Diazepam, demie vie, temps d'action / PsychoACTIF

Diazepam, demie vie, temps d'action

Publié par ,
508 vues, 10 réponses
Pheny 
Nouveau membre
France
100
Inscrit le 26 Sep 2020
8 messages
Bonsoir, suite à une série d'événements (cf présentation) je me retrouve avec du diazepam en prescription pour l'effet myorelaxant et anxyolitique (post opératoire).

Je sors d'un sevrage brusque aux opiacés (crescendo de tramadol 25mg à plus de 20mg d'oxy par prises 3 à 5/j en 2 mois...).

J'aime les effets du valium qui effectivement remplissent leur rôle d'un point de vue thérapeutique, sauf que le côté récréatif est pas désagréable, du coup la boîte s'est évaporée malgré un drop report avec la boîte... Bref. 80 mg de diazepam sur 2j..

Viennent les questions, il le reste 2 ou 3 cachet doses à 2mg, quels sont les risque d'un arrêt brutal ?  J'ai lu que des crises de convulsion pouvaient survenir, ai je raison de m'inquiéter à ces doses/durée (80mg/48h)?

J'ai en ma possession de l'escitalopram et du prazepam, y'a t il un risque d'association sachant que le Valium a une demi-vie élevée...
Les douleurs reviennent également à la charge. Quel est la période à risque ou reprendre des anti douleurs (tramadol ou acupan) pourrait avoir de graves conséquences ?

Je vous remercie par avance si certaines personnes peuvent m'éclairer ou ont déjà fait les frais des interactions avec les benzo.

PS : je sais que les bzd sont à ne surtout pas associer à l'alcool et aux opi

Dernière modification par Pheny (26 septembre 2020 à  21:53)

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
13900
Inscrit le 22 Feb 2008
7984 messages
Blogs
En principe après 80 mg mais sur seulement 2 jours (si tu n'as pris que 2 jours de Diazepam)  il n'y a pas de risque de sevrage. Le valium a une demi vie qui peut etre très longue chez certains (jusqu'à 150 heures) donc mefiance sur une somnolence prolongée = ne pas conduire etc..
Tu pourras  prendre un peu de prazepam quand l'effet du valium sera un peu allégé, avec les mêmes précautions.
Mais il vaut mieux que tu fasses tout ça en accord et avec les conseils de ton médecin, car il faut tenir compte de tout le contexte (maladies, état de santé, etc..)
Amicalement

Dernière modification par prescripteur (26 septembre 2020 à  22:35)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Pheny 
Nouveau membre
France
100
Inscrit le 26 Sep 2020
8 messages
Bonsoir prescripteur,

Merci pour ta réponse on peu plus rapide.

Je suis rassuré sur le point qu'un arrêt brutal n'entraînera pas de syndrome de sevrage "severe".

Concernant le prazepam, celui ci a-t-il des propriétés antalgiques ? Au vu de la réaction au diazepam je préfère m'abstenir de reprendee des benzo, être dans le gaz 1 semaine, pas ouf...
À la limite une bzd à vie courte en récréatif un jour peut être mais ce n'est pas le sujet ni l'endroit.

Je souhaite en fait apaiser les douleurs, reprendre de l'acupan ou du tramadol quitte à repasser par la case sevrage tant pis, mais l'usage sera moindre car les douleurs sont intermittentes et non plus permanentes... Sauf depuis quelques jours où c'est le calvaire..

Les effets du valium ont un peu masque la chose j'imagine mais comme dit plus haut, je préférerai éviter 1 semaine de brouillard pour soulager une fin de journée douloureuse ou un réveil raide et douloureux...

Nous sommes un samedi, je souffre et j'ai été mal renseigné sur le médicament qu'est le diazepam, j'ai peur qu'en voulant soulager la douleur plus de mal ne soit fait qu' autre chose...

Donc le prazepam a t il un réel intérêt ? Quels effets puis être amené à ressentir ?

Je m'en vais consulter la page du wiki à ce sujet ainsi que les dosages moindres malgré un gros passif niveau benzo (valium récemment et pas mal de tetrazepam il y a une 10aine d'années)

La nuit va être longue... merci encore prescripteur pour ta rapidité et tes conseils avisés

PS : aucun risque de perte de motricité ou de somnolence dangereuse, je suis convalescent et interdit de tout y compris mettre mes chaussettes seul, je passe la plupart du temps allongé... Merci smile

Édit : lorsque tu dis quand les effets  se seront dissipés (valium) à combien de temps fais tu référence ? Les 150h de demi vie ?

Dernière modification par Pheny (26 septembre 2020 à  23:16)

Hors ligne

 

Pheny 
Nouveau membre
France
100
Inscrit le 26 Sep 2020
8 messages
Salut, suite de me péripéties...

N'ayant pas pu fermer l'œil majoritairement à cause des douleurs, j'ai prit l'équivalent de 5mg de prazepam avant d'essayer de dormir. La dernière prise de valium était environ 12h avant.

Resultat des courses, j'ai réussi à m'endormir, mais cela n'a point duré, au bout de 2h, rebelote, le dos en vrac, et vas y que je fais un voyage au centre de mon lit pour le reste de la nuit, super quoi...

Il est 8h du mat un dimanche,au vu de la conso de benzo des 3/4  derniers jours, j'ai pas envie de me flinguer en prenant quoi que ce soit pour la douleur (ahh... les interactions...).

Ah et j'ai oublié de préciser que je n'ai également plus de weed, ce qui je pense, contribue à exacerber les douleurs...

Vous l'aurez compris, c'est une journée qui s'annonce encore bien joyeuse... Dans l'attente d'un quelconque retour de votre part pour m'aider dans ce moment car ya la petite voix qui dit que ça va bien se passer une ptit comprimé et hop, mais non, je crois pas non...

Hors ligne

 

Stylez 
Nouveau Psycho
France
300
Inscrit le 21 Sep 2014
183 messages
Hello Pheny wink

Pheny a écrit

Je sors d'un sevrage brusque aux opiacés (crescendo de tramadol 25mg à plus de 20mg d'oxy par prises 3 à 5/j en 2 mois...).

Ah et j'ai oublié de préciser que je n'ai également plus de weed, ce qui je pense, contribue à exacerber les douleurs...

Donc t'es en période de post sevrage opiacé, en sevrage cannabis et en possible période d'effets "rebond" d'une consommation ponctuelle mais massive de VALIUM. --> même si t'avais pas ton problème de douleurs post-opératoires : tu as toutes les raison d'avoir mal physiquement ET psychiquement.

Pheny a écrit

J'aime les effets du valium qui effectivement remplissent leur rôle d'un point de vue thérapeutique, sauf que le côté récréatif est pas désagréable, du coup la boîte s'est évaporée malgré un drop report avec la boîte... Bref. 80 mg de diazepam sur 2j..

(...) un gros passif niveau benzo (valium récemment et pas mal de tetrazepam il y a une 10aine d'années)  (...)

Yep ! tu te rends compte que c'est une classe de substance qui te plait beaucoup, et il semble qu'il y a un début de perte de contrôle actuellement. On va dire que le contexte actuel de tes douleurs peut être un facteur précipitant pour te poser des gros soucis avec ta conso.
Plus vite tu reprends le contrôle sur ta consommation de benzos, plus tu as de chance de t'épargner les souffrances d'une dépendance (ou d'une addiction) en plus de tes problèmes de santé actuels.
Il y a donc urgence à prendre son temps pour réfléchir à un plan pour te sortir de là wink

Pheny a écrit

la période à risque ou reprendre des anti douleurs (tramadol ou acupan) pourrait avoir de graves conséquences ?

Impossible de te donner une réponse précise dans ton cas particulier.
- L'acupan n'est pas un opioïde et n'a pas d'effets dépresseurs du SNC (sédatifs ou respiratoires), donc on va dire que le risque serait moindre.
- Le paracetamol pourrait également être une aide additionnelle dans ta thérapeutique antalgique si tu n'as pas de problème de foie ou autre contre indication médicales. C'est un médicament qui est trop souvent oublié dans les douleurs modérés à sévères, mais il a un bon effet en association avec d'autres traitement antalgiques.

Pheny a écrit

Nous sommes un samedi, je souffre et j'ai été mal renseigné sur le médicament qu'est le diazepam, j'ai peur qu'en voulant soulager la douleur plus de mal ne soit fait qu' autre chose...

PS : aucun risque de perte de motricité ou de somnolence dangereuse, je suis convalescent et interdit de tout y compris mettre mes chaussettes seul, je passe la plupart du temps allongé... Merci smile

- Ce qui nous laisse penser que ton problème d'opération c'est pas de la "petite bière", et qu'il faudrait un avis médical pour t'aider à t'apaiser que ce soit sur la douleur actuelle et aussi ton usage du VALIUM qui a vrillé sévère.
- En ce qui concerne ton usage de l'oxycodone tu étais quand même à un dosage de 60 à 100 mg (jour) sur 2 mois, là aussi c'est pas de la "petite bière". Tu es peut être sevré physiquement de cette substance, mais psychiquement (et le psychisme a une grande incidence sur la perception de la douleur) c'est peut être pas si sûr.

Est ce que tu peux voir un rendez vous médical assez rapidement ? Parce que ce serait bien de mettre tout ça à plat avec quelqu'un qui connait ton dossier.

Take care super

Dernière modification par Stylez (27 septembre 2020 à  09:06)

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
13900
Inscrit le 22 Feb 2008
7984 messages
Blogs
Bonjour, la demi vie "moyenne" du valium est entre 32 et 47 heures mais comme signalé peut etre plus longue chez certains. Mais les BZD ont un assez bon index therapeutique et, comme tu l'as vu, les associer n'est pas trop risqué.
Mais ils n'ont PAS vraiment d'effet antalgique, à part mettre dans le gaz et un certain effet myorelaxant. Donc je pense que tu devrais revoir avec ton médecin ton traitement contre la douleur, d'autant que tu sembles avoir des problèmes sérieux.
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Pheny 
Nouveau membre
France
100
Inscrit le 26 Sep 2020
8 messages
Bonjour stylez,

Tu résume bien la situation. J'ai consomme de benzos jeunes sa's savoir ce que c'était, jamais eu problème. J'ai découvert récemment qu'en fait j'ai eu droit à des traitements costaud à compter de mes 14/15 ans.

Alors oui, les benzo c'est en train de partir en live, le Valium me gaze et je n'aime pas l'effet long terme, de plus, certes il y a des effets sympa, mais la reacreativite ne m'intéresse pas,pas dans ce contexte tout du moins

Mais on y prend vite goût, d'où l'envie de pas rentrer de trop dans cette boucle infernale (surtout au vu des 2 sevrage subits récemment et les risques liés à des sevrage brutaux, le risque de retomber dans une adduction me rebute...)

Effectivement le conseil d'un médecin reste le plus sage je vais essayer de le consulter pour en parler avec lui mais au vu des prescriptions précédentes, j'ai peu de sortir de la bas avec une nouvelle boîte de pandore malgré que'a chaque fois les traitements ont eu les effets escomptés un jour ou 2 puis augmentation des doses avec son Accord et vous connaissez la suite... Ça fini souvent en excès, et ce dans un cadre thérapeutique je le rappelle une fois de plus.

Je vais serrer les dents, prendre des douches chaudes pour limiter la prise de myorelaxants...

Oui clairement je commence ai aimer une partie des effets malgré une contrepartie que je n'aime moins. Je m'estime heureux d'arriver à m'en rendre compte ce qui me motive d'autant plus dans l'envie de pas jouer avec les benzo.

Je ne suis pas en sevrage concernant le cannabis, cela me soulage beaucoup (d'où u'e facilité relative pour le sevrage des opi peut être, ou ptet pas...)

Je précise aussi que malgré les vertues du paracetamol, je ne suis que très peu réceptif à cette molecule, peut être en ai je trop consomme plus jeune, je ne sais pas, même en association sous forme izalgi ou ixprim, les résultats sont peu probants et le peu d'effet est à mon sens à attribuer aux autres substances des préparations.

Effectivement, je veux pas non plus être pris en pitié, mais oui les opérations n'ont pas ete de la petite bière comme tu l'as si bien dit, ça rentre dans l'ordre progressivement. On passe de douleurs permanentes et très intenses (avant 2e op) puis j'en suis rendu après retouche en SAV à n'avoir mal que lorsque des déplacements osseux ont lieu, (chose normale que ça bouge, moins normal que ça se coince que ça fasse mal)


Ya plus qu'à espère trouver un rdv vite demain matin et arriver à établir une prescription adaptée (et pas de quoi soigner une fracture ouverte pour une migraine, par exemple...)

Merci encore pour la réponse, j'ai du le dire déjà 2 fois mais bon.... La reconnaissance...

Je vais essayer de m'occuper l'esprit à défaut de pouvoir m'occuper physiquement, espérons que tput cela cesse ou tout du moins se calme.

Merci encore d'avoir lu ce long message et surtout merci de repondre à cet appel à l'aide.

Pheny

Dernière modification par Pheny (27 septembre 2020 à  09:45)

Hors ligne

 

Pheny 
Nouveau membre
France
100
Inscrit le 26 Sep 2020
8 messages
Bonsoir,

Pour ceux qui ont suivi mon cas, quelques petites nouvelles.

J'ai pu dégoter un rdv avec mon médecin demain. Ce dernier n'a jamais vraiment été au courant de mes additions sauf le cannabis,  à vrai dire je ne'n ai jamais éprouvé le besoin du fait que mes consos récréatives étaient raisonnées (merci PA malgré une inscription 10 ans après...) et comme dit dans la présentation je n'ai jamais eu trop de mal à gérer de ce côté (c'est ce qu'on veut bien croire en fait...).

Je compte discuter avec lui de mon passé (cf. présentation) y compris des 2 derniers épisodes opi/bzd dont il a été prescripteur. Le doc n'est pas inconscient, il m'a prescrit ces produits sans connaître les antécédents à la cocaïne, la je suis clairement un nul...
De ce que j'ai compris les drogues dites "dures" (et encore, une douille de weed à 30/40% de thc jsuis pas sur que ce soit si doux mais encore une fois je m'égare...) entraîne des symptômes de sevrage, je les ai même récemment vécu, mais même une fois surmontés, le risque de rechute avec le produit ou bien même tout autre chose est très fort.

Dans mon cas, le diazepam semble avoir eu cet effet, je me sens honteux car je m'en rends compte mais de ce côté je crois que les effets des médicaments n'aident pas à regonfler l'estime...

Jai toujours aussi mal, paracetamol + acupan 16h après, j'ai donc tente 20mg de prazepam, à part me regazer un peu, rien, je regrette...

De plus les benzo ont pour la PLUPART des propriétés myorelaxantes, sauf qu'il faut que je marche un maximum pour une meilleure rééducation.
Se casser la figure alors que j'ai un dos tout neuf, ça serait vraiment dommage (ah oui et ptet aussi un peu douloureux).

Du coup je vous raconter ma vie, je vais essayer une petit remède bio à base de chanvre indien, mais même cela tend à ne plus faire trop effet...

Je ne sais pas du tout comment se passera le rdv de demain, je stresse un peu, ça me fait mal d'admettre que j'ai une tendance addictogene mais il faut être réaliste... Les substances psychoactives ont leurs charmes, j'ai toujours été partisan d'un petit trip par ex, mais finalement les demons se terrent pas loin et n'attendant uniquement  nous enserrer dans leurs serres...

Bonne nuit à vous, prenez soin de vous et encore désolé pour ce texte interminable merci de me lire

Pheny
Reputation de ce post
 
Courage / Régular Psyché

Hors ligne

 

Pheny 
Nouveau membre
France
100
Inscrit le 26 Sep 2020
8 messages
Bon encore un petit message du au fait que je ne tienne pas allongé, alors dormir...

Je cogite aussi beaucoup sur le rdc de demain, le médecin que je verrais est un généraliste. Étant mon médecin traitant j'ai bien l'intention d'y faire part de tous mes soucis. Je pressens bien la suite c'est à dire qu'une consultation avec un psy et ou un addictologie risque d''être de mise.

. J'ai peur de 2 choses, repartir dans le même état, cad dans le gaz et souffrant à la mort 80 du temps...
La chirurgie subie qui decleche les douleurs est due à une action mecanique (gabarit fin, peu de MUSCLE) donc sans le feu vert piur entamer le renforcement vz risque d'être un calvaire.

Jai peur aussi de la reaction de l'entourage, j'imagine quu' traitement sera à terme prescrit pour diminuer les additions mais je crains que cela ne soit pas bien perçu.

J'espère être cohérent j'ai beaucoup de questions et d'inquiétudes,, je me sens sur le fil. Les bzd ont failli me tirer du mauvais côté..

Jai toujours craint une rechute avec la cocaïne et la retomber rapide dans "Chose," u' terme existe je crois mais il m'échappe. Je comptais sur ma bonne vieille weed pour m'aider à palier, veut mieux de l'herbe que ce qui sort des labos, quand bien même c'en soit reellement...
Les opioides malgré le soulagement apporté brièvement au début ont tout balayé...

Après ces pavés monstres je vais me coucher, la voiture... Merci les fauteuils cuir, c'est tellement plus confortable qu'un lit....

Bonne nuit à vous ¦ ?

Hors ligne

 

Pheny 
Nouveau membre
France
100
Inscrit le 26 Sep 2020
8 messages
Salut à tous, suite de l'histoire...

J'ai vu mon généraliste avant hier, je n'ai pas réussi à lui avouer mes tendances aux addictions, juste fait un recap des produits utilisés récemment dans le cadre des traitements. Sur ce coup je m'en veux de pas avoir réussi à passer outre le sentiment que je serai jugé alors qu'il n'y a pas lieu avec un médecin mais c'est dur pour moi de demander de l'aide...

Concernant le sujet initial, les benzos, alors oui je rejoins tous ceux qui ont pu  dire que potentiel addictif est très fort..       
Du coup je n'ai pas eu recours au prazépam, peur de réavoir les effets du valium qui commencent à etre plaisant...

Du coup lundi rdc avec le medecin, il m'a refilé un medoc base de tramadol 75mg et dexketroprofène 25mg (denom commerciale SKUDEXUM). Primo il y'a du tramadol donc je crois que par rapport à sevrage pré op jvais y repasser. Deuxio, aucun effet...

J'ouvrirai un autre sujet pour parler des anti douleur et vous faire part de mes interrogations.

En attendant j''ai eu les réponses que je recherchais, si vous ke souhaitez le sujet peut etre clos ou bien reste ouvert car je pense ne pas etre le seul ce cas...

Merci encore pour vos réponses, et à bientot

Pheny

Dernière modification par Pheny (01 octobre 2020 à  08:21)

Hors ligne

 

Stylez 
Nouveau Psycho
France
300
Inscrit le 21 Sep 2014
183 messages
Hello Pheny !

Tu repères plein de choses même si certaines te font flipper, et c’est bien que tu puisses mettre des mots sur des choses qui te travaillent actuellement.

Ce qui ressort actuellement c’est que tu douilles sévère et ta peur de l’addiction te « prive » actuellement d’un traitement qui pourrait soulager ta douleur qui est actuellement la première priorité !
Si tu ne te sens pas prêt à voir un psychiatre ou un addictologue, peut être peux-tu te rapprocher d’un Centre Anti-Douleur ou un médecin spécialiste qui est familier avec le type de chirurgie que tu as subie et donc de proposer une thérapeutique antalgique « sur mesure ».
Le tout en suivant scrupuleusement la prescription médicale. Si tu sens que tu te remets à perdre le contrôle, tu seras + au clair vis à vis de la nécessité ou non d’avoir recours à une prise en charge addicto.

Surtout n’aie pas peur du jugement et de dire où tu en es du traiment, si tu montres que t’es dans une démarche de soin et pas juste de défonce, le médecin en face a le devoir de t’apporter les soins adaptés.

Bon courage, et oui, tu es très loin d’être seul dans cette problématique merci-1

Stay safe bravo

Dernière modification par Stylez (03 octobre 2020 à  00:13)

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Appel à témoignages : amende forfaitaire
    Il y a 4jCommentaire de La tielle (7 réponses)
     Appel à témoignage 
    Enquete sur les pratiques d'injection de la morphine
    24 septembre 2020Commentaire de Stelli (45 réponses)
     Forum UP ! 
    Première fois - [TR] Première expérience (désagréable) à la Salvia
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Traitement lourd tercian tranxéne etc... + fumette je ne tient plu...
    Il y a 18hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Crise d'angoisse quand je fumme de l'hero
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Scofield dans [Opiacés et opioïdes...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Aide pour sevrage
    Il y a 2hCommentaire de Obsession dans [Morphine (Skenan, Mos...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Muscade - Noix de muscade en poudre ?
    Il y a 4hCommentaire de Quayza dans [Enthéogènes...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Addiction - Tramadol 50 LP
    Il y a 5hCommentaire de 667/98 dans [Tramadol...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Plaisir et drogues - De l'aide !!
    Il y a 6hCommentaire de Meumeuh dans [Conseils généraux de...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Market - Deepweb: vos markets favoris SEPTEMBRE 2019 à mars 2020
    Il y a 7h
    32
    Commentaire de trolalol dans [Anonymat et sécurité...]
    (1065 réponses)
     Forum 
    Questionnement sur un trip hard au cannabis
    Il y a 7hCommentaire de zHanky dans [Cannabis...]
    (6 réponses)
     Forum 
    Légalité - Se faire livrer en Allemagne ?
    Il y a 7hNouvelle discussion de Mogrador dans [Kratom...]
     Blog 
    Ce jour ou j'ai sur que tout était différent - Fentanyl
    Il y a 12hCommentaire de L'Apoticaire dans le blog de Azerbarit
    (14 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
    Dernier quizzZ à 05:34
     PsychoWIKI 
    Cocaine, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    mikelive77, Tortue Géniale nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Shit dur
    par filousky, le 20 Oct 2020
    Biscotte42, c'est pas la première fois que tu écris des choses sur la coupe du shit. As-tu, une fois dans ta vie, essayé de décompacter une plaquette déjà dure de shit de cité moyen ? Si oui et que tu as réussi à obtenir un tas de trichomes en poudre pouvant être mélangée avec un produ...[Lire la suite]
     TR: Grosse claque avec du butane
    par psyloshit_, le 17 Oct 2020
    Hello ! Je vous fais ce petit Tr a chaud car je viens de tester le butane a grosse pour la première fois il y a de ca a peine 2h. Alors déjà faut savoir que j'ai déjà consommer une dizaine de fois du butane mais jamais comme ca, c'est a dire que j'avais des effets leger tel que, bien être ,...[Lire la suite]
     Brorphine information retour d'expérience
    par Okysho, le 18 Oct 2020
    Salut, Aujourd'hui je vais parler de mon expérience avec la brorphine. J'ai décidé de lancer cette discussion car je n'ai trouvé que très peu d'informations à propos de ce RC sur internet et le peu d'information que j'ai trouvé était en anglais uniquement et provenait de Reddit. Tout d'abord...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Wow ! dans [forum] Psilo nouveau
    (Il y a 8h)
    Très bonne résolution Cusco dans [forum] Cocaïne & Methylphenidate
    (Il y a 13h)
    Merci de cette belle réponse. >JFD dans [forum] Fumer quand on a des enfants
    (Il y a 16h)
    Tu dis qqchose de "vrai" je pense. De beau en tt cas. >JFD dans [forum] 37 ans d'opiacés - 15 ans d'héroïne suivi de 22 ans de Bruprenorphine : qui a pu décrocher ?
    (Il y a 16h)

    Pied de page des forums