Psychoactif
des manques la nuit / Les Blogs de PsychoACTIF

des manques la nuit

Catégorie : No comment
04 décembre 2020 à  19:44

je nage dans une bouteille de gel hydro-alcoolique
une matière gélatineuse remplace mes neurones et emplâtre mon mal-être

je navigue incertaine dans les képas vides et les capotes usagés dans ma tête, les larmes et les sueurs acides sur ma peau.

je suis cumulus dans le vent pourtant.

rien qu'une boulette au goût amer adoucit ma vie, une trace de sub à deux en saupoudre les recoins de sucre glace.

Engluée
droit dans les rails du malheur,
encore
j'avais presque l'illusion que c'était fini
mais c'est la drogue qui finit

et moi au milieu de ces vapeurs froides, je m'évanouis de convoitise, je me déchire écartelée des possibles.

L'heure du coucher sonne.
J'ai le choix du lit et de la chaleur à partager.

Dans le noir d'ombres orangées du lampadaire, je la rejoins dans sa pièce aux effluves douçâtres d'haschich. Elle dort. Je me mets au lit, en l'effleurant à peine. Ces centimètres creusent une distance que mon duvet hérissé sur les bras tendus ne comble pas.
Son souffle doux ne soulage pas mes spasmes au bide.

Je transpire, un coin de ma tête tambourine mes temples.

Je ne respire plus, des larmes gouttent dans ma gorge bâillante.
Leur traînée salée scarifie mes joues. Un nœud encombre mon larynx. Je frissonne des orteils à mes fourches, je me retords entière.
je ne différencie plus culpabilité et ennui, je ne perçois que l'angoisse qui monte.

pourquoi je suis là ?
je suis lasse de me lacérer. je me sens distante, perdue dans les tréfonds de mon anxiété qui reflotte à la surface de ma peau raboteuse. dans le profond, je l'aime ; dans l'immédiat je voudrais juste être ailleurs. ne pas lui faire peser mes lests d'inconstance et ma trajectoire éparpillée.

l'écho désespéré d'une dédicace en rap résonne à l'infini dans ma cervelle. « c'est nul à chier » à ce qu'il paraît. comme moi quand je ne sais pas me calmer autrement qu'en gobant un benzo. alors que ça suffirait que je me lève, que je sois sincère avec mes ressentis brouillés.

je finis par le faire. je ramasse mes brics et mes brocs et je referme la porte, secouée.

ma couette m'accueille.
d'un coin de l'œil je caresse un polaroid au mur. je ne dors pas. encore. les plumes m'écrasent, mes aisselles suintent. je m'arrose la bouche de gouttes de tercian.
je repasse en boucle la zik qui hurle que la vie nous dépite.
c'est froid comme les vitres givrées par cette nuit d'hiver. c'est chaud, comme c'est auch la situation que je crée.
mais je ne veux pas m'en aller. je ne veux pas la laisser, elle. mais je n'arrive plus à rester en place. j'en peux plus de cette place. lui me manque. la came aussi. j'atrophie mes ailes à coup de cutter.

juste je voudrais me cheper et puis on en reparle après.
autruche.



Commentaires
#1
Morning Glory
Anhédonique à perpet'
04 décembre 2020 à  20:53
Même sans manque physique j'arrive plus à arrêter la morph, en plus elle fait de moins en moins effet forcément, jme dis "morniiing t'es débile t'en as pas besoin maintenant là c'est une belle journée tu vas bien", mais je retrace. Et tant que c'est pas fait ça m'obsède et j'ai une sensation de vide, qu'il manque quelque chose.
C'est tout nouveau pour moi, ça fait un peu zarb.
Comme si y avait deux "personnes" en moi qui font une lutte lol, mais que c'est l'autre qui réussissait au final à avoir le contrôle...

Alors avec le manque physique ouai j'ose pas imaginer ><" Angoisses + nausées rien que ces deux mots mis côte à côte ça me fait bader >_>

Quand tu dis que tu veux la "quitter", c'est pour de bon ou juste quelques temps pour faire une pause?


Morning Glory a écrit

Même sans manque physique j'arrive plus à arrêter la morph, en plus elle fait de moins en moins effet forcément, jme dis "morniiing t'es débile t'en as pas besoin maintenant là c'est une belle journée tu vas bien", mais je retrace. Et tant que c'est pas fait ça m'obsède et j'ai une sensation de vide, qu'il manque quelque chose.
C'est tout nouveau pour moi, ça fait un peu zarb.
Comme si y avait deux "personnes" en moi qui font une lutte lol, mais que c'est l'autre qui réussissait au final à avoir le contrôle...

Alors avec le manque physique ouai j'ose pas imaginer ><" Angoisses + nausées rien que ces deux mots mis côte à côte ça me fait bader >_>

Quand tu dis que tu veux la "quitter", c'est pour de bon ou juste quelques temps pour faire une pause?

Fais attention , essayes d'espacer tes prises avant de commencer à ressentir le manque physique car ce n'est vraiment pas agréable et quand on commence à prendre des opis juste pour ne pas etre en manque , on n'a plus seulement les effets positifs des opis mais on commence à en ressentir aussi les effets négatifs !
Les effets des opiacés sont vraiment supers mais le manque c'est vraiment la galere !
Et meme si on peut avoir acces à un TSO une fois qu'on est accro , je pense que c'est quand meme plus sympa de n'avoir des opiacés , que les cotés agréables !
Surtout qu'une fois qu'on est accro , les effets agréables des opiacés deviennent plus difficiles à obtenir ( l'intensité et tous ces effets si agréables )  , par rapport à ceux ressentis par les personnes qui n'en prennent que de temps en temps et qui n'en sont pas dépendants !
Et je parle vraiment en connaissance de cause !

J'ai un ami qui en prend une fois de temps en temps ( plutot hero ou oxy )  depuis une trentaine d'années et pour lui ( contrairement à moi qui en suis dépendant depuis longtemps ) , à chaque fois qu'il en prend , c'est le pied totale comme les premieres fois et il ne lui en faut pas beaucoup en plus !

Reputation de ce commentaire
 
Merci pour tes sages conseils ~MG


#3
Morning Glory
Anhédonique à perpet'
04 décembre 2020 à  22:42
.....je peux m'obliger à m'en passer quelques jours en mettant tout mon stock sous clé minutée.
Mais lorsque je reprendrais le travail il me faudra bien quelque chose pour tenir hmm Je vois pas trop comment faire autrement >< A la base c'est juste pour ça que j'ai commencé à en abuser, c'est bête, hein?

Par effets négatifs, tu parles que du sevrage ou y en a aussi des secondaires lors de la prise? (apparemment vomissements... autre chose?)


Morning Glory a écrit

Même sans manque physique j'arrive plus à arrêter la morph, en plus elle fait de moins en moins effet forcément, jme dis "morniiing t'es débile t'en as pas besoin maintenant là c'est une belle journée tu vas bien", mais je retrace. Et tant que c'est pas fait ça m'obsède et j'ai une sensation de vide, qu'il manque quelque chose.
C'est tout nouveau pour moi, ça fait un peu zarb.

oui moi aussi le manque physique pour l'instant ça va
à part les frissons, le frois, les sueurs et la chiasse ça passe
le pire c'est dans la tête !!!!
et ce besoin que je n'arrive pas à depasser

Quand tu dis que tu veux la "quitter", c'est pour de bon ou juste quelques temps pour faire une pause?

j'ai pas dit je veux la quitter
j'ai dit je veux vivre ma vie
après si l'un cause l'autre sad


Acid Test a écrit

J'ai un ami qui en prend une fois de temps en temps ( plutot hero ou oxy )  depuis une trentaine d'années et pour lui ( contrairement à moi qui en suis dépendant depuis longtemps ) , à chaque fois qu'il en prend , c'est le pied totale comme les premieres fois et il ne lui en faut pas beaucoup en plus !

oui moi ça fait pas trente ans, ça en fait treize que j'ai gouté aux opiacés
au début je kiffais pas trop, puis je fumais du cannabis all day long
et ça m'allait
il y a sept ans j'ai commencé à aimer, mais ma défonce quotidienne c'était aux joints
puis les joints ça m'a mis mal
puis j'ai arrêté le cannabis
puis autour de moi c'était la fête à la meuh
depuis trois ans je suis limite
un manque léger quand j'ai rien
mais je n'ai jamais rien
pas de came ou sken tout les jours
mais ou moins codé, trama rach op kratom
sinon ça ne me le fait pas
sinon je suis au fond du gouffre comme avant
et je ne veux pas revenir en arrière
et alors je bois, je me défonce parce que c'est la seule façon pour être heureuse dans ma tête
malgré les satisfactions longue termes que j'apprécie me font kiffer me qui ne me font pas vibrer
malgré ou à cause de mes histoires d'amour à la con où les consos s'emmelent


et oui ce n'est pas agréable quand on doit en prendre pour ne pas être mal, mais c'est quand même kiffant quand ça marche et on se sents bien, c'est ça le piège pour moi
même si j'ai pas eu des manques de oufs, je vois cet état de fatigue immense, les muscles et le corps tendu, le bide en vrac et la nausée, les yeux larmoyants, les éternouements et les baillements, les nerfs à fleur de peau, les idées noires dans un coins de la tête...et combient ça fait du bien ce miracle qui fait tout cesser, qui apaise. et même si ça apaise plus vraiment, ça permet au moins de tenir. quand j'ai fait les saisons cet automne on carburait à l'op, à un moment c'était clair que je ne le sentais même plus, c'était juste ma boulette pour ne pas crever dans les rangées de pommiers, pour ne pas avoir l'impression d'avoir été compressée par un tgv en plein gueule...du coup je faisait n'imp je rajoutais de l'alcool et de la pour sentir un peu de défonce...mais quand on a pu se payer de la meuh ça a fait plaise. bref, je ne veux pas vraiment devenir dépendante, mais je le suis déjà je crois roll


Bonsoir Morning Glory j'aime ton pseudo

Même sans manque physique j'arrive plus à arrêter la morph, en plus elle fait de moins en moins effet forcément, jme dis "morniiing t'es débile t'en as pas besoin maintenant là c'est une belle journée tu vas bien", mais je retrace. Et tant que c'est pas fait ça m'obsède et j'ai une sensation de vide, qu'il manque quelque chose.
C'est tout nouveau pour moi, ça fait un peu zarb.

Une sensation de vide ou la peur de ne jamais être a sa place ou ne pas en avoir pour ce que l'on est en son âme, une phobie constante et lancinante qui isole socialement ?
Car si c'est ça , le "tu vas bien" n'es pas débile , c'est juste des mots qui ne se gravent pas en nous et annihile toute confiance en soi.
On arrive plus a arrêter quoi que l'on prenne et cela tant que ça marche jusqu' a ce que ça ne suffise plus , mais tôt ou tard il manque toujours quelque chose car on ne sait pas être bien .

Moi , en prenant de la morphine , je me mens a moi même . Mais j'aime me mentir car je n'ai plus peur et la vie me semble plus legere .

Ps: savez vous pourquoi je n'ai acces qu'aux blogs et rien d'autres sur le forum . Je suis un peu perdu . Merci d'avance .
HB


#7
Morning Glory
Anhédonique à perpet'
05 décembre 2020 à  19:27

Cependant a écrit

j'ai pas dit je veux la quitter
j'ai dit je veux vivre ma vie
après si l'un cause l'autre sad

Ha oui j'ai mal compris le passage où tu prends tes brics et tes brocs en fait, c'est pour ça

Heavenly Blue a écrit

Bonsoir Morning Glory j'aime ton pseudo

Hey, bein le tiens est pas mal non plus ptit.e frère/soeur tongue

En fait non je me disais "tu es débile de vouloir en prendre alors qu'aujourd'hui tu vas bien, t'as pas de vraie douleur à soulager". C'est comme ça dont je me sers des opis à la base, j'aurais ptet du préciser.

On arrive plus a arrêter quoi que l'on prenne et cela tant que ça marche jusqu' a ce que ça ne suffise plus , mais tôt ou tard il manque toujours quelque chose car on ne sait pas être bien .

Une sensation de vide ou la peur de ne jamais être a sa place

Ouai c'est l'idée, et oui ça isole^^"

Mais je ne sais pas être bien même sans substance donc au point où j'en suis...


Coucou Morning smak

Heavenly Blue a écrit

Bonsoir Morning Glory j'aime ton pseudo

Hey, bein le tiens est pas mal non plus ptit.e frère/soeur tongue

En fait non je me disais "tu es débile de vouloir en prendre alors qu'aujourd'hui tu vas bien, t'as pas de vraie douleur à soulager". C'est comme ça dont je me sers des opis à la base, j'aurais ptet du préciser.

On arrive plus a arrêter quoi que l'on prenne et cela tant que ça marche jusqu' a ce que ça ne suffise plus , mais tôt ou tard il manque toujours quelque chose car on ne sait pas être bien .

Une sensation de vide ou la peur de ne jamais être a sa place
Ouai c'est l'idée, et oui ça isole^^"

Mais je ne sais pas être bien même sans substance donc au point où j'en suis...

Oui je sais, grande soeur on a pas a se plaindre on sait s'envoler, mais moi qui pensait être une fleur unique .

A peine inscrit , j'apprends que je ne suis pas seul,  et en prime au seul endroit ou j'ai pu aller pendant 2 heures il n'y avait que toi  .
J'ai du te lire 200 fois en me disant a chaque fois le contenu va finir par changer.

Du coups ,  tu n'as pas à préciser ta pensée je t'ai traversée de part en part . Je suis tout aussi débile , tu n'as pas la primeur . J'ai plus de douleurs physique  depuis fort longtemps  , mais je maintiens mon traitement Tramadol depuis des années et rien que de peur que ça ne suffise plus j'ai été demandé de l'Oxy car tôt ou tard il manque quelque chose c'est écrit dans les livres . Et finalement vu que je l'avais et que je ne sais pas être bien non plus je me suis dis pourquoi m'en passer ...
Surement car quitte a ne pas être bien , autant que la chute soit plus douce ....

Mais chutttt hein c'est un secret de famille .

Bise smak grande soeur


#9
Morning Glory
Anhédonique à perpet'
06 décembre 2020 à  14:24

Oui je sais, grande soeur on a pas a se plaindre on sait s'envoler, mais moi qui pensait être une fleur unique .

Lol nooon mon absence cette année m'aura coûté l'exclusivité des Ipomées x) Mais bon... allez, ça vaaa, t'as l'air sympa jt'en veux pas, je pose pas mon veto :p

pendant 2 heures il n'y avait que toi  .

Ho ça, c'est juste parce que je suis une VIP trèèès importante cool

Surement car quitte a ne pas être bien , autant que la chute soit plus douce ....

Vouai c'est exactement l'idée, même si ladite chute sera au final beaucoup plus profonde, du coup... kof><


Bonsoir grande soeur smak

Oui je sais, grande soeur on a pas a se plaindre on sait s'envoler, mais moi qui pensait être une fleur unique .

nooon mon absence cette année m'aura coûté l'exclusivité des Ipomées x) Mais bon... allez, ça vaaa, t'as l'air sympa jt'en veux pas, je pose pas mon veto :p

Merci de ne pas m'en vouloir , sache que ça n'a pas été perdu, j'ai tout consommé. Si ça te console ça m'a bien attaqué le bide même bien préparé .
J'ai dégusté severe deux ou trois fois , plié en 2 ....Mais c'est le jeu .

pendant 2 heures il n'y avait que toi  .

Ho ça, c'est juste parce que je suis une VIP trèèès importante cool

Trop de chance j'ai alors car moi je suis insignifiant. Je me demmande souvent si je ne suis pas un super heros l'homme invisible .

Surement car quitte a ne pas être bien , autant que la chute soit plus douce ....

Vouai c'est exactement l'idée, même si ladite chute sera au final beaucoup plus profonde, du coup... kof><

Plus profond , plus sombre donc au moins en bas on sait pourquoi l'on nous voit pas . Ca donne un sens au fait d'être insignifiant . Une belle quête.
Après réflexion, je trouve ça assez positif .

Tu m'as fait rire,  sur le topic " prostitution" même si le sujet ne s'y prête pas vraiment ça détend .  si j'avais pu te filer un champ je l'aurais fait .

Sympa de donner des champi lol je trouve ça cocasse dommage qu'ils se mangent pas hihi.

Bonne nuit à toi si tu dors , bises

Remonter

Psychoactif
Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.


logo Don Soutenez PsychoACTIF

Droit d'auteur : les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0 sauf mention contraire.


Affichage Bureau - A propos de Psychoactif - Politique de confidentialité - CGU - Contact - Propulsé par FluxBB - Flux RSS