Difficulté à me faire prescrire / PsychoACTIF

Difficulté à me faire prescrire

Publié par ,
1276 vues, 14 réponses
#alprazolam #blocage #ordonnance #prescription
anMrz 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 06 May 2022
17 messages
Salut à tous

Ca fais quelques mois maintenant que j'ai testé l'Alpraz et effectivement je trouve ça presque incroyable.
J'ai réussi à ce qu'on me donne (3 x 0.50mg) Zentiva ducoup j'essaie de les économiser au max juste quand j'en ai besoin.

Le problème c'est que j'arrive pas à m'exprimmer auprès de mon psychiatre ce qui fait qu'il ne veut pas me faire une perscription, même lui il me dit des fois que je parle pas beaucoup ou qu'est ce qui m'angoisse mais j'arrive pas.

Ducoup je vais changer vers un neurologue mais on m'a dit que ça sera pas pareil qu'avec un psychiatre (ça sera pas une séance où je parle mais plus un renouvellement pour ma prescription de ritaline), et je le vois dans encore 2 mois donc y'a quand même un peu de temps.

Je me retrouve un peu bloqué sur le fait que quelques fois j'en ressent le besoin mais j'arrive pas à m'en procurer, (mon but était de le faire legitement parce que si je me fais choper avec une fausse ordonnance déjà je n'ai même pas les conaissances et je peux pas me permettre de gâcher mon année dans l'établissement où je suis).

Ducoup je sais pas trop comment faire des fois j'ai presque envie de mentir pour qu'il se dise que j'en ai besoin mais même ça j'y arrive pas j'ai pas très envie.

Merci d'avoir lu smile

Mrz

Hors ligne

 

LeDoc86 
RdR en milieux Festifs & CbdIstepro
France
1951
Inscrit le 08 Jul 2020
678 messages
Blogs
Salut

Va voir un doc généraliste ces la benzodiazépine la plus prescrit... je connais pas mal de connaissance qui en disant il faisait des crises d'anxiété ou alors il était vraiment anxieux tu te renseigne sur la molécule pour que tu qu'elle comprenne que c'est ça donc tu as besoin si tu as peur ne donne pas la carte vitale une attestation ou rien j'ai pas mal de pote qui se son faut prescrire, d'autant plus que tu es sous  Ritaline pour te détendre le soir... mais ne lui demande direct pas cela

Bien à toi

Le monde tolère mal les carences de ceux qui ont dû grandir avant l'âge
smak Musi-calement

Hors ligne

 

Cosmotrope 
Nouveau membre
France
1000
Inscrit le 08 Mar 2022
35 messages
L'alprazolam est un anxiolytique donc je dirais qu'à partir du moment où tu exprimes une souffrance psychique importante directement liée à un état anxieux (d'autant plus s'il est transitoire et récurrent), que tu n'arrives pas à maitriser ces accès anxiété envahissante et que cette souffrance engendre des répercussions négatives sur ton quotidien, tu devrais être en droit d'être au moins temporairement soulagé par ton médecin avec une prescription de benzo, en attendant de mettre en place des mesures d'hygiènes qui te permettent d'y faire face autrement et de t'attaquer aux causes de cette anxiété...

Insiste bien sur ta souffrance psychique et les répercussions sur ta vie quotidienne (tes études, tes relations...). Si c'est bien le cas, explique aussi que par le passé, tu avais été efficacement soulagé d'une de ces périodes compliquées par un médicament qu'on t'avait prescrit. Quand il te demandera de quel médicament il s'agit, réfléchis un peu et bredouille les premières les premières lettres de l'alprazolam pour le laisser le dire à ta place.

Bien sûr, il y a bien des mots magiques à sortir pour obtenir facilement une ordonnance de benzos, mais tu comprendras bien que je ne peux pas te conseiller de mentir à ton médecin.

Voici un petit exemple de cadre typique dans lequel une benzo est presque systématiquement prescrite :

Un patient vient consulter un médecin parce qu'il lui arrive de faire des crises d'angoisse qu'il sent progressivement monter et qu'il arrive de moins en moins à gérer. A chaque fois, il a l'impression de faire un malaise grave et d'être sur le point de mourir. Ca fait maintenant deux fois que les pompiers l'emmènent aux urgences, avec à chaque fois un stress infernal et une journée de travail perdue.
Lors de la dernière crise d'angoisse, le médecin aux urgences lui a donné un médicament qui a été très efficace pour le calmer rapidement. De quel médicament s'agit-il lui demande le médecin ? Je ne me souviens plus trop du nom, ça commençait par "al..." quelque chose. Alprazolam lui demande le médecin ? Je crois oui, quelque chose comme ça. Le patient explique alors que cette situation n'est plus gérable, qu'il en souffre et qu'il ne peut pas se permettre de perdre son travail. Est-il possible d'avoir quelque chose pour me calmer quand je sens monter une crise, demande-t-il ?

Voilà, ça ne devrait pas être trop difficile de t'en procurer smile N'hésite pas à changer de médecin si tu as l'impression de ne pas être bien compris. Bon courage

Dernière modification par Cosmotrope (08 mai 2022 à  19:42)

Hors ligne

 

anMrz 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 06 May 2022
17 messages
Merci des réponses smile

Oui j'en ai aussi parlé à mon généraliste mais lui aussi tient le même discours que le psychiatre, ils ne sont pas très pour et si il y'a ce sera de petits trucs sans ordo genre des granules homéopatiques.

Et oui avec la ritaline ça pourrait être utile quelques soirs mais justement il dit qu'avec ça il veut pas me rajouter un truc

Aussi pour revenir sur ce que tu disais Cosmo oui quelques fois ça me serai utile mais je suis pas non plus dans une période insupportable où ma vie est infernale sans benzo, simplement ça fais 2 ans que ça pourrait aller mieux je sais pourquoi et je pense qu'une des principales porte de sortie serait de rencontrer quelqu'un or là où j'étudie actuellement je ne peux pas et j'en ai encore pour 1 an et demi.

C'est peut-être un raisonnement con je sais pas mais en attendant je me dis qu'il me reste un peu moins de 2 ans où certains épisodes qui me sont déjà arrivés reviennent.
D'où mon souhait d'avoir quelque chose au cas où.

Pour finir je sais pas si'il préviendrait mes parents si prescription venait ça se faire, je vois pas en quoi ça les regarde mais ça m'étonnerait pas qu'il leur dise.

Merci & bon courage à toi

PS: merci pour l'exemple mais je suis encore loin de cette situation smile

Mrz

Hors ligne

 

DocPaquis 
Dr
France
000
Inscrit le 08 May 2022
10 messages
Hello
Décrit un état anxieux de types sociales. Je vis reclus chez toi.
Il se peut qu’il te donne des anxiolytiques de première intention, type Ararax. Je lui dirai que j’ai déjà eu une benzo prescrite par le passé. Il devrait accéder à ta demande assez facilement. Précise également que souffre d’insomnie à répétition. Insinues que par le passé on te prescrivait du LORMETAZEPAM 2 mg. C’est aussi une benzo qui possède une action sur l’anxiété.
Bon courage wink

Bien à vous,
Jean smile

Hors ligne

 

anMrz 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 06 May 2022
17 messages
Ca marche merci je vais essayer au prochain rdv
Juste pour la dernière petite info j'ai pas eu de prescription lorsque j'en ai eu pour la 1ère fois donc je peux pas lui dire que j'en ai eu une mais peut-être que je sais que ça peut m'être utile conaissant quelques personnes qui en ont ? (je sais pas trop)

Merci pour vos conseils smile

Mrz

Hors ligne

 

Et2O 
Nouveau membre
400
Inscrit le 20 May 2021
30 messages
Je voudrais juste te prévenir, les benzodiazépines ne sont pas du tout adaptés pour une prise quotidienne. Ça marche extrêmement bien pour l'anxiété, mais si tu en prends tout le temps, ton anxiété va devenir bien pire, et une dépendance aux benzos est dangereuse et accompagnée de symptômes de manque extrêmement désagréables.

Les prises doivent rester occasionnelles, et sans augmenter les doses. Dans ce cas-là, tu pourras toujours profiter de leurs effets avec moins de problèmes.

Hors ligne

 

anMrz 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 06 May 2022
17 messages
C’est vrai complètement d’accord avec toi
Après là j’économise mes pauvres 3x0.50 mais je flippe à l’idée qu’on continue à me refuser une prescription

Mrz

Hors ligne

 

Cosmotrope 
Nouveau membre
France
1000
Inscrit le 08 Mar 2022
35 messages

Et2O a écrit

Je voudrais juste te prévenir, les benzodiazépines ne sont pas du tout adaptés pour une prise quotidienne. Ça marche extrêmement bien pour l'anxiété, mais si tu en prends tout le temps, ton anxiété va devenir bien pire, et une dépendance aux benzos est dangereuse et accompagnée de symptômes de manque extrêmement désagréables.

Les prises doivent rester occasionnelles, et sans augmenter les doses. Dans ce cas-là, tu pourras toujours profiter de leurs effets avec moins de problèmes.

Globalement d'accord avec tes conseils d'utilisation, sauf sur deux points :

Et2O a écrit

Je voudrais juste te prévenir, les benzodiazépines ne sont pas du tout adaptés pour une prise quotidienne.

A long terme certainement, mais une prise quotidienne peut-être efficace un certain temps avant de commencer à poser problème : de quelques semaines à quelques mois, voire beaucoup plus dans certaines situations bien précises. Ca dépend beaucoup des types d'usages, des benzos utilisées, du nombre de prises quotidiennes, des doses et surtout des sensibilités individuelles...

Et2O a écrit

une dépendance aux benzos est dangereuse et accompagnée de symptômes de manque extrêmement désagréables.

Accompagnée de symptômes de manque extrêmement désagréables, pour certaines personnes, sans aucun doute, mais "dangereuse"... ? Peux-tu préciser ce que tu entends par là exactement ?

Dernière modification par Cosmotrope (13 mai 2022 à  01:55)

Hors ligne

 

Tonnyl'anguille31 
Nouveau Psycho
France
000
Inscrit le 26 Jan 2018
74 messages
Blogs

Et2O a écrit

"dangereuse"... ? qu'entends-tu par là exactement ?

Le sevrage d'une dépendance aux benzo est un des seuls qui peut être mortel si la personne arrête d'un coup sans faire un sevrage dégressif.
Après je suis pas un pro donc je sais pas à partir de combien de temps et de quelle quantité il faut pour en arriver là mais c'est pas un médoc à prendre à la légère.

Par contre effectivement de façon ponctuelle c'est très efficace pour les crises angoisses etc ou les redescente de stimulant un peu brutale , ça apaise ...

Je pourrais plus me faire une session coke si je suis pas sur d'avoir un peu de lexo ou valium dans ma pharmacie.

Mais j'essaie de vraiment les utiliser ponctuellement pour pas me rajouter une dépendance physique de plus et ça fonctionne plutôt bien comme ça.

Et pour me faire prescrire du lexo , j'ai juste dis à mon addicto que je faisais des crises d'angoisse et qu'a l'époque on m'avait prescrit des benzo ( ce qui était la vérité pure d'ailleurs) et là elle m'a proposé du Lexomil à prendre si besoin , de fil en aiguille je lui ais dit que ça m'aidait pas mal pour les redescente de coke etc et du coup elle continue à m'en prescrire même si à l'heure actuelle je ne fais plus de crise d'angoisse , une boîte par mois ça me fait un petit stock rassurant mais j'arrive à ne pas en abuser ce qui n'est pas donné à tout le monde.

Voilà , fait attention à toi mais c'est vrais que si tu es sous ritaline en plus ça pourrait être un argument de plus ...

Bonne soirée à toi


" celui qui se transforme en bête , se délivre de la souffrance d'être un homme"

Hors ligne

 

Cosmotrope 
Nouveau membre
France
1000
Inscrit le 08 Mar 2022
35 messages

Tonnyl'anguille31 a écrit

Et2O a écrit

"dangereuse"... ? qu'entends-tu par là exactement ?

Le sevrage d'une dépendance aux benzo est un des seuls qui peut être mortel si la personne arrête d'un coup sans faire un sevrage dégressif.
Après je suis pas un pro donc je sais pas à partir de combien de temps et de quelle quantité il faut pour en arriver là mais c'est pas un médoc à prendre à la légère.

"Et2O" parlait de dépendance dangereuse, pas de syndrome de sevrage. C'est sur ça que je l'interrogeais.

Peut-on pour autant dire que le sevrage d'une dépendance aux benzo est dangereux ? Pas nécessairement, je dirais même rarement. Encore une fois, ça dépend beaucoup du type de consommation, des benzos utilisées et des sensibilités individuelles...
Par mesure de sécurité, je suis d'accord qu'il vaut mieux inciter les gens à se sevrer progressivement, quelle que soit la dose, ne serait-ce que pour des raisons de confort personnel et d'efficacité. Mais ce n'est pas non plus la peine d'exagerer les risques en généralisant à outrance pour angoisser tout le monde pour rien. Je pense que c'est contre-productif smile

Il faut savoir que les cas de syndromes de sevrage graves aux benzos sont très rares et concernent presque toujours des consommations très excessives très supérieures aux doses thérapeutiques.
Je me souviens d’un article de 2009 documentant un décès attribué rétrospectivement à un syndrome de sevrage aux benzos. A cette époque, c'était seulement le deuxième cas documenté de décès attribué à un sevrage aux benzodiazépines dans la littérature anglaise ! Ce nombre a surement été sous-estimé par manque de formation du personnel soignant de l'époque mais ces syndromes restent rare. Pour info, la patiente en question avait consommé 200mg d'alprazolam les six jours précédent son sevrage brutal dramatique.

A titre d'exemple, j’aimerais citer un article publié l’an dernier dans le Kansas Journal of Medecine. Il s’agit d’une étude rétrospective de l’ensemble des données du centre hospitalier universitaire du Kansas, concernant leurs diagnostiques de sevrage de BZD ou apparentés entre 2009 et 2016.
Cette grande revue a été motivée par, je cite, "la crainte que le sevrage aigu des benzodiazépines (BZD) puisse entraîner une morbidité et une mortalité", "bien que de rares cas de morbidité et de mortalité significatives aient été rapportés" et qu'il n'y a que "peu de littérature médicale détaillant les caractéristiques cliniques et les résultats du sevrage aigu des BZD".

Parmi les 356 cas de syndromes de sevrage aigu recensé à l’hôpital dans cette étude, seuls 82 dossiers ont été retenus comme impliquant un syndrome de sevrage aux benzos, parmi lesquels un tiers impliquait un sevrage simultané d’opioïdes. Sur la période analysée, 39 patients ont été hospitalisés dont 7 patients admis dans une unité de soins intensive. Parmi ces 7 patients admis en soins intensifs, seul 2 patients présentaient un syndrome de sevrage uniquement lié aux benzodiazépines. Aucun décès n'a été constaté sur la période de sept années analysée…

Dernière modification par Cosmotrope (13 mai 2022 à  19:42)

Hors ligne

 

Et2O 
Nouveau membre
400
Inscrit le 20 May 2021
30 messages

Cosmotrope a écrit

Tonnyl'anguille31 a écrit

Le sevrage d'une dépendance aux benzo est un des seuls qui peut être mortel si la personne arrête d'un coup sans faire un sevrage dégressif.
Après je suis pas un pro donc je sais pas à partir de combien de temps et de quelle quantité il faut pour en arriver là mais c'est pas un médoc à prendre à la légère.

"Et2O" parlait de dépendance dangereuse, pas de syndrome de sevrage. C'est sur ça que je l'interrogeais.

Peut-on pour autant dire que le sevrage d'une dépendance aux benzo est dangereux ? Pas nécessairement, je dirais même rarement. Encore une fois, ça dépend beaucoup du type de consommation, des benzos utilisées et des sensibilités individuelles...
Par mesure de sécurité, je suis d'accord qu'il vaut mieux inciter les gens à se sevrer progressivement, quelle que soit la dose, ne serait-ce que pour des raisons de confort personnel et d'efficacité. Mais ce n'est pas non plus la peine d'exagerer les risques en généralisant à outrance pour angoisser tout le monde pour rien. Je pense que c'est contre-productif smile

Il faut savoir que les cas de syndromes de sevrage graves aux benzos sont très rares et concernent presque toujours des consommations très excessives très supérieures aux doses thérapeutiques.
Je me souviens d’un article de 2009 documentant un décès attribué rétrospectivement à un syndrome de sevrage aux benzos. A cette époque, c'était seulement le deuxième cas documenté de décès attribué à un sevrage aux benzodiazépines dans la littérature anglaise ! Ce nombre a surement été sous-estimé par manque de formation du personnel soignant de l'époque mais ces syndromes restent rare. Pour info, la patiente en question avait consommé 200mg d'alprazolam les six jours précédent son sevrage brutal dramatique.

A titre d'exemple, j’aimerais citer un article publié l’an dernier dans le Kansas Journal of Medecine. Il s’agit d’une étude rétrospective de l’ensemble des données du centre hospitalier universitaire du Kansas, concernant leurs diagnostiques de sevrage de BZD ou apparentés entre 2009 et 2016.
Cette grande revue a été motivée par, je cite, "la crainte que le sevrage aigu des benzodiazépines (BZD) puisse entraîner une morbidité et une mortalité", "bien que de rares cas de morbidité et de mortalité significatives aient été rapportés" et qu'il n'y a que "peu de littérature médicale détaillant les caractéristiques cliniques et les résultats du sevrage aigu des BZD".

Parmi les 356 cas de syndromes de sevrage aigu recensé à l’hôpital dans cette étude, seuls 82 dossiers ont été retenus comme impliquant un syndrome de sevrage aux benzos, parmi lesquels un tiers impliquait un sevrage simultané d’opioïdes. Sur la période analysée, 39 patients ont été hospitalisés dont 7 patients admis dans une unité de soins intensive. Parmi ces 7 patients admis en soins intensifs, seul 2 patients présentaient un syndrome de sevrage uniquement lié aux benzodiazépines. Aucun décès n'a été constaté sur la période de sept années analysée…

En effet, je ne me suis pas exprimé très clairement. Je voulais bien parler des symptômes de manque aux benzodiazépines, qui peuvent causer des crises d'épilepsie dans certains cas lors d'un arrêt brutal. C'est possible que j'ai exagéré la fréquence à laquelle cela arrive, et d'après ce que tu dis, ce serait moins commun que ce que je pensais.

Et sur l'autre point, tu as raison, une prise quotidienne fonctionne bien en général les premières semaines mais la dépendance peut se produire assez rapidement, donc il faut se méfier. C'est pour ça qu'on prescrit les benzodiazépines et autres hypnotiques pour des périodes courtes en général (périodes de 14 jours par exemple).

Dernière modification par Et2O (13 mai 2022 à  22:20)

Hors ligne

 

anMrz 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 06 May 2022
17 messages
Ok je vois
Mais si c'est pour des prises ponctuelles (genre 2mg/semaine) ça peut être prescrit plus longtemps que les 12 semaines annoncées non ?

Mon but est d'en prendre assez peu pour éviter effectivement la dépendance et donc pouvoir être calmé avec de "faibles" doses.

Le truc c'est que pour la ritaline je crains qu'il préfère changer de traitement et voir ce que ça donne avec un nouveau or je peux pas (j'ai des exams dans 1 mois le temps d'adaptation etc...) c'est pas possible en ce moment alors que eux même savent que ça peut faire la même chose et que c'est normal d'avoir ça avec de la ritaline.

Ca aussi c'est un truc que je comprends pas quand je parle de ça à mon psychiatre et au généraliste ils ne parlent jamais de "fin d'effets" ou d'accuentation des effets en fin de journée" comme si ils survolaient un peu les termes alors qu'ils savent que le patient les subits.

Merci pour vos réponses en tous cas bonne soirée à vous smile

Mrz

Hors ligne

 

GordReno.C17 
Nouveau Psycho
France
500
Inscrit le 22 May 2022
101 messages
Blogs
Salut anMrz ! smile

Je pense que les doc sont obligé de te prescrire un truc si tu demande de l'aide ils peuvent pas te laisser souffrir.

Je prend du Xanax depuis 2 ans ou 3 ans tout les jours alors oui fait gaffe, prend en que en cas de besoin, en dernier recourt.

Sachant que les symptômes de sevrage je l'ai supporte pas et apparemment tu peut mourir de convulsion ça fait peur je trouve !

Et puis n'hésite pas à changer de médecin si il te convient pas, certain sont casse couilles genre anti médocs etc...

Surtout fait attention à toi l'ami wink

Opioïdes pour la vie !!

Le bleu c'est ma couleur favorite avec le beige et le marron

Hors ligne

 

anMrz 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 06 May 2022
17 messages
Salut GordReno

Ah ouais 3 ans donc dans certains cas ils peuvent bien prolonger les prescriptions
Oui j'ai vu un peu le sevrage de benzo c'est chaud je compte pas jouer avec ça
Je change dans 2 mois de psy pour un neurologue (je sais pas vraiment la différence mais d'après ce qu'on m'a dit ça sera pas trop des moments pour parler mais plus rapide ou pour renouveler des ordos)

Je demanderais au nouveau en attendant j'ai 3x0.50mg que j'ai conservé ça me fais déjà une "sécurité".

Merci et prend soin de toi aussi smile

Mrz

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Première prescription alprazolam
par roustiflette, dernier post 31 juillet 2020 à  14:58 par blastfunk
  4
[ Forum ] Alprazolam - Fausse ordonnance alprazolam Mon histoire
par Zaiizen, dernier post 08 mai 2022 à  11:40 par Figuration
  4
[ Forum ] Diazépam - Se faire prescrire du Valium
par Chêne, dernier post 27 septembre 2019 à  09:35 par anonyme778979897781
  13
  [ PsychoWIKI ] Benzodiazépines, effets, risques, témoignages

Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
En ce moment sur PsychoACTIF  
 Psychoactif 
Fanzine 5 : PUD, numérique et régulation des usages
Il y a 6jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
 Psychoactif 
Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
11 mai 2022Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Forum UP ! 
Légalité - Kratom sur vol États-Unis - France?
Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum UP ! 
Vaporiser - DMT Et Expérience De Mort Imminente
Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum 
Aucun effet - Premiere fois truffe hallucinogene (Valhalla)
Il y a moins d'1mnCommentaire de Régular Psyché dans [Psilocybe - Champigno...]
(1 réponse)
 Forum 
Effets secondaires - Coke et machoire qui se crispe
Il y a 1hCommentaire de akita dans [Cocaïne-Crack...]
(7 réponses)
 Forum 
Effets secondaires
Il y a 2hCommentaire de Régular Psyché dans [Benzodiazépines...]
(1 réponse)
 Forum 
Interaction & Mélange - Abilify/tramadol font-ils mauvais ménage ?
Il y a 6hCommentaire de Baudrillard dans [Tramadol...]
(6 réponses)
 Forum 
Règles - Supprimer mon compte
Il y a 6hCommentaire de hugmesatan dans [Utilisation du site P...]
(3 réponses)
 Forum 
Première fois en festival (cherche conseil)
Il y a 7hCommentaire de kokie301 dans [Research Chemicals (R...]
(1 réponse)
 Forum 
Clorazépate - Beaucoup (trop ?) de Tranxène
Il y a 7h
1
Commentaire de Anagram dans [Benzodiazépines...]
(7 réponses)
 Forum 
Market - Deepweb: vos markets favoris SEPTEMBRE 2019 à aujourd'hui.
Il y a 8h
40
Commentaire de Serrah dans [Anonymat et sécurité...]
(1471 réponses)
 Blog 
Je suis tellement mal...
Il y a 1h
4
Commentaire de xxxzzzaaa dans le blog de GordReno.C17
(11 commentaires)
 Blog 
Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
Il y a 7h
36
Commentaire de Agartha dans le blog de Equipe de PsychoACTIF
(106 commentaires)
 Blog 
Mon angoisse du moment : weed + visite médicale, je peux tout perdre
Il y a 16hCommentaire de cependant dans le blog de Todash
(7 commentaires)
 
  QuizzZ 
Evaluer la gravité de votre addiction
Dernier quizzZ à 03:12
 PsychoWIKI 
Kétamine, effets, risques, témoignages
 Topic epinglé 
Neurchi 2 Psychoactif
 Nouveaux membres 
Deep_Dimension_Traveler, Rapsodie, Ric hochet nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Je vous aime !!!!
par Jevousaime, le 17 Jun 2022
Voilà, juste pour vous dire que je vous aime, j'aime ce site, j'aime vos conseils !!! Non non j'ai pas pris de MDMA, c'est sincère ! Plus sérieusement, enfin plus mesuré je dirais, heureusement que ce site existe, à part certains zigotos, c'est bourré de positivités, vous vous aidez les uns...[Lire la suite]
 British Columbia: Première province du Canada à decriminaliser la possession de toutes les drogues
par Mammon Tobin, le 01 Jun 2022
... en petites quantités, moins de 2.5g en tout (toutes substance mélangées; dans ces articles ils parlent spécifiquement d’héroïne, de fentanyl, de cocaine, de méthamphétamine, et de MDMA) Salut les aminches, je suis tombé sur cet article qui m'a bien fait plaisir tout à l'heure: htt...[Lire la suite]
 Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
par Equipe de PsychoACTIF, le 11 May 2022
Voici l'édito du Fanzine N°5 de Psychoactif. Psychoactif mène un combat contre la stigmatisation de l'utilisation des drogues. Le langage est un outil important pour transmettre des messages et le choix des termes compte. Jusqu'à là, nous avions utilisé l'acronyme « UD » pour parler des u...[Lire la suite]
Tous les morceaux choisis
Les derniers champis

Hyper instructif sur les taz et MDMA dans [forum] Taz, md.. quelques questions
(Il y a 1h)
je pussoi pour les decharge sur le gaba on est bcp (le doc) dans [forum] Beaucoup (trop ?) de Tranxène
(Il y a 8h)
Complet d'accord sur "coke mais pas les sous" et sur l'ensemble l'ami - Serrah dans [forum] NEP - Un stimulant prometteur, warning cardiotoxicité
(Il y a 8h)
Merci de ton message c’est chic. Ocram dans [commentaire de blog] Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
(Il y a 10h)
J’allais répondre mais tu l’a fait bien mieux que ce que j’aurai fait.Ocram dans [forum] Cocaéthylène
(Il y a 10h)

Pied de page des forums