Psychoactif
IV méthadone / Les Blogs de PsychoACTIF

IV méthadone

Catégorie : Tranche de vie
14 octobre 2021 à  03:09

Bonjour à tous.

J'ai posté ceci dans un forum.
Je ne sais pas si j'ai bien fait ?
Mais peut-être aurais-je plus de réponse là-bas.

Aujourd'hui je m'en mords les doigts, d'avoir fait des injection de méthadone.
J'ai très rapidement des fourmis dans les mains à cause d'une mauvaise circulation sanguine je suppose.
Mes veines sont devenues tellement fines que je n'y arrive même plus après 30 ans d'injection sans jamais avoir aucun problème.

Voilà, j’ai fait la connerie après le décès de ma compagne 3 mois plus tard, il y a 3ans, quand chaque matin, mes yeux laissaient couler des larmes sans que je n’y puisse rien.
Je me réveillais, allait préparer mon thé, et tout en le faisant, mes yeux coulaient, sans Que je n’y puisse rien.
Et une colère indescriptible, j’avais juste envie de tout péter.
Car je l’ai perdu à cause d’une toubib qui lui a prescrit du Concerta, alors qu’elle entendait des voix qui la rendait dingue.
Jamais elle n’aurait dû avoir ce médicament.
Car au bout d’un an quand elle eut enfin un instant de lucidité car elle avait perdu tellement de poids était devenue squelettique, elle pris la décision d’arrêter net au bout d’un an de traitement.
Sa condition physique était telle qu’elle n’a pas supporté le sevrage qui durera 4 jours.
Mais au matin du quatrième jour elle a rendu l’âme.
Et cela presque dans mes bras.
Le dernier soir je l’ai passé à ses côtés jusqu’à 6h du matin heure à laquelle nous avions convenu d’appeler le Samu.
Pacte que j’avais réussi à mettre en place avec elle car elle ne voulait absolument pas retourner à l’hôpital.
Mais voyant que la situation était désespéré je me suis préparé pour téléphoner et accueillir les secours mais trop tard pendant que je me préparais elle a quitté ce monde.
J’estime que la docteur qui lui a prescrit ce médicament devrait passer en jugement.
Comment a-t-elle pu lui prescrire ceci et la voir ça maigrir sans rien faire.
Je ne sais pas ce que ma compagne lui a raconté pour réussir à avoir ce médicament.

Voilà 3 ans que je ne décolère pas.
Mais voilà où je veux en venir :
Donc 3 mois après son décès une fois toutes les démarches effectuées, je crois que j’ai enfin pu commencer à réaliser ce qu’il m’arrivait.
N’ayant plus les moyens d’aller me fournir en héroïne et cocaïne en Suisse j’ai commencé à m’injecter les gélules de méthadone.
Cela pendant 1 ou 3 mois je me rappelle plus exactement.
Je l’ai dit à mon médecin et lui ai demandé de repasser au sirop ce qu’il fit.
Oui j’ai dû recommencer l’année dernière quelques temps vers la fin du mois d’août 2019 pendant de nouveau un ou deux mois.
Je savais que c’était corrosif mais je crois qu’inconsciemment je recherchais est à quitter ce monde moi aussi.
Puis j’ai de nouveau arrêté, sachant que c’était tellement corrosif pour les veines.
Mais récemment il y a deux trois mois j’ai craqué encore une fois.
Maintenant je ne peux même plus trouver une veine moi qui pendant 30 ans n’ai jamais eu aucun problème.
Même capable de me faire un shoot pendant que je roulais.
Beaucoup de mes amis me demandait de leur faire leur injection, tellement j’étais doué.
Je veux arrêter cette pratique complètement débile et qui vous détruit à une vitesse hallucinante.
Étant sans emploi et je me fais chier comme un rat mort, la seule chose qui soulage ma douleur et tu es une injection d’opiacés.
Mais n’ayant aucun revenu le seul produit accessible est la méthadone.
Je prends 40 mg journalièrement et quand je veux me faire une injection je mets 100 mg
L’effet est fugace, mais agréable et me permettait de souffler.
Pour éviter de recommencer je n’ai pratiquement pas de matériel chez moi à part de vieille insuline encore en plus ou moins bon état.
Et ce soir j’ai craqué et pour la première fois de toute ma vie je n’ai pas réussi à trouver une veine.
À une époque je prenais du moscontin et ceci me convenait très bien en prise orale.
Je l’ai détourné évidemment mais ça ne me plaisait absolument pas.
Aujourd’hui je ne sais où me tourner et à qui demander de l’aide.
Chaque matin prendre ma méthadone me rappelle ce que je suis où se que j’ai été.
Je ne veux pas augmenter la dose car je voudrais m’en débarrasser.
Mais voilà maintenant depuis que j’ai fait des IV de méthadone toutes mes veines on disparu et sont devenus super fine.
Moi qui avait des autoroutes.
Pourquoi en France nous avons c’est méthadone gélules alors que les Suisses ont des comprimés soluble dans l’eau et facilement injectable.
C’est vraiment du grand n’importe quoi dans ce pays à croire qu’il cherche à se débarrasser des toxico qui sont accro à la shooteuse.
Je suis pas con et je sais très bien que cette pratique est complètement débile.
Mais depuis que je me suis retrouvé tout seul sans ma compagne et à arrêté les prise d’héroïne cocaïne en Speedball injectable ça fait beaucoup en un seul coup.
Plus d’Amour et plus de defonce aux opiacés ca fait beaucoup.
Sexe et drogue sont souvent liés. Et me voici à faire ceinture des 2.
Et son affection me manque à crever. Les shoot de méthadone étaient devenus un refuge pour oublié, souffler, désolé je ne sais comment formuler cela.
Mais maintenant que dois-je faire pour m'en sortir à part bien sûr tenir bon et éviter de me charcuter pour rien.
J'habite un petit village isolé de tout car j'ai voulu quitter la ville où les tentations était trop grande.
Mais voilà de la méthadone j'en ai et souvent je suis là à observer mes bras et me dire tiens peut-être j'arriverai aujourd'hui Histoire de m’encore en faire un petit.
Ou alors je suis maso et mon toubib de toute façon ne peut rien pour moi il s'en fout complètement à part ma prescription médicale c'est tout.
Moi qui pensais pouvoir un jour, au cas où, me suicider, en m’injectant une bonne grosse dose d'héroïne, hé bien, c’est mort.
Rassurez-vous je n'ai pas envie de mourir mais j'ai juste envie de retrouver de l'amour et de l'affection de la part d'une femme. Mais j'approche des 55 ans et sans emploi je sais que je me fais beaucoup d'illusions.
Puis récemment j'ai perdu mon meilleur ami, 40 années, le seul avec qui je pouvais discuter et rigoler car nous vivions un peu la même galère. Ami qui d'ailleurs à essayer et m'a piqué ma petite amie pendant un mois. Donc on se voyait plus pendant quelques temps mais j'ai passé l'éponge et continuer à le revoir de temps à autre.
Je pense beaucoup à lui maintenant qu'il n'est plus là.
J'aimerais tellement pouvoir être pris en charge dans une structure pour partir en cure car je ne consomme plus rien.
Ces injections débile de méthadone mise à part, mais cela aussi c'est terminé, je ne le peux plus.
Voilà je poste si sur ce forum car je ne vois pas trop où poster cela si ce n'est sur mon blog mais tout le monde s'en fout.
Ceci est vraiment un résumé très court de la situation car je ne supporte plus la méthadone et ces effets secondaires pénible.
Je n'attends plus rien de la vie aujourd'hui et je regarde le temps passer.
Le covid-19 n'arrange en rien aller à l'hôpital et une option délicate surtout que je ne suis pas vacciné.
Merci d’avance pour vos conseils.
Comme j'ai beaucoup de mal avec le téléphone si vous aviez des adresses email d'association où clinique centre de cure exetera ce serait sympa.



Commentaires
” clinique centre de cure ”

Val Pyréne,  très bonne post-cure ( mais mon expérience date d’avant le rachat par Korian).
C’est à la montagne,  tu fais du sport et d’autres trucs pendant 6 semaines, il faut être sevré de tout (sauf des médocs) en arrivant. On y accepte les personnes sous Methadone mais pas sous Sub.
J’y suis allé 2 fois, c’est un bon établissement avec des intervenants compétents, assistante sociale, des médecins de toute sorte, des profs d’EPS, tout le toutim...il faut remplir un dossier avec une lettre de motiv, par la suite les délais sont importants,  de l’ordre de 6 mois car il y a beaucoup de demandes. Mais c’est une des meilleures cures, à ma connaissance.
Par contre c’est loin de chez toi et bien entendu il faudra être vacciné, du moins c’est ce que j’imagine , et ça sera je pense aussi comme ça à l’avenir dans les structures de soin dont tu peux avoir besoin.

https://www.korian.fr/clinique-ssr/ssr- … omeu-66120

Sur le site on voit des photos et c’est encore mieux que ça en vrai.
Un long voyage commence par un petit pas, tu devrais tenter au moins pour t’activer un minimum et en plus tu peux faire des rencontres si tu es bien disposé.
D’ailleurs, certains diront le contraire,  mais les cures c’est pas mal pour se resocialiser lorsque l’on a perdu le goût du contact avec les humains,  même si c’est pas fait pour ça et qu'il faut rester prudent.
Moi aussi j’ai jadis perdu ma compagne dans des circonstances tragiques, on peut penser par la suite qu'il n'y a plus d’espoir,  surtout à nos âges,  mais crois-moi ça vaut le coup de ne pas se laisser abattre.

Remonter

Psychoactif
Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.


logo Don Soutenez PsychoACTIF

Droit d'auteur : les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0 sauf mention contraire.


Affichage Bureau - A propos de Psychoactif - Politique de confidentialité - CGU - Contact - Propulsé par FluxBB - Flux RSS