TR sous GHB ? Ketamine ? Aidez moi

Publié par ,
3399 vues, 8 réponses
EpervierS
Nouveau membre
Belgique
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 04 Oct 2019
3 messages
Salut à tous,
Je suis pas vraiment ici pour vous raconter un trip que j'ai vécu, enfin si mais pas seulement.

Set: 1m67 (~), tout juste 18 ans, à peu près 65 kg je crois. Bien dans ma tête pas de gros problèmes qui me prennent la tête, juste quelques tracas d'ado classique.
Soirées assez régulières, bonne tolerence à la bière et au cannabis, c'est d'ailleurs ça qui fait presque toutes mes soirées. Parfois du shit mais rien de régulier. A noter que je ne consomme rien en dehors des soirées entres amis.

Setting: Pendant des vacances, petit séjour à la mer du Nord (Belgique) grosse baraque, bons potes (6), bonne ambi. Confiance presque absolue.

Je vous passe les détails mais, en soif de rencontres, on capte un groupe etc bref on fini tous ensembles en terrasse d'un bar sur la plage (type bar de surfeurs).

La soirée se passe bien on boit des choppes et on fume quelques joints...
A la table d'à côté il y a 3 trentenaires qui semblent dans un mauvais mood, je sais plus a travers quel question politique, mais on (je ?) intervient dans leur débat, on parle un peu entre nos tables et on fini par tous se lever et les rejoindre à leur table. (Je crois qu'ils nous y avaient invités mais pas sûr du tout).

On continue à boire et on les fait même un peu fumer sur notre cons'.
Il en vient un moment où, les poches vides, je demande à un de nos nouveaux amis, si il a pas de quoi me payer un choppe..
Il me montre sn porte feuille vide aussi, il semble vraiment désolé de pas pouvoir m'en payer. Il me montre une canette de jupiler je e sais plus si je l'ai acceptée / bue ou non. Je crois que j'ai simplement bu quelques gorgées puis je lui ai rendu.
Ayant encore soif je demande gentillement à un autre de nos trentenaires de nouveaux potes, si je peux boire dans son verre. Il accepte étrangement enthousiaste à l'idée de partager, moi deff et un peu bourré je suis super heureux et honoré de sa sympathie Je bois bien 150-200ml de sa choppe (500ml).
La soirée continue un petit peu mais après je me sens assez vite mal, je vais au toilettes du bar, m'assoie pour me soulager (j'avais mal au ventre). À peine assis sur la toilette, que je chute et me prendre le mur de la toilette,  j'ai perdu l'équilibre je ne sais pas pourquoi. Le fait est que je ne me sentais pas mieux, j'étais étonné car j'avais du moins que d'habitude, dans le doute je me retourne et me fait vomir.

Après ça je me souviens pas très bien mais je me souviens que j'étais mal et que j'ai essayé de me faire vomir plusieurs fois, j'arrivais plus à vomir, mes potes m'attendais à la porte et commencer un peu à avoir peur pour moi, car je ne répondais pas.

Je pense qu'ils finissent par forcer la porte, et ils me trouvent avachi sur la toilette. À ce moment-là la soirée est bel et bien finie, on sort des toilettes on boit un peu d'eau et on sort du bar.

Comme je vous l'ai dit plus haut, ça se passe à la mer en Belgique, le plat pays, on se déplaçait donc tous à vélo. Je prends mon vélo, l'en fourche, et là il m'arrive comme ce qu'il m'est arrivé au toilette je tombe sur le côté sans pouvoir ne rien faire, je perds juste l'équilibre et je tombe par terre comme un caillou.

C'est la que ça commence, ni moi ni mes potes ne comprenons la situation. Je suis comme ultra bourrée alors que j'ai bu presque peu pour ce que je supporte d'habitude. J'ai fumé peu aussi.

Mes potes repartent en vélo, sauf 1 qui m'aide à marcher et un qui tient mon vélo d'une main en roulant lui même de l'autre (gg). On était à ~8 min de vélo de la casa, donc dans mon état jsp cb de temps ça a pris mais bien 15 min au moins. Durant toit le trajet je me souviens avoir perdu tout sens de l'orientation, et j'avais la vision nettement réduite, comme l'effet blindness dansine minecraft (deso des réf mais c'était vrmnt ça)

Mon pote m'a raconté qu'il me posait des questions (je m'en souviens) dans le genre "tu t'appelle comment ?", "tu sais où on est ?" ou "tu sais quelle heure il l'est". J'ai l'impression de me souvenir que j'avais les réponses mais j'arrivais pas à les lui donner... Je répétait "C'est pas normal", "j'ai jamais été comme ça" et des trucs dans ce registre.

En rentrant à la maison je suis un peu aveuglé par les lumières qui me semblent très vives du salon.
Je m'assoie sur un chaise, on me donne un sceau et puis BLACK OUT, j'ai tout oublié après ça.
Le lendemain on m'apprend qu'ils ont continué un peu la soirée, dans le salon et moi j'étais comateux dans le sceau, je ne répondait à rien et ne bougeait pas.

Je me réveille sur cette chaise, en me demandant où j'étais et pourquoi j'étais seul dans le salon, je vois le soleil traverser les faibles rideaux, je regarde mon téléphone je vois 07:17 sur mon écran. Je suis perdu, je ne sais pas du tout comment je suis arrivé là ??
Je monte dans chambre, me deshabille et prend une grosse douche chaude de bien 45 min (deso la planète) Pendant cette douche je commence à me souvenir de la soirée par fragments, je nettoie aussi les quelques tâches de vomi sur mes vêtements et après m'être douché je vais me coucher sur le lit. J'ai l'impression de dormir 10 min et je suis réveillé par un pote qui vient voir si je vais bientôt me levé, il était 9h.
Ne voulant pas comater plus longtemps je me lève, me re-habille et décide de prendre quelques médocs pour la têtes et le ventre. Bref on range tout, on va prendre le train et on rentre à Bruxelles.

Entre-nous on debreif dans le train et on en rigole encore ajd en parlant de mon trip sous GHB.

Ajd je ne sais pas du tout ce que j'ai pris, et je ne sais pas sous quelle forme. Je pense que ça vient du verre de trentenaire, la choppe ou j'ai bu 150 ml, il avait l'air d'être le plus chelou des trois.

En résumé: pas de notion du temps, distorsion/réduction de la vue/champs de vision. En plus un effet d'ivresse intense et un Black out, et je crois m'être pissé ou chié dessus pendant que je comatais.
Je pense que ca aurait pu être un bon trip, si je savais que je trippais et si c'était un choix ! La je refusais mon état et luttait contre, c'était du coup pas super agréable..

Jen appelle à votre aide, désolé si c'est mal rédigé c'est mon tout premier TR et je manque de mots.
J'aimerai vraiment savoir ce que j'ai pris ou plutôt ce qu'on m'a fait prendre.

Merci si vous avez tout lu, rien de palpitant dans le récit donc merci.

Hors ligne

 

avatar
Agartha homme
Modérateur
France
champi vert10champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 27 Oct 2016
2015 messages
Blogs
Salut,


Si y'avait du GHB dans ton verre, avec tout l'alcool que t'as bu, tu serais dead, genre pas "grave trippay man", mais bel et bien décédé, Le GHB et l'alcool en combo c'est une machine à tuer, surtout pour les naïfs, je pense juste que t'as pris une grosse claque alcoolisée


EpervierS a écrit

et j'avais la vision nettement réduite, comme l'effet blindness dansine minecraft (deso des réf mais c'était vrmnt ça)

Ptdrrr meilleure référence du monde
J'ai tout le temps ça quand je tise sinon, rien d'anormal selon moi....

Le combo weed + alcool à beau être très commun aux soirées, des fois ça peut te péter la gueule assez rapidement, surtout si t fatigué, à jeun etc...


Je pense pas que tu aies ingéré du GHB, ni meme de la kétamine^^ après on n'était pas là et on ne peut rien t'assurer à 100%...


i wish i could talk to you again and again,
i wish i could stall it out but i can't from within,
but you're not real,
you're only made of moonlight

Hors ligne

 

Rick
Adhérent Psychoactif
champi vert4champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 18 Sep 2018
4572 messages
Blogs
Je pense plutôt que c'était de l'ASFD !
Reputation de ce post
 

Hors ligne

 

Anonyme Acculée
Banni
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 25 May 2019
223 messages
Blogs

Rick a écrit

Je pense plutôt que c'était de l'ASFD !

Probable. Pourtant on l'a dit et répété, pas d'alcool avec l'ASFD !

Hors ligne

 

avatar
Ocram homme
PsychoAddict
Suisse
champi vert1champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 25 Jan 2019
3990 messages
Blogs

Rick a écrit

Je pense plutôt que c'était de l'ASFD !

Anonyme Acculée a écrit

LenaÀLaRechercheDuParadis

Vous êtes vraiment des affreux... lol

Et sinon, je suis d’accord, c'est très probablement une bonne grosse cuite surprise, c  arrive même aux meilleurs... on c'est déjà tous fait surprendre une fois ou l’autre...

Merci à tes potes d'avoir assuré...

ocram

Hors ligne

 

EpervierS
Nouveau membre
Belgique
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 04 Oct 2019
3 messages

Agartha a écrit

Salut,


Si y'avait du GHB dans ton verre, avec tout l'alcool que t'as bu, tu serais dead, genre pas "grave trippay man", mais bel et bien décédé, Le GHB et l'alcool en combo c'est une machine à tuer, surtout pour les naïfs, je pense juste que t'as pris une grosse claque alcoolisée

Le combo weed + alcool à beau être très commun aux soirées, des fois ça peut te péter la gueule assez rapidement, surtout si t fatigué, à jeun etc... .

Je te crois que si j'avais eu du GHB avec l'alcool que j'avais bu, j'en serais mort. Mais, sans vouloir faire le mec ou quoi que ce soit, ça fait 2 ans et demi que mes soirées sont rythmées à la beuh et à la bière. (En plus avec mon Foie Belgium Quality ??) je pense vraiment pas que ça soit que ça. Après tu as peut-être raison, mais ça m'étonnerait vraiment vraiment beaucoup. Comme je l'ai dit dans le texte j'ai déjà fait des soirées avec bien plus , autant de beuh que de bière, et je m'en suis toujours très bien sorti. En plus je l'ai peut-être pas noté mais j'étais clairement pas à jeun. Et dans tous les cas, les soirées où j'étais mal, ça ressemblait clairement pas à ça...surpris

Hors ligne

 

avatar
Hilde femme
Adhérent PsychoACTIF
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 04 Feb 2019
1054 messages
Blogs

EpervierS a écrit

Je te crois que si j'avais eu du GHB avec l'alcool que j'avais bu, j'en serais mort. Mais, sans vouloir faire le mec ou quoi que ce soit, ça fait 2 ans et demi que mes soirées sont rythmées à la beuh et à la bière. (En plus avec mon Foie Belgium Quality ??) je pense vraiment pas que ça soit que ça. Après tu as peut-être raison, mais ça m'étonnerait vraiment vraiment beaucoup. Comme je l'ai dit dans le texte j'ai déjà fait des soirées avec bien plus , autant de beuh que de bière, et je m'en suis toujours très bien sorti. En plus je l'ai peut-être pas noté mais j'étais clairement pas à jeun. Et dans tous les cas, les soirées où j'étais mal, ça ressemblait clairement pas à ça...surpris

Cher ami, tu as bien fait de venir t'inscrire sur PsychoACTIF!

D'abord parce que comme le dit Agartha, GHB+alcool c'est un combo létal, aussi si l'on avait voulu te faire consommer du GHB, ou si ta rencontre d'un soir avait souhaité en consommer, elle ne l'aurait pas mélangé à de l'alcool, mais à une autre boisson. Vraiment, on peut évacuer l'hypothèse que tu aies consommé du GHB en buvant cette bière, c'est totalement invraisemblable.

Maintenant venons-en au sujet de ta tolérance et de ta résistance à l'alcool.  Alors avec l'alcool c'est comme avec les placements financiers: les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Je veux bien entendre que du haut de ta grande et longue expérience tu n'aies jamais été défoncé ou malade comme tu l'as été ce soir-là, mais cela ne prouve aucunement que ce qui t'est arrivé ne pouvait t'arriver avec seulement de l'alcool.

D'un jour à l'autre on peut supporter l'alcool différemment, en fonction de l'état de fatigue, de l'état de nutrition, parce qu'on a pris un médicament, parce qu'on a fait un gros effort physique juste avant, parce qu'on mange en même temps, ou parce qu'on est plus ou moins déshydraté qu'un autre jour par exemple. Évidemment tout autre produit que tu peux prendre au même moment peut contribuer à faire dérailler ton trip.

Et puis, l'état de ton foie n'est pas une précieuse constante ethnique que tu peux nantir contre un emprunt immobilier. Avant que tu ne boives ton premier verre d'alcool, avant ta première beuverie, il est vraisemblable que ton foie était en meilleur état qu'il ne l'est aujourd'hui que tu lui fais subir le régime du plat pays en soirée avec tes potes. Ton foie est précieux, il faut le préserver pour qu'il fonctionne toujours aussi efficacement les décennies à venir.


Maintenant les données:

EpervierS a écrit

Set: 1m67 (~), tout juste 18 ans, à peu près 65 kg je crois.

Sexe masculin je présume? Parce que ça compte aussi, les hommes supportant mieux l'alcool que les femmes.

EpervierS a écrit

La soirée se passe bien on boit des choppes et on fume quelques joints...

Alors ça commençait bien et là ça devient très très flou. "Des choppes", "des joints".
Combien de choppes, de quel volume chacune et au total, avec quel degré d'alcool? Parce que l'important c'est de déterminer combien d'alcool pur total tu as pu ingurgiter et dans quel laps de temps. La question du titrage alcoolique s'applique également à la choppe dans laquelle tu as prélevé 150 à 200mL.
Ensuite, il faut déterminer quelle a été ta vitesse d'absorption. En combien de temps as-tu avalé tout cet alcool? Si tu peux dresser une chronologie précise ça peut être utile.

Se pose également la question des joints, combien, étaient-ils fortement dosés, etc.

Vu ce que tu racontes, je crois également que tu as fait une surdose d'alcool, avec effet soudain. Et encore, heureusement que tu as vomi, ce qui t'a permis d'évacuer une partie de l'alcool.

Félicitations à tes potes qui se sont bien occupé de toi, t'ont posé les bonnes questions pour évaluer ton état, etc.

Vraiment, retiens qu'on ne réagit pas tous les jours de la même façon à une même dose d'alcool, et pas tous tous les jours de la même façon, et que cette expérience est probablement le signe qu'il faille que tu lèves un peu le pieds sur les dosages.

Je serais toutefois curieuse de savoir combien d'alcool tu as pu consommer au total si tu peux répondre aux questions plus haut.


Faut pas chercher midi à quatorze heures -
"19 heures c'est un peu tôt"

Hors ligne

 

EpervierS
Nouveau membre
Belgique
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 04 Oct 2019
3 messages

Hilde a écrit

EpervierS a écrit

Je te crois que si j'avais eu du GHB avec l'alcool que j'avais bu, j'en serais mort. Mais, sans vouloir faire le mec ou quoi que ce soit, ça fait 2 ans et demi que mes soirées sont rythmées à la beuh et à la bière. (En plus avec mon Foie Belgium Quality ??) je pense vraiment pas que ça soit que ça. Après tu as peut-être raison, mais ça m'étonnerait vraiment vraiment beaucoup. Comme je l'ai dit dans le texte j'ai déjà fait des soirées avec bien plus , autant de beuh que de bière, et je m'en suis toujours très bien sorti. En plus je l'ai peut-être pas noté mais j'étais clairement pas à jeun. Et dans tous les cas, les soirées où j'étais mal, ça ressemblait clairement pas à ça...surpris

Cher ami, tu as bien fait de venir t'inscrire sur PsychoACTIF!

D'abord parce que comme le dit Agartha, GHB+alcool c'est un combo létal, aussi si l'on avait voulu te faire consommer du GHB, ou si ta rencontre d'un soir avait souhaité en consommer, elle ne l'aurait pas mélangé à de l'alcool, mais à une autre boisson. Vraiment, on peut évacuer l'hypothèse que tu aies consommé du GHB en buvant cette bière, c'est totalement invraisemblable.

Maintenant venons-en au sujet de ta tolérance et de ta résistance à l'alcool.  Alors avec l'alcool c'est comme avec les placements financiers: les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Je veux bien entendre que du haut de ta grande et longue expérience tu n'aies jamais été défoncé ou malade comme tu l'as été ce soir-là, mais cela ne prouve aucunement que ce qui t'est arrivé ne pouvait t'arriver avec seulement de l'alcool.

D'un jour à l'autre on peut supporter l'alcool différemment, en fonction de l'état de fatigue, de l'état de nutrition, parce qu'on a pris un médicament, parce qu'on a fait un gros effort physique juste avant, parce qu'on mange en même temps, ou parce qu'on est plus ou moins déshydraté qu'un autre jour par exemple. Évidemment tout autre produit que tu peux prendre au même moment peut contribuer à faire dérailler ton trip.

Et puis, l'état de ton foie n'est pas une précieuse constante ethnique que tu peux nantir contre un emprunt immobilier. Avant que tu ne boives ton premier verre d'alcool, avant ta première beuverie, il est vraisemblable que ton foie était en meilleur état qu'il ne l'est aujourd'hui que tu lui fais subir le régime du plat pays en soirée avec tes potes. Ton foie est précieux, il faut le préserver pour qu'il fonctionne toujours aussi efficacement les décennies à venir.


Maintenant les données:

EpervierS a écrit

Set: 1m67 (~), tout juste 18 ans, à peu près 65 kg je crois.

Sexe masculin je présume? Parce que ça compte aussi, les hommes supportant mieux l'alcool que les femmes.

EpervierS a écrit

La soirée se passe bien on boit des choppes et on fume quelques joints...

Alors ça commençait bien et là ça devient très très flou. "Des choppes", "des joints".
Combien de choppes, de quel volume chacune et au total, avec quel degré d'alcool? Parce que l'important c'est de déterminer combien d'alcool pur total tu as pu ingurgiter et dans quel laps de temps. La question du titrage alcoolique s'applique également à la choppe dans laquelle tu as prélevé 150 à 200mL.
Ensuite, il faut déterminer quelle a été ta vitesse d'absorption. En combien de temps as-tu avalé tout cet alcool? Si tu peux dresser une chronologie précise ça peut être utile.

Se pose également la question des joints, combien, étaient-ils fortement dosés, etc.

Vu ce que tu racontes, je crois également que tu as fait une surdose d'alcool, avec effet soudain. Et encore, heureusement que tu as vomi, ce qui t'a permis d'évacuer une partie de l'alcool.

Félicitations à tes potes qui se sont bien occupé de toi, t'ont posé les bonnes questions pour évaluer ton état, etc.

Vraiment, retiens qu'on ne réagit pas tous les jours de la même façon à une même dose d'alcool, et pas tous tous les jours de la même façon, et que cette expérience est probablement le signe qu'il faille que tu lèves un peu le pieds sur les dosages.

Je serais toutefois curieuse de savoir combien d'alcool tu as pu consommer au total si tu peux répondre aux questions plus haut.

Merci beaucoup de ta réponse.

Au début j'ai bu une choppe + une pinte dans un autre bar donc 750ml au total. Il s'est écouté un petit temps pour le trajet en vélo qui nous a conduit au bar en question. La j'ai bu 2 choppes et une pinte donc 1, 250 L.
Mais c'est aussi important que c'était du coup des  bière à la pompe et elle était pas très forte, de la Stella Artois.

Et le fait d'avoir pris des médocs contre l'anterithe (la chiasse quoi) (2 différents en mm temps) ça peut avoir eut un impact ou pas ? Peut être cela a t il impacté mon foie, genre l'a affaibli ?


En tous cas merci de vos réponses, la tienne était très complète. Merci à vous de faire mon éducation, come vous le voyez je pars de loin. bravo

Hors ligne

 

avatar
Hilde femme
Adhérent PsychoACTIF
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 04 Feb 2019
1054 messages
Blogs

EpervierS a écrit

Merci beaucoup de ta réponse.

Au début j'ai bu une choppe + une pinte dans un autre bar donc 750ml au total. Il s'est écouté un petit temps pour le trajet en vélo qui nous a conduit au bar en question. La j'ai bu 2 choppes et une pinte donc 1, 250 L.
Mais c'est aussi important que c'était du coup des  bière à la pompe et elle était pas très forte, de la Stella Artois.

Et le fait d'avoir pris des médocs contre l'anterithe (la chiasse quoi) (2 différents en mm temps) ça peut avoir eut un impact ou pas ? Peut être cela a t il impacté mon foie, genre l'a affaibli ?


En tous cas merci de vos réponses, la tienne était très complète. Merci à vous de faire mon éducation, come vous le voyez je pars de loin.

Bonjour Epervier,

Merci d'avoir répondu.

C'est pratique, la Stella Artois titre à 5% d'alcool ce qui facilite les calculs (en fait 250mL d'une boisson à 5% correspond à un verre standard ou à 10g d'alcool...). On devine de ce que tu écris que la choppe contient 250mL et la pinte 500mL. Il y a une petite incohérence quand tu dis  que les 2 chopes et la pinte feraient 1,25L plutôt que 1L (ou sinon tu voulais dire 3 chopes et 1 pinte).

Je vais faire l'hypothèse que les verres plutôt que les volumes sont exacts, et donc que tu as pris un total de 3 choppes et 2 pintes donc 1750mL de bière à 5% en deux temps, ou l'équivalent de 7 verres standards ou 70g d'alcool - avant de siroter dans le verre d'un étranger. 

Typiquement, et plus généralement, pour calculer combien d'alcool tu as ingurgité il faut juste connaître la densité (ou masse volumique) de l'éthanol qui est de 0,789g/mL en plus des volumes et titrages alcooliques.

Quantité d'alcool en g: 1750*5/100*0,789= 69g d'alcool...

Si j'avais arrondi le 0,789 en 0,8, on serait tombé sur 70g et on aurait retrouvé l'équivalent des 10 verres standards de la littérature...

Effectivement ce n'est pas une quantité énorme en soi, ou du moins c'est une quantité très importante, mais à moins d'une vulnérabilité spécifique ce jour-là, si tu es en bonne santé il est peu probable que ce qui t'es arrivé arrive si tu ne l'as pas consommée trop rapidement (cela reste une quantité bien supérieure aux doses maximales conseillées).

EpervierS a écrit

Et le fait d'avoir pris des médocs contre l'anterithe (la chiasse quoi) (2 différents en mm temps) ça peut avoir eut un impact ou pas ? Peut être cela a t il impacté mon foie, genre l'a affaibli ?

Formulé ainsi je ne peux pas te répondre si tu ne nommes pas le médicament ou la molécule. Il faudrait que tu regardes la notice du médicament... Enfin oui, ça me paraît fort probable qu'il y ait pu y avoir interaction à un moment donné. Surtout un médoc qui affecte les voies digestives...

L'autre point que je note c'est votre balade à vélo entre les deux moments d'alcoolisation. Faire du vélo c'est faire de l'exercice, du sport, et éventuellement se déshydrater, et si vous n'avez pas pas bu d'eau à ce moment-là ou après et avez direct enchaîné de nouveau à la bière il est fort probable que tu te sois déshydraté. Si en plus tu souffrais de diarrhée... bof quoi. Là encore, 1km à vélo ce n'est pas comme 10km, donc à toi de voir quel impact cela a pu avoir.

La bière est un fort diurétique et il faut compenser en buvant de l'eau, et encore plus d'eau si on en perd par l'exercice:

Pourquoi la bière est elle diurétique ?

On s'est toujours demandé un jour pourquoi la bière nous conduit si souvent aux toilettes ?

L'explication tient au fonctionnement des reins. Leur rôle, en fabricant de l'urine est de réguler la concentration du sang en minéraux, de purger l'organisme des déchets et autres composés inutiles. Or ces éléments ne sont pas inertes dans les liquides : ils attirent plus ou moins de molécules d'eau pour assurer leur dilution. Un phénomène que l'on nomme osmolarité. Et justement, la bière contient un grand nombre de ces composés. Sucres, ions, protéines du malt et diverses molécules issues du houblon lui procurent une très forte osmolarité : 1100 milliosmoles (mOsm) par litre, quand celle du sang est de 300 mOsm/L.

Concentrés dans l'urine, ces composés lui communiqueront leur osmolarité élevée. Laquelle imposera au rein de fournir plus d'eau pour diluer ces composants. Une fuite contre laquelle le rein ne pourra pas lutter, et qui peut provoquer déshydratation de l'organisme et déséquilibre en minéraux, d'autant plus que la bière, moins concentrée en alcool que d'autres boissons, est souvent servie plus généreusement.

@+

Dernière modification par Hilde (07 octobre 2019 à  13:30)


Faut pas chercher midi à quatorze heures -
"19 heures c'est un peu tôt"

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Interaction & Mélange - Sous méthadone & Lyrica voulant tester la GBL/GHB
par Echo, dernier post 08 janvier 2022 par Morning Glory
  1
logo Psychoactif
[ Forum ] Gérer sa consommation - Sevrage quand on est H24 sous GBL/GHB
par colorlife69, dernier post 16 novembre 2021 par Funkanoïde
  1
logo Psychoactif
[ Forum ] Drogue info - Du ghb sous forme de cristal ?
par elloben, dernier post 13 décembre 2016 par alpha17
  10
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] GHB (gamma-hydroxybutyrate), effets, risques, témoignages
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] Kétamine, effets, risques, témoignages

Pied de page des forums