Psychoactif
Je suis désemparé,le contre choc du sevrage / Les Blogs de PsychoACTIF

Je suis désemparé,le contre choc du sevrage

Catégorie : Témoignages
06 octobre 2016 à  17:41
1 2

Bonjour,j'ai besoin de réponse par des gens qui sont arrivés en fin de sevrage. Voilà  je pense être sorti de la phase difficile du sevrage,plus de douleur,mais jai l'impression de subir un choc psychologique. Je suis pas bien,je veux dire que le retour à  la réalité semble insupportable,je n'ai pas d'appétit et le plus dur est une sensation de tristesse. À quoi bon si c'est pour vivre ainsi? Je me sens nerveux et énervé mon corp transpire,mes mains sont moite. Est-ce la vie qui m'attend maintenant? J'ai consulté un médecin qui m'a prescrit des médicaments. Il sont notés sur un autre blog "médicaments". Au moins le manque physique te faisait entrevoir l'espoir,je suis déçu,je n'arrive même pas à  approcher de mon fils qui a même pas 6 mois. Je ne comprends plus,et je ne veux plus prendre de médicaments si je ne sais pas de quoi il s'agit...j'ai besoin de témoignages,la mélancolie me guette.



Commentaires
Le trama avec le paracetamol rends joyeux mais moins hyperactif que le trama pur.
J pense que tu vas te sentir detendu mais bois beaucoup d eau pour eviter les nausées et essaie d oublier la boite au max.
Si t arrives a te dire que c etait juste une petite récré pour te redonner de l energie et du courage tu peux tres bien poursuivre ton sevrage apres et je pense que la dose est bonne car apres autant de temps sans rien t auras l euphorie juste necessaire ni trop ni pas assez. Quand j ai stoppé le trama je suis passée au prontalgine (sans ordonnance codeine/cafeine/paracetamol) a raison de 3 cachetons environ 30 min avant de bosser et 3 mois apres j avais tout arreté.


Et n hesite pas a profiter de ce moment d ouverture mentale pour ecrire au sujet de ce que tu ressens par rapport a ton pere et a te relire quand tu seras redescendu pour que ca ait servi a quelque chose dans ton avancée personnelle.


Merci muse,ton expérience est une bénédiction,j'espère pouvoir continuer à  profiter de ton expérience,et comme on dit chez nous inshallah on y arrivera... amicalement


Comme tu dis "inch'Allah"
La spiritualité aide beaucoup et j ai remarqué que plus on fait confiance a la vie en prenant soin de soi, plus on est recompensés.
C est tout con mais c est mon 4 eme jour sans beuh et plein de soucis s arrangent tous seuls.
Karma karma...
Et meme si des fois je me reveille le matin tristoune j ai compris un truc c est que le cerveau c est avant tout un equilibre chimique. On est dependants des serotonine/dopamine/endorphines etc...
Et apres le sevrage le cerveau mets longtemps a tout reconnecter.
Ce qui m a aussi sauvée c est youtube et mes ecouteurs.
Je me suis fait des playlist classées par categories de sons isochronique et binaural pour stimuler les differentes parties du cerveau et ca marche presque aussi bien que les opiacés en terme de bien etre.
Les sons agissent comme un mini massage sur le cerveau. Si tu veux je te filerais des liens pour les ecouter.
Dans 2 mois ca fera un an que j ai rien pris et je sens la serenité commencer a pointer le bout de son nez malgré tous les trauma que j ai pu vivre dans ma vie mais que j ai pris le temps de decortiquer seule les uns apres les autres avec bienveillance et sans me precipiter. Jour apres jour je pige plein de trucs sur mon enfance et le chaos dans lequel j ai grandi et comment ca a influencé le reste de ma vie et ma personnalité.
Mais dis toi on peut renaitre a l infini dans une vie.
Mon pere qui est russe ukrainien fou furieux qui parle fort avec un accent de psycho a commencé la clope a 7 ans en ex urss et l alcool vers 10. Il a jamais touché a rien d autre car il a tous ses potes qui sont morts d un coup en overdose d opium frelaté. Genre il est arrivé a une fete et ils etaient tous la, morts. Apres il s est tapé 5 ans de goulag entre autres joyeusetés et on a eu une vie de fous j ai grandi dans l insecurité et l amour slave intense mais violent. Il a 70 ans maintenant et il me repete inlassablement "ta vie n a meme pas encore commencé, tu n es meme pas encore née"alors que j ai la sensation d avoir vècu deja mille vies.
Mais je vois de quoi il parle au fond et j espere que toi aussi ♡


Quelqu'un est la?


Bon j'ai pris 3 cachets donc 37,5 fois 3 pour le tramadol!!! Bof bof c'est pas l'extase...affaire à  suivre...


N augmente pas les doses d un coup restes en sur ces 3 cachets et pense a des choses positives je me souviens d une epoque ou ca mettait du temps a agir sur le plan psychologique quand j arrivais miraculeusement a arreter quelques jours. Tu les a pris a quelle heure? Comment s est deroulé ta journée depuis? Quelles sensations?


J'ai pris 2 début de journée et 1 maintenant ,je suis tranquille


Et fais gaffe avec le paracetamol a pas depasser les 4g par jour car c est le max pour pas etre toxique pour le foie. Voire 3 pour certaines personnes.
Le tramadol c est vicieux on croit que ca agit pas on en rajoute une couche et la on est mal car il etait en train de commencer a agir et on rajoute une dose qui peut nous rendre malade et du coup on en profite pas. Si tu te sens encore mal avant de dormir reprends en juste 1 mais pas plus.


#60
JC
Adhérent PsychoACTIF
08 octobre 2016 à  21:22
Quel est ton but Klrd?
Reprendre un opiacé pour atténuer tes douleurs physiques et psychologiques ou obtenir un état d'extase ?


Je veux juste pouvoir reprendre une vie normal,aller au boulot,m'occuper de mon fils et je ne veux pas exagérer,quoi que ;-). Je rentre en Belgique le 2 novembre,je ferais le point avec mon médecin,mais arrêter à  la kamikaze, une fois pas deux...mais honnêtement j'ai envie d'essayer la défonce,une fois...combien devrais-je en prendre?


#62
JC
Adhérent PsychoACTIF
08 octobre 2016 à  22:57
Aucune idée .., du moins je préfère ne pas conseiller là  dessus.
D'autres sauront certainement te répondre.


En tout cas,jai foiré mon sevrage,mais je peux vous dire que le Big Mac que je suis en train de me faire fait du bien par où il passe,et pour le moment c'est un réel plaisir...demain est un autre jour et je sais que j'irai au bout de ma dépendance,mais pour cette fois on peut dire que c'est loupé...je vous remercies tous,jai au moins trouvé une famille avec qui je peux m'exprimer sans craindre le jugement,et ça n'a pas de prix.


#64
JC
Adhérent PsychoACTIF
08 octobre 2016 à  23:27
Ce n'est que partie remise..
Y'a pas de recette magique en fait, le seul secret pour réussir son sevrage opiacés c'est la détermination à  tenir sur la durée. Il faut accepter son etat et " subir " en attendant que ça se calme en quelques sortes ..

Apparemment tu n'étais pas dans de bonnes conditions pour ton sevrage, je pense qu'il faut éviter d'avoir des obligations durant les 2/3premiers mois.

Et pas de problèmes., content si j'ai pu t'aider.


Bonjour tout le monde,quelle est la durée d'action du tramadol?jai l'impression quaujourdhui ça va,jai bien dormi et je suis bien au réveil,si ça a une longue durée d'action c'est déjà  ça,si ça continu d'aller je ne vais pas en reprendre aujourd'hui.


Wow felicitations si tu arrives a profiter de cette lancée positive pour ressentir que tu n as pas besoin d en reprendre apres ta petite "récreation"
C est des fois contre productif de vouloir etre trop gourmand je me souviens sous tramadol avoir fait souvent la connerie alors que je ressentais deja du bien etre de vouloir rajouter des doses "au cas ou" et finalement avoir un effet trop fort qui me faisait partir en vrille.
Profite de ce sentiment de bien etre pour faire des choses qui te font avancer ou te font du bien...
Des fois ca peut etre tout con comme changer les meubles de place chez soi et faire du menage par le vide et jeter tout ce qui nous sers a rien ou nous rappelle de mauvaises choses par exemple.
Ou sortir faire une enorme balade avec une chouette playlist dans tes ecouteurs (encore une fois j insiste pour le fait de boire beaucoup beaucoup d eau autant pour que le cerveau fonctionne bien et pour ton foie)


Et pour la durée d action, sachant que c est couplé a du paracetamol c est compliqué de te repondre surtout que le metabolisme de chacun est different.
L age, le poids, ta condition sportive jouent.
Au pifometre au niveau action sur le moral avec la dose que tu as pris ca peut durer gentiment 48h si tu restes actif physiquement


Et derniere chose essaie "d enregistrer" la sensation" de bien etre que tu ressens actuellement.
Si j arrive 10 mois apres a ne pas en reprendre (meme si ca a ete tres tres dur, il y a plein de phases differentes dans le sevrage) c est parce que j ai des souvenirs tres précis de ce que je ressentais quand je me sentais bien.
Tout ca c est en toi. Le tramadol te montre que c est quelque chose qui est deja present en toi. Ce sont tes propres capacités et non les cachetons qui te transforment en super heros de la bonne humeur.
Et les moments ou ca va pas rappelle toi que c est juste de l equilibre chimique et des hormones et que tu es bien assez fort pour declencher ces belles emotions et ce bien etre sans aide chimique tout seul.
C est limite un entrainement sportif, de la muscu du cerveau wink


#69
JC
Adhérent PsychoACTIF
09 octobre 2016 à  14:25
Salut,

Le tramadol a une demi vie de 5/7 heures. Donc oui les effets ont tendance à  perdurer le lendemain mais attention, avec le temps et l'accoutumance tu devra augmenter les dosages et rapprocher les fréquences de prise comme avec toutes les molécules similaires.


Bonjour,j'ai rdv avec un médecin ici en Jordanie pour reprendre un traitement et le diminuer,mais la metha et la bupremorphine sont interdit dans le pays,quelles alternatives pour pouvoir être bien et pouvoir descendre le traitement en toute quiétude sans stress. Je tiens à  vous rappeler que j'avais arrêté la metha a 30mg et avec seulement quelques jours de suboxone que j'avais emmené avec moi de Belgique. Je ne veux pas aggraver mon cas,comme je l'ai dit plus haut je veux juste vivre normalement. Merci à  vous tous.


Pourquoi pas la morphine ?
Tu as sois les medocs genre tramadol ( personnelement ce n'est pas ce que je choisirais ) , soit la morphine, l'oxycodone , l'oxymorphone , l'hydrocodone, l'hydromorphone ...etc
Ou simplement la codeine qui est moins forte mais il peut y avoir des réactions histaminiques désagréables et en plus on ne peut pas en prendre au dessus d'une certaine dose à  cause de ça .


Bonjour,quelqu'un suit il encore ce blog?


Bon je me lance,je me suis enfilé 2 boîtes de tramadol 37,5/paracétamol (en fait 30 cachets car la première boîtes était entamée et la deuxième n'est pas finie) a raison de 5 ou 6 par jour,donc 5 ou 6 jours maximum. Je résume la situation,il y a maintenant 1mois j'ai stoppé la méthadone enchaînant avec 14 jours de suboxone et après une bonne semaine de galère j'ai pris le tramadol pendant une petite semaine (le calcule donne plus ou moins 1 mois depuis l'arrêt de la méthadone,mon opiacé de prédilection). Donc voilà  j'ai pris en gros 280mg de tramadol chaque jour pendant 6 jours,qu'en pensez-vous de la situation,suis-je maintenant dans une nouvelle dépendance ou puis-je reprendre mon sevrage sans trop souffrir? Je suis en plein combat...peut-être le plus important de ma vie!!!


Hey hey alors oui c est le combat de ta vie. Choisir de reconstruire son cerveau pour vivre en pleine conscience c est comme une renaissance.
La t as pris des grosses doses de trama en mode mega defouloir.
Ne culpabilise pas car pour s en sortir il faut s aimer et ne pas avoir de regrets.
Tu t es bien defoulé maintenant calme le jeu sereinement.
Tu peux largement diminuer le dosage de moitié t auras quand meme des effets.
Bois beaucoup d eau et draine deja tout ce que t as ingurgité.
Comme je t ai dit ce bien etre que te procure les drogues tu l as en toi naturellement mais c est une lutte d au moins 6 mois pour y voir plus clair et reconstruire ton cerveau et les hormones du bonheur.
J ai passé les 3 premieres semaines de sevrage a souffrir physiquement et les 3 mois suivants a souffrir mentalement. Puis encore 3 ou 4 mois a etre un peu autiste, du mal a produire des emotions. Puis encore 2 mois a avoir des phases hyperactives euphoriques suivies de mini deprimes/angoisses.
Et maintenant apres plus de 10 mois je me sens apaisée et sereine. Je me rappelle du bien etre que me procuraient les drogues et j arrive a recreer cette sensation sans rien. Quand j ai une petite baisse de moral je m ecoute. Est ce que j ai assez dormi? Suis je assez hydratée? Ais je assez mangé? Me suis je assez depensée physiquement? Tous ces criteres jouent sur ton humeur et ton bien etre.
Et je suis sure que tu as cette force en toi pour y arriver mais aime toi et ecoute toi. C est je l ai deja dit une vraie renaissance sauf que tu es ta propre mere et ton propre pere. A toi de te reeduquer comme tu le ferais si tu etais ton propre enfant. A toi d etablir des listes de choses a accomplir tous les jours sans trop en faire au debut et te feliciter de tout ce que tu as  accompli jour apres jour. Chaque journée est une petite vie. "La douleur c est la faiblesse qui quitte le corps"


C'est à  peu pres l'équivalent de 60 mg de morphine par jour d'apres wiki, vu qu'ils disent  que c'est 5 fois moins fort.
Donc si tu arretes d'un coup , tu risques de sentir les.symptomes du sevrage .
Essaie et tu verras bien , si tu te sens mal , tu peux toujours reprendre du tramadol en diminuant petit à  petit .


#76
Syam
Modérateur गोविन्द राधे राधे श्याम गोपाल राधे राधे
13 octobre 2016 à  18:11
Ce n'est pas une "nouvelle dépendance" c'est la même dépendance -différents produits ayant en fait le même effet-.
Le tramadol a une durée longue effectivement surtout après ton sevrage il a pu faire effet longtemps.
Si tu peux envisager de descendre le doses très progressivement au lieu de le faire trop vite, cela *peut* diminuer les chances de rechute par la suite.


Bonjour,aujourd'hui je n'ai pris que 3 tramadol 37,5. Donc 112,5. La journée c'est plutôt bien passée,et je suis fatigué. Demain je vais en prendre 1 seul...affaire à  suivre... bonne nuit les amis.


C est genial que tu ai pris que 3 felicitations! Et oui le tramadol epuise beaucoup donc il faut te reposer et faire des grosses nuits mais toujours quand meme te forcer a sortir le jour pour garder un rythme biologique. Tu es sur la bonne voie vas y a ton rythme et ecoute toi.


Bonjour muse,merci pour tes encouragements,ils me vont droit au c œur,(et Dieu sait combien j'en ai besoin pour le moment...). Aujourd'hui un pas de plus je n'en ai pris que 2,mais demain c'est terminé je vais arrêter,2 ou rien à  la limite ou est la différence moi qui avait l'habitude de me mettre 5g de came dans le pif chaque jour. Je me dis que la metha est maintenant sorti de mon corp,il est temps d'éliminer les toxines de ces derniers jours. Je vais me battre mais il paraît que le tramadol met moins de temps et que je ne souffrirais pas autant,(l'espoir fait vivre comme on dit...)bref il y a un temps où il faut bien mettre de l'ordre dans sa vie...et le temps semble bel et bien être arrivé. Demain est un autre jour...merci à  vous.


Nouvelle journée et nouvelle vie,hier je n'ai pris aucun médoc,ni trama,ni tout autre opiacé,juste un décontractant musculaire au cas où. Finnalement à  part de la fatigue tout c'est très bien passé,et aujourd'hui je me lève en pleine forme. Finalement je pense que la peur psychologique d'être en manque amplifie les informations envoyé par notre cerveau. Bien sûr tout n'est pas aussi simple,peut-être que mon break au tramadol m'a été bénéfique finalement. Il y maintenant plus d'un mois et demie que je n'ai pris de metha,et entre souffrance et douleur je pense sincèrement qu'il y a une amélioration certaine dans ma vie et je m'en réjouis ce matin. Il y a encore du chemin mais le manque physique passé,c'est déjà  une victoire,et aujourd'hui c'est à  ça que je pense. Chaque jour sera sera meilleur que le précédent et ma force je la puise grâce à  vous,merci,merci.


Le manque de methadone dure longtemps en effet !


Encore une journée de gagné,quelques tremblements,transpiration gênante,mais dans l'ensemble tout va bien,je suis content,aujourd'hui j'ai fait un test urine et les opiacés ont quitté mon corp,mais le tramadol est positif,je pense que je suis en train de gagner mon combat contre la dépendance et c'est une sensation formidable,plus les jours passent et mieux je vais,le corp humain est une machine tellement bien faite,et je souhaite à  chacun dans le même cas de s'en sortir,la volonté est plus forte que tout...amitié,klrd.


Salut amigo , tu as fais le plus dur je pense continu dans cette direction quand faiblesse il y a regarde ta vie de famille puise la force qu'il te faut tu vas y arrive meme si j'imagine la difficulté ne lache rien la lumiere et au bout .Courage


Content que tu te sentes mieux !
Bon courage pour la suite .


Bonjour,
Je rappelle le wiki sur le PAWS, syndrome de sevrage prolongé, qui  qui devrait etre plus connu. Il répond aux questions de Kird.
http://www.psychoactif.org/psychowiki/i … de_sevrage
Amicalement


Salut tout le monde,des petites nouvelles pour dire que tout va bien,je survie au sevrage,en tout cas mieux que je ne l'aurais imaginé...vous aviez tous raison sur un point,c'est les symptômes prolongés,fatigue généralisé,jambes lourdes,la transpiration semble passée petit à  petit,et même si le chemin semble encore long,je suis bien engagé désormais...mon humeur fait du yoyo,entre déprime,irritation et colère des jours semblent meilleur que d'autres...j'ai l'impression de faire un come back. Je me dis que c'est le prix à  payer et il en vaut la peine,muse vous aviez raison,la musique est un remède tout comme les balades en voiture suggéré plus haut,avec le son dans les oreilles...enfin voilà  j'avance et c'est là  le principal,bien à  vous...Klrd.


#87
JC
Adhérent PsychoACTIF
25 octobre 2016 à  21:36
Salut,

C'est cool, content pour toi.
Il est clair que la musique m'a beaucoup aidée aussi. Le but étant de se changer les idées, penser à  autre chose même si c'est que quelques instants.

Merci pour les nouvelles.

Julien


#88
Tetris68
Il était une fois l'héroïne...
25 octobre 2016 à  21:54
Bravo a toi !

Vivre sans Tso ça doit être une drole de sensation !

Amicalement.


Bon courage à  toi , tu sembles sur la bonne voie en tout cas !


#90
Tetris68
Il était une fois l'héroïne...
30 octobre 2016 à  22:46
Test



Bonjour, je reviens pour prendre des nouvelles,et en donner après presque 1 an et demi.


#93
JC
Adhérent PsychoACTIF
07 janvier 2018 à  12:58
Salut !

Alors .., un an et demi plus tard, le sevrage ça dit quoi ?


Salut!
Cette discussion m'a fait un bien fou, merci!
Quoi de neuf en 2019?


Klrd a écrit

Bonjour,j'ai besoin de réponse par des gens qui sont arrivés en fin de sevrage. Voilà  je pense être sorti de la phase difficile du sevrage,plus de douleur,mais jai l'impression de subir un choc psychologique. Je suis pas bien,je veux dire que le retour à  la réalité semble insupportable,je n'ai pas d'appétit et le plus dur est une sensation de tristesse. À quoi bon si c'est pour vivre ainsi? Je me sens nerveux et énervé mon corp transpire,mes mains sont moite. Est-ce la vie qui m'attend maintenant? J'ai consulté un médecin qui m'a prescrit des médicaments. Il sont notés sur un autre blog "médicaments". Au moins le manque physique te faisait entrevoir l'espoir,je suis déçu,je n'arrive même pas à  approcher de mon fils qui a même pas 6 mois. Je ne comprends plus,et je ne veux plus prendre de médicaments si je ne sais pas de quoi il s'agit...j'ai besoin de témoignages,la mélancolie me guette.

Ben dis donc, c’est pas fastoche fastoche... en fait le sevrage , une fois passé l’enfer physique et mental des 1eres semaines, n’est pas fini du tout. C’est la que le gros boulot d’endurance est à faire... avant que tu te retrouves “normal” il va falloir passer par une période d’hypersensibilité physique et psychologique... mais ça va passer et une fois passé tu auras une période de joie et d’extrovertissement vraiment délicieuse... mais apres 6 mois tu vas te sentir comme vide. Normal , plus de déséquilibres physiques ou émotionnels, mais un feeling de vide interieur... c’est là qu’il faut faire gaffe a la rechute, d’autant plus que même si tu vas t’installer à l’autre bout du monde dans un trou perdu, un « plan » , une opportunité d’approvisation d’opiacés/ Opioides va miraculeusement (infernalement) se materialiser... c’est comme si les substances t’on recherché et retrouvé et s’offrent de nouveau , le plus souvent gratuitement ...
on croirait de la magie noire...
Mais bon pour en revenir à là où tu en es, NON tu ne vas pas etre dans ce pitoyable état pour toujours. Quand tu seras clean clean clean tu trouveras que le ciel est beau , que le sourire de ton gamin te fait fondre de bonheur et qu’il y a de la beauté et bonté dans ce monde , éparpillées dans le traintrain et l’horreur du systeme.
Tiens bon. Tu vas voir. Ça vaut la peine les larmes et l’angoisse que tu traverses en ce moment.
Promis juré


#96
Ocram
Adhérent PsychoACTIF
22 janvier 2020 à  15:16

a écrit

ChemicalSnax

Salut chemical,

Bienvenue sur PA.

Je me permet de te signaler que tu as déterrer un très vieux topic et que la personne que tu as quoté n est plus revenue depuis plus d un an et demie big_smile

Ça arrive fréquemment au début de l utilisation de PA.

Pour savoir la dernière date de connexion d une personne tu as simplement a cliquer sur son pseudo et comme ça tu auras toutes ses infos.

Encore une fois, bienvenue. A bientôt.

Ocram

Reputation de ce commentaire
 
merci c'est pas terrible de retourner dans le passé Hyrda

Remonter

Psychoactif
Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.


logo Don Soutenez PsychoACTIF

Droit d'auteur : les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0 sauf mention contraire.


Affichage Bureau - A propos de Psychoactif - Politique de confidentialité - CGU - Contact - Propulsé par FluxBB - Flux RSS