Prise de fantanyl de facon médical et prise de mdma / PsychoACTIF

Prise de fantanyl de facon médical et prise de mdma

Publié par ,
561 vues, 13 réponses
Kawai-sexy666 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 07 Feb 2020
30 messages
Bonsoir voilà j’ai une douleur chronique je suis sous skenan depuis un moment et j’ai eu quelque patch de fantanyl de ma grand mère ( médicament plus adapté à un doubleur que j’ai à savoir neuropathique) m car j’avais oublié ma morphine j’ai donc tester ses patch en équivalence avec ma dose de morphine 60mg jour et un lieu des 200 prescrit ( ancienne addict à l’héroïne) je préfère ne pas trip en prendre pour faciliter le sevrage le moment venu

Bref le fantanyl ma apaiser en 2 ans de morphine quotidienne je n’ai enfin plus eu mal ce qui ne met jamais arriver en 2 ans j’attend un rdv avec un médecin de la douleur . Tout ça pour dire que je n’en prends pas pour planer ou autre mais vraiment par nécessité

Il me reste un patch de fantanyl 50 et demain j’ai une grosse soirée et j’aurai voulu le mettre pour ne pas avoir mal et pouvoir profiter de ma soirée MAIS si vous êtes arrivé jusque là je compte prendre de la mdma ce soir la et en after de la cocaine de façon raisonnable évidemment je prépare mes dose peser à l’avance.

Je voulais savoir si le fantanyl aller annuler les effets de ses 2 Drogue ce que ne me fait pas le skenan car le but est de profiter je n’en prend pas tout le temps et la c’est l’occasion mais je ne voudrais pas gâcher ni même prendre un risque vu que je ne connais pas vraiment le fantanyl ni si il « s’associe » à d’autre Drogue annule les effets de certaines etc

Si quelqu’un avait la réponse se serais bien je comptais mettre le patch dans la nuit vu que leur effet et plus long 2/3 jours il me semble si j’ai bien lu la notice

Merci pour vous de m’avoir lu j’espère avoir des réponses

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
13100
Inscrit le 22 Feb 2008
7895 messages
Blogs
Bonjour, le fentanyl est un des opiacés les plus dangereux pour le syndrome serotoninergique. Donc l'association avec la MDMA n'est pas conseillée.

https://www.psychoactif.org/psychowiki/ … ninergique

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6193107/

L'abus d'opiacés comprend fréquemment des combinaisons avec des stimulants («speedball» ou «bombeta»). Le mélange le plus populaire parmi les consommateurs de drogues injectables est l'héroïne avec de la cocaïne ou des amphétamines dans la même seringue. Une nouvelle tendance est la cocaïne contenant du fentanyl (ajout de fentanyl à la cocaïne) dans le but de faire du speedball, pour combiner la poussée du stimulant (cocaïne) avec une drogue qui déprime le SNC (fentanyl) aidant ainsi à atténuer les effets secondaires. En outre, il convient de noter que la plupart des utilisateurs sont exposés par inadvertance au fentanyl ou à un autre NSO lorsque la cocaïne ou d'autres drogues abusives sont mélangées avec eux. Dans ce cas, une interaction médicamenteuse peut également se produire et l'utilisateur peut avoir des effets indésirables inattendus.

Les amphétamines associées à des opiacés renforcent la sensation d'euphorie (Atkinson et Fudin, 2014). La dexamphétamine et le méthylphénidate augmentent les effets analgésiques de la morphine et d'autres opioïdes et réduisent leurs effets sédatifs et dépresseurs respiratoires (Mozayani et Raymon, 2004; Baxter, 2008).

De plus, les médicaments de type amphétamine avec certains opioïdes peuvent augmenter le risque de syndrome sérotoninergique par des effets sur le transporteur de la sérotonine ou les récepteurs de la sérotonine. Parmi les cas signalés, le tramadol et le fentanyl sont les plus fréquemment impliqués, tandis que la morphine est purement anecdotique et il n'y a pas de cas d'héroïne (Rickli et al., 2018).

https://dancesafe.org/drug-information/ … dications/

Médicaments métabolisés par la même enzyme hépatique que la MDMA

Certains médicaments sont métabolisés (décomposés) par la même enzyme hépatique que la MDMA, connue sous le nom d'enzyme CYP2D6 (prononcé «sip-two-dee-six»). Si vous prenez de la MDMA avec un autre médicament métabolisé par l'enzyme CYP2D6, ils seront tous deux métabolisés beaucoup plus lentement, car les mêmes enzymes ont du mal à décomposer deux médicaments en même temps. C'est comme prendre une dose plus élevée des deux médicaments, et cela peut être dangereux, surtout si l'autre médicament a un seuil de surdosage bas.

Le ritonivar, par exemple, est un inhibiteur de protéase utilisé dans le traitement du VIH qui est métabolisé par l'enzyme CYP2D6. Au moins une personne est décédée après avoir pris de la MDMA sous Ritonivar. D'autres médicaments métabolisés par le CYP2D6 comprennent la codéine et d'autres dérivés opiacés, ainsi que le DXM, un ingrédient présent dans de nombreux médicaments contre la toux en vente libre.

Faites particulièrement attention au DXM, car il se trouve généralement dans les faux comprimés d'ecstasy. Ne combinez pas différentes marques d'E. Obtenir accidentellement du DXM est déjà assez mauvais, mais le combiner accidentellement avec du vrai Ecstasy est encore pire.

Remarque: le prozac est également métabolisé par l'enzyme CYP2D6. Prendre E sous Prozac empêchera la dégradation du Prozac et du E. Cependant, Prozac empêche également les utilisateurs de ressentir les effets souhaités. La relation unique entre la MDMA et le Prozac mérite une attention particulière. Consultez notre page sur la neurotoxicité ainsi que notre diaporama sur l'ecstasy pour plus d'informations.

https://www.reddit.com/r/DrugNerds/comm … selective/

Certains opiacés fentanyl ne faisant pas exception (je pense, semble dire le résumé) ont une action sur la sérotonine dans le cerveau, tous pourraient je ne suis pas sûr


Tous ont un impact sur la libération de sérotonine et peuvent très rarement provoquer un syndrome sérotoninergique, mais le fentanyl / ses analogues en particulier ont été associés au syndrome sérotoninergique en association avec des ISRS pour des raisons inconnues. On pense que le fentanyl est un faible inhibiteur de la recapture de la sérotonine, mais les données n'ont jamais été publiées.

C'est pourquoi toutes les monographies que vous voyez sur les médicaments sérotoninergiques (comme les ISRS) mentionnent spécifiquement le fentanyl (par exemple Lexapro) comme une interaction médicamenteuse potentielle et non les autres opioïdes (je ne compte pas le tramadol).

Dernière modification par prescripteur (08 août 2020 à  10:59)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

guygeorges 
Psycho sénior
5531
Inscrit le 12 Mar 2015
804 messages
Ce post fait suite au débat que nous avons eu avec Snap et devrai être affiché en wiki ! J'avais aussi fait le mélange méthylone fentanyl (alors que j'étais sous GBL toute la soirée, j'avais attendu 2h avant de me mettre au fentanyl). Et j'ai eu une réaction dangereuse, pas un SS mais une majoration de la dépression respiratoire. Déjà que le fentanyl tout seul c'est casse gueule, vouloir le mélanger à autre chose c'est ... Suicidaire ?

Du nectar idéal sitôt qu’elle a goûté,
La nature répugne à la réalité :
Dans le sein du possible en songe elle s’élance;
Le réel est étroit, le possible est immense

Hors ligne

 

L'Apoticaire 
Comme un pharmacien, mais en moins bien
France
3000
Inscrit le 02 May 2016
2062 messages
Blogs

guygeorges a écrit

Ce post fait suite au débat que nous avons eu avec Snap et devrai être affiché en wiki ! J'avais aussi fait le mélange méthylone fentanyl (alors que j'étais sous GBL toute la soirée, j'avais attendu 2h avant de me mettre au fentanyl). Et j'ai eu une réaction dangereuse, pas un SS mais une majoration de la dépression respiratoire. Déjà que le fentanyl tout seul c'est casse gueule, vouloir le mélanger à autre chose c'est ... Suicidaire ?

Ce que tu nous dis n'a rien à voir avec de quoi on parle, là on parle de syndrôme séroto, donc de mélange entre fenta et stimulants sérotos, toi t'as tapé une depression respiratoire parce que t'as mélangé du fenta avec un autre depresseur puissant, le GBL, donc vraiment on parle pas du tout des mêmes symptômes et des mêmes dangers

Sinon merci Prescripteur pour la rectification, après bon... J'ai l'impression qu'on voit un peu des risques de syndrôme séroto à tout va sur le forum, alors que ça arrive vraiment pas souvent, après c'est un dangerà prendre en compte hein on est d'accords, on fait de la RDR avant tout, mais faut pas voir le syndrôme séroto partout, à mon avis à dosage non-récréatif de fentanyl et surtout avec du fenta en patch ça devrait pas causer de soucis, des tas de gens associent stimulant sérotos et fentanyl à hautes doses depuis des années sans soucis de syndrôme séroto, ça veut pas dire que ça peut pas arriver, mais bref vous avez compris c'que j'veux dire, à mon avis il va rien se passer de particulier comparé aux autres opioïdes

Perso j'mélangeais fentanyl et DXM sans aucun symptômes d'un syndrôme séroto, je rappelle que le mélange est dangereux à cause du risque de depression respiratoire et de vomi, mais pas de signes de surdose de séroto dans le cerveau


J'adore c'que j'fais.

GG Allin > Dieu.

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
13100
Inscrit le 22 Feb 2008
7895 messages
Blogs
Bonjour, le problème est que le SS est peu connu des médecins et n'est pas "affirmé" par un examen sanguin. Donc sa reelle frequence est tout simplement inconnue.
Pour prendre un exemple, l'une des manifestations dangereuses de la MDMA est l'hyperthermie.

https://www.sfmu.org/toxin/DROGUES/MONO … STASY0.HTM


Mais est ce que c'est une manifestation de SS (l'hyperthermie est l'un de ses symptomes) ou une toxicité propre ? Je n'ai pas de réponse sur ce sujet et je ne pense pas qu'elle aie été proposée de façon définitive. Il y a les pour

https://www.lemonde.fr/blog/realitesbio … 43-degres/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5008714/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articl … 985953.pdf

The tenet that the toxic thermogenic mechanisms associated with serotonin syndrome largely overlap with sympathomimetic syndrome is supported with experiments in animal models of serotonin syndrome showing enhanced levels of serotonin and norepinephrine in the anterior hypothalamus. It is likely that elevated serotonin levels increase central catecholamine release to alter hypothalamic regulation of the thyroid axis and peripheral release of NE.

et les contre

https://www.mdma.net/hyperthermia/mechanisms.html

https://www.sciencedirect.com/science/a … 9904007150

https://www.sciencedirect.com/science/a … 8X08005073

Mais, compte tenu de la canicule, et avec le fentanyl il me semble qu'une vigilance sur ce point est indispensable. Même si les probabilités d'accident sont probablement petites.


Amicalement

Dernière modification par prescripteur (08 août 2020 à  16:43)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

guygeorges 
Psycho sénior
5531
Inscrit le 12 Mar 2015
804 messages

Ce que tu nous dis n'a rien à voir avec de quoi on parle, là on parle de syndrôme séroto, donc de mélange entre fenta et stimulants sérotos, toi t'as tapé une depression respiratoire parce que t'as mélangé du fenta avec un autre depresseur puissant, le GBL, donc vraiment on parle pas du tout des mêmes symptômes et des mêmes dangers

Pour précisions, le but de mon post était de mettre en exergue la dangerosité de faire des combos avec un produit aussi difficile d'emploi que le fentanyl. Ni toi ni moi ne pouvons savoir si les effets sérotoninergiques du méthylone ont joué dans la balance dans la façon dont je me suis ressenti. J'étais super éclaté je captais rien et pourtant j'avais attendu qu'il me reste presque plus de GBL dans le sang. Y'avais effectivement un côté dépression respiratoire et confusionnel chelou.

Perso j'mélangeais fentanyl et DXM sans aucun symptômes d'un syndrôme séroto, je rappelle que le mélange est dangereux à cause du risque de depression respiratoire et de vomi, mais pas de signes de surdose de séroto dans le cerveau

A un dosage de DXM antitolérance de 60mg 2x par jour ? A un plateau sigma ?

Dernière modification par guygeorges (08 août 2020 à  16:40)


Du nectar idéal sitôt qu’elle a goûté,
La nature répugne à la réalité :
Dans le sein du possible en songe elle s’élance;
Le réel est étroit, le possible est immense

Hors ligne

 

L'Apoticaire 
Comme un pharmacien, mais en moins bien
France
3000
Inscrit le 02 May 2016
2062 messages
Blogs

guygeorges a écrit

Pour précisions, le but de mon post était de mettre en exergue la dangerosité de faire des combos avec un produit aussi difficile d'emploi que le fentanyl. Ni toi ni moi ne pouvons savoir si les effets sérotoninergiques du méthylone ont joué dans la balance dans la façon dont je me suis ressenti. J'étais super éclaté je captais rien et pourtant j'avais attendu qu'il me reste presque plus de GBL dans le sang. Y'avais effectivement un côté dépression respiratoire et confusionnel chelou.

Ah merde desolé, erratum, j'avais mal lu ton post j'avais zappé que tu parlais aussi de méthylone, oublie ma remarque

A un dosage de DXM antitolérance de 60mg 2x par jour ? A un plateau sigma ?

250-350mg sur un corps de 60kg le matin au reveil à jeun pour potentialiser fortement toutes les prises de fenta de la journée, ainsi que les prises de cannabis, et aussi pour tripper au DXM, tout simplement
Ah putain, j'me rappelle de cette période quand j'tapais pendant 15 jours non stop DXM le matin la plupart du temps, pour accompagner les douilles de tabac + beaucoup de beuh + un peu de shit + fentanyl plusieurs fois par jour + de caféine pour potentialiser l'effet opioïde du fenta et stimulant du DXM, j'me suis rarement senti aussi bien que penant cette période, par contre quand j'ai épuisé mon stock de fentanyl après 15 jours à balle les symptômes de sevrage étaient pas cools du tout...
Autant j'ai arrêté plusieurs mois de 8mg de bupré par jour du jour au lendemain sans rien remarquer du tout, autant arreter après 15 jours de fentanyl c'était les pires effets de sevrage que j'ai eu avec un opioïde


J'adore c'que j'fais.

GG Allin > Dieu.

Hors ligne

 

guygeorges 
Psycho sénior
5531
Inscrit le 12 Mar 2015
804 messages

250-350mg sur un corps de 60kg le matin au reveil à jeun pour potentialiser fortement toutes les prises de fenta de la journée, ainsi que les prises de cannabis, et aussi pour tripper au DXM, tout simplement
Ah putain, j'me rappelle de cette période quand j'tapais pendant 15 jours non stop DXM le matin la plupart du temps, pour accompagner les douilles de tabac + beaucoup de beuh + un peu de shit + fentanyl plusieurs fois par jour + de caféine pour potentialiser l'effet opioïde du fenta et stimulant du DXM, j'me suis rarement senti aussi bien que penant cette période, par contre quand j'ai épuisé mon stock de fentanyl après 15 jours à balle les symptômes de sevrage étaient pas cools du tout...
Autant j'ai arrêté plusieurs mois de 8mg de bupré par jour du jour au lendemain sans rien remarquer du tout, autant arreter après 15 jours de fentanyl c'était les pires effets de sevrage que j'ai eu avec un opioïde

Ah ouais putain tu m'étonne, merci pour les précisions. Et ouais ton report est très intéressant. Ca montre bien que la petite astuce d'antagonister ses récepteurs NDMA pendant la prise d'un opiacé (etc...) ça a ces limites, surtout dans le cas de la prise d'opiacés bourrins et/ou de hautes doses. Cela dit peut être que t'aurai encore plus douillé sans le DXM. En tout cas les opiacés sans un chouilla d'antago NDMA j'aime tellement moins.

Tu pense que si tu avais conjointement continué le DXM a ton arrêt de fentanyl ça aurai aidé ?

Dernière modification par guygeorges (08 août 2020 à  20:15)


Du nectar idéal sitôt qu’elle a goûté,
La nature répugne à la réalité :
Dans le sein du possible en songe elle s’élance;
Le réel est étroit, le possible est immense

Hors ligne

 

L'Apoticaire 
Comme un pharmacien, mais en moins bien
France
3000
Inscrit le 02 May 2016
2062 messages
Blogs

guygeorges a écrit

Ah ouais putain tu m'étonne, merci pour les précisions. Et ouais ton report est très intéressant. Ca montre bien que la petite astuce d'antagonister ses récepteurs NDMA pendant la prise d'un opiacé (etc...) ça a ces limites, surtout dans le cas de la prise d'opiacés bourrins et/ou de hautes doses.

Ses limites ? J'comprends pas pourquoi tu dis ça, pour avoir mélangé plein de fois des NMDA et des opis à différents dosages et différentes proportions j'trouve pas qu'y ait un "seuil" à partir duquel les effets ne sont plus potentialisés

Cela dit peut être que t'aurai encore plus douillé sans le DXM. En tout cas les opiacés sans un chouilla d'antago NDMA j'aime tellement moins.

Tu pense que si tu avais conjointement continué le DXM a ton arrêt de fentanyl ça aurai aidé ?

Je sais pas si le DXM consommé pendant les 15 jours de conso a influé sur le sevrage d'une quelconque manière, aucune idée, je sais que si t'en prends pendant le sevrage ça a tendance à réduire les symptômes de sevrage selon des témoignages lus sur internet et d'une pote à moi, mais perso j'en avais pas pris pendant le sevrage, j'aurais du j'pense ça m'aurait aidé, mais j'ai jamais essayé le DXM en sevrage d'opis, pendant un sevrage d'opis le dernier truc que j'ai envie de prendre c'est un sérotoninergique, ça augmente les tremblements, la vasoconstriction, la chiasse, le mal de bide, la gerbe, les pensées psychotiques, etc... Après j'ai jamais essayé donc si ça se trouve avec l'effet disso ça compense les effets séroto

En revanche la kétamine, 2F-Deschlorokétamine, ainsi que la 3-MEO-PCP et 3-HO-PCE j'les ai utilisés pendant des sevrages d'opis ça m'a carrément aidé, limite j'me sentais mieux que si j'avais pris un opi à la place x)

En même temps j'aime 100x plus les dissos que les opis, les dissos c'est vraiment beaucoup ma came alors que les opis c'est vraiment pas mon truc, j'prefère quasi toutes les autres drogues aux opis, parce que j'aime bien les hallucinos, et les opis c'est à peu près les seules drogues qui n'ont pas d'effets hallucinos, j'en consomme surtout parce que ça a pas de toxicité significative sur le corps et le cerveau même si t'en prends quotidiennement en IV pendant 50 ans, contrairement à la majorité des autres drogues, et aussi parce que ça réduit les effets secondaires et augmente l'euphorie des autres drogues notamment des stimulants, et vu que j'aime pas trop les opis j'ai pas trop de mal à m'en séparer grâce aux dissos, voir même sans dissos le plus souvent, comme ça a été le cas avec la bupré (bupré que j'me fais prescrire uniquement pour du récréatif, j'ai jamais eu besoin de TSO)

En tout cas les opiacés sans un chouilla d'antago NDMA j'aime tellement moins.

J'suis du même avis, même si de temps en temps les opis sans dissos ça a un certain charme que le mélange avec des dissos n'a pas j'dois avouer, quand j'ai pas consommé d'opis depuis plusieurs semaines j'prefère en prendre "pur" sans NMDA, avoir une expérience opioïde "pure", pour une fois, enfin j'prends du cannabis, du tabac, et souvent d'la caféine à coté mais rien de plus que ça, et pas d'alcool ou de benzos en combo surtout, quand j'suis tolérant j'aime bien le combo opi/alcool ou opi/benzos mais sans tolérance j'préfère sans, pareil pour les NMDA, dès que j'ai un minimum de tolérance j'préfère avec NMDA


J'adore c'que j'fais.

GG Allin > Dieu.

Hors ligne

 

guygeorges 
Psycho sénior
5531
Inscrit le 12 Mar 2015
804 messages

L'Apoticaire a écrit

Ses limites ? J'comprends pas pourquoi tu dis ça, pour avoir mélangé plein de fois des NMDA et des opis à différents dosages et différentes proportions j'trouve pas qu'y ait un "seuil" à partir duquel les effets ne sont plus potentialisés

En fait c'est pas vraiment clair encore pour moi à l'heure actuelle. Mais 2012 je me suis sevré d'une conso forte de GBL de façon miraculeusement facile à un dosage de 40mg/jour de mémantine.

8 ans passent, avec des consos sporadiques de GBL pas plus d'un jour ou 2 d'affilée (genre 4/5 fois dans l'année max donc rien), sur le produit des pots quoi. Et pendant le confinement je recraque après toutes ces années, j'achète mon bidon de GBL, avec en // de la mémantine. Je m'éclate 2500mL ou + depuis le milieu du confinement. Et là bah je sais pas, j'ai consommé pas mal de kétamine ces derniers temps et depuis 2012 j'ai eu des périodes 1x par semaine plateau 2/3 de DXM, grosses consos de MXE à coup de plug de 100mg. Et là bah je ressent pas les effets positifs de la mémantine sur la tolérance au GBL (j'ai une grosse tolérance à la kétamine en ce moment). Je ressent des effets assez chelous et sâles de la mémantine. Ducoup j'ai l'impression que pour certains cas, pas tous, mais moi malheureusement, quand t'as trop titillé tes NMDA les propriétés antitolérance à faible dosage baissent.

Après peut être que c'est pas à cause de la tolérance à la kétamine. Je me suis mis à me supplémenter en sarcosine, un inhibiteur des transporteurs de glycine (donc action inhibitrice sur récepteurs à glycine et action exitatrice [mais faible] car la glycine est coagoniste des récepteurs NDMA). Ca aide au sevrage alcoolique chez le rat, ça a un effet antidépresseur aussi puissant voir plus que le cilaprolam, et l'action AD serai infiniment plus directe que tous les ADs de manière générale. J'ai vu un report sur le net dont le mec disait que ça lui avais fait baisser sa tolérance à la . Ca diminue les symptomes négatifs le la schizophrénie (symptômes que les gros consommateurs de ont), et ça a un effet sur la croissance neuronale par le pathway mTOR. Et comme c'est un acide aminé endogène, c'est peu ou pas toxique. Ducoup je me suis dit que je pouvais tenter d'ajouter ça à la mémantine que je prenais, le rapport bénéfice/risque me paraissait honête. A faible dosage de sarcosine (et de mémantine) j'ai ressenti un effet antidépresseur clair, j'avais l'impression de retrouver ma personnalité et ma vitalité, ma soif de savoir bref. Ducoup j'ai continué au même dosage mais en augmentant la dose de mémantine. Et c'est là que j'ai eu 2 réactions hyper cheloues et extrêmement fortes, qui étaient pas provoquées par le manque de GBL/GHB parce que biensur j'ai essayé de forcer la dose a ce moment. Ca ce peu que mémantine à 20/30/40mg/day clash avec la sarcosine. J'ai tenté le mélange sans avoir aucun backup de personne, je suis le seul à avoir testé a ma connaissance.

Ducoup voilà. De ce que j'avais lu sur le net, l'effet antitolérance ne disparait pas. C'est d'ailleurs vrai pour moi quand je prend de la kétamine. J'ai plus d'effet euphorique ni de trip, mais l'effet sur la dépendance physique au GHB/GBL est toujours au RdV. Mais pour la mémantine je sais pas si c'est une cross tolérance comme c'est un produit plus faible niveau antago NDMA, ou une interaction avec cette sarcosine.

Bref je diverge mais ouais j'ai fait l'apprenti sorcier et j'ai bien cru me crâmer les ailes sur le coup.

Je sais pas si le DXM consommé pendant les 15 jours de conso a influé sur le sevrage d'une quelconque manière, aucune idée, je sais que si t'en prends pendant le sevrage ça a tendance à réduire les symptômes de sevrage selon des témoignages lus sur internet et d'une pote à moi, mais perso j'en avais pas pris pendant le sevrage, j'aurais du j'pense ça m'aurait aidé, mais j'ai jamais essayé le DXM en sevrage d'opis, pendant un sevrage d'opis le dernier truc que j'ai envie de prendre c'est un sérotoninergique, ça augmente les tremblements, la vasoconstriction, la chiasse, le mal de bide, la gerbe, les pensées psychotiques, etc... Après j'ai jamais essayé donc si ça se trouve avec l'effet disso ça compense les effets séroto

Je suis pas forcément d'accord avec ton analyse, du moins de ce que j'en ai lu sur le papier. De ma compréhension, un petit peu de boost au niveau sérotoninergique potentialise l'effet antidouleur des opiacés. Après c'est sur si tu l'as fait en coldturkey t'avais rien a potentialiser niveau opi.

En même temps j'aime 100x plus les dissos que les opis, les dissos c'est vraiment beaucoup ma came alors que les opis c'est vraiment pas mon truc, j'prefère quasi toutes les autres drogues aux opis, parce que j'aime bien les hallucinos, et les opis c'est à peu près les seules drogues qui n'ont pas d'effets hallucinos

Bah je suis exactement le même. J'ai juste expérimenté niveau opiacés fort, mais mis à part le GBL que j'adore, ma came c'est les dissociatifs quoi. Tout aussi kiffant voir plus que les opis, avec le côté voyage aventure qui t'arrache vraiment a cette réalité. J'avoue qu'une pointe d'opi sur du disso là c'est mon paradis.

Je sais pas pourquoi je veux tellement m'extraire de cette réalité, j'ai une vie cool, mais ouais j'ai remarqué ça. Je vais m'acheter un casque de réalité virtuelle voir si je peux canalyser un peu cette envie d'escapade sans passer par la case pharmacologique. Et aussi, mater un film en VR sous dissociatifs j'ai hâte de voir ce que ça donne hehe.

Bref pavé je m'arrête là ! Bon piquage de nez ou voyage dans l'espace ^^

Dernière modification par guygeorges (08 août 2020 à  22:55)


Du nectar idéal sitôt qu’elle a goûté,
La nature répugne à la réalité :
Dans le sein du possible en songe elle s’élance;
Le réel est étroit, le possible est immense

Hors ligne

 

L'Apoticaire 
Comme un pharmacien, mais en moins bien
France
3000
Inscrit le 02 May 2016
2062 messages
Blogs

guygeorges a écrit

Ducoup j'ai l'impression que pour certains cas, pas tous, mais moi malheureusement, quand t'as trop titillé tes NMDA les propriétés antitolérance à faible dosage baissent.

Ah ok c'est ça que tu voulais dire, bah ouais normal au bout d'un moment t'es tolérant aux dissos quoi, surtout avec les dissos où c'est ultra long à perdre a tolérance si t'en as beaucoup consommé dans le passé, t'as beau faire des pauses de plusieurs mois t'as quand même besoin d'un gros dosage la plupart du temps.

Après peut être que c'est pas à cause de la tolérance à la kétamine. Je me suis mis à me supplémenter en sarcosine, un inhibiteur des transporteurs de glycine (donc action inhibitrice sur récepteurs à glycine et action exitatrice [mais faible] car la glycine est coagoniste des récepteurs NDMA). Ca aide au sevrage alcoolique chez le rat, ça a un effet antidépresseur aussi puissant voir plus que le cilaprolam, et l'action AD serai infiniment plus directe que tous les ADs de manière générale. J'ai vu un report sur le net dont le mec disait que ça lui avais fait baisser sa tolérance à la . Ca diminue les symptomes négatifs le la schizophrénie (symptômes que les gros consommateurs de ont), et ça a un effet sur la croissance neuronale par le pathway mTOR. Et comme c'est un acide aminé endogène, c'est peu ou pas toxique. Ducoup je me suis dit que je pouvais tenter d'ajouter ça à la mémantine que je prenais, le rapport bénéfice/risque me paraissait honête. A faible dosage de sarcosine (et de mémantine) j'ai ressenti un effet antidépresseur clair, j'avais l'impression de retrouver ma personnalité et ma vitalité, ma soif de savoir bref.

Très interessant cette molécule, j'vais me renseigner dessus, j'connaissais la sarcosine juste de nom parce que ça m'faisait pensé à Sarkosy mais j'savais pas que ça pouvait réduire la tolérance aux NMDA, j'savais même pas qu'y avait des molécules pour réduire la tolérance aux NMDA

J'ai tenté le mélange sans avoir aucun backup de personne, je suis le seul à avoir testé a ma connaissance.

Oulah, vu le nombre d'humains qu'on est sur terre à mon avis y a forcément une personne qui a testé le mélange, d'autant plus qu'il a l'air pertinent comme mélange

Je suis pas forcément d'accord avec ton analyse, du moins de ce que j'en ai lu sur le papier. De ma compréhension, un petit peu de boost au niveau sérotoninergique potentialise l'effet antidouleur des opiacés.

Oui oui j'suis d'accord là dessus, mais j'parlais de prendre du DXM en sevrage d'opis, donc sans opis dans le sang

Après c'est sur si tu l'as fait en coldturkey t'avais rien a potentialiser niveau opi.

Voilà, après j'ai jamais essayé DXM en sevrage d'opis, juste j'imaginais les effets que ça pouvait avoir

En même temps j'aime 100x plus les dissos que les opis, les dissos c'est vraiment beaucoup ma came alors que les opis c'est vraiment pas mon truc, j'prefère quasi toutes les autres drogues aux opis, parce que j'aime bien les hallucinos, et les opis c'est à peu près les seules drogues qui n'ont pas d'effets hallucinos

Bah je suis exactement le même. J'ai juste expérimenté niveau opiacés fort, mais mis à part le GBL que j'adore, ma came c'est les dissociatifs quoi.

C'est marrant parce que sur Empire market, et anciennement Agartha market, celui là j'suis sûr qu'il est fermé^^ Bah tu trouvais le GHB/GBL dans la catégorie "dissociatives" j'ai jamais compris pourquoi ce choix d'ailleurs, enfin y a clairement des similitudes d'effets, mais au même titre qu'il y a des similitudes d'effets entre un opi et de l'alcool par exemple quoi, ça va pas bien loin les similitudes...


J'adore c'que j'fais.

GG Allin > Dieu.

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
13100
Inscrit le 22 Feb 2008
7895 messages
Blogs
Bonjour, il y a eu un post sur l'asso Memantine/sarcosine dans Reddit mais ça ne dit pratiquement rien.

https://www.reddit.com/r/Nootropics/com … sarcosine/

Tu joues les apprentis sorciers ! La sarcosine est un activateur NMDA alors que la memantine (et le DXM) est un antagoniste. Je pense que l'effet dépend des doses respectives mais en principe il tend à réduire l'effet de chaque produit.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Sarcosine

Elle agit comme un inhibiteur du transport de glycine de type 1. Elle accroît les concentrations en glycine dans le cerveau, augmentant ainsi l'activation des récepteurs NMDA et une réduction des symptômes.

https://boowiki.info/art/les-acides-ami … osine.html

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23562005/

Amicalement

Dernière modification par prescripteur (09 août 2020 à  14:11)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
13100
Inscrit le 22 Feb 2008
7895 messages
Blogs

Hors ligne

 

guygeorges 
Psycho sénior
5531
Inscrit le 12 Mar 2015
804 messages

Ah ok c'est ça que tu voulais dire, bah ouais normal au bout d'un moment t'es tolérant aux dissos quoi, surtout avec les dissos où c'est ultra long à perdre a tolérance si t'en as beaucoup consommé dans le passé, t'as beau faire des pauses de plusieurs mois t'as quand même besoin d'un gros dosage la plupart du temps.

Ouais mais d'après mes lectures j'avais l'impression que l'effet antitolérance et l'effet psychédélique recrutaient des mécanismes différents. Et que tu pouvais plus facilement tomber tolérant des effets psychédéliques que des effets antitolérance à dose faible. Mais bon c'est juste basé sur un amalgame de mecs comme moi qui ont testé à la sauvage, rien de très rigoureux (mais on fait ce qu'on peut entre usagers haha).

Très interessant cette molécule, j'vais me renseigner dessus, j'connaissais la sarcosine juste de nom parce que ça m'faisait pensé à Sarkosy mais j'savais pas que ça pouvait réduire la tolérance aux NMDA, j'savais même pas qu'y avait des molécules pour réduire la tolérance aux NMDA

Ouais très intéressante. Alors attention avant de dire que ça peut réduire la tolérance aux dissociatifs. Ca viens d'un unique report que j'ai trouvé ici :
https://www.longecity.org/forum/topic/1 … sarcosine/

Et y'a aussi un post très complet et super intéressant d'un mec qui s'est traité sa dépression causée par un abus de cathinones sévère grâce a ce composé. Il explique de façon claire et pas trop technique le pourquoi du comment, je te recommande de le lire c'est vraiment intéressant :
https://www.reddit.com/r/Drugs/comments … _recovery/

Pour le combo mémantine + sarcosine sur reddit :
https://www.reddit.com/r/Drugs/comments … for_benzo/

La sarcosine pourrai vraiment être un acide aminé très utile pour réparer des abus de différentes drogues si bien utilisées dans de bonne conditions. Pour faire simple ça déclanche la même cascade de signalisation que provoque la kétamine pour son effet antidépresseur, mais en ayant en amont un effet opposé (au lieu de bloquer les NMDA, ça les boost de façon légère). Passionnante pharmacologie.

Oulah, vu le nombre d'humains qu'on est sur terre à mon avis y a forcément une personne qui a testé le mélange, d'autant plus qu'il a l'air pertinent comme mélange

Bah avec ma particularité d'être très tolérant à la kétamine et en dépendant physique au GHB, et en essayant de me sevrer à la mémantine, nan j'ai pas trouvé de personnes dans ce cas.

C'est marrant parce que sur Empire market, et anciennement Agartha market, celui là j'suis sûr qu'il est fermé^^ Bah tu trouvais le GHB/GBL dans la catégorie "dissociatives" j'ai jamais compris pourquoi ce choix d'ailleurs, enfin y a clairement des similitudes d'effets, mais au même titre qu'il y a des similitudes d'effets entre un opi et de l'alcool par exemple quoi, ça va pas bien loin les similitudes...

Oui oui j'avais remarqué ça aussi sur empire (c'est toujours le cas). Facepalm ^^


Du nectar idéal sitôt qu’elle a goûté,
La nature répugne à la réalité :
Dans le sein du possible en songe elle s’élance;
Le réel est étroit, le possible est immense

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Le manque de cannabis
    Il y a 2jCommentaire de Bastos_plk (68 réponses)
     Appel à témoignage 
    Enquete sur les pratiques d'injection de la morphine
    Il y a 5jCommentaire de Stelli (45 réponses)
     Forum 
    Culture - Avis sur la récolte.
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Stelli dans [Psilocybe - Champigno...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Dosage - Tradonal 100mg/ml
    Il y a 7mnNouvelle discussion de Lemon dans [Opiacés et opioïdes...]
     Forum 
    Joint - Questionnement sur de possibles répercussions du au cannabis
    Il y a 10mnCommentaire de Angoissé dans [Cannabis...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Fumer - La pipe universelle : nouvel outil pour réduire les risques et dom...
    Il y a 14mn
    4
    Commentaire de Meumeuh dans [Conseils généraux de...]
    (16 réponses)
     Forum 
    1ère Fois speed la journée, dans un lieu public
    Il y a 31mnCommentaire de Pommecanelle dans [Speed-Amphétamines...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Douille tabac
    Il y a 36mnCommentaire de doczen dans [Tabac et cigarette el...]
    (9 réponses)
     Forum 
    Aspect, gout & odeur - Quelqu’un sait comment découper des cristaux de mdma ?
    Il y a 40mnCommentaire de Meumeuh dans [MDMA/Ecstasy...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Dosages pour une première fois ?
    Il y a 50mn
    3
    Commentaire de Stelli dans [Kétamine et PCP...]
    (9 réponses)
     Blog 
    Apnée du sommeil + TSO + Benzo
    Il y a 6hCommentaire de prescripteur dans le blog de Lolla
    (1 commentaires)
     Blog 
    [Video] Mes trip à la Salvia, et son microdosing !
    Il y a 16h
    1
    Commentaire de Le voyageur dans le blog de Ledayuum
    (1 commentaires)
     Blog 
    L'historique de commande Bitcoins.com est ou ?
    Il y a 22hCommentaire de Meumeuh dans le blog de arlonne
    (1 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
    Dernier quizzZ à 22:51
     PsychoWIKI 
    CBD (Cannabidiol), effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Le dépressif, Clown, LaPotion, naastha nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     La pipe universelle : nouvel outil pour réduire les risques et dommages liés à l'inhalation
    par LLoigor, le 13 Sep 2020
    Bon j'ai enfin pu tester cette nouvelle pipe de SAFE. La voilà : J'ai un questionnaire que je vais leur renvoyer avec ceux des personnes a qui j'ai passé une pipe pour qu'ils testent aussi. Moi je l'ai testé avec de la méthamphétamine, mais hélas et j'en avais parlé avec une personne...[Lire la suite]
     TSO Codéine ==> Buprénorphine
    par alex92200, le 12 Sep 2020
    Bonjour à tous, Je reviens 2 ans plus tard pour donner des nouvelles et puis peut-être qu'un petit UP après tout ce temps passé pourra en aider certains qui se posaient les mêmes questions que moi. J'aborderais mon message sous deux formes : personnelle et le TSO en lui même. Au niveau pe...[Lire la suite]
     Témoignage sur l'hyperèmèse cannabinoïde
    par Catelya63, le 11 Sep 2020
    Salut à tous. Je viens poster mon témoignage sur le syndrome d'hyperèmèse cannabinoïde, pour expliquer et en espérant que ça puisse aider si quelqu'un était dans ce cas. J'étais consommatrice de cana depuis mes 15 ans, j'en ai aujourd'hui 24, et j'ai stoppé cette année. Presque 9 ans de...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Moyennement envie de cliquer sur un lien en .pdf. Met une photo direct. dans [forum] Avis sur la récolte.
    (Il y a 30mn)
    Moyennement envie de cliquer sur un lien en .pdf. Met une photo direct. dans [forum] Avis sur la récolte.
    (Il y a 30mn)
    Merci du conseil dans [forum] Dosages pour une première fois ?
    (Il y a 1h)
    Merci du conseil dans [forum] Dosages pour une première fois ?
    (Il y a 1h)
    Merci du conseil dans [forum] Dosages pour une première fois ?
    (Il y a 1h)

    Pied de page des forums