Combien de temps pour un sevrage de Seresta ? / PsychoACTIF

Combien de temps pour un sevrage de Seresta ?

Publié par ,
1214 vues, 29 réponses
fostilo 
Psycho junior
United States
100
Inscrit le 17 Sep 2017
226 messages
Bonjour.

Voilà plus de 13 mois que je suis en sevrage de Tramadol, j'étais à 1500 mg à l'époque et je suis à 20 mg aujourd'hui. Je vais cesser d'en prendre sous peu définitivement.

Pour palier au manque de Tramadol avec mon généraliste nous avions convenu que je prenne du Seresta 150 mg. Je vais arrêter le Trama d'ici plusieurs jours et subir un sevrage en conséquence.

Cependant, étant maintenant aussi addict physiquement au Seresta, j'en ressens le manque la journée, certes largement moins pire que celui du Trama mais ça reste une sorte de grippe.

Je voudrais savoir en combien de jours on peut se sevrer ? Je sais que le Trama peut engendrer jusqu’à 2 semaines de souffrance si on l'arrête d'un coup, qu'en serait il si j'arrêtais le Seresta d'un coup ? 3-4 jours ? 2 semaines ? Non pas que ce soit mon intention mais juste pour savoir.

Merci.

Hors ligne

 

Lolla 
Nouveau Psycho
France
710
Inscrit le 29 Nov 2017
115 messages
Blogs
Bonjour Fostilo,

J'ai pris du seresta (200 mg) pendant plusieurs mois, associé à du stilnox.
A ce jour je suis sevrée du seresta et du stilnox mais ça a pris quelques mois car mon médecin m'avait dit de ne surtout pas arrêter ce traitement d'un coup à cause de l'effet "rebond".

J'ai donc diminuer les doses en coupant en 2 les comprimés en 2 (soit passer de 200 mg à 150 mg, puis à 100 mg, etc). J'ai baissé les doses de 50 mg tous les 10 jours environ, enfin quand je le sentais et que j'étais bien motivée.

Au début tu ressens un peu le manque (pour moi ça durer environ 3 jours au plus, ça se traduisait par des insomnies) mais ça passe assez vite, donc je pense que tu peux te sevrer en un peu plus d'un mois, ça peux te paraître long mais ça en vaut le coup, il faut juste un peu de patience.

Cependant, pour m'aider à me sevrer, je prends 1 à 2 vallium (10 mg) ue je prends parfois le soir quand je n'ai pas sommeil car c'était pour cette raison que je prenais du seresta.

Ça vaut le coup d'être un peu patiente mais ça en vaut le coup !

Bon courage à toi

"Since I was born I started to decay
Now nothing ever ever goes my way"

Hors ligne

 

Zazou2A 
Psycho modo / RDR dreamer
France
10200
Inscrit le 15 Oct 2015
3187 messages
Blogs
Salut !

Alors perso j’ai eu des benzo prescrit pendant très longtemps entre 5 et 7 seresta 50 par jour + un somnifere

Après plus de 6 ans de seresta je n’en tirais plus aucun bénéfice mais seulement des effets de manques lorsque je n’en prenais plus !

Pour me sevrer j’ai baisser les dosages petit à petit pour passer de 300/350 mg jusqu’à 150 de seresta
Ça a du prendre environs 3 à 4 mois Max, quand on est à de haut dosage, une baisse, même de 50 mg d’un coup est très simple, en tout cas ça l’a été pour moi.
Et une fois à 150mg par jour, avec l’aide d’un addicto, j’ai switcher vers le valium, qui en plus d’avoir une demie vie très longue, à l’oxazepam comme métabolite.

D’abord 20mg et en environ 3 moi je suis arriver à 5.
De là je suis passée à 4, puis 4 et 2 (un jour sur 2)
Ensuite 2.
Puis 2mg seulement un jour sur 2; et enfin plus rien.

C’est peut être le passage de 5 à 0 qui a été le plus long, je dirais que s’il on part des 350 mg de seresta pour arriver jusqu’au 0 de valium ça a pris environ 8-9 mois.

Et franchement, autant arriver à 150 baisser encore le seresta c’était presque impossible pour moi, mais avec le valium je n’ai eu aucun mal ! Je crois vraiment que le secret c’est de prendre son temps, et d’y aller doucement et par pallier, pour jamais se sentir mal !


Maintenant j ai repris un somnifere, que je n prends qu’en cas de besoin !
Avoir un suivis par un pro est une grande aide, et si tu le désires, et que tu fais les choses comme il faut,avec un peu de patience; ça devrait aller tout seul !

drogue-peace

Zaz

Dans un monde qui va si mal, ce serait de ne rien prendre que d être malade..

Hors ligne

 

lxsdv
Nouveau Psycho
100
Inscrit le 03 Dec 2014
72 messages
Blogs
Salut. Le valium vu sa demi-vie longue est la molecule (diazepam) la plus utilise dans la diminution et le sevrage de benzodiazepines. Bon courage a toi. Et tiens nous au courant. Certains articles scientifiques disant qu'il est plus facile de sevrer l'heroine que les benzodiazepines. Bisous. Tremblements, Sueurs, frissons. J'ai eu lu que l'on pouvait ressentir le sevrage d'une periode allant de plusieurs mois a 3 ans suivant le temps de prises... sachant que le recepteur gaba atteint par les benzos est en quelque sorte un frein a l'excitation cerebrale.

Hors ligne

 

fostilo 
Psycho junior
United States
100
Inscrit le 17 Sep 2017
226 messages
Bonjour, merci.

Y'a plus de 2 ans j'ai déjà tenté le sevrage de Tramadol avec la même méthode : Seresta (OXAZEPAM et non Diazepam) 100 mg pour le soir et aider à dormir malgré le manque. J'ai réussi à me sevrer physiquement du Tramadol (ma vraie came) pendant plusieurs mois puis j'ai rechuté.
Bref.
Quand j'eu fini le manque de Tramadol, j'ai pu me débarrasser du manque de Seresta en quelques jours. J'ai même pu passer de 100 mg à 00 mg, puis j'en ai subis le manque quelques jours, et puis c'était fini. 

Je ne prends en aucun cas du valium, c'est une drogue dangereuse, Eminem a été accroc à cette chose et mon généraliste n'est pas du genre à me prescrire ce genre de chose dans un cadre de sevrage destiné à me sevrer de toute substance.

Serais-je condamner à souffrir chaque seconde, de chaque jour, pendant peut être 3 ans ? Parce que j'ai pris du SERESTA 150 MG pendant quelques mois ?

Cela fait 10 jours que j'ai arrêté le trama et je me sens toujours aussi mal. (en passant, le manque de trama est 1000x pire que celui que je ressens lors de l'arrêt du Seresta qui lui n'est qu'une grosse grippe).

Dernière modification par fostilo (17 juillet 2020 à  03:14)

Hors ligne

 

fostilo 
Psycho junior
United States
100
Inscrit le 17 Sep 2017
226 messages
Autre chose : après avoir luté 10 jours de sevrage dur de Tramadol je ne crains pas le manque de Seresta, aussi tôt que j'en aurai fini avec le manque de Tramadol, je souhaite diminuer le Seresta au plus tôt car j'en ai marre des dépendances :

Quand j'aurai constaté que je ne souffre plus du manque d'opiacé je passerai de 150 mg de Seresta à 50 mg, puis je vais continuer ainsi 3 jours, puis ensuite plus rien, après quoi je souffrirai plusieurs jours jusqu'à la faire disparaître.

Je ne regretterai pas le Seresta. Il ne m'a jamais apporté de fonction récréative. Il ne m'a qu'aidé à dormir quand j'étais en sevrage de trama.

Hors ligne

 

Lolla 
Nouveau Psycho
France
710
Inscrit le 29 Nov 2017
115 messages
Blogs
Salut,

Je ne peux pas te dire combien de temps va durer ton sevrage de seresta car là encore ça dépends des personnes, (perso, je suis passé de 200 mg à 0 en environ 1 mois et demi), mais déjà ce qui est bien c'est que tu le diminue petit à petit mais et plus le temps passe entre deux baisses de dosage et moins de chance que tu aura envie de repiquer dedans (pas d'effet rebond).
J respect tout à fait que tu ne veuille pas passer par "la case valium" mais si je t'en ai parlé c'est que ce qui m'a permis d'arrêter totalement le seresta (j'étais à 200 mg) et maintenant je prends mon valium à la demande, et pas mal de fois ou je n'ai pas besoin de le prendre. Donc pour moi il est bien plus facile de se sevrer du valium que du seresta, qui à mon sens est bien plus fort que le valium, mais là encore c'est mon point de vue et ça a marché que sur moi.
Mais bref ta décision est prise : pas de valium.
Je te souhaite vraiment beaucoup de courage, tu vas arriver à te sevrer de tout ça car tu m'a l'air bien motivée et pleine volonté.
Ce serait bien que tu nous fasse un retour pour nous dire comment ça se passe et aussi bien sûr si tu as réussi ton sevrage.
Force à toi drogue-peace

"Since I was born I started to decay
Now nothing ever ever goes my way"

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
13100
Inscrit le 22 Feb 2008
7890 messages
Blogs
Fostilo, essaie d'écouter un peu avant d'affirmer de façon péremptoire.

D'abord le sevrage des BZD est potentiellement dangereux, notamment à cause du risque de convulsions. Il est donc vraiment conseillé de le faire progressivement et la notion de quelques semaines ou  mois est pertinente.

Le valium est conseillé par la plupart des spécialistes du sevrage des BZD parce qu'avec sa demi vie longue il évite les hauts et les bas. C'est l'équivalent des TSO (Methadone et Subutex) pour les opiacés ou des patchs de nicotine vs cigarettes. En général, la demi vie longue favorise le soulagement du craving.

Il y a bien sûr des exceptions mais il ne faut pas en faire une règle.
Le Valium PEUT etre utilisé de façon dangereuse et il est évident qu'il ne faut pas faire n'importe quoi avec lui ! C'est vrai aussi de la methadone, du Subutex, des patchs nicotine etc.. mais des centaines de milliers de personnes en bénéficient aussi au quotidien !!! Interroge les anciens pour apprendre comment c'était avant.

L'autre avantage du valium c'est qu'il existe une forme gouttes qui permet facilement un sevrage très progressif, surtout aux faibles doses.

En pratique, tu peux éventuellement te sevrer progressivement au Seresta et passer au valium gouttes quand il n'est plus possible de baisser les doses de seresta avec les dosages du commerce.
Mais si tu ressens du craving impératif en baissant le seresta, et donc n'arrive pas à le baisser,  le valium est probablement préférable. 

https://benzo.org.uk/freman/index.htm


Amicalement

Dernière modification par prescripteur (17 juillet 2020 à  10:47)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

fostilo 
Psycho junior
United States
100
Inscrit le 17 Sep 2017
226 messages
Bonjour

Pour répondre, je n'ai aucune dépendance psychique au Seresta, les 150 mg que je consomme je les prend que pour engourdir le manque de trama à mon sens bien pire et réussir à dormir. Je ne le vois que comme une brève alternative pour soulager le manque de trama et non comme un bien être. 

J'ai déjà cessé le Seresta 100 mg en plusieurs jours la première fois, ne pourrais-je pas en faire autant ? Tout en ayant bien pris connaissance de vos propos.

Hors ligne

 

marvin rouge 
Psycho sénior
5002
Inscrit le 05 Jun 2012
1207 messages
Je te souhaite bon courage pour ta diminution/arret
Prend ton temps, ne te fait pas mal

Par contre une chose que je comprend pas, c'est ton appréhension du diazepam/valium
Pourquoi ce serais une "drogue dangereuse" et pas le seresta ? A cause d'eminem ?

Sachant que l'oxazepam(seresta), est un metabolite de la dégradation du diazepam, donc du Valium..

Le Valium reste une valeur sûre pour l'arrêt des benzo, du fait de sa longue demi-vie

C'est un peu blanc bonnet et bonnet blanc

Toujours est il que je te souhaite bon courage et de la réussite ds tes démarches de diminution/arret

Dernière modification par marvin rouge (17 juillet 2020 à  16:31)

Hors ligne

 

fostilo 
Psycho junior
United States
100
Inscrit le 17 Sep 2017
226 messages
Bonjour,

Merci
Le fait est que j'ai arrêté le Seresta 100mg la première fois en une à deux semaines, sans passer par quelconque substitut.. Alors à quoi bon irai-je vers un substitut si je peux être totalement sevré ?

Le titre de mon topic est peut être trompeur mais ma véritable dépendance psychique est celle du Tramadol. Si j'ai rechuté après mon première sevrage, c'est à cause du Tramadol.

Le Seresta pour moi ne représente rien si ce n'est un baton mit dans les roues du manque d'opiacé.

Cela 10 jours que j'ai arrêté le tramadol et j'en ressens encore le manque, mais là je sens aussi un autre manque que j'identifie comme celui du Seresta. Il est nettement moins pénible, beaucoup plus simple à endurer, mais il est bien là.

Et pourtant, je n'ai pas encore baissé le dosage.

Hors ligne

 

marvin rouge 
Psycho sénior
5002
Inscrit le 05 Jun 2012
1207 messages
Si tu n'a pas baissé ton dosage de seresta
C'est le sevrage du tramadol qui se manifeste

C'est long les sevrage d'opiaces, sans parler de l'aspect physique, le psychique est bcp p'us complique
Pourquoi aurait tu un sevrage benzo si tu n'a pas changé ton dosage ?

Le tramadol est vraiment un produit très special
le sevrage du trama
Se manisfeste de plusieurs manière, de part ses différentes actions qui en font un opiace vraiment particulier

La c' est le trama qui te fait galèrer, c net..

Ms pour un sevrage de benzo, c'est le diazepam (Valium), qui est le plus indiqué, de part sa demi vie et sa formulation en goutte qui facilite bcp le bordel

Ya aucun a priori à avoir vie à vis du Valium, n'en déplaise à Eminem, il aurait autant galère avc le seresta ou le xanax
(puisque l'oxazepam(seresta) est un métabolite du diaeepam(valium

Je té souhaite bon courage dans ton sevrage

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
13100
Inscrit le 22 Feb 2008
7890 messages
Blogs

J'ai déjà cessé le Seresta 100 mg en plusieurs jours la première fois, ne pourrais-je pas en faire autant ? Tout en ayant bien pris connaissance de vos propos.

Le problème est que c'est imprévisible. Les convulsions ne préviennent pas. D'où notre conseil de faire avec prudence.
Les crises d'anxiété et les autres symptomes du sevrage  sont en général plus gérables mais les convulsions représentent le risque majeur.
Amicalement


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

fostilo 
Psycho junior
United States
100
Inscrit le 17 Sep 2017
226 messages
Entendez vous par là que je pourrais faire des crises d'épilepsie  ?

Dernière modification par fostilo (17 juillet 2020 à  18:10)

Hors ligne

 

marvin rouge 
Psycho sénior
5002
Inscrit le 05 Jun 2012
1207 messages
Un sevrage mal géré ou trop brusque de benzo, peut en effet entraîner des convulsions, parfois avc qq jours de decalage par rapport à l'arret
Il y a de nombreux témoignage ds ce sens, des consommateurs et des prescripteurs

C'est délicat le sevrage de benzo

Tu as bcp de témoignage sur le forum, lit les, c'est très interessant
Qui veux aller loin ménage sa monture..

Bon courage et bon wend

Hors ligne

 

Lolla 
Nouveau Psycho
France
710
Inscrit le 29 Nov 2017
115 messages
Blogs
Tout ce que je peux te dire c'est que quand j'ai voulu arrêter net les benzo je suis devenue épileptique (pas que des convulsions, j'ai un traitement)
Mais c'est de ma faute j'aurais du écouter les médecins que me disaient d'y aller molo mais je n'en ai fait qu'à ma tête, je me croyais plus forte et conclusion je suis retombée dans le trou.
Je précise aussi que je prenais plusieurs benzo et à forte dose, mais ce qui s'est passé pour moi ne se passera pas forcément pour toi,
Donc je vais me répéter et te paraître chiante mais je te conseil de diminuer très progressivement les dosages et comme le dit Prescripteur, passer par le valium est vraiment une bonne solution. (ça a fait ses preuves quoi qu'en dise Eminem !)

Il va te falloir de la patience si tu veux que ton sevrage se passe bien et éviter au maximum les convulsions.

Aller courage drogue-peace

"Since I was born I started to decay
Now nothing ever ever goes my way"

Hors ligne

 

fostilo 
Psycho junior
United States
100
Inscrit le 17 Sep 2017
226 messages
J'ai déjà fait 3 crises d’épilepsie due à des surdoses extrêmes de tramadol, mais ayant fait des test chez des médecins après coup ceux ci ne m'avaient pas encore rendu épileptique. 

Toutefois, le fait qu'on puisse devenir épileptique à tout jamais du fait qu'on se coupe d'un médicament comme le Seresta (dont 150 mg est la dose maximale recommandé), que ce soit extrêmement rapidement, ou non, me fait me poser des questions sur la réglementation dans le milieu médical.

Supposons qu'une personne qui consomme 100-150mg de Seresta par jour en soit à court pendant plusieurs jours pour une raison ou une autre (oubli de bagage lors d'un voyage, etc) . On est d'accord que ce n'est pas du surdosage, et que cela peut entraîner un sevrage.

Mais risquer d'être épileptique à vie, c'est à dire perdre connaissance à n'importe quel moment de sa vie (dans une piscine) ou un autre endroit dangereux, parce qu'on a arrêté trop vite le Seresta ou qu'on en a manqué pendant plusieurs jours ?

Je trouve quand même ça inadmissible.

Dernière modification par fostilo (17 juillet 2020 à  19:36)

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
13100
Inscrit le 22 Feb 2008
7890 messages
Blogs
Bonjour, on parle de convulsions pas d'epilepsie. Le sevrage de BZD entraine des convulsions ponctuelles (mais parfois mortelles) mais pas de l'epilepsie au long cours.
Mais evidemment les personnes epileptiques sont plus sensibles au sevrage des BZD.
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

marvin rouge 
Psycho sénior
5002
Inscrit le 05 Jun 2012
1207 messages
Il est connu depuis longtemps que le sevrage des benzo est compliqué
Le corps médical le sait, et devrait plus en parler

Lorsque j'ai voulu faire un sevrage brusque de benzo il y a 7 ou 8 ans, je connaissais pourtant les risques, mais je les ai pris à la legere
2 jour après avoir arrêté, j'ai fait une crise d'épilepsie, au volant..
Bref, plus de peur que de mal mais heureusement que je n'ai pas engendre l'accident d'un tier..

D'où mes mise en garde
. Et effectivement, le tramadol a des effets vraiment special, c'est le sevrage le plus spe que j'ai eu à faire (bon ça date d'il y a quasi 20 piges, mais les désagréments restent les même)

Donc va y crescendo
Tu as tout notre soutient

Bon courage gazier

Hors ligne

 

Lolla 
Nouveau Psycho
France
710
Inscrit le 29 Nov 2017
115 messages
Blogs
Et oui j'ai un traitement à vie, mais si ça peut te rassurer, j'ai un lourd passé de prise de drogues en tous genre (mais qui ne m'ont jamais déclencher de crises).
Par contre, je ne suis pas médecin, mais je ne pense pas que si tu arrête 2 jours ton seresta ça puisse te déclencher une crise, mais cela n'engage que moi. Mieux vaut te renseigner auprès de ton toubib.
Et comme je l'ai dis plus haut nos cas ne sont peut être pas comparables car ma consommation de benzo était vraiment très variée et à fortes doses.
Le médecin m'a bien dit  que c'était l'arrêt brutal de tout mon traitement de benzo qui avaient déclencher ces crises.
A ce jour j'ai un traitement, il parait que quand ça fait plus de 3 ans que tu n'as pas fais de crises, tu peux te considérer comme "guérit". Perso, j'ai tellement peur d'en faire que je ne préfère pas arrêter mon anti-épileptique.

"Since I was born I started to decay
Now nothing ever ever goes my way"

Hors ligne

 

fostilo 
Psycho junior
United States
100
Inscrit le 17 Sep 2017
226 messages
Je vais procéder à un sevrage sur une semaine tout comme la dernière fois, ayant bien compris les mises en garde mais je n'en peux plus de ces états de manque

Je vais consommer du lamictal 200 mg dès aujourd'hui, histoire de favoriser mon sevrage et diminuer le risque de crises convulsives

Hors ligne

 

Lolla 
Nouveau Psycho
France
710
Inscrit le 29 Nov 2017
115 messages
Blogs
Le Lamictal 200mg est une bonne idée pour prévenir les crises, c'est le traitement anti-épileptique que j'ai depuis plusieurs années, mais là encore fait gaffe quand tu vas l'arrêter, vas-y molo.
Je sais que c'est dur, un mauvais moment à passer mais accroche toi.
drogue-peace

"Since I was born I started to decay
Now nothing ever ever goes my way"

Hors ligne

 

fostilo 
Psycho junior
United States
100
Inscrit le 17 Sep 2017
226 messages
oui c'est le traitement de base, ça semble le plus indiqué si je veux faire un sevrage plus rapide

Hors ligne

 

fostilo 
Psycho junior
United States
100
Inscrit le 17 Sep 2017
226 messages
le lamictal 200 mg peut occasionner des douleurs absolument horrible, et impossibilité de dormir ?

parce que j'en ai pris 1 an et j'avais pas ce soucis, peut être parce que à côté je prenais du tramadol et que ça empêchait l'effet secondaire du lamictal ?

pour info, j'ai toujours pas baissé les seresta .. mais tout de même cela fait presque 3 semaines que j'ai arrêté le tramadol, comment une douleur aussi vive qui m'empêche de dormir peut elle subsister après tellement de temps alors qu'on parle d'un sevrage de 2 semaines en moyenne ?


d'autant que j'ai maintenant des nausées et que les sensations de douleurs semblent différentes

je soupçonne le lamictal d'être à l'origine de ça, je vais l'arrêter 3 jours pour voir, tout en continuant mes 150 mg de benzo

Hors ligne

 

Lolla 
Nouveau Psycho
France
710
Inscrit le 29 Nov 2017
115 messages
Blogs
Salut Fostilo,

Ce n'est que mon impression mais tu m'a l'air un peu paumée avec tes médoc et du coup peut être as tu tendance à faire n'importe avec. Par exemple, changer de molécule d'une semaine sur l'autre parce que tu pense qu'elle ne t'es pas adaptée ou encore faire le "yo yo" avec les posologies, c'est pas très recommandé pour ton sevrage.

J'espère que tu ne prends pas mal ce que je te dis, c'est juste pour ton bien, et crois moi question sevrage j'en connais un rayon !
Alors si je peux juste me permettre de te donner un conseil c'est de voir une bonne fois pour toute un bon addicto, il saura répondre à toutes tes interrogations, t'aider dans ta démarche et surtout te trouver le traitement adapté pour ton sevrage.

D'autre part as tu envisagé de faire une cure ? ça peut être une bonne solution pour te remettre sur pieds et te débarrasser une bonne fois pour tout de tout ces médocs.

Juste pour répondre à ta question, je ne sais pas si c'est le lamictal qui te provoque ces douleurs, j'en prends depuis 10 ans et je n'ai jamais eu de douleurs à cause de ce traitement.
D'autre part le lamictal est un anti-épileptique et pas un antalgique, je ne suis pas médecin, mais je ne crois pas que le lamictal puisse t'aider dans ton sevrage du tramadol, il est juste là pour prévenir les crises d'épilepsies (du moins dans mon cas)

Tiens bon et surtout n'hésites pas à venir nous donner des nouvelles.

Dernière modification par Lolla (26 juillet 2020 à  10:33)


"Since I was born I started to decay
Now nothing ever ever goes my way"

Hors ligne

 

fostilo 
Psycho junior
United States
100
Inscrit le 17 Sep 2017
226 messages
Merci pour ces infos
Autre chose, pensez vous que la douleur que je ressens dans le corps pourrait être due à un excès de caféine ?
je consomme 2.5-3 mugs par jours

je me demande si ça peut être lié à cette sensation
c'est pas que le café m'empêche de dormir, mais c'est plutôt la douleur qui m’empêche

j'essai de mettre le doigt dessus, à quoi peut être due cette douleur et effectivement je suis paumé avec mes médocs, mais y'a une chose dont je suis sur : j'ai pas touché au tramadol depuis presque 3 semaines

à un moment donné, je pense pas que ça puisse venir de là même si les douleurs ressemblent

Hors ligne

 

guygeorges 
Psycho sénior
5431
Inscrit le 12 Mar 2015
802 messages
J'ai pas suivi avec attention le fil, mais pour te répondre, la caféine est souvent mis avec des antidouleurs (paracetamol et autre) parce qu'elle potentialise justement leur effet antidouleur. Donc je pense pas que la caféine puisse te créer une douleur. Par contre dans le cas d'un sevrage au tramadol, pour ton organisme ça doit surement être un stress supplémentaire qui pourrai potentiellement te créer des difficultés d'endormissement. De la à te créer des douleurs, je ne crois pas ? Mais je connais mal les produits que tu prends. En espérant t'avoir été éclairé au moins un petit peu. Bon courage dans ton parcours de soin.

Du nectar idéal sitôt qu’elle a goûté,
La nature répugne à la réalité :
Dans le sein du possible en songe elle s’élance;
Le réel est étroit, le possible est immense

Hors ligne

 

fostilo 
Psycho junior
United States
100
Inscrit le 17 Sep 2017
226 messages
Je vois, merci de ton post.

Au fait, est ce normal de ressentir des nausées lors du manque de Seresta ? Je ne me souviens pas de cela lors de mon premier sevrage.

Et pourtant ces nausées arrivent 3 heures après ma prise du Seresta

Dernière modification par fostilo (03 août 2020 à  20:37)

Hors ligne

 

Biscuit 
Nouveau Psycho
France
600
Inscrit le 22 Jun 2020
148 messages
Je plussoie pour la caféine, elle est utilisée en association avec le paracetamol ou même avec la codeine, donc elle ne soit pas être la cause des douleurs que tu ressens. Et 2 à 3 mug de café on est pas dans l'excès mais plus dans les quantités max recommandés par jour (4 cafés par jour pour bénéficier des effets benefiques et éviter les désagréments).

Si les nausées surviennent 3h après la prise alors c'est pas le sevrage du Seresta que tu ressens puisque tu continues à le prendre ET surtout qu'il est au niveau le plus haut de son activité dans l'organisme puisque le pic plasmatique a lieu 2h après la prise.

Si tu prends toujours le même dosage de Seresta, que tu n'as pas encore diminué tu ne dois pas avoir de syndrome de sevrage, ton cerveau continu à recevoir normalement sa quantité habituelle de Seresta

Pour aider à mieux dormir tu peux essayer la melatonine, qui m'avait bien aidé à l'hôpital pendant mon switch oxycodone fentanyl / methadone, à hauteur de 6mg c'était efficace... Mais si c'est la douleur qui te gene ça risque de fonctionner un peu moins bien (quoi que avec des douleurs de sevrage ça favorisera peut être un minimum le sommeil pour "oublier" les symptomes).

Dernière modification par Biscuit (04 août 2020 à  09:36)

Hors ligne

 

fostilo 
Psycho junior
United States
100
Inscrit le 17 Sep 2017
226 messages
Merci à toi

J'ai cessé le Seresta mercredi de la semaine dernière et pourtant j'en sens encore le sevrage, moins fort mais toujours une pression dans les bras et une sensation de légère grippe

Y'en a encore pour longtemps pensez vous ? la première fois ça n'avait duré que quelques jours même si j'étais à 100 mg à non 150 mg initialement
merci

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Le manque de cannabis
    Il y a 1jCommentaire de Bastos_plk (68 réponses)
     Appel à témoignage 
    Enquete sur les pratiques d'injection de la morphine
    Il y a 5jCommentaire de Stelli (45 réponses)
     Forum UP ! 
    Interaction & Mélange - Psilohuasca, des conseils ?
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Filtre - Sterifilt utilisé 2 fois : rinçage ou pas
    Il y a moins d'1mnCommentaire de plotchiplocth dans [Injection et réductio...]
    (8 réponses)
     Forum 
    Musique - Chansons sur la dope et la zone
    Il y a 58mn
    58
    Commentaire de Centrale Totem Alien dans [Culture drogues...]
    (701 réponses)
     Forum 
    Etude - Les BZD associés à un risque thromboembolique
    Il y a 59mnNouvelle discussion de prescripteur dans [Benzodiazépines...]
     Forum 
    Actualité - Questions sur synthèse de RC
    Il y a 1hCommentaire de grokik dans [Research Chemicals (R...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Sniffer - Muqueuse nasale abîmée?
    Il y a 2hCommentaire de Luthy dans [Cocaïne-Crack...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Escitalopram - Snifer de l’escitalopram?
    Il y a 2hCommentaire de Spirit dans [Antidepresseurs...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Expériences - Mon herbe est devenue quelconque?
    Il y a 2hCommentaire de filousky dans [Cannabis...]
    (6 réponses)
     Forum 
    Aspect, gout & odeur - Quelqu’un sait comment découper des cristaux de mdma ?
    Il y a 4hCommentaire de MavriKeta dans [MDMA/Ecstasy...]
    (1 réponse)
     Blog 
    Apnée du sommeil + TSO + Benzo
    Il y a 1hNouveau blog de Lolla dans [Tranche de vie]
     Blog 
    [Video] Mes trip à la Salvia, et son microdosing !
    Il y a 6hCommentaire de Le voyageur dans le blog de Ledayuum
    (1 commentaires)
     Blog 
    L'historique de commande Bitcoins.com est ou ?
    Il y a 11hCommentaire de Meumeuh dans le blog de arlonne
    (1 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
    Dernier quizzZ à 11:49
     PsychoWIKI 
    CBD (Cannabidiol), effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Clown, LaPotion, naastha, Pheny nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     La pipe universelle : nouvel outil pour réduire les risques et dommages liés à l'inhalation
    par LLoigor, le 13 Sep 2020
    Bon j'ai enfin pu tester cette nouvelle pipe de SAFE. La voilà : J'ai un questionnaire que je vais leur renvoyer avec ceux des personnes a qui j'ai passé une pipe pour qu'ils testent aussi. Moi je l'ai testé avec de la méthamphétamine, mais hélas et j'en avais parlé avec une personne...[Lire la suite]
     TSO Codéine ==> Buprénorphine
    par alex92200, le 12 Sep 2020
    Bonjour à tous, Je reviens 2 ans plus tard pour donner des nouvelles et puis peut-être qu'un petit UP après tout ce temps passé pourra en aider certains qui se posaient les mêmes questions que moi. J'aborderais mon message sous deux formes : personnelle et le TSO en lui même. Au niveau pe...[Lire la suite]
     Témoignage sur l'hyperèmèse cannabinoïde
    par Catelya63, le 11 Sep 2020
    Salut à tous. Je viens poster mon témoignage sur le syndrome d'hyperèmèse cannabinoïde, pour expliquer et en espérant que ça puisse aider si quelqu'un était dans ce cas. J'étais consommatrice de cana depuis mes 15 ans, j'en ai aujourd'hui 24, et j'ai stoppé cette année. Presque 9 ans de...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Courage / Régular Psyché dans [forum] Diazepam, demie vie, temps d'action
    (Il y a 6h)
    Très précis et détaillé, merci. Nemesia dans [forum] La 3-fluorométhamphétamine, un bon compromis entre fonctionnalité et plaisir
    (Il y a 11h)
    D'UNE.... Mon premier centre d addictologie fin années 80 début 90. Cusco dans [forum] Neurchi de Psychoactif
    (Il y a 16h)
    J’adore. Stelli dans [forum] Neurchi de Psychoactif
    (Il y a 17h)

    Pied de page des forums