Ma première surdose de cocaïne... une expérience traumatisante. / PsychoACTIF

Ma première surdose de cocaïne... une expérience traumatisante.

Publié par ,
1398 vues, 23 réponses
#cocaïne #overdose #Surdosage #surdose
foofighters 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 21 Nov 2022
16 messages
Bonjour à tous et à toutes

J'ai la petite quarantaine et je vis dans le sud de la France. Je suis HPI (voir sur Google si vous ne connaissez pas le terme), et je suis également d'un naturel anxieux.
Si j'ai décidé de lancer une discussion ici, c'est pour avoir des avis éclairés et/ou échanger avec des gens se trouvant dans une situation comparable à la mienne et ayant un vécu dans le domaine. Sans me sentir jugé, catalogué et j'en passe.

Après 14 ans sans avoir retouché à la drogue dite "dure", j'ai repris ma consommation de cocaïne depuis le début du mois de Septembre. Cela fait donc trois mois environ que je consomme quasiment quotidiennement de la cocaïne. Je tape uniquement, je ne base pas, et pas d'IV.
Après une pause d'environ 5 années, je consomme également depuis le début de l'année dernière de la weed quotidiennement que je vaporise grâce à un volcano.
Enfin, je refume du tabac depuis Juin (environ un demi-paquet par jour, parfois plus quand je consomme de la cocaïne).

Weed comme cocaïne, j'achète quasiment exclusivement sur les DNM, notamment sur Alphabay actuellement, que beaucoup d'entre vous doivent connaître...
La plupart du temps, ce sont des cocaïnes plutôt puissantes, voire très puissantes. Des péruviennes ou des colombiennes oscillant entre 75% et 91%. Bien évidemment, je suis déjà tombé sur des coke merdiques, cependant cela reste rare !

Si je devais évaluer ma consommation de coke ces dernières semaines, je l'estimerai entre 1g minimum et 2g maximum selon les jours et mon stock. Il arrive que je n'ai plus rien pendant plusieurs jours.
Je fais toujours en sorte d'espacer mes traces (entre 0,1g et 0,2g), j'attends le plus souvent une heure mais il m'est arrivé de reprendre plus rapidement que je sens que les effets s'estompent. Je suis également assez prudent lorsque je reçois un nouveau produit.

La semaine dernière, j'ai vécu une expérience traumatisante et j'aimerai échanger avec vous à ce sujet.

J'ai donc commencé ma journée (vers 9h du matin) en tapant en plusieurs fois (3 ou 4) jusqu'à midi environ environ 0,6g d'une coke de qualité plutôt moyenne. Une coke un peu pâteuse, difficile à travailler, mais qui sentait la même odeur qu'habituellement.
En fait, je dis "qualité moyenne" car cette coke me procurait des sales effets en redescente : des douleurs nasales, des douleurs gingivales et/ou à quelques dents, des douleurs qui me faisaient pleurer. Il me restait encore environ 2,5g de cette coke que j'avais décidé de ne plus consommer tellement les effets en descente étaient déplaisants. Surement en raison des produits de coupe utilisés...
Face à ces douleurs, je décide de prendre du spifen (ibuprofène avec de l'arginine), un anti douleur qui marche plutôt bien.
Vers midi, je me décide à contacter un mec de ma ville qui a généralement du bon matos. Le rendez-vous est pris pour 14h, je lui prends 2g d'une coke que j'avais déjà testée quelques jours auparavant. Une coke plutôt poudreuse, mais aussi avec des cailloux, et avec une odeur sympa mais pas trop forte. En ce qui concerne les effets, celle-ci était très puissante. Aucun doute là-dessus.
Arrivé chez moi, je pèse le matos et je me décide à mettre de côté un peu moins d'un gramme (peut-être 0,8g). Puis je commence à taper une première petite ligne, puis une seconde petite 45mn plus tard. Puis une troisième une heure plus tard que j'enchaîne cette fois-ci rapidement, peut-être une demi-heure après avec une quatrième. J'étais littéralement à fond ! Je transpirais aussi beaucoup, mais c'est assez habituel chez moi lorsque je consomme...
A ce moment là, il me restait encore l'équivalent de 4 lignes. Vers 18h, je tape une autre ligne puis je décide de me calmer...
Je me pose donc sur ma terrasse avec mon vaporisateur de weed (Volcano) et je me fais une session et demi de vapo. J'ai donc consommé un bon gramme de weed, si ce n'est pas plus durant ce laps de temps (environ 40mn).
Jusqu'ici je me sentais bien. Je précise également que durant la session de vapo, j'ai aussi bu 2 cannettes de Red Bull...
Il me restait donc 3 lignes mais j'avais prévu d'en garder 2 pour la matinée du lendemain. Je me décide donc à taper la toute petite ligne qui restait. Et là....
Quelques minutes après, je commence à me sentir mal, oppressé, tremblant comme jamais. J'avais déjà ressenti ce type de sensations mais à une moindre mesure, et, à chaque fois, je me posais et stoppais ma conso pour la soirée et tout rentrait dans l'ordre.
Je commence à sentir que mes jambes flagellent, que je n'arrive plus à marcher normalement, je sens mon coeur battre (très) rapidement. Je me décide donc à m'allonger sur le lit quelques minutes, me disant que ce n'est qu'un mauvais moment à passer... Seulement, cela ne passe pas. Je me dis que tout ça est dans ma tête et qu'il faut que je gère ça. Je me relève, j'essaie de continuer à préparer le repas, mais je ne tiens debout que l'espace d'un instant. Je me dis que je dois me recoucher car je risque de tomber par terre et me blesser en chutant.
Et là commence une expérience qui m'a traumatisée. Je commence à sentir mon coeur battre de plus en plus rapidement, j'ai envie de vomir sans vomir (pas la nausée, c'est plutôt difficile à décrire en fait), j'ai du mal à respirer, je sens tout mon côté gauche engourdi. Je ressens le besoin de bouger dans mon lit, comme si cela allait me permettre d'aller mieux... Mais non. Puis je me met à essayer de contrôler ma respiration en soufflant comme je peux. Cela marche, mon coeur bat moins fort, je me dis que c'est bon, c'est terminé mais cela repart de plus belle. Je sens comme de la chaleur au niveau de mon coeur.
A ce moment là, je me dis que je fais peut-être un infarctus, j'essaie d'appeler une première fois le 15 puis je me ravise. Mais cela continue, je me sens de plus en plus mal, j'ai l'impression que je vais m'enfoncer. Alors j'appelle à nouveau le 15. Mauvais réseau, on ne m'entend pas. Ils me rappellent, idem. J'appelle ma copine qui doit arriver, et qui ignore que je consomme de la coke, pas de réponse. Je les appelle à nouveau et je tombe enfin sur un régulateur. Je lui explique comme je peux, car j'ai des difficultés à m'exprimer tellement je respire difficilement, ce qu'il se passe. Elle me dit qu'elle m'envoie les secours, qui mettront quasiment 25 mn à arriver. Ma copine rentre, je lui dis ce qu'il se passe, que je l'aime, que je vais surement pas m'en sortir etc...
Lorsque les pompiers arrivent, je vais encore mal mais mieux qu'au départ. Mon pouls est à 136. Le chef des pompiers me dit que c'est surement une grosse crise d'angoisse, que je suis en pleine montée vu mes pupilles, que ce n'est pas la peine d'aller aux urgences etc, sauf si je le décide, et que je serai bien mieux posé chez moi. Étant donné que je suis d'un naturel anxieux, je me décide tout de même à y aller.
Aux urgences, on check mon pouls une première fois (120 je crois) puis on me fait un ECG (le pouls était descendu à 100 à ce moment là). La médecin dit à une interne qu'elle fait toujours des copies d'écran des anomalies, j'en déduis donc qu'elle en a vu une ou plusieurs. Mais elle ne me dit rien. Je me dis qu'il n'y a rien d'alarmant sinon je serai déjà transféré ailleurs. On me fait aussi une prise de sang dont je n'aurai pas les résultats puisqu'au bout de 4h d'attente, ne voyant aucun médecin venir, même pour les patients me précédant (certains étant là depuis 8 ou 9 heures !), et me sentant mieux si on peut dire, je me décide à demander à quitter les urgences. L'infirmière va voir un médecin quelques secondes, revient et me dit que c'est bon.

Depuis je n'ai pas consommé à nouveau de la cocaïne. Je crains que cette surdose est créée des dégâts au niveau cardiaque. Je crains de vivre à nouveau une telle expérience. Car soyons clair, je pensais vraiment que j'allais au mieux finir end réanimation et au pire...

Donc je résume, la journée de ma surdose :
- 2/3 d'une coke plutôt moyenne dans la matinée
- un spifen
- environ 1g d'une coke puissante de 14h à 18h30/19h
- environ 1g de weed ou un peu plus vers 18h
- 2x50mg xanax quand la crise a commencé
et environ 2 à 3 Red Bull l'après midi

Comment avez-vous vécu de votre côté une telle expérience ? Consommez-vous à nouveau de la c ? Combien aviez-vous prise pour une telle surdose ?

Merci à vous !

Hors ligne

 

ancienweeder 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 20 Aug 2021
21 messages
Hello !

ça me fait un peu pensé à ce que j'avais vécu à l'époque en mélengeant de la C avec de la weed, sauf que j'ai géré la situation un peu différemment.

Je consommais tranquillement de la C excellente en solo dans mon apparte. Au bout de quelques heures, je décide de fumer de la weed en +.

Au début aucun problème. Puis soudain, ça part en couille mais en mode hardcore.

Par instinct je m'allonge direct dans mon lit, et la j'arrive à faire une chose qui fait que je ne soit pas parti en méga crise d'angoisse : J'arrive à dissocier mon esprit de mon être.

J'arrive à visualiser à quel point il m'est impossible de réfléchir, raisonner, je n'arrive plus à bouger, ma tête fuse à 100 000 dans tout les sens mais grâce à cette "dissociation", je reste zen (malgré que mon coeur souhaitait sortir de mon corps très très fort)

Puis black out, je me réveil au petit matin.

Hors ligne

 

Kavalcade 
Nouveau membre
France
004
Inscrit le 08 Nov 2022
30 messages
Hello
Je connais que trop ce genre de crises d'angoisses et à plusieurs reprises, pour finir par être récurrentes c'est même ce qui m'a fait arrêter la C au final car plus de crise d'angoisse que de temps de plaisir.
C'est arrivé du jour au lendemain sans vraiment prévenir, et petit à petit c'est devenu récurrents... La deuxième fois que tu finis aux urgences et que tu retape 24h plus tard, tu te demande vraiment si tu ne cherches pas ta propre destruction.
J'ai fais une pause de 2 mois, la première reprise après 2 mois de pause aucun soucis, le lendemain je remets ça et très agité pendant la descente, le surlendemain ça a pas manqué grosse crise d'angoisse avec la peur d'être entrain de faire une crise cardiaque, retour aux urgences pour la 3eme fois... Bon là j'ai décidé que la C c'était fini pour de bon.
Clairement le mélange weed cocaïne ça n'aide pas du tout, chez moi en tout cas au début j'arrivais à éviter les crises d'angoisse en ne mélangeant pas, mais petit a petit la C seule me faisait arriver au même résultat...
Je crois qu'il te faut donc écouter ton corps qui te dit stop

Hors ligne

 

meumeuh
Modérateur
5700
Inscrit le 21 Nov 2017
4027 messages
Blogs

Salut,

Chacun réagi vraiment différemment...perso, c'est rarement que j'ai de sales descentes, ou de crises d'angoisse avec une coke de bon quali. ( pourtant de nature anxieuse)

Et la seule OD que j'ai eue faite ( ROA = IV) cela c'est traduits par des convulsions, comme une crise d'épilepsie sauf que j'étais bien conscient et savais que je faisais une surdose.



Amicalement

Dernière modification par meumeuh (22 novembre 2022 à  08:47)


☆KeepCalm&SmokeCrack☆
⚠️Effets indésirables,
inattendus? ⤵️
AnalyseTonProd avec PA.org et Sintes

Hors ligne

 

AnonLect 
Psycho junior
7010
Inscrit le 26 Jun 2019
475 messages

foofighters a écrit

Quelques minutes après, je commence à me sentir mal, oppressé, tremblant comme jamais. J'avais déjà ressenti ce type de sensations mais à une moindre mesure, et, à chaque fois, je me posais et stoppais ma conso pour la soirée et tout rentrait dans l'ordre.
Je commence à sentir que mes jambes flagellent, que je n'arrive plus à marcher normalement, je sens mon coeur battre (très) rapidement. Je me décide donc à m'allonger sur le lit quelques minutes, me disant que ce n'est qu'un mauvais moment à passer... Seulement, cela ne passe pas. Je me dis que tout ça est dans ma tête et qu'il faut que je gère ça. Je me relève, j'essaie de continuer à préparer le repas, mais je ne tiens debout que l'espace d'un instant. Je me dis que je dois me recoucher car je risque de tomber par terre et me blesser en chutant.
Et là commence une expérience qui m'a traumatisée. Je commence à sentir mon coeur battre de plus en plus rapidement, j'ai envie de vomir sans vomir (pas la nausée, c'est plutôt difficile à décrire en fait), j'ai du mal à respirer, je sens tout mon côté gauche engourdi. Je ressens le besoin de bouger dans mon lit, comme si cela allait me permettre d'aller mieux... Mais non. Puis je me met à essayer de contrôler ma respiration en soufflant comme je peux. Cela marche, mon coeur bat moins fort, je me dis que c'est bon, c'est terminé mais cela repart de plus belle. Je sens comme de la chaleur au niveau de mon coeur.
A ce moment là, je me dis que je fais peut-être un infarctus, j'essaie d'appeler une première fois le 15 puis je me ravise. Mais cela continue, je me sens de plus en plus mal, j'ai l'impression que je vais m'enfoncer. Alors j'appelle à nouveau le 15. Mauvais réseau, on ne m'entend pas. Ils me rappellent, idem. J'appelle ma copine qui doit arriver, et qui ignore que je consomme de la coke, pas de réponse. Je les appelle à nouveau et je tombe enfin sur un régulateur. Je lui explique comme je peux, car j'ai des difficultés à m'exprimer tellement je respire difficilement, ce qu'il se passe. Elle me dit qu'elle m'envoie les secours, qui mettront quasiment 25 mn à arriver. Ma copine rentre, je lui dis ce qu'il se passe, que je l'aime, que je vais surement pas m'en sortir etc...
Lorsque les pompiers arrivent, je vais encore mal mais mieux qu'au départ. Mon pouls est à 136. Le chef des pompiers me dit que c'est surement une grosse crise d'angoisse, que je suis en pleine montée vu mes pupilles, que ce n'est pas la peine d'aller aux urgences etc, sauf si je le décide, et que je serai bien mieux posé chez moi. Étant donné que je suis d'un naturel anxieux, je me décide tout de même à y aller.
Aux urgences, on check mon pouls une première fois (120 je crois) puis on me fait un ECG (le pouls était descendu à 100 à ce moment là). La médecin dit à une interne qu'elle fait toujours des copies d'écran des anomalies, j'en déduis donc qu'elle en a vu une ou plusieurs. Mais elle ne me dit rien. Je me dis qu'il n'y a rien d'alarmant sinon je serai déjà transféré ailleurs. On me fait aussi une prise de sang dont je n'aurai pas les résultats puisqu'au bout de 4h d'attente, ne voyant aucun médecin venir, même pour les patients me précédant (certains étant là depuis 8 ou 9 heures !), et me sentant mieux si on peut dire, je me décide à demander à quitter les urgences. L'infirmière va voir un médecin quelques secondes, revient et me dit que c'est bon.

Depuis je n'ai pas consommé à nouveau de la cocaïne. Je crains que cette surdose est créée des dégâts au niveau cardiaque. Je crains de vivre à nouveau une telle expérience. Car soyons clair, je pensais vraiment que j'allais au mieux finir end réanimation et au pire...

Donc je résume, la journée de ma surdose :
- 2/3 d'une coke plutôt moyenne dans la matinée
- un spifen
- environ 1g d'une coke puissante de 14h à 18h30/19h
- environ 1g de weed ou un peu plus vers 18h
- 2x50mg xanax quand la crise a commencé
et environ 2 à 3 Red Bull l'après midi

Comment avez-vous vécu de votre côté une telle expérience ? Consommez-vous à nouveau de la c ? Combien aviez-vous prise pour une telle surdose ?

Merci à vous !

Salut,

Sans vouloir minimiser ou autre, c'est vrai que ça ressemble quand même pas mal à une "simple" tachycardie et une grosse crise d'angoisse, plus qu'à une "surdose" de coke en tant que telle thinking .

Car en gros, si j'ai bien lu, le seul symptôme "physiologique" était un poul à 136, c'est ça ?

C'est certes trop rapide, mais ça reste une tachycardie relativement "limitée" si je dis pas de connerie... et le reste, on dirait plus des symptôme somatique plus que ceux d'une surdose lol .

Enfin si, je pense qu'il y a bien eu une surdose, mais de produits en général plutôt qu'une OD de C quoi wink.

Parceque , encore si j'ai bien lu, tu as pris, en gros, 600mg de bonne C en 2h15 (0,8 de coté, reste 1.2g, 8 lignes environs avec, et 4 prises en 2h15g) ...

Puis direct aprés ça 1g de weed au vapo en 45 min (yikes), avec 2 canette de RedBull dans le même laps de temps.

Et enfin encore un peu de C ! Et ça sans compter  la C du matin et le 3e RedBull... lol

Bref tout ça pour dire qu'AMHA, c'était trop de stimulant, dans un laps de temps trop court = tachycardie, tremblement, ne plus tenir debout etc
Même avec de la cafeine ça peut faire ce genre de chose si tu vois trop de cafés trop vite big_smile .

Et le reste des symptômes à mon avis est beaucoup amplifié, voir carrémment créé par l'angoisse.thinking .

En soi t'es BPM ne sont pas si abusés que ça vu ce que t'avais pris je trouve !

Aprés, tu peux quand même faire des examens cardiaque de contrôle ; au pire ce sera juste pour voir que tout va bien, mais au moins ça te rassurera.

Prend soin de toi.

drogue-peace

Dernière modification par meumeuh (22 novembre 2022 à  08:54)

Reputation de ce post
 
Je suis daccord avec toi ~ MM

Hors ligne

 

Psychonogeek 
Psycho junior
France
420
Inscrit le 28 Mar 2022
298 messages
salut  tu as bien fait d appeler   ont sait jamais  il faut savoir que l intoxication a la cocaïne  et la cause la plus fréquente de mort liée a la drogue constaté par les médecins légistes . la cocaïne et de loin la drogue la plus toxique sur le plan cardiovasculaire avec de puissants effets vasoconstricteurs coronarien donc de plus grand besoin en oxygène du muscle cardiaque qui en et très très friand on peut pas  imaginer a quel point  une ischémie de quelques secondes peut provoquer des lésions  cellulaires  irréversible . le tabac  major ses effets .en cas de douleurs dans la poitrine de difficulté a respirer  il faut  demander de l'aide et  faire des examens  plus une surveillance  sur plusieurs jours . ont voit des cas où les lésions se révéle 5 jours après  donc  prudence

Hors ligne

 

Ravanelli13 
Nouveau Psycho
France
200
Inscrit le 02 May 2020
177 messages
Salut ,

Je suis plutôt d’accord avec Anon.  Ça ressemble effectivement à une grosse crise d’angoisse . Alors oui la consommation est assez importante et surtout tu as mélangé avec la weed et surtout du redbull... ce qui n’est pas très bon pour le cœur .

Les symptômes que tu décris je les ai déjà eu 2 fois . Bon en moins fort quand même . Mais E fois j’ai fait des petite crises ou j’avais le cœur qui battait à fond , du mal à bien respirer . Et une douleur sur le côté gauche aussi qui m’empêchait de faire un effort ou de porter quelque chose.

Mais à chaque fois en me posant tranquillement c’est parti au bout de une heure ou 2 en général.

Après tu as raison d’appeler si vraiment tu t’es senti en danger il faut suivre son instinct . Je pense qu’il faut que tu reposes ton cœur un peu et calmer les sessions’ si tu le peux ou alors éviter ces mélanges le plus possible .

Les 2 fois ou ça m’a fair ça c’était lorsque que j’avais enchaîné des sessions ou que j’étais tres fatigué .

Hors ligne

 

meumeuh
Modérateur
5700
Inscrit le 21 Nov 2017
4027 messages
Blogs

Ravanelli13 a écrit

Je suis plutôt d’accord avec Anon.  Ça ressemble effectivement à une grosse crise d’angoisse

Effectivement, cela ressemble plus à une crise d'angoisse qu'a une réelle overdose.

drogue-peace

Dernière modification par meumeuh (22 novembre 2022 à  10:26)


☆KeepCalm&SmokeCrack☆
⚠️Effets indésirables,
inattendus? ⤵️
AnalyseTonProd avec PA.org et Sintes

Hors ligne

 

Kavalcade 
Nouveau membre
France
004
Inscrit le 08 Nov 2022
30 messages
J'ai une question étant donné que les symptômes d'une OD et d'une crise d'angoisse sont les mêmes, qu'il a eu des overdoses de cocaïne avec des infarctus brutaux, des troubles du rythme à partir de 0,2 gramme, comment faites vous sans analyse médical pour savoir qu'il s'agit d'une crise d'angoisse ?
Quand vous êtes dans sa situation comment faites vous pour savoir que c'est une crise d'angoisse et pas une OD?

Par ailleurs par définition une OD c'est pas forcément mortelle, mais c'est une prise trop importante par rapport à ce que le corps de l'utilisateur peut supporter donc la frontière entre crise d'angoisse et OD semble plus que mince, d'où ma question comment faites vous pour différencier crise d'angoisse et OD?

Dernière modification par Kavalcade (22 novembre 2022 à  11:56)

Hors ligne

 

foofighters 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 21 Nov 2022
16 messages
Salut

Merci à tout le monde pour vos réponses, je me suis abonné à la discussion mais je n'ai pas reçu la moindre notification donc je vais prendre le temps de répondre à chacune de vos interventions.

Merci :-)

Hors ligne

 

foofighters 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 21 Nov 2022
16 messages

Kavalcade a écrit

Hello
Je connais que trop ce genre de crises d'angoisses et à plusieurs reprises, pour finir par être récurrentes c'est même ce qui m'a fait arrêter la C au final car plus de crise d'angoisse que de temps de plaisir.
C'est arrivé du jour au lendemain sans vraiment prévenir, et petit à petit c'est devenu récurrents... La deuxième fois que tu finis aux urgences et que tu retape 24h plus tard, tu te demande vraiment si tu ne cherches pas ta propre destruction.
J'ai fais une pause de 2 mois, la première reprise après 2 mois de pause aucun soucis, le lendemain je remets ça et très agité pendant la descente, le surlendemain ça a pas manqué grosse crise d'angoisse avec la peur d'être entrain de faire une crise cardiaque, retour aux urgences pour la 3eme fois... Bon là j'ai décidé que la C c'était fini pour de bon.
Clairement le mélange weed cocaïne ça n'aide pas du tout, chez moi en tout cas au début j'arrivais à éviter les crises d'angoisse en ne mélangeant pas, mais petit a petit la C seule me faisait arriver au même résultat...
Je crois qu'il te faut donc écouter ton corps qui te dit stop

Salut !

Ce qui est étrange, c'est qu'habituellement, je fais une crise d'angoisse quand j'ai une appréhension ou que je suis dans un mauvais mood. Là, ce n'était pas du tout le cas, j'étais dans uh bon mood et je n'avais aucune appréhension.

Par contre, avant de prendre la dernière ligne, j'avais en fait déjà des signaux que j'avais trop pris. Des petits tremblements, des sueurs... mais comme cela m'était déjà arrivé pas mal de fois, j'ai pensé que ça allait passer, comme d'habitude.
Et puis de ce que j'ai pu lire ici et là, il ne faut jamais prendre de la c quand on a pris un anti-douleur de type ibuprofène.
En fait j'ai consommé pas mal de substances antagonistes : cocaïne/cannabis , cannabis/red bull, cocaïne/xanax ...

Il y a une quinzaine d'années, j'avais moi-même arrêté de prendre de la c (je n'en prenais pas quotidiennement par contre) suite à des multiples crises d'angoisse qui me cassait totalement mon délire.
Et j'ai bien l'impression que si je consomme à nouveau de la c, j'en aurais une autre, puis une autre... car désormais, j'ai de l'appréhension. Alors que j'en avais pas auparavant.

Là, cela fait donc 4 jours que je n'ai plus pris de c (en même temps je n'en ai même pas un mg chez moi). Et après réflexion, il est certain que je ne vais plus me remettre à taper de la c quotidiennement. Déjà et surtout pour ma santé, aussi bien physique que psychique, mais aussi pour mon budget haha.

Je ne dis pas que je ne retaperai plus de c mais plus à ce rythme, car, je sais que j'ai une tendance à être extrême et que si j'ai 10g de c, je les taperai jusqu'à ce qu'il n'en reste plus du tout... En tout cas, si je retape parfois 1g par ci 1g par là, j'éviterai alors d'associer des substances antagonistes ;-)

Merci pour ton message

Dernière modification par foofighters (22 novembre 2022 à  13:05)

Hors ligne

 

foofighters 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 21 Nov 2022
16 messages

meumeuh a écrit

Salut,

Chacun réagi vraiment différemment...perso, c'est rarement que j'ai de sales descentes, ou de crises d'angoisse avec une coke de bon quali. ( pourtant de nature anxieuse)

Et la seule OD que j'ai eue faite ( ROA = IV) cela c'est traduits par des convulsions, comme une crise d'épilepsie sauf que j'étais bien conscient et savais que je faisais une surdose.



Amicalement

Salut

En fait la première c n'était pas top. C'était de la c qui provenait d'un vendeur du deep chez qui je me fournissais depuis plusieurs semaines. Sauf qu'il a du changer de batch depuis peu et sa c me faisait déjà des sales effets en redescente, notamment au niveau du nez et des douleurs horribles aux gencives/dents. Niveau pureté, on devait être sur du 70% environ mais je ne devais pas tolérer les produits de coupe utilisés... ou je tapais trop tout simplement.

Après, l'autre c était (beaucoup) plus puissante. De l'avis d'un mec qui base, c'était même le jour et la nuit... Pour ma part, des effets puissants, pas de sales effets en redescente. La dernière ligne de celle-ci ne m'a a priori pas réussi...

Je suis conscient d'avoir clairement abusé ces deux derniers mois. Taper 1g ou plus par jour m'a fait banaliser la consommation de c alors qu'il s'agit tout de même d'une drogue potentiellement létale quand elle est justement mal consommée...

Je tire en tout cas pas mal de leçons de cette expérience. Ce qui m'ennuie est l'appréhension que j'ai maintenant de la c alors que ce n'était pas le cas depuis que j'avais repris ma consommation il y a deux mois :-/

Merci pour ton message :-)

Dernière modification par foofighters (22 novembre 2022 à  13:05)

Hors ligne

 

foofighters 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 21 Nov 2022
16 messages

AnonLect a écrit

foofighters a écrit

Quelques minutes après, je commence à me sentir mal, oppressé, tremblant comme jamais. J'avais déjà ressenti ce type de sensations mais à une moindre mesure, et, à chaque fois, je me posais et stoppais ma conso pour la soirée et tout rentrait dans l'ordre.
Je commence à sentir que mes jambes flagellent, que je n'arrive plus à marcher normalement, je sens mon coeur battre (très) rapidement. Je me décide donc à m'allonger sur le lit quelques minutes, me disant que ce n'est qu'un mauvais moment à passer... Seulement, cela ne passe pas. Je me dis que tout ça est dans ma tête et qu'il faut que je gère ça. Je me relève, j'essaie de continuer à préparer le repas, mais je ne tiens debout que l'espace d'un instant. Je me dis que je dois me recoucher car je risque de tomber par terre et me blesser en chutant.
Et là commence une expérience qui m'a traumatisée. Je commence à sentir mon coeur battre de plus en plus rapidement, j'ai envie de vomir sans vomir (pas la nausée, c'est plutôt difficile à décrire en fait), j'ai du mal à respirer, je sens tout mon côté gauche engourdi. Je ressens le besoin de bouger dans mon lit, comme si cela allait me permettre d'aller mieux... Mais non. Puis je me met à essayer de contrôler ma respiration en soufflant comme je peux. Cela marche, mon coeur bat moins fort, je me dis que c'est bon, c'est terminé mais cela repart de plus belle. Je sens comme de la chaleur au niveau de mon coeur.
A ce moment là, je me dis que je fais peut-être un infarctus, j'essaie d'appeler une première fois le 15 puis je me ravise. Mais cela continue, je me sens de plus en plus mal, j'ai l'impression que je vais m'enfoncer. Alors j'appelle à nouveau le 15. Mauvais réseau, on ne m'entend pas. Ils me rappellent, idem. J'appelle ma copine qui doit arriver, et qui ignore que je consomme de la coke, pas de réponse. Je les appelle à nouveau et je tombe enfin sur un régulateur. Je lui explique comme je peux, car j'ai des difficultés à m'exprimer tellement je respire difficilement, ce qu'il se passe. Elle me dit qu'elle m'envoie les secours, qui mettront quasiment 25 mn à arriver. Ma copine rentre, je lui dis ce qu'il se passe, que je l'aime, que je vais surement pas m'en sortir etc...
Lorsque les pompiers arrivent, je vais encore mal mais mieux qu'au départ. Mon pouls est à 136. Le chef des pompiers me dit que c'est surement une grosse crise d'angoisse, que je suis en pleine montée vu mes pupilles, que ce n'est pas la peine d'aller aux urgences etc, sauf si je le décide, et que je serai bien mieux posé chez moi. Étant donné que je suis d'un naturel anxieux, je me décide tout de même à y aller.
Aux urgences, on check mon pouls une première fois (120 je crois) puis on me fait un ECG (le pouls était descendu à 100 à ce moment là). La médecin dit à une interne qu'elle fait toujours des copies d'écran des anomalies, j'en déduis donc qu'elle en a vu une ou plusieurs. Mais elle ne me dit rien. Je me dis qu'il n'y a rien d'alarmant sinon je serai déjà transféré ailleurs. On me fait aussi une prise de sang dont je n'aurai pas les résultats puisqu'au bout de 4h d'attente, ne voyant aucun médecin venir, même pour les patients me précédant (certains étant là depuis 8 ou 9 heures !), et me sentant mieux si on peut dire, je me décide à demander à quitter les urgences. L'infirmière va voir un médecin quelques secondes, revient et me dit que c'est bon.

Depuis je n'ai pas consommé à nouveau de la cocaïne. Je crains que cette surdose est créée des dégâts au niveau cardiaque. Je crains de vivre à nouveau une telle expérience. Car soyons clair, je pensais vraiment que j'allais au mieux finir end réanimation et au pire...

Donc je résume, la journée de ma surdose :
- 2/3 d'une coke plutôt moyenne dans la matinée
- un spifen
- environ 1g d'une coke puissante de 14h à 18h30/19h
- environ 1g de weed ou un peu plus vers 18h
- 2x50mg xanax quand la crise a commencé
et environ 2 à 3 Red Bull l'après midi

Comment avez-vous vécu de votre côté une telle expérience ? Consommez-vous à nouveau de la c ? Combien aviez-vous prise pour une telle surdose ?

Merci à vous !

Salut,

Sans vouloir minimiser ou autre, c'est vrai que ça ressemble quand même pas mal à une "simple" tachycardie et une grosse crise d'angoisse, plus qu'à une "surdose" de coke en tant que telle thinking .

Car en gros, si j'ai bien lu, le seul symptôme "physiologique" était un poul à 136, c'est ça ?

C'est certes trop rapide, mais ça reste une tachycardie relativement "limitée" si je dis pas de connerie... et le reste, on dirait plus des symptôme somatique plus que ceux d'une surdose lol .

Enfin si, je pense qu'il y a bien eu une surdose, mais de produits en général plutôt qu'une OD de C quoi wink.

Parceque , encore si j'ai bien lu, tu as pris, en gros, 600mg de bonne C en 2h15 (0,8 de coté, reste 1.2g, 8 lignes environs avec, et 4 prises en 2h15g) ...

Puis direct aprés ça 1g de weed au vapo en 45 min (yikes), avec 2 canette de RedBull dans le même laps de temps.

Et enfin encore un peu de C ! Et ça sans compter  la C du matin et le 3e RedBull... lol

Bref tout ça pour dire qu'AMHA, c'était trop de stimulant, dans un laps de temps trop court = tachycardie, tremblement, ne plus tenir debout etc
Même avec de la cafeine ça peut faire ce genre de chose si tu vois trop de cafés trop vite big_smile .

Et le reste des symptômes à mon avis est beaucoup amplifié, voir carrémment créé par l'angoisse.thinking .

En soi t'es BPM ne sont pas si abusés que ça vu ce que t'avais pris je trouve !

Aprés, tu peux quand même faire des examens cardiaque de contrôle ; au pire ce sera juste pour voir que tout va bien, mais au moins ça te rassurera.

Prend soin de toi.

drogue-peace

Salut

136 c'est le pouls que les pompiers ont enregistré quand ils sont arrivés. Sauf que quand ils sont arrivés, environ 20 à 25 après le début de mes symptômes, j'allais déjà un peu mieux. Je pense que mon pouls a été bien plus élevé mais, oui, c'est de la tachycardie. Et probablement que cette tachycardie et les effets qu'elle a pu produire sur mon corps (engourdissement, difficultés respiratoires) m'a déclenché une crise d'angoisse qui a surajouté des symptômes...
A part le coeur qui accélère puis décélère puis accélère à nouveau, avec une sensation de chaleur, il m'était donc impossible de tenir debout ou de marcher normalement, j'avais les jambes qui tremblaient, je me sentais obligé de me tortiller dans tous les sens dans mon lit, j'avais aussi le côté gauche engourdi, j'avais presque la sensation de ne plus contrôler mon bras gauche... J'avais aussi une envie de vomir mais sans vomir. Et des difficultés respiratoires...

Ce qui est étrange, c'est que j'ai l'habitude de faire des crises d'angoisse. Et je n'ai jamais eu une telle crise d'angoisse, aussi puissante, aussi traumatisante.
Là c'est venu d'un coup, après la prise de la dernière ligne, alors que j'étais dans un bon mood, que je ne me posais pas de questions sur ma consommation ou quoique ce soit. Donc j'en déduis qu'il y a bien eu un surdosage mais aussi un mélange de substances qui ne sont pas compatibles entre elles.

Non tu as mal lu :
- j'ai donc pris 0,6g d'une c plutot passable durant la matinée, peut-être dans les 70% de pureté mais les produits de coupe utilisés ont fait que la resdescente était à chaque fois horrible, ce qui  m'a conduit à prendre :
- un spifen, de l'ibuprofène donc, vers 13h. Et, a priori, il ne faut jamais consommer de la cocaine si on a consommé un médicament contenant de l'ibuprofène. Suite à ça :
- vers 14h30/15h00, j'ai commencé à taper environ 1g d'une autre c, plus pure, plus puissante et jusqu'à environ 18h00. Puis :
- 1 session et demi au vaporisateur Volcano, donc environ 1 à 1,5g de weed de 18h00 à 18h40 avec deux Red Bull puis :
- une dernière ligne de la c puissante, environ 0,15g je dirai puis... BAM et enfin
- 2 xanax 50mg quand la crise a commencé car habituellement je prends un xanax (ou un demi) quand je ressens ce genre de symptômes (accélération cardiaque) et ça passe assez rapidement mais pas cette fois-ci.

Donc oui, trop de stimulants d'un coup (au final 1,6g de c minimum déjà en 10h même pas), trop de substances antagonistes (ibuprofène, weed, xanax) en même temps... cela ne fait pas bon ménage.

Yep je compte faire un bilan cardiaque mais pas tout de suite, là j'en suis au stade du traumatisme et je ne m'en suis pas vraiment encore remis :-/

Merci pour ton message smile

Dernière modification par foofighters (22 novembre 2022 à  13:04)

Hors ligne

 

foofighters 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 21 Nov 2022
16 messages

Psychonogeek a écrit

salut  tu as bien fait d appeler   ont sait jamais  il faut savoir que l intoxication a la cocaïne  et la cause la plus fréquente de mort liée a la drogue constaté par les médecins légistes . la cocaïne et de loin la drogue la plus toxique sur le plan cardiovasculaire avec de puissants effets vasoconstricteurs coronarien donc de plus grand besoin en oxygène du muscle cardiaque qui en et très très friand on peut pas  imaginer a quel point  une ischémie de quelques secondes peut provoquer des lésions  cellulaires  irréversible . le tabac  major ses effets .en cas de douleurs dans la poitrine de difficulté a respirer  il faut  demander de l'aide et  faire des examens  plus une surveillance  sur plusieurs jours . ont voit des cas où les lésions se révéle 5 jours après  donc  prudence

Salut

En effet il peut y avoir des lésions, ce qui, tu l'imagines, ne contribue pas à me rassurer.

Cela dit, étant donné ce que j'ai vécu, j'ai totalement revu mes positions quant à ma consommation de c. C'était tout simplement trop ! Tous les jours ! Ce n'est pas un bonbon, ce n'est pas anodin, comme de l'herbe (bien que même l'herbe...).
Je n'ai pas retapé depuis (il n'y a plus rien à la maison) et je ne suis pas certain que je renouvelle l'expérience de si tôt, en tout cas, plus à ce rythme et uniquement avec des c pures, ce qui n'est pas si simple à choper, même sur le deep.

Merci pour ton message :-)

Dernière modification par foofighters (22 novembre 2022 à  13:01)

Hors ligne

 

foofighters 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 21 Nov 2022
16 messages

Ravanelli13 a écrit

Salut ,

Je suis plutôt d’accord avec Anon.  Ça ressemble effectivement à une grosse crise d’angoisse . Alors oui la consommation est assez importante et surtout tu as mélangé avec la weed et surtout du redbull... ce qui n’est pas très bon pour le cœur .

Les symptômes que tu décris je les ai déjà eu 2 fois . Bon en moins fort quand même . Mais E fois j’ai fait des petite crises ou j’avais le cœur qui battait à fond , du mal à bien respirer . Et une douleur sur le côté gauche aussi qui m’empêchait de faire un effort ou de porter quelque chose.

Mais à chaque fois en me posant tranquillement c’est parti au bout de une heure ou 2 en général.

Après tu as raison d’appeler si vraiment tu t’es senti en danger il faut suivre son instinct . Je pense qu’il faut que tu reposes ton cœur un peu et calmer les sessions’ si tu le peux ou alors éviter ces mélanges le plus possible .

Les 2 fois ou ça m’a fair ça c’était lorsque que j’avais enchaîné des sessions ou que j’étais tres fatigué .

Salut !

2 heures c'est environ le temps que cela m'a pris pour aller mieux.

Oui, c'est sur, j'ai pris trop de substances différentes. Mais auparavant, j'avais déjà eu des épisodes où je sentais mon coeur accélérait et où mes mains tremblaien. Et le fait de me poser, de prendre un xanax (ou la moitié d'un) et de la weed, me permettait, justement d'éviter une telle expérience. Mais pas cette fois-ci... :-/

Oui, clairement, je ne vais plus taper quotidiennement, ce qui sera positif pour ma santé mais aussi mon budget ;-) Je sais que je vais aussi avoir de l'appréhension maintenant si je dois taper de la c. C'est cette même appréhension qui m'avait fait arrêté la c (je n'en prenais pas souvent cela dit) il y a une quinzaine d'années.

Je tire de cette expérience traumatisante plusieurs leçons et la plus importante est que cela ne vaut pas le coup de crever tout seul comme une merde parce qu'on a voulu taper la ligne de trop. Autant réserver la c à des occasions, ou bien se restreindre (même si c'est très difficile quand on en a ) à deux lignes espacées et basta.

Merci pour ta réponse :-)

Dernière modification par foofighters (22 novembre 2022 à  13:03)

Hors ligne

 

foofighters 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 21 Nov 2022
16 messages

Kavalcade a écrit

J'ai une question étant donné que les symptômes d'une OD et d'une crise d'angoisse sont les mêmes, qu'il a eu des overdoses de cocaïne avec des infarctus brutaux, des troubles du rythme à partir de 0,2 gramme, comment faites vous sans analyse médical pour savoir qu'il s'agit d'une crise d'angoisse ?
Quand vous êtes dans sa situation comment faites vous pour savoir que c'est une crise d'angoisse et pas une OD?

Par ailleurs par définition une OD c'est pas forcément mortelle, mais c'est une prise trop importante par rapport à ce que le corps de l'utilisateur peut supporter donc la frontière entre crise d'angoisse et OD semble plus que mince, d'où ma question comment faites vous pour différencier crise d'angoisse et OD?

Salut !

Oui, quand tu es sur le fait accompli, il me semble difficile de faire la distinction entre une grosse crise d'angoisse provoquée par la tachycardie (dans mon cas) et une OD.

Peut-être que quand tu es habitué à en faire à de tels niveaux, tu apprends à les gérer mais, honnêtement, quand tu expérimentes de telles choses, la drogue que tu prends, et peu importe laquelle d'ailleurs, a donc tendance à ne plus devenir une source de plaisir (ou de fuite selon...) mais plutôt d'angoisse...

En tout cas, étant donné que je n'avais jamais vécu une telle chose à ce niveau, je n'ai pas hésité très longtemps quant au fait d'appeler à l'aide. Car je croyais vraiment que cette fois-ci, c'était sérieux...

Et je tire pleinement les leçons de cette expérience. Je ne dis pas que je ne reprendrai plus, ça serait mentir, mais -, en revanche, plus comme ça, plus à ce stade.

Merci pour ton message.

Dernière modification par foofighters (22 novembre 2022 à  13:02)

Hors ligne

 

Kavalcade 
Nouveau membre
France
004
Inscrit le 08 Nov 2022
30 messages
Perso j'ai jamais réussi à les gérer, pourtant j'en ai vécu un paquet. Tout au mieux je me disais, non je ne vais pas réveiller mon pote dans la chambre a côté pour lui dire que je suis entrain de crever, et que je me fasse chambrer le lendemain!!
Appeler à l'aide n'est jamais une faiblesse, pour moi au contraire c'est une force et tu as bien réagi de mon point de vue.

Là, ce n'était pas du tout le cas, j'étais dans uh bon mood et je n'avais aucune appréhension.

Perso comme je disais la première fois que ça m'est tombé dessus c'était comme j'ai dit sans prévenir, après une soirée sacrément cool!

car désormais, j'ai de l'appréhension. Alors que j'en avais pas auparavant.

Ça ça joue c'est certain, la prophétie auto réalisatrice ! Perso j'ai fini par l'écouter comme un signal d'alerte de mon cerveau, même si j'ai mis un peu le temps.

Je pense, personnellement, que tu tire les bons enseignement de cette mauvaise expérience !!!

Pour en revenir au début de mon message, je me suis fait chambrer par des potes après ce genre de crise d'angoisse et puis dernièrement c'est un de ceux qui m'a chambré qui m'a appelé en pleine nuit pour me dire ça ne va pas du tout je suis entrain de crever... Comme quoi il ne faut jamais se croire plus fort wink

Dernière modification par Kavalcade (22 novembre 2022 à  13:49)

Hors ligne

 

foofighters 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 21 Nov 2022
16 messages

Kavalcade a écrit

Perso j'ai jamais réussi à les gérer, pourtant j'en ai vécu un paquet. Tout au mieux je me disais, non je ne vais pas réveiller mon pote dans la chambre a côté pour lui dire que je suis entrain de crever, et que je me fasse chambrer le lendemain!!
Appeler à l'aide n'est jamais une faiblesse, pour moi au contraire c'est une force et tu as bien réagi de mon point de vue.

Là, ce n'était pas du tout le cas, j'étais dans uh bon mood et je n'avais aucune appréhension.

Perso comme je disais la première fois que ça m'est tombé dessus c'était comme j'ai dit sans prévenir, après une soirée sacrément cool!

car désormais, j'ai de l'appréhension. Alors que j'en avais pas auparavant.

Ça ça joue c'est certain, la prophétie auto réalisatrice ! Perso j'ai fini par l'écouter comme un signal d'alerte de mon cerveau, même si j'ai mis un peu le temps.

Je pense, personnellement, que tu tire les bons enseignement de cette mauvaise expérience !!!

Pour en revenir au début de mon message, je me suis fait chambrer par des potes après ce genre de crise d'angoisse et puis dernièrement c'est un de ceux qui m'a chambré qui m'a appelé en pleine nuit pour me dire ça ne va pas du tout je suis entrain de crever... Comme quoi il ne faut jamais se croire plus fort wink

"la prophétie auto réalisatrice" ça me rappelle mes cours de psychologie haha.

Oui, disons qu'à moins d'avoir l'habitude, et encore, il me semble difficile de faire la distinction entre une "simple" mais puissante crise d'angoisse et une OD. Car, de mon point de vue, j'allais vraiment me retrouver au mieux en réa. Et pourtant, des prods, j'en ai quand même pris pas mal au cours de mon existence donc c'est pas comme si je découvrais les sales redescentes etc J'ai déjà morflé mais jamais de la sorte.
Du coup, la consommation quotidienne et/ou abusive, c'est bel et bien fini.

Hors ligne

 

Kavalcade 
Nouveau membre
France
004
Inscrit le 08 Nov 2022
30 messages
Ahaaha loin de moi l'idée de faire de la psychologie, j'en ai pas les moyens

Tout comme toi des prods j'en ai pris pas mal au cours de ma vie et tout comme toi j'ai déjà morflé avec des descentes pas sympas mais c'est la C qui m'a fait le plus morfler en descente clairement et qui m'a le plus retourné le cerveau a ce niveau là.

Hors ligne

 

cependant
Modo bougeotte
9200
Inscrit le 25 Mar 2018
2615 messages
Blogs

foofighters a écrit

un spifen, de l'ibuprofène donc, vers 13h. Et, a priori, il ne faut jamais consommer de la cocaine si on a consommé un médicament contenant de l'ibuprofène.

Salut,

je ne connaissais pas cette info...pourquoi les deux ne font pas bon mélange ?

J'ai même des médocs contre le rhume (d'un autre pays que la France) où l’ibuprofène est mélangé à de la pseudoéphédrine. Bien sûr la pseudoéphédrine n'a rien en commun avec la coke à part d'être un stimulant (même si la puissance n'est pas comparable...et les doses probablement non plus), mais ça me questionne sur cette contre-indication.

Peux-tu m'en dire plus ?

En te lisant j'ai l'impression que les symptômes d'une surdose de coke se sont additionnés à ceux d'une bonne crise d'angoisse (comme celles qui me causait parfois le cannabis), avec des effets psychosomatiques lourds. D'ailleurs, je n'aurais pas trouvé très rassurant que le xanax ne marche pas, mais ça m'est déjà arrivé que face à des stims les doses habituelles de benzos ne soient pas vraiment efficaces sad
Et je veux bien le croire que ce soit traumatisant...Mais effectivement si tout cela t'as permis de reconsidérer ta conso vers une stratégie qui te convient mieux, c'est la preuve qu'on peut tirer des bons enseignements même des mauvaises expériences...

Merci et bon courage pour la suite

Hors ligne

 

foofighters 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 21 Nov 2022
16 messages

Kavalcade a écrit

Citer

La md en redescente c'est pire que la coke je trouve, rien qu'avec la mâchoire en mode robocop, après chacun vit le truc à sa façon haha

Hors ligne

 

Kavalcade 
Nouveau membre
France
004
Inscrit le 08 Nov 2022
30 messages

foofighters a écrit

Kavalcade a écrit

Citer

La md en redescente c'est pire que la coke je trouve, rien qu'avec la mâchoire en mode robocop, après chacun vit le truc à sa façon haha

c'est clair chacun vit le truc à sa façon.
Disons qu'avant d'avoir découvert les crises d'angoisses de la C j'aurais été d'accord maintenant perso je place la C bien devant la MD en terme de descente.
Mais j'ai jamais consommé de la MD de façon journalière et ça fait longtemps que je n'en ai pas consommé.

Hors ligne

 

foofighters 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 21 Nov 2022
16 messages

cependant a écrit

foofighters a écrit

un spifen, de l'ibuprofène donc, vers 13h. Et, a priori, il ne faut jamais consommer de la cocaine si on a consommé un médicament contenant de l'ibuprofène.

Salut,

je ne connaissais pas cette info...pourquoi les deux ne font pas bon mélange ?

J'ai même des médocs contre le rhume (d'un autre pays que la France) où l’ibuprofène est mélangé à de la pseudoéphédrine. Bien sûr la pseudoéphédrine n'a rien en commun avec la coke à part d'être un stimulant (même si la puissance n'est pas comparable...et les doses probablement non plus), mais ça me questionne sur cette contre-indication.

Peux-tu m'en dire plus ?

En te lisant j'ai l'impression que les symptômes d'une surdose de coke se sont additionnés à ceux d'une bonne crise d'angoisse (comme celles qui me causait parfois le cannabis), avec des effets psychosomatiques lourds. D'ailleurs, je n'aurais pas trouvé très rassurant que le xanax ne marche pas, mais ça m'est déjà arrivé que face à des stims les doses habituelles de benzos ne soient pas vraiment efficaces sad
Et je veux bien le croire que ce soit traumatisant...Mais effectivement si tout cela t'as permis de reconsidérer ta conso vers une stratégie qui te convient mieux, c'est la preuve qu'on peut tirer des bons enseignements même des mauvaises expériences...

Merci et bon courage pour la suite

Salut

Tu trouveras des infos sur Google, surtout chez nos amis anglophones ;-)
Mais globalement ça peut par exemple induire une hypertension... mais pas que...
Nous avons nous aussi des médicaments avec de la pseudoéphédrine ici (rhynadvil par exemple) et je me garde bien d'en prendre, même sans avoir pris de la c, car tu peux avoir certains soucis avec... si tu lis la notice, tu prends peur haha

Disons que j'ai abusé, que j'ai fait n'importe quoi. Et, en effet, ça m'a fait totalement revoir ma consommation qui était beaucoup trop excessive. J'ai une tendance à l'excès que j'essaie de gommer car avec la c, le trop est l'ennemi du bien...

Merci pour ton message !

Hors ligne

 

foofighters 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 21 Nov 2022
16 messages

Kavalcade a écrit

foofighters a écrit


La md en redescente c'est pire que la coke je trouve, rien qu'avec la mâchoire en mode robocop, après chacun vit le truc à sa façon haha

c'est clair chacun vit le truc à sa façon.
Disons qu'avant d'avoir découvert les crises d'angoisses de la C j'aurais été d'accord maintenant perso je place la C bien devant la MD en terme de descente.
Mais j'ai jamais consommé de la MD de façon journalière et ça fait longtemps que je n'en ai pas consommé.

Salut !

Haha idem pour la md, mais j'en garde des souvenirs horribles en redescente haha.
Pour la c, bah je suis prévenu désormais donc je sais ce qu'il me reste à faire ;-)

Bonne journée à toi l'ami

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Dosage - Surdose coke
par Trikki, dernier post 07 juillet 2020 à  08:51 par Anonyme6525
  21
[ Forum ] Overdose - Overdose??? Ou surdose???
par MoiMel21, dernier post 24 mai 2017 à  20:13 par MoiMel21
  17
[ Forum ] Première expérience de prise de cocaïne
par Petrograd, dernier post 15 novembre 2021 à  22:50 par Petrograd
  10
  [ PsychoWIKI ] Complications aiguës de l'usage de cocaïne
  [ PsychoWIKI ] Cocaine, effets, risques, témoignages
  [ QuizzZ ] Risquez vous une overdose d'opiacé ? (heroine, morphine, methadone)
16562 personnes ont déja passé ce quizzz !
  [ QuizzZ ] Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
16605 personnes ont déja passé ce quizzz !

Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
En ce moment sur PsychoACTIF  
 Psychoactif 
Vos bénéfices liés à l'usage des drogues
14 octobre 2022Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Appel à témoignage 
Avez vous des problèmes de médecin pour votre traitement de subst...
Il y a 9hCommentaire de Mars super (33 réponses)
 Forum 
Dosage - Vos habitudes de drop Tramadol LP
Il y a moins d'1mnCommentaire de AugustusHill dans [Tramadol...]
(17 réponses)
 Forum 
Effets secondaires - La metha me rend malade?? HELP
Il y a 5mn
4
Commentaire de marvin rouge dans [Méthadone...]
(61 réponses)
 Forum 
Besoin d'aide pour commencer le sevrage
Il y a 7mnNouvelle discussion de Venussette2 dans [Tramadol...]
 Forum 
Addiction - Je test Je test...
Il y a 11mnCommentaire de AugustusHill dans [Tramadol...]
(1 réponse)
 Forum 
Arrêt & Sevrage - Trouver de l'aide
Il y a 15mnCommentaire de AugustusHill dans [Tramadol...]
(2 réponses)
 Forum 
Gérer sa consommation - Mauvaise gestion de mon alcooldépendance, musique et polytoxicomanie
Il y a 20mnCommentaire de lilmydriase dans [Conseils généraux de...]
(4 réponses)
 Forum 
Tramadol trip très long
Il y a 24mnCommentaire de AugustusHill dans [Tramadol...]
(6 réponses)
 Forum 
Drogue info - Question que je me suis toujours posé
Il y a 42mnCommentaire de AugustusHill dans [Tramadol...]
(2 réponses)
 Blog 
Vos bénéfices liés à l'usage des drogues
Il y a 1j
9
Commentaire de Nineta dans le blog de Equipe de PsychoACTIF
(19 commentaires)
 Blog 
Bulletin IACM du 30 novembre 2022
Il y a 1jNouveau blog de filousky dans [Actualités]
 Blog 
Le labyrinthe d'Akck
Il y a 2jNouveau blog de akcknopol dans [En passant]
 
  QuizzZ 
Etes-vous dépendant aux benzodiazépines ?
Dernier quizzZ à 23:52
 PsychoWIKI 
Methadone, effets, risques, témoignages
 Topic epinglé 
Neurchi 2 Psychoactif
 Nouveaux membres 
Dunn07, edithw, halalvegan, Leica, Rocketman, Vonzy nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Ton incitatif sur l'héroine ?
par filousky, le 30 Nov 2022
Salut L-Olliverstone, J'ai lu ton histoire et je pourrai écrire la même, sauf que j'ai déjà 68 ans. Vécu similaire mais quand je lis ton histoire, il n'y a que du malheur et une belle diabolisation de 'héroïne. Alors, c'est vrai que l'héroïne peut faire des dégâts mais tu ne parles à au...[Lire la suite]
 Vos bénéfices liés à l'usage des drogues
par Cub3000, le 22 Nov 2022
Hello...Je pourrais lister tout un tas d'effets positifs sur ma vie de certaines substances que je consomme, mais je vais me limiter au plus notable : Les lysergamides m'ont complètement sorti d'une sorte de rumination d'angoisses existentielles/métaphysiques qui me bouffait littéralement la vi...[Lire la suite]
 Question pour arrêt du Shit
par PrincessCarolyn, le 23 Nov 2022
Coucou ! Je suis à peu près dans la même situation que toi par rapport au shit et en suis à ma 2eme semaine d'arrêt.. Ce qui m'a paru important dans un premier temps c'est de se fixer des objectifs réalistes, et de se laisser le droit de diminuer sa conso petit à petit. Tu peux par exemple t...[Lire la suite]
Tous les morceaux choisis
Les derniers champis

La coke trop forte à cause de fentanyl WTF !!?? dans [forum] craving cocaine
(Il y a 8h)
la diabolisation cree une attraction irresistible. Personne ne t'oblige a en pre dans [forum] Ton incitatif sur l'héroine ?
(Il y a 9h)
Très bien dit - MM dans [forum] craving cocaine
(Il y a 9h)
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (meumeuh) dans [forum] Ton incitatif sur l'héroine ?
(Il y a 1j)
Fred a été une sorte de Père symbolique pour moi. A bientôt sur le 2nd A ;) dans [blog] Le cancer de ma mère.
(Il y a 1j)

Pied de page des forums