Sevrage et dependance / PsychoACTIF

Sevrage et dependance

Publié par ,
567 vues, 7 réponses
L'astronaute 
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 21 Apr 2020
66 messages
Salut tout le monde ca fait bien longtemps que je ne suis pas venu faire un tour ici,

en effet, je viens de finir tout un traitement dans un centre pour les gens qui ont des problemes avec les drogues, je dis traitement mais ca n'a aucun rapport avec des medicaments, c'est plus un endroit pour apprendre a a vivre normalement sans drogues, en tout cas voila a peu pres 6 mois ou je n'ai toucher a aucune drogue ni alcool et je suis chez moi depuis plus de deux semaines deja et c'est assez dur, d'un cote j'ai envie d'en reprendre et d'un autre cote j'ai fais tout un travail la bas, je suis revenu un peu sur terre,
ma question est la suivante : la bas on nous a bourre le crane que quelqu'un ne dependant qui maintenant est devenu propre ne peut se permettre d'utiliser des drogues par ci par la prck il n'en est pas capable et c'est une question de temps pour qu'il retombe dans ses anciennes habitudes, qqn a t-il des choses a dire sur ce sujet?

Ca fait plaisir de vous revoir .

« Je sais que je ne sais rien. » – Socrate

Hors ligne

 

cependant
animatrice sans remède
5000
Inscrit le 25 Mar 2018
1696 messages
Blogs

L\'astronaute a écrit

la bas on nous a bourre le crane que quelqu'un ne dependant qui maintenant est devenu propre ne peut se permettre d'utiliser des drogues par ci par la prck il n'en est pas capable et c'est une question de temps pour qu'il retombe dans ses anciennes habitudes, qqn a t-il des choses a dire sur ce sujet?

Salut,

je crois que c'est une vraie question de fonds que tu poses ici.

J'ai été confrontée à maintes reprises à des personnes qui avaient intégré le discours "ancien" de l'addictologie pour lequel seule l'abstinence à vie était valable. Elles étaient persuadées qu'en tant qu'anciens "alcoolos", c'était impossible de reboire "raisonnablement", c'est à dire de gérer sa propre conso. Les médecins leur avaient dit que c'était une maladie à vie et puis c'est tout. Et que si jamais ils auraient retouché à l'alcool ça serait encore pire (prophétie auto-réalisatrice à mes yeux : comment mettre en place des stratégies de conso si du haut de l'autorité médicale on nous dit que c'est vainement impossible d'y essayer ???!).

Pourtant, j'ai rencontré d'autres personnes qui s'étant sevrés hors du cadre médical et sans avoir été imprégnées de ce discours, arrivaient, après des périodes de conso problématiques avec l'alcool (8.6 quotidiennes dès le réveil etc), à se limiter à une conso raisonnée (parfois en basculant les comportements compulsifs sur d'autres molécules...attention, l'addiction ça ne se resoud pas qu'au sevrage d'un produit...).

Après voilà, je trouve que l'enjeu est là. Sur le forum il y a plusieurs témoignages de personnes qui ont changé des pratiques addictives (avec des prods réputés pour être accrocheurs style came, crack, alcool etc) en consos maitrisées...

Je crois que ça ne se fait pas tout seul, l'addiction n'est pas juste la dépendance à un produit, il y a plusieurs facteurs qui interviennent. Si juste on s'arrête de consommer en laissant tout comme avant (sans changer à niveau psy, social, etc), à mon avis (et de ce que j'ai vu) c'est assez facile de donner raison aux médecins et de reprendre les mêmes comportements qu'avant...

Mais s'il y a eu un changement à un moment sur les facteurs qui ont amené à la conso problématique, ça se peut qu'un nouveau rapport au produit soit possible. Parfois ça passe par un accompagnement médical (j'ai eu des retours positifs sur le Baclofène par exemple), psy etc, parfois avec des changements de vie...

Perso donc je ne peux que te dire les différentes expériences autour de moi, avec l'alcool je garde un rapport distancé : j'ai des périodes de consos intenses (mais qu'au soir) et quotidiennes mais je déteste tellement la gueule de bois que je finis toujours par me calmer sans me forcer (juste ça me dégoute). C'est pour ça qu'on me disait, "tu ne peux pas comprendre, tu n'es pas addicte"...sauf qu'avec d'autres prods j'ai bien des comportements addictifs (mais non compulsifs, c'est vrai), bref, je pense que les médecins devraient remettre en question leurs positions manichéennes et leurs catégorisations à vie des comportements qui ne laissent pas d'agentivité aux personnes d'agir sur leur propre parcours.

Voilà, j'espère que tu auras des témoignages directs qui pourront t'éclairer...

Hors ligne

 

L'astronaute 
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 21 Apr 2020
66 messages
Merci de ton message , tu touches exactements les points sensibles, mais je precise que ce ne sont pas que les medecins qui pensent ainsi mais des gens qui etaient dependant comme nous et qui en sont sortis et sont retombes pensant que cette fois sera differente et ont laisser par ecrit une preuve qu'il est mieux de s'abstenir completement, mais bon encore une fois comme tu dis ca depend des gens peut etre ces personnes la n'ont pas reussi mais d'autres oui.

« Je sais que je ne sais rien. » – Socrate

Hors ligne

 

Bitatchu69 
Nouveau Psycho
Belgique
100
Inscrit le 12 Nov 2017
57 messages
Oui, ça a été dit par cependant :

Le problème n'est pas tant l'arrêt du produit que le travail sur soi. Une introspection est nécessaire pour comprendre le pourquoi de notre compulsivité par rapport aux produits. Si tu te sens bien dans ta peau et dans ta vie, tu n'auras plus besoin de défonce ou alors ce sera un bonus. Mais souvent, oui, sans se comprendre totalement, la rechute est assurée. De toute façon tu feras tes expériences, essaie juste de faire une grosse introspection et de te connaître au mieux.

Hors ligne

 

L'astronaute 
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 21 Apr 2020
66 messages
La verite j'ai assez peur de retomber, me connaissant un peu mieux maintenant, je comprends que la vie me lasse pas mal et facilement je pourrais arriver a reprendre de maniere quotidienne pour ne pas ressentir justement le quotidien.

« Je sais que je ne sais rien. » – Socrate

Hors ligne

 

L'astronaute 
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 21 Apr 2020
66 messages
Aussi ce qui me retient c'est la peur de ne redevenir un serviteur et de ne penser qu'a ca tout le temps, c'est ca un accro, c'est pas donne a tout le monde de profiter de temps en temps des drogues et de ne pas etre en attente toute la semaine pour enfin arriver au week end et se defoncer, ya plus que ca dans la tete pour les accros, enfin je parle pour moi, je pense que c'est ce qui se passerait si j'en reprenais, comment ca se passe chez les gens ici, ceux qui ont arreter une periode et qui ont decider d'en reprendre par ci par la, vous sentez vous quand meme serviteurs du produit, pensez vous a lui souvent?

« Je sais que je ne sais rien. » – Socrate

Hors ligne

 

Faust08 
Nouveau Psycho
Belgique
000
Inscrit le 28 Jul 2017
80 messages
Blogs
Après une longue pause de plusieurs mois (sur ce produit la), j'ai refais une session cocaine; j'ai consommer 1 grammes en environs 5,6 jours.

Le constat que j'ai fais par rapport à ton sujet, c'est que j'ai vraiment eu envie de continuer à consommer pendant le craving qui a duré environs 3 petits jours, ensuite, je pensais sporadiquement au produit mais sans en faire une maladie le reste de la semaine. Maintenant je n'y pense plus du tout, du moins, plus de manière *compulsive et addictive*.
J'aimerais bien me faire un petit plaisirs et j'y retournerais probablement, mais ce n'est ni maladif ni "pressant". Ça viendras quand ça viendra je ne suis pas pressé.

Je pense donc que recommencer une consommation est possible mais en mettant directement les points sur les i avec soit même (style pas consommer pendant 3,4 mois après s'être fait un petit plaisir). Tout ça en étant pas trop carré (style j'ai le droit une fois par mois) pour ne pas attendre impatiemment le moment T.

C'est mon retour d'expériences je ne sais pas si j'ai été très clair mais voilà mon ressentis.
Je tiens à préciser qu'à côté j'ai une addiction plutôt venere aux opiaces (fentanyl 120 microg/j). Ça peut peut être, ou pas influencer l'envie maladive de consommer un autre produit.

Aussi, j'ai toujours considéré la cocaïne comme un produit récréatif et non un produit de "soutient du quotidien". Ce qui peut être accentue ma facilité à m'en détacher lorsque j'y retourne. Ça ne serais probablement pas pareil avec tout autres opiacés? En tout cas à chaque rechute opiaces je reconssomais excessivement sauf stabilisation.

Bonne vie, Faust demon1

"Pas d'ceux qui collaborent mais ceux qui colle au bar"
"Apprends les vices avant de juger les conséquences"

Hors ligne

 

L'astronaute 
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 21 Apr 2020
66 messages
Interessant, mais en effet si tu continues a consommer d'autres drogues pendant que tu fais la pause avec un produit specifique, ca m'a l'air different , moi la je suis en abstinence totale, je ne touche a rien depuis bientot 6 mois (J-3!!!) et de toucher a n'ikmporte quel produit me ramenerait a vivre dans un autre etat d'esprit.

« Je sais que je ne sais rien. » – Socrate

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Craving - Dépendance psychique post-toxicomanie.
par HeroinIsMyLife, dernier post 09 septembre 2020 à  06:56 par HeroinIsMyLife
  25
[ Forum ] Différence entre envie et addiction/dependance?
par Papattaya, dernier post 06 février 2021 à  13:14 par RealitySuck
  106
[ Forum ] Le sevrage tue?
par kinou54, dernier post 02 mai 2011 à  21:32 par diraf
  6
  [ PsychoWIKI ] PAWS, le syndrome prolongé de sevrage

Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
En ce moment sur PsychoACTIF  
 Psychoactif 
Le Fanzine Psychoactif N°4 est sorti
Il y a 9jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
 Appel à témoignage 
Comment gérez vous votre dépendance ?
Il y a 1jCommentaire de Zolivak (33 réponses)
 Appel à témoignage 
Vous lisez des articles de presses qui stigmatisent les usagers :...
Il y a 5jCommentaire de prescripteur (23 réponses)
 Appel à témoignage 
Avec Safe testez le nouveau spray nasal (MAD)
22 décembre 2021Commentaire de Subohm (82 réponses)
 Forum UP ! 
Aspect, gout & odeur - Freebase avec un goût de brûlé = coupe au laxatif ?
Il y a 13hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum UP ! 
Aspect, gout & odeur - Freebase avec un goût de brûlé = coupe au laxatif ?
Il y a 13hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum 
Questions suite à première prise de Speed
Il y a moins d'1mn
1
Commentaire de AnonLect dans [Speed-Amphétamines...]
(9 réponses)
 Forum 
Dépersonnalisation & déréalisation - Question existentielle
Il y a 47mnCommentaire de prescripteur dans [LSD 25...]
(1 réponse)
 Forum 
Sexualité - Soirée lgbtqia+ hétéro friendly
Il y a 1hCommentaire de Zopi7.5 dans [Au coin du comptoir.....]
(1 réponse)
 Forum 
Social - À quelle age vous avez consommer la 1ère fois ?
Il y a 6h
1
Commentaire de Marco 68 dans [Au coin du comptoir.....]
(24 réponses)
 Forum 
Légalisation - Italie : 630 000 signatures collectées pour la légalisation du can...
Il y a 6hCommentaire de Marco 68 dans [Actualités...]
(1 réponse)
 Forum 
Bad trip & Crise de panique - Déclanchement de mes crises de panique
Il y a 6hCommentaire de Tonnyl'anguille31 dans [Cannabis...]
(16 réponses)
 Forum 
Market - Deepweb: vos markets favoris SEPTEMBRE 2019 à aujourd'hui.
Il y a 8h
39
Commentaire de Tonnyl'anguille31 dans [Anonymat et sécurité...]
(1360 réponses)
 Blog 
Application MaConso
Il y a 6hCommentaire de 2048tm dans le blog de _ricko_
(6 commentaires)
 Blog 
Concerta, danger
Il y a 10hCommentaire de Cris dans le blog de Cris
(2 commentaires)
 Blog 
7 ans et déjà dans le trafique
Il y a 16hCommentaire de RaveOn dans le blog de ectatrip
(6 commentaires)
 
  QuizzZ 
Evaluer la gravité de votre addiction
Dernier quizzZ à 09:17
 PsychoWIKI 
Methylphenidate (Ritaline), effets, risques, témoignages
 Topic epinglé 
Avocats spécialisés dans les infractions sur les stupéfiants
 Nouveaux membres 
laptitechinoise13, MrAublivion nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Différence entre la Morphine et le Sophidone ?
par Zazou2A, le 18 Jan 2022
Yop, Alors ça va dépendre de comment tu comptes consommer, la sophidone, c’est de l’hydromirphone, un opi semi synthétique (comme l’héro) dérivé de la morphine Mais elle est 7,5 fois plus potente, en terme d’analgésies L’hydro, c’est une molécule qui est souvent considérée...[Lire la suite]
 Mise en garde 5F-SGT-151 (Herbal Incense)
par Momo76, le 15 Jan 2022
Bonjour, je viens mettre en garde contre l'Herbal incense qui est vendu dans la plupart des laboratoires de recherche chimiques, j'ai préparé un peu moins que la moitié de cette herbe (0.200gr) et du damania dans un joint. En effet je n'avais fumé que deux malheureuses taffs dans ce dernier et...[Lire la suite]
 Retrouvez nous à Amboise, Indre et Loire
par AidesCaarud37, le 14 Jan 2022
Bonjour, Aujourd'hui nous vous partageons une photo de nos militants accompagnés d'une adulte relais du territoire d'Amboise. Nous serons dès maintenant présents tous les 2° et 4° lundi de chaque mois entre 14h et 16h, à la MJC d'Amboise, 1 rue Rémi Belleau. C'est l'occasion de nous re...[Lire la suite]
Tous les morceaux choisis
Les derniers champis

Gaffe aux dates, le derniers poste sur ce topic a plus de 8 ans... dans [forum] quelle est la différence entre la morphine et les sulfates de morphine
(Il y a 10h)
C'est beau tout ça, ça fait plaisir à voir et à lire - MikeO' dans [blog] culture homemade de truffes psylocibe
(Il y a 12h)
On est sur PA pas sur un forum de stigmatisation. dans [forum] Je faille partir, surdose de crack
(Il y a 14h)
Un message touchant auprès de la communauté. Bon courage à toi, peace dans [forum] Comment avez vous réussi à arrêter ou baisser la coke ?
(Il y a 14h)
Témoignage fort. Bon courage pour la suite,et gaffe avc la 3-CMC.600mg/para =bcp dans [forum] Gestion de l'alcoolo-dépendance
(Il y a 19h)

Pied de page des forums