Injection buprenorphine sous cutanée / PsychoACTIF

Injection buprenorphine sous cutanée

Publié par ,
783 vues, 12 réponses
Cataplasme 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 04 Sep 2021
6 messages
Bonjour,

Je viens à la recherche de conseils. Je consomme de la buprenorphine non pas comme un TSO mais comme anti douleur. Le goût étant infect (je le vomi si je le prend en sub lingual) je le prend en plug depuis plusieurs années.

Pour la petite histoire, c’est à cause d’un stress post-traumatique et des douleurs rebelle aux antalgiques traditionnelles que je suis obligé de prendre de la buprenorphine  tous les jours.

Parfois les douleurs sont plus intense et je cherche comment me soulager avec le même dosage. C’est ainsi que j’ai lu que la buprenorphine pouvait être utilisée en sous cutanée si correctement filtrée avec une toupie.

Quel type de matériel me conseillez vous pour ce faire lorsque les pics douloureux ne sont pas assez soulager par la ROA plug ?

Cordialement
Thomas

Hors ligne

 

Meumeuh
~ Animateur PA ~
5800
Inscrit le 21 Nov 2017
2816 messages
Blogs
La Buprénorhine est un TSO,  un opioïde de palier 3, mais aussi un puissant antidouleur.

Par contre en sous-cutanée
J'ai plus que des doutes, de plus mal filtré il pourrait avoir des complications (infections comme l'abcès) ROA en usage détourner ( mésusage)
il y a : intranasal en waterlining, injection intraveineuse, intra rectal (plug) le tout avec une filtration antibactérienne O.22mc


Usages alternatifs de la Buprénorphine Haut Dosage ou "mésusage"

Si vous injecter la BHD, il faut réduire les risques au maximum, par rapport à l'hépatite C, au VIH/Sida, mais aussi par rapport aux bactéries (les cachets de BHD ne sont pas stérile) et par rapport au "Syndrome de Popeye" : les cachets de buprénorphine contiennent de l'amidon de maïs, voire du talc et de la silice, du stéarate de magnésium... qui, si ils sont mal filtrés, peuvent boucher les petits vaisseaux sanguins et entraînent une inflammation chronique des tissus et du réseau lymphatique (gonflement des deux côtés des avant-bras). Pour réduire les risques voir Comment faire une injection a moindre risque

Pour injecter la buprénorphine, il faut absolument utiliser un filtre toupie ou un sterifilt, qui vont filtrer l'amidon de maïs du cachet. Voir Les différents filtres pour l'injection : avantages et inconvénients

Buprénorphine et prise en charge de la douleur

La prévalence des manifestations douloureuses chez les patients dépendant aux opiacés et/ou substitués est 2 à 3 fois plus élevée que celle de la population générale [3]. Contrairement aux représentations habituelles, la prise régulière et à fortes doses d’opioïdes (y compris de TSO) ne rend pas les patients insensibles à la douleur mais au contraire entraîne une sensibilité exacerbée à la douleur (hyperalgésie).

Dans le cas de douleurs sévères, il pourra être nécessaire d'arrêter temporairement la buprénorphine, et de traiter la douleur avec de la morphine à libération immédiate (voie intraveineuse ou per os). Après la résolution de la douleur, le remise en place du traitement devra être réalisée avec précaution, pour éviter un syndrome de sevrage du à l'incompatibilité de la buprénorphine avec les opiacés agonistes (héroïne, morphine, méthadone....)

https://www.psychoactif.org/psychowiki/ … e,_sevrage


Amicalement,

MM


☆Keep Calm & Smoke Cr∆ck☆

Hors ligne

 

cependant
animatrice sans remède
4800
Inscrit le 25 Mar 2018
1564 messages
Blogs
Salut,

Si le problème c'est le goût infect et non pas la recherche d'un rush, ton prescripteur ne t'as jamais proposé de l'orobupré ?
C'est une autre forme du sub qui est à dissoudre sur la langue (et non pas sous), perso j'ai jamais essayé, mais les potes qui en ont eu ont adopté direct : facilité et rapidité d'absorption par rapport au sub, goût mentholé et effets même un peu plus forts qu'en sublinguale...
Le défaut ce qu'il existe qu'en 2mg ou 8mg (mais j'ai déjà vu la découpe artisanale avec des ciseaux pour adapter les dosages).

Ça pourrait te convenir ?
Parles en à ton médecin...

Hors ligne

 

Cataplasme 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 04 Sep 2021
6 messages
Le principal problème n’est pas le goût du médicament mais plutôt que j’ai des douleurs à géométrie variable et que je cherche si l’injection sous cutanée peut être une solution pour augmenter la biodisponibilité les jours ou les douleurs sont plus importantes sans devoir faire des ordonnances avec des chevauchements en permanence.

Hors ligne

 

Stelli 
Animatrice - Dinosaure de PA
France
5400
Inscrit le 06 Nov 2006
1503 messages
Pourquoi le sub plutôt que de la morphine ?? La morphine peut être prise en sublingual, en SC, en IV... pourquoi pas en plug... Et entre la forme LP et LI, on peut avoir un dosage de base en LP, et traiter les douleurs résiduelles où les pics douloureux avec des interdoses en LI, ou en injectable.
Et surtout en cas de souci, c’est un agoniste pur... le Sub était un agoniste-antagoniste, prendre un autre palier 3 en complément en cas de besoin est impossible sans relai.
Et si la morphine se révèle insuffisante il y a encore la classe des fentanyloides qui est très efficace.


Tu devrais en parler avec ton médecin, car j’ai la sensation (je me trompe peut-être) que tu gères seul ta douleur. C’est une prise en charge complexe et souvent pluridisciplinaire, que seul un centre antidouleur, ou au moins un médecin formé à ces problématiques, peut orchestrer efficacement.

« J’ai l’honneur de te décerner le titre de bienfaitrice des camés! Bravo! » (trolalol)

Hors ligne

 

Cataplasme 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 04 Sep 2021
6 messages
Oui tu a raison j’ai l’impression d’être seul à gérer ma douleur. Je vais demander à mon médecin de voir un centre antidouleur. J’espère que les délais sont pas trop long.

Hors ligne

 

Cataplasme 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 04 Sep 2021
6 messages
J’ai une nouvelle question un peu technique mais je suis sûr de trouver des connaisseurs ici. L’eau PPI est hypotonique donc il ne faut pas l’injectée seule si j’ai bien compris. Par contre une fois mélangée à la buprenorphine puis filtrée à la toupie cela ne pose plus de problème ?

J’ai des questions existentielles qui m’assaillent comme ça parfois.

Merci de vos explications éclairées.

Thomas #autistic

Hors ligne

 

Stelli 
Animatrice - Dinosaure de PA
France
5400
Inscrit le 06 Nov 2006
1503 messages
Mélangé à ton produit c’est OK

« J’ai l’honneur de te décerner le titre de bienfaitrice des camés! Bravo! » (trolalol)

Hors ligne

 

Cataplasme 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 04 Sep 2021
6 messages
Je n’arrive pas à trouver de documentation fiable sur le net concernant la biodisponibilité de la BHD en fonction du type de prise.

Je vois que l’on part de 100% dans le cas d’une injection intraveineuse mais c’est un mode de consommation que je ne souhaite pas car je ne veux pas m’abîmer les veines alors que je dois déjà faire souvent des prises de sang pour des soucis de santé mineur.

En gros je me pose la question pour l’injection sous cutanée ou intra musculaire.
Pour IM j’ai trouvé 68% mais sans aucune sources pour remonter à la connaissance de base qui annonce cela. Pour le sous cutanée je ne trouve rien.

Quelqu’un a de la ressource sur le sujet ?

Hors ligne

 

Biscuit 
Psycho sénior
France
6200
Inscrit le 22 Jun 2020
849 messages
Je dirai que le meilleur moyen de savoir c'est d'essayer...!

Ce que je peux te dire c'est qu'aux États-Unis il y avait une forme de buprénorphine injectable autorisé en 1981 qui s'appelle Buprenex et qui était conçu pour être utilisé par voie IV - IM pour le contrôle de la douleur. https://www.drugs.com/pro/buprenex.html#

Si c'était utilisé en IM alors en SC ça doit fonctionner aussi. Certes cette voie st un peu moins rapide peut être la dispo un peu moins élevé (?) Mais ça devrai fonctionner.

Hors ligne

 

Stelli 
Animatrice - Dinosaure de PA
France
5400
Inscrit le 06 Nov 2006
1503 messages
Je ne peux pas te répondre à propos de la biodisponibilité de la bupré en SC, par contre, la buprénorphine existe déjà en antalgique sous forme injectable, essentiellement en IV ou en IM, c’est le Temgesic en solution injectable 0,3mg/ml , il était réputé être efficace contre la douleur, et le compendium parle d’une biodisponibilité équivalente à celle de l’IV pour l’IM :

L'effet se fait sentir environ 15-30 minutes après une injection i.m. après une injection i.v., l'effet est plus rapide.
Lors d'une application sublinguale, le délai d'action est un peu plus lent qu'après une injection parentérale (i.m. ou i.v.).

Absorption
Après injection intramusculaire, la buprénorphine est bien résorbée, la biodisponibilité étant comparable à celle après une injection intraveineuse. Les taux plasmatiques diminuent rapidement 24 heures après l'injection.


Administrée par voie sublinguale, la buprénorphine est absorbée lentement par la muqueuse buccale. Le passage de la substance active dans le plasma s'effectue lentement (demi-vie de 1,3 h), la concentration maximale étant atteinte après 2-4 heures. L'efficacité orale de cette forme d'administration est approximativement de 55%.

Source

En cadeau :

Cette ‘histoire’ autour de l’injection de buprénorphine nous rappelle aussi que cette molécule est au départ une molécule injectable, dont l’efficacité a été unanimement reconnue dans le milieu des algologues. Il s’agissait du Temgésic® 0,3 mg (ampoule injectable), dont l’injection d’une seule dose permet de procurer une analgésie équivalente à 10 ou 20 mg de morphine. La voie sublinguale est en fait une voie ‘détournée’ de sa voie ‘royale’, pour des raisons probablement marketing, consistant à diffuser de façon plus large et sans recours à l’injection l’efficacité indéniable de la molécule, sous la forme de comprimés sublinguaux, initialement dosés à 0,2 mg. Mais au prix d’une perte très élevée en bio-disponibilité (au moins 50 à 70%) et en rapidité d’action… En s’injectant la buprénorphine, les usagers ne la détournent pas de son usage, ils en retrouvent l’usage originel et surtout le plus efficace.

Source


« J’ai l’honneur de te décerner le titre de bienfaitrice des camés! Bravo! » (trolalol)

Hors ligne

 

Cataplasme 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 04 Sep 2021
6 messages
Merci pour toute ces ressources.
Je vais donc injecter en IM.

J’ai déjà essayer avec des seringues de steribox. Si le muscle est très proche sous la surface de la peau cela fonctionne bien.
Pour ma part j’ai injecter dans le biceps en m’efforçant de bien le détendre avant pour éviter les douleurs inutiles. La résorption du produit s’est faite en environ une heure.
Pendant une heure je sentais légèrement une douleur à l’utilisation du muscle mais plus rien après quelques heures.
Par contre il est clair que la filtration à la toupie et l’utilisation de matériel sterile est indispensable pour ce type d’injection.

Je vais me permettre une supposition quand à l’injection sous cutanée. Pour ma part j’ai fait comme me la montrer mon infirmière, autour du ventre éloigné du nombril.

La boule de produit est restée pendant plusieurs heure et je n’ai pas vraiment senti le produit agir. Malgré tout les douleurs était vraiment atténuée mais au bout de 2 bonne heures je dirai.
J’ai donc l’impression que l’injection sous cutané « crée » une espèce de forme à libération prolongée qui agit tout de même mais moins fort.
C’est une simple impression entachée de biais. Si d’autre ont essayé et on eu des impressions différentes je suis curieux.

Hors ligne

 

L autre Lebowski 
Nouveau Psycho
France
1500
Inscrit le 05 Aug 2018
114 messages
Blogs

Cataplasme a écrit

J’ai donc l’impression que l’injection sous cutané « crée » une espèce de forme à libération prolongée qui agit tout de même mais moins fort.
C’est une simple impression entachée de biais. Si d’autre ont essayé et on eu des impressions différentes je suis curieux.

Je suis curieux de savoir aussi, donc je me permets de up le topic drapeau-blanc


"Mais tout cela ne vaut pas le poison qui découle de tes yeux, de tes yeux verts,
Lacs où mon âme tremble et se voit à l'envers..."

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Ce soir à 19h, regardez le débat en direct sur la prohibition !
    Il y a 2jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Vous lisez des articles de presses qui stigmatisent les usagers :...
    Il y a 8hCommentaire de Dans un coin d'ombre (13 réponses)
     Appel à témoignage 
    Enquête sur la cannabis comme aide au sevrage/baisse/controle des...
    24 novembre 2021Commentaire de Effy69 (14 réponses)
     Appel à témoignage 
    Avec Safe testez le nouveau spray nasal (MAD)
    23 novembre 2021Commentaire de plotchiplocth (59 réponses)
     Forum 
    Médicament utile en sevrage sec d’héroïne (opiacé)
    Il y a moins d'1mn
    3
    Commentaire de prescripteur dans [Heroïne...]
    (33 réponses)
     Forum 
    Actualité - De la cocaïne ROSE
    Il y a 9mnCommentaire de LLoigor dans [Cocaïne-Crack...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Moisissure blanche
    Il y a 47mnNouvelle discussion de Leffe68 dans [Psilocybe - Champigno...]
     Forum 
    Test urine
    Il y a 53mnCommentaire de Yoran dans [Cathinones et RC stim...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Effets secondaires - Veine qui devienne rouge avec injection iv de morphine sulfate
    Il y a 1hCommentaire de LLoigor dans [Opiacés et opioïdes...]
    (1 réponse)
     Forum 
    L'odeur de la came m'écoeure
    Il y a 2hCommentaire de Mychkine dans [Heroïne...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Descente - La coke me détend ?!
    Il y a 4hCommentaire de Ladrague dans [Cocaïne-Crack...]
    (9 réponses)
     Forum 
    Expériences - Explication des trois vagues suite à la prise de salvia divinorum
    Il y a 5hCommentaire de Régular Psyché dans [Salvia Divinorum...]
    (10 réponses)
     Blog 
    Ce soir à 19h, regardez le débat en direct sur la prohibition !
    Il y a 2jNouveau blog de Equipe de PsychoACTIF dans [Actualités]
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
    Dernier quizzZ à 02:32
     PsychoWIKI 
    Tramadol, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Satanas76, BATMANIX nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Voie oral info ?
    par MecRandom, le 03 Dec 2021
    Yop, Merci de ton message ! Je vais faire un petit retour maintenant que j’ai repris pleinement mes esprits mdrr. Donc voilà que hier matin je m’enfile à 9h20 220 mg d’un shit de rue acheter en septembre. Je ne l’avais pas fini parce que à fumer je le trouvais bof bof (et j’arrête...[Lire la suite]
     culture homemade de truffes psylocibe
    par JMlaverte, le 28 Nov 2021
    Bonjour a tous, Je ne sais pas trop par quoi commencer, c'est mon premier post ici, ça fait longtemps que je voulais le faire, je n'ai jamais trop pris le temps, je ne me sentais pas trop légitime a faire un journal de culture, je ne suis qu'un petit amateur de mycologie. Puis je me suis dit, apr...[Lire la suite]
     être parent et usager des drogues
    par Althéa Manita, le 27 Nov 2021
    Bonjour, J’ai une fille de 11 ans, je suis consommatrice quotidienne de cannabis, et occasionnelle d’alcool et de drogue dure, avec un passif sur les opiacés et le tramadol. Ma fille arrive à un âge où elle est confronté aux questions de drogue, et je suis tiraillée entre honnêteté e...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Mdrr '' des rafles party '' dans [forum] [TripReport] Speed première fois
    (Il y a 10h)
    Super synthétique MAIS complet pour la cc, oui pour la guerre à la drogue. DUCO dans [forum] De la fabrication à la consommation : les trafics de trois drogues exp
    (Il y a 10h)
    Bien vu, la fumée peut être le principal coupable - Ladrague dans [forum] Je prend de la cocaïne et je crache noir après que je tousse
    (Il y a 10h)
    Hé oui, du bon sens. MG ~ dans [forum] Je prend de la cocaïne et je crache noir après que je tousse
    (Il y a 11h)
    Merci de la précision. Psilo dans [forum] Comment puis-je savoir si je me rapproche d'une overdose ?
    (Il y a 12h)

    Pied de page des forums