Psychoactif
Jade et l'Afteristan / Les Blogs de PsychoACTIF

Jade et l'Afteristan

Catégorie : Carnet de bord
10 août 2022 à  11:06

#3-MMC #After #GBL #GHB #Train
Jade est une galère.

C’est pesé-emballé. Adjugé-vendu. La maison ne fait pas crédit. Jade est une galère.

Elle devait prendre un train à 12h30 gare Montparnasse. Ça s’est fait dans l’Aérogare. Aéro-fracassée. Aéro-limite. Aéro-garde-à vous à 11h15 émergée à 11h15. Forcément elle a organisé un after chez elle. Forcément il fallait qu’elle rate son train ou ne passe pas loin de le rater. C’était Palplatine aux platines, le Calif de l’Aftersitan. Son poto, celui-qui-mixe-un-peu-plus-dans-la-capitale, un peu plus In que Manu de la tech-house de chacal de guerrier de l’Aftersitan. Ce pays où la carte d’identité vaut pour un aller simple. Un aller simple vers rater sa journée, celle d’après et s’en vouloir. Ce pays où les spécialités locales sont des cailloux et des poudres. La 3MMC qui s’est finalement bien implantée dans les milieux hétéros. Ce pays où on laisse toujours quelque chose de nous-mêmes, quelque chose de réel qui s’éteint. Et quelque chose d’autre qui naît, quelque chose de bien vivant. Les complicités que l’on crée en Afteristan sont pleines de promesses étroites. De volontés sincères de paroles douces qui rassurent. « T’es une soldate de l’after tu gères d’inviter tout le monde merci pour ta générosité ». Et la générosité qui n’en finit pas Jade offre du G et de la 3 à tout le monde. Elle vend un peu aussi. Elle sera en galère plus tard mais pour l’instant il faut que tout le monde se sente bien. Que tout le monde soit à l’aise. Après la soirée dans un bar-club du 4ème arrondissement, Jade a invité tout le monde chez elle. Vingt personnes pour vingt mètres carrés Focal Alpha 65 et Palplatine aux commandes. Des discussions sur ses textes des discussions sur les drogues des discussions sur l’amour. Mais tout ça est superflu faux artificiel. Les rapports ne tiennent que par la guedro sans ça tout le monde dormirait. Personne n’en n’aurait rien à foutre des Focal Alpha 65 des textes de Jade de l’amour. Tout le monde au lit à 22h une douche une histoire et au dodo ! Ça suffit les conneries les enfants ! Vous faites chier tout le monde avec vos décibels ! 7h du matin techno au troisième étage c’est la voisine qui recommence ! Cette putain de tox. On va aller la menacer d’appeler les flics l’arrêter dans sa folie. Arrête-toi Chihiro-Mononoké c’est pas le monde des divinités des sorcières des monstres magiques. C’est le putain de réel on est dimanche matin. Les citoyens se lèvent ou font la grasse-mat-bien-méritée, respecte et ferme-la !

G-Hole dans le bordel vers 10h30. Jade s’est endormie dans le canapé. En kimono à moitié à poil tentations exhibitionnistes. Elle aimait bien une brune mais la brune semblait ailleurs. Dans son entrisme un peu je-me-la-joue, je-fais-partie-de-l’orga tu respectes tu prends tes distances. La brune tapait de la 3 avec ses copines tout l’after pas moyen d’envisager quelque chose. Donc Jade s’était endormie, corps-qui-crie-au-secours. Au milieu des Autres qui continuaient leurs monologues collectifs. Réveil à 11h15 premier réflexe : elle prendrait un train plus tard on verrait plus tard le réel ce serait plus tard. Et puis sursaut de survie il faut sauter dans ce train. S’extraire de l’Afteristan rejoindre son éditeur à Tours. « Dégueuler » va sortir elle veut être là pour les impressions. C’est plus sérieux plus important que toutes ces conneries. Il n’y a rien à espérer d’une situation sans perspective. Sans perspective autre que continuer à sniffer continuer à ingérer continuer le bla-bla. Réflexe de survie : elle prend son sac le remplie de dix-huit grammes de 3 de 100 ml de G ses médicaments enfin une partie de ses médicaments un pull un jogging son tabac son Macbook en amas sans forme. Elle laisse ses clefs à Palplatine elle lui fait confiance. Il s’occupera avec les autres de nettoyer l’appart. C’est aussi une partie du boulot dont Jade se passe bien. Tellement facile d’organiser une fête sans avoir à ranger ! Elle décide de courir choper son train elle a une heure et un long parcours. Elle claque la porte avec fracas après avoir embrassé-checké tout le monde. Elle s’enfuit. La porte de sortie putain ! Elle a réussi à prendre la porte de sortie ! Exploit assez rare pour être souligné. D’habitude elle est toujours la dernière. La dernière guerrière de l’Afteristan. Pour le coup elle s’en sort pas trop mal. Un G-hole un petit K.O cosmique et la revoilà à l’aventure sur la route de l’Aérogare. Aéro-fracassée Aéro-patate Aéro-motivée Aéro-réveillée Aéro-aéro. Elle flotte au dessus de la gare Montparnasse elle atterrit dans son train sans encombre. Elle branche son ordi. Connectée direct à l’Aftersitan depuis le désordre depuis le chaos elle écrit ce onzième chapitre à chaud.

Reputation de ce commentaire
 
Très quali, merci du partage. G-rusalem
 
On connaît ces soirées, ça me retourne un peu le bide d’y lire. Ocram



Commentaires
J'émerge tout droit de l'Afteristan moi aussi !
Douches et cafés pour dissiper la brume des traces dans la cervelle. Paraître présentable aux yeux d'un rdv important. Gérer le manque de sommeil et l’imprégnation, sous le soleil qui tape.

J'aime bien ton écriture, ton texte bien construit et brodé de jeux de mots parlants.

Remonter

Psychoactif
Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.


logo Don Soutenez PsychoACTIF

Droit d'auteur : les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0 sauf mention contraire.


Affichage Bureau - A propos de Psychoactif - Politique de confidentialité - CGU - Contact - Propulsé par FluxBB - Flux RSS