ça fera 6 ou 7 par prise).
Est-ce que je peux préparer mes sprays à l'avance ou est-ce que ça se conserve mal ?
Merci encore !

Hors ligne


Heashka 
Psycho junior
France
1200
Date d'inscription: 26 Aug 2019
Messages: 224
Blogs
Je suis aussi intéressé par le spray nasal dans le cadre d'une rotation sanitaire de mon mode d'administration (et c'est ce qui me parait le plus similaire pour la rapidité et le ratio biodisponibilité, etc.)

Est ce que vous conseillez de purifier la MPH de ses excipients avant de la mettre en solution pour spray nasal ?

Ah et

body a écrit

La ritaline est soluble à raison de 18.6 mg par ml. Ça fait pas mal de pulvérisations par prise (pas encore mesuré le nombre de pchitt mais je pense que ça fera 6 ou 7 par prise).

Je n'ai pas trop compris d'où sort ce chiffre tu aurais une référence ? Je dis ça parce que la solubilité n'est pas qu'une unité fixe propre à chaque molécule, elle diffère selon la température, la pression, les ions sels et d'autres facteurs que j'ai plus en tête smile

Tiens ça pourrait t'aider pour les calculs j'avais posté ça je m'en souvenais plus ahah : https://www.psychoactif.org/forum/2019/ … .html#divx

Edit : en cherchant sur le net pour te t'aider plus clairement :

/forum/uploads/images/1569/wtf1.png

Dernière modification par Heashka (23 septembre 2019 à  00:42)


Travaillant en service de Neurologie et Psychiatrie d'un Centre Hospitalier super

Hors ligne


body 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 05 Sep 2019
Messages: 7
J'ai trouvé l'info sur ce lien : https://www.sciencedirect.com/topics/nu … lphenidate
au chapitre "Rational Design of Oral Modified-Release Drug Delivery Systems".

Si la donnée est fausse, comment je peux faire ?

Hors ligne


derby 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 23 Sep 2019
Messages: 3
Salut body, ce post est très intéressant, je prends également de la ritaline en lp, ( j'ai commencé au tout début avec du concerta , pendant mon année de première, il y a maintenant 3 ans ( je sais je suis jeune, ou peut-être a t-on quasiment la même tranche d'âge, en tout cas le savoir et l'expérience ne sont pas forcément liés à l'âge, je tiens à préciser, considère moi donc comme une entité et non comme quelqu'un de plus ou moins âgé smile ).Enfin bref je suis rapidement passé à la ritaline car je ne supportai vraiment pas le concerta, trop fort, énorme redescende, dépression, mais c'est pas le sujet, ayant toujours eu des difficultés à me mettre au travail et à être entreprenant dans les choses qui m'étaient imposées, la ritaline à vraiment changé ma vie et m'as fait prendre énormément de recul.

Concernant ta question, comment sniffer au moindre risque, je pense que pour un traitement comme ça c'est vraiment pas malin ( sans te juger , c'est mon avis ) du tout de vouloir le prendre par voie nasale, étant donnée le nombre de prises par jours, déjà pour ton nez, car parlons concrètement et sans nous voiler la face, taper des traces est très mauvais, ( si tu te soucie de ta santé :> je sens venir les "tu prends de la ritaline, c'est des amphet' c'est déjà mauvais", le nez reste une des deux voies respiratoires donc si tu commence à faire ça , à long terme tout les jours j'ose même pas imaginer les ravages que ça doit faire ), j'ai essayé une fois de le prendre en trace pour comparer le temps d'assimilation et l'efficacité, ça m'as plutôt déçu pour le risque pris et cette sensation de corps étranger dans ton nez, pour te dire même le plug 4 fois par jours serait une meilleure idée. Puis je pense qu un spray existerai déjà si c'était la meilleure des solutions.

après body si la ritaline ne te fais presque aucun effet comme tu le dis, tu peut te tourner vers le concerta, ça te coûte rien d'essayer, autant celui là te conviendra mieux.

Enfin j'aimerai revenir sur ce que tu as dis au début :"c'est un traitement à vie".
En effet le TDAH est handicapant et la ritaline change vraiment la donne, mais il faut pas oublier que le cerveau est un muscle, donc plus tu le sollicite, tu le fais travailler, plus il sera performant. C'est vrai que c'est pas évident  pour nous de se dire qu'on part avec un désavantage, mais il faut pas que tu te dise que ta forme et tes capacités dépendent de cette molécule et il ne faut surtout pas oublier qu' une bonne partie de ceux qui ont ce TDAH, ont en réalité des capacités intellectuelles assez élevés, et son plus précoce sur la maturité ( après peut-être que pour la maturité ça concerne que les enfant, ados, mais moi dans mon cas plus jeune et encore un peu maintenant j'ai toujours eu l'impression de voir les choses un peu différemment, ma familles et mes profs me le disait aussi ) . Les médecins et psychatres qui le prescrivent, nous donnent ça comme un traitement à vie, si tu en as plus, tu en redemande et hop le stock est pleins, sauf que eux ne se doutent pas un instant de comment fonctionne cette molécule . Demande toi quand tu en as le plus besoin, pour ne pas rentrer dans ce cercle vicieux et limite tomber dans l'addiction ( parce que au fur et a mesure, tu ressentira moins l'effet donc tu aura tendance à augmenter la dose ), et surtout trouve toi même la dose dont tu as besoin, pour être suffisamment concentré mais pas survolté non plus sinon il n'y a plus aucun intérêt et ça rentre dans le cadre récréatif, ce n'est surtout pas un médecin qui doit te dire combien de mg tu doit prendre, c'est vraiment à toi de voir.

Par exemple si t'es étudiant, en semaine les jours ou tu as juste à prendre tes cours, tu n'en prends pas, les jours ou tu a des TP, des évaluations, des travaux en groupes, ou tu doit débattre avec les profs ou quoi ou qu'est-ce, tu en prends.

Si tu travaille, tu fais pareil, avec les taches qui te demandent plus ou moins d'attentions, les réunions etc..

et si tu travaille en tant qu'ouvriers, que tu travaille à la chaine, ça ne sert presque à rien si ce n'est que tu va être speed, et que t'aura un poids sur le crâne à la fin de la journée.

J'ai fais plusieurs cas car j'ai vécu ces trois situations, et  je m'imagine qu'il doit y avoir un paquet de personne qui commencent le traitement, qui viennent sur le forum pour en savoir plus. j'aurai bien aimé trouver de tels infos, quand je commençais à prendre ces molécules.



fin bref désolé pour ce gros paragraphe, mais je pense qu'il peut faire pas mal réfléchir, dis moi ce que tu en pense wink

Hors ligne


Heashka 
Psycho junior
France
1200
Date d'inscription: 26 Aug 2019
Messages: 224
Blogs

derby a écrit

mais je pense qu'il peut faire pas mal réfléchir, dis moi ce que tu en pense wink

Sans vouloir casser ton respectable élan empathique au soin, je crois que sa demande actuelle ne réflète pas une étape curative mais plutôt orientée compensation et protection (RDR en gros) des conséquences de sa consommation.

Etant moi-même actuellement plutôt dans un cycle destructeur au MPH et occupant comme je peux mes nuits en rédigeant mon ouvrage de recherche sur cette même addiction, la confection de spray nasal à de réels avantages smile S'il n'a dans son éventail que l'option "sniff", le contact direct de produits corrosifs sur ses muqueuses n'est pas super sanitaire à long terme merci-1

body a écrit

J'ai trouvé l'info sur ce lien : https://www.sciencedirect.com/topics/nu … lphenidate
au chapitre "Rational Design of Oral Modified-Release Drug Delivery Systems".

Si la donnée est fausse, comment je peux faire ?

Alors juste avant d'y venir,

Excuse moi d'insister sur l'intra-rectal mais une notion que je considère importante qu'on oublie trop souvent dans la réduction des risques c'est le principe de rotation. Il y a la rotation médicamenteuse notamment avec les opiacés - pour éviter de constamment solliciter les mêmes sites de liaison - et la rotation du mode d'administration que je rappelle chaque fois en prévention.

Au minimum, je te conseillerais réellement de considérer deux voies (le sniff en spray nasal que tu sembles apprécier et qui est plutôt cool et - après j'arrête promis - l'intra-rectal pourrait être une option aussi efficace, rapide et moins dangereuse)

Bref ceci étant dit, la donnée n'est pas fausse j'ai lu ton article de SC, l'équipe parle bien de la quantité pour atteindre une homogénéité au sein de la solution.

Je ne sais pas si tu as accès à l'article entier si tu es du milieu de la recherche mais dans le doute est pour les autres je t'ai fait des screens / traductions de passages :

"Solubility indicates the upper concentration a compound reaches in a solution. Solubility is a very important property in drug discovery and development, because concentration affects so many aspects of pharmacology (e.g., structure-activity relationships, efficacy, pharmacokinetics, toxicity). Different compounds vary widely in their solubilities, owing to differences in their structures and properties. Higher solubility is needed for a compound during development than in discovery, owing to toxicity and other studies. Solubility optimization deserves considerable effort. To increase solubility, chemists modify the structure, such as adding ionizable groups, reducing lipophilicity, or reducing molecular weight. Salt forms and formulation are used to enhance the dissolution rate. Solubility varies with the conditions of the solution (e.g., pH, co-solvents, protein) and, thus, among different pharmacological solutions (e.g., in vitro assay media, intestinal lumen, blood)."

"La solubilité est la capacité d'une substance à l'état solide, liquide ou gazeux à se dissoudre dans un solvant pour donner une solution homogène. C'est ce qu'on appelle la solubilité à l'équilibre. La solubilité à l'équilibre peut être dépassée pour donner la solution de sursaturation métastable. La solubilité du médicament peut être affectée par la nature du solvant, la température et la pression. La concentration, la fraction molaire, le rapport molaire, la molalité et la molarité sont l'expression de la solubilité dans différentes unités (Savjani et al., 2012)."

Mais en vrai là on se prend la tête avec un dosage volumétrique à l'ancienne très bien expliqué dans le coin un spray ce fait facilement je pense super

Dernière modification par Heashka (23 septembre 2019 à  04:43)


Travaillant en service de Neurologie et Psychiatrie d'un Centre Hospitalier super

Hors ligne


derby 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 23 Sep 2019
Messages: 3
update : je viens de lire un paquet de post sur la ritaline sur le forum et ça fais peur donc je met les choses au clairs car les gens qui s'y intéressent tomberont forcément ici, bien évidement que taper 160mg de ritaline ça va vous ronger le cerveau et le coeur , bien évidement que mélanger plus de 100mg à de l'alcool c'est très mauvais, d'ailleurs je me demande comment le coeur peut tenir à une dose telle , mais la ritaline ce n'est pas fait pour ça sinon ça serait aussi pris que de la c. C'est pour ça ( je parle à ceux atteint du tdah ) que je vous conseille de trouver votre propre dose, c'est pas parce que tu va prendre 3 fois la dose indiqué par le médecin que tu va être 3 fois plus concentré, bien au contraire, moi perso 10mg par jour c'est LAAARGEMENT SUFFISANT, tu me pose devant un sujet de philo à developper pendant 6h, je le ferai sans problème, alors que le médecin me prescrit 2O mg par jour voir 30, il faut savoir être raisonnable dans son excès, apprendre à se connaitre.

Et pour les autres ça ne sert strictement à rien d'en prendre sans avoir d'objectif en se disant " je vais me faire kiffer dans l'canap avec une bonne binouze". Par contre si  t'es musicien ou chanteur, tu veux trouver l'inspi? t'as besoin d'un coup de pouce au taf pour un truc chiant à faire ? tu doit passer des appels pour trouver un emploi et être un maximum persuasif ? Tu veux passer à n'oubliez pas les paroles et retenir un max de sons (LOL) ? Tu veux passer un concours et apprendre avec plus de facilité ? VASYY mais tu doit commencer avec une dose minime et LAISSEZ AGIRR par pitié ( et c'est EN JOURNEE que ça se prend ), ça sert à rien de prendre 15 cacheton vous allez juste tomber en dépression voir faire un arrêt cardiaque. Je précise que j'incite personne à prendre ça c'est juste pour éclairer un peu plus, et empêcher les conneries. Et par expériences, même si c'est mauvais, une fois l'effet dissipé pour ceux qui peuvent pas se passer d'un petit plaisir supplémentaire, vaut mieux fumer un bon join que boire de l'alcool. ça détruit moins.

Hors ligne


derby 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 23 Sep 2019
Messages: 3

Heashka a écrit

derby a écrit

mais je pense qu'il peut faire pas mal réfléchir, dis moi ce que tu en pense wink

Sans vouloir casser ton respectable élan empathique au soin, je crois que sa demande actuelle ne réflète pas une étape curative mais plutôt orientée compensation et protection (RDR en gros) des conséquences de sa consommation.

Etant moi-même actuellement plutôt dans un cycle destructeur au MPH et occupant comme je peux mes nuits en rédigeant mon ouvrage de recherche sur cette même addiction, la confection de spray nasal à de réels avantages smile S'il n'a dans son éventail que l'option "sniff", le contact direct de produits corrosifs sur ses muqueuses n'est pas super sanitaire à long terme merci-1

body a écrit

J'ai trouvé l'info sur ce lien : https://www.sciencedirect.com/topics/nu … lphenidate
au chapitre "Rational Design of Oral Modified-Release Drug Delivery Systems".

Si la donnée est fausse, comment je peux faire ?

Alors juste avant d'y venir,

Excuse moi d'insister sur l'intra-rectal mais une notion que je considère importante qu'on oublie trop souvent dans la réduction des risques c'est le principe de rotation. Il y a la rotation médicamenteuse notamment avec les opiacés - pour éviter de constamment solliciter les mêmes sites de liaison - et la rotation du mode d'administration que je rappelle chaque fois en prévention.

Au minimum, je te conseillerais réellement de considérer deux voies (le sniff en spray nasal que tu sembles apprécier et qui est plutôt cool et - après j'arrête promis - l'intra-rectal pourrait être une option aussi efficace, rapide et moins dangereuse)

Bref ceci étant dit, la donnée n'est pas fausse j'ai lu ton article de SC, l'équipe parle bien de la quantité pour atteindre une homogénéité au sein de la solution.

Je ne sais pas si tu as accès à l'article entier si tu es du milieu de la recherche mais dans le doute est pour les autres je t'ai fait des screens / traductions de passages :

"Solubility indicates the upper concentration a compound reaches in a solution. Solubility is a very important property in drug discovery and development, because concentration affects so many aspects of pharmacology (e.g., structure-activity relationships, efficacy, pharmacokinetics, toxicity). Different compounds vary widely in their solubilities, owing to differences in their structures and properties. Higher solubility is needed for a compound during development than in discovery, owing to toxicity and other studies. Solubility optimization deserves considerable effort. To increase solubility, chemists modify the structure, such as adding ionizable groups, reducing lipophilicity, or reducing molecular weight. Salt forms and formulation are used to enhance the dissolution rate. Solubility varies with the conditions of the solution (e.g., pH, co-solvents, protein) and, thus, among different pharmacological solutions (e.g., in vitro assay media, intestinal lumen, blood)."

"La solubilité est la capacité d'une substance à l'état solide, liquide ou gazeux à se dissoudre dans un solvant pour donner une solution homogène. C'est ce qu'on appelle la solubilité à l'équilibre. La solubilité à l'équilibre peut être dépassée pour donner la solution de sursaturation métastable. La solubilité du médicament peut être affectée par la nature du solvant, la température et la pression. La concentration, la fraction molaire, le rapport molaire, la molalité et la molarité sont l'expression de la solubilité dans différentes unités (Savjani et al., 2012)."

Mais en vrai là on se prend la tête avec un dosage volumétrique à l'ancienne très bien expliqué dans le coin un spray ce fait facilement je pense super

peut tu engager un message privé stp? ça m'intéresse

Dernière modification par derby (23 septembre 2019 à  05:34)

Hors ligne


body 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 05 Sep 2019
Messages: 7
Merci à ceux qui tentent de répondre à mes questions, somme toute assez pratico-pratiques.

Merci aux autres de s'abstenir de commentaires sur ma consommation de ritaline. Chaque corps  a ses réactions, et je suis le seul à connaître le mien ;-)

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Atelier Psychoactif le 5 octobre sur la RDR et les psychédéliques
    03 octobre 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Participation des usagers dans les structures addicto
    Il y a 4jCommentaire de Bootspoppers (12 réponses)
     Appel à témoignage 
    La déréalisation et la dépersonnalisation
    Il y a 4jCommentaire de Elflo (17 réponses)
     Appel à témoignage 
    TSO et douleur et anesthésie
    Il y a 8jCommentaire de Meumeuh (19 réponses)
     Forum 
    Soif de lecture ? The boite de Pandore :super:
    Il y a moins d'1mn
    2
    Commentaire de joel92 dans [Au coin du comptoir.....]
    (10 réponses)
     Forum 
    Contexte (set & setting) - Je trip solo ce soir, des idées amusantes ?
    Il y a 4mnCommentaire de Sociophrenic dans [LSD 25...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Passage de la codeine a la bupré
    Il y a 8mn
    1
    Commentaire de Zazou2A dans [Buprénorphine (Subute...]
    (11 réponses)
     Forum 
    Aucun effet - Aucun effets avec 300 mg
    Il y a 16mnCommentaire de Zazou2A dans [Tramadol...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Pourquoi je n'ai pas été dépendante?
    Il y a 19mnCommentaire de Zazou2A dans [Tramadol...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Conseil sur situation déliate
    Il y a 26mnCommentaire de TheRealSlimShady dans [Cocaïne-Crack...]
    (8 réponses)
     Forum 
    Bon trip ou Mauvais trip ?
    Il y a 46mnCommentaire de Bloodysoin dans [LSD 25...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Besoin de soutien
    Il y a 49mnCommentaire de Hilde dans [Alcool...]
    (10 réponses)
     Blog 
    Zomorph, est ce que je fais ca mal ?
    Il y a 9mnCommentaire de joel92 dans le blog de REVE INTERMEDIAIRE
    (1 commentaires)
     Blog 
    Le premier jour sans cigarette de toute ma vie adulte
    Il y a 8hCommentaire de Hilde dans le blog de Hilde
    (62 commentaires)
     Blog 
    TDAH => Cannabis => Syndrome Cannabinoïde => Méthylphénidate
    Il y a 10hCommentaire de Marla Singer dans le blog de Viko
    (9 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
    Dernier quizzZ à 20:05
     PsychoWIKI 
    LSD, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    Hell0piacé, thatbluedream, Valraven, Emma4778 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Sevrage réussi
    par Emma4778, le 12 Nov 2019
    Bonjour, Nouvellement inscrite, je viens ici pour partager mon expérience. Il n'est pas évident de parler de ça autour de soi, mais je ressens tout de même le besoin de partager mon vécu du canna. Grosse fumeuse depuis un peu plus de 20 ans (j'ai commencé vers 18 ans), je fumais une bonne d...[Lire la suite]
     Dpt
    par PaRaLLeL, le 08 Nov 2019
    J'avais commencé à faire des retours sur cette magnifique molécule, mais c'était perdu dans un fil de discussion sur les RC. Je me permet donc un petit copier/collé suivi de mes aventures avec celle-ci par la suite. 70mg dans le cululu. Montée en 10 minutes. Le produit me met directement en...[Lire la suite]
     TSO et douleur et anesthésie
    par prescripteur, le 31 Oct 2019
    Bonjour, un article sur l'hyperalgesie induite par les opiacés. J'ai traduit le résumé et le chapitre sur la thérapeutique (avec l'aide de Google translate). Il faut préciser que les recepteurs NMDA sont un type de recepteurs au glutamate (et à la glycine) qui est activé par un produit pharma...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    oui les tolerances se croisent, via les recepteurs mu opioïde & addiction+++ dans [forum] Accoutumance Kratom-Tramadol
    (Il y a 6h)
    Un tr s'imposera !! Vivel dans [forum] Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
    (Il y a 6h)
    MDR, la relève de la chanson française est assurée. Cusco dans [blog] DEALERS : DEHORS !
    (Il y a 7h)
    La même chose que moi en mieux. Abraca. dans [forum] Passage de la codeine a la bupré
    (Il y a 9h)
    Beau témoignage, plein de vérité! Bonne continuation & PENSEZ A VOUS. Marla dans [forum] Je suis infirmier et entrain de prendre un mauvais chemin
    (Il y a 11h)

    Pied de page des forums