Pourquoi les psilocybe sont aussi impopulaire? / PsychoACTIF

Pourquoi les psilocybe sont aussi impopulaire?

Publié par ,
1130 vues, 19 réponses
spider738 
Banni
Algerie
106
Inscrit le 21 Nov 2021
39 messages
Cybersalutation,

je me présente spider738 nouveau ici et encore néophyte dans la consommation de champignon psilocybe salut

j'ai pour le moment vécu seulement 4 trips dont une première expérience surdosé donc inintéressante puis 3 trips mieux dosé donc très intéressant... je précise que je croise systématiquement ma prise avec au moins un joint avant /post trip car je suis consommateur régulier... cependant je ne ressent aucun besoin de fumer pendant mes trips.

évidemment je suis tombé amoureux de la substance et j'aimerais avoir votre avis sur pourquoi la consommation régulière de psylo est elle si marginale? (j'ai connu la substance limite par hasard et était que très peu informé sur le sujet au cours de ma vie de source externe...)

je me suis documenté et un certain nombre d'études semble démontré que les bad trip sous psylo équivaudrait aux bad sous canna c'est à dire très rare... cela dis ici vous êtes tous déjà assez documenté sur le sujet et vous savez qu'en général les sources internet font bonne pub aux psylo..

ayant conscience de ma dépendance au cannbis, je compte même substitué la substance par les champi mais à prise régulière, qu'en pensez vous?

Non mais t'es vraiment un...

Hors ligne

 

L'Apoticaire 
Comme un pharmacien, mais en moins bien
France
3900
Inscrit le 02 May 2016
2408 messages
Blogs
Je pense que c’est pas trop populaire tout simplement parce que (en tout cas comparé aux autres psychédéliques et plus généralement aux autres drogues dites « festives ») les psylos sont assez peu récréatifs et peu euphorisants, c’est plutôt un trip entheogène et spirituel

Alors que par exemple d’autres psychédéliques plus courants genre le lsd ou meme la mdma évidemment, bah c’est tout de suite plus euphorisant et récréatif, le lsd est même pour moi un vrai euphorisant de choix, et la mdma est réputée également extrêmement euphorisante

Alors que les psylos bah.... Bah ça peut être sympatoches hein je dis pas, moi même je me souviens de phases sous champis ou j’etais Bien euphorique

Mais comparé aux 2 que je viens de citer bah c’est quand même sacrément moins récréatif (je parle de manière GÉNÉRALE ÉVIDEMMENT, après CHACUN SES GOÛTS BIENSUR)

Les psylos c’est plus un trip en mode spirituel, ou dans des conditions très précises pour tirer des bienfaits de ses trips, alors que tout un tas d’autres psychés genre les lysergamides ou d’autres tryptamines substituées genre 4-ho-mipt, 4-aco-det, ou les phenylethylamines genre 2c-B,2c-E, etc... c’est plus souvent utilisé pour du récréatif et quasiment que pour ça d’ailleurs, comme je disais pour la spiritualité c’est plutôt les tryptamines non substituées (donc champis et DMT, ou 5-meo-dmt ou autres dérivés de dmt trouvables dans les plantes composant l’ayahusca)

Par contre les bad trips sous psylos peuvent facilement arriver (d’ailleurs les bad trips au cannabis ne sont pas rares contrairement à ce que tu affirmes)
Je pense que tu as mal compris, un bad trip au champi tout comme au cannabis est tout sauf rare, c’est juste que l’intensité de l’un ou de l’autre peut varier, mais c’est loin d’etre des phénomènes isolés

Dernière modification par L'Apoticaire (21 novembre 2021 à  21:31)


J'adore c'que j'fais.

Hors ligne

 

marvin rouge 
PsychoHead
4710
Inscrit le 05 Jun 2012
1932 messages
Les psilo sont pas du tout impopulaire ! ..
Tout depend de ton âge et ta region
Cz moi ç un peux un rite, t'a 15 16 ans, t'apprend à ramasser des pichs, et tu prends des roustes
Après tu fait des kits pr te faire la main
Après tu fait des empreintes de spores

Et après tu fait pousser des azurescent..
Rhaa lovely les azuzuon à fait des marmites pr certaines soirée, combien de millier de pich I yvavait?? On comp pas ça marche a la poignée
Et une poignée de semilanceata sec, ça fait déjà un peu..

Dernière modification par marvin rouge (21 novembre 2021 à  21:48)


The music was New, black, polished chrome, and came over the sun like liquid night
Gwar in my heart.. Love from hell!
Respect to darwitch loops system. Bzh forever
Et eps/otk

Hors ligne

 

spider738 
Banni
Algerie
106
Inscrit le 21 Nov 2021
39 messages

L'Apoticaire a écrit

Je pense que c’est pas trop populaire tout simplement parce que (en tout cas comparé aux autres psychédéliques et plus généralement aux autres drogues dites « festives ») les psylos sont assez peu récréatifs et peu euphorisants, c’est plutôt un trip entheogène et spirituel

Alors que par exemple d’autres psychédéliques plus courants genre le lsd ou meme la mdma évidemment, bah c’est tout de suite plus euphorisant et récréatif, le lsd est même pour moi un vrai euphorisant de choix, et la mdma est réputée également extrêmement euphorisante

Alors que les psylos bah.... Bah ça peut être sympatoches hein je dis pas, moi même je me souviens de phases sous champis ou j’etais Bien euphorique

Mais comparé aux 2 que je viens de citer bah c’est quand même sacrément moins récréatif (je parle de manière GÉNÉRALE ÉVIDEMMENT, après CHACUN SES GOÛTS BIENSUR)

Les psylos c’est plus un trip en mode spirituel, ou dans des conditions très précises pour tirer des bienfaits de ses trips, alors que tout un tas d’autres psychés genre les lysergamides ou d’autres tryptamines substituées genre 4-ho-mipt, 4-aco-det, ou les phenylethylamines genre 2c-B,2c-E, etc... c’est plus souvent utilisé pour du récréatif et quasiment que pour ça d’ailleurs, comme je disais pour la spiritualité c’est plutôt les tryptamines non substituées (donc champis et DMT, ou 5-meo-dmt ou autres dérivés de dmt trouvables dans les plantes composant l’ayahusca)

Par contre les bad trips sous psylos peuvent facilement arriver (d’ailleurs les bad trips au cannabis ne sont pas rares contrairement à ce que tu affirmes)
Je pense que tu as mal compris, un bad trip au champi tout comme au cannabis est tout sauf rare, c’est juste que l’intensité de l’un ou de l’autre peut varier, mais c’est loin d’etre des phénomènes isolés

je n'ai jamais essayé d'autre psychédélique donc je ne pourrais pas quantifié la différence entre le potentiel euphorisant entre une molécule A & B

cependant en comparant simplement l'euphorie ressentie en trip sous psylo et en étant défoncé au cannabis je constate que la différence et probante et je me demande de ce fait pourquoi les gens ne se tourne pas vers une plutôt de l’autre...  thinking

concernant les bad trip, j'ai lu toute sortes de choses.. mais de mon expérience personnel le bad trip sous cannabis est tout simplement impossible de lui même par contre effectivement dans un moment d'égarement le cannabis peut aggraver des idées suicidaire par exemple.. mais ont pourrait aussi appeler cela un très mauvais "set& sitting"


Non mais t'es vraiment un...

Hors ligne

 

HTTPS// 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 23 Jul 2020
40 messages
hum personellement je pense que ce qui rend les champi moins populaire que le cannabis, c'est de une la puissance (bah ui des psylo ça tape fort deja), ensuite y a la tolerance (tu peux pas enchainer les trip psyche), m'enfin j'ai l'impression (et c'est ptet qu'un impression) que tu sous estime les psyche (les psylo en l'occurence) hors ça peut vite deraper si on manque de respect envers la molecule, ça n'a rien a voir avec le canna et ça ne peux pas le substituer (peut être en micro-dosage, et encore?)

(c'est un peu hs mais si si le bad au canna existe, au debut je vomisait souvent quand je fumais, et je connais des gens qui gere pas l'anxiété que ça provoque, ou qui trouve la sensation desagréable et "bad", de plus sur ça aussi aucun rapport entre psylo et canna, le bad au psylo est plutot "courant" je trouve, et peux arriver a tout moment même si t'es habitué etc suffit d'une variable et tu peux vivre les pires instants de ta vie)

Hors ligne

 

spider738 
Banni
Algerie
106
Inscrit le 21 Nov 2021
39 messages

HTTPS// a écrit

hum personellement je pense que ce qui rend les champi moins populaire que le cannabis, c'est de une la puissance (bah ui des psylo ça tape fort deja), ensuite y a la tolerance (tu peux pas enchainer les trip psyche), m'enfin j'ai l'impression (et c'est ptet qu'un impression) que tu sous estime les psyche (les psylo en l'occurence) hors ça peut vite deraper si on manque de respect envers la molecule, ça n'a rien a voir avec le canna et ça ne peux pas le substituer (peut être en micro-dosage, et encore?)

(c'est un peu hs mais si si le bad au canna existe, au debut je vomisait souvent quand je fumais, et je connais des gens qui gere pas l'anxiété que ça provoque, ou qui trouve la sensation desagréable et "bad", de plus sur ça aussi aucun rapport entre psylo et canna, le bad au psylo est plutot "courant" je trouve, et peux arriver a tout moment même si t'es habitué etc suffit d'une variable et tu peux vivre les pires instants de ta vie)

je suis d'accord sur tes principaux arguments concernant la tolérance ects..
par contre sans parler de micro-dosage j'ai essayé de petit dosage (4/6g de truffe fraîche) et j'ai eu l'impression d'avoir une "défonce" effectivement bien plus puissante que sous cannabis, bien plus intéressante et plaisante.

sur le canna je ne nie pas l'existance des bads mais je dis simplement que c'est extrêmement rare.


Non mais t'es vraiment un...

Hors ligne

 

Lolwhiter 
Nouveau membre
Belgique
000
Inscrit le 24 May 2020
14 messages
ssalut khey, tu pourrais m'envoyer un message en inbox?
désolé de te déranger

Hors ligne

 

spider738 
Banni
Algerie
106
Inscrit le 21 Nov 2021
39 messages

Lolwhiter a écrit

ssalut khey, tu pourrais m'envoyer un message en inbox?
désolé de te déranger

malheureusement j'ai trop peu de posts pour pouvoir t'envoyer un MP thinking


Non mais t'es vraiment un...

Hors ligne

 

Cub3000 
Adhérent PsychoACTIF
2200
Inscrit le 06 Feb 2019
449 messages
Blogs

spider738 a écrit

HTTPS// a écrit

hum personellement je pense que ce qui rend les champi moins populaire que le cannabis, c'est de une la puissance (bah ui des psylo ça tape fort deja), ensuite y a la tolerance (tu peux pas enchainer les trip psyche), m'enfin j'ai l'impression (et c'est ptet qu'un impression) que tu sous estime les psyche (les psylo en l'occurence) hors ça peut vite deraper si on manque de respect envers la molecule, ça n'a rien a voir avec le canna et ça ne peux pas le substituer (peut être en micro-dosage, et encore?)

(c'est un peu hs mais si si le bad au canna existe, au debut je vomisait souvent quand je fumais, et je connais des gens qui gere pas l'anxiété que ça provoque, ou qui trouve la sensation desagréable et "bad", de plus sur ça aussi aucun rapport entre psylo et canna, le bad au psylo est plutot "courant" je trouve, et peux arriver a tout moment même si t'es habitué etc suffit d'une variable et tu peux vivre les pires instants de ta vie)

je suis d'accord sur tes principaux arguments concernant la tolérance ects..
par contre sans parler de micro-dosage j'ai essayé de petit dosage (4/6g de truffe fraîche) et j'ai eu l'impression d'avoir une "défonce" effectivement bien plus puissante que sous cannabis, bien plus intéressante et plaisante.

sur le canna je ne nie pas l'existance des bads mais je dis simplement que c'est extrêmement rare.

Tu tiens absolument à ce que les bad trips sous cannabis soient extrêmement rares...C'est peut-être extrêmement rare pour toi, mais de manière générale c'est un phénomène relativement courant en fait. Je connais beaucoup de gens, pour certains des consommateurs expérimentés de substances, qui évitent le cannabis parce que ça les fait partir en couille systématiquement. Moi-même avant de trouver une "routine" de consommation qui me convienne et avec laquelle je ne bade plus jamais, il m'a fallu pas mal de temps et quelques roustes, beaucoup de gens se seraient découragés bien avant mais je suis persévérant avec les drogues wink

Concernant les champignons, je ne sais pas s'ils sont "impopulaires", je n'en ai pas l'impression d'ailleurs, c'est juste qu'ils appartiennent à une catégorie de drogues dont l'usage est assez délicat, nécessite pas mal de précautions (on ne redira jamais assez l'importance du soin apporté au set & setting), des substances qui s'approchent avec un certain respect parce qu'elles sont susceptibles de procurer des expériences puissantes et profondes, potentiellement life-changing ou traumatisantes, selon la manière dont l'expérience va se dérouler.

Avec ceci de particulier qu'on ne peut jamais trop prédire ce qui va se passer. Parfois l'expérience peut-être très plaisante et récréative, parfois plus introspective, profonde et un peu "challenging", et parfois ça peut être très, très désagréable (ce qui ne signifie d'ailleurs pas forcément que ça n'aura pas à terme un effet bénéfique mais sur le moment on ramasse ses dents).

Du coup c'est difficile d'utiliser ça comme party-drug, comme peuvent l'être la MDMA ou la cocaïne, c'est un peu compliqué de prendre des champis pour sortir en boîte ou ce genre de truc. Une des raisons pour lesquelles les psychédéliques sont assez rarement consommés très régulièrement (ou alors, pendant une période un peu vénère qui a tendance à se réguler assez vite), c'est que l'expérience qu'ils procurent est vraiment puissante, qu'elle demande un peu de temps pour être intégrée, qu'elle perd en qualité lorsqu'elle est répétée trop souvent, et accessoirement qu'elle fait peur aux gens qui n'aiment pas trop aller regarder ce qui se passe sous la surface des choses ! Si tu ajoutes à ça le fait que les champignons n'ont pas le côté stimulant du LSD (même si perso je ne trouve pas que ça soit un produit particulièrement récréatif non plus), je crois que tu as un début de réponse à ta question.

Dernière modification par Cub3000 (24 novembre 2021 à  16:32)

Reputation de ce post
 
Très bien dit. Zztop

...and we got to get ourselves back to the garden.

Hors ligne

 

spider738 
Banni
Algerie
106
Inscrit le 21 Nov 2021
39 messages

Cub3000 a écrit

spider738 a écrit


je suis d'accord sur tes principaux arguments concernant la tolérance ects..
par contre sans parler de micro-dosage j'ai essayé de petit dosage (4/6g de truffe fraîche) et j'ai eu l'impression d'avoir une "défonce" effectivement bien plus puissante que sous cannabis, bien plus intéressante et plaisante.

sur le canna je ne nie pas l'existance des bads mais je dis simplement que c'est extrêmement rare.

Tu tiens absolument à ce que les bad trips sous cannabis soient extrêmement rares...C'est peut-être extrêmement rare pour toi, mais de manière générale c'est un phénomène relativement courant en fait. Je connais beaucoup de gens, pour certains des consommateurs expérimentés de substances, qui évitent le cannabis parce que ça les fait partir en couille systématiquement. Moi-même avant de trouver une "routine" de consommation qui me convienne et avec laquelle je ne bade plus jamais, il m'a fallu pas mal de temps et quelques roustes, beaucoup de gens se seraient découragés bien avant mais je suis persévérant avec les drogues wink

Concernant les champignons, je ne sais pas s'ils sont "impopulaires", je n'en ai pas l'impression d'ailleurs, c'est juste qu'ils appartiennent à une catégorie de drogues dont l'usage est assez délicat, nécessite pas mal de précautions (on ne redira jamais assez l'importance du soin apporté au set & setting), des substances qui s'approchent avec un certain respect parce qu'elles sont susceptibles de procurer des expériences puissantes et profondes, potentiellement life-changing ou traumatisantes, selon la manière dont l'expérience va se dérouler.

Avec ceci de particulier qu'on ne peut jamais trop prédire ce qui va se passer. Parfois l'expérience peut-être très plaisante et récréative, parfois plus introspective, profonde et un peu "challenging", et parfois ça peut être très, très désagréable (ce qui ne signifie d'ailleurs pas forcément que ça n'aura pas à terme un effet bénéfique mais sur le moment on ramasse ses dents).

Du coup c'est difficile d'utiliser ça comme party-drug, comme peuvent l'être la MDMA ou la cocaïne, c'est un peu compliqué de prendre des champis pour sortir en boîte ou ce genre de truc. Une des raisons pour lesquelles les psychédéliques sont assez rarement consommés très régulièrement (ou alors, pendant une période un peu vénère qui a tendance à se réguler assez vite), c'est que l'expérience qu'ils procurent est vraiment puissante, qu'elle demande un peu de temps pour être intégrée, qu'elle perd en qualité lorsqu'elle est répétée trop souvent, et accessoirement qu'elle fait peur aux gens qui n'aiment pas trop aller regarder ce qui se passe sous la surface des choses ! Si tu ajoutes à ça le fait que les champignons n'ont pas le côté stimulant du LSD (même si perso je ne trouve pas que ça soit un produit particulièrement récréatif non plus), je crois que tu as un début de réponse à ta question.

ahah,

j’admets être un peu fermé d'esprit quand à la fréquence de bad trip possible dans la vie d'un fumeur régulier "comme moi" mais comme dis précédemment seul l’expérience personnel parle... cependant j'ai eu peine à trouver des source fiable qui tendrait à prouver l'inverse.

pour en revenir à nos si bien aimé champignon une contradiction me chagrine :

de nombreuses personnes souffrant de dépression résistant au traitement ont vu leur vie changé suite a la prise de champignon, alors pourquoi s’obstiner à parler de "set&setting" quand cette notion perd à tel point de son sens dans l'usage "non récréatif" de cette drogue? tongue

autrement, dire que ce n'est pas une drogue "récréative" en comparaison avec des drogues pour "aller en boite de nuit" sans nier leur potentiels effets, me semble hautement ridicule vu que les propriétés même de la psilocybine induisent euphorie & bien être on est bien loin de l'expérience SURNATUREL mais bien dans le récréatif.


Non mais t'es vraiment un...

Hors ligne

 

BarzouReview 
Nouveau membre
Suisse
000
Inscrit le 24 Nov 2021
1 message
Un peu de lecture sur les traitements possibles sur la dépendance
> https://www.sante-sur-le-net.com/depend … ilocybine/

Hors ligne

 

Cub3000 
Adhérent PsychoACTIF
2200
Inscrit le 06 Feb 2019
449 messages
Blogs
Sans se lancer dans un débat de 50 posts, exercice ô combien vain et épuisant, je crois vraiment que de manière générale tu confonds totalement ton expérience personnelle et la diversité des expériences possibles avec la psilocybine.

Pour énormément de gens (j'en fais partie), la psilocybine n'induit pas systématiquement euphorie et bien être. Pour ma part, c'est plutôt une sorte de voyage philosophique, au cours duquel je connais des états divers et variés, allant d'une grande euphorie à des remises en question importantes, sûrement bénéfiques mais que je ne me verrais certainement pas vivre en boîte de nuit ! Lors de mon dernier trip aux champignons, je me suis senti devenir une sorte de matière en cours de décomposition, un peu comme du bois pourri, puis j'ai senti la vie renaître de cette matière morte et jaillir dans tout mon corps. J'aurais pas voulu vivre ça entouré de gens ivres draguant sur une musique speed jouée hyper-fort. Chacun son truc mais la littérature de trip-report abonde d'expériences comparables, qui ne relèvent clairement pas de la sphère récréative. Ce qui est sans doute une des raisons pour lesquelles les champignons ne sont généralement pas considérés comme des party-drugs mais plutôt comme des enthéogènes. Ce qui n'interdit pas de faire la fête avec, je l'ai déjà fait, mais je trouve que certains contextes s'y prêtent beaucoup mieux que d'autres...

La raison pour laquelle la psilocybine est efficace comme thérapie contre la dépression, ce n'est pas parce que c'est une substance feelgood qui te colle automatiquement le smile. Souvent dans ces protocoles thérapeutiques elle est utilisée à forte dose, pour générer une sorte de choc, de reset mental, de mise à distance de l'ego qui va aider la personne à identifier ses schémas mentaux sources de dépression, et à en sortir. Ça peut être (pas systématiquement mais ça peut être) un processus très douloureux, au moins lors des phases de prise de conscience, et les notions de set and setting sont capitales dans ce type d'expérience, préparée en amont de manière à ce que le patient sache où il met les pieds et se sente en confiance, toujours accompagnée d'au moins un sitter expérimenté, toujours réalisée dans un cadre soigné et confortable, et toujours complétée par un volet psychothérapeutique...

Pourquoi s'obstiner à parler de set and setting...Peut-être parce que c'est la base en matière de psychédélisme ? wink

Dernière modification par Cub3000 (26 novembre 2021 à  22:42)


...and we got to get ourselves back to the garden.

Hors ligne

 

supermario64 
Psycho sénior
2800
Inscrit le 19 Dec 2020
535 messages
Blogs
Je ne pense pas que ça soit impopulaire, ça l'est peut-être en comparaison de l'alcool ou bien du cana mais c'est une substance connu et je ne pense pas que ça soit si rare les gens qui l'on tentait.

Pour ma part je préfère la psylo au LSD, je n'ai jamais pris de grosse dose, ce sont de faibles doses et j'ai toujours les expériences intéressantes et à titre personnel (c''est subjectif) ça m’a paru plus accessible que le LSD qui en comparaison de le silo elle me tabasse bien le LSD. Je me sens plus à l'aise à vrai dire sous silo et je n'ai jamais connu de bad trip sous silo. Comme quoi chaque cas est singulier.

Pour sonder l'enfer ou s'envoler angéliquement,
Il suffit de prendre une pincée de psychédélique

Hors ligne

 

spider738 
Banni
Algerie
106
Inscrit le 21 Nov 2021
39 messages

Cub3000 a écrit

Sans se lancer dans un débat de 50 posts, exercice ô combien vain et épuisant, je crois vraiment que de manière générale tu confonds totalement ton expérience personnelle et la diversité des expériences possibles avec la psilocybine.

Pour énormément de gens (j'en fais partie), la psilocybine n'induit pas systématiquement euphorie et bien être. Pour ma part, c'est plutôt une sorte de voyage philosophique, au cours duquel je connais des états divers et variés, allant d'une grande euphorie à des remises en question importantes, sûrement bénéfiques mais que je ne me verrais certainement pas vivre en boîte de nuit ! Lors de mon dernier trip aux champignons, j'ai senti mon corps devenir une sorte de matière en cours de décomposition, un peu comme du bois pourri, puis j'ai senti la vie renaître de cette matière morte et jaillir dans tout mon corps. J'aurais pas voulu vivre ça entouré de gens ivres draguant sur une musique speed jouée hyper-fort. Chacun son truc mais la littérature de trip-report abonde d'expériences comparables, qui ne relèvent clairement pas de la sphère récréative. Ce qui est sans doute une des raisons pour lesquelles les champignons ne sont généralement pas considérés comme des party-drugs mais plutôt comme des enthéogènes. Ce qui n'interdit pas de faire la fête avec, je l'ai déjà fait, mais je trouve que certains contextes s'y prêtent beaucoup mieux que d'autres...

La raison pour laquelle la psilocybine est efficace comme thérapie contre la dépression, ce n'est pas parce que c'est une substance feelgood qui te colle automatiquement le smile. Souvent dans ces protocoles thérapeutiques elle est utilisée à forte dose, pour générer une sorte de choc, de reset mental, de mise à distance de l'ego qui va aider la personne à identifier ses schémas mentaux sources de dépression, et à en sortir. Ça peut être un processus très douloureux, et les notions de set and setting sont capitales dans ce type d'expérience, préparée en amont de manière à ce que le patient sache où il met les pieds et se sente en confiance, toujours accompagnée d'au moins un sitter expérimenté, toujours réalisée dans un cadre soigné et confortable, et toujours complétée par un volet psychothérapeutique...

Pourquoi s'obstiner à parler de set and setting...Peut-être parce que c'est la base en matière de psychédélisme ? wink

effectivement, j'ai bien remarqué que l'euphorie pouvait laisser place au malaise dans certain cas mais de ma petite expérience cela ce produit UNIQUEMENT a relativement haute dose ce qui n'est pas vraiment mon mode de consommation actuel. (disons que je microdose mes macrodose ^^) et c'est pour le moment uniquement dans ce genre de dosage que je m’épanouit vraiment dans cette substance hautement récréative. (attention de ne pas oublier que j'ai vécu mes trips sous influence du cannabis de manière plus au moins prononcé)

sur l'effet potentiel sur la dépression je pense que tu es trop catégorique car pour ma part c'est exactement PARCE QUE c'est une substance feelgood qui te colle automatiquement le smile que j'ai (peut-être juste) l’impression d'aller mieux.

je suis d'accord sur l’importance du set & setting pour un trip courant, mais dans ton post tu ne parle que de "setting" ce qui est normal car en dépression (set) État D’esprit est forcément négatif et de manière permanente.

Reputation de ce post
 
Non, la préparation contribue aussi au mindset au moment de la prise ! / Cub

Non mais t'es vraiment un...

Hors ligne

 

spider738 
Banni
Algerie
106
Inscrit le 21 Nov 2021
39 messages

supermario64 a écrit

Je ne pense pas que ça soit impopulaire, ça l'est peut-être en comparaison de l'alcool ou bien du cana mais c'est une substance connu et je ne pense pas que ça soit si rare les gens qui l'on tentait.

Pour ma part je préfère la psylo au LSD, je n'ai jamais pris de grosse dose, ce sont de faibles doses et j'ai toujours les expériences intéressantes et à titre personnel (c''est subjectif) ça m’a paru plus accessible que le LSD qui en comparaison de le silo elle me tabasse bien le LSD. Je me sens plus à l'aise à vrai dire sous silo et je n'ai jamais connu de bad trip sous silo. Comme quoi chaque cas est singulier.

oui beaucoup de gens ont peut être tenté, mais il m'étonne que si peu est persévéré ou simplement garnit l'internet français de d’avantage d’information à ce sujet (sad fact, les recherches en anglais elle aussi m'ont donné la même impression neutral )


Non mais t'es vraiment un...

Hors ligne

 

supermario64 
Psycho sénior
2800
Inscrit le 19 Dec 2020
535 messages
Blogs

spider738 a écrit

supermario64 a écrit

Je ne pense pas que ça soit impopulaire, ça l'est peut-être en comparaison de l'alcool ou bien du cana mais c'est une substance connu et je ne pense pas que ça soit si rare les gens qui l'on tentait.

Pour ma part je préfère la psylo au LSD, je n'ai jamais pris de grosse dose, ce sont de faibles doses et j'ai toujours les expériences intéressantes et à titre personnel (c''est subjectif) ça m’a paru plus accessible que le LSD qui en comparaison de le silo elle me tabasse bien le LSD. Je me sens plus à l'aise à vrai dire sous silo et je n'ai jamais connu de bad trip sous silo. Comme quoi chaque cas est singulier.

oui beaucoup de gens ont peut être tenté, mais il m'étonne que si peu est persévéré ou simplement garnit l'internet français de d’avantage d’information à ce sujet (sad fact, les recherches en anglais elle aussi m'ont donné la même impression neutral )

Je pense que pour pas mal des gens et j'en fais partie, c'est une parenthèse dans la vie les psychédélique, dis-toi que ma dernière expérience remonte à plusieurs mois et à vrai je n'ai aucune envie d'en reprendre et le LSD je ne compte plus en prendre, peut-être à la rigueur de temps en temps une petite expérience silo et encore ! j'en ressens pas le besoin.

Pour certaine personne (et je pense en faire partie une fois encore), une fois qu'on a si on peut dire trouver ce qu'ont cherché je ne vois plus l'intérêt de continuer à persévérer à en prendre. Comme dit plus haut et je partage cet avis, je ne pense pas que les psychédéliques soient des drogues si récréatives que ça.... Les psychédéliques m'a toujours paru plus introspective qu'autre chose et n'oublions pas que les psychédéliques comporte de vrai risqué pour la santé mentale, entre autres, bad trip (potentiellement traumatique), réveil de maladie psychique latente, soucis au niveau du cœur si pris à long terme et régulièrement, sans parler des phénomènes de déréalisation, dépersonnalisation ou bien encore le Syndrome post-hallucinatoire persistant

Ce n'est pas si safe qu'on veut le laisser croire les psychédéliques, ça peut tout aussi bien s'avérer être une ou des expériences désastreuses tout comme bénéfique pour la personne.

Quant au pourquoi il n'y a pas énormément de témoignage, j'ai envie de dire que tout le monde n'a pas le temps ou bien simplement l'envie d'écrire un TR et de relater ses expériences, certaine personne aiment bien faire ça quant à d'autres ils aiment bien vivre leur expérience de leur côté sans ressentir le besoin d'en parler sur un forum ou ailleurs et n'oublient pas non plus que le sujet des drogues reste un sujet tabou en société, là ou l'alcool par-exemple est démocratisé ce n'est pas le cas de toutes les substances, ce qui tu t'en doutes ne pousse pas à en parler librement à tout un chacun dans la vie.


Pour sonder l'enfer ou s'envoler angéliquement,
Il suffit de prendre une pincée de psychédélique

Hors ligne

 

Cub3000 
Adhérent PsychoACTIF
2200
Inscrit le 06 Feb 2019
449 messages
Blogs
Je vois ce que tu veux dire par "macrodoser tes microdoses", c'est un peu ce que je fais aussi parce que je suis ultra-réceptif aux psychédéliques. Mais on ne peut pas résumer l'expérience psychédélique à ça, ce n'est pas la manière dont ils sont généralement utilisés en thérapie dans les pays où c'est expérimenté, et bon, une fois de temps en temps un plongeon dans le grand bain, avec ego-death, lâcher-prise "obligatoire" et traversée de ce que j'appelle "la grande lessiveuse cosmique" (comprenne qui pourra wink ) c'est bien aussi, ça remet les idées en place et les pendules à l'heure vape

Peace cependant lol

...and we got to get ourselves back to the garden.

Hors ligne

 

Cub3000 
Adhérent PsychoACTIF
2200
Inscrit le 06 Feb 2019
449 messages
Blogs
Je pense qu'il y a une confusion au niveau du set and setting, parce qu'on a coutume de dire que pour prendre des psychédéliques il faut nécessairement "aller bien". Alors, ok, c'est vrai dans un cadre récréatif, c'est pas quand tu prends un acide avec tes potes en free-party que tu as envie de te taper des 12 heures de violente remise en question existentielle sur le pourquoi du comment de la vie de l'univers et du reste pour aboutir à la conclusion que rien n'a de sens et que tu ferais mieux de te foutre sous un train. Du coup c'est mieux si au moment de la prise les choses sont un minimum posées et tranquilles dans ta tête et dans ta vie. Après y'a pas de règle absolue, ça m'est arrivé de me taper de très bons trips alors que c'était littéralement le zbeul dans ma vie !

MAIS en contexte thérapeutique c'est autre chose, comme tu le soulignes le mindset des personnes en dépression majeure qui expérimentent les psychédéliques pour aller mieux n'est évidemment pas au beau fixe. Dans ce contexte là ce qui est important en terme de set, c'est que la personne se sente en confiance, qu'elle sache à peu près où elle va, qu'elle sente une présence rassurante pendant l'expérience, et qu'elle ait la possibilité d'y mettre fin (par administration d'un tripkiller) si le voyage s'avère trop dur à supporter. Là on est pas exclusivement sur des questions de setting mais plutôt d'orientation du mindset. Les deux notions fonctionnent en synergie !

Dernière modification par Cub3000 (27 novembre 2021 à  08:46)


...and we got to get ourselves back to the garden.

Hors ligne

 

spider738 
Banni
Algerie
106
Inscrit le 21 Nov 2021
39 messages

Cub3000 a écrit

Je vois ce que tu veux dire par "macrodoser tes microdoses", c'est un peu ce que je fais aussi parce que je suis ultra-réceptif aux psychédéliques. Mais on ne peut pas résumer l'expérience psychédélique à ça, ce n'est pas la manière dont ils sont généralement utilisés en thérapie dans les pays où c'est expérimenté, et bon, une fois de temps en temps un plongeon dans le grand bain, avec ego-death, lâcher-prise "obligatoire" et traversée de ce que j'appelle "la grande lessiveuse cosmique" (comprenne qui pourra wink ) c'est bien aussi, ça remet les idées en place et les pendules à l'heure vape

Peace cependant lol

exactement, et justement mon premier trip (20g de truffes) était totalement hors de contrôle! sans pour autant "bad tripper" mais avec vraiment la sensation de ne plus pouvoir contrôler mes pensées, pour moi c'était une dose déjà beaucoup trop grande pour l'instant ^^

depuis je vis des trip x1000 fois plus intéressant cad que je prend environs 2-3g avec pause de 1/2j entre chaque prise  et l'effet est tout simplement géniale...

avec ce "dosage parfait" je VIS beaucoup plus intensément tout ce que je regarde sur youtube, c'est une immersion totale, je veux faire sa toute ma vie et ne jamais remettre les pied sur terre


Non mais t'es vraiment un...

Hors ligne

 

Cub3000 
Adhérent PsychoACTIF
2200
Inscrit le 06 Feb 2019
449 messages
Blogs
Ha oué non mais 20g de truffes c'est du sport, aussi ! Ces cascades ont été réalisées par des professionnels, n'essayez pas de les reproduire chez vous ! wink

...and we got to get ourselves back to the garden.

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Culture - Psilocybe : Journal de culture d'un débutant
par Mobidick, dernier post 07 février 2018 à  23:03 par Mobidick
  13
[ Forum ] Sont-ce des Psilo ?
par Ashh, dernier post 14 novembre 2021 à  22:43 par Ashh
  2
[ Forum ] Identification - Ces champignons sont-ils des psilo séchés?
par Stupeflip, dernier post 06 juin 2019 à  18:07 par Stupeflip
  11
  [ PsychoWIKI ] Comment reconnaitre le psilocybe semilanceata
  [ PsychoWIKI ] Psilocybe, effets, risques, témoignages
  [ QuizzZ ] Evaluer votre dépendance au cannabis
2410 personnes ont déja passé ce quizzz !
  [ QuizzZ ] Evaluer la gravité de votre addiction
4252 personnes ont déja passé ce quizzz !

Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
En ce moment sur PsychoACTIF  
 Psychoactif 
Le Fanzine Psychoactif N°4 est sorti
11 janvier 2022Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Appel à témoignage 
Comment gérez vous votre dépendance ?
Il y a 4jCommentaire de Zefy (37 réponses)
 Appel à témoignage 
Vous lisez des articles de presses qui stigmatisent les usagers :...
Il y a 10jCommentaire de prescripteur (23 réponses)
 Forum UP ! 
Culture - Comment conserver le sachet du kit pendant les dunk?
Il y a 18hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum UP ! 
Dosage - Dosage pour lamaline?
Il y a 15hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum 
Interaction & Mélange - Interaction sertraline / LSD
Il y a 2mnCommentaire de prescripteur dans [LSD 25...]
(1 réponse)
 Forum 
Dépistage - Comment fausser autotest urinaire de dépistage ?
Il y a 1hNouvelle discussion de Humain honnête dans [Cocaïne-Crack...]
 Forum 
Somnifères et libido.
Il y a 1h
1
Commentaire de fostilo dans [Médicaments psychotro...]
(17 réponses)
 Forum 
Achat oxycodone via Telegram
Il y a 2h
1
Commentaire de mirabelle dans [Oxycodone (Oxycontin)...]
(28 réponses)
 Forum 
Descente - Cocaine : comment se relaxer et dormir après la prise
Il y a 2h
2
Commentaire de Many2313 dans [Cocaïne-Crack...]
(14 réponses)
 Forum 
Descente - Comment arriver à dormir en ayant pris de la coke
Il y a 2hCommentaire de Many2313 dans [Cocaïne-Crack...]
(5 réponses)
 Forum 
Comment mieux consommer sa coke
Il y a 4hCommentaire de Many2313 dans [Cocaïne-Crack...]
(4 réponses)
 Forum 
Arrêt & Sevrage - Clean depuis 4mois et demi, semaine difficile ou j'y ai pensé
Il y a 4h
2
Commentaire de Many2313 dans [Cocaïne-Crack...]
(22 réponses)
 Blog 
Encore dans la rechute.. sans parachute cette fois
Il y a 1jNouveau blog de Escape dans [En passant]
 Blog 
Souvenir d'une IV de 3mmc
Il y a 1jNouveau blog de Jérimadeth dans [Trip Report]
 Blog 
Rechute numéro 56
Il y a 1jCommentaire de Jérimadeth dans le blog de ectatrip
(3 commentaires)
 
  QuizzZ 
Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
Dernier quizzZ à 07:15
 PsychoWIKI 
Méthadone, mélanges de drogues, et interactions
 Topic epinglé 
Avocats spécialisés dans les infractions sur les stupéfiants
 Nouveaux membres 
cloxo, Damnmocco, Drakosa, Theo98 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Différence entre la Morphine et le Sophidone ?
par Zazou2A, le 18 Jan 2022
Yop, Alors ça va dépendre de comment tu comptes consommer, la sophidone, c’est de l’hydromirphone, un opi semi synthétique (comme l’héro) dérivé de la morphine Mais elle est 7,5 fois plus potente, en terme d’analgésies L’hydro, c’est une molécule qui est souvent considérée...[Lire la suite]
 Mise en garde 5F-SGT-151 (Herbal Incense)
par Momo76, le 15 Jan 2022
Bonjour, je viens mettre en garde contre l'Herbal incense qui est vendu dans la plupart des laboratoires de recherche chimiques, j'ai préparé un peu moins que la moitié de cette herbe (0.200gr) et du damania dans un joint. En effet je n'avais fumé que deux malheureuses taffs dans ce dernier et...[Lire la suite]
 Retrouvez nous à Amboise, Indre et Loire
par AidesCaarud37, le 14 Jan 2022
Bonjour, Aujourd'hui nous vous partageons une photo de nos militants accompagnés d'une adulte relais du territoire d'Amboise. Nous serons dès maintenant présents tous les 2° et 4° lundi de chaque mois entre 14h et 16h, à la MJC d'Amboise, 1 rue Rémi Belleau. C'est l'occasion de nous re...[Lire la suite]
Tous les morceaux choisis
Les derniers champis

Génial ! Merci pour la News ! A.L. dans [forum] le conseil d'état suspend L’interdiction des fleurs de cbd
(Il y a 8h)
Ha c'est donc ca , ca correspond en effet , merci ! dans [forum] MDMA libération prolongée
(Il y a 8h)
A ne rien comprendre. C'est si dur de savoir ce que on veut? dans [forum] le conseil d'état suspend L’interdiction des fleurs de cbd
(Il y a 9h)
Merci dans [forum] Méthadone et permis de conduire en suisse
(Il y a 14h)
Si une défonce avec est possible... celle de son estomac. :D dans [forum] Tenoxicam ?
(Il y a 15h)

Pied de page des forums