Mettre des mots sur ses effets / PsychoACTIF

Mettre des mots sur ses effets

Publié par ,
658 vues, 7 réponses
Garsduso 
Psycho junior
France
000
Inscrit le 07 Mar 2017
207 messages
Blogs
Étrange ketamine
De tous les produits hallucinogènes que j ai testé, c est vraiment celui qui m a le plus impressionné
Même mes trips de salvia les plus intenses paraissent palpables et compréhensibles
Là je ne sais pas comment décrire mes expériences si vous avez des mots je suis preneur
J ai testé ma première fois il y a 5 ou 6 ans et cela ne m avait pas du tout plu
Ça pique le nez et l effet était ni plaisant mais pas transcendant non plus
J ai quand même réitéré les expériences
Par curiosité….
Puis la ketamine m a montré son incroyable potentiel j en suis toujours bluffé et sur le cul
Typiquement le schéma est le même
Les premières traces je ressens une anesthésie corporelle des difficultés à bouger , ma vision se trouble
Et ensuite, au bout d environ 250mg je me retrouve dans une réalité complètement loufoque, étrange, fascinement flippante , je me demande mais c est ça la vie en réalité ?
Ma vision est complètement décalée la réalité n a plus lieu d être
Je ne perds pas conscience mais mon ego est fortement voir complètement dissolu
Es ce ça le khole ?
Il me faut bien 30 m’ pour apercevoir des semblants de la réalité quotidienne
Époustouflant
Je ne reconnais pas dans les témoignages que je lis ce genre d effet
Au plaisir de vous lire et de partager vos expériences

Hors ligne

 

Nitupzar 
Psycho junior
France
400
Inscrit le 03 Aug 2020
240 messages
Je me retrouve un peu dans ta description

J'ai découvert la Kétamine depuis 1 an peut être et mes premières approches n'étaient pas enthousiasmantes entre d'un côté une simple légère dissociation avec sensation d'ivresse bizarre et de l'autre trip aux allures de bad avec impression de mort imminente

Encore maintenant j'ai toujours un peu de mal avec la Kétamine seule car je n'ai ni euphorie ni sentiment de comprendre des choses et des visuels limités (je suis un habitué du LSD)

J'apprécie plus la avec de la MD ou du LSD et c'est dans ce dernier cas de figure que le produit m'apparait le plus fort et le plus fou.

Car même si le LSD est mon produit de prédilection, je trouve que la surtout en plus du LSD est quelque part plus forte et plus folle. Plus forte car le produit en soi est moins puissant en rapport masse/puissance, mais la à haute dose à cette faculté d'annihilation physique et agit plus rapidement aussi. Plus folle car paradoxalement, j'ai l'impression que le LSD m'amène plus loin, mais donc dans des domaine éthérés et absolus assez éloignés du monde physique alors qu'avec la j'ai plus l'impression de visiter des réalités alternatives qui semblent à la fois absurdes et concrètes avec la sensation de réellement vivre dans un univers différent quasiment impossible à décrire une fois revenu à la réalité de base comme si les lois de la physique y étaient différentes.

Pour ta question, entre perte de conscience et k-hole, je ne pense pas que les deux soient totalement liés car il peut y avoir ego death avec d'autres produits et donc sans k-hole, mais pour l'inverse je n'ai pas assez d'expérience pour vraiment répondre. Mais perso c'est avec le mélange + LSD que j'ai le plus senti et visualisé la dissolution de l'ego.

Hors ligne

 

Jesuisturfu 
Nouveau Psycho
France
600
Inscrit le 06 Oct 2022
87 messages

Nitupzar a écrit

Encore maintenant j'ai toujours un peu de mal avec la Kétamine seule car je n'ai ni euphorie ni sentiment de comprendre des choses et des visuels limités (je suis un habitué du LSD)

J'apprécie plus la avec de la MD ou du LSD et c'est dans ce dernier cas de figure que le produit m'apparait le plus fort et le plus fou.

Car même si le LSD est mon produit de prédilection, je trouve que la surtout en plus du LSD est quelque part plus forte et plus folle.

Tellement d'accord !

Pour moi si je devais donner un effet à la c'est que ça annihile les frontières entre le réel et l'imaginaire.
On ne sait plus ce qui est réel et ce qui ne l'est pas, c'est à la fois incroyable et flippant !
(Sauf à très petite dose où on se sent juste bourré)

Hors ligne

 

Garsduso 
Psycho junior
France
000
Inscrit le 07 Mar 2017
207 messages
Blogs
Effectivement on ne se rend plus compte de ce qui est réel
Je ne sais pas si j oserai faire un combo lsd ketamine ça doit être dingue
La ne me produit pas d expérience mystique comme les psychédéliques
Mais vraiment ces effets m’intrigue tellement que je dois me raisonner pour ne pas en prendre souvent

Hors ligne

 

Nitupzar 
Psycho junior
France
400
Inscrit le 03 Aug 2020
240 messages

Jesuisturfu a écrit

Tellement d'accord !

Pour moi si je devais donner un effet à la c'est que ça annihile les frontières entre le réel et l'imaginaire.
On ne sait plus ce qui est réel et ce qui ne l'est pas, c'est à la fois incroyable et flippant !
(Sauf à très petite dose où on se sent juste bourré)

Garsduso a écrit

Effectivement on ne se rend plus compte de ce qui est réel
Je ne sais pas si j oserai faire un combo lsd ketamine ça doit être dingue
La ne me produit pas d expérience mystique comme les psychédéliques
Mais vraiment ces effets m’intrigue tellement que je dois me raisonner pour ne pas en prendre souvent

Moi non plus la ne me produit pas d'expériences mystiques comme ça peut l'être en partie avec le LSD. Pas mal de personnes semblent pourtant avoir des expériences assez profondes avec la , mais ça n'est pas mon cas, mes trips à la seule restent assez vides de sens.

Avec de la MD j'ai déjà plus de réflexion sur moi-même.

Avec le LSD le combo est en effet assez dingue. La dimension mystique de l'acide peut être perdue par contre. En revanche la Kétamine rebooste et transforme vachement le côté visuel du LSD (les fois où j'ai testé c'était sur une fin de trip de LSD) en apportant une espèce de force brute alors que le LSD lui apporte de la couleur et du sens à la je trouve. Mais oui c'est une expérience qui peut être extrêmement déstabilisante car on s'approche d'un côté presque délirogène.

Comme vous dites la frontière avec la réalité s'évanouit totalement avec la sensation de vraiment vivre une existence alternative de manière hyper-réaliste au point de se demander si la réalité n'est pas en fait de l'autre côté et l'illusion ici bas. Par contre ces trips sont tellement chelous que j'ai parfois plus de mal à m'en rappeler en détails.

Dernière modification par Nitupzar (07 décembre 2022 à  11:43)

Hors ligne

 

Garsduso 
Psycho junior
France
000
Inscrit le 07 Mar 2017
207 messages
Blogs
J ai eu l impression une fois lors de ce voyage
D être guidé par des gens familiers mais que je ne connaissais pas qui voulait m aider à affronter cette réalité alternative…. Chelou
L impression de flotter de me déplacer est aussi très présente

Hors ligne

 

Foxtrot 
Nouveau Psycho
100
Inscrit le 23 Oct 2018
109 messages

Jesuisturfu a écrit

Nitupzar a écrit

Encore maintenant j'ai toujours un peu de mal avec la Kétamine seule car je n'ai ni euphorie ni sentiment de comprendre des choses et des visuels limités (je suis un habitué du LSD)

J'apprécie plus la avec de la MD ou du LSD et c'est dans ce dernier cas de figure que le produit m'apparait le plus fort et le plus fou.

Car même si le LSD est mon produit de prédilection, je trouve que la surtout en plus du LSD est quelque part plus forte et plus folle.

Tellement d'accord !

Pour moi si je devais donner un effet à la c'est que ça annihile les frontières entre le réel et l'imaginaire.
On ne sait plus ce qui est réel et ce qui ne l'est pas, c'est à la fois incroyable et flippant !
(Sauf à très petite dose où on se sent juste bourré)

Je suis d'accord que ça brouille la frontière entre imaginaire et réel, mais pour moi ça n'implique pas forcément une perte totale de repère. Plutôt ça donne à l'imaginaire une dimension réelle et palpable et/ou au réel un aspect imaginaire, mais sans nécessairement une totale confusion entre les deux.

L'état le plus proche de la d'après moi (ça vaut aussi pour le DXM je dirais, peut-être pour d'autres dissos aussi), c'est le rêve lucide. Dans un rêve lucide, on vit des situations oniriques, qui peuvent être complètement délirantes, et elles ont l'air 100% réelles, palpables, tant qu'on est dans le rêve, mais d'une façon ou d'une autre on sait qu'on rêve. On sait que notre corps est couché dans un lit, endormi, même si subjectivement on vit des choses palpables. Bien sûr la frontière entre rêve lucide et rêve/cauchemar tout court est mince, si on oublie qu'on est dans un rêve on se retrouve piégés dedans.

Le parallèle avec le rêve lucide peut aussi faire comprendre la différence entre différent types de conscience de soi qui peuvent être inhibés sélectivement selon les situations. Par exemple, on peut rêver (lucidement ou non) qu'on est dans le corps de quelqu'un d'autre, qu'on a plus de corps, qu'on a un corps qu'on voit de l'exétrieur... Avoir conscience de ça montre que la conscience de soi est différente du sentiment d'incarnation (sentiment d'être soi-même, dans un corps particulier).

C'est d'ailleurs comme ça que j'interprète le k-hole: un sentiment de désincarnation totale qui immobilise totalement (puisqu'on ne ressent plus du tout la présence du corps, il devient impossible de le bouger volontairement, c'est un peu l'inverse du membre fantôme qui consiste à essayer de bouger un membre qui a été amputé), et peut ou non s'accompagner d'hallucinations mais laisse partiellement ou totalement intacte la conscience subjective (parce que s'il n'y a plus aucune subjectivité, il n'y a plus d'expérience, et donc on est dans un black out, ou une anesthésie profonde).

Les effets de la sur la proprioception sont courants, le plus simple c'est souvent une impression de flotter ou de voguer, et ça peut aller jusqu'à la décorporation complète ou le vol à grande vitesse, mais tous ces effets ne sont pas incompatibles avec la connaissance de son état réel. Sous , je peux avoir l'impression que je vole, l'effet subjectif peut être hyper réaliste (je ne sens plus le contact du sol, je sens le vent contre moi, je sens l'apesanteur...) et pourtant ça ne m'empêche pas de savoir qu'en réalité je suis juste affalé dans mon canapé, les yeux fermés. Je peux également être en k-hole et savoir que je suis en k-hole (et donc savoir que mon état est passager, et causé par la ) même si ce n'est pas forcément la norme pour la k-hole.

Bref je sais pas si c'est la mémoire ou autre chose qui fait que certains ont tendance à se perdre alors que d'autres gardent pied tout le long de l'expérience (en tout cas c'est sur que ça dépend des dosages), mais les différences entre les gens sur ce point me fait me dire que le trip de est très proche du rêve. Comme dans le rêve, ce qui change surtout par rapport à l'éveil c'est la suggestibilité, j'accepte facilement de voir des choses débiles ou insensées et je me pose pas/moins de questions là-dessus. La différence c'est que sous je reste beaucoup plus conscient alors que les rêve lucides sont rares (par contre leur fréquence augmente beaucoup avec ma conso de , je fais régulièrement des rêves très vivaces et/ou lucides dans les 2 semaines après avoir consommé, est-ce votre cas aussi?).

J'aime bien cet état quasi-onirique et même si je lui trouve rien de très mystique au moins il a l'avantage de ne pas s'imposer à moi comme les effets psychologiques des psychédéliques. Je trouve que les psychédéliques au lieu de brouiller la frontière entre réel et imaginaire brouillent justement la frontière entre réel et irréel, et rendent plus difficile de se détacher des effets et de les considérer juste comme des effets de la drogue. Tout a trop de sens sous psychédéliques, c'est fatiguant et parfois badant.

tl;dr: les effets de la sont plus compréhensibles quand on précise bien les notions qu'on utilise pour les décrire. La conscience de soi (qu'on peut encore séparer en plusieurs types), le sens du réel et le sentiment d'incarnation ne sont pas la même chose (même si en temps normal ils vont ensemble) et ils peuvent varier indépendament. Pour moi, la diminue le sentiment d'incarnation (de façon dose-dépendante), modifie le sens du réel (mais ne le supprime jamais) et laisse intacte la conscience de soi (en tout cas la conscience subjective, celle qui me définit comme sujet percevant un expérience).

Hors ligne

 

Nitupzar 
Psycho junior
France
400
Inscrit le 03 Aug 2020
240 messages

Foxtrot a écrit

Je suis d'accord que ça brouille la frontière entre imaginaire et réel, mais pour moi ça n'implique pas forcément une perte totale de repère. Plutôt ça donne à l'imaginaire une dimension réelle et palpable et/ou au réel un aspect imaginaire, mais sans nécessairement une totale confusion entre les deux.

Joliment dit.
Après pour c'est un peu particulier car je parle plus de + LSD où ouais il y a un oeu un côté de rêve x100 en terme de bizarrerie mais de réalisme en même temps.
Sous seule moi ça reste très abstrait, beucoup moins imagé qu'un rêve.

Foxtrot a écrit

L'état le plus proche de la d'après moi (ça vaut aussi pour le DXM je dirais, peut-être pour d'autres dissos aussi), c'est le rêve lucide. Dans un rêve lucide, on vit des situations oniriques, qui peuvent être complètement délirantes, et elles ont l'air 100% réelles, palpables, tant qu'on est dans le rêve, mais d'une façon ou d'une autre on sait qu'on rêve. On sait que notre corps est couché dans un lit, endormi, même si subjectivement on vit des choses palpables. Bien sûr la frontière entre rêve lucide et rêve/cauchemar tout court est mince, si on oublie qu'on est dans un rêve on se retrouve piégés dedans.

Le parallèle avec le rêve lucide peut aussi faire comprendre la différence entre différent types de conscience de soi qui peuvent être inhibés sélectivement selon les situations. Par exemple, on peut rêver (lucidement ou non) qu'on est dans le corps de quelqu'un d'autre, qu'on a plus de corps, qu'on a un corps qu'on voit de l'exétrieur... Avoir conscience de ça montre que la conscience de soi est différente du sentiment d'incarnation (sentiment d'être soi-même, dans un corps particulier).

C'est d'ailleurs comme ça que j'interprète le k-hole: un sentiment de désincarnation totale qui immobilise totalement (puisqu'on ne ressent plus du tout la présence du corps, il devient impossible de le bouger volontairement, c'est un peu l'inverse du membre fantôme qui consiste à essayer de bouger un membre qui a été amputé), et peut ou non s'accompagner d'hallucinations mais laisse partiellement ou totalement intacte la conscience subjective (parce que s'il n'y a plus aucune subjectivité, il n'y a plus d'expérience, et donc on est dans un black out, ou une anesthésie profonde).

Jamais testé le DXM mais oui il y un côté rêve lucide (que j'essaye de pratiquer aussi un peu). Je me rappelle d'ailleurs d'un trip LSD + très fort où j'essayais d'influencer le trip, mais je ne pouvais pas le faire directement en agissant car j'étais juste spectateur mais plus en essayant d'orienter mes pensées. Pluiseurs autres trips par contre j'étais plus scotché sans pouvoir volontairement essayer d'orienter le trip.

Globalement je pense qu'on peut parler de l'effet des drogues surtout hallucinogènes comme d'une altération du niveau de conscience. En ce sens pour moi il y a du coup une proximité ou en tout cas un rapport ou une hiérarchie entre la réalité éveillée habituelle, le rêve, les hallucinations et la mort (et peut être d'autres niveaux de réalité). Au delà du rêve lucide il y a aussi un côté mort imminente (jamais vécu une moi même, mais de ce que j'ai lu et ressens) que je retrouve avec la (et aussi différemment avec le LSD à haute dose)

Foxtrot a écrit

Les effets de la sur la proprioception sont courants, le plus simple c'est souvent une impression de flotter ou de voguer, et ça peut aller jusqu'à la décorporation complète ou le vol à grande vitesse, mais tous ces effets ne sont pas incompatibles avec la connaissance de son état réel. Sous , je peux avoir l'impression que je vole, l'effet subjectif peut être hyper réaliste (je ne sens plus le contact du sol, je sens le vent contre moi, je sens l'apesanteur...) et pourtant ça ne m'empêche pas de savoir qu'en réalité je suis juste affalé dans mon canapé, les yeux fermés. Je peux également être en k-hole et savoir que je suis en k-hole (et donc savoir que mon état est passager, et causé par la ) même si ce n'est pas forcément la norme pour la k-hole.

Le vol pas spécialement moi, mais le physique joue sur l'expérience oui. Notamment pour moi la sensation de se dissoudre, de fondre, de se sentir éparpillé puis de revenir, se réintégrer petit à petit quand la conscience rejoint à nouveau le monde physique et que le corps retrouve ses sensations.

Foxtrot a écrit

Bref je sais pas si c'est la mémoire ou autre chose qui fait que certains ont tendance à se perdre alors que d'autres gardent pied tout le long de l'expérience (en tout cas c'est sur que ça dépend des dosages), mais les différences entre les gens sur ce point me fait me dire que le trip de est très proche du rêve. Comme dans le rêve, ce qui change surtout par rapport à l'éveil c'est la suggestibilité, j'accepte facilement de voir des choses débiles ou insensées et je me pose pas/moins de questions là-dessus. La différence c'est que sous je reste beaucoup plus conscient alors que les rêve lucides sont rares (par contre leur fréquence augmente beaucoup avec ma conso de , je fais régulièrement des rêves très vivaces et/ou lucides dans les 2 semaines après avoir consommé, est-ce votre cas aussi?).

Pas forcément plus de rêves lucides, mais oui souvent quelques rêves très vivaces et chelou les soirs suivants et même des fois longtemps après peut y avoir un flashback de rêve et je me dis "ah ça c'était un rêve kétamine".

Foxtrot a écrit

J'aime bien cet état quasi-onirique et même si je lui trouve rien de très mystique au moins il a l'avantage de ne pas s'imposer à moi comme les effets psychologiques des psychédéliques. Je trouve que les psychédéliques au lieu de brouiller la frontière entre réel et imaginaire brouillent justement la frontière entre réel et irréel, et rendent plus difficile de se détacher des effets et de les considérer juste comme des effets de la drogue. Tout a trop de sens sous psychédéliques, c'est fatiguant et parfois badant.

tl;dr: les effets de la sont plus compréhensibles quand on précise bien les notions qu'on utilise pour les décrire. La conscience de soi (qu'on peut encore séparer en plusieurs types), le sens du réel et le sentiment d'incarnation ne sont pas la même chose (même si en temps normal ils vont ensemble) et ils peuvent varier indépendament. Pour moi, la diminue le sentiment d'incarnation (de façon dose-dépendante), modifie le sens du réel (mais ne le supprime jamais) et laisse intacte la conscience de soi (en tout cas la conscience subjective, celle qui me définit comme sujet percevant un expérience).

Comme tu dis ça dépend des personnes, des doses, des trips.

Perso, la seule à légère/moyenne dose je trouve ça surtout confusant et trop vide de sens et de visuel. Et à haute dose ça peut totalement prendre le dessus mais pour moi ça reste trop abstrait, mais je suis peut être un peu un cas à part.

Pour ça qu'à la base je suis plus branché LSD où je trouve plus de visuel, plus de couleur, d'euphorie et de sens perso et mystique.

En mélangeant les 2 ça donne un cocktail dingue mais qui peut avoir un côté flippant quand je suis un peu dans l'entre deux entre être dans la "réalité" avec des sensation dingues et plonger dans un monde onirique à part. L'un ou l'autre c'est fort mais ça va, par contre le cul entre les 2 c'est très déstabilisant.

Après j'ai aussi l'impression que tu arrives bien à faire la part des choses et rationaliser. De mon côté je suis à la base assez terre à terre, mais avec mes expériences et mon prisme personnel, je suis plus à considérer maintenant que la distinction entre réel et imaginaire est moins absolue que ce qui est communément admis et que l'état de conscience modifié induit par les drogues est une fenêtre sur cet aspect métaphysique (comme surement aussi peut l'être la méditation de haut niveau ou la vision prophétique). Et ça c'est quelque chose que j'ai vu/ressenti sous LSD + (et LSD seul) mais plus ressenti "physiquement" avec la en plus, même si évidemment difficile de savoir si c'est l'état physique et mental qui fait ressentir ça ou si le cerveau/conscience alteré par le prod arrive réellement à capter une forme de vérité supérieure.

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Actualité - Argot de drogue PCP / mots de code
par AndrewGerard, dernier post 08 août 2019 à  13:51 par AndrewGerard
  0
[ Forum ] Injecter - Injection kétamine : faut il mettre un acide
par Ridick, dernier post 21 décembre 2017 à  14:28 par Recklinghausen
  12
[ Forum ] Effets - Effets des disso
par OpiumOrphinerOïne, dernier post 25 mai 2019 à  18:50 par Haupayy
  1

Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
En ce moment sur PsychoACTIF  
 Psychoactif 
Ces biais cognitifs qui nous desservent
19 janvier 2023Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Psychoactif 
Bonne année psychoactive !
05 janvier 2023Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Appel à témoignage 
Les poussières liées à l'injection : demande de témoignages
Il y a 6jCommentaire de Psychonogeek (4 réponses)
 Appel à témoignage 
Quelles cocaïnes ne se basent pas au bicarbonate ?
Il y a 5jCommentaire de AmyW (9 réponses)
 Forum UP ! 
Addiction - 20-25ml 24/24
Il y a 13hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum 
Envie d'arrèter le sub
Il y a moins d'1mn
1
Commentaire de cheper15 dans [Opiacés et opioïdes...]
(16 réponses)
 Forum 
Effets - Phenibut temps de montée fortement réduit
Il y a moins d'1mnCommentaire de Moulon dans [Pregabaline (lyrica)...]
(6 réponses)
 Forum 
Première fois - Trip intense première fois
Il y a 1hCommentaire de LeNovicePsyco dans [Codéine et dihydrocod...]
(4 réponses)
 Forum 
Qu’est-ce que la cocaine a 0,92% ?
Il y a 1hCommentaire de Gianni_alb dans [Cocaïne-Crack...]
(6 réponses)
 Forum 
Première fois - Première fois truffe magique
Il y a 1hCommentaire de LeNovicePsyco dans [Psilocybe - Champigno...]
(4 réponses)
 Forum 
Effets secondaires - Pharmaco-psychose induite par la prise de cocaïne.
Il y a 1hCommentaire de HeroinIsMyLife dans [Cocaïne-Crack...]
(5 réponses)
 Forum 
Drogue info - Douleur insupportable à la hanche
Il y a 2hCommentaire de prescripteur dans [Opiacés et opioïdes...]
(1 réponse)
 Forum 
Opinions - Plein de questions différentes
Il y a 2hNouvelle discussion de Smogogole dans [Au coin du comptoir.....]
 Blog 
Fair de la lean
Il y a 16hNouveau blog de Opioide dans [No comment]
 Blog 
Résumé
Il y a 19h
1
Commentaire de AmyW dans le blog de Nordan
(2 commentaires)
 Blog 
Bonne année psychoactive !
Il y a 22hCommentaire de marvin rouge dans le blog de Equipe de PsychoACTIF
(15 commentaires)
 
  QuizzZ 
Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
Dernier quizzZ à 13:31
 PsychoWIKI 
CBD (Cannabidiol), effets, risques, témoignages
 Topic epinglé 
Neurchi 2 Psychoactif
 Nouveaux membres 
Chaa08, Loeza, Luke globetrotter, Zikatbzh nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Ces biais cognitifs qui nous desservent
par AnonLect, le 28 Jan 2023
Salut les psychos, Pour compléter le super poste de MG, quelques chaines Youtube qui sont à mon sens une base indispensable pour justement éviter ces biais, et les erreurs de raisonnement en général : Hygiène mentale : : chaine ludique, vidéos d'environ 10-20 min en moyenne, qui apportent l...[Lire la suite]
 Comment je gère l’après conso
par cependant, le 26 Jan 2023
Salut, ça me parle ton rituel d'après conso ! Dans des discussions intéressantes (mais parfois laborieuses) que nous avions eu en tant qu'équipe de PA invitée parmi des « pros » de l'addicto sur la coke, nous mettions en avant exactement cela. Pour certaines personnes, le recours à des dow...[Lire la suite]
 Les poussières liées à l'injection : demande de témoignages
par tranxène50, le 24 Jan 2023
Salut A l'époque j'ai fait bcp de poussière et des très grosse! Quand tu a abitude en faire du reconnaît bien les premiers symptômes quand il arrive. Je commençais à avoir froid puis le mal de tête qui s'installe et c est de pire en pire. commence a tremblé comme un dingue de plus en plus...[Lire la suite]
Tous les morceaux choisis
Les derniers champis

C'est vrai que les effets sont un peu plus clairs que la forme poudre dans [forum] Phenibut temps de montée fortement réduit
(Il y a 14mn)
Faut pas abuser quand même ... / yoran dans [forum] envie d'arrèter le sub
(Il y a 2h)
pas besoin de surréagir comme ça /Yoran dans [forum] envie d'arrèter le sub
(Il y a 2h)
pardon est ce que j,ai bien lu hyrda dans [forum] envie d'arrèter le sub
(Il y a 3h)
je trouve ton com déplacer et condescendant;et l'impression que t y connais rien dans [forum] envie d'arrèter le sub
(Il y a 4h)

Pied de page des forums