Arrêt du tramadol, sevrage reussis / PsychoACTIF

Arrêt du tramadol, sevrage reussis

Publié par ,
416 vues, 4 réponses
Clem94 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 14 Jan 2020
Messages: 3
Bonjour ou bonsoir,

J'ai 26 ans et cela fesais un moment que je prenait du tramadol (4 ans)
Au maxi 800mg voir un peu plus et au minimum 200mg'
Toujours a des fins récréatives même si j'ai eu des prescriptions pour des operations.

J'ai passé des nuits a lire des topics sur ce forum pendant mon sevrage donc je me suis promis de mettre a profit aussi mon expérience si j'y arrivais donc c'est chose faite.

Je vais essayer de faire court et d'aller directement au vif du sujet :

Pour commencer j'ai essayé un sevrage a la dure qui est pour moi quasiment impossible et qui ne correspond pas avec une vie professionnel (si quelqu'un y arrive je lui tire mon chapeau)
Les manques physiques mais surtout la déprime que ça enclenche était vraiment trop dur.

Je suis allez voir un médecin qui n'y connaissait pas grand chose mais qui ma bien soutenue et conseillé donc n'hésitez pas a en faire part et ça sera plus pratique que lui mentir et diminuer les doses dans votre coin.
(A voir avec les CSAPA que j'ai juste contacter par téléphone mais qui doient être d'une grande aide aussi)

J'ai commencer avec une dose de confort qui m'allait bien a savoir 200mg lp que j'ai garder pendant un moment puis j'ai diminuer a 150mg toujours lp (je coupais les cachets je pense pas que ça soit très recommander mais pour moi ça fesais moins de mal que de s'enliser dans la consommation)

Les premieres nuit sont un peu rude mais c'est soutenable il faut surtout pas remonter les doses aux premiers signe de sevrage (eternuements etc..), les nuits etaient mon repere pour savoir quand je pouvais rebaisser des qu'elles se passaient très bien je redescendait en douceur.
Si c'est trop difficile il ne faut pas hesiter a remonter par contre (tant qu'on est en dessous des 400mg qui est la priorité)

J'ai fais se protocole jusqu'au 50mg ou je suis passé en LI (on peux repartir la dose pour qu'il y ai une prise avant de dormir car en LI les symptômes de manque sont plus present.)

Ensuite je suis passé a 25mg tout en gardant les nuit comme repere.

J'ai demandé ensuite a mon médecin comment on allait s'y prendre pour continuer la descente douce sachant qu'il n'y a pas de cachet en dessous 50 et que j'allais pas faire des morceaux non plus car je le coupait si c'était un comprimer ou l'ouvrait pour laisser la moitié de la poudre si c'était en gelule) il n'a pas su me répondre, j'ai trouvé la solution des gouttes de tramadol sur le forum donc je lui en ai parlé.
La goutte = 2,5mg
J'ai donc commencé avec 10 gouttes
25mg
Ensuite j'ai descendu en gardant le système des nuits.

Voilà pour mon parcours.

Tout ça pour vous garantir que ce n'es pas infesable et bcp moins désagréable qu'on le pense en ayant essayé le sevrage a la dur.
Bien sur il faut de la volonté et pas craquer au premier symptômes de manque.
(Je ne juge personne ça m'ai arrivé)

Faite attention a mon avis aussi sur la prescription des TSO et d'AD (même si un sentiment de déprime se met c'est surmontable en tous cas pour ma part), je ne les diabolise pas ça doit sûrement aider bcp de monde mais on peut largement s'en passer (pour mon ressenti en tout cas chaque personne est différente)

Surtout a ne pas combler avec de la codéine car (pour moi en tout cas) j'avais l'impression que ça rallongeais le sevrage.

Les vitamines et les compléments alimentaires peuvent aider aussi et j'ai pris des donormyl pour essayer je dis bien essayer de dormir mieux.

En tout cas mon humeur est bcp plus stable , je dors bcp mieux, plus d'appétit et de libido sur ce que j'ai ressenti.

Les diarré passe aussi assez vite car c'est aussi un symptômes de manque.

C'est tout pour moi je vous souhaite bcp de courage et sachez que c'est plus que possible, j'ai fais bcp de betises que je regrette sous ce médicament qui n'ai pas a mon avis compatible avec une vie saine...

Petit disclaimer :
Comprenez bien que chaque personne est différentes et que c'est peut être pas la meilleur méthodes mais ça a marché sur moi.

Je n'ai jamais jeté la faute sur le méchant tramadol qui aident bcp de personnes a travers le monde, c'est pas ce médicament mais la manières dont on le cossomme qui n'est pas la bonne.

Désolé pour les fautes d'orthographe.
Merci a psychoactif et merci aux personnes que j'ai lu des centaines de fois qui m'ont été d'un soutient inconsiderable j'espère avoir le même impact sur vous.
Peace.

PS : je répond au questions.

Hors ligne


Sandra88 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 06 Jan 2020
Messages: 5

Clem94 a écrit

Bonjour ou bonsoir,

J'ai 26 ans et cela fesais un moment que je prenait du tramadol (4 ans)
Au maxi 800mg voir un peu plus et au minimum 200mg'
Toujours a des fins récréatives même si j'ai eu des prescriptions pour des operations.

J'ai passé des nuits a lire des topics sur ce forum pendant mon sevrage donc je me suis promis de mettre a profit aussi mon expérience si j'y arrivais donc c'est chose faite.

Je vais essayer de faire court et d'aller directement au vif du sujet :

Pour commencer j'ai essayé un sevrage a la dure qui est pour moi quasiment impossible et qui ne correspond pas avec une vie professionnel (si quelqu'un y arrive je lui tire mon chapeau)
Les manques physiques mais surtout la déprime que ça enclenche était vraiment trop dur.

Je suis allez voir un médecin qui n'y connaissait pas grand chose mais qui ma bien soutenue et conseillé donc n'hésitez pas a en faire part et ça sera plus pratique que lui mentir et diminuer les doses dans votre coin.
(A voir avec les CSAPA que j'ai juste contacter par téléphone mais qui doient être d'une grande aide aussi)

J'ai commencer avec une dose de confort qui m'allait bien a savoir 200mg lp que j'ai garder pendant un moment puis j'ai diminuer a 150mg toujours lp (je coupais les cachets je pense pas que ça soit très recommander mais pour moi ça fesais moins de mal que de s'enliser dans la consommation)

Les premieres nuit sont un peu rude mais c'est soutenable il faut surtout pas remonter les doses aux premiers signe de sevrage (eternuements etc..), les nuits etaient mon repere pour savoir quand je pouvais rebaisser des qu'elles se passaient très bien je redescendait en douceur.
Si c'est trop difficile il ne faut pas hesiter a remonter par contre (tant qu'on est en dessous des 400mg qui est la priorité)

J'ai fais se protocole jusqu'au 50mg ou je suis passé en LI (on peux repartir la dose pour qu'il y ai une prise avant de dormir car en LI les symptômes de manque sont plus present.)

Ensuite je suis passé a 25mg tout en gardant les nuit comme repere.

J'ai demandé ensuite a mon médecin comment on allait s'y prendre pour continuer la descente douce sachant qu'il n'y a pas de cachet en dessous 50 et que j'allais pas faire des morceaux non plus car je le coupait si c'était un comprimer ou l'ouvrait pour laisser la moitié de la poudre si c'était en gelule) il n'a pas su me répondre, j'ai trouvé la solution des gouttes de tramadol sur le forum donc je lui en ai parlé.
La goutte = 2,5mg
J'ai donc commencé avec 10 gouttes
25mg
Ensuite j'ai descendu en gardant le système des nuits.

Voilà pour mon parcours.

Tout ça pour vous garantir que ce n'es pas infesable et bcp moins désagréable qu'on le pense en ayant essayé le sevrage a la dur.
Bien sur il faut de la volonté et pas craquer au premier symptômes de manque.
(Je ne juge personne ça m'ai arrivé)

Faite attention a mon avis aussi sur la prescription des TSO et d'AD (même si un sentiment de déprime se met c'est surmontable en tous cas pour ma part), je ne les diabolise pas ça doit sûrement aider bcp de monde mais on peut largement s'en passer (pour mon ressenti en tout cas chaque personne est différente)

Surtout a ne pas combler avec de la codéine car (pour moi en tout cas) j'avais l'impression que ça rallongeais le sevrage.

Les vitamines et les compléments alimentaires peuvent aider aussi et j'ai pris des donormyl pour essayer je dis bien essayer de dormir mieux.

En tout cas mon humeur est bcp plus stable , je dors bcp mieux, plus d'appétit et de libido sur ce que j'ai ressenti.

Les diarré passe aussi assez vite car c'est aussi un symptômes de manque.

C'est tout pour moi je vous souhaite bcp de courage et sachez que c'est plus que possible, j'ai fais bcp de betises que je regrette sous ce médicament qui n'ai pas a mon avis compatible avec une vie saine...

Petit disclaimer :
Comprenez bien que chaque personne est différentes et que c'est peut être pas la meilleur méthodes mais ça a marché sur moi.

Je n'ai jamais jeté la faute sur le méchant tramadol qui aident bcp de personnes a travers le monde, c'est pas ce médicament mais la manières dont on le cossomme qui n'est pas la bonne.

Désolé pour les fautes d'orthographe.
Merci a psychoactif et merci aux personnes que j'ai lu des centaines de fois qui m'ont été d'un soutient inconsiderable j'espère avoir le même impact sur vous.
Peace.

PS : je répond au questions.

Bonjour je sort d 'un sevrage dur tres difficilles j'en suis a 10 jours sans plus rien du tout le manque est passer mais reste encore beaucoup de fatigue ;
bravo pour votre parcours

Hors ligne


Clem94 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 14 Jan 2020
Messages: 3
Bonsoir sandra88,

As tu essayé les compliments alimentaires vitamines etc ?

Des trucs simple genre berrocca (version boost ou pas) il faut être sérieux car c'est une cure donc a prendre quotiennement.

Ça parait bête mais c'est vraiment uttile ça m'a vraiment aidé pour les coups de pompes (le café aussi mais moins efficace et plus contraignant).

Merci du message, c'était un sevrage a la dur dans ton cas ? Sans diminution progressive ?

Hors ligne


trickster 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 03 May 2017
Messages: 21
tout d'abord bravo , car j'ai aussi souvent essayée de divers facon
a chaque fois je replonge , je suis en plus dans une période assez compliqué niveau perso , je crois que pour y arriver il faut vraiment avoir l'esprit libre et etre bien dans sa vie en général et surtout le vouloir , c'est facile à dire mais loin d'étre évident.
J'aimerai en sortir mais honnetement en ce moment je n'ai pas la force nécéssaire pour amorcer une baisse

Hors ligne


Clem94 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 14 Jan 2020
Messages: 3

trickster a écrit

tout d'abord bravo , car j'ai aussi souvent essayée de divers facon
a chaque fois je replonge , je suis en plus dans une période assez compliqué niveau perso , je crois que pour y arriver il faut vraiment avoir l'esprit libre et etre bien dans sa vie en général et surtout le vouloir , c'est facile à dire mais loin d'étre évident.
J'aimerai en sortir mais honnetement en ce moment je n'ai pas la force nécéssaire pour amorcer une baisse

Bonsoir,

Je pense que tu as raison, règle les soucis les plus urgent d'abord et ensuite commence car c'est vrai que ça me laissais comme une boule dans le ventre comme si j'avais oublié quelque chose mais tous le temps c'est assez desagreable , après ça passe assez vite et c'est moins pire qu'on le pense.
(C'est ce qui a été le plus dur pour moi cette espèce d'anxiété permanente mais si tu la passe tout roule après vraiment l'humeur s'améliore de jours en jours).
Après je t'encourage a le faire assez rapidement quand même et ne pas se chercher de fausses excuses (je connais pas les tiennes mais c'est une façon de parler)
Ne pas repousser au lendemain car oublie pas que plus la prise est prolongé plus le sevrage sera long...

Bon courage accroche toi.

J'ai oublié de dire que j'avais le syndrome des jambes sans repos a un moment faut ajuster pour l.éviter mais descendre quand même a chaque fois bien stabiliser le palier (ex : 50 mg) et ensuite tester si c'est pas trop derangeant.
J'ai un peu forcée a des moments j'ai passer deux nuits avec des temps en temps mais si tu craqué pas ton corp s'habitue assez vite a la dose et ça d'arrêt jusqu'à ce que tu redescende

Je recommande pas forcement mais ca ma aidé un peu je dois l'avouer : étant fumeur très très occasionnel je suis passé a fumeur occasionnel pendant mon sevrage : je tirait sur un ou deux joint de temps en temps (toujours en soirée et les nuits ou je redescendait)  ça allegais un peu les symptômes et je passais de meilleurs nuits .
Je lâche ça si ça peut aussi aider mais après on peux s'en passer aussi et j'ai arrêter aussi a la fin de mon sevrage et ça ma posé aucun problemes.

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Addiction - Conseil pour arrêt tramadol second sevrage (+-1G/jour)
par anonymedependant, dernier post 17 janvier 2016 à  05:44 par dupont
  5
[ Forum ] Sevrage du Tramadol par le Tramadol
par Mél., dernier post 28 décembre 2017 à  10:11 par Anonymousse au chocolat
  8
[ Forum ] Arrêt tramadol
par killeuse2luxe, dernier post 11 janvier 2019 à  22:08 par RandallFlag
  1
  [ PsychoWIKI ] PAWS, le syndrome prolongé de sevrage
  [ PsychoWIKI ] Tramadol, effets, risques, témoignages
  [ QuizzZ ] Evaluer la gravité de votre addiction
50144 personnes ont déja passé ce quizzz !



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Questionnaire PAACX pour les chemsexeurs HSH
    20 décembre 2019Commentaire de pierre (0 réponse)
     Appel à témoignage 
    Passage des flacons aux gélules de méthadone
    12 janvier 2020Commentaire de C.naya123 (26 réponses)
     Forum UP ! 
    Récit d’un arrêt du Kratom suite à l’interdiction
    Il y a 15hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Craving - Craving opiacé
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Janus dans [Opiacés et opioïdes...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Les NLP accélèrent ils pour vous la "recharge" en dopamine ?
    Il y a moins d'1mnCommentaire de prescripteur dans [Médicaments psychotro...]
    (13 réponses)
     Forum 
    Addiction - Addiction tramadol d’un proche
    Il y a 3mnCommentaire de prescripteur dans [Tramadol...]
    (3 réponses)
     Forum 
    CSAPA - CSAPA qui délivre du générique de Subutex sans ordonnance !!
    Il y a 7mn
    2
    Commentaire de prescripteur dans [TSO - maintenance au...]
    (12 réponses)
     Forum 
    Fermeture des shops en ligne ?
    Il y a 9mnCommentaire de quinquatil dans [Anonymat et sécurité...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Etranger : consommation
    Il y a 11mnCommentaire de quinquatil dans [Répression - Victimes...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Delais de sevrage
    Il y a 18mn
    1
    Commentaire de quinquatil dans [VIH et hépatites...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Mélange ecstasy/Antidépresseurs (Deroxat)
    Il y a 52mnCommentaire de Poulet Farci dans [MDMA/Ecstasy...]
    (1 réponse)
     Blog 
    Juste envie de partager.
    Il y a 5h
    5
    Commentaire de Papaseul dans le blog de Papaseul
    (200 commentaires)
     Blog 
    Comment transformer la Butylscopolamine en Scopolamine base ?
    Il y a 8hCommentaire de Badboy14210 dans le blog de karama
    (2 commentaires)
     Blog 
    Vapos VS joints
    Il y a 13h
    1
    Commentaire de Obsession dans le blog de ALLOVERTHENIGHT
    (38 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Evaluer la gravité de votre addiction
    Dernier quizzZ à 08:10
     PsychoWIKI 
    Kratom, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Benzodiazépines : méfiez-vous des effets paradoxaux.
    par Yog-Sothoth, le 19 Jan 2020
    Bonjour. J'espère que vous allez bien. Je vous souhaite à tous une heureuse année 2020. J'écris ce post pour témoigner d'un accident que j'ai eu avec les prods, un accident qui m'a envoyé en réa et qui a failli me tuer. Je témoigne ici parce que j'ai été victime d'un effet rare des benzo...[Lire la suite]
     Pour les experts où les novices ayant soif de le devenir.
    par Heashka, le 18 Jan 2020
    Okay. Ce soir on s'attaque à du lourd. Ce thread n'a pas pour vocation à vulgariser mais pour les débutants et curieux en pharmacologie, je fais d'autres threads sur lesquels je vous conseille de vous réorienter. Maintenant, on va parler lourd. Très lourd. Il fallait absolument introduire au p...[Lire la suite]
     Toxicophobie mon amour
    par Mascarpone, le 14 Jan 2020
    Tellement fort que pour ceux qui auraient la rame de cliquer sur le lien, je le copie ici : Etes-vous toxicophobe ? “C’est des délires de camé, ça n’a donc aucune espèce de crédibilité”, “quand on veut se mettre hors du système, on a rien à recevoir de ce système”, “Quand...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    On est pas là pour se mesurer la b... !!! - orgaWZ dans [commentaire de blog] Zopiclone + Diazépam (Valium)
    (Il y a 4h)
    Très juste ! - Serrah dans [forum] CSAPA qui délivre du générique de Subutex sans ordonnance !!
    (Il y a 9h)
    Merci bien de remettre les choses dans l'ordre. Miky dans [forum] Voie d'administration du PTC
    (Il y a 10h)
    D’autant qu’la bupré fait officiellement partie des medoc à MTE ! Zaz dans [forum] CSAPA qui délivre du générique de Subutex sans ordonnance !!
    (Il y a 10h)
    Je valide dans [forum] Mort de l’ego sous LSD à 600uh
    (Il y a 11h)

    Pied de page des forums