Psychoactif
Pourquoi cette vie ? / Les Blogs de PsychoACTIF

Pourquoi cette vie ?

Catégorie : Carnet de bord
21 juin 2022 à  23:23

Le soir je joue tranquillement sur l'ordi, puis les choses auquel j'ai l'habitude de voir deviennent si étranges, je commence à avoir peur, ont m'observe j'en suis sûr !
bon sang !! il faut que je reste les pied sur terre... ce sont que des pensée irrationnel... bon je suis fatigué je pars me couché.

Réveille à 10H00 crise d'angoisse extrême transpiration, tachycardie, j'ai l'impression que mon corps, mes muscles ce transforme en pierre... je prend donc du Xanax.

Ah le Xanax... c'est petites pilules magique contre les crises d'angoisse auquel au bout de 15 minutes je devient plus léger, plus frais, plus vivant, mais est-ce que je suis vraiment vivant ? est-ce que les pilules que je vient d'avalé sont elle vraiment réel ?

Puis vient le Tramadol, cette opioïde à le seul bût de me faire pensé à autre choses et auquel j'y est eu accès à cause de douleurs chroniques.

Le Tramadol devient cette substance auquel je me plait le plus, je suis transporté dans un autre monde je franchit une porte auquel je peut ne jamais revenir... mais c'est le risque à payer si je veut mettre la réalité sur pause.. juste quelque heures.

Je reste tout de même aigris la plupart du temps,  je me sens seul, j'ai pas l'impression que ça ira mieux est clairement ça me m'énerve ! être aigris constamment fini tout simplement par te dévoré c'est clair.

Cette petite voix qui me parle, me rassure avant de faire une connerie, cette voix qui me dit d'abandonné certain projets pour laisser de la place dans ma tête.

Oui ! il faut que je laisse de la place c'est sûr, mais comment ?  comment faire pour évité de trop pensé ? comment je peut faire pour arrêter mes Trouble obsessionnels compulsif ? devoir toujours vérifié si tout le matériel est propre me détruit la santé mental tout comme l'hypervigilance et la méfiance envers les autres.

Je peut pas laisser d'autres personnes entré dans ma vie, j'ai pas envie de dévoiler qui je suis réellement car j'ai honte ça c'est sûr.

Je culpabilise de me sentir mal.. je me dit que d'autres personnes ont vécus des choses encore plus terrible que moi durant l'enfance ! mais bon.. ont réagit différemment au évènements surtout ceux qui sont inattendu.

L'évènement inattendu qui me fait encore peur rien que d'y pensé c'était le jour ou je croyez sincèrement passer une bonne journée avec ma famille, sauf qu'il y avait un rendez vous avec mon psychiatre en début de journée, je suis partie de chez moi pensant que je rentrerez tout à l'heure, sauf que mon psychiatre ma fait hospitalisé tout cela à cause de dessins étranges de bonhommes en bâton pendu, je pleurez tellement j'avais que 12 ans, j'avais tellement envie de revenir à la maison, ma mère me manquait tellement...

J'ai compris que j'allait avoir des problèmes avec le milieux psychiatrique, je déteste encore aujourd'hui à 20 ans les psychiatres... je leurs fait pas confiance j'arrive pas !! je parle pas de mes idées noir, je parle pas de mes crise parano, je parle juste de quelque état de tristesse rien de plus et quelque fois de ma dépendance au substances "Tramadol" "Xanax" et "Prégabaline", laissant croire que je gère ma vie dans l'ensemble, alors que j'ai tout simplement hâte de disparaitre de ce monde que je comprend pas.

c'est un combat auquel j'ai abandonné depuis... je laisse tout ça me dévoré c'est pas grave... et puis merde ! tout c'est trucs font parti de moi de toute façon !! je pourrait pas vivre sans mes crises paranoïaque, mon anxiété, dépression, consommation de substances, car toute c'est choses font parti de ma vie sans ça je serait pas la même personnes.

Pourquoi je me plaint alors ?
Pourquoi je me sens constamment observé et persécuté quand je suis dehors et même chez moi ?
Pourquoi j'ai besoin de toute c'est substance pour vivre à peut près correctement ?

Pourquoi ? pourquoi ? pourquoi ? toujours ce mot qui tourne en boucle comme un vieux disque abimé.

Je suis dans des souterrains avec seulement quelques bâton éclairant que je trouve par si est pars la, je fuis quelque chose, mais quoi ? quand c'est... choses me tabasse c'est les flashback et autres connerie qui me font mal en réalité.

Actuellement alors que je suis en train d'écrire tout ça je me sens mal, je me sens comme en dehors de la réalité, tout me parait si étrange et je vois flou et sombre... beaucoup plus sombre que d'habitude pourquoi ?
je commence sincèrement à douté de la réalité, suis-je mort ? suis-je vraiment réel ?

J'ai peur de demain, peur d'être encore seul, mais ça m'arrange tout de même.. ce qui est assez étrange ont va pas ce le caché, est ce que je vais encore me couché à 6h00 du matin est me réveillé vers 17h00 en crises d'angoisse ?

C'est épisodes de déréalisation que je penser partie pour de bon revienne... c'est dommage j'ai l'impression d'être comme l'année dernière, toujours aucune amélioration.... encore et encore, tout ce répète sans arrêt.

Encore quelque pilules rien que pour évité d'être en manque demain au réveil encore juste quelque pilules pour me sentir un peut mieux ce soir..

Franchement... qui ça intéresse tout ce que j'ai écrit ? bon.. au moins je m'exprime c'est déjà bien.



Commentaires
#1
Jérimadeth
Adhérent PsychoACTIF
24 juin 2022 à  03:59
Coucou,

Tu te tapes une petite crise de manque de Trama au réveil, cherche pas plus loin... quant à la réalité, "suis-je mort, suis-je vraiment réel ?", la réalité, c'est simple, c'est quand on se cogne. Bam contre un mur, "ah oui, je suis bien en vie".
Ton cocktail de Valium, Trama, Prégabaline, le "VTP", ça fait plus chic, est un cocktail fonctionnel : ton corps et ton esprit ont besoin de ce Martini quotidien ; ça sous-entend d'une part une accoutumance, et d'autre part un trouble psychique qui te conduit à t'enfiler des VTP.
Les psychiatres ont mauvaise presse, mais ils peuvent aider en cas de neuro-divergence... l'époque du tout neuroleptique est passée et tu as besoin d'aide. Personne ne s'est jamais soigné au Martini dry (sauf James Bond et Truman Capote mais les deux ne sont pas des modèles)...donc tu ne te soigneras pas au VTP. Il reste aussi, grande oubliée à l'ombre au frais, la psychanalyse qui présente un bien plus gros risque : dire enfin un peu de vérité sur soi qu'on ne savait pas ne pas connaître...
Amicalement,
J


#2
GordReno.C17
Psycho-Paranoïaque
24 juin 2022 à  12:15

Jérimadeth a écrit

Coucou,

Tu te tapes une petite crise de manque de Trama au réveil, cherche pas plus loin... quant à la réalité, "suis-je mort, suis-je vraiment réel ?", la réalité, c'est simple, c'est quand on se cogne. Bam contre un mur, "ah oui, je suis bien en vie".
Ton cocktail de Valium, Trama, Prégabaline, le "VTP", ça fait plus chic, est un cocktail fonctionnel : ton corps et ton esprit ont besoin de ce Martini quotidien ; ça sous-entend d'une part une accoutumance, et d'autre part un trouble psychique qui te conduit à t'enfiler des VTP.
Les psychiatres ont mauvaise presse, mais ils peuvent aider en cas de neuro-divergence... l'époque du tout neuroleptique est passée et tu as besoin d'aide. Personne ne s'est jamais soigné au Martini dry (sauf James Bond et Truman Capote mais les deux ne sont pas des modèles)...donc tu ne te soigneras pas au VTP. Il reste aussi, grande oubliée à l'ombre au frais, la psychanalyse qui présente un bien plus gros risque : dire enfin un peu de vérité sur soi qu'on ne savait pas ne pas connaître...
Amicalement,
J

Salut !

C'est bien le manque de Xanax c'était les mêmes choses bien avant que je prenne du trama, par contre si au réveille je prend que 400mg de trama seul.. je pourrait tenir une grande partie de la journée mais la crises d'angoisse arrivera du au manque de Xanax arrivera tout de même dans la journée, j'ai fait le test.

Il y a quelque années donc bien avant le trama dans ma vie et aussi le xanax je me tapé pas des crises pareille c'était toujours dans un désespoir profond avec énormément d'idées noir et de grande confusion encore comme aujourd'hui d'ailleurs "pour la confusion"

Je vois déjà un psychologue qui dans mon CSAPA fait les deux donc addictologue aussi, ont vient tout juste de commencé dans l'ensemble, après le travail qu'ont va faire ensemble ont verra ou ça mènera !

Eh bien en tout qu'a j'espère que les neuroleptique ne sont plus le couteau suisse des psychiatres comme tu dit, car je veux plus que d'autre gosses souffre si ça leurs convient pas, car quand t'est gosses malheureusement c'est "ferme ta gueule !! et prend tes comprimés !" c'est triste et au final bien content d'être adulte, d'avoir de quoi vivre en étant autonome financièrement,  c'est déjà un points positif lol

Remonter

Psychoactif
Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.


logo Don Soutenez PsychoACTIF

Droit d'auteur : les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0 sauf mention contraire.


Affichage Bureau - A propos de Psychoactif - Politique de confidentialité - CGU - Contact - Propulsé par FluxBB - Flux RSS