Psychoactif
Rendre l'opium inoffensif... / Les Blogs de PsychoACTIF

Rendre l'opium inoffensif...

Catégorie : Traitements de substitution
30 mai 2013 à  21:57

J'ouvrai un Cocteau pour chercher une citation à  mettre dans un machin sur lequel je bosse, et je tombe sur cette phrase qui résume parfaitement les doléances que j'aurais envie de témoigner à  nos très chers amis de la recherche pharmaceutique :

"Il est dommage que qu'au lieu de perfectionner la désintoxication, la médecine n'essaye pas de rendre l'opium inoffensif."*

Tout est dit. Les TSO sont bien sympathiques, mais comment fait-on quand ça foire? Je commence à  perdre espoir : échec avec la buprénoprhine, même perte de contrôle sur le dicodin, et maintenant tentative avec la méthadone, mais la problématique est la même. Toujours faim. J'imagine que je ne dois pas être le seul pour qui l'appétit vient en mangeant, ce qui rend la substitution inefficace. Seule solution : abstinence. Pourtant ça aussi j'ai déjà  essayé depuis huit ans. Conclusion : pas de solution pour moi? J'ai bien peur d'avoir à  retourner dans le bon vieux schéma des sevrages à  répétition, trois mois de souffrances, six mois de perches et trois mois d'errance. Au moins, y'a un peu de plaisir, et on n'est pas obligé d'avouer au doc qu'on a croqué tout ses comprimés en deux jours. Ah! sacré merdier que celui dans lequel on est allé se fourrer.

Enfin, verrai bien ce que donne ces petits flacons, mais je suis persuadé de connaÎtre la suite des évènements. Faudrait donc que les labo écoute ce brave Jean Cocteau! Trouvez nous un truc qui empêche nos précieux récepteurs de partir dans les choux! Vite! Ca fait treize ans que c'est l'an deux mille, où sont les voitures volantes? les ordinateurs quantiques? les poupées qui pètent? le petit jésus soviétique? Rien que de l'eau de boudin...

* : Jean Cocteau, Opium



Commentaires
Bravo pour cette phrase de Cocteau, elle dit tout.
Si il était possible de rendre l'opium non addictif, nous vivrions dans un monde merveilleux, où l'on soignerait les vagues à  l'âme avec de l'opium.
Mais est-ce souhaitable? Je ne saurais répondre...

Bon courage pour ton passage à  la méthadone! J'espère que ça t'apportera su soulagement et du mieux être, peut-être du plaisir. ^^

A.


Merci pour le soutien... Y'a des moment où j'aimerai que les particules qui me composent perdent instantanément toutes cohésion et que je sois départicularisé au quatre coins de l'espace-temps (de manière indolore bien sûr). D'après la mécanique quantique, la probabilité que cela arrive est non nulle...


Et bien sûr que ce serai souhaitable! C'est comme le revenu universel inconditionnel : bien sûr qu'au début il y aurait des dérapages, beaucoup de gens voudraient goûter à  la liberté nouvelle de ne pas travailler. Mais au bout d'un moment, après s'être rendu compte que ne strictement rien faire est ennuyeux, il y aurait bien peu de personne qui resteraient sans activité. L'opium inoffensif est similaire : il y aura des phases de gloutonnerie, mais après un moment on se rendrait compte que la sobriété présente aussi certaines jouissances qui lui sont spécifiques. Au moins, on pourrait alterner en toute liberté! Au lieu de patauger dans la fange pendant des années dès le premier dérapage... On aurait le droit de se rendre compte que la perche H24 c'est pas la solution sans être punis pour la vie (ou presque).

Remonter

Psychoactif
Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.


logo Don Soutenez PsychoACTIF

Droit d'auteur : les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0 sauf mention contraire.


Affichage Bureau - A propos de Psychoactif - Politique de confidentialité - CGU - Contact - Propulsé par FluxBB - Flux RSS