Sevrage alcool du week end "depuis 15ans" + Weed / PsychoACTIF

Sevrage alcool du week end "depuis 15ans" + Weed

Publié par ,
948 vues, 16 réponses
weed4Lif3 
Nouveau membre
France
100
Date d'inscription: 27 Feb 2015
Messages: 18
Salut, je ne savais pas ou poster car il sâgit de ma consommation d'alcool + Weed
mais je pense que premièrement c'est surtout l'alcool qui me pose problème, bien que je vais traiter les deux (en cours)

j'aurais voulus savoir ce que je risque comme ressentit de sevrage et de pouvoir ou non, tenir sur la durée dans mon projet que je vais vous expliquer

Mon but est de ne plus être alcolo dépendant du week end...
car mes gueule de bois sont atroce et me déphase toute la semaine, a peine remis il est déjà vendredi et rebeloote, a la longue je pense que sa m'use et je vais devenir fou, pourtant j'aime ça, c'est un peu mon anti dépresseur...
mais j'ai fait le point, après 15ans de beuverie de week end (demis bouteille en générale) le plaisir n'est plus la et vus que j'ai trop de principes et limites, je me rend malade psychologique je pense... donc je vais diminuer l'alcool

j'aimerais savoir si un sevrage va se ressentir dans mon cas ? quel sont les symptôme ?
je vais remplacer ma soirée alcool du week end par deux soirée weed


mon but est de fumer de la weed uniquement quand je le veux et respectivement, contrairement a d'habitude ou j'en fume tout les jours en attendant le week end..

je précise, j'ai toujours bus en fumant, ce qui empire.. mais j'ai toujours su gerer
disons que je suis endurcis, mais a force je sent que sa m'use psychiquement et puis ont peut pas faire ça toute sa vie...

mon but serait de commencer a savoir fumer une ou deux fois par semaine uniquement juste le soir (ou dans des moment qui sont adéquat) par exemple le vendredis soir et tout le samedi..  , ou encore le samedi et le dimanche.. et m'y tenir
comprendre mon moi vis a vis de la dépendance et devenir le maitre de tout ça

j'avais déjà arrêter 3 bonnes semaines il y a un ans de ça (grace au cbd et bcp de motiv que j'ai actuellement)
mais j'ai rechuter sans scrupule pensant tenir lors d'une soirée alcool weed

il savère que sa m'avait tellement plu que j'ai pas fait gaffe j'ai refumer tout les jours
c'est ce piège que je vais éviter ce week end, je vais me prendre un g de weed et le couper en deux, ne fumer que la moitier par jour, ce week end puis ne pas consomer de stupéfiant la semaine (juste cbd, joint fake)

ps : je suis en arrêt depuis ce dimanche(bedo) et vendredi(alcool) et ma foi sa se passe plutôt bien (peut être grâce a mon expérience de l'année passée.. doucement mais surement au fur et a mesure je vais apprendre mes capacité a contré, du moins j'espère..)

mais a vrai dire j'ai parfois des sensation de dérailler, je sais pas si c'est ça une crise de panique, mais c'est vrmt étrange a expliquer ...
je fume du cbd entre temps (comme l'année passé quand j'ai arrêter) et sa fait le boulot, mais sa me rend parfois hyper actif cérébralement (c'est la que je déraille, mais je pense que c'est de l'anxièté)


a votre avis il y a un risque de faire comme je fait ?
qu'est ce que je pourrait ressentir ?

Parce que sa fait un ans que je me demande si je couvre pas une réel pathologie finalement (skyzo conscient, maniaco depressif, dépressif chronique,  et j'en passe)
ce que je vis chaque jours est bizare, parfois je renait sans raisons aussi tout va bien puis je resombre
et ma consomations d'alcool et weed n'a rien de logique (je veut dire sa tombe pas a des même moment mes crises...)

mais c'est donc aussi surtout pour cela que je vais me donner + d'hygienne de vie sur ma conso
de façon a voir si j'ai vraiment un soucis

mais voila je suis perdu
car en me détoxiquant, je peut aussi peut être agraver le truc...

vous me direz surement d'allez voir un adictologue ou psy
mais j'en consulte déjà un, j'ai pas envie de lui parler de tout ca
je lui parle surtout des choses d'avant et de pendant que je fumais ados
car finalement si j'ai fumer jeune et bus jeune c'est surement pas uniquement pour plaire au pote ^^

enffin soit
je me demande quels effet je peut ressentir dans mon cas
bref je suis un peu perdus, pour une fois... moi qui d'habitude comprend assez bien les choses ^^

merci de m'avoir lus
c'est derniers temps aussi j'ai remarquer que ma consomation d'alcool allais s'agrandir, deux fois par semaine... c'est aussi pour ça que je redresse la barre

la prochaine fois que je bois je m'envairais qu'une bierre forte et non la demi bouteille
je vais essayer d'estomper peu a peu et ne plu jamais retomber dans la bouteille chaque semaine, ni sur les joint tout les jours...

il faut aussi que je sache si j'ai un cas pathologique ou non
et donc savoir si je consome pour ce cas, ou si ma consomation plutot crée ces cas la (début de psychose ect et j'en passe des yoyo de tout type de maladie psycho)

je pense aussi que ma situation et la vie de nos jour joue le + gros problème et stress dans ma vie
étant plu jeune je faisait mes soirée du week end et fumais pour occulté
aujourdh'ui c'est l'avenir qui me menace avec un grand rien, et une vocation très anarchiste et contradictoire vus qu'il faut quand même que j'avance a contre volonté dans se système

bref gerbe

je vais prendre soins de moi
mais si quelqu'un a des conseils, des question pour donner de meilleurs conseils
je suis pret a vous écouter et débattre
partager mon bout de chemin

ps :il y a quand meme un point positif , mon arrêt de cannabis de l'année passée en fait il ne m'a pas servis a rien, j'ai appris que rien est jamais perdu
c'est de la force en + smile
cette fois ci je pense que c'est la bonne
quit a m'emerder toute la semaine, je ne vais pas me psychonoté avec des substence psycho active en semaine

l'alcool il est évident qu'a ce rythme, sa ne peut plus durer ainsi chaque semaine devient de trop
j'aime pourtant tout cela
je n'ai pas l'alcool mauvais que du contraire, et je suis très sage dans ma façon de doser

je constate que j'ai beaucoup trop écris, j'espère que quelqu'un lira hmm

ps 2 : si je ne l'ai pas préciser, je bois chaque semaine depuis 15 ans, presque sans interuptions, une demi bouteille, et parfois une entière mais plus depuis que mes gueule de bois sont atroce genre psycho horreur et début de délirum, parano, mdr..

et je fumme la weed tout les jours depuis 13ans
quelques petit arrêt de rien du tout qu'on ne comptera pas a part celui de l'année passée

Dernière modification par weed4Lif3 (13 novembre 2019 à  23:59)

Hors ligne


weed4Lif3 
Nouveau membre
France
100
Date d'inscription: 27 Feb 2015
Messages: 18
mon but c'est de pécho 1g de weed ce vendredi (car j'en fume plus depuis dimanche la)
je vais le finir le week end, puis lundi je recommence un sevrage safe

ma dernière conso d'alcool fut 3 biere a 10degré ce vendredi (j'était mal jusqu'a dimanche...et encore la j'ai l'impression d'éténuer ou d'être en manque)
donc je sais pas encore si je vais m'ouvrir ma seul bierre prévue ce vendredi
il y a de grosse chance que le craving psycho arrive, ont verra, mais si il arrive je me contenterais que d'une seule

puis tenir toute la semaine

est ce que en faisant cela, je perd mes jours d'abstinance ? ou c'est justement bien de modérer pour ne pas trop ressentir le manque hard ?
ou le manque est dans ma tête ?

ha oui et tout a l'heure j'ai eu une crise (dur a expliquer, comme si tout s'écroulait et que je déraillais) mais bon je dort que 5 heure depuis 3 jours, vus que j'ai stop la weed, peut être la fatigue ne joue pas en ma faveur.. et puis j'ai eu une envie de sucre, j'ai bus un soda d'une traite sa a calmer ma crise, c'est étrange, j'espère pas avoir développer un diabete
car je l'ai pas dit, mais je bois très peu de sucre en semaine, le week end par contre c'est demi sky avec 2 litre de coco et sa sur 6hr de temps a peine (grosse seraingue de sucre quoi)
la canette m'a carrément calmer comme un joint(sans les effet bien sur), j'ai pas compris sur le coup

merci encore

Dernière modification par weed4Lif3 (13 novembre 2019 à  23:58)

Hors ligne


Hilde 
In modo d'una marcia
France
7845
Date d'inscription: 04 Feb 2019
Messages: 901
Blogs
Hello,

Elles font quel volume tes bouteilles?

Parce que si tu bois 1/2 bouteille de bière à 10°C et que ta bouteille fait le volume d'une bouteille de vin, même si tu répètes ça 2 soirs de suite dans la semaine, si tu es un homme encore jeune et en bonne santé, ça ne devrait pas te rendre malade au point auquel tu le rapportes, c'est-à-dire te déphaser toute la semaine.

Pour la weed je ne sais pas, mais a priori je te recommanderais de voir un médecin généraliste pour faire un petit bilan de santé.

Ils manquent seulement d'imagination

Hors ligne


weed4Lif3 
Nouveau membre
France
100
Date d'inscription: 27 Feb 2015
Messages: 18

Hilde a écrit

Hello,

Elles font quel volume tes bouteilles?

Parce que si tu bois 1/2 bouteille de bière à 10°C et que ta bouteille fait le volume d'une bouteille de vin, même si tu répètes ça 2 soirs de suite dans la semaine, si tu es un homme encore jeune et en bonne santé, ça ne devrait pas te rendre malade au point auquel tu le rapportes, c'est-à-dire te déphaser toute la semaine.

Pour la weed je ne sais pas, mais a priori je te recommanderais de voir un médecin généraliste pour faire un petit bilan de santé.

je bois une demi bouteille d'alcool a 40, par semaine, depuis 15 ans
parfois toute la bouteille (mais c'est une période plus rare que j'ai réussis a redompté pour redecendre a une demi bouteille)

donc en gros 70 cl a 20degré ou 35cl a 40
mélanger a du coca
avec des joint a chaque fois...

j'ai l'impression d'avoir développer une addiction a retardement ou je sais pas
hier j'ai refumer un mini bedo (après 5 jours sans rien)
j'ai un peu transpirer pendant la nuit

et mes nuit depuis 5 jours sont courtes..

j'ai l'impression que finalement mes petites consommation sont mes médicament a d'autre probleme..

je pense faire un check up bilan de santé + irm même un jour
mais j'ai toujours été super responsable quand a mes consomations c'est ça qui est fou
après je dois avouer que ma vie n'est pas rose et ce depuis très jeune.. je camoufle
la sa fait une semaine que j'ai pas bus
j'ai des moment de pure craving qui remet en cause mes décision d'arrêter, mais je vais tenir

faut dire aussi que ma vie est un désastre au niveau des relations, je ne crois plus en mon entourage et je suis très isolé, pas de travail, pas de fois en l'avenir, pas de vocation dans ce monde que je juge très bête .. et a l'inverse une envie de quand même rentrer dans le moule (a contre nature)

ma bouteille du week end c'était pour décompresser, mais si sa me fait + de mal qu'autre chose je stop
bref je suis dans une belle merde tout de même, et même un pro de la santé peut facilement se tromper a mon compte (autant que moi)

seul un examen médical complet pourra peut être me rassurer, mais même la médecine je la trouve très incompétante de nos jours ou ils sont tous déborder par la vie et ce inconsciement souvent (il y a des claques qui se perdent)

Dernière modification par weed4Lif3 (15 novembre 2019 à  08:36)

Hors ligne


weed4Lif3 
Nouveau membre
France
100
Date d'inscription: 27 Feb 2015
Messages: 18
je réalise peu a peu aussi, du moins j'ai l'impression, que la médecine n'en ai qu'a son début et qu'elle se trompe sur pas mal de choses
et vis a vis de l'alcool c'est pareil... ils ne savent rien des consommation de ceux qui boivent comme moi modérement mais pour se souler (donc assez quand meme) uniquement un jour par semaine
j'imagine que sa dois quand même créer une dépendance spéciale
justement dur a déceler

faut il encore aussi avoir une vie épanouie pour arrêter et bien annalyser
trop compliquer
trop conscient a la fois, voila surement mon mal de vivre

ha oui et hier j'ai réussis a analyser les crises
en réalité, quand je "crise", je deviens fragile emotionellement
de petite chose peuvent m'impacter, me faire un peu dérailler et me pousser a devoir faire des exercice de respiration pour me recentrer
l'impression que sa s'écroule autour de moi

un genre de bad trip...
très désagréable

par exemple un pote a moi qui me fait une phase "comme je l'apelle chez moi"
un coup tordu si ont préfère
et ben je vais être + toucher que logiquement

je part dans la folie emotionelle, sa m'impact bcp + et je réalise bien que je ne réagit pas normellement, d'habitude je sais rester dans l'équilibre
donc je suis + sensible quoi

je crois aussi que j'en ai marre de tout ça, les gens, leurs comportements
c'est comme ci je n'était plus en équilibre... soit trop bas, soit bien trop haut
mais a choisir je préfère encore mieux la déprime très basse...

voila mon maux principale et ce d'ont je pense que l'alcool en est responsable sur le long terme, mais surement pas uniquement..

ha oui et ces derniers temps quand je fumme la week, sa m'exite + qu'autre choses et empire ces maux, autant que sa peut parfois les calmer....
et puis même la clope, si par malheur je fume quand je suis en mode "crise"
la sa palpite et empire jusqu'a j'imagine la crise de panique si je continue
3 taff suffisent..

si j'vais voir un médecin il va se tormper de diagnostique j'en suis sur
il y a bien trop d'élements a prendre en compte
c'est pourquoi j'aimerais arrêter de boire pendant un moment et me détacher de ma conso journalière de weed, de façon a mieux analyser mes maux (par moi même)


la je serait fixé si j'ai encore mes "bad trip" sans rien conssomer

par contre savez vous après combien de temps je peut dire que je n'ai plus d'effet secondaire et de manque avec l'alcool ? (type négatif qui pourait provoquer des crises ou effet secondaire négatif ?)
j'ai entendus parler de 10 jours, mais sa me semble peu...

la j'en suis a 7 jours pile d'abstinance
aujourd'hui je vais peut être bien me boire une bierre 50 cl (a 5degré) donc rien de fameux.. pour faire passer, et continuer a ne rien boire la semaine

je vais remplacer ma demi bouteille de sky par une seul cannette 50 cl de bierre normal ou de bierre max a 10degré
pour en suite ne plu boire chaque semaine
voila le but

Dernière modification par weed4Lif3 (15 novembre 2019 à  08:55)

Hors ligne


Hilde 
In modo d'una marcia
France
7845
Date d'inscription: 04 Feb 2019
Messages: 901
Blogs
Bonjour Weed4Lif3,

weed4Lif3 a écrit

je bois une demi bouteille d'alcool a 40, par semaine, depuis 15 ans
parfois toute la bouteille (mais c'est une période plus rare que j'ai réussis a redompté pour redecendre a une demi bouteille)

donc en gros 70 cl a 20degré ou 35cl a 40

Bon alors effectivement ça fait à peu près 11 verres standards ou 110g d'éthanol ce qui fait beaucoup en une seule fois alors qu'étalé sur 3-5 jours par semaine ça passerait nickel (sur le plan de la santé).

Tu ne devrais pas avoir de dépendance physiologique à l'alcool car avec ce mode de consommation tu te sèvres chaque semaine et est sevré avant de consommer de nouveau.

En revanche tu peux avoir une dépendance psychologique, une addiction à ces rituels hebdomadaires, et aussi les cuites répétées suivies de sevrages sont très préjudiciables pour la santé, et le cerveau particulièrement, donc ça peut expliquer qu'à la longue... ou du moins ça peut grandement contribuer à tous tes ressentis négatifs.

Je te recommande très vivement d'abord de regarder cette discussion:
https://www.psychoactif.org/forum/2019/ … .html#divx

weed4Lif3 a écrit

la j'en suis a 7 jours pile d'abstinance
aujourd'hui je vais peut être bien me boire une bierre 50 cl (a 5degré) donc rien de fameux.. pour faire passer, et continuer a ne rien boire la semaine

Ta santé ne risque rien à ce que tu ne reprennes pas d'alcool (tu es déjà sevré), mais psychologiquement il se peut que tu trouve cela très difficile car ces cuites hebdomadaires te permettaient de fonctionner depuis des années et des années.

S tu arrêtes définitivement il faudra apprendre à faire sans et supporter de faire sans. L'aide d'un pro, d'un alcoologue (ou addictologue si tu veux évoquer ensemble les deux problématiques weed et alcool) peut te rendre service, que tu arrêtes ou non. Et puis évidemment tu n'as rien à perdre à faire aussi un bilan de santé pour te rassurer ou te soigner au besoin.

Hilde


Ils manquent seulement d'imagination

Hors ligne


weed4Lif3 
Nouveau membre
France
100
Date d'inscription: 27 Feb 2015
Messages: 18
Merci hid

Hilde a écrit

Bonjour Weed4Lif3,

weed4Lif3 a écrit

je bois une demi bouteille d'alcool a 40, par semaine, depuis 15 ans
parfois toute la bouteille (mais c'est une période plus rare que j'ai réussis a redompté pour redecendre a une demi bouteille)

donc en gros 70 cl a 20degré ou 35cl a 40

Bon alors effectivement ça fait à peu près 11 verres standards ou 110g d'éthanol ce qui fait beaucoup en une seule fois alors qu'étalé sur 3-5 jours par semaine ça passerait nickel (sur le plan de la santé).

Tu ne devrais pas avoir de dépendance physiologique à l'alcool car avec ce mode de consommation tu te sèvres chaque semaine et est sevré avant de consommer de nouveau.

En revanche tu peux avoir une dépendance psychologique, une addiction à ces rituels hebdomadaires, et aussi les cuites répétées suivies de sevrages sont très préjudiciables pour la santé, et le cerveau particulièrement, donc ça peut expliquer qu'à la longue... ou du moins ça peut grandement contribuer à tous tes ressentis négatifs.

Je te recommande très vivement d'abord de regarder cette discussion:
https://www.psychoactif.org/forum/2019/ … .html#divx

weed4Lif3 a écrit

la j'en suis a 7 jours pile d'abstinance
aujourd'hui je vais peut être bien me boire une bierre 50 cl (a 5degré) donc rien de fameux.. pour faire passer, et continuer a ne rien boire la semaine

Ta santé ne risque rien à ce que tu ne reprennes pas d'alcool (tu es déjà sevré), mais psychologiquement il se peut que tu trouve cela très difficile car ces cuites hebdomadaires te permettaient de fonctionner depuis des années et des années.

S tu arrêtes définitivement il faudra apprendre à faire sans et supporter de faire sans. L'aide d'un pro, d'un alcoologue (ou addictologue si tu veux évoquer ensemble les deux problématiques weed et alcool) peut te rendre service, que tu arrêtes ou non. Et puis évidemment tu n'as rien à perdre à faire aussi un bilan de santé pour te rassurer ou te soigner au besoin.

Hilde

Merci Hide sa me rassure un peu déjà
c'est un peu comme je l'imaginais mais j'en était pas sur sur

ce qui a de marrant c'est que je suis même pas trop attiré par l'alcool
a vrai dire sa commençais a me lasser tout ça
hier j'ai ouvert ma 50cl de bierre normale (5degré)
et je l'ai bue qu'a moitier ... je pense qu'un vrai alcolique l'aurais siffoné en un coup..

a la place j'ai préfèrer reprendre la fumette un peu (très peu) pour dormir et récupérer de cette semaine d'horreur
le plus dure c'est le manque de someil lié a l'arrêt de la weed étaler sur la semaine
a la longue sa m'use et je psychote encore +
je commence a comprendre que mon corp n'a plus 20 ans et qu'il est usé de ses beuverie du week end

je vais peut être y aller plu molo et pas voir les choses en grand
d'habord m'occuper de l'arret de l'alcool
car finalement je crois bien que c'est les gueule de bois répetée qui a la longue ont usé mon psychisme
mais pas sur
de toute façon la je suis bien partit pour ne plu boire autant et si j'ai envie de me souler
je me stoperais qu'a une seule bierre 50cl a 11 degré (histoire de..)

ps : le lien que tu m'a filé c'est mon autre compte, je ne retrouvais plus les mdp haha
sa fait déjà un petit moment que sa traine mes questionnement sur ma consomation, mais tu a bien fait de partager car je voulais justement le relire
Merci à toi

Dernière modification par weed4Lif3 (16 novembre 2019 à  10:24)

Hors ligne


Hilde 
In modo d'una marcia
France
7845
Date d'inscription: 04 Feb 2019
Messages: 901
Blogs

weed4Lif3 a écrit

car finalement je crois bien que c'est les gueule de bois répetée qui a la longue ont usé mon psychisme
mais pas sur
de toute façon la je suis bien partit pour ne plu boire autant et si j'ai envie de me souler
je me stoperais qu'a une seule bierre 50cl a 11 degré (histoire de..)

C'est probablement le plus gros contributeur et d'autres choses peuvent jouer dont la nutrition.

Le fait d'arrêter ne va pas magiquement réenchanter le monde ou ton état esprit, mais en ne subissant plus les descentes que tu décris j'ai le sentiment que tu pourrais néanmoins ne te sentir beaucoup mieux au quotidien.

Si tu te contentes de faire comme hier, 25cl ou 50cl à 5%, et que ça t'apporte néanmoins un plaisir, que tu peux passer un bon moment avec ça, pourquoi pas. Au pire 50cl à 11% comme tu le dis, déjà ce n'est pas le même choc à encaisser pour ton cerveau à chaque descente et ça change quand même les idées.

Pour ton PS je dirais que tu vis dangereusement wink


Ils manquent seulement d'imagination

Hors ligne


joel92 
Nouveau Psycho
700
Date d'inscription: 05 Mar 2019
Messages: 84
Blogs
Il y a énormément d'infos dans ce thread je suis incapable d'en faire la synthèse et de répondre à tout, il faudrait que je relise ça tête reposée.

Bon alors déjà, l'alcool est un dépresseur, donc même si ça provoque une petite anxiolyse sur le coup, bah le lendemain en gueule de bois on est bien déprimé. Et c'est normal, et ça n'aide pas à être stable effectivement.

Ensuite, peut être que tu peux voir pour te laisser une porte, genre au lieu que ce soit tous les week-ends, tu bois un week-end par mois ? En essayant de commencer le plus tard possible, de pas forcer sur la dose, de boire pas mal d'eau, etc... etc. Après c'est à toi de voir ce qui te convient, ce ne sont que des idées en vrac. Le "risque" en buvant une bière forte tous les week-ends c'est que la première entraîne les suivantes.

Aussi, il faut peut-être que tu te demandes si c'est judicieux d'arrêter tout en même temps ou de faire par paliers. Genre bien baisser ta conso d'alcool, puis ensuite voir pour diminuer ou arrêter le cannabis. Tout arrêter d'un coup comme ça, sachant que t'es habitué aux produits, risque de créer un choc et il est possible que cela ne t'aide pas à trouver une solution viable sur du long terme. J'ai bien dit "il est possible", nous sommes tous différents, à chacun de trouver ce qui lui convient.

Arrêter le cannabis ça peut être assez chiant, ça peut demander plusieurs essais, mais après coup ça peut faire du bien. Le cannabis, comme beaucoup de drogues, quand on sait l'utiliser avec parcimonie (ce n'est pas du tout, du tout, mon cas ...), ça peut être une drogue sympa, sans trop de conséquences, mais au quotidien ça peut aussi être un handicap. Perso quand je fumais tous les jours je pense, avec le recul, que ça générait plus d'angoisses qu'autre chose.

Si vraiment tu es inquiet par rapport à ta santé mentale, n'hésites pas à te rapprocher d'un service de santé mentale, où tu pourra rencontrer divers intervenants dont des psychiatres, auxquels tu pourrais parler de tes consos si tu ne souhaite pas le faire avec ton/ta psy actuelle.
Ainsi ils pourraient apporter un autre regard et peut être te rassurer sur ta situation.

Encore une fois, tout ce que j'écris ici, ce sont des pistes, rien d'arrêté, je ne suis pas addictologue, juste un consommateur qui essaie également de trouver un juste milieu.

Bon courage et a bientôt

En ligne


weed4Lif3 
Nouveau membre
France
100
Date d'inscription: 27 Feb 2015
Messages: 18

Hilde a écrit

weed4Lif3 a écrit

car finalement je crois bien que c'est les gueule de bois répetée qui a la longue ont usé mon psychisme
mais pas sur
de toute façon la je suis bien partit pour ne plu boire autant et si j'ai envie de me souler
je me stoperais qu'a une seule bierre 50cl a 11 degré (histoire de..)

C'est probablement le plus gros contributeur et d'autres choses peuvent jouer dont la nutrition.

Le fait d'arrêter ne va pas magiquement réenchanter le monde ou ton état esprit, mais en ne subissant plus les descentes que tu décris j'ai le sentiment que tu pourrais néanmoins ne te sentir beaucoup mieux au quotidien.

Si tu te contentes de faire comme hier, 25cl ou 50cl à 5%, et que ça t'apporte néanmoins un plaisir, que tu peux passer un bon moment avec ça, pourquoi pas. Au pire 50cl à 11% comme tu le dis, déjà ce n'est pas le même choc à encaisser pour ton cerveau à chaque descente et ça change quand même les idées.

Pour ton PS je dirais que tu vis dangereusement wink

Oui je pense que sa fait partie d'une hygiène de vie de toute manière
passer un certains age, je pense qu'il est temps de modérer
par contre je ne comprend pas bien pour le ps, qu'est ce qui est dangereux ? lol

Dernière modification par weed4Lif3 (17 novembre 2019 à  22:08)

Hors ligne


weed4Lif3 
Nouveau membre
France
100
Date d'inscription: 27 Feb 2015
Messages: 18

joel92 a écrit

Il y a énormément d'infos dans ce thread je suis incapable d'en faire la synthèse et de répondre à tout, il faudrait que je relise ça tête reposée.

Bon alors déjà, l'alcool est un dépresseur, donc même si ça provoque une petite anxiolyse sur le coup, bah le lendemain en gueule de bois on est bien déprimé. Et c'est normal, et ça n'aide pas à être stable effectivement.

Ensuite, peut être que tu peux voir pour te laisser une porte, genre au lieu que ce soit tous les week-ends, tu bois un week-end par mois ? En essayant de commencer le plus tard possible, de pas forcer sur la dose, de boire pas mal d'eau, etc... etc. Après c'est à toi de voir ce qui te convient, ce ne sont que des idées en vrac. Le "risque" en buvant une bière forte tous les week-ends c'est que la première entraîne les suivantes.

Aussi, il faut peut-être que tu te demandes si c'est judicieux d'arrêter tout en même temps ou de faire par paliers. Genre bien baisser ta conso d'alcool, puis ensuite voir pour diminuer ou arrêter le cannabis. Tout arrêter d'un coup comme ça, sachant que t'es habitué aux produits, risque de créer un choc et il est possible que cela ne t'aide pas à trouver une solution viable sur du long terme. J'ai bien dit "il est possible", nous sommes tous différents, à chacun de trouver ce qui lui convient.

Arrêter le cannabis ça peut être assez chiant, ça peut demander plusieurs essais, mais après coup ça peut faire du bien. Le cannabis, comme beaucoup de drogues, quand on sait l'utiliser avec parcimonie (ce n'est pas du tout, du tout, mon cas ...), ça peut être une drogue sympa, sans trop de conséquences, mais au quotidien ça peut aussi être un handicap. Perso quand je fumais tous les jours je pense, avec le recul, que ça générait plus d'angoisses qu'autre chose.

Si vraiment tu es inquiet par rapport à ta santé mentale, n'hésites pas à te rapprocher d'un service de santé mentale, où tu pourra rencontrer divers intervenants dont des psychiatres, auxquels tu pourrais parler de tes consos si tu ne souhaite pas le faire avec ton/ta psy actuelle.
Ainsi ils pourraient apporter un autre regard et peut être te rassurer sur ta situation.

Encore une fois, tout ce que j'écris ici, ce sont des pistes, rien d'arrêté, je ne suis pas addictologue, juste un consommateur qui essaie également de trouver un juste milieu.

Bon courage et a bientôt

Je suis du même avis
et je suis tomber sur deux vidéo très intéressante
je crois que j'ai trouver le pourquoi du comment en cherchant bien.. :
c'est totalement ce que j'ai, très intéressant





vidéo très utile (mieux qu'un psy) trompette

Dernière modification par weed4Lif3 (17 novembre 2019 à  22:12)

Reputation de ce post
 
merci Hyrda

Hors ligne


Hilde 
In modo d'una marcia
France
7845
Date d'inscription: 04 Feb 2019
Messages: 901
Blogs

weed4Lif3 a écrit

par contre je ne comprend pas bien pour le ps, qu'est ce qui est dangereux ?

Avoir un double-compte est dangereux car interdit par la charte. Il faut que tu choisisses l'un des deux comptes et renonce à l'autre.


Ils manquent seulement d'imagination

Hors ligne


Heashka 
Psycho junior
France
1800
Date d'inscription: 26 Aug 2019
Messages: 287
Blogs
L'éthanol bloque le métabolisme de plusieurs vitamines notamment la B1 qui est indispensable pour la mémoire. De manière général pour répondre à la question initial sur le sevrage, ça a peut être été déjà dit mais dans le doute : Il y a dans l'alcoolisme chronique une dénutrition globale qui entraîne des séquelles neurologiques pouvant aller jusqu'à la destruction du diencéphale de façon irréversible mais ce n'est pas ton cas je pense de ce que tu disais en terme de consommation.

En revanche la dénutrition se fait subtilement et on ne s'en rend compte qu'après s'être complémenter avec compléments alimentaires. Notamment la dépression en sevrage ça disparait facilement et dans la moitié des cas avec une renutrition.

Sinon le protocole en hospi c'est valium direct parce que le délirum tremens peut amener à la mort et les convulsions aussi. Mais encore une fois je ne pense pas que ce soit ton cas.

En tout quoi voilà ce que tu risquerais avec des abus smile

Praticien hospitalier en service d'Addictologie (rééducation cognitive), Psychiatrie (consultation clinique) et Neurologie (diagnostic post-opératoire).

Hors ligne


weed4Lif3 
Nouveau membre
France
100
Date d'inscription: 27 Feb 2015
Messages: 18

Hilde a écrit

weed4Lif3 a écrit

par contre je ne comprend pas bien pour le ps, qu'est ce qui est dangereux ?

Avoir un double-compte est dangereux car interdit par la charte. Il faut que tu choisisses l'un des deux comptes et renonce à l'autre.

Ha ok ok
je vais essayer de retrouver le mdp
après bon... dangereux ? haha au pire pas grave même si dommage

désoler en tout cas

Hors ligne


weed4Lif3 
Nouveau membre
France
100
Date d'inscription: 27 Feb 2015
Messages: 18

Heashka a écrit

L'éthanol bloque le métabolisme de plusieurs vitamines notamment la B1 qui est indispensable pour la mémoire. De manière général pour répondre à la question initial sur le sevrage, ça a peut être été déjà dit mais dans le doute : Il y a dans l'alcoolisme chronique une dénutrition globale qui entraîne des séquelles neurologiques pouvant aller jusqu'à la destruction du diencéphale de façon irréversible mais ce n'est pas ton cas je pense de ce que tu disais en terme de consommation.

En revanche la dénutrition se fait subtilement et on ne s'en rend compte qu'après s'être complémenter avec compléments alimentaires. Notamment la dépression en sevrage ça disparait facilement et dans la moitié des cas avec une renutrition.

Sinon le protocole en hospi c'est valium direct parce que le délirum tremens peut amener à la mort et les convulsions aussi. Mais encore une fois je ne pense pas que ce soit ton cas.

En tout quoi voilà ce que tu risquerais avec des abus smile

Merci pour ses infos


je reviens au nouvelle
voici donc 3 semaine demains, jour pour jours que je ne me suis pas pris une cuite
au début la dépendance psychologique était pas facile mais avec le temps je ne ressent pas l'envie de boire
donc vola, je sais maintenant grace a ce petit arrêt ou j'en suis et de quoi je suis capable, par contre j'ai quand même eu des effet de crise de panique, nerveux et irritable, tenssion... vaut mieux s'isoler des gens une semaine ou deux quand ont arrête, et surtout pas regarder son téléphone le matin avant d'être pret a ouvrir la porte au gens ... (j'ai eu la blague, je me suis disputer avec un pote parce que j'était pas d'humeur)

bref sinon c'est cool
je vais m'abstenir a boire une fois toute les deux voir 3 ou 4 semaines
et peu a peu dire au revoir a ses soirée de jeunesse répetitive

concernant le cannabis j'ai fortement diminuer aussi meme si j'ai besoin d'une micro dose pour mieux dormir (suite a l'arret de l'alcool)
cool

sa m'est l'accent sur les réel problème qui ne sont pas mes consommations
mais bien d'autres choses de la vie..
Mes conssommation sont mes bequilles je pense, mais je vais tâcher de faire sans ou avec beaucoup moins pour aller de l'avant et affronter les choses sereinement

merci a vous de m'avoir lus
ps : le sevrage je l'ai quand même eu (ce qu'explique la vidéo) c'était pas agréable, mais ca a été (petite crise d'angoisse, du mal a dormir, perte d'appettit, attrait pour la bouffe grasse (recherche de plaisir) ect ect.. mais peu a peu sa semble se remettre a l'endroit
et sa m'a fait du bien d'en apprendre sur cela

modérément ^^

Dernière modification par weed4Lif3 (28 novembre 2019 à  11:00)

Hors ligne


weed4Lif3 
Nouveau membre
France
100
Date d'inscription: 27 Feb 2015
Messages: 18
me revoila, j'ai rebus jeudi (soit 20 jours après)
j'ai choisis une bouteille de marque pour le coup (jack daniel) et j'ai bus la moitier avec un pote

et a ma grande surprise sa m'a pas + plu que cela...
j'ai déjà connus une meilleur "absorbtion" dans le passer, l'ors de mes soirées chaque week end... Faut dire que j'ai eu aucun craving au moment de boire..

les effet niveau serotonine ect, ont pas trop pris (genre vie en rose, l'effet que je cherche finalement..c'était amoindri)

du coup je sais pas trop...
je vais continuer et essayer cette fois ci de ne pas boire 4 semaines ou jusqu'a nouvel ans.. mais noel étant la aussi..

bref, je reste vraiment dubitatif quant a ma consomation
je crois que c'est carrément ma vie qui est a chier et qui fait que j'apprécie moins les choses qu'avant, en + j'apréhende sans arrêt... culpabilise de ces petite consos..
peut être devrais m'en foutre de tout mais pas facile..

ici sa fait 4 jours que j'ai bus et sa m'a fait le même effet qu'avant = envie de rien
déprime, manque d'énergie, culpabilité, idée noire, création d'un scénario catastrophe avec plan de suicide (alors que je sais que je le ferais pas, par exemple j'apréhende les futurs année.. en me disant que vus le monde actuelle et les chances.. je m'autodéruirais au pire des cas..) sa va loin..... les symptôme d'une gueule de bois lié a une vie de merde, mais je supporte plu..
je remarque que les fois ou je vais bien ce n'est qu'un filtre (quand je nie le monde actuel et les situations)

je crois que l'alcool c'est plu pour moi pour le moment, en tout cas pas tant que ma vie ne me plais pas, car celui ci même si durant 6hr me change les idée (a tort), les lendemain c'est toute la réalité (noirceur) de ma vie qui refait surface

la ou avant l'alcool me servais de bouée chaque week end, aujourd'hui elle empire la semaine..
j'ai aussi le sentiment que si j'aurais pris une bouteille de sous marque (autre que jack, qui chez moi me donne des effet trop stable) j'aurais mieux aimer ma soirée, mais a quel prix..

donc voila, 4 eme jour après ma soirée, même en fumant moins ect..
la même..
donc j'en conclus finalement que j'ai surement des pathologie et que si je bois c'est pour camouflée celle ci

toujours a la recherche de plaisir perso ou a m'anestésier comme quand je suis captivé par une série que je regarde en boucle, ou plaisir gustatif, mais quand tout s'arêtte, l'histoire continue et se répette

désoler pour cette noirceurs, mais j'suis en mode déprime la, la réalité l'est

Hors ligne


Hilde 
In modo d'una marcia
France
7845
Date d'inscription: 04 Feb 2019
Messages: 901
Blogs
Hello,

En te lisant j'ai l'impression que tu as bien avancé, au sens où tu sais mieux où tu en es avec les produits, ce à quoi ils te servent, quels effets ils te font, et au sens où tu te comprends mieux.

Je trouve ton retour très intéressant, même si finalement cela fait très peu de temps que tu as lancé ton chantier "changement".

weed4Lif3 a écrit

désoler pour cette noirceurs, mais j'suis en mode déprime la, la réalité l'est

Il est possible que tu sois déprimé. Tu peux poursuivre sur ta lancée vis-à-vis de la weed et de l'alcool pour encore mieux maîtriser tes consos et leurs effets, mais tu peux aussi décider d'aller consulter un spécialiste pour recevoir de l'aide extérieure.

On peut être pessimiste sans pour autant être déprimé, donc ce n'est pas parce que tu es pessimiste aujourd'hui que tu es condamné à être déprimé. Tu peux aussi apprendre positiver et petit à petit, petit pas après petit pas, repartir sur une lancée plus optimiste.

Take care.


Ils manquent seulement d'imagination

Hors ligne


  • Psychoactif
  •  » Forums 
  •  » Alcool
  •  » Sevrage alcool du week end "depuis 15ans" + Weed

Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Je pense être Dépendant, à L'Alcool, depuis 1 Année !
par MysName, dernier post 07 octobre 2018 à  19:48 par Sangdencre
  7
[ Forum ] Arrêt & Sevrage - Mon sevrage d'alcool
par mikykeupon, dernier post 14 juin 2011 à  22:02 par mikykeupon
  32
[ Forum ] Alcool pour sevrage de benzo ?
par Cobe, dernier post 05 octobre 2017 à  03:11 par PanchoVilla
  15
  [ PsychoWIKI ] Baclofène dans le traitement de la dépendance à l'alcool
  [ PsychoWIKI ] PAWS, le syndrome prolongé de sevrage
  [ QuizzZ ] Evaluer votre dépendance au cannabis
33867 personnes ont déja passé ce quizzz !
  [ QuizzZ ] Auto-évaluer votre consommation d'alcool
11384 personnes ont déja passé ce quizzz !



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Participation des usagers dans les structures addicto
    19 novembre 2019Commentaire de ismael77 (13 réponses)
     Appel à témoignage 
    La déréalisation et la dépersonnalisation
    Il y a 6jCommentaire de elossh (23 réponses)
     Appel à témoignage 
    TSO et douleur et anesthésie
    06 novembre 2019Commentaire de Meumeuh (19 réponses)
     Forum UP ! 
    Arrêt & Sevrage - Témoignage de mon arrêt de consommation
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Arrêt & Sevrage - Mon expérience du cannabis
    Il y a 22hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Tutoriel Tails
    Il y a 5mn
    4
    Commentaire de teijyeuytj dans [Anonymat et sécurité...]
    (64 réponses)
     Forum 
    Le coin des cinéphiles de Psychoactif
    Il y a 9mn
    10
    Commentaire de Bettina dans [Au coin du comptoir.....]
    (413 réponses)
     Forum 
    Interaction & Mélange - GHB, mélange et dosage...
    Il y a 21mn
    2
    Commentaire de hardskin74 dans [GBL, GHB, 1.4-BD...]
    (6 réponses)
     Forum 
    Nouvelles toupies
    Il y a 23mnNouvelle discussion de Cusco dans [Conseils généraux de...]
     Forum 
    Effets - Methylphenidate inactif ou mauvais dosage ?
    Il y a 36mnCommentaire de Cusco dans [Méthylphénidate (Rita...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Tache rouge/rose/violette après iv
    Il y a 45mn
    1
    Commentaire de Cusco dans [Buprénorphine (Subute...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Bad trip & Crise de panique - Crise d'angoisse
    Il y a 47mnCommentaire de Zhet dans [Cannabis...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Utiliser son SIRET pour achat GBL
    Il y a 52mnNouvelle discussion de Zalabow dans [GBL, GHB, 1.4-BD...]
     Blog 
    Mon Love complexe de junky
    Il y a 2h
    1
    Commentaire de plotchiplocth dans le blog de Rick
    (1 commentaires)
     Blog 
    Kratom reçu
    Il y a 3hNouveau blog de hyrda dans [En passant]
     Blog 
    J'arrête tout !
    Il y a 4hCommentaire de Hilde dans le blog de LenaÀLaRechercheDuParadis
    (24 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Risquez vous une overdose d'opiacé ? (heroine, morphine, methadone)
    Dernier quizzZ à 15:55
     PsychoWIKI 
    Méphédrone (4-MMC), effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    Jeannyferre6, ZeroAxion, Bobmapy nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Fabriquer flacon benzo en goutte
    par Nemesia, le 06 Dec 2019
    Salut, Je vais vous donner ma méthode pour fabriquer de l'Etizolam (ou autre benzo, tant qu'il est pur, vérifier la solubilité possible dans le diluant) en gouttes, pour ne pas avoir à le doser à la pipette. Le matériel : - Etizolam en poudre - Un diluant, je conseille le propylène glycol...[Lire la suite]
     Retour d'XP --- 20 ans apres --- !!
    par xinxio, le 29 Nov 2019
    salut à tous, je voudrai vous faire part de mon retour d'experience 20 ans apres ma derniere prise Aujourd'hui je ne prends plus rien, je suis comme qui dirait tombé dans la marmitte comme Obelix Je peux produire sur demande avec mon cerveau ce que je shouaite ( c'est pas de la VOD mais de la D...[Lire la suite]
     Trip report 4HO-MIPT
    par Kattio, le 26 Nov 2019
    Bonjour, voici mon premier trip report, j'en posterai de temps en temps sur psychoactif :) Âge: 20 ans. poids: 60kg. Taille: 1,75m. Bonne santé physique et psychique. But de la consommation: aborder des problèmes que je peux rencontrer différemment, réfléchir sur moi-même, le côté découv...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    super commentaire dans [commentaire de blog] Mon Love complexe de junky
    (Il y a 2h)
    Exactement !! dans [forum] Kratom = nouvelle lean ?
    (Il y a 5h)
    +1,l'attente du prochain we,c'est le début de la pente savonneuse!Mas dans [forum] Eviter a tolérance à la cocaine.
    (Il y a 9h)
    Complètement d’accord // Ryze dans [forum] Eviter a tolérance à la cocaine.
    (Il y a 14h)

    Pied de page des forums