Bad trip terrifiant à la changa...malgré une grande expérience / PsychoACTIF

Bad trip terrifiant à la changa...malgré une grande expérience

Publié par ,
419 vues, 2 réponses
IntraLucide 
Nouveau membre
Belgique
000
Inscrit le 11 Mar 2019
3 messages
Bonjour,

Je voudrais partager avec vous ma prise d’hier qui s’est soldée par un terrifiant bad trip à la changa.

Le contexte est important. Je prends de la changa de façon régulière, à raison de plus ou moins une fois par mois depuis trois ans. Cette expérience m’a permis de développer une relation profonde avec le produit, en confiance. Les doses que je prends sont très puissantes (en moyenne 215mg en une fois, parfois deux sessions l’une derrière l’autre). J’y ajoute aussi souvent de 15 à 20mg de DMT freebase que j’ai extraite moi-même de racines de mimosa hostilis. Le mode de consommation est un grand bong et je fume généralement l’ensemble de la matière en 4 ou 5 cinq tafs. Ensuite, alors que je suis déjà en pleine dissociation, je me couche et part en voyage. Je précise qu’à ces doses l’ego lost est systématique (c’est aussi ce que je recherche). J’écoute toujours de la musique et j’ai pu remarquer combien les trips sont différents selon la musique écoutée : chants d’ayahuasca ou psytrance old school le plus souvent.

J’ai un rapport aux drogues qui mêle un immense intérêt pour les états de conscience modifiée (avec ou sans substances, étant donné ma pratique du rêve lucide et de la retraite obscure) et une grande volonté de contrôle (j’ai peur des addictions, limite fort ma consommation d’alcool et ne fume ni tabac ni cannabis). Je m’autorise deux prises de MDMA/an, à plusieurs mois d’intervalle, et trois sessions de cocaïne/an (max trois traces par session) – essentiellement quand j’écris. Je gère assez bien les descentes, très conscient avant de ce que ce serait un passage obligé. Dans la plupart des cas, je consomme seul et chez moi (à part pour la MDMA en soirée psytrance), un setting qui me correspond bien et me rassure (je n’ai pas l’impression de devoir « gérer » mon état face à quelqu’un d’autre).

Mon expérience de bad trip est, quant à elle, plutôt faible. Adolescent, j’ai eu un ou deux bad trips très désagréables au cannabis et ils ont participé à mon aversion pour ce produit aujourd’hui. J’ai aussi, historiquement, consommé par deux fois de la mescaline (cactus San Pedro). La première fois, sur un trip d’une douzaine d’heures, j’ai vécu à peu près 2h un peu « dark » mais tout à fait gérables (la mescaline autorisant d’être « encore là », sans perte d’égo). La changa m’a toujours bien accueilli sur la quarantaine de sessions que j’ai dû faire. J’ai dû gérer une ou deux fois des « entités » plus sombres, mais c’était d’ordre informatif sans que l’angoisse ne me happe de façon ingérable. Je pense que c’est le résultat d’une attention toujours grande au setting.

Autant dire que mon expérience d’hier a été un choc – pour ne pas dire un traumatisme.

J’avais mangé léger (ce qui est conseillé pour la changa) et je ne pense pas avoir à déplorer des interactions problématiques (ma dernière prise d’une autre substance est deux traces de c il y a deux semaines). J’ai pris 223mg de changa, ce qui est un peu plus que ce que je prends d’habitude, mais sans ajouter de DMT.

Il y a pourtant plusieurs différences avec mes settings habituels. D’abord, j’ai consommé à 18h. Il faisait très clair dans ma chambre et je pense que ces stimulis visuels ont augmenté mon niveau d’angoisse. D’autre part, je n’ai pas mis de musique. Il me semble que le silence m’a laissé perdu au milieu du trip alors que j’avais besoin d’accompagnement. Enfin, l’élément principal est une angoisse latente que j’avais avant le trip et qui a été centuplée pendant.

En effet, depuis quelques mois (mais la récurrence augmente), je fais des cauchemars lors desquels j’étouffe – mon cerveau ne comprend plus « comment il doit faire pour respirer ». Je me réveille alors extrêmement angoissé et en respirant rapidement et profondément. Je suis persuadé que ces cauchemars sont le reflet de la réalité et qu’en effet je cesse de respirer pendant un certain temps, tout en dormant. Je précise que je suis de corpulence mince, avec une bonne hygiène de vie. Les apnées du sommeil dites obstructives sont très peu probables dès lors et il s’agirait bien plus sûrement d’apnées dites « centrales », dont la cause est neurologique. Il me semble avoir déjà été en apnée du sommeil sous changa il y a quelques temps, sans que la conscientisation de ce fait ne m’ait particulièrement inquiété. J’ai pris rdv il y a quelques jours pour un test du sommeil mais cette histoire d’apnées est restée comme une angoisse, en toile de fond, s’agissant de ma consommation de changa. Est-il possible que cet hallucinogène ait produit, renforcé ou constitue un bon terreau pour les apnées centrales du sommeil (ACS) ? Est-il possible qu’étant sujet aux ACS la consommation de changa avec ego lost soit dangereuse car modifiant mes réflexes respiratoires sans possibilité de me « réveiller consciemment » pour reprendre une respiration normale ? Je me suis adressé ces questions, sans pouvoir y répondre. J’ai voulu, en partie pour me rassurer, faire une session changa pour me prouver qu’il n’y avait pas à lier trip et ACS. Mal m’en a pris.

À ce stade, je voudrais dire combien il est important d’être à notre écoute. Si on ne le sent pas, on ne le fait pas – quelle que soit la substance impliquée.

J’ai donc fumé les 216mg. Je me suis couché et j’ai sans doute perdu connaissance un très court instant (en tout cas je n’ai pas de souvenirs). Je me suis soudain « réveillé », en plein pic du trip, bouleversé par l’immense angoisse de ne pas respirer. Il me semble qu’au contraire, à ce moment, j’étais en train d’hyperventiler par peur de ne pas avoir assez d’air. Les visions étaient nourries par l’angoisse et les nourrissaient en retour. J’étais absolument perdu et désorienté, incapable de réfléchir puisque, en ego lost, il n’y avait plus de « je » capable de formuler des pensées. Le temps lui-même avait disparu, la dissociation immense. Une voix disait, un peu plus tard : « Tu as pris quelque chose, ça va passer », mais une multitude d’autres voix répondaient que tout cela ne changeait rien, que le temps ayant été aboli, la notion même « un peu plus tard » était insensée. Il va de soi que je reformule ici ce qui était pré ou post-réflexif à cet instant. « Je » n’existait plus, seule subsistait une abyssale terreur.

Les hallus prenaient la forme de ma terreur. Les mêmes entités ressemblant peu ou prou à des totems anciens, multicolores et en fractales, avec une tonalité blanche dominante, s’effondraient sur eux-mêmes comme des châteaux de carte. Des formes serpentines m’accompagnaient, comme une multitude de rubans eux aussi colorés, me piégeant tout en confondant en eux ma propre identité. J’essayais de trouver du secours dans le réel mais il était trop déformé, mouvant, horrifique pour que je puisse m’y appuyer. Ma couette elle-même était vivante, faite d’une multitude de couche que je pouvais parfaitement observer et comprendre. Des visions qui m’auraient en temps normal enchanté mais qui prenait ici un tour absolument abominable…persuadé de ne plus pouvoir respirer et de mourir.

Je me suis levé mais je me souviens seulement me retrouver dans mon salon. J’ai ouvert la baie vitrée menant vers le jardin (j’habite un rez-de-chaussée) mais me suis ravisé par un éclair de lucidité et ne suis pas sorti. Je ne me souviens pas du trajet de la chambre au salon. Je suis resté prostré dans ma cuisine, les yeux à nouveau fermés et me concentrant sur le fait que je revenais petit à petit à moi. Il semble que je me parlais à haute voix pendant ce temps-là mais je n’en suis pas sûr. Je ne me souviens plus des visions. Je devenais animal, ne pouvais m’empêcher de faire des grimaces. Je me suis vu dans le miroir, mes pupilles étaient bien entendu extrêmement dilatées – je croyais voir une entité indépendante de moi-même. Je marchais replié sur moi-même, mi-animal mi-démon. Je me souviens m’être dit que j’aurais sans doute fait extrêmement peur si on m’avait vu. Tout en revenant à moi, j’ai pleuré plusieurs fois de peur, puis la changa me reprenait dans ses bras et je repartais dans de nouvelles visions. Je suis petit à petit revenu à moi.

À la réflexion, je remercie le destin d’habiter un rez-de-chaussée. J’étais persuadé ne pas avoir les capacités physiques de me mouvoir sous changa, ce qui est apparemment faux. Dans une telle terreur et sans conscience de soi, il n’est pas impossible de faire une énorme bêtise – telle que se défenestrer. Je sais aussi que la présence de quelqu’un d’autre m’aurait encore plus angoissé ; je reste donc convaincu que, pour quelqu’un d’expérimenté, un sitter aurait été un problème plus qu’une solution (du moins dans un environnement sécurisé).

Voilà. C'était fort long et j'en suis désolé. Pour ceux et celles qui seraient arrivés jusque-là, merci. Je suis stupéfait par ce qui est arrivé. Je ne suis pas sûr que ce TR rende bien compte de la terreur qui fut la mienne. Je serais curieux de savoir ce que vous en pensez.

IL.

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
11831
Inscrit le 04 Aug 2014
7353 messages
Lors de mon pire bad au cannabis, certainement une herbe chargée en THCP,  je ne connais pas la Dmt, mais j'ai le sentiment d'avoir nettement moins morflé que toi.
Pas de perte d'ego, donc possibilité de relativiser en serrant les dents pasque tu sais que ça va passer.
Chaud cette terreur que tu décris. punk1

Just say no prohibition !

Hors ligne

 

Macroscopie 
Voyageur du temps
500
Inscrit le 26 Apr 2018
466 messages
Salut,

Je suis passé complètement à côté de ton histoire et je l’ai à l’instant lu.
Je me reconnais grandement dans ta pratique, j’utilise la Changa depuis pas mal d’année aussi, avec une 60aine de voyages.

Je trouve que tu doses beaucoup, je suis allé une seule fois jusqu’à 100mg (et par erreur) et j’ai juste obtenu un équivalent de ton trip, avec une très grande terreur aussi. Voilà le TR https://www.psychoactif.org/forum/2018/ … 687_1.html

Pour en revenir à ton trip, tu verras si tu lis mon TR que j’ai aussi eu une très grosse sensation d’apnée durant le trip, par contre ça ne s’étend pas sur mon sommeil (enfin je penses en tout cas), c’était une sorte d’EMI consciente bizarre pendant le trip, qui m’a fait paniquer.
Je suis mince aussi 1m90 pour 68kg et je suis très réceptif à la Changa, avec 100mg qui est une dose énorme je suis presque sur que tu atteindrai le même palier qu’aux doses héroïques que tu prends.

Et pourquoi rajouter du DMT freebase dans ton foyer remplis de Changa?
Si les concentrations sont bonnes il y a juste besoin d’augmenter un peu la dose de Changa pour avoir un effet plus garnie.
Tu as digéré ton trip depuis ?

Perso en ce moment j’ai une Changa 60%Dmt Caapi camomille elle est vraiment top je me suis tapé un gros trip il y a une semaine et j’ai été dans des endroits encore inconnu de mes voyages et des effets nouveaux que je n’avais jamais expérimentés.

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Suite de l'enquete : Qu’est-ce que la possibilité d’achats en lig...
    Il y a 1jCommentaire de sud 2 france (10 réponses)
     Appel à témoignage 
    Numérique et usage(r.e.)s de drogues, l'enquête continue ici !
    Il y a 8jCommentaire de jegthegui (20 réponses)
     Appel à témoignage 
    Enquete sur les pratiques d'injection de la morphine
    12 juillet 2020Commentaire de Mith (42 réponses)
     Forum 
    Prise de fantanyl de facon médical et prise de mdma
    Il y a moins d'1mnCommentaire de L'Apoticaire dans [Fentanyl et dérivés...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Effets secondaires - Tramadol et nausée
    Il y a 22mnNouvelle discussion de sewer-rat dans [Tramadol...]
     Forum 
    Addiction - Suis je addict à la coke ?
    Il y a 32mnCommentaire de L'Apoticaire dans [Cocaïne-Crack...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Le miel hallucinogène
    Il y a 33mn
    -1
    Commentaire de Bejon25 dans [Enthéogènes...]
    (2 réponses)
     Forum 
    DAMIANA - Question smartshop en ligne
    Il y a 36mnCommentaire de Bejon25 dans [Enthéogènes...]
    (13 réponses)
     Forum 
    Merchandising des pochons de cannabis
    Il y a 50mnCommentaire de L'Apoticaire dans [Cannabis...]
    (1 réponse)
     Forum 
    En sevrage seule de valium (diazepam). et très très difficile..bes...
    Il y a 1h
    1
    Commentaire de normajane1969 dans [Médicaments psychotro...]
    (32 réponses)
     Forum 
    Expériences - Truffes magiques et musique...
    Il y a 2hCommentaire de Gabith dans [Psilocybe - Champigno...]
    (3 réponses)
     Blog 
    Juste envie de partager.
    Il y a 54mn
    17
    Commentaire de Papaseul dans le blog de Papaseul
    (271 commentaires)
     Blog 
    Dire ou pas anos enfants ce que nous sommes ? toxicomane ...
    Il y a 10hCommentaire de arlonne dans le blog de arlonne
    (4 commentaires)
     Blog 
    Du rêve au cauchemar, l'éternel retour
    Il y a 1j
    6
    Commentaire de guygeorges dans le blog de Ygrek
    (19 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Evaluer la gravité de votre addiction
    Dernier quizzZ à 14:44
     PsychoWIKI 
    Cannabis, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    SherlockSousMD44, Synapse-XII, lilbosleep, heyholetsgo, AugustusHill, C3RBERE nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     La pipe universelle : nouvel outil pour réduire les risques et dommages liés à l'inhalation
    par psychodi, le 28 Jul 2020
    je copie-colle le texte j'avais pas vu qu'il n'est pas accessible à tout le monde, désolé : 28 | Le Courrier des Addictions • Vol. XXII – n° 2 - avril-mai-juin 2020 FOCUS La pipe universelle : nouvel outil pour réduire les risques et dommages liés à l’inhalation de produits psychoactif...[Lire la suite]
     Suite de l'enquete : Qu’est-ce que la possibilité d’achats en ligne a modifié pour vous ?
    par Nitupzar, le 05 Aug 2020
    Bonjour, Perso j'ai essayé les produits catégorisés en tant que drogues et illégaux assez tard, qu'une fois adulte (vite fait essayé shit et weed ado mais de manière très limitée). Du coup quand je me suis intéressé à ça je ne connaissais pas les circuits, je n'avais pas de numéros de...[Lire la suite]
     le fait de sniffer au chiotte vous trouver sa dégradant ?
    par Zazou2A, le 03 Aug 2020
    Yop ! Pour PsychoActif j’ai bossé avec Safe sur le développement d’un outils qui est utilisé aux USA « MAD » un atomyzer; et un kit de RDR qui le compléterait Alors déjà un Atomizer, c’est un embout qui se fixe sur un contenant pour le transformer en spray nasale; Dans ce cas c...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Actualités

    Dark web (07 août 2020)
    Coinity est il fiable? (06 août 2020)
    Les derniers champis

    Sympa moi pour une IV je met 100mg de came ça fait beaucoup? dans [forum] Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
    (Il y a 11h)
    Beau résumé, on rentabilise vite l'achat d'une balance et du produit pur.Nemesia dans [forum] 3-MMC la grosse discussion
    (Il y a 14h)
    Je plussoie ++, meilleure alternative - Sociop dans [forum] Je n’aime pas fumer une alternative ?
    (Il y a 19h)
    Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (LLoigor) dans [forum] La pipe universelle : nouvel outil pour réduire les risques et dommages liés à l'inhalation
    (Il y a 1j)
    +1 / Blast dans [forum] Essaie " Datura "
    (Il y a 1j)

    Pied de page des forums