Baisse de méthadone et violents cravings de cocaïne, help ! / PsychoACTIF

Baisse de méthadone et violents cravings de cocaïne, help !

Publié par ,
474 vues, 9 réponses
Koxy
Nouveau membre
000
Inscrit le 07 Apr 2011
4 messages
Bonjour,

Je pensais être toute nouvelle sur ce forum, mais me suis aperçue que j’avais déjà posé une question ici en 2011 sur le skenan … drôle de sentiment d’être confrontée comme ça à son lointain passé !

Bref, je reviens ici 9 ans plus tard et de l’eau a coulé sous les ponts… Abandon de mes études au bout de 2 puis 4 ans, médecine puis psycho (le but ayant été de devenir addictologue…!).
2 ans d’IV de skenan, de coke, avec doses montant dans mes plus glorieuses périodes jusqu’à 5x200mg, avec quelques rechutes ponctuelles (je ne vais pas m’étendre sur le reste des consos, alcool, cachetons shit et RC en tout genre). Je ne peux compter les séjours en HP et les cures en hosto que j’ai pu faire depuis cette époque (même si j’en avais quelques un(e)s à mon actif). J’ai eu tous les diagnostics possibles et imaginables.
Ce qui ressortait toutefois le plus était un « trouble grave de la personnalité non spécifié ».
Mais plus aucune hospitalisation depuis 4 ans.

Traitement méthadone introduit en 2011, puis finalement bien observé fin 2012 avec arrêt des conso, à 120mg

J’ai baissé peu à peu, suis passée par des petites rechutes jamais bien longues, et jamais aux opiacés (sauf une fois au chalet… c’est vrai en plus ahah).

Aujourd’hui je suis à 7mg depuis une semaine. J’ai changé radicalement de vie, suis en licence de droit, et n’ai quasiment plus aucun consommateur dans mon entourage.

Seulement voilà, depuis cette baisse j’ai d’énormes cravings. Ça ne m’était pas arrivé depuis des lustres. Pas de skenan ou d’héro mais de coke.
C’est définitivement mes consos de coke qui m’avaient rendu le plus dingue… Soirées où je m’envoyais 5g en quelques heures, où je finissais le bras en sang devant tout le monde, ne prenant même plus la peine de presser le point avec le coton… portable et ordinateur jetés par la fenêtre après dispute au tel, violentes engueulades récurrentes… Je ne vais pas m’attarder sur le reste, j’ai profondément honte de cette période de ma vie.

Au cours de cette semaine j’ai rêvé de coke plusieurs nuits. Pour tout arranger, j’ai reçu 3 sms promotionnels, 2 rien qu’aujourd’hui…!
Pour la première fois depuis longtemps, j’ai très peur de craquer.
Impossible avec ma vie actuelle de retomber dans cet enfer.

Pourquoi maintenant, avec un simple passage de 8 à 7mg, alors que j’avais déjà fait des baisses beaucoup plus (trop) rapides (de 20mg à 10mg) ??
Il faut dire aussi que j’ai eu là 2 semaines de partiels au cours desquels j’ai eu une névralgie cervico brachiale (là encore je ne vais pas m’étendre en détail sur le pourquoi mais c’est récurrent), et le combo cortisone lyrica habituel m’empêchait de me concentrer. Mon doc m’a donc prescrit du tramadol LP (4x100 max), mais j’en prenais au max 300mg. Un moindre mal pour la mémoire et la concentration par rapport au lyrica.
Pas terrible avec la métha, mais là pas le choix, et je me disais que pour 7 jours, ça devrait le faire…
J’ai donc baissé la métha comme à chaque fin de partiel (rituel que je m’impose) et arrêté le tramadol en même temps.
Mais cette baisse a pour la première fois été plus difficile sur le plan psychologique que sur le plan physique.

Pensez-vous qu’il puisse y avoir un lien avec ces cravings ? Au delà de ça, pour l’avenir, une semaine de tramadol peut-elle avoir des conséquences ?

Est-ce arrivé à quelqu’un à un si bas dosage ?

Dois je me permettre un extra en sniff (donc un peu décevant), juste histoire de désamorcer le truc ?

Merci mille fois à ceux qui auront eu le courage de lire ce pavé, et à ceux qui pourraient me répondre smile

Belle journée à vous smile

Hors ligne

 

DramaDol 
Nouveau Psycho
Belgique
100
Inscrit le 08 Aug 2019
55 messages
Blogs
Ton docteur est au courant pour la methadone ? Parce que tu peux prendre un antalgique de palier 3 avec la metha ça pourrait t'aider pour ta névralgie
Sinon courage et pour le reste c'est toi qui le sent

I stay up, clean the house
At least I'm not drinking
Run around just so I don't have to think about thinking

Hors ligne

 

Zazou2A 
Psycho modo / RDR dreamer
France
10500
Inscrit le 15 Oct 2015
3283 messages
Blogs
Yop !

Il n’est pas rare que la baisse de dosage puisse entraîner un retour des cravings, encore plus dans une période stressante.
Il n’y a pas de règles général, mais dans les bas dosages, bcp de témoignages en parle
C’est aussi pour ça que bcp de gens préfèrent garder quelques mg, que de se frotter au risque de switcher vers une autre molécule, et clairement dans ce cas, là Coke en IV, Parce que comme toi ça finis souvent en boucherie pour ma part, je dirais que ça peut être, avec l’alcool aussi, un des prods qui poseront facilement problème

Perso je pense qu’un extra en sniff a de grande chance de virée à l’IV, ou de déraper vu le craving qu’entraîne la cocaine.

Que ce soit par rapport à tes douleurs, ou les cravings qui font leur retour, il me semblerait important de remonter le dosage, de manière à de nouveau te sentir confortable, et voit si ça va mieux !
Tu devrais en parler à ton médecin/addicto qui en plus de t’aiguiller, pourra voir avec toi si la metha, sans doute remonter un peu, et en 2 prises ne pourrait pas être efficace à la fois pour les cravings et la gestion de là douleurs, plutôt que de prendre le tramadol en plus ! Dans tout les cas c’est lui qui est le plus apte à te conseiller.

Mais encore une fois, je crois que dans un premier temps, il faudrait ajuster le dosage de manière à ce que tu te sentes le mieux possible, et voir si les cravings s’amenuisent de cette façon

drogue-peace

Zaz

Dans un monde qui va si mal, ce serait de ne rien prendre que d être malade..

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
13800
Inscrit le 22 Feb 2008
7969 messages
Blogs
Bonjour, oui il est difficile de te répondre de façon "scientifique" sur un ressenti aussi personnel et aussi variable d'une personne à l'autre.
Il est aussi possible que le Tramadol y soit pour quelque chose. Il a quand même pas mal d'effets particuliers.
Donc en pratique , comme le dit Zazou, je pense que le mieux est de remonter un peu la methadone. Si la douleur persiste la morphine (à petites doses) ou la codéine sont plus indiquées si on doit recourir aux opiacés (il y a d'autre traitements, paracetamol, anti-inflammatoires etc..).

Pour le craving j'ai découvert recemment l'approche de ce médecin (Judd).

https://drjud.com/a-simple-way-to-break-a-bad-habit/

Il préconise d'observer le craving, de l'analyser, de le valider, et de noter ce qui s'est passé.Style "méditation de pleine conscience" où on regarde passer les pensées au lieu de s'y impliquer.

il utilise l'acronyme RAIN

Reconnaitre et se Relaxer
Accepter/Autoriser
Investiguer (sur les pensées, les émotions etc..)
Noter ce qui se passe et son évolution


2 avantages à mon avis

Le temps de le faire, il est possible que le craving passe, ça semble assez fréquent.

On déplace le craving d'un circuit cérébral centré sur le désir et l'envie incontrôlés (craving implicite) à un circuit cérébral centré sur la délibération et le choix (craving explicite).

https://www.psychoactif.org/forum/uploa … plexpl.pdf

Amicalement

Dernière modification par prescripteur (01 octobre 2020 à  18:42)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Mammon Tobin 
Modéranimateur à  la retraite
Jolly Roger
2300
Inscrit le 07 Sep 2007
5354 messages

Koxy a écrit

J’ai baissé peu à peu, suis passée par des petites rechutes jamais bien longues, et jamais aux opiacés (sauf une fois au chalet… c’est vrai en plus ahah).

Tain jme suis à moitié étranglé sur mon bout de pizza froide lol

Déjà, bon retour sur le fofo! Avril 2011, t'es une ancienne ^^ en 2020, c'est le genre de date d'inscription qui force le respect yikes

Je vois que tu as déjà reçu de bon conseils, et que des pistes intéressantes ont déjà été proposées...

J'ai eu le même réflexe que l'ami Prescri en lisant que tu avais récemment stoppé le tramadol

Koxy a écrit

J’ai donc baissé la métha comme à chaque fin de partiel (rituel que je m’impose) et arrêté le tramadol en même temps.[...] Pensez-vous qu’il puisse y avoir un lien avec ces cravings ? Au delà de ça, pour l’avenir, une semaine de tramadol peut-elle avoir des conséquences ?

Prescripteur a écrit

Il est aussi possible que le Tramadol y soit pour quelque chose. Il a quand même pas mal d'effets particuliers.

Je sais que c'est facile de conseiller ce genre de trucs, vu que c'est pas l'conseilleur qui se tape des vieux cravings sad

Maaais plutôt que de reprendre de la coke (Zaz a bien résumé le problème), je pense qu'il serait intéressant que justement, tu envisages de reprendre le tramadol au moins sur quelques jours.


Comme tu le sais sans doute chère Koxy (c'est pas à un vétéran de 2011 qu'on va faire la leçon fume_une_joint ), le tramadol est un opioïde unique dans le sens où il agit, vraiment pour résumer très grossièrement , comme un antidépresseur de la classe des SNRI/IRSN, aka les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine/noradrénaline.
(Les IRSN les plus communs en France sont l'Effexor et le Cymbalta)

Donc en arrêtant brusquement le tramadol sans faire de descente progressive, et en compensant avec la fidèle méthadone...
Ben si ça avait été un autre opioïde "faible" genre codéine ou DHC/Dicodin, ça n'aurait pas posé de soucis particuliers, mais le fait que ça soit du tramadol a pu potentiellement jouer sur ceci:

Mais cette baisse a pour la première fois été plus difficile sur le plan psychologique que sur le plan physique.

Je ne dis absolument pas que c'est LA solution, que c'est pour ça que tu te sens mal... mais je pense aussi que ça pourrait valoir le coup de considérer cette possibilité thinking

L’anxiété accrue est un symptôme extrêmement courant de l'arrêt des antidépresseurs ISRN,  et quand on est anxieux ça peut déclencher des cravings...

Bref, hésite pas à nous donner des détails supplémentaires sur la façon dont tu as stoppé le tramadol, quand c'était exactement, si tu as baissé petit à petit (et sur combien de temps) ou stoppé net (ton post m'a donné l'impression que tu avais vite stoppé, mais j'ai ptêt mal interprété la phrase)

En espérant qu'on arrive à trouver une solution te permettant de te re-stabiliser...
Bisous smak
MT

Dernière modification par Mammon Tobin (01 octobre 2020 à  19:41)

Hors ligne

 

Koxy
Nouveau membre
000
Inscrit le 07 Apr 2011
4 messages
Grand merci pour toutes vos réponses ! smile Malgré mon statut de vétéran (merci Mammon lol ) je n’ai lancé qu’un post, et je ne sais toujours pas comment répondre individuellement à chacun…
Donc c’est reparti pour un bon pavé !

DramaDol a écrit

Ton docteur est au courant pour la methadone ? Parce que tu peux prendre un antalgique de palier 3 avec la metha ça pourrait t'aider pour ta névralgie
Sinon courage et pour le reste c'est toi qui le sent

Dramadol non, je ne lui en ai pas parlé… J’ai conscience que c’est nul mais j’ai trop souvent subi des jugements sévères à cause de ce traitement. Je lui ai simplement dit que je voulais éviter les opiacés à cause de leur côté addictif. Mais elle m’a dit qu’elle ne voyait que ça, combiné à de la cortisone ou kétoprofene (idéal en période de covid aussi ahah)
Pourquoi des antalgiques de palier 3 ? Par rapport à la métha ?
Je m’étais un moment posé la question pour des patchs de fentanyl, peut être plus difficile à détourner (mâchouiller le truc me tente moyen), mais je crois que ça se prescrit qu’en oncologie Prescripteur ?
Et là je me fais plus assez confiance pour faire un tour sur le DW.
J’avais pensé au GBL aussi pour le côté myorelaxant…

Zazou2A a écrit

Yop !

Il n’est pas rare que la baisse de dosage puisse entraîner un retour des cravings, encore plus dans une période stressante.

Perso je pense qu’un extra en sniff a de grande chance de virée à l’IV, ou de déraper vu le craving qu’entraîne la cocaine.

Que ce soit par rapport à tes douleurs, ou les cravings qui font leur retour, il me semblerait important de remonter le dosage, de manière à de nouveau te sentir confortable, et voit si ça va mieux !
Tu devrais en parler à ton médecin/addicto qui en plus de t’aiguiller, pourra voir avec toi si la metha, sans doute remonter un peu, et en 2 prises ne pourrait pas être efficace à la fois pour les cravings et la gestion de là douleurs, plutôt que de prendre le tramadol en plus

Zazou2A (c’est drôle à l’époque de mon inscription je pensais prendre ce pseudo !…Voilà, ça me semblait être une info primordiale dont je tenais à te faire part)
Au sujet du stress, il est complètement retombé à la fin des partiels, et la NCB s’est beaucoup estompée le lendemain… timing parfait !
Mais peut être le craving est il une forme de manifestation du stress ?
Pour l’IV je me fais pas trop de soucis, ma dernière session s’est terminée en état de mal épileptique, 13 crises en l’espace de 1h, et je suis devenue épileptique suite à cet épisode et suis sous traitement (lamictal)… un souvenir qui a bien atténué l’appel de la pompe !… et du reste aussi, vu que je trouvais la paille un peu fade à côté...

D’ailleurs il y a un an j’ai bêtement pris une trace à une soirée, ça faisait une éternité, et la sensation de fadeur s’est confirmée, (il faut dire qu’elle était pas terrible).
C’est aussi la raison pour laquelle je m’étais demandé si je pouvais me permettre cet extra moyenne gamme le temps d’une soirée, histoire de plus y penser et de valider le fait que c'est pas si ouf en trace, et je me vois mal aujourd’hui partir à la recherche d’une stéri ou faire un tour au caarud.
Un peu tordu comme raisonnement, j'en conviens...

En ce qui concerne la métha, je me sens physiquement confortable maintenant, (début de la baisse il y a 9 jours pour être précise), je trouverais ça un peu dommage de remonter… je pourrais plus me permettre de baisser avant un moment.
Et pour des raisons compliquées à exposer ici, je dois avoir arrêté la métha d’ici fin 2021…

Peut-être qu’avec la méthode chinoise ce genre de cravings ne se manifestent pas ?

Pour la prise en 2 fois en revanche je pense que je tenterai si pas d’amélioration d’ici 2 jours, c’est vrai que l’envie s’amoindrit un peu quelque temps après la prise, merci pour ce conseil smile

Dernière modification par Koxy (02 octobre 2020 à  03:25)

Hors ligne

 

Koxy
Nouveau membre
000
Inscrit le 07 Apr 2011
4 messages
Merci Prescripteur pour ce doc ! smile

prescripteur a écrit

Pour le craving j'ai découvert recemment l'approche de ce médecin (Judd).

https://drjud.com/a-simple-way-to-break-a-bad-habit/

Il préconise d'observer le craving, de l'analyser, de le valider, et de noter ce qui s'est passé.Style "méditation de pleine conscience" où on regarde passer les pensées au lieu de s'y impliquer.

Donc apparemment dans cette théorie (enfin la première) il y aurait une dualité entre
« craving implicite, qui n’est pas conscient pour l’individu et concerne les comportements d’approche automatique, et un craving explicite, qui peut être plus ou moins conscient, selon les capacités de perception de l’individu »

Mais du coup je suis pas sûre de comprendre le craving implicite : les comportements d’approche automatique n’ont pas toujours lieu en présence du produit (ou par « réflexe associatif »  - je ne me rappelle plus le terme exact… - , en présence d’un stimulus déclencheur du craving par association à un contexte de conso antérieur (vue d’une insu, d’une paille, d’une balance…) ? Et la conscience du craving serait plus relative au pourquoi du craving qu’à la reconnaissance de l’envie irrépressible de consommer ?
Et la perception renverrait à ce pourquoi ?

Je relirai à tête reposée, je crois que ça vaut mieux ahah...

Pour l’autre article, je n’ai pas un niveau d’anglais suffisant pour tout comprendre, et google trad me pique les yeux, donc je me pencherai dessus demain, mais je suis déjà fervente adepte de la méditation pleine conscience (merci Christophe André !). Seulement, pas évident de laisser couler ce type de pensées en les acceptant sans les juger… mais ça viendra peut être oui !
En matière de prods je suis une bille question introspection, mais je me renseignerai aussi sur le RAIN, merci !

______________________



Sinon j’ai vu tout à la fin la mention du système glutamatergique. Penses-tu que ça puisse valoir le coup, comme certains addicto le font pour le sevrage de coke, de me mettre au régime mucomyst quelques jours ? J’avoue ne jamais avoir vu la NAC dans les protocoles de sevrages, ni dans mes stages ni de « l’autre côte de la barrière », donc aucune idée de comment ça marche et si ça peut être pertinent pour prévenir une rechute


Prescripteur a écrit

Il est aussi possible que le Tramadol y soit pour quelque chose. Il a quand même pas mal d'effets particuliers.

Mammon Tobin a écrit

le tramadol est un opioïde unique dans le sens où il agit, vraiment pour résumer très grossièrement , comme un antidépresseur de la classe des SNRI/IRSN, aka les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine/noradrénaline.
(Les IRSN les plus communs en France sont l'Effexor et le Cymbalta)

Donc en arrêtant brusquement le tramadol sans faire de descente progressive, et en compensant avec la fidèle méthadone...

L’anxiété accrue est un symptôme extrêmement courant de l'arrêt des antidépresseurs ISRN,  et quand on est anxieux ça peut déclencher des cravings...

Bref, hésite pas à nous donner des détails supplémentaires sur la façon dont tu as stoppé le tramadol, quand c'était exactement, si tu as baissé petit à petit (et sur combien de temps) ou stoppé net

Maaais plutôt que de reprendre de la coke (Zaz a bien résumé le problème), je pense qu'il serait intéressant que justement, tu envisages de reprendre le tramadol au moins sur quelques jours.

Maintenant que vous le dites Mammon et Prescripteur le tramadol a peut être bien plus joué là dessus que ce que je pensais, et j’avoue que je n’avais même pas pensé à son action sur la séroto... Merci Mammon pour la piqûre de rappel smile
Prescripteur la codéine et le dicodin ne me font pas d’effet, mais la morphine, ce serait sous quelle forme ? Je préfère vraiment éviter le skenan vu mes antécédents… L’idéal serait un myorelaxant/molécule agissant sur les douleurs neuropathiques et qui n’altère pas les capacités cognitives pour les périodes de travail intensives, où le lyrica est aussi efficace sur les douleurs qu’il est handicapant pour les lourdes sessions révisions / partiels ! Mais ça ne rentre pas tellement dans le cadre du forum donc je ne vais pas m’attarder là dessus..

Oui arrêt du tramadol d’un seul coup Mammon… mais je n’en ai pris qu’une semaine, et pas à un dosage d’éléphant ! Cela dit pour le côté séroto je suis pas particulièrement anxieuse/déprimée, ou alors l’anxiété se manifeste seulement par cette envie de coke bien sale !
Ce qui n’est pas impossible, remarque…

Au sujet d’une reprise du tramadol je vais d’abord voir l’évolution… mais si j’en viens à le faire ce serait à tout petit dosage je pense.

Désolée pour ta pizza par contre ahah

(... et surtout tellement désolée pour la longueur des posts, pas trop l'habitude d'écrire sur des fofos...!)

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
13800
Inscrit le 22 Feb 2008
7969 messages
Blogs

Mais du coup je suis pas sûre de comprendre le craving implicite : les comportements d’approche automatique n’ont pas toujours lieu en présence du produit (ou par « réflexe associatif »  - je ne me rappelle plus le terme exact… - , en présence d’un stimulus déclencheur du craving par association à un contexte de conso antérieur (vue d’une insu, d’une paille, d’une balance…) ?

Bonjour, en fait je pense que c'est plus compliqué que ça (il y a d'autres circuits et tout ça est intégré), donc c'est un peu une image.

Mais pour moi ça me dit vraiment. Mais plus dans le sens kahnemanien que pavlovien.

https://www.contrepoints.org/2016/07/12 … logique-ca

Amicalement

Dernière modification par prescripteur (02 octobre 2020 à  08:46)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

guygeorges 
Psycho sénior
5731
Inscrit le 12 Mar 2015
840 messages

J’avais pensé au GBL aussi pour le côté myorelaxant…

L’idéal serait un myorelaxant/molécule agissant sur les douleurs neuropathiques et qui n’altère pas les capacités cognitives pour les périodes de travail intensives, où le lyrica est aussi efficace sur les douleurs qu’il est handicapant pour les lourdes sessions révisions / partiels ! Mais ça ne rentre pas tellement dans le cadre du forum donc je ne vais pas m’attarder là dessus..

Eu je te recommande très fortement de ne pas penser au GBL pour tes douleurs neuropathiques et son côté myorelaxant. Effectivement il existe, mais la demie-vie est de 30 ou 45 min, l'envie de doser encore est encore se place très vite. Je pense qu'on n’est pas trop loin de la réalité en disant que le GBL c'est le crack du GABA. Certes il est myorelaxant, mais si tu veux d'emblée te traiter tout au long de la journée pour tes douleurs, ça va te conduire à vitesse grand V à une conso la nuit pour dormir, et partant de là a une conso h24, et t'aura tout le contraire du côté myorelaxant, sans vouloir faire le devin non plus. Mais avec de la méthadone en plus, j'ai peur des interactions. Une petite parenthèse... smile


Du nectar idéal sitôt qu’elle a goûté,
La nature répugne à la réalité :
Dans le sein du possible en songe elle s’élance;
Le réel est étroit, le possible est immense

Hors ligne

 

Mammon Tobin 
Modéranimateur à  la retraite
Jolly Roger
2300
Inscrit le 07 Sep 2007
5354 messages

Koxy a écrit

Oui arrêt du tramadol d’un seul coup Mammon… mais je n’en ai pris qu’une semaine, et pas à un dosage d’éléphant !

Houlà oui jsuis bête, j'avais mal lu ton post yikes en plus c'était écrit noir sur blanc:

Koxy a écrit

Mon doc m’a donc prescrit du tramadol LP (4x100 max), mais j’en prenais au max 300mg. Un moindre mal pour la mémoire et la concentration par rapport au lyrica.
Pas terrible avec la métha, mais là pas le choix, et je me disais que pour 7 jours, ça devrait le faire…

Du coup oublie tout ce que j'ai raconté, c'est pas en 7 jours que ta chimie interne aurait pu être bouleversée au point de créer un manque aussi particulier lors de l'arrêt sad

Bon ben, un coup d'épée dans l'eau, un...

Et ne t'excuse pas pour la longueur des messages, mieux vaut trop d'infos que pas assez; même si du coup des boulets dans mon genre peuvent potentiellement passer à côté de détails importants ^^'
(Mais c'est pas une raison pour trainer le reste du fofo par le bas, donc continue comme ça wink )

Déso pour la fausse piste, heureusement l'ami Prescripteur t'en as donné des vrais merci-1

à bientôt sur l'fofo
MT

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Appel à témoignages : amende forfaitaire
    Il y a 4jCommentaire de prescripteur (4 réponses)
     Appel à témoignage 
    Enquete sur les pratiques d'injection de la morphine
    24 septembre 2020Commentaire de Stelli (45 réponses)
     Forum UP ! 
    Première fois - TR, ma "première" prise de D et autres
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Paracetamol - Codéine sans sucre et sans paracetamol, est-ce possible?
    Il y a 22hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Drogue info - Comment concentrer les psychoactif contenue dans une plante
    Il y a moins d'1mnNouvelle discussion de chillbill dans [Codéine et dihydrocod...]
     Forum 
    Questions sur les injections d'Oxynorm
    Il y a 11mnCommentaire de docteurd dans [Oxycodone (Oxycontin)...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Expériences - Problème avec Electrum
    Il y a 18mnCommentaire de Capitaine26 dans [Anonymat et sécurité...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Joint - Tabac pour vos joints
    Il y a 2hCommentaire de annefredvb dans [Cannabis...]
    (9 réponses)
     Forum 
    Expériences - TR 3 buvards pour une deuxième fois
    Il y a 2h
    1
    Commentaire de tryphontournesol dans [LSD 25...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Aripiprazole (Abilify) - L'abilify est-il un frein spirituel?
    Il y a 3h
    3
    Commentaire de annefredvb dans [Interaction drogues e...]
    (12 réponses)
     Forum 
    Tramadol arrêté depuis plus de 3 mois et toujours un mal être
    Il y a 4h
    1
    Commentaire de fostilo dans [Tramadol...]
    (18 réponses)
     Forum 
    Sniffer - Mon ami ne ressent jamais rien
    Il y a 4hCommentaire de Peau Lac dans [MDMA/Ecstasy...]
    (4 réponses)
     Blog 
    Hospitalisation de très longue durée
    Il y a 10hCommentaire de Psyborg dans le blog de Psyborg
    (36 commentaires)
     Blog 
    L'overdose de Bandol où le début de la stigmatisation de l'héroïnomane
    Il y a 10h
    1
    Nouveau blog de Junon dans [Tranche de vie]
     Blog 
    Vol au dessous d’un nid d’hirondelles.
    Il y a 13hCommentaire de Bkk2012 dans le blog de ismael77
    (4 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Evaluer la gravité de votre addiction
    Dernier quizzZ à 05:20
     PsychoWIKI 
    CBD (Cannabidiol), effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Pharm'actif, Laan, Remee, Olivier eco nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     TR: Grosse claque avec du butane
    par psyloshit_, le 17 Oct 2020
    Hello ! Je vous fais ce petit Tr a chaud car je viens de tester le butane a grosse pour la première fois il y a de ca a peine 2h. Alors déjà faut savoir que j'ai déjà consommer une dizaine de fois du butane mais jamais comme ca, c'est a dire que j'avais des effets leger tel que, bien être ,...[Lire la suite]
     Brorphine information retour d'expérience
    par Okysho, le 18 Oct 2020
    Salut, Aujourd'hui je vais parler de mon expérience avec la brorphine. J'ai décidé de lancer cette discussion car je n'ai trouvé que très peu d'informations à propos de ce RC sur internet et le peu d'information que j'ai trouvé était en anglais uniquement et provenait de Reddit. Tout d'abord...[Lire la suite]
     Appel à témoignages : amende forfaitaire
    par Balou07, le 17 Oct 2020
    Bonjour, J'ai reçu une amende forfaire a mon domicile la semaine dernière pour usage illicite de stupéfiant, suite à un contrôle routier mi-septembre alors que je rentrais de vacances. J'étais en possession de quelques grammes de fleurs de CBD achetées légalement en suisse dans une station...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Très sympa ce tr :) /Agartha dans [forum] TR, ma "première" prise de D et autres
    (Il y a 6h)
    On est d'accord ! Bkk2012 dans [commentaire de blog] Sobre j’ai dis non, droguée il m’a fait dire oui.
    (Il y a 13h)
    Bientôt 24h? + les potes qui te dise mais sa t'aidera pas! Des barre ton tr! bkk dans [forum] TR 3 buvards pour une deuxième fois
    (Il y a 14h)
    +1 Pourquoi les psy veulent "traiter" toute les personnes pas"normal"? Bkk2012 dans [forum] Lsd et autism : un retour d'expérience
    (Il y a 14h)

    Pied de page des forums